Le Toit et les 7 Laux

Une quinzaine de lacs, deux sommets à plus de 2800m, des vues à couper le souffle : cette randonnée mérite tous les superlatifs.
L'itinéraire frôle la quasi totalité des lacs du massif d'Allevard de part et d'autre du Col des 7 Laux et culmine aux deux sommets du Toit d'où la vue embrasse un paysage somptueux.
Attention : les crampons et le piolet sont indispensables en toute saison.

Fiche technique
n°2229166
Une randonnée Allemond créée le vendredi 28 juin 2019 par bouvierjr. MAJ : dimanche 11 août 2019
Durée Durée moyenne: 10h55[?]
Distance Distance : 21.34km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 2013m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 2061m
Point haut Point haut : 2816m
Point bas Point bas : 1274m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Belledonne, Dauphiné
Commune Commune : Allemond (38114)
Départ Départ : N 45.210708° / E 6.063544°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3335ET, 3335ETR
Téléchargez : -
L'arête joignant le Pic Nord au Pic Sud du Toit Lac anonyme sous le Rocher Blanc Eaux turquoises au Lac de l'île Lacquet entre le Lac Jeplan et celui de la Corne

Description de la randonnée

Liminaire : Voir les informations pratiques pour le point de départ. Bien lire l'ensemble de ces informations avant d'entreprendre la randonnée.

(D/A) Au parking, un panneau Jaune indique la direction des Lacs des 7 Laux. Le sentier est un GRP® balisé en Rouge et Jaune. Il grimpe à l'Est en passant par plusieurs escaliers de béton parfois équipés de mains courantes avant de rejoindre le Ruisseau des 7 Laux.

(1) Franchir la passerelle en bois qui ne couvre qu'une moitié du torrent à la fonte des neige. Le sentier grimpe rapidement en lacets au Nord-Est, en franchissant quelques autres ruisseaux secondaires. Il prend pied sur un petit replat au-dessus duquel est planté un panneau.

(2) Au panneau du Lac de la Sagne, prendre la direction du Lac de la Corne toujours en Rouge et Jaune, le long de la rive gauche du lac. Continuer vers l'extrémité Nord du lac, jusqu'à buter sur le ruisseau tributaire des 7 Laux.

(3) Juste avant de franchir le Ruisseau des 7 Laux, virer à angle droit à droite (plein Est) et monter hors sentier dans les roches moutonnées et rhododendrons pour entrer dans une large combe. Avec un peu de chance, il est possible d'y voir des bouquetins. La combe débouche sur un col anonyme, coté 2356 sur la carte IGN.

(4) Du col, le Lac de l'Agnelin se voit bien. Se rendre à lui à vue, en tirant plutôt au Nord au début de la descente. Faire le tour du lac pour admirer le paysage.

(5) De l'extrémité Ouest du lac, descendre au Nord pour aller traverser le Ruisseau de l'Agnelin en contrebas, remonter, longer la base de l'éperon rocheux qui frôle l'arête Sud-Ouest du Toit. Remonter les pentes herbeuses semées de roches erratiques, toujours au Nord, jusqu'à aboutir à un ressaut d'une épaule descendant sous l'arête Nord-Ouest du Toit (cf. carte topographique IGN, cote 2381).

(6) Traverser alors un micro-vallon herbeux et remonter sur l'épaule suivante (à moins de 50m du point coté), toujours au Nord. Se référer à la photo du Toit et à la photo de repérage de l'itinéraire d'ascension (prise depuis les Lacs de la Ratoune, environ 1,1km au Nord) pour bien repérer les points de passage clés.
Obliquer maintenant plein Est, pour remonter l'épaule par son flanc Nord presque jusqu'au pied du raide ressaut rocheux à l'extrémité Ouest de l'arête Nord-Ouest du Toit. Si la neige est présente, chausser les crampons ici, car le pente se relève ensuite fortement.
Contourner le piton rocheux par le Nord, en remontant dans la combe habituellement enneigée jusqu'en fin d'été. Un couloir de neige (cf. photo mentionnée plus haut) est alors visible au Sud ; remonter en boucle vers le Sud par celui-ci jusqu'au col sur l'arête Nord-Ouest du Toit. Attention, la sortie du couloir dépasse les 45º (pente à 100%).

(7) Au col, prendre pied sur l'arête, et suivre son fil de gros blocs de rochers plutôt stables jusqu'au sommet Nord du Toit.

(8) Du sommet Nord, rejoindre le sommet Sud par l'arête les séparant.
Remarque importante : Si l'on n'est pas à l'aise sur l'arête, il est possible de passer légèrement plus bas, sur la pente Ouest du Toit.

(9) Du sommet Sud, soit rebrousser chemin pour revenir en (7), soit couper en diagonale (cf. trace) au Nord-Ouest à travers des éboulis rocheux et névés. Si la neige est dégelée, préférer la crête et l'arête empruntée à l'aller.

(7) Redescendre d'abord le couloir au Sud, puis les névés et/ou éboulis à l'Ouest, jusqu'à aboutir à une combe qui part au Nord vers le Lac Blanc. Descendre celle-ci jusqu'au lac.

(10) Traverser son tributaire pour remonter à l'Est et contourner par le haut les rochers qui le bordent. Arriver sur un petit replat au-dessus des rochers, obliquer au Nord, en suivant les lignes de niveau, jusqu'à aboutir à un magnifique petit lac doté de 1 ou 2 îlots centraux en fonction de son niveau d'eau.

(11) Contourner ce lac par son côté Est puis Nord et partir brièvement à l'Ouest pour rejoindre une épaule sur laquelle court une sente cairnée qui se dirige vers un énorme cairn sur une butte. Ne pas aller jusqu'à celui-ci : dès que le Lac de la Ratoune est visible en contrebas à gauche, obliquer à droite au Nord, pour suivre à nouveau les courbes de niveau; passer par 2 lacquets avant d'aboutir à un 3ème un peu plus grand, le Lac de l'Île.

(12) Le contourner pour partir ensuite à l'Ouest rejoindre par une épaule les digues qui barrent le Lac de la Motte au Nord.

(13) Passer ces digues et rejoindre le sentier qui longe la rive Ouest du lac avant d'arriver à sa jonction avec celui de Cottepens. De là, suivre le sentier à l'Ouest qui mène au Refuge des 7 Laux et son minuscule lac annexe.

(14) Rebrousser chemin jusqu'à cette jonction de lacs. Franchir la digue qui sépare les 2 lacs (de la Motte et Cottepens) et partir au Sud sur le sentier de GRP®, ou (cf. la trace GPS), faire le détour par le gros cairn vu précédemment.

(15) Si l'on a choisi l'option cairn, continuer sur le flanc Ouest de l'épaule qui le porte, en direction du Sud, et en cherchant à se rapprocher du GRP® en contrebas (les pentes sont assez raides).
Reprendre le GRP® au Sud jusqu'à aboutir à la digue du Lac du Cos.

(16) Le GRP® part sur la droite mais il est plus intéressant de longer le Lac du Cos par sa rive Est qui ne pose aucun problème. Ceci permet d'arriver sur un petit replat à l'extrémité Sud du lac, replat parsemé de très beau lacquets posés au milieu de prairies alpines.
Traverser ce replat au Sud, jusqu'à aboutir à des roches moutonnées escarpées. Contourner celles-ci par l'Ouest en descendant le long des rus venant des petits lacs, et traverser le ruisseau principal des 7 Laux pour reprendre pied sur le GRP®. Celui-ci contourne le Lac de la Corne par l'Ouest puis le Sud avant d'obliquer au Sud rejoindre le carrefour du franchissement du Ruisseau des 7 Laux passé à l'aller.

(3) Suivre alors en sens inverse l'itinéraire de montée pour repasser par le panneau (2) avant de descendre les lacets interminables menant à la passerelle (1) et au parking de l'ancienne route du barrage (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1331m - Ancienne route du barrage
1 : km 0.71 - alt. 1493m - Passerelle
2 : km 2.3 - alt. 2062m - Panneau Lac de la Sagne
3 : km 2.79 - alt. 2081m - Franchissement du ruisseau des 7 Laux
4 : km 3.77 - alt. 2356m - Col anonyme
5 : km 4.54 - alt. 2319m - Lac de l'Agnelin
6 : km 5.87 - alt. 2375m - Point coté
7 : km 6.78 - alt. 2676m - Col au sommet du couloir d'accès
8 : km 7.16 - alt. 2797m - Sommet Nord - Le Toit
9 : km 7.41 - alt. 2809m - Sommet Sud - Le Toit
10 : km 9.13 - alt. 2262m - Lac Blanc
11 : km 10.35 - alt. 2302m - Superbe petit lac anonyme
12 : km 11.85 - alt. 2251m - Lac de l'Île
13 : km 12.6 - alt. 2137m - Lac de la Motte
14 : km 13.45 - alt. 2138m - Refuge entre Lac Carré et Cottepens - Refuge des Sept Laux
15 : km 15.12 - alt. 2258m - Énorme cairn
16 : km 16.37 - alt. 2178m - Barrage digue du Lac du Cos
D/A : km 21.34 - alt. 1288m - Ancienne route du barrage

Informations pratiques

🅿️ Se garer au parking de l'ancienne route du barrage D526 après la cote IGN 1261. L'exposition étant plein Sud, il vaut mieux se garer sous les arbres bordant la route côté aval, plutôt à l'Est de ceux-ci afin d'éviter une voiture brûlante au retour.

💧 L'eau est abondante sur l'ensemble de l'itinéraire, sous forme de neige en montant au Toit. Un filtre est bien sûr conseillé.

🐶 Les chiens sont autorisés dans Belledonne mais la montée au Toit est trop difficile pour la plupart d'entre eux et la longueur de la randonnée épuisera les moins entrainés.

🧗‍♀️ La difficulté de cette randonnée est classée «très difficile» du fait de la présence de raide névés (couloir à 45º), de passages d'escalade faciles mais sur plus de 200m, de l'absence de sentier sur la moitié de l'itinéraire, et de la longueur de ce dernier.

🏕 La randonnée étant longue, il est possible de l'effectuer en 2 jours.

Si l'on veut éviter la foule, il est possible de bivouaquer près des lacs; le lacquet entre le lac Jeplan et celui de la Corne est relativement tranquille et permet de laisser son équipement de bivouac sur place, mais cela nécessite de redescendre en (3) au matin. Une autre possibilité est le Lac de l'Île en (12) ou le lac anonyme en (11) mais il faudra porter duvet et matelas au sommet.

Une option moins solitaire est de passer la nuit au Refuge des 7 Laux en (14).

🥾 L'équipement indispensable en toute saison comporte crampons, piolet et guêtres (bien entendu un pantalon est préférable aux shorts). La corde est peu utile sauf à vouloir rassurer une personne peu à l'aise dans le couloir (7) ou sur l'arête du Toit. Le casque est optionnel, il n'y a pas de danger marqué de chutes de pierres (mais le risque zéro n'existe pas…). Ne pas oublier la lampe frontale qui permettra d'arriver sous le couloir dans les temps.

⏰ En début de saison, il est indispensable de partir très tôt afin d'avoir une neige bien dure dans la descente. Le couloir menant au col s'illumine vers 9h au solstice d'été, il est préférable d'en sortir vers 8h30 ce qui implique un départ de la voiture au plus tard à 4h du matin.

📊 Les statistiques IBP de la trace donnent un indice de 221, une distance de 22.1km, un dénivelé cumulé de 2133m, un temps de marche de 6:09:40 pour une vitesse moyenne de 3.59km/h. Les statistiques VisuGPX sont légèrement différentes.

🧭 L'orientation est facile, il suffit de se positionner par rapport à la ligne Nord-Sud du lac de Cottepens au Lac de Cos ou aux crêtes formant un angle droit au Pic de la Belle Étoile (Crête des Îlettes - arête vers les Pics de l'Apparence et des Cabottes). La carte topographique IGN est plutôt juste, ce qui est rare en montagne.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3335ET, 3335ETR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

🐼 La faune alpine est bien sûr présente. Lors de mon parcours fin juin 2019, une quinzaine de bouquetins s'ébattaient dans la combe montant du Lac de la Sage vers le col (4).

📷 Les points de vue depuis les sommets sont splendides. Ce panorama annoté donne une idée des sommets visibles, même si la photo a été prise un jour de canicule extraordinaire, par un temps très brumeux. Pour pouvoir l'explorer et l'agrandir, il faut se rendre sur sa version en ligne dans Google Photos. L'album complet de la sortie est également visible.

Les photos suivantes sont sphériques et interactives:

🗺 Plusieurs variantes sont possibles. Si l'on est pressé par le temps, il est facile de réduire la boucle, par exemple en coupant entre (11) et (15), voire entre (10) et (16).

Pour le premier raccourci en (11), une sente cairnée longe le Lac de la Ratoune et se dirige vers l'énorme cairn posé sur une ancienne moraine. Passer la moraine et redescendre à vue sur le sentier en contrebas.

Pour raccourcir à partir de (10), il faut remonter sur les roches moutonnées bordant le Lac Blanc au Sud, pour atteindre son déversoir et ensuite suivre son émissaire jusqu'au sentier du GR®. Attention, dans les deux cas, les pentes herbeuses sont relativement raides.

Voir aussi l'option bivouac ou refuge dans les infos pratiques.

Autres randonnées dans le secteur

Habert d'Aiguebelle - Refuge des 7 Laux
Distance 9.75km Dénivelé positif +1024m Dénivelé négatif -622m Durée 5h15 Difficile Difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Encore une superbe journée au coeur du massif, un passage par les Lacs du Vénétier et un peu de hors sentier, mais la nature est à l'état brut. Un joyau de Belledonne.

Du Col du Sabot au Col du Couard
Distance 7.72km Dénivelé positif +336m Dénivelé négatif -338m Durée 3h00 Facile Facile
Départ Départ à Vaujany - 38 - Isère

Une petite balade tranquille sur un bon sentier dominant le Lac de Grand-maison et 100m de dénivelé entre les deux cols !

Refuge des 7 Laux - Rivier d'Allemond
Distance 8.36km Dénivelé positif +137m Dénivelé négatif -1005m Durée 2h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Randonnée classique bien connue dans le secteur pour découvrir les Lacs des 7 Laux. Ici seule la descente est décrite et utilisée pour terminer cette traversée, faute de pouvoir continuer facilement vers le Refuge de l'Oule.

Sept Laux J2
Distance 16.66km Dénivelé positif +836m Dénivelé négatif -1627m Durée 6h45 Difficile Difficile
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Seconde étape de cette boucle dans le Massif de Belledonne, tantôt sur sentier en balcon, tantôt par des vallons sauvages permet de faire le tour du massif d'Allevard.

Petit et Grand Replomb par le Lac de Crop
Distance 15.91km Dénivelé positif +1759m Dénivelé négatif -1783m Durée 8h45 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Randonnée sauvage en Belledonne, sous les rochers de l'Homme et du Ferouillet, frôlant des itinéraires très fréquentés mais restant suffisamment à leur écart pour offrir des vues uniques sur le paysage varié entourant le Lac de Crop.

La végétation et les cours d'eau sont particulièrement resplendissants à l'automne et un départ matinal garantit la rencontre avec chamois ou bouquetins.

Tour du Ferrouillet par les Trois Laux et lacs de Crop et de la Coche
Distance 13.75km Dénivelé positif +1428m Dénivelé négatif -1419m Durée 7h20 Difficile Difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Cette randonnée sauvage se déroule dans des sites grandioses et peu fréquentés, pour un bon tiers sur sentier peu marqué mais évident et sans aucune difficulté technique. Les bouquetins et chamois sont très nombreux dès que l'on quitte les sentes balisées et il est facile de les observer pour peu que l'on parte suffisamment tôt.

Une variante recommandée est de monter à la Pointe Centrale du Ferrouillet depuis le Col de la Brêche, ce qui n'augmente pas la difficulté (compter 30min aller-retour).

Le Pic de la Belle Etoile par la Cime de la Jasse
Distance 14.14km Dénivelé positif +1524m Dénivelé négatif -1524m Durée 7h40 Extrêmement difficile Extrêmement difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Très très belle randonnée qui traverse le massif d'Allevard et qui passe donc par les Lacs du Vénétiers, la Cime de la Jasse (avec sa superbe vue sur la Vallée du Grésivaudan) et qui finit au Pic de la Belle Etoile à 2718m.

Attention : cette randonnée est réservée aux personnes ayant une bonne condition physique et surtout n'ayant pas le vertige et n'ayant pas peur de s'aventurer hors sentier ni d'escalader un peu lorsque cela est nécessaire.

Cime de la Jasse en boucle
Distance 12.96km Dénivelé positif +1172m Dénivelé négatif -1162m Durée 6h30 Difficile Difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Boucle montant par le joli vallon du Vénétier et ses lacs jusqu'à la Cime de la Jasse, beau point de vue de par sa position avancée entre Belledonne et Sept-Laux. Retour par la Crête de Bedina, versant de la station de Prapoutel.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.