Hourquette d'Alans depuis Gavarnie et le refuge des Espuguettes

Grande randonnée à la journée, très sportive, dans des paysages d'une beauté sauvage.
La Hourquette d'Alans est ce col séparant la vallée du Gave et Cirque d'Estaubé de celle du Gave et Cirque de Gavarnie.
La plupart de la randonnée est à travers les estives enneigées qui s'élèvent au pied des Grand et Petit Piméné (2801m et 2667m), appelé le Plateau des Cardous. À partir du refuge, l'ascension est rude et nécessite du temps et une certaine expérience de la montagne.

Fiche technique
n°506536
Une randonnée Gavarnie créée le dimanche 12 mars 2017 par MCTOUL. MAJ : lundi 14 octobre 2019
Durée Durée de l'auteur : 7h
Distance Distance : 9.74km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1041m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1041m
Point haut Point haut : 2430m
Point bas Point bas : 1397m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
En raquettes à neige En raquettes à neige
Régions Régions : Pyrénées, Cirque de Gavarnie, Lavedan
Commune Commune : Gavarnie (65120)
Départ Départ : N 42.731224° / O 0.008666°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1748OT, 1748OTR
Téléchargez : -
En descendant de la Hourquette d'Alans (2434m) Le Pimené (2801m) Le Vignemale et la Pique-Longue (3298m) Vue sur le Cirque de Gavarnie

Description de la randonnée

En hiver on peut garer son véhicule à l'intérieur du village de Gavarnie, par exemple sur le parking des chevaux et ânes, évidemment vide en morte saison.

(D/A) Finir la traversée du village à pied en se dirigeant vers l'incontournable Cirque qui se dresse plein Sud. Passer le Pont Brioule près de la Gendarmerie et continuer rive droite. Atteindre l'embranchement vers le Refuge des Espuguettes, la Hourquette d'Alans et le barrage des Gloriettes. Selon la saison et l'enneigement c'est ici qu'on s'équipe, raquettes, bâtons.

(1) Démarrer l'ascension tout d'abord le long du Ruisseau d'Alans, qui dévale du Petit Piméné et des Espuguettes, puis dans le Bois de Pailla. Si des traces vous précèdent, tout va bien, sinon, le GPS ou l'application Visorando sur smartphone sont recommandés. A la sortie du Bois de Pailla, un peu plus d'une heure après le départ de Gavarnie, deviner la pointe du toit du refuge.

(2) À la cote 1782, près d'un panneau du Parc National, laisser la bifurcation à droite vers la Cabane de Pailla, la montée vers le couloir Swan et pratiquement toutes les traces de raquetteurs et skieurs, et gravir au Nord-Est les derniers 250m dans la pente en cherchant la meilleure voie vers le refuge. Atteindre le refuge (2027m) et profiter du site pour une pause boisson chaude et paysage !

(3) À partir du refuge, il y a de grandes chances de ne plus trouver aucune trace. Il faut donc un bon sens de l'orientation et de préférence un GPS ou l'application Visorando. Prendre au Nord-Est, direction le Col du Piméné, en-dessous du Petit Piméné. Laisser le marécage des Espuguettes (si vous l'apercevez) sur la droite et poursuivre jusqu'à la position de la Source des Espuguettes. Passer au Sud de la Source des Cardous.

(4) Contourner ainsi le Plateau des Cardous par le Nord en redressant la direction vers l'Est-Sud-Est puis vers le Sud-Est. En hiver, ne pas gravir trop tôt les pentes du Piméné et de sa crête menant à la Hourquette, pour ne pas être pénalisé par la forte pente et les risques de coulées de neige tout le reste du trajet.
Passer toutefois le mamelon coté à 2232 en le laissant sur la droite, puis prendre ensuite la Hourquette en ligne de mire.

Attention : À partir de 2350m, la pente est très raide, selon l'enneigement des éboulis de roches à traverser peuvent être rencontrés (ce n'était pas notre cas ce 15.02.2017, avec 2m50 à 3m de neige).
Il faudra alors chausser les crampons et utiliser le piolet. Rester vigilant vis-à-vis des éventuelles coulées de neige.
Finir les derniers dizaines de mètres de dénivelé en lacets courts pour atteindre la Hourquette.

Remarque pour le retour : selon la qualité de la neige et l'éventuel ensoleillement, ne pas hésiter à chausser les crampons, utiliser le piolet (voire s'encorder surtout si vous accompagnez un débutant).

(5) Reprendre le même trajet. Possibilité de couper sur la fin du plateau en évitant d'aller jusqu'à la Source des Espuguettes. Sous le refuge, faire attention à la dernière pente raide prise à la montée. Ne pas hésiter à faire quelques lacets sur la croupe.

Ensuite le retour sur Gavarnie et le parking (D/A) ne pose pas de problème.

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1399m - Gavarnie (village)
1 : km 0.98 - alt. 1416m - Croisement vers Espuguettes - Prendre à gauche
2 : km 2.26 - alt. 1784m - Cote 1782m - Prendre à gauche dans la pente
3 : km 2.98 - alt. 2020m - Refuge des Espuguettes
4 : km 3.48 - alt. 2124m - Source des Espuguettes - Prendre à l'Est
5 : km 4.92 - alt. 2412m - Hourquette d'Alans
D/A : km 9.74 - alt. 1399m - Gavarnie (village)

Informations pratiques

Le descriptif porte sur une randonnée effectuée en hiver avec 40cm (en bas) à 300cm de neige (sur le Plateau). Évidemment aucun sentier n'est visible ! L'essentiel du parcours utilisera soit des traces de skieurs ou raquetteurs précédents, soit le suivi d'une trace GPS.

Consultez les prévisions météorologiques, particulièrement le bulletin neige et avalanches de Météo-France, massif de Haute-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. Un appel au groupement de Gendarmerie de Haute-Montagne peut aussi vous rassurer.

On peut pratiquer cette randonnée en été, en suivant sensiblement le même parcours, mais en restant sur les sentiers, alors parfaitement visibles partout.

Temps indiqué
J'ai fait ce parcours en raquettes en presque 7h, temps de pause et pique-nique compris. C'est un temps compté un peu large ; on peut le faire en 6h30. En été on peut compter 1h30 à 2h de moins.

Difficulté
J'ai classé "Très difficile" (hiver) en raison des nombreux passages en dévers, les portions hors sentier, mais aussi hors circuit balisés. C'est un parcours sportif où il faut garder son sang froid.
(Attention ! Certains passages très pentus sont à éviter en cas de menace avalanche élevée (se renseigner sur meteofrance.fr, sur les sites spécialisés, aux bureaux des guides ou en station)).
En été, la cotation est "Difficile".

Points d'eau
En hiver avec neige, aucun point d'eau.
En été, les sources nommées, mais sans garantie de potabilité, du fait du pacage des troupeaux.

Abris
Le Refuge des Espuguettes est ouvert toute l'année. En hiver, il est non gardé et 8 couchages sont disponibles.
Voir le site du refuge.

Matériel
En été, prévoir un équipement habituel de randonneur en moyenne montagne (chaussures de randonnées, vêtements adaptés, vêtement de pluie, eau, nourriture, couverture de survie, couteau, boussole, carte, sifflet...).
En hiver avec neige, prévoir obligatoirement les raquettes à neige, une paire de bâtons, des guêtres, de la crème solaire, du baume à lèvres, un GPS ou l'application Visorando sur le smartphone, des gants, des vêtements chauds adaptés, un thermos avec une boisson chaude, un bonnet, des lunettes de soleil adaptées au rayonnement sur la neige, .... Certains y rajouteront un appareil de recherche de victime d'avalanches (ARVA), une pelle et une sonde.

Fréquentation
En hiver avec neige, on aperçoit 1 ou 2 traces de skieurs de randonnée jusqu'au Plateau, même en semaine hors vacances scolaires, pour peu qu'il fasse très beau, ce qui était mon cas.
Ensuite c'est la solitude totale jusqu'au bout. Au retour, personne. N'oubliez pas de prévenir votre entourage de votre trajet !
En été le parcours est relativement fréquenté, dans toutes ses variantes.

Quelques trucs pour la descente en cas de neige et forte pente : Descente sur neige :
Redescendre une piste face au dénivelé est bien souvent une réelle épreuve. La technique consiste à planter le piolet assez bas devant soi. De rabaisser son centre de gravité et d’ancrer les talons dans la neige. Cela va demander énormément d’effort sur les cuisses donc n’hésitez jamais à faire de pauses tous les trois ou quatre pas.

Pente de neige facile (c'est à dire pas très raide - moins de 40/45°), ce qui est le cas ici :
On marche ensemble ; encordement court (5, 6 m.) : on confectionne des anneaux de buste qui sont
obligatoirement arrêtés par un nœud entourant les anneaux et l'encordement. Quelques anneaux de corde à
la main pour réguler la tension de la corde.
On peut très bien se passer de harnais car les risques de chute dans le vide sont inexistants.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1748OT, 1748OTR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

(5) Quelques informations utiles à Hourquette d'Alans :
La Hourquette est surplombée par le Pic Rouge de Pailla (2780m) qui masque les deux Astazous, le Grand (3071m) et le Petit (3012m) encadrant le couloir Swan et le Col Swan (2967m), ainsi que l'essentiel du Cirque de Gavarnie, excepté au loin la Brèche de Roland (2800m), la fausse brèche (la Pointe Bazillac 2975m) et le Doigt (2944m).
De la Hourquette, vue magnifique à l'Est sur le Cirque d'Estaubé et au plus bas le Pla d'Ailhet (et sa cascade bien nichée dans le fond à visiter absolument l'été), et ses points remarquables le dominant : Pic d'Estaubé (2807m), Port Bieil (2599m), Pic Blanc (2828m), Col Port Neuf de Pinède (2466m), amorce de la Brèche de Tuquerouye, mais également en se retournant à l'Ouest sur de nombreux pics de la chaîne principale, en particulier : le Taillon (3144m), les pics du Massif du Vignemale, dont la Pique Longue (3298m). Au pied de la Pique Longue on voit très bien le plus grand glacier des Pyrénées côté français, le Glacier d'Ossouë. À sa source, au loin, près du col de Cerbillonas, on peut voir par temps très clair les 3 petits points blancs à flanc de roches noires des fameuses Grottes Russel.
Tout près à droite, les Piméné, le Grand (2801m) et le Petit (2667m) exactement alignés derrière la crête nous reliant à eux.
Dans le fond, sur le plateau à l'Ouest, le refuge des Espuguettes est bien petit !

Tout au long du parcours
De nombreux points de vue pour faire des photos des merveilles environnantes.

À proximité
- Le Village de Gavarnie et son église,
- Le Cirque de Gavarnie, au moins jusqu'à la Grande Cascade, y compris en hiver.
Voir site de l'OT de Gavarnie.

Variante à la descente
Boucle par la cabane d'Alans, au bout du Plateau d'Alans (qui prolonge le Plateau des Cardous). Voir la visorando Le Refuge des Espuguettes en boucle par la cabane d'Alans.

Autres randonnées dans le secteur

Une boucle hivernale dans le Cirque de Gavarnie.
Distance 7.51km Dénivelé positif +236m Dénivelé négatif -240m Durée 4h Moyenne Moyenne
Départ Départ à Gavarnie - 65 - Hautes-Pyrénées

Très beau site l'été, avec sa cascade majestueuse, malgré la très forte fréquentation.
L'hiver vous apprécierez ce paysage magnifique et paisible, avec les cascades de glace.
Ce circuit peut se faire très tranquillement en toutes périodes:
- en 3 h 15 l'été en A / R avec les temps de pause et le repas.
- en 3 h 45 l'hiver en A / R avec les temps de pauses et le repas.

Col du Pourteillou et Crête du Soum Braqué (2304m)
Distance 8.97km Dénivelé positif +833m Dénivelé négatif -830m Durée 5h Difficile Difficile
Départ Départ à Gèdre - 65 - Hautes-Pyrénées

Magnifique parcours hivernal sur le Plateau de Saugué avec en point de mire le très spécial mais adorable Col du Pourteillou. En cerise sur le gâteau, la crête du Soum Braqué permet quelques frissons sans danger mais surtout une vue imprenable sur le Cirque de Gavarnie et les sommets frontaliers.

(!) Attention ! les passages en crête sont aériens et certains très pentus sont à éviter en cas de menace d'avalanche élevée.

Refuge Baysselance via Oulettes de Gaube et Hourquette d'Ossoue
Distance 21.53km Dénivelé positif +1489m Dénivelé négatif -1489m Durée 12h Très difficile Très difficile
Départ Départ à Cauterets - 65 - Hautes-Pyrénées

Grande randonnée par la Vallée de Gaube, les Oulettes et la Hourquette d'Ossoue, dans les pentes du Vignemale, avec nuit au Refuge Baysselance.
Le circuit proposé est hivernal en raquettes ; il reste quasiment partout fidèle au tracé du GR®10 et ne s'en écarte que dans la montée à la Hourquette, approchant "à toucher" le glacier du Petit Vignemale (ou des Séracs).
L'ascension finale est rude, les paysages sont époustouflants, les lieux sont mythiques des hautes heures du Pyrénéisme !

Lac de Gaube par Pont d'Espagne
Distance 5.46km Dénivelé positif +299m Dénivelé négatif -299m Durée 3h Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cauterets - 65 - Hautes-Pyrénées

Ce joli lac de moyenne montagne (1731m) sur le GR®10, facile d'accès, est surplombé par des sommets à plus de 2500m. Il permet une agréable randonnée de quelques heures. Son accès est également possible l'hiver, sous la neige, à pied ou en raquettes à neige. La longue traversée de la magnifique forêt le long du Gave du Gaube, sur le flanc de la côte de Gaube, rend encore plus belle la découverte des montagnes à l'arrivée sur le premier lac des Huats et la face Nord du Vignemale à destination.

Du Pont d'Espagne au refuge du Marcadau ou refuge Wallon en raquettes
Distance 15.49km Dénivelé positif +660m Dénivelé négatif -656m Durée 6h Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cauterets - 65 - Hautes-Pyrénées

Très jolie randonnée assez longue et agréable. Si vous partez tôt et qu'il a neigé c'est une très agréable montée au refuge qui vous attend.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.