Cheminée de Fontanieu et Tunnel du Trèfle

La Cheminée de Fontanieu mène à l'un des plus beaux et moins fréquentés sangles de Chartreuse. Cet itinéraire somptueux, très souvent hors sentier permet de le relier aux crêtes de l'Aulp du Seuil et au Tunnel du Trèfle avant de descendre par le Pas de la Mort et le Pas Ruat, entre les cascades du cirque de Saint-Même.

La variante intégrale par les Lances de Malissard est à recommander, mais à réaliser sur 2 jours pour savourer l'endroit. Elle fait passer la difficulté à Extrêmement Difficile.

Fiche technique
n°3450946
Une randonnée Saint-Pierre-d'Entremont (Savoie) créée le dimanche 21 juin 2020 par bouvierjr. MAJ : mercredi 22 juillet 2020
Durée Durée moyenne: 9h25[?]
Distance Distance : 16.14km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1696m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1690m
Point haut Point haut : 1910m
Point bas Point bas : 851m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Chartreuse, Cirque de Saint Même, Dauphiné
Commune Commune : Saint-Pierre-d'Entremont (Savoie) (73670)
Départ Départ : N 45.400789° / E 5.890558°
Carte Carte IGN : : Ref. 3333OT, 3333OTR, 3334OT, 3334OTR - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Vue d'ensemble de la grande cascade du Guiers Vif et de son pont La grande cascade du Guiers Vif Perspective sur la cascade de la résurgence du Guiers Vif La cascade de la résurgence du Guiers Vif

Description de la randonnée

(D/A) Du parking (voir Infos pratiques), continuer sur la route au Sud pour passer la barrière et quelques mètres après le monument commémoratif, traverser à droite le pont sur le Guiers Vif pour emprunter le chemin forestier qui part au Sud puis monte plein Ouest.

(1) Un panneau "grande cascade" marque une intersection ; partir à gauche (Sud) pour gravir une épaule.

(2) Tourner à droite sur une large piste forestière montant raide au Sud-Sud-Ouest (il n'y a pas de signe ; si l'on redescend sur le chemin précédent c'est que l'on a manqué l'intersection). Un peu plus haut, un panneau signale un «itinéraire très difficile».
Rester sur la piste en rive droite du talweg. Celle-ci fini par disparaître et être remplacée par une sente cairnée, parfois difficile à décerner qui file toujours au Sud-Sud-Ouest. Le terrain est le plus souvent glaiseux et glissant. Arriver au Col de Fontanieu par des pentes raides.

(3) Au col, prendre à gauche au Sud-Est pour remonter sur l'épaule. Rejoindre ainsi le sentier qui monte de Saint-Philibert.

(4) Prendre pied sur ce sentier (à gauche) et remonter en lacets sous les falaises. Sorti de la forêt, le sentier prend la direction du Nord et se transforme en sangle descendant le long du pied de la falaise. Quelques câbles permettent de passer les endroits les plus exposés, toujours glissants. Arriver au pied de la cheminée qui mérite plutôt le nom de couloir.

(5) Remonter ce couloir en lacet ; un tunnel perce l'un des piliers (cf. photo - il ne faut pas traverser ce tunnel) et est marqué sur sa droite d'une flèche Rouge et Jaune indiquant la direction à suivre. Attention, ce couloir est particulièrement glissant, le piolet permet de s'y sécuriser, ainsi que les câbles (indispensables pour passer le toboggan boueux de la sortie). Toujours préférer le rocher à la boue mais attention aux chaussures rendues glissantes par la glaise. Sous la sortie, une rampe part sur la gauche pour atteindre un belvédère (cf. photo) surmonté d'un arbre mort.

(6) Du belvédère, partir sur le fil de l'arête pour rejoindre une sente sur le flanc Nord-Est qui vient remonter en lacets sous un éperon rocheux et repasser sur la face Ouest. La sente se transforme en sangle qui remonte vers le Sud au pied des falaises sous la Crête de la Forêt Fendue. Après plusieurs cirques, le sangle se fait quasi horizontal.

(7) Une encoche dans la ligne de crête permet d'envisager un retour sur le vallon de Marcieu (voir variantes). Continuer cependant au Sud sur le fil de l'arrête ou sur la sente en contrebas. Le sangle reprend au pied des falaises, en face Ouest.

(8) Peu avant la fin de la falaise, un câble indiqué par une grosse flèche orange fluorescent permet de monter par une courte cheminée au sommet des rochers (quelques marche-pieds aident à la progression) et d'aller admirer le paysage au promontoire quelques pas plus loin. Si l'on ne décide pas d'emprunter la variante de descente par le sentier partant sur le flanc Est, retourner sur le sangle par le câble, et continuer sur celui-ci jusqu'à son terminus plus au Sud, au-dessus de pentes marquées, semées de rhododendrons, myrtilliers et lapiaz.

(9) À cet endroit, descendre droit dans la pente en visant la lisière de la forêt en contrebas. Désescalader quelques lapiaz et rejoindre l'un des talwegs descendant au Sud à travers une forêt peu dense. En sortie de forêt, continuer au Sud sur les replats de lapiaz couverts de genévriers nains pour venir trouver un passage dans la banquette rocheuse qui borde le talweg du Vallon de Marcieu. Passer cette banquette pour aboutir aux ruines des Haberts de Marcieu.

(10) Traverser le GR® et remonter la pente opposée du Vallon de Marcieu, au Sud Est. Lorsqu'un talweg très peu marqué part sur la gauche (Est-Nord-Est), remonter celui-ci à l'Est pour aboutir directement au Pas de Ragris sur la crête.

(11) De là, emprunter au Nord la sente qui longe précisément la crête, afin de profiter des vues spectaculaires sur les falaises et tours. Éviter de redescendre sur la sente qui évite les sommets, car elle n'offre que peu de vue. Du relais radio de secours qui domine la crête de l'Aulp du Seuil, il est possible de voir la Tour Isabelle en contrebas.

Continuer sur cette crête en en suivant au mieux le fil; un passage de lapiaz entre la fin de la crête de l'Aulp du Seuil et le Grand Manti nécessitera un détour en contrebas, dans un dédale de rochers faciles. Immédiatement après celui-ci, il faut revenir sur le fil de la crête, afin de ne pas manquer la Grotte du Trèfle impossible à repérer sinon. Cette grotte se trouve 2 ou 3 m en contrebas du fil de rochers et est précédée d'une banquette herbeuse. On en voit l'entrée et devine l'une des fenêtres depuis la crête.

(12) Juste avant la Grotte du Trèfle, descendre sur la banquette et vire herbeuse pour rejoindre la grotte, puis revenir sur la crête par le même chemin.

Reprendre alors la progression sur la crête mais en se laissant maintenant dériver vers l'Ouest pour rejoindre sans effort le grand pré de l'Alpette des dames, bien visible au Nord. Arrivé sur le pré, obliquer franchement à gauche, plein Ouest, pour descendre sur l'épaule du pré, le long des anciennes bornes marquant la frontière entre le Dauphiné et l'étroite enclave savoyarde du Fourneau.

Arrivé en bas du pré descendre au Sud (gauche) de l'épaule pour passer près d'abreuvoirs et venir rejoindre le GR® au niveau d'un gros cairn.

(13) Au cairn, plonger dans le talweg qui descend vers la forêt à l'Ouest-Nord-Ouest. Un second cairn en contrebas indique le chemin, puis la sente se matérialise mieux et permet de rejoindre l'orée de la forêt. Un chemin pénètre à l'Ouest dans la forêt et y descend.

Suivre ce sentier cairné qui vient rapidement former de raides lacets sur un terrain glissant. Le sentier oblique dans la direction générale du Nord tout en continuant de descendre. Il arrive sur une plateforme au-dessus d'une faille dans les falaises, le Pas de la Mort. Descendre sur l'épaule mi-rocheuse mi-terreuse bordant cette faille, et arriver dans la faille même, où des barreaux, câbles et échelles permettent de descendre jusqu'au bas de la falaise.

Du pied de la falaise, le sentier repart en direction inverse, au Sud-Sud-Ouest et passe sur une vire où quelques câbles et barres permettent de se rassurer dans les passages les plus étroits. Puis le sentier descend par quelques larges lacets entrecoupés de petits rochers à dégravir. Une première bifurcation à gauche (Sud) dans un lacet est barrée de pierres: ne pas s'y engager mais continuer sur le lacet (Nord) dans la forêt. Après d'autres lacets, une seconde bifurcation à gauche (Sud), également dans un lacet, est la bonne. Elle mène rapidement à la grotte du Guiers Vif par en sentier équipé de chaines sur quelques rochers.

Au pied de ces rochers, on se trouve face à la grotte du Guiers Vif et - sur la gauche, l'entrée du Pas Ruat.

(14) Commencer par visiter la grotte, en utilisant la plate-forme métallique permettant de s'y rendre ; à l'intérieur, la galerie de droite mène à une salle encombrée, puis à une autre salle. Des flèches indiquent bien la sortie.

Une fois sorti, revenir près des chaînes sur la crête rocheuse face à la grotte. Ne pas remonter sur cette crête mais la longer sur son bord Est (celui face à la grotte) en partant sur la droite (Nord-Est) pour descendre dans la faille qui se transforme en grotte tunnel encombré de gros blocs faciles à désescalader. Quelques barres et câbles facilitent le passage et la sortie est rapidement visible. Une petite baignoire bouche en général la sortie, il suffit d'enlever chaussures et chaussettes pour ne pas risquer d'y tremper son matériel. Si le niveau de l'eau est trop haut, faire demi-tour pour revenir sur le chemin principal. Sinon, passer la baignoire et sortir sur la plateforme de la résurgence du Guiers Vif.

Traverser sur la droite (Nord) pour venir rejoindre des câbles qui permettent d'emprunter une vire et une cheminée menant au pied de la cascade. Prendre pied sur les pentes gravillonneuses et suivre la sente en lacet qui vient rejoindre au bon chemin filant au Nord. Ce chemin rejoint le sentier principal.

À la première intersection, tourner à gauche (Sud-Ouest) pour descendre rapidement au pied de la seconde et plus haute cascade. Peu après celle-ci, un pont de bois franchit le torrent.

(15) Emprunter celui-ci et suivre le sentier boulevard qui redescend au cirque de Saint-Même. Plusieurs sentes partant sur la droite permettent d'aller jeter un œil aux autres cascades qui jalonnent le torrent. Après chaque aller-retour sur ces sentes, reprendre la descente.

(2) Reprendre le parcours inverse pour retrouver la route goudronnée et le parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 851m - Parking du Pond de Drugey . Vers le pont du - Guiers (rivière)
1 : km 0.46 - alt. 879m - Panneau Grande Cascade
2 : km 0.83 - alt. 921m - Carrefour de la boucle
3 : km 2.73 - alt. 1479m - Col de Fontanieu
4 : km 3.08 - alt. 1605m - Intersection chemin de Saint-Philibert
5 : km 3.81 - alt. 1697m - Pied de la Cheminée de Fontanieu
6 : km 3.99 - alt. 1759m - Sortie de la Cheminée de Fontanieu
7 : km 4.61 - alt. 1869m - Descente possible
8 : km 5.41 - alt. 1833m - Sortie possible sur la crête (cable)
9 : km 5.62 - alt. 1849m - Fin du sangle
10 : km 6.63 - alt. 1621m - Ancien habert de Marcieu
11 : km 8.1 - alt. 1822m - Col - Pas de Ragris
12 : km 11.64 - alt. 1788m - Grotte du Trèfle
13 : km 13.11 - alt. 1505m - Cairn
14 : km 14.41 - alt. 1149m - Grotte tunnel du Pas Ruat
15 : km 14.77 - alt. 1004m - Pont en bois
D/A : km 16.14 - alt. 852m - Parking du Pond de Drugey

Informations pratiques

🅿️ Se garer au parking sous le pont de Drugey au terminus de la route venant de Saint-Même d'en haut, N 45.40149° / E 5.890648° . En cliquant sur ce lien Waze, vous pouvez directement entrer ces coordonnées dans votre application de navigation favorite.

💧 Une fois sorti du cirque de Saint-Même, l'eau est peu abondante, comme souvent en Chartreuse, prévoir d'en emporter suffisamment. Quelques abreuvoirs à bestiaux collectent l'eau sur les alpages, en particulier aux Haberts de Marcieu en (10) et près du cairn au pied du pré de l'Alpette.

🐶 La randonnée se déroule principalement dans la réserve naturelle des hauts de Chartreuse où les chiens ne sont pas autorisés même tenus en laisse. De toute manière, l'itinéraire ne leur est est pas vraiment adapté.

🧗‍♀️ La difficulté de cette randonnée est à la limite entre «très difficile» et «extrêmement difficile». Il est plus difficile de la faire en sens inverse (descente en glaise glissante dans la cheminée de Fontanieu). Les principales difficultés sont la cheminée de Fontanieu, la recherche d'itinéraire — même si l'orientation est facile — et la descente au pas de la Mort.

🌦 À moins de faire cette sortie plus d'une semaine après la dernière pluie, le terrain sera glissant, en glaise grasse. Bien entendu la pluie rend le terrain encore plus traitre et il faut absolument éviter de sortir sur cet itinéraire si des précipitations sont prévues.

🏕 La randonnée est longue et peut agréablement être coupée en deux avec bivouac intermédiaire. Voir la variante par l'intégrale des Lances de Malissard qui permettra dans ce cas d'équilibrer les 2 journées: on se posera près du Petit Tas en descendant du Dôme de Bellefont.

🥾 Le piolet est indispensable en toute saison, en plus de L'équipement classique du randonneur, afin de pouvoir s'assurer dans les couloirs de glaise (l'usage du piolet n'est bien sûr pas restreint à la neige ou la glace). Si l'on entreprend l'intégrale des Lances de Malissard, une corde de 30 m (type rando 7,5 mm) permettra de rassurer les moins téméraires ; dans ce cas, prévoir baudriers, descendeur et prussik, et bien sûr les sangles et mousquetons allant avec. Le bâtons sont fort utiles dans la descente. Pour visiter la grotte ainsi que pour les amateurs de lever ou coucher de soleil, la lampe frontale est utile.

⏰ Il est indispensable de partir très tôt, la randonnée est longue.

📊 Les statistiques IBP de la trace donnent un indice de 169HKG, une distance de 17km, un dénivelé cumulé de 1684m, un temps de marche de 4:00:15 pour une vitesse moyenne de 4.24km/h.

🧭 L'orientation est facile mais la recherche de l'itinéraire le plus commode nécessite d'être attentif au terrain et à ses lignes de niveau.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3333OT, 3333OTR, 3334OT, 3334OTR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

🐼 La faune alpine est présente avec de nombreux chamois le matin dans les pentes Est des Lances de Malissard.

📷 Les points de vue sont magnifiques tout au long des Lances de Malissard ainsi que sur les crêtes Est du Vallon de Marcieu, cf. cette vue sphérique du Pas des Charassons (variante avec bivouac).

🗺 Plusieurs variantes sont possibles.

Si l'on est pressé, il suffit de redescendre au point (7) droit dans les pentes Est des Lances. Une fois arrivé au talweg en contrebas, ne surtout pas continuer à le suivre vers le Nord, mais emprunter une ligne de niveau quelconque à l'Est pour contourner une épaule et venir rejoindre le GR® un peu au Nord du Petit Curtil. De là, suivre le GR® jusqu'au cairn en (13) puis finir sur l'itinéraire décrit.

On peut aussi descendre au point (8) en suivant le sentier au lieu de partir à travers lapiaz de (9). On aboutira alors sensiblement au même endroit en (10).

Si au contraire l'on veut profiter d'un plus grand bol d'air, l'intégrale des Lances de Malissard s'impose. Un bivouac est conseillé, au Petit Tas par exemple. ⚠️ Attention la cotation de la randonnée passe alors à extrêmement difficile (ED). Pour cet itinéraire:

  • (9) Au terminus du sangle, continuer sur la crête au Sud, ou plutôt légèrement sous celle-ci, sur le flanc Est des Lances de Malissard, sans jamais s'éloigner trop du fil de l'arête; en cas de difficulté, il faut presque toujours chercher à passer par la crête (comme souvent). Pins à crochets et lapiaz encombrent parfois l'itinéraire dans ce premier segment, et il y a quelques brèches à désescalader toutes munies de très bonnes prises, avant d'arriver au pied d'une barre.
  • (9.1) Escalader cette barre facile et continuer au Sud sur l'arête en ignorant la trace partant sur la gauche dans la pente raide. Continuer sur la crête ou sous celle-ci sur le flanc Est lorsque les pins ou lapiaz rendent la progression directe incommode. Les petites brèches sur la crête se passent en désescaladant les barres rocheuses qui les précèdent.
  • (9.2) Une brèche plus marquée précède une barre rocheuse qu'il faut franchir avant d'arriver sur la crête nue qui remonte fortement. La sente est mieux marquée et quitte l'arête pour monter doucement en traversée sur le versant Est des Lances. On peut faire un petit détour par la Lance Nord qui se situe juste avant un cassure très marquée de la crête qu'il faut contourner par le flanc Est.
  • (9.3) Après cette dernière brèche, remonter sur la crête pour rejoindre la croix du sommet principal, la Lance Sud de Malissard. Si la neige encombre encore le col de Bellefont, descendre directement sous celui-ci par le pierrier sur la face Est de la la Lance Sud.
  • (9.4) Sinon, du sommet, un bon chemin bien marqué (mais raide) permet de descendre à l'Est au Col de Bellefont. Si l'on a prévu de bivouaquer, faire le détour à l'Est par le Dôme de Bellefont et son contrefort Nord d'où la vue est saisissante ; puis retourner au col et descendre au Sud sur le GR®9 pour entrer dans le Vallon de Marcieu.
  • (9.5) Lorsque l'on atteint le pied du pierrier sous la Lance Sud, traverser un grand replat au Nord et immédiatement après celui-ci, obliquer à droite (Nord-Est) sur une sente se dirigeant vers les pins et la crête Est du massif. Traverser toujours au Nord-Est cette zone de pins épars pour atteindre les blocs rocheux du Petit Tas sur la crête dominant le Grésivaudan. Bivouaquer éventuellement ici.
  • (9.6) Poursuivre au Nord-Est en ne quittant pas la Crête de l'Alpette. Observer au passage la sortie du Pas des Charassons (dénomination "Écharassons" erronée et emplacement totalement fantaisiste sur la carte IGN). Voir cette randonnée pour la description de l'itinéraire magnifique jusqu'au Pas de Ragris et éventuellement une idée de variante de la variante.
  • (11) Au Pas de Ragris, on peut rejoindre l'itinéraire principal, ou au contraire emprunter la seconde moitié de l'itinéraire du Pas des Charassons et de l'Arche Miracle. Dans ce cas, on sortira sur cet itinéraire par la sortie Nord du Sangle de l'Aulp du Seuil indiquée dans les variantes (après être remonté de l'Arche Miracle sur le sangle, une ligne de pins descendant de la crête sur des rochers marque l'endroit où monter sur la crête indifféremment à droite ou à gauche de la ligne, les 2 passent).

📖 Un peu de vocabulaire:

  • un sangle (mot masculin) est une sente au pied des falaises, traversant de très raides pentes le plus souvent à niveau.
  • l'aulp est une forme locale du mot alpe, c'est à dire alpage ou pré estival.
  • un habert est le nom donné en Chartreuse et Belledonne aux maisonnettes d'alpage construites en pierre.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.33/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 4/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur traducteur
le lundi 20 juillet 2020 à 18:56

Merci pour ce retour, j'ai modifié le topo pour indiquer qu'il ne faut pas traverser le tunnel en (5).

Pour ce qui est de la fiabilité du tracé sur la carte, que puis-je faire pour l'améliorer ?

Bonne randonnées - jr

ɹəı̣⋀noq ə̗uəɹ-uɒəɾ̣


Visorandonneur
le lundi 20 juillet 2020 à 15:54

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : mardi 20 août 2019
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Bonjour,
C'est effectivement une randonnée engagée. Je me permet une remarque: dans le descriptif, on peut comprendre que le tunnel vers le WP 5 est à traverser. Or, il est bien précisé sous la photo qu'en fait il ne mène à rien. Il serait judicieux de le préciser dans le topo.
Belle rando!

Autres randonnées dans le secteur

Cirque de Saint-Même : Cascades et Grotte par le Pas Ruat
Distance 4.21km Dénivelé positif +322m Dénivelé négatif -314m Durée 2h05 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pierre-d'Entremont (Savoie) - 73 - Savoie

Le Cirque de Saint-Même est très fréquenté l'été, la plupart des visiteurs se contentant de pique-niquer sur les prairies ou de faire le circuit balisé des cascades. La brève boucle proposée prolonge ce circuit par la montée à une cascade supplémentaire et à la Source du Guiers Vif, par le passage escarpé du Pas Ruat avec son étonnant passage sous-roche sortant devant la Grotte du Guiers Vif. (¹) Voir Pendant la randonnée ou à proximité

Le Grand Manti, le tunnel du Trèfle et l'Alpettaz par le Pas de la Mort
Distance 9.68km Dénivelé positif +1088m Dénivelé négatif -1082m Durée 5h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pierre-d'Entremont (Savoie) - 73 - Savoie

Randonnée à la découverte des sources du Guiers Vif et des Crêtes du Grand Manti, entre cascades, grottes, falaises et alpages.
Attention, randonnée vertigineuse sur certains secteurs (Pas de la Mort), déconseillée aux personnes sujettes au vertige et par temps humide.

Cirque de Saint Même - cascades du Guiers Vif
Distance 2.84km Dénivelé positif +178m Dénivelé négatif -178m Durée 1h20 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Pierre-d'Entremont (Savoie) - 73 - Savoie

Petite randonnée dans la forêt à la découverte des cascades du Guiers Vif.

Autour du Cirque de Saint-Même
Distance 14.38km Dénivelé positif +1243m Dénivelé négatif -1251m Durée 7h40 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pierre-d'Entremont (Savoie) - 73 - Savoie

Du Cirque de Saint-Même et ses cascades, aux plateaux des Hauts de Chartreuse par 3 Pas jusqu'à la Croix de l'Alpe(1821m).
Très belle vue.

Le Grand Manti
Distance 9.35km Dénivelé positif +869m Dénivelé négatif -872m Durée 5h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Pierre-d'Entremont (Savoie) - 73 - Savoie

Une agréable balade dans la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse.
Perdues dans l'alpage, les anciennes bornes frontières entre la Savoie et le Dauphiné ont encore une belle allure.

Sangle de Belles Ombres et du Fouda Blanc par la Grotte de l'Ours
Distance 24.21km Dénivelé positif +2438m Dénivelé négatif -2436m Durée 13h55 Extrêmement difficile Extrêmement difficile
Départ Départ à Saint-Pierre-d'Entremont (Savoie) - 73 - Savoie

Randonnée de tous les superlatifs, combinant les plus beaux paysages de Chartreuse Nord et quatre arches très peu fréquentées ainsi que de magnifiques formations calcaires dont le Dromadaire, les Griffes et la Grotte de l'Ours.

L'itinéraire oscille entre sentes bucoliques à peine tracées, sangles vertigineux et vastes lapiaz et se déroule en bonne partie hors sentiers.

Cette randonnée requiert une bonne forme physique, lire attentivement l'avertissement dans les infos pratiques.

Le Pinet par le sangle du Fouda Blanc
Distance 11.38km Dénivelé positif +1015m Dénivelé négatif -1018m Durée 6h10 Extrêmement difficile Extrêmement difficile
Départ Départ à Saint-Pierre-d'Entremont (Savoie) - 73 - Savoie

Voici le topo de la plus longue vire de Chartreuse et d’après moi l'une des plus belles. Circuit en boucle qui forme un 8. L'orientation Ouest, légèrement Nord-Ouest de ce sangle, me pousse à vous recommander de partir en fin de matinée et dans ce sens pour être en fin d'aprés-midi sur les plus beaux paysages.

Un autre descriptif bien plus complet se trouve dans le livre de Pascal Sombardier "Les Randonnées du Vertige".

La cascade du Cirque de Saint-Même
Distance 9.75km Dénivelé positif +416m Dénivelé négatif -413m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Pierre-d'Entremont - 38 - Isère

C'est une belle randonnée qui, de Saint-Pierre-d'Entremont, conduit aux sources du Guiers-Vif, suit le cours du torrent, traverse des hameaux et dévoile la grande clairière du Cirque de Saint-Même.
Le Cirque de Saint-Même est un endroit très fréquenté qui attire les familles en quête de fraîcheur à la belle saison. Les randonneurs trouveront un peu plus de fraîcheur et de quiétude en s’élevant vers la Cascade du Guiers-Vif.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.