Selle du Puy Gris par la combe du Gleyzin et de la Grande Valloire

Grande boucle dans un univers minéral façonné par les glaciers et parsemé de lacs miroirs. Après les alpages tranquilles du Lac Léat au-dessus de la vallée du Haut Bréda puis de la combe Grasse, la balade rejoint cols et sommets entourant le Puy Gris avant de replonger vers les écrins formés par les lacs de la Grande Valloire.

La randonnée peut s'effectuer avec une nuit en refuge et il est possible de la coupler avec l'ascension facile du Puy Gris : voir la rubrique "Pendant la randonnée".

Fiche technique
n°1493644
Une randonnée La Ferrière (Isère) créée le jeudi 20 septembre 2018 par bouvierjr. MAJ : dimanche 18 octobre 2020
Durée Durée moyenne: 11h15[?]
Distance Distance : 18.31km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 2110m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 2111m
Point haut Point haut : 2767m
Point bas Point bas : 1322m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Belledonne, Dauphiné
Commune Commune : La Ferrière (Isère) (38580)
Départ Départ : N 45.298379° / E 6.091062°
Carte Carte IGN : : Ref. 3433OT - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Le Lac Blanc et la combe de la Grande Valloire Le Lac Blanc Champs de linaigrettes Le Lac Noir

Description de la randonnée

Voir les informations pratiques pour le parking et ⚠️lire les avertissement sur la difficulté et le matériel à emporter.

Stationner sur le parking situé sous l'Embarolin, route forestière à prendre au départ du Grand Thiervoz.

(D/A) Redescendre à l'entrée du parking, et prendre à gauche un chemin qui monte sur l'épaule raide dans la forêt au Nord-Est en faisant de nombreux lacets. Le balisage est Jaune et celui du GR® (Rouge et Blanc). Au panneau de l'Embarolin, continuer la montée sur un chemin forestier, toujours au Nord-Est. Arriver à une coupe, un sentier quitte le chemin forestier (petit cairn) et vient longer le premier chalet de la Petite Valloire.
Le sentier continue en lacets dans la forêt et oblique à l'Est pour rejoindre le chalet de la Fouetterie (non gardé mais très bien tenu).

(1) Passer le chalet pour aboutir à une intersection où un panneau indique la direction du Lac Léat au Nord (gauche). Suivre cette direction pour rejoindre le GR® de Tour du Pays d'Allevard et continuer sur celui-ci toujours au Nord puis au Nord-Ouest en perdant un peu d'altitude.

(2) Au Crêt du Tambour (panneau), suivre la direction indiquée pour le Lac Léat, visible en contrebas au Nord-Est. Arriver ainsi au lac et au chalet du Léat (chalet non gardé, en parfait état).

(3) Près du chalet se trouve un poteau indicateur. Ne pas suivre le GR® mais monter sur le sentier qui part sur la croupe herbeuse au Nord-Est et vient remonter au fond de la combe vers la crête qui domine le lac au Nord. Prendre pied sur la crête et tourner à gauche (Nord-Ouest) pour la redescendre vers une croix que l'on aperçoit rapidement.

(4) Au belvédère de la Croix du Léat, faire demi-tour après avoir admiré la vallée et repartir en direction de la Pierre du Pin (Sud-Est) puis du refuge de l'Oule. Le sentier fait une longue traversée à flanc vers l'Est et il n'est pas toujours très bien tracé (à noter, la carte IGN est fausse à plusieurs endroits, mais la carte OpenStreetMap Rando est exacte). Arriver ainsi à un replat et une intersection où un panneau indique la direction du refuge de l'Oule à droite.

(5) Suivre le sentier qui monte à rive gauche du Gleyzin vers le refuge, d'abord au Sud- Est, puis ensuite en lacets et au Nord-Est. Passer le refuge et continuer au Sud sur le sentier balisé de points Orange Fluo jusqu'à venir buter sur des escarpements plus raides. Le sentier oblique alors à gauche pour contourner l'obstacle (Sud-Est puis Sud) et le balisage disparaît. Après une raide montée, arriver sur un replat dans les éboulis.

(6) À partir de ce replat, la sente est très difficile à repérer et seuls quelques cairns indiquent la direction à suivre. Traverser le replat au cap Sud-Est en visant une combe entourée de contreforts rocheux à sa base et barrée d'une moraine dans sa partie supérieure. Remonter en pleine pente, toujours au Sud-Est dans cette combe, en longeant les contreforts sur la droite, jusqu'à arriver au verrou morainique qui barre la combe.

(7) Monter sur la crête du verrou morainique sans redescendre de l'autre côté (cf. photo de repérage). Une fois sur la crête de la moraine, remonter sur celle-ci au Sud-Ouest, en tentant de rester le plus près possible de cette crête et en préférant son flanc Ouest. En arrivant sous le Col de Comberousse, revenir dans le talweg pour atteindre le col en montant plein Sud.

(8) Au col (aussi appelé Col du Grand Glacier), repérer la Selle du Puy Gris, raide couloir en glace à droite de la face Nord du Puy Gris (cf. photo de repérage). Remonter au Sud Ouest vers le Col de la Valloire, mais obliquer dans la pente avant celui-ci pour descendre au pied du couloir. Chausser les crampons et sortir le piolet pour remonter le reste de glacier jusqu'au col. Alternativement, longer les rochers en grimpant entre eux et la lèvre de glace (attention aux chutes de pierres).

(9) De la Selle du Puy Gris, éventuellement monter au sommet (voir variantes plus bas). puis reprendre le chemin inverse pour descendre le couloir de glace et remonter au Col de la Valloire sur la gauche.

(10) Depuis le col de la Valloire, suivre la limite des éboulis au pied des rochers en direction de la crête du Lac Noir au Sud-Sud-Ouest pour viser une faiblesse dans la crête permettant d'observer le paysage à l'Est vers la Cime du Sambuis et les Aiguilles de l'Argentière, cf. la photo de repérage.
Puis redescendre dans les éboulis à l'Ouest jusqu'à aboutir au fond du talweg et à ce qui reste du glacier de la Valloire. Continuer à descendre au fond de vallon en suivant les nombreux cairns jusqu'à atteindre le Lac Noir et le sentier bien marqué.

(11) Au Lac Noir, prendre pied et descendre sur le bon sentier se dirigeant vers le Lac Blanc, bien visible (Sud-Ouest). Au moment où ce sentier vire à droite (Nord-Ouest) pour éviter de buter sur un torrent, quitter la sente pour traverser le torrent au Sud-Ouest (replat) et ainsi contourner le Lac Blanc par sa rive Sud.
Poursuivre plein Ouest, à vue, pour remonter les éboulis herbeux faciles qui forment le verrou du Lac de la Folle.

(12) Après avoir exploré le Lac de la Folle, revenir par la sente bien visible qui descend plein Est vers l'extrémité Nord du Lac Blanc. Arrivé à l'émissaire du lac, franchir celui-ci et obliquer à gauche (Nord-Ouest) pour reprendre pied sur le sentier principal qui descend à l'Ouest-Nord-Ouest vers le premier chalet de la Grande Valloire.

(13) Ne pas aller jusqu'à la passerelle sous le chalet, mais remonter au contraire à droite (Nord) vers le chalet pour passer au-dessus de celui-ci et reprendre le GR® de Tour du Pays d'Allevard vers le Nord.
En vue du chalet de la Fouetterie, obliquer à gauche pour atteindre l'embranchement y menant et descendre ensuite plein Ouest jusqu'au chalet.

(1) Du chalet de la Fouetterie, reprendre en sens inverse l'itinéraire de montée jusqu'à arriver au parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1328m - Parking sous l'Embarolin
1 : km 1.63 - alt. 1771m - Deuxième Chalet de la Petite Valloire ou Chalet de la Fouetterie (1779m)
2 : km 3.57 - alt. 1767m - Crêt du Tambour
3 : km 4.06 - alt. 1725m - Chalet du Léat (1725m)
4 : km 4.7 - alt. 1817m - Croix du Léat
5 : km 6.54 - alt. 1663m - Panneau pour le refuge de l'Oule
6 : km 7.81 - alt. 2130m - Replat dans les éboulis
7 : km 8.75 - alt. 2452m - Verrou morainique
8 : km 9.49 - alt. 2661m - Col du Grand Glacier ou col de Comberousse (2669m)
9 : km 9.92 - alt. 2761m - Selle du Puy Gris
10 : km 10.21 - alt. 2755m - Col de la Valloire (2751m)
11 : km 12.07 - alt. 2276m - Lac Noir (Belledonne)
12 : km 13.37 - alt. 2164m - Lac de la Folle (2150m)
13 : km 15.51 - alt. 1840m - Premier chalet de la Grande Valloire (1837m)
D/A : km 18.31 - alt. 1327m - Parking sous l'Embarolin

Informations pratiques

Difficultés et équipement :
La principale difficulté est la distance (plus de 18km) et le dénivelé (plus de 2000m), mais les derniers 30m menant à la Selle du Puy Gris (9) sont également très difficiles car la glace est présente toute l'année. En toute saison il faut donc emporter crampons et piolets, qui peuvent aussi être utiles dans la montée au Col de Comberousse (8). Il est prudent de porter un casque dans ces derniers mètres.

Si l'on opte pour gravir le sommet du Puy Gris, la difficulté passe à extrêmement difficile, principalement à cause de l'exposition (l'escalade est à peine en cotation 3).

⚠️ La recherche de l'itinéraire est parfois délicate et la carte IGN est particulièrement erronée ou lacunaire entre (4) et (11); utiliser l'application Visorando avec ma trace ou la version OpenStreetMap Rando pour trouver les sentiers.

Eau :
L'eau est assez abondante mais un filtre est nécessaire.

Chiens :
Les chiens sont admis dans le massif, mais la longueur de la randonnée peut les épuiser ; par ailleurs, ils ne pourront pas franchir les derniers mètres avant la Selle du Puy Gris (mais ils peuvent rester en contrebas le temps de l'aller-retour).

Parking :
En montant vers le Fond de France, quitter la route principale (D525a) pour tourner à gauche dans le hameau du Grand Thiervoz et emprunter un chemin goudronné raide qui se transforme en chemin carrossable sur 100m et redevient goudronné ensuite. Arriver à une intersection en T et tourner à gauche pour remonter la route goudronnée. Celle-ci se transforme à nouveau en chemin carrossable et fait 3 épingles à cheveux avant de repartir plein Sud. Continuer jusqu'au terminus du chemin, à la cote IGN 1326m (il y a la place pour une dizaine de véhicules).

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3433OT.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

Dormir en refuge :
Il est possible d'alléger la randonnée en dormant dans l'un des chalets ou refuges le long de l'itinéraire. Ceux de la Fouetterie (1) et du Léat (3) sont non gardés mais confortables et très bien tenus; ils peuvent accueillir de petits groupes. Il faut bien entendu les laisser en bon état avant de partir. Dormir au Lac Léat permet de raccourcir la 2ème journée de 4km (un peu moins de 2h).
Le refuge de l'Oule est gardé en saison et est sans doute l'option la plus intéressante: d'une part, la montée au refuge se fait en fin de journée et permet de bénéficier d'une belle lumière au coucher de soleil, d'autre part, l'ascension au col de Comberousse au soleil du matin, également avec une belle lumière.

Variantes et sommet du Puy Gris :
Il est possible de s'abstenir de monter à la Selle du Puy Gris (en particulier si l'on a oublié crampons, casque et piolet). Dans ce cas, rejoindre directement le Col de la Valloire (10) depuis celui de Comberousse (8). Dans ce cas, ne pas manquer de passer par la faiblesse de la crête du Lac Noir pour admirer la vue à l'étape (10).

Le sommet du Puy Gris est quant à lui une variante magnifique, offrant un point de vue unique. Quelques cairns balisent l'itinéraire et l'escalade est facile mais le terrain est exposé (aérien).
⚠ L’ascension du Puy Gris fait passer la cotation de cette randonnée à extrêmement difficile.

Pour gravir le sommet depuis la Selle du Puy Gris, repérer le départ marqué en bleu sur l'arête. Suivre le fil de l'arête, en contournant le premier ressaut en descendant dans la face Sud (droite en montant) avant de remonter sur l'arête.

Continuer sur l'arête en contournant au mieux les ressauts et en évitant les difficultés (si c'est scabreux c'est que ça passe mieux de l'autre côté). Le petit pilier couleur rouille qui barre l'arête à mi-pente se contourne également par la face Sud (même si cela à l'air plus difficile) : arriver en butée contre un petit pas complètement vertical, franchir celui-ci par d'excellentes prises et sortir en haut à droite sur une vire bien pourvue en prises.

Poursuivre sur l'arête maintenant facile (blocs) et progressivement plus étroite jusqu'au sommet. La descente s'effectue par le même chemin.

Autres randonnées dans le secteur

Puy Gris
Distance 14.23km Dénivelé positif +1724m Dénivelé négatif -1730m Durée 9h00 Très difficile Très difficile
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Le titre de cette randonnée devrait être "Bivouac au Puy Gris", car ce belvédère offre l'occasion d'une expérience unique à tous ceux qui y passent une nuit sous les étoiles : de splendides couchers et levers de soleil dans un panorama grandiose, le plus beau de Belledonne. De magnifiques lacs jalonnent l'itinéraire et la faune alpine est régulièrement au rendez-vous.

Toute randonnée difficile nécessite préparation et cette randonnée très difficile demande une étude préalable.

Circuit vers les Sept Laux
Distance 11.46km Dénivelé positif +1158m Dénivelé négatif -1160m Durée 6h35 Difficile Difficile
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Une belle randonnée qui après s'être échappée de la forêt va à la rencontre de superbes lacs en parcourant un univers assez minéral.

Le Crêt du Boeuf
Distance 13.4km Dénivelé positif +915m Dénivelé négatif -915m Durée 6h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Voici une jolie randonnée qui, bien que de temps en temps passe près de remontées mécaniques, ne manque pas de très beaux paysages. Les vues sur la chaîne du Pic de la Belle Etoile sont fabuleuses. Et pour ceux qui pratiquent le ski de piste en hiver sur le massif des Sept Laux, il est très amusant de voir des paysages habituellement recouverts d'un manteau blanc sans aucune trace de neige.

Refuge Combe Madame et Cascade du Pissou
Distance 9.78km Dénivelé positif +816m Dénivelé négatif -816m Durée 5h05 Facile Facile
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Une bonne randonnée dans le massif cristallin de Belledonne,le refuge de Combe Madame n'est pas perché très haut, mais il permet d'aborder des secteurs pour montagnards avertis et endurants.
L'eau est omniprésente, les lacs ne sont pas loin, la faune fréquente habite des pentes vertigineuses et les randonneurs en prennent plein les yeux.

Les Sept Laux depuis Fond-de-France
Distance 12.28km Dénivelé positif +1059m Dénivelé négatif -1058m Durée 6h30 Difficile Difficile
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Randonnée entre lacs et montagnes autour du Refuge des Sept Laux.

Les lacs et le refuge des Sept Laux depuis Le Pleynet
Distance 13.49km Dénivelé positif +985m Dénivelé négatif -985m Durée 6h40 Difficile Difficile
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Randonnée qui permet d'aller sur le plateau des Lacs des Sept Laux depuis le Pleynet.
Possibilité de dormir au refuge.

Crêt du Poulet par "Chalet Pierre Roubet"
Distance 6.02km Dénivelé positif +304m Dénivelé négatif -295m Durée 2h35 Facile Facile
Départ Départ à Theys - 38 - Isère

Petite rando jusqu'aux tables d'orientation du Crêt du poulet en passant par le "Chalet Pierre Roubet".

Crêt du Poulet, Crêt Luisard
Distance 7.4km Dénivelé positif +359m Dénivelé négatif -359m Durée 3h10 Facile Facile
Départ Départ à Theys - 38 - Isère

Balade familiale entre forêts et prairies dans le Massif de Belledonne avec de superbes panoramas sur le Massif de la Grande Chartreuse d'un côté, et ceux de la Vanoise et des Sept-Laux, de l'autre.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.