La Loire à Vélo des Sculptures

Parcourrez La Loire à Vélo des Sculptures en longeant le fleuve. Vous pourrez tomber nez à nez avec de multiples espèces animales et autres formes variées formant une galerie à ciel ouvert.

Une quarantaine de sculptures monumentales (et quelques fresques peintes) accompagne votre balade sur environ 17 km et vous invite à des moments de contemplation en faisant appel à votre imaginaire et votre interprétation.

Fiche technique
n°22113078
Un parcours Montjean-sur-Loire créée le vendredi 20 mai 2022 par Ôsez Mauges. MAJ : vendredi 29 juillet 2022
Durée Durée de l'auteur : 1h
Distance Distance : 17.11km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 21m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 32m
Point haut Point haut : 44m
Point bas Point bas : 7m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Non
En cyclo-route En cyclo-route
Commune Commune : Montjean-sur-Loire (49570)
Départ Départ : N 47.38694° / O 0.85075°
Arrivée Arrivée : N 47.360125° / O 1.039053°
Téléchargez : -

Description du parcours

Départ de l'itinéraire en bas de la Passerelle Trottier menant sur l'Île de Chalonnes. Possibilité de stationner le long du Quai Mgr Provost.

(D) Suivre le Quai Mgr Provost entre les maisons et la Loire.

(1) Admirez cette œuvre nommée Gioia réalisée par Raphaëlle Duval en 2013. Lorsque Raphaëlle Duval est arrivée sur les bords de la Loire, les pieds dans le sable, à Montjean-sur-Loire, la forme de la pierre lui a inspiré ce poisson. En lui façonnant une personnalité sympathique, le nom Gioia (joie en italien) est apparu comme une évidence. L'originalité de l'œuvre est née de l'ambiance conviviale et festive du Symposium auquel Raphaëlle Duval a participé et dont elle garde un très beau souvenir.
Continuer le long de la Loire.

(2) Arriver à la majestueuse Dame Loire réalisée par Gérard Thériault en 2000. Le mariage de la Loire et du Saint-Laurent (Québec) » vise à créer un lien culturel entre deux coins de pays qui ont beaucoup en commun. Cette tête de femme en bordure de Loire représente la fiancée en attente. Elle est en correspondance avec une autre œuvre de l'artiste élaborée le long du Saint-Laurent, « Oeillée vers le large ».
Continuer le long de la Loire jusqu'à l'Office de Tourisme Ôsez Mauges.

(3) Voir maintenant l'œuvre Chantefer réalisée par Gari en 1997. Suite à une première sculpture d'un oiseau composée de clefs Allen simplement soudées, Gari cherche son style et façonne lui même les formes de ses œuvres. Cela l'a amené à créer un premier coq de 90 cm de hauteur, puis un second haut de plus de 3 m. C'était son plus grand modèle de l’époque. Il le réalise à partir de dessins de photographie de bande dessinées. L'allure altière de l'animal l'inspire.
Ignorer le pont à droite et continuer en face sur les quais de Montjean-sur-Loire après avoir traversé la rue prudemment.

(4) Arriver au Poisson Janus, réalisée par Giovanni Carosi en 2017. Le titre de l’œuvre est une référence à la mythologie romaine qui veut que Janus soit le dieu de la porte. Cette porte symbolise le passage du passé au futur. Dans la Rome ancienne, Janus est un dieu à deux têtes : l'une regarde derrière elle, vers le passé et l'autre regarde devant elle, vers l’avenir.
Poursuivre quelques mètres sur le quai.

(5) Admirer sur la droite une majestueuse tête de gorille réalisée par Alex & Manon en 2017. Réalisée par la technique de la soudure à l'arc, cette sculpture monumentale tire son réalisme de la démarche éthologique des deux artistes. Ces derniers se documentent et se nourrissent de leur sujet afin de reproduire au mieux l'instinct de l'animal et le mouvement.
Continuer à longer la Loire.

(6) À l'impressionnant Poisson de Loire réalisé par Marc Georgeault en 2012. Sculpture de la collection entrecoupée, cette œuvre est réalisée lors du Symposium de Montjean-sur-Loire. Elle symbolise toute la vie aquatique qui circule par la route géologique dont Montjean est une des stations de choix. Cette œuvre est réalisée en séquoia et acier inoxydable.
Rejoindre en longeant la Loire le lieu-dit la Haute Vallée.

(7) L'œuvre de Jonathan Bernard réalisée en 2019 nommée Hybride s'y trouve à quelque pas. Hybride est un être multiple. Mi-animal, mi-végétal, il évoque à la fois l'élégance de l'échassier et le caractère organique d'un système racinaire. Tour à tour c'est un bec ou un bourgeon que l'on voit naître à son sommet. Tantôt des écailles, tantôt des plumes semblent apparaitre çà et là. Mystérieux et puissant, il est à l'image du fleuve sur lequel il semble veiller. Cette figure étrange et poétique nous invite à un voyage dans notre imaginaire. Elle nous rappelle aussi que monde végétal et monde animal sont intimement liés et que nous évoluons dans des écosystèmes subtils dans lesquels les équilibres sont fragiles.
Poursuivre jusqu'à trouver un petit parking à main droite.

(8) Remarquer Mamzelle Guinguette réalisée par Anne Le Louarn en 2019. Rendez-vous dominical sur les bords du fleuve... Insouciance après une semaine de travail, le repos mérité sous les tonnelles, sur le parquet des guinguettes, entre amis, quand la musique se fait entendre, les froufrous s'agitent et virevoltent sur les bords du fleuve.
Quelques kilomètres plus loin, ignorer le Pont d'Ingrandes-sur-Loire à main droite,effectuer quelques mètres et arriver juste après une aire de pique-nique.

(9) Au Loin, œuvre de Patricia Molins réalisée en 2019. Penché vers le futur, immobile pour ne pas troubler la quiétude du lieu et du moment, un personnage nous questionne sur nos propres regards et nous invite à admirer tranquillement le monde autour.
Continuez sur l'itinéraire de la Loire à Vélo et faire quelques mètres après la chicane routière.

(10) Tomber nez à nez avec l'Homme Poisson réalisé par Arnaud Kasper en 2016. Cette sculpture en pierre de Châteaupanne reprend le concept de l'Homme-Poisson, figure emblématique d'Arnaud Kasper. Comme un appel à la nécessité de préserver notre milieu naturel, ce symbole a émergé à l'esprit du sculpteur-peintre après une transatlantique le sensibilisant aux menaces environnementales. De son œuvre, il est possible de distinguer la silhouette humaine en position verticale et la silhouette marine en position horizontale.
Continuer sur la route et trouver un départ de chemin à gauche juste après la chicane routière.

(11) Suivre celui-ci et à la route transversale, partir à droite. Au carrefour à quatre directions, aller tout droit puis prendre le 1er chemin à droite. À la Nigaudière, prendre la départementale à gauche et rejoindre Pont de Vallée et l'aire de pique-nique à main droite.

(12) Remarquer La Marcheuse, réalisée en fer forgé par l'artiste Daniel Savard en 2013. Cette silhouette élancée en mouvement nous invite à poursuivre notre déambulation en empruntant cette promenade qui s'offre à nous.

(13) Juste en face se trouve la majestueuse sculpture des Vikings réalisée par Philippe Pousset en 2021. Né sur les bords de Loire, à Orléans, Philippe Pousset est un accoutumé du fleuve. Avec la réalisation de cette sculpture, nous retrouvons ce lien avec la Loire, ainsi qu'une forme habituelle travaillée par le sculpteur : la spirale. Énergie, proue d'un drakkar... Cette spirale inspire et nous renvoie à l'art des Vikings qui, d'ailleurs, auraient mené une invasion sur l'île batailleuse à Saint-Florent-le-Vieil.
Suivez la piste cyclable en bordure de Loire jusqu'à la petite cité de caractère Saint-Florent-le-Vieil.

(14) À deux pas de la Maison Julien Gracq se trouve Beta Splendens réalisée par Christophe Batardière en 2020. En réalisant cette œuvre, l'artiste souhaitait apporter une petite touche d'inconnu et d'exotisme aux bords de Loire puisque le Betta Splendens est un poisson tropical. Il fait écho aux pays lointains, à la diversité animale
Poursuivre en passant sous le pont routier puis prendre une ruelle à gauche et rejoindre la Grande Rue. Partir à droite puis obliquer à droite, Rue Charles de Renneville et la direction de l'Abbaye de Saint-Florent-le-Vieil.

(15) Oser entrer dans l'enceinte du lieu et découvrir l'œuvre En marchant en dessinant réalisée par Pierre-Alexandre Rémy en 2019. Reprenant le dessin d’une promenade faite à l’hiver 2019 depuis Saint-Florent-le-Vieil jusqu’au Marillais, en longeant l’Èvre serpentine, remontant sur le plateau puis revenant par les rives de la Loire, la sculpture évoque dans sa mise en forme le tracé singulier de l’Èvre se frayant un chemin tout au long des Mauges et rend ainsi hommage à l’ouvrage Les Eaux étroites de Julien Gracq''.
Rejoindre le parking, traverser l'esplanade et emprunter la piste cyclable en direction de la Loire.

(16) À deux pas du majestueux panorama du Mont-Glonne, découvrez le Haras, œuvre réalisée par le sculpteur Véca en 2018. Cette sculpture circulaire est composée de plusieurs essences de bois, formant ainsi onze parties différentes. Chaque partie symbolise l'une des onze communes déléguées de Mauges-sur-Loire. Ainsi, l'œuvre représente le lien unissant ces onze entités composant la commune nouvelle de Mauges-sur-Loire.
Prolongez l'itinéraire de la Loire à Vélo et faites une pause près de la Guinguette Fish&Sheep.

(17) Découvrez Oculus in Natara, œuvre réalisée par Aurélien Boussin en 2020. Ces trois pièces sculptées de tailles différentes représentent la terre, la mer et le soleil. Avec cette œuvre, Aurélien Boussin invite les passants à porter un "regard à travers la nature" et à observer l'horizon qui se dévoile lors de l'observation.
Poursuivre sur la piste cyclable et à la route, partir à droite. S'arrêter dans le bourg de Notre-Dame-du-Marillais puis traverser l'Evre.
Remarquer Materia Prima, œuvre réalisée par Patricia Molins en 2021. "Materia Prima" évoque la naissance du monde et la fusion des éléments qui est source de toute création... Le lien qui se forme entre les pierres crée une énergie nouvelle... 1 plus 1 = 3. Nous sommes à l’aube d’une nouvelle origine (A).

Points de passage :
D : km 0 - alt. 25m - Passerelle Trottier - Loire (fleuve)
1 : km 0.33 - alt. 18m - Gioia
2 : km 0.53 - alt. 16m - Dame Loire
3 : km 0.94 - alt. 14m - Chantefer
4 : km 1.09 - alt. 14m - Poisson Janus
5 : km 1.15 - alt. 15m - Gorille
6 : km 1.34 - alt. 12m - Poisson de Loire
7 : km 3.22 - alt. 11m - Hybride
8 : km 4.19 - alt. 12m - Mamzelle guinguette
9 : km 5.51 - alt. 12m - Au loin
10 : km 6.9 - alt. 12m - Homme Poisson
11 : km 8.24 - alt. 10m - 404
12 : km 14.14 - alt. 15m - La Marcheuse
13 : km 14.16 - alt. 14m - Les Vikings
14 : km 14.8 - alt. 14m - Beta Splendens
15 : km 15.31 - alt. 42m - En marchant en dessinant
16 : km 15.47 - alt. 37m - Haras
17 : km 15.97 - alt. 18m - Oculus in Natara
A : km 17.1 - alt. 12m - Materia Prima - Èvre (rivière) - Affluent de la Loire

Informations pratiques

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Ces sculptures, issues du Symposium annuel de Sculptures Monumentales de Montjean-sur-Loire (depuis plus de 25 ans !), sont créées devant les yeux des passants sur les rives et sont exposées par la suite dans l’espace public.

Autres parcours vélo / VTT dans le secteur

Visorandonneur
Distance 3.93km Dénivelé positif +13m Dénivelé négatif -9m Durée 30min Facile Facile
Départ Départ à Saint-Barthélemy-d'Anjou - 49 - Maine-et-Loire

Nouvelle voie verte permettant de relier Saint-Barthélémy-d'Anjou à Angers en site propre pas de voitures.

Pour plus de parcours, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.