Sept Laux

Très belle boucle dans le Massif de Belledonne, où, cette randonnée au départ des alpages, nous amène via un univers minéral dans un écrin de plénitude aux abords des Sept Laux (Sept Lacs). Le retour, en balcon ou par des vallons sauvages, permet de faire le tour du massif d'Allevard.

Fiche technique
n°141520
Une randonnée Laval créée le dimanche 09 août 2015 par V4_pat. MAJ : dimanche 06 septembre 2015
Durée Durée de l'auteur : 2 jours
Distance Distance : 28.21km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 2156m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 2153m
Point haut Point haut : 2572m
Point bas Point bas : 1335m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Belledonne, Dauphiné
Commune Commune : Laval (38190)
Départ Départ : N 45.225079° / E 5.998108°
Un intermède en sous bois Remplissez vos gourdes Un air de Lord of The Ring La tête dans la brume

Randonnée étape par étape

Cette randonnée se fait sur plusieurs jours, voici le détail de chacun.

Sept Laux J1

Sept Laux J1

Très belle étape dans le Massif de Belledonne, au départ des alpages, qui nous amène via un univers minéral dans un écrin de plénitude aux abords des Sept Laux (sept lacs).

Sept Laux J2

Sept Laux J2

Seconde étape de cette boucle dans le Massif de Belledonne, tantôt sur sentier en balcon, tantôt par des vallons sauvages permet de faire le tour du massif d'Allevard.

Informations pratiques

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3334OT, 3334OTR, 3335ET, 3335ETR, 3335OT, 3335OTR, 3433OT.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.5/5
Nombre d'avis : 8
Fiabilité de la description : 4.38/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.63/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.5/5


Visorandonneur
le mercredi 25 septembre 2019 à 18:34

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : jeudi 19 septembre 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Une randonnée agréable en deux jours au départ de Prapoutel, une station de ski fantôme hors saison. Arrivée au Sept Laux en 6 heures avec un sac de 12 kilos, bivouac à l'abri des pécheurs à côté du lac de la Motte. Pas de difficulté particulière à l'exception de l'éboulis au col de la Vache mais cela ne fait que 500 mètres à parcourir sur des gros rochers.
Jour 2 : Redescente sur Prapoutel en moins de 6 heures mais en marche rapide car la fin du parcours n'est guère intéressant, du moins j'ai horreur de marcher sur des pistes de ski.


Visorandonneur
le lundi 05 août 2019 à 10:56

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : samedi 03 août 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Première randonnée en bivouac sur 2 jours pour un couple plutôt sportif mais débutants en randonnée. Week-end d'Août avec grand soleil. Poids des sacs dans la limite acceptable (13 et 10 kg) dont 6L d'eau / jour qui étaient bienvenus !

Randonnée tout bonnement magnifique : 1er jour au départ dans les alpages avec des montées correctes jusqu'au point culminant au Col de la Vache assez dur techniquement car très raide et tout en rochers. Quel plaisir d'entrevoir ces beaux lacs une fois le Col atteint ! Journée éreintante mais l'arrivée aux lacs est revigorante.

Bivouac au bord du lac de Cottepens car endroit en toute tranquillité. Les randonneurs choississent plutôt de planter leur tente près du refuge mais le nombre de places reste limité (une place = endroit plat, sans rochers).

Le deuxième jour est assez dur avec la descente longue et raide après le refuge, ainsi que les passages au milieu des pistes de ski en plein soleil et particulièrement celle qui mène au Col de l'Oudis. Le paysage est toujours au rendez-vous avec une vue splendide sur la Chartreuse ! Petites cascades et lacs pour se tremper les pieds (et plus si affinité avec l'eau glaciale).

Temps de parcours : 1er jour : 9h - 2ème jour : 10h. Randonnée difficile mais parfaitement faisable tranquillement en profitant des pauses !

Je la recommande vivement !


Visorandonneur
le vendredi 26 juillet 2019 à 22:04

Bonsoir Lionel et Abdou,

Tout d'abord merci pour votre retour sur cette rando magnifique.
Dommage que vous partiez avec un gros handicap (25kg) pour un circuit itinérant de ce gabarit ce qui doit gâcher un peu le plaisir.
1° règle en randonnée itinérante (règle que vous trouverez facilement sur le net) est d'avoir un sac à dos qui ne dépasse pas 20% du poids du porteur.
Je suis bien entrainé, je pèse 70 kg et sur le GR20 en autonomie, j'avais un sac à dos de 16kg au départ, poids limite, limite!
Ensuite lorsque je lis votre descriptif, je m’aperçois que vous êtes sorti de l'itinéraire initial, en passant par le Pleynet, le chalet de Pipay et Prapoutel, du coup itinéraire plus long avec encore plus de dénivelé. (chapeau bas)
Mais quand on aime on ne compte pas
Bonne continuation et surtout bonne rando,
Pat


Visorandonneur
le jeudi 25 juillet 2019 à 15:27

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 21 juillet 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Retour hier de cette randonnée, effectuée à deux en 4 jours et trois nuits en autonomie complète et bivouacs, rendue très difficile du fait de sacs très lourds (25kgs), et d'un dénivelé particulièrement pentu.

Une première ascension pour se chauffer jusqu'à Habert d'Aiguebelle, puis une seconde beaucoup plus ascensionnelle pour tenter de joindre le Col de la Vache, que nous ne parvenons pas à gagner ce soir-là pour cause de fatigue.
Bivouac très agréable dans les Roches Jaunes, au milieu des bouquetins, à proximité du Pic du Pin.

Le lendemain, l'ascension du Col de la Vache, entre éboulis et neige dure mais glissante s'avère très éprouvante.
La redescente vers les lacs (7 Laux) est plus facile malgré des névés encore bien présents, et le spectacle est grandiose.
Bivouac face au Lac du Cos pour cette deuxième nuit, avec des changements de couleurs sur les lacs jusqu'à la nuit.

Le troisième jour est souffrance, avec tout d'abord la descente depuis le barrage des 7 Laux jusqu'au Pleynet, très accidentée et traumatisante dans sa première partie, très longue et chaude dans sa deuxième.
Les sacs doivent encore avoisiner les 20kgs. Ereintés, nous sommes néanmoins contraints de reprendre l'ascension depuis le Pleynet jusqu'au chalet de Pipay, entre passage de route goudronnée et chemin large, pour ne pas que le parcours du 4ème jour soit trop long. C'est alors une montée de 2h30 sous un soleil asphyxiant, à bout de forces, pour atterrir sur un nouveau paysage d'alpages verdoyants, moins accidenté, pour une 3ème et dernière nuit, face au Massif de la Chartreuse et au Lac du Bourget.
Le dernier jour est une descente tranquille mais longue, 7kms d'abord jusqu'à Prapoutel, puis encore autant en forêt pour retourner au point de départ. Attention, prévoir l'eau pour cette dernière étape, difficile d'en trouver sur le chemin.
Magnifique randonnée, dépaysante à souhait, mais il faut vraiment revoir le poids dans le dos, qui a causé hématomes et
brûlures aux épaules.
Au final, 4 jours de marche, et 3,5kgs en moins. Pas besoin pour nous de "Comme j'aime", c'est la montagne qu'on aime !
Lionel et Abdou


Visorandonneur
le mercredi 17 juillet 2019 à 10:26

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : mercredi 04 juillet 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

L'ayant fait début juillet 2018 (année ou les chutes de neiges ont été très importantes), la quantité d'eau et de torrent était très importante tout le long du chemin. Cela créait une atmosphère superbe mais il fallait être assez acrobate pour passer certain endroits sans se mouiller les pieds.
Nous avons fait cette randonné sur 2 nuits, avec bivouac aux abords du lac de la coche (où l'eau est baignable ) et un bivouac au bord du lac blanc ou des iceberg flottaient encore.
Nous avons passé le col de la vache encore complètement enneigé, c'était pas facile du tout!
Mon meilleur souvenir a sans doute été d'être allé prendre une bière au refuge à 2km du lac blanc pour écouter le quart de final des bleus contre l'argentine sur une minuscule radio de plus de 40ans (et ou nous avons gagné au bout d'un suspens intenable). Ensuite nous somme retourné à notre bivouac du lac blanc pour aller admirer le coucher de soleil tout en cuisinant notre boudin noir aux pommes.Et en même temps sur la montagne de l'autre côté du lac il y avait peut être 40 bouquetins qui se baladaient!
Bref, que d'émotions lors de ce bivouacs.


Visorandonneur
le samedi 08 septembre 2018 à 09:50

Bonjour,

Rive ouest du lac de la motte se situe un abri de pêcheur, il y a à cet endroit possibilité de bivouaquer.

Possibilité également dans le secteur du Lac du Pas de la coche.

Bonne rando

Pat


Visorandonneur
le vendredi 07 septembre 2018 à 14:36

Bonjour,

je souhaiterais faire la rando en bivouac en 3 jours, des conseils sur les stops pour bivouaquer? (si possible prêt d'un lac)
Merci de votre aide


Visorandonneur
le mardi 04 septembre 2018 à 12:06

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : mardi 04 septembre 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Nous avons fait cet itinéraire sur 3j au lieu de 2, en bivouac plutôt qu'en refuge, et c'était clairement le bon timing : au final quasiment 20h de marche nous auront été nécessaires au lieu des 13h annoncée (les 13kg sur le dos par personne nous ont bien ralenti, mais tout de même, le parcours est réellement difficile.)
Attention au pierrier qui, à monter dans une brume pluvieuse, devient glissant et manque clairement de visibilité (merci aux randonneurs pour les tas de pierres qui nous ont bien guidées )
Mais bon, parce que l'humain est masochiste : les paysages sont magnifiques, l'isolement en ce mois de septembre est quasi totale sur la deuxième journée, et la fierté à la fin du parcours est toujours aussi agréable


Visorandonneur
le mardi 14 août 2018 à 13:58

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : mardi 14 août 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Belle randonnée ! Énormément de monde en ce week-end d’août.

Nous avons fait un bivouac entre le lac de Cottepens et le lac carré. Le parcours traverse de nombreux torrents/lac, il n'y a donc pas de problème pour se ravitailler en eau.

En terme de difficulté, le pierrier (1ère journée) est un peu long et fatiguant. Le deuxième jour, l'orientation est plus difficile (prendre à gauche avant le chalet du Pra) et il n'y a plus de balisage.

Merci à l'auteur pour cette randonnée !


Visorandonneur
le mardi 15 août 2017 à 14:44

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : samedi 12 août 2017
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Très belle rando sur 2 jours avec vu sur de nombreux lacs, paysages magnifiques , rando assez dur quand même mais vaut le détour!


Visorandonneur
le lundi 29 août 2016 à 08:39

Note globale : 3.67 / 5

Date de la randonnée : samedi 27 août 2016
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen

Certains points sont mal indiqués : ne correspondent pas aux nom des balises ou alors les directions ne sont pas celles des panneaux
attention à la difficulté de certains des chemins, notamment le pierrier, qui n'est pas indiqué et qui consistent à grimper dans de la caillasse
A ne pas faire avec des enfants
Bon timing pour les deux jours avec la halte au refuge des sept laux

Autres randonnées dans le secteur

Sept Laux J1
Distance 11.55km Dénivelé positif +1320m Dénivelé négatif -525m Durée 6h25 Difficile Difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Très belle étape dans le Massif de Belledonne, au départ des alpages, qui nous amène via un univers minéral dans un écrin de plénitude aux abords des Sept Laux (sept lacs).

Distance 23.66km Dénivelé positif +2119m Dénivelé négatif -2105m Durée 2 jours Difficile Difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Boucle sur 2 jours dans le massif de Belledonne, avec en toile de fond les majestueux lacs, Blanc et de Crop. De nombreuses vues sur les massifs voisins, Chartreuse, Bauges et Vercors.

Distance 12.5km Dénivelé positif +1383m Dénivelé négatif -555m Durée 6h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Première étape de cette jolie boucle dans Belledonne, avec en toile de fond finale, le Lac Blanc, magnifique lac de montagne.

Cime de la Jasse en boucle
Distance 12.96km Dénivelé positif +1172m Dénivelé négatif -1162m Durée 6h30 Difficile Difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Boucle montant par le joli vallon du Vénétier et ses lacs jusqu'à la Cime de la Jasse, beau point de vue de par sa position avancée entre Belledonne et Sept-Laux. Retour par la Crête de Bedina, versant de la station de Prapoutel.

Le Pic de la Belle Etoile par la Cime de la Jasse
Distance 14.14km Dénivelé positif +1524m Dénivelé négatif -1524m Durée 7h40 Extrêmement difficile Extrêmement difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Très très belle randonnée qui traverse le massif d'Allevard et qui passe donc par les Lacs du Vénétiers, la Cime de la Jasse (avec sa superbe vue sur la Vallée du Grésivaudan) et qui finit au Pic de la Belle Etoile à 2718m.

Attention : cette randonnée est réservée aux personnes ayant une bonne condition physique et surtout n'ayant pas le vertige et n'ayant pas peur de s'aventurer hors sentier ni d'escalader un peu lorsque cela est nécessaire.

Tour du Ferrouillet par les Trois Laux et lacs de Crop et de la Coche
Distance 13.75km Dénivelé positif +1428m Dénivelé négatif -1419m Durée 7h20 Difficile Difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Cette randonnée sauvage se déroule dans des sites grandioses et peu fréquentés, pour un bon tiers sur sentier peu marqué mais évident et sans aucune difficulté technique. Les bouquetins et chamois sont très nombreux dès que l'on quitte les sentes balisées et il est facile de les observer pour peu que l'on parte suffisamment tôt.

Une variante recommandée est de monter à la Pointe Centrale du Ferrouillet depuis le Col de la Brêche, ce qui n'augmente pas la difficulté (compter 30min aller-retour).

Petit et Grand Replomb par le Lac de Crop
Distance 15.91km Dénivelé positif +1759m Dénivelé négatif -1783m Durée 8h45 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Randonnée sauvage en Belledonne, sous les rochers de l'Homme et du Ferouillet, frôlant des itinéraires très fréquentés mais restant suffisamment à leur écart pour offrir des vues uniques sur le paysage varié entourant le Lac de Crop.

La végétation et les cours d'eau sont particulièrement resplendissants à l'automne et un départ matinal garantit la rencontre avec chamois ou bouquetins.

Habert d'Aiguebelle - Refuge des 7 Laux
Distance 9.75km Dénivelé positif +1024m Dénivelé négatif -622m Durée 5h15 Difficile Difficile
Départ Départ à Laval - 38 - Isère

Encore une superbe journée au coeur du massif, un passage par les Lacs du Vénétier et un peu de hors sentier, mais la nature est à l'état brut. Un joyau de Belledonne.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.