Le Port aux Cerises et le Château de Draveil

Draveil, le Port aux Cerises, le château de Draveil (Paris Jardins) et celui de Villiers (Mairie) et les passerelles du bord de Seine avec la vue sur les ports de plaisance.
Rappel: Paris Jardins est une propriété privée. Le passage est toléré, mais soyez discrets et corrects pour que le domaine reste ouvert aux visiteurs.

Fiche technique
n°2471830
Une randonnée Draveil créée le vendredi 23 août 2019 par lenny77. MAJ : jeudi 24 septembre 2020
Durée Durée moyenne: 2h55[?]
Distance Distance : 9.86km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 26m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 31m
Point haut Point haut : 58m
Point bas Point bas : 30m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Draveil (91210)
Départ Départ : N 48.692156° / E 2.408179°
Carte Carte IGN : : Ref. 2315OT, 2415OT - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Le menhir "La Pierre à Mousseau"

Description de la randonnée

Parking à droite au bout de la partie accessible de la Rue du Port aux Cerises (Panneau «P» au milieu de la rue, le suivant étant fermé).

(D/A) Rejoindre la Rue du Port aux Cerises et la suivre à droite pour rejoindre un plan d’eau, l’Étang Laveyssière. Tourner à gauche et longer l'étang à main droite. Au bout, sortir du parc du Port aux Cerises et prendre à gauche le Boulevard du Général de Gaulle. Après être passé devant une cour entourée de bâtiments en briques rouges (à gauche), trouver à gauche l’entrée du domaine "Paris Jardin''.

(1) Entrer dans le domaine (*) par le passage piétons et longer le mur de droite sur le Chemin des Écoliers. Au 1er carrefour, prendre le passage à gauche. En arrivant sur les allées goudronnées, suivre à droite l'Allée du Sud-Ouest (c'est son nom). Rejoindre le rond-point au centre du domaine, avec le château à droite (*).

(2) Prendre la 3e à droite, l'Allée de la Perspective, en direction du château. Contourner le château par la gauche en utilisant le petit passage et l’escalier quasiment en face. Poursuivre dans l’alignement vers les grilles et la rue. Tourner à droite devant les grilles pour avoir la vue sur le portail d’entrée et sur le château. Sortir du domaine par le portail à l’angle droit en regardant la rue. Suivre alors à droite l’Allée Henri Barbusse jusqu’à l’église au carrefour.

(3) Faire le tour de l’église dans le sens horaire en passant la grille à gauche puis sous le porche. Arriver Place de la République et noter derrière soi les halles. Revenir à droite sur le Boulevard Henri Barbusse et le suivre à gauche (Sud). Au n°97bis, trouver à droite le centre administratif de Draveil (*). Se rapprocher du bâtiment, puis aller sur la gauche devant ce dernier. Traverser la rue qui va au parking à droite en utilisant le passage piétons qui mène dans la Cour Chapuis (*).

Revenir ensuite sur le boulevard par la grille à gauche et le suivre à droite (Sud). Après l’École de Villiers, arriver devant le foyer Roger Guégan. Serrer à droite le long du foyer pour arriver sur la petite place d’Oberkirch.

(4) Tourner à droite à angle aigu dans l’Allée du Domaine de Villiers (ne pas confondre avec l'Avenue de Villiers de l’autre côté de la place). Passer les barrières et, après une cinquantaine de mètres, entrer à gauche dans un parc. Suivre un sentier en direction du Sud-Ouest. Après un plan d’eau à gauche, passer à l’arrière du Château de Villiers. Le longer et chercher l’accès à gauche au bout du château. Entrer dans la cour secondaire, puis aller encore à gauche pour rejoindre la cour principale.

(5) Revenir dans la cour secondaire, et emprunter le couloir en face pour traverser le bâtiment. Prendre l’allée à droite pour rejoindre le Théâtre Donald Cardwell. Passer devant le théâtre, rejoindre l’Avenue de Villiers et la suivre en passant devant la Maison Brand (*) à gauche, devenue le Conservatoire de Musique.

Poursuivre la descente de l’avenue (Ouest-Sud-Ouest), puis son prolongement Rue du Port aux Dames (*) vers l’Ouest. Passer devant les Écuries de l’Orme des Mazières et atteindre un passage à droite pour entrer dans le bois derrière une barrière.

(6) Prendre à droite le passage qui monte (un peu) dans le bois et arriver devant la Fosse aux Carpes (étang). Suivre le chemin à gauche pour trouver une placette au bord de la Seine. Virer à droite, emprunter une passerelle et longer la Seine avec la fosse à droite. Croiser la Rue de Châtillon et continuer à longer la Seine avec le GR®2 (Blanc/Rouge) jusqu’au pont.

(7) Passer sous le pont avec le GR®2 puis traverser un petit parking. Continuer à longer la Seine avec le port à droite, jusqu’à la passerelle suivante. Traverser, et suivre le GR® à droite. Quitter provisoirement le GR® pour effectuer le tour du port à droite vers le Sud et atteindre les bâtiments du port.

(8) Après la vue sur le port, revenir sur le GR® et suivre l’Allée Laveyssière le long de l'étang du même nom. Quitter le GR® lorsqu’il tourne à droite et continuer en face, légèrement à gauche (Nord). Retrouver la Seine et la longer à main gauche. Emprunter une passerelle sur un affluent et continuer le long de la Seine.

(9) Grimper sur la passerelle suivante pour voir le port de Vigneux ; puis revenir sur ses pas.

(9) En redescendant de la passerelle, aller à gauche pour longer le bassin du côté opposé au port. Quand le bassin tourne à gauche, poursuivre quasiment dans l’alignement jusqu’à un carrefour en face de marches. Prendre alors l’allée à droite (angle aigu). Poursuivre jusqu’au Menhir de la Pierre à Mousseau (*), situé sur la droite. Reprendre l’allée pour arriver devant le bras d’eau de l’Étang des Mousseaux. Traverser l’allée, et suivre à gauche un sentier «hors piste», plein Sud, qui rejoint et longe le bras d’eau. Retrouver une allée qui domine l’étang et la suivre à gauche jusqu’au cabanon à l’arrivée d'une tyrolienne. Couper à droite du cabanon, et descendre les marches pour rejoindre et longer le plan d’eau. Continuer jusqu’à trouver un large escalier (double en bas) qui monte à gauche, face au plan d’eau, juste avant une passerelle qui longe l’étang.

(10) Possibilité de monter les marches pour voir l’esplanade qui domine le plan d’eau. C’était celle du Château des Mousseaux (*). Revenir au pied des marches et au bord de l’étang.

(10) Continuer à gauche (Sud-Ouest) le long de l’étang en passant sur la passerelle en bois. Au bout, obliquer à 45° à gauche et grimper la butte. Traverser le chemin qui descend à gauche, rejoindre le suivant et le prendre à gauche. Au carrefour, prendre à droite pour retrouver le parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 45m - Parking de la Rue du Port aux Cerises
1 : km 1.27 - alt. 36m - Entrée du domaine Paris Jardins
2 : km 1.6 - alt. 42m - Place de l'Étoile
3 : km 2.19 - alt. 54m - À gauche vers l'église
4 : km 2.71 - alt. 55m - Place d’Oberkirch et allée du Dom. de Villiers
5 : km 3.12 - alt. 56m - Cour du château de Villiers
6 : km 4.28 - alt. 40m - Chemin à droite sur butte
7 : km 5.7 - alt. 36m - Pont de la Première Armée Française
8 : km 6.3 - alt. 33m - Allée Laveyssière
9 : km 7.84 - alt. 36m - Passerelle - Seine (fleuve)
10 : km 9.31 - alt. 38m - Marches de l'esplanade
D/A : km 9.86 - alt. 45m - Parking de la Rue du Port aux Cerises

Informations pratiques

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2315OT, 2415OT.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

(D/A) L’origine du nom de Draveil remonte à l’époque romaine, Dravernum, nom dérivé de l’appellation gauloise Dracvern qui signifie « l’esprit des Aulnes »
Le château de Draveil : Il date du premier quart du XVIIIe siècle. C'est un fermier général fort riche, Marin de La Haye, qui l'a fait construire. Il dominait une longue esplanade qui descendait jusqu'aux rives de la Seine.
Il fut la propriété de Lord William Courtenay, 9e comte de Devon. C'est lui qui fait installer son blason sur la grille d'entrée. Entre deux sangliers dressés, on peut y lire : "Ubi lapsus, Quid feci"(Où est la faute, qu'ai-je fait?). Il faut préciser qu’il avait du fuir l’Angleterre à cause de son homosexualité. Le château est ensuite revendu à  Désiré Dalloz, célèbre juriste.
Le nom Paris-Jardins vient de la rénovation de Paris par le Baron Hausmann qui a embourgeoisé Paris, faisant petit à petit partir les ouvriers et artisans. En 1911, la société coopérative Paris-Jardins, fondée par un groupe d’employés de commerce et d’ouvriers dans le but de créer une «ville-jardin» inspirée du modèle anglais, se porte acquéreur du domaine de Draveil et le divise en 320 lots selon un plan d’ensemble dressé par l’architecte Jean Walter, membre de la société française des habitations à bon marché (HBM). C’est ainsi que le domaine devient une cité ouvrière. Mais Paris-Jardins n'est pas une simple copropriété. Les membres doivent être admis par le conseil d'administration de la cité et ne peuvent posséder plus d'un lot. Théoriquement, pas de spéculation!
Il est visible que le domaine s’est embourgeoisé, mais les co-propriétaires ont refusé que le château dont l’entretien leur coûte pourtant très cher devienne la mairie de Draveil.
La vie sociale est toujours assez intense à l'intérieur de la cité : deux associations, qui organisent réunions, sorties, conférences, spectacles et expositions.

(3) À gauche, l’église Saint-Rémy et, derrière, les halles.
97B Avenue H. Barbusse, le centre administratif. En 1735, Jean Monglas, ministre de Louis XV, achète deux fiefs appelés « Genippa » et « Tessonville », où il fait construire une maison bourgeoise. Monsieur et Madame Chapuis achètent la propriété le 11 mai 1891. Louis Chapuis était négociant en vins, président du tribunal de commerce de la Seine. Mme Chapuis décède le 4 mai 1897 dans l’incendie du Bazar de la Charité. Les héritiers vendent le domaine à la commune en 1943. La Maison devient l’Hôtel de Ville jusqu’en 2008 puis devient le Centre administratif.
Ne pas revenir sur le boulevard, mais traverser la rue pour entrer dans la cour en face - La Cour Chapuis : Du nom du négociant qui a acheté le domaine voisin. En 1906 il fait édifier autour d'une cour un ensemble de communs de style néo-normand. Nous sommes donc ici dans des dépendances du domaine voisin. Suite à son rachat par la commune, la ville va installer ici les services municipaux et transformer le parc de 4 ha en terrain de sports.

(5) Le château de Villiers fut construit en 1782 par le duc de Bombelles dans le style Louis XVI. Il fut racheté plus tard par la Caisse des Dépôts pour son parc de 39 ha qui servi à construire 440 logements. Le château lui même fut cédé à la commune et devint une médiathèque. En 2012 il servit pour une exposition mondiale sur les météorites suite à la découvertes de 2 météorites dans les environs.

À la sortie du domaine, au 1, Avenue de Villiers : Le Théâtre Donald Cardwell édifié en 1989 dans le style de l’Orangerie du Château.
En face, au N° 2 : La maison Brand, c’est à dire la demeure bourgeoise + celle à colombage à côté, devenue le Conservatoire de Musique et de Danse. Il a été cédé à l’agglomération.
Dans le prolongement de l’avenue de Villiers : la rue du port aux Dames. Non, ne chercher pas côté des "Dames du port". Il s’agit des religieuses de l’Abbaye Sainte-Geneviève, puis de l’Abbaye Royale de Saint-Louis de Poissy qui possédaient une partie de la ville dont le port alimentait l’abbaye en vivres.

(8) Le port aux Cerises. Son origine est le grand port marchand et embarcadère des fruits (cerises de Mainville) et légumes (asperges de la plaine des Sables) approvisionnant Paris. Draveil disposait, avec Champrosay, de 7 embarcadères.

Menhir de la Pierre à Mousseau. Il indiquait une sépulture en fosse désormais détruite. Les menhirs, qui servaient à limiter des domaines étaient fréquents le long de l’Yerres et de la Seine.

À gauche, les marches qui descendent de ce qui était l'esplanade du château des Mousseaux. Le château existait encore en 1975. Il appartenait aux descendants de Sully, le ministre de Henri IV. L'esplanade est d'ailleurs au bout de l'Allée Sully. Les anciens bâtiments près du parking sont des dépendances du château qui a été détruit.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 3.67/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 3/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le lundi 07 septembre 2020 à 17:19

Bonjour et merci pour vos remarques.
Je viens de corriger le descriptif.
Cordialement - Lenny


Visorandonneur
le lundi 07 septembre 2020 à 08:39

Note globale : 3.67 / 5

Date de la randonnée : jeudi 03 septembre 2020
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Non

En point 3, après la cour Chapuis,il faut suivre le boulevard à droite et non à gauche.
Aux points 9 et 10, la description du parcours est assez imprécise.
A part ça, c'est un circuit agréable, qui fait découvrir des endroits mal connus.

Autres randonnées dans le secteur

Bords de Seine et Forêt de Sénart
Distance 11.36km Dénivelé positif +56m Dénivelé négatif -57m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Draveil - 91 - Essonne

Une randonnée sans difficulté qui alterne Forêt de Sénart, bords de Seine et quelques beaux domaines comme l'Ermitage de Sénart où habita Nadar et le Parc du Grand Veneur à Soisy-sur-Seine.
Faire attention aux horaires d'ouverture du jardin public. De plus, le parc est fermé en période de tempête.

En Forêt de Sénart
Distance 13.9km Dénivelé positif +8m Dénivelé négatif -8m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Montgeron - 91 - Essonne

Un itinéraire forestier qui alterne les larges chemins sous futaie et les sentiers qui tournicotent en sous-bois et demandent le sens de l'orientation. En fin de parcours, un bel étang isolé est propice à une halte.

Balade urbaine sur les Coteaux d'Athis-Mons
Distance 12.28km Dénivelé positif +76m Dénivelé négatif -80m Durée 3h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Savigny-sur-Orge - 91 - Essonne

Parcours en milieu urbain entre Savigny-sur-Orge, Athis-Mons et Juvisy-sur-Orge. Après une première moitié de parcours très urbaine, la seconde emprunte des sentiers entre les pavillons et les bâtiments et suit à peu près le cours de l'Orge.

Parcs et jardins le long de l'Yerres
Distance 15.43km Dénivelé positif +86m Dénivelé négatif -89m Durée 4h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Crosne - 91 - Essonne

Cette randonnée part de Crosne, traverse la forêt de la Grange, puis la ville de Yerres pour rejoindre le Parc Caillebotte où vécut le peintre. La randonnée se poursuit le long de l'Yerres et se termine le long de jardins communaux de Villeneuve-Saint-Georges.

Randonnée des Trois Rivières
Distance 10.69km Dénivelé positif +41m Dénivelé négatif -44m Durée 3h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Épinay-sur-Orge - 91 - Essonne

Randonnée autour d'Epinay sur Orge (petite commune au Sud de Paris) au départ de la gare RER C.
Elle passe par des sentiers et des rues calmes, dans le bois des Templiers et suit le cours d'eau de trois rivières : l'Orge, le Rouillon et l'Yvette. Une traversée du bois des Templiers où l'on peut voir un vieux pont de pierre à trois arches de l'ancienne commanderie templière du XIe siècle.

La Basilique de Longpont et le Pont des Templiers de Balizy
Distance 14.12km Dénivelé positif +63m Dénivelé négatif -55m Durée 4h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Épinay-sur-Orge - 91 - Essonne

À partir de la mairie d'Epinay-sur-Orge, une randonnée variée qui permet de découvrir les bords de l'Orge entre Epinay et Longpont, la Basilique de Longpont du XIe siècle, et le Pont des Templiers de Balizy qui est le plus vieux pont d'Ile-de-France, vestige des abords d'une ancienne commanderie du XIIIe siècle.

D'Etiolles au Port aux Cerises par les bords de Seine
Distance 20.53km Dénivelé positif +53m Dénivelé négatif -53m Durée 6h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Étiolles - 91 - Essonne

Boucle au départ du rond-point des Coudray à Etiolles. Descente de la Seine jusqu'à la base de loisirs du Port aux Cerises à Draveil, en passant par le lac des docks et l'éco-quartier de Ris-Orangis, le port aux malades, le port aux dames, la fosse aux carpes. Le retour s'effectuant par la cité "Paris-jardins" de Draveil, la forêt de Sénart, puis le parc du Grand Veneur de Soisy-sur-Seine.

Arbres remarquables des chasses royales de Sénart
Distance 19.79km Dénivelé positif +55m Dénivelé négatif -55m Durée 5h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Évry (Essonne) - 91 - Essonne

Certains de ces arbres ont probablement vu passer les équipages des chasses royales ! Cette randonnée tient en partie du jeu de piste. En effet, les arbres remarquables sont le plus souvent situés à quelques dizaines de mètres des allées forestières, et nécessitent un petit effort pour les découvrir. Mais la beauté de ces spécimens fait vite oublier les difficultés. Le passage à proximité de deux châteaux du XVIIIe siècle agrémente encore ce parcours.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.