Le Vieux Chemin Royal à Gétigné

Agréable randonnée au fil de la Sèvre Nantaise. En début de parcours découverte de vestiges du passé industriel de la vallée puis approche très nature de cette belle rivière avec de belles vues notamment depuis la passerelle d'Hucheloup. Le retour se fait à travers des prairies et une zone bocagère offrant calme et sérénité.

Fiche technique
n°23400012
Une randonnée Gétigné créée le mardi 28 juin 2022 par pgetrochon. MAJ : mardi 02 août 2022
Durée Durée moyenne: 3h10[?]
Distance Distance : 10.64km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 45m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 45m
Point haut Point haut : 70m
Point bas Point bas : 21m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Gétigné (44190)
Départ Départ : N 47.074805° / O 1.251636°
Carte Carte IGN : : Ref. 1324SB - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -

Description de la randonnée

Accès : de Nantes prendre la N249 qui se dirige vers le Sud-Est. À Vallet, tourner à droite pour suivre la route D763. La suivre jusqu'à Gorges. Prendre vers la gauche la route D149 jusque Gétigné. Le point de stationnement se situe sur le parking du Pont Ligneau, Rue du Pont Ligneau, du côté Nord-Est du pont.

(D/A) Emprunter le petit chemin qui part vers le Sud-Sud-Est (vers la gauche) en direction de la D88 qui passe sur le Pont Ligneau. Passer sous la route grâce au tunnel qui permet de rejoindre le complexe sportif implanté au bord de la Sèvre Nantaise. Contourner les deux terrains de football en prenant le chemin entre eux et la Sèvre Nantaise. Après avoir dépassé les terrains de football, continuer sur le chemin le long de la Sèvre Nantaise.

(1) Plus loin, le chemin rentre dans les terres en longeant le cours d'un ruisseau intermittent et arrive à un croisement de chemins en T. Partir dans le chemin de droite puis bifurquer à gauche dans le premier chemin en direction du lieu-dit le Gâtz. En arrivant au niveau des habitations, le chemin se transforme en voie goudronnée. Aller jusqu'au carrefour entre la Rue du Gatz et la Rue des Gâtines. Voir sur la gauche la croix de Gatz.

(2) Au rond-point, virer à droite dans l'impasse. Après les dernières habitations, poursuivre tout droit dans le chemin qui lui fait suite et va vers le Sud-Est. Plus loin, il entre dans une zone boisée qui abrite à main droite un étang alimenté par un ruisseau intermittent. Le chemin longe à distance la Sèvre Nantaise en surplomb en parcourant des prairies puis pénètre dans une zone boisée dont il longe la lisière à main gauche dans le bois.

(3) Au niveau d'une clairière à main droite où se trouvent des bâtiments dont une maison, continuer tout droit en laissant le chemin de gauche qui va vers l'Ànerie. Peu après, et avant la route de l'Ànerie, prendre le chemin à droite en angle aigu. Ce chemin se rapproche de la Sèvre Nantaise en descendant dans une zone boisée.
Continuer ainsi jusqu'à franchir un petit vallon où coule un ruisseau intermittent et parvenir à un croisement de chemins juste après.

(4) Continuer tout droit en direction de la passerelle du Hucheloup. Monter sur celle-ci pour profiter de la belle vue sur la vallée de la Sèvre Nantaise.

(5) Revenir par le même chemin en montée jusqu'au croisement de chemins précédent.

(4) Prendre le chemin de droite. Remonter le petit raidillon, puis continuer dans un petit chemin étroit entre un pré et une haie. Prendre à gauche à la sortie du chemin le chemin carrossable situé en lisière d'une zone boisée à main droite en direction de la Saulnerie. Traverser le hameau pour passer le long de la longère aux volets rouge bordeaux. Au coin de la maison, la route qui dessert le lieu-dit fait un virage à angle droit vers la gauche. Prendre le chemin sur la droite qui démarre à côté d'une maison à pan coupé à main droite (balise sur le poteau électrique). Suivre le chemin qui longe le centre équestre. Bifurquer dans le premier chemin à droite très ombragé qui se dirige vers le Ruisseau de la Badrillère et arrive à un croisement de quatre chemins en croix environ cent cinquante mètres plus loin.

(6) Ne pas aller jusqu'au ruisseau mais partir à gauche dans le chemin qui s'éloigne de celui-ci et va en direction du Nord-Ouest. Le chemin bordé d'arbres à main gauche débouche sur un carrefour. Traverser la route et partir en face en direction de l'Ànerie. Un abribus est sur le côté droit de la route à une trentaine de mètres du carrefour. Suivre prudemment cette petite route qui passe à proximité d'un étang sur le côté droit et, sensiblement plus loin, fait une courbe vers la gauche.

(7) Peu après, prendre le chemin sur la droite, à environ cent mètres avant un étang avec une petite île au centre dans une zone boisée. Au croisement de chemin suivant, virer à gauche puis bifurquer à droite au bout d'une soixantaine de mètres environ. Le chemin bordé d'arbres monte Nord-Est vers le Moulin Gilaizeau. Aller jusqu'à un croisement de chemins en T.

Partir à gauche dans le chemin blanc avec de l'herbe au centre en direction du Nord-Ouest. Le suivre tout droit jusqu'à son débouché dans la rue qui traverse le hameau de l'Ànerie au niveau d'un virage à angle droit.

(8) Tourner à droite. Au niveau d'un virage à angle droit vers la droite de la route prendre le chemin sur la gauche. Ce chemin est ombragé grâce à des arbres de chaque côté et va vers un étang puis le contourne par le Nord. Traverser à gué le ruisseau à proximité de la D149. Continuer dans le chemin enherbé et passer entre deux entreprises de la zone artisanale pour rejoindre la Rue du Caroil.

Au carrefour, traverser prudemment la Rue de la Carrière et continuer en face dans la Rue du Douet qui se prolonge par le Chemin du Mingaud. Suivre cette voie jusqu'à un rond-point.

(9) Aller du côté gauche pour traverser sur le passage protégé et emprunter le chemin aménagé le long d'un lotissement, parallèle à la Rue du Douet / Chemin du Mingaud. Continuer tout droit jusqu'à la Rue des Gâtines. La traverser au passage protégé et continuer en face dans le Chemin du Mingaud entre deux lotissements. Continuer tout droit jusqu'à son débouché dans la Rue de l'Aulnaie. Poursuivre tout droit dans cette rue en direction de l'Ouest.

(10) Au carrefour suivant, traverser la Rue des Hautes Marches et prendre en face dans la Rue de la Croix des Verriers qui débouche sur la Rue de l'Aire Bidu. Partir à gauche dans cette rue qui arrive près de l'Église Sainte-Radegonde et Saint-Sébastien au niveau d'une placette servant de parking. Gagner la Rue de Bretagne qui passe devant le portail de l'église.

(11) Tourner à gauche, passer devant l'église et virer aussitôt à droite dans la Rue du Vallon : voir sur la gauche une fontaine à quatre côtés. Bifurquer à gauche, derrière le muret pour le longer et rejoindre la rue du Pont Ligneau.

Traverser prudemment la Rue du Pont Ligneau (passage protégé) et gagner le point de stationnement en partant vers la gauche (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 25m - Parking du Pont Ligneau
1 : km 0.79 - alt. 24m - Bifurcation
2 : km 1.54 - alt. 41m - Carrefour de la Croix de Gatz
3 : km 2.61 - alt. 33m - Croisement de chemins
4 : km 3.64 - alt. 34m - Croisement
5 : km 3.77 - alt. 29m - Passerelle d'Hucheloup - Sèvre Nantaise (rivière) - Affluent de la Loire
6 : km 5.41 - alt. 58m - Croisement de chemins
7 : km 6.67 - alt. 54m - Chemin à droite
8 : km 7.7 - alt. 61m - Croisement chemin - route de l'Ânerie
9 : km 9.42 - alt. 46m - Rond-point
10 : km 10.03 - alt. 44m - Carrefour
11 : km 10.36 - alt. 34m - Rue de Bretagne
D/A : km 10.64 - alt. 25m - Parking du Pont Ligneau

Informations pratiques

(D/A) Autres possibilités : Place Sainte-Radegonde, en face de l'église éponyme. À défaut, Rue du Vallon ou Place du Fournil.

(8) Hors circuit : possibilité d'aller voir en aller-retour la Chapelle Sainte-Anne en partant tout droit dans la rue qui traverse le hameau vers l'Ouest (ajout de six à sept cent mètres environ).

(9) Hors circuit : possibilité d'aller voir en aller-retour la Chapelle Notre-Dame de la Recouvrance en partant vers la droite dans le Boulevard d'Alatri en utilisant le chemin du côté gauche du boulevard. Au rond-point avec la route D149, traverser et partir vers la droite le long de la route D762. La Chapelle est à 50 m environ : ajout d'1 km environ.

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être bien chaussé.

Cette randonnée ne présente pas de réelle difficulté d'orientation car elle est balisée en Jaune et Rouge (GRP® Sèvre et Maine), puis en Jaune et reprend le circuit de la fiche n°7 "Circuit du Vieux Chemin Royal" éditée par l'Office de Tourisme du Vignoble de Nantes . Elle emprunte le GRP® Sèvre et Maine jusqu'au Ruisseau de la Badrillère, soit plus de la moitié du parcours, le reste étant sur de bons chemins de promenade ou de petites routes.. En complément, il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une bonne lecture du paysage. Les points de passage (avec leurs coordonnées GPS et la distance depuis le point de départ constituent des aides pour le randonneur qui découvre le circuit.

Informations complémentaires :
- Le vignoble est un espace partagé entre divers usages (viticulture, maraîchage, élevage, chasse, randonnées). Les parcelles cultivées peuvent faire l'objet de traitements. Chacun se doit de respecter les pratiques d'autrui.
- Certains chemins sont privés, les propriétaires ont accordé une autorisation de passage. Seul le respect des lieux peut assurer la pérennité de ces autorisations.
- Rester sur les chemins et ne pas pénétrer dans les parcelles pour y faire la cueillette.
- Les chiens doivent être tenus en laisse.
- Penser à bien refermer les barrières et les clôtures dans les prairies afin de préserver la tranquillité des animaux.
- En période de chasse (le jeudi et le dimanche de mi-septembre à fin février) porter une tenue voyante.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Gétigné
Gétigné est localisée au sud-est de Clisson et de la Loire-Atlantique. Située au carrefour de l’Anjou, de la Bretagne et du Poitou, la ville de Gétigné est presque entièrement entourée de cours d’eau : la Sèvre Nantaise au Sud-Ouest, la Moine au Nord, à l’Est par le Ruisseau de la Saulnerie, de la Gourbellière. Elle possède une cinquantaine de villages et de hameaux, comme l’Annerie, Haute-gente et la Foulandière.

L’Histoire de Gétigné, le lien, le passage
Au XIVe siècle, Gétigné fait partie des ‘Marches communes de Bretagne et du Poitou’, une zone franche, exemptée de gabelle (ancienne taxe sur les marchandises). La vallée de la Sèvre Nantaise était une région d’échanges importants.
Il y avait autrefois un château qui regardait la campagne du haut de ses murailles. Comme celui de Clisson, il fut aussi construit au Moyen-Age. C’est le manoir de la Roche Sébien. Les ruines du château sont encore visibles dans le village de La Roche mais seules subsistent quelques portes en arc brisé, quelques fenêtres à meneaux et quelques cheminées.

Le Domaine de la Garenne Lemot, site patrimonial
Le Domaine de la Garenne Lemot, classé monument historique, a été imaginé et créé par le sculpteur François-Frédéric Lemot au début du 19eme siècle. Cet artiste, passionné d'Italie et séduit par les bords de Sèvre, a choisi de créer un paysage idéal où se mêlent nature et art à travers l'architecture, les statues, la poésie... Des expositions temporaires d'art contemporain séjournent régulièrement à la Villa ou dans le parc. Des spectacles le plus souvent gratuits, ainsi que des ateliers et des visites animent les lieux en période estivale.
Vous pourrez vous promener sur un domaine protégé et visiter :
La Villa Lemot, lieu d'expositions temporaires et de visites. C'est une villa de style néo-classique qui surplombe le paysage de la commune voisine de Clisson et offre un très beau panorama sur le Château de Clisson et ses alentours.
La Maison du Jardinier, d'inspiration architecturale antique.
Un parc verdoyant de treize hectares avec la Grotte d’Héloïse, les Rochers Rousseau et Delille. Dans ses contrebas, il borde la Sèvre et permet de rejoindre Clisson par la Rue Saint-Antoine.
Le Domaine de la Garenne Lemot est un site patrimonial du Département de Loire-Atlantique, ouvert tous les jours d'avril à septembre de 9h à 20h et d'octobre à Mars de 9h30 à 18h30.

La Garenne de la Moine, espace naturel sensible
De la même façon que la Garenne Lemot, le Département de Loire-Atlantique est propriétaire de la Garenne de la Moine, un espace naturel de sept ha, auparavant réserve de chasse. Composée de trois ensembles naturels, les milieux humides et aquatiques, le milieu forestier et la prairie, cet espace est situé sur les coteaux de la Moine, avant sa confluence avec la Sèvre nantaise.
Le site, d'un intérêt écologique, abrite de nombreuses espèces végétales et animales, dont six sont protégées au niveau du département et de la région. Cet écrin de verdure protégé est aussi utiliser pour sensibiliser les visiteurs à la préservation de l'environnement.
Le site est ouvert au public en libre accès, de 9h à 20h, tous les jours

Les Moulins de Gétigné
Sur les bords de la Sèvre nantaise, de nombreux moulins sont le témoignage d’un passé industriel riche. Plus de 140 moulins ont exploité la force hydraulique de la Sèvre nantaise dans le Vignoble nantais, depuis le XIIIème siècle. Le Moulin-Neuf, Terbin et Grand Gaumier font partie du patrimoine gétignois.

Le Moulin-Neuf, plus de 300 ans d’histoire
Le Moulin-Neuf est situé dans un ancien village de Tisserands avec son moulin à foulon. Il a reçu ce nom au XVIIe siècle.
Avec l'industrialisation, le site a perdu de son importance économique et il fut abandonné durant la première moitié du XXe siècle, avant de devenir, depuis les années 1960, un lieu de vacances.
Aujourd’hui, c’est un site naturel où l’on aime venir flâner et traverser la chaussée en sautant de rocher en rocher.

Terbin
Site connu dès 1500, le site de Terbin a produit essentiellement de la farine jusqu'au milieu du XXe siècle. Cependant, au cours du XVIIIe siècle, un moulin à foulon y fonctionnait à eau perdue. Au début du XXe siècle, le site a été transformé en minoterie à cylindres pouvant écraser 75 quintaux par jour.
Aujourd’hui, Le site accueille le club de canoë-kayak où des balades sont proposées pour découvrir les moulins de la commune au fil de l’eau.

Grand Gaumier
Le moulin de Grand Gaumier datant du XVIe siècle a été constamment farinier jusqu’au XIXe siècle. Doté d’une seule voie d’eau, il faisait tourner deux roues hydrauliques et deux paires de meules. En 1851, le moulin est détruit pour ériger une filature de coton. Il est remplacée par une manufacture de laines effilochées puis en 1966 par une tannerie, la Société des tanneries et corroiries de la Sèvre. Depuis 1985, le site n’accueille plus d’activités.

L'Arsenal
Proche du village de Fouques, se situe deux moulins à Foulon, dont un se situe sur la rive appartenant à la commune de Gétigné. D'abord pour les tisserands, il sert ensuite pour la métallurgie. Puis finalement il est revendu pour utiliser les foulons et y faire une filature de laine. Le site ferme en 1953 et est réhabilité en lieu d'habitation.
A proximité se trouve le pont de l'Arsenal, reliant le petit hameau de Fouques à Cugand à celui de l'Arsenal à Gétigné.

Persimon
Nombreux moulins, alimentés par la force hydraulique de la Sèvre, servait à produire de la farine. Pas en reste, le moulin du Persimon, situé de part et d'autre de la chaussée servait aussi dans ce but. Ce site bipolaire, c'est-à-dire qu'il est situé sur chacune des rives de la Sèvre. Il devient ensuite un moulin à papier puis fabrique à tricot. Aujourd'hui, l'usine est sans usage.

L'Église Sainte-Radegonde
Œuvre de l'architecte Émile Perrin, l'église existe dès le Moyen Age près de l'Abbaye Sainte Radegonde. L'abbaye est transférée au XIe siècle à Saint-Jouin-de-Marnes, près de Thouars (diocèse de Poitiers). L'église est reconstruite au XVIe siècle, puis brûlée en 1794 pendant les guerres de Vendée. Restaurée en 1836, l'église est reconstruite entre 1867 et 1870. De style gothique, notre église à la particularité et l’originalité d’avoir son clocher carré et trapu. On aime raconter aux visiteurs que le clocher est monté sur roulettes et rentre sous l’église quand il pleut !

La Chapelle Notre-Dame de Toutes-Joies
Une première légende raconte qu'en 1336, Olivier IV de Clisson de retour de batailles, apprend à cet endroit, la naissance de son fils, Olivier V, le futur Connétable. Il se serait alors écrié : "Joie dans le château, joie dans la ville, joie au dehors, toutes joies réunies ! ".
À l'endroit même, il aurait fait édifier une chapelle dédiée à Notre-Dame de Toutes-Joies.
Une autre légende raconte, qu'après les guerres de Vendée, la paix revenue, une femme pieuse, Jeanne Favereau, décida de reconstruire la chapelle. Elle alla alors mendier jusqu'à Nantes, à l'aide de la "Bougant" une autre femme pour trouver des fonds pour la reconstruire. A force de ténacité, elles réussirent à construire une chapelle composée d'une large nef flanquée de deux petits bras de croix. Au-dessus du grand portail, à l'intérieur, une statue de la vierge est placée dans la niche. Selon la légende, qu'on la plaçât en tout autre lieu, à l'intérieur ou à l'extérieur de la chapelle, elle revenait toujours se placer au-dessus du grand portail.

La Chapelle Sainte-Anne
En 1906, Jean Litou, propriétaire de l'ensemble des édifices qui forment le village de l'Annerie, entreprend la construction de la Chapelle en lançant une souscription. C'est en 1908, aux rogations, que l'on y célébra la messe pour la première fois. La chapelle sera ensuite achetée par la commune aux héritiers de Jean Litou pour la sauvegarde du patrimoine.
L'autel est surmonté d'une statue de Sainte-Anne et d'un vitrail du Sacré Cœur, à qui elle aurait été dédiée l'origine. Au fond de l'église, un vitrail célèbre l'Annonciation.

La Chapelle Notre-Dame de Recouvrance
Une première légende raconte que des bergers, désespérés de ne plus pouvoir abreuver leurs troupeaux sur le plateau de Recouvrance, se sont mis à creuser. A force d'efforts, ils découvrirent de l'eau claire. Les bergers sculptèrent alors une niche dans le tronc d'un vieux chêne et y placèrent une statue de la vierge, en remerciements. Par la suite, une chapelle y fut construite.
Une autre légende raconte qu'un seigneur de la Roche Sébien avait un vieux serviteur très pieux, à qui il reprochait de perdre beaucoup trop de temps à cause de sa pratique de piété. A la mort de ce serviteur, le seigneur ordonna son inhumation loin de sa vue. Quelques temps plus tard, le seigneur de la Roche Sébien devint aveugle. La fille de ce dernier, qui avait un grand respect pour le défunt serviteur, alla visiter sa tombe. Elle y trouva une belle fleur épanouie et humide de rosée. L'idée lui vint de recueillir un peu de cette rosée et d'en frotter les yeux de son père, ce qui lui rendit la vue. Le seigneur changea alors de sentiment envers le domestique et fit construire sur sa tombe une chapelle dédiée à Notre Dame de Recouvrance.
Quelques dates clés
La première chapelle daterait du XVe siècle. Épargné par la révolution et les colonnes infernales, l'édifice est cependant en très mauvais état au début du 20ème siècle. La chapelle est alors reconstruite en 1913, conservant de la construction antérieure, la porte, les fenêtres principales, les portes latérales et la cloche. Les vitraux datent de 1925 et 1948.

Le site minier de l'Escarpière
En 40 ans d’exploitation entre 1952 et 1992, la mine de l'Escarpière a extrait jusqu'à 4 109 tonnes de minerai d’uranium. A l'époque, c’est l'un des sites les plus importants de la Division Minière de Vendée.
L’arrivée des mineurs marque le développement économique de la région et notamment de notre commune voisine de Saint-Crespin-sur-Moine. Plus de 600 employés y travaillaient !
De ses 3,5 km, le long de la Moine, il ne reste désormais qu'une colline verte qui fait face à la Maison du mineur et des énergies. Ailleurs la nature a depuis repris ses droits.

Qu’est devenue la mine aujourd’hui ?
Géré par Aréva devenu Orano, l’ancien site minier est devenu depuis 2014, un parc photovoltaïque d'environ 30 000 panneaux solaires. La production d’environ 3 800 000 kWh/an, correspond aux besoins de près de 1 700 habitants (chauffage, eau chaude, cuisson et éclairage).
Source : site officiel de la commune

Autres randonnées dans le secteur

Visorandonneur
Distance 8.22km Dénivelé positif +21m Dénivelé négatif -20m Durée 2h25 Facile Facile
Départ Départ à Gétigné - 44 - Loire-Atlantique

Découvrir les sites et paysages le long de la Sèvre Nantaise vers Cugand, Gétigné et retour par Clisson.

Visorandonneur
L'Annerie (Ânerie) et le Moulin Rousselin
Distance 12.17km Dénivelé positif +57m Dénivelé négatif -62m Durée 3h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Gétigné - 44 - Loire-Atlantique

Belle randonnée comportant un peu de toutes petites routes dans le premier tiers du parcours, puis uniquement des chemins, notamment en bordure de la Sèvre. Elle fait partie d'une série de boucles qui permettent d'arpenter les rives de la Sèvre.

Visorandonneur
Distance 8.18km Dénivelé positif +34m Dénivelé négatif -43m Durée 2h25 Facile Facile
Départ Départ à Clisson - 44 - Loire-Atlantique

Longer la Sèvre sans oublier les beaux villages, les moulins, les maisons fleuries.

Visorandonneur
Distance 13.58km Dénivelé positif +82m Dénivelé négatif -82m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Clisson - 44 - Loire-Atlantique

Entre une Sèvre Nantaise domptée et tranquille et une Moine sauvage et secrète, ce parcours grandeur nature devrait séduire plus d'un randonneur. Le franchissement des cours d'eau par des passerelles facilite la progression et permet de mieux profiter des vallées encaissées.

Attention : en raison du festival Hellfest à Clisson, le circuit de la Sèvre Nantaise à la Moine n’est pas accessible la deuxième quinzaine de juin (dates à vérifier chaque année).

Visorandonneur
À la découverte de Clisson
Distance 6.45km Dénivelé positif +32m Dénivelé négatif -36m Durée 1h55 Facile Facile
Départ Départ à Clisson - 44 - Loire-Atlantique

Découvrez Clisson, son château, son centre historique, ses églises et ses garennes.

Office de tourisme
Distance 11.46km Dénivelé positif +60m Dénivelé négatif -66m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Crespin-sur-Moine - 49 - Maine-et-Loire

Sentier balisé au départ de La Maison du Mineur et des Énergies qui chemine le long de la Moine en passant par la Pierre de l’Écuelle. Édifice emprunt de légende, selon lequelle l’assiette et le couteau du diable y seraient gravés...

Visorandonneur
De Saint-Crespin-sur-Moine à Monfaucon
Distance 13.47km Dénivelé positif +97m Dénivelé négatif -101m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Crespin-sur-Moine - 49 - Maine-et-Loire

Randonnée facile au départ de Saint-Crespin-sur-Moine qui démarre en bord de Moine pour se rendre à Monfaucon avec un retour au Nord par un maximum de chemins.

Visorandonneur
Boucle de Boussay à Tiffauges
Distance 17.18km Dénivelé positif +81m Dénivelé négatif -81m Durée 5h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Bruffière - 85 - Vendée

Cette boucle nous mène de Boussay à Tiffauges, au plus près de la belle vallée de la Sèvre Nantaise et assure le retour par des chemins de campagne très tranquilles.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.