Bords de Seine et Forêt de Sénart

Une randonnée sans difficulté qui alterne Forêt de Sénart, bords de Seine et quelques beaux domaines comme l'Ermitage de Sénart où habita Nadar et le Parc du Grand Veneur à Soisy-sur-Seine.
Faire attention aux horaires d'ouverture du jardin public. De plus, le parc est fermé en période de tempête.

Fiche technique
Une randonnée Draveil créée le mardi 06 novembre 2018 par lenny77. MAJ : jeudi 29 août 2019
Durée Durée moyenne: 3h25[?]
Distance Distance : 11.36km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 56m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 57m
Point haut Point haut : 91m
Point bas Point bas : 30m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Draveil (91210)
Départ Départ : N 48.658042° / E 2.431627°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 2315OT, 2415OT
Téléchargez : -
La Seine rive gauche La Seine côté rive droite Château du Parc La Grotte ancien Pont

Description de la randonnée

Parking : Domaine départemental du Bois Chardon, sur la D448 (Ex N448) à l’entrée de Draveil (quartier de Champrosay), en venant de Soisy-sur-Seine.
L’entrée est quasiment en face du panneau d’entrée de Draveil, côté gauche. Inversement, en allant sur Soisy, à droite à côté du panneau de sortie de Draveil.

(D/A) Sortir du parking par l’entrée empruntée avec la voiture et traverser la D448 (avec prudence). Continuer en face sur la Route forestière des Dames et monter dans le bois. En haut, au Carrefour des Dames, prendre la 2ème à gauche, la Route forestière de Saint-Sauveur. Au croisement suivant (*), suivre à droite la Route forestière de l’Ermitage (*).

(1) Traverser la Route forestière de Draveil et longer l’Ermitage (*) jusqu’à la dernière entrée à droite, celle qui donnait accès à la belle maison de Nadar, visible derrière le portail. Revenir en arrière au croisement.

(1) Suivre la route de Draveil à gauche (Sud-Est). Aller tout droit et traverser successivement le Carrefour Pacôme et le Carrefour du Chêne Prieur.

(2) Au carrefour suivant, continuer sur le sentier dans l’alignement (laisser le balisage partir à gauche sur la Route de Soisy). Passer sous des lignes haute tension et tourner à gauche pour contourner une zone pavillonnaire qu’on longe à main gauche. Emprunter un passage étroit à gauche entre deux poteaux (grille posée sur des pierres). Continuer entre deux grillages et entrer dans Soisy par le Chemin de Draveil.

(3) Traverser la Rue Jean de la Fontaine, effectuer un droite/gauche pour emprunter le chemin piétonnier qui longe la Rue de l’Ermitage côté gauche. Traverser cette rue au niveau de l’arrêt de car de l’école et arriver devant l’ERP Malleterre et l’ONAC (*) à droite. Noter la belle chapelle puis le château. Continuer tout droit dans la Rue de l’Ermitage. Croiser la rue du 8 mai 1945 côté droit et trouver 80m plus loin à droite le portail d’entrée du Parc du Grand Veneur.

(4) Entrer dans le parc, à droite. Traverser une rangée d’arbres pour trouver la grande clairière : la longer à gauche, à l’horizontale. Passer devant la perspective qui mène au château rose mais ne pas la prendre, et continuer sur 50m pour prendre à droite l’allée qui descend dans le bois et rejoindre une grotte avec source. Continuer la descente en longeant le petit ruisseau pour aller vers les étendues d’eau devant le Château du Grand Veneur (*).

(5) Contourner le château par la droite pour rejoindre sa façade côté cour. Descendre la grande allée devant l’entrée et franchir la grille en bas à droite pour sortir du domaine. Prendre à gauche la Rue du Grand Veneur. Au carrefour suivant, prendre à gauche la Rue Notre Dame jusqu’au coin de l’église. Noter à gauche le Château de Soisy (*) et à droite l’église (*).

(6) Prendre à droite la Rue de l’Église puis traverser le boulevard de la République. Suivre le balisage à gauche, sur le boulevard. Passer devant la maison des Associations et prendre aussitôt à droite la Rue Saint-Eugène. Suivre le balisage à droite, puis à gauche sur l’Avenue Chevalier. Rejoindre les bords de Seine et prendre à gauche vers le barrage.

(7) Emprunter la passerelle du barrage et traverser la Seine. En descendant de la passerelle, suivre la Seine à droite, vers l’aval, jusqu’à la gare de Grand Bourg.

(8) Poursuivre tout droit le long du fleuve. Passer sous le château de Trousseau qui domine la vallée. Traverser le petit ruisseau de L’Écoute s’il Pleut (*). Juste après, passer devant le poste électrique et le centre nautique (voile) à la sortie de la zone piétonne.

(9) Prendre à gauche le chemin de la sous station. Passer sous la voie ferrée puis monter à droite les quelques marches pour rejoindre l’Étang de Ris-Orangis (*). Devant l’étang, suivre à gauche la passerelle qui longe l’eau et contourne l’étang par la gauche. Au bout, prendre à droite pour longer le petit côté Ouest de l’étang.

Sensiblement au milieu du petit côté, prendre à gauche l’Allée du Lac à travers le nouveau quartier (*). Arriver sous les verrières et suivre à droite le Passage de la Grande Halle. Déboucher Rue Freyssinet (*) et la prendre à gauche.

(10) Au niveau de la rue de Seine, prendre à droite le passage souterrain pour retrouver les quais de Seine. Tourner à gauche, vers le pont. Passer devant la Rue de la Malterie et d’anciens bâtiments, dont le dernier est repeint en rose (*).

À ce niveau, prendre le passage piétons à droite vers la Seine pour passer sous le pont. De l’autre côté, gravir l’escalier pour gagner le pont et traverser la Seine sans changer de trottoir. A l’autre bout, redescendre l’escalier pour rejoindre le bord de la Seine.

(11) Longer la Seine à main droite avec le GR®2 (balisage Blanc et Rouge). Longer des terrains de sport (*) et l’ancien port Saint-Victor, Rue Sainte-Anne.

(12) Juste avant un champ, emprunter à gauche un chemin balisé Jaune (peu visible), en montée (quitter le GR®). Au bout, suivre le balisage à droite, bordure haute du champ, puis à gauche avant des lignes haute tension.

Après un rideau d’arbres, quitter le balisage pour aller à droite dans la clairière parallèlement à la Seine, et passer sous les lignes à haute tension. Vers la fin de la clairière, monter à gauche. Passer le pont et longer le mur du jardin collectif du Bois Chardon. En haut, suivre le mur à droite. En face du portail, monter à gauche vers le parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 57m - Parking du Bois Chardon
1 : km 1.55 - alt. 88m - L'Ermitage de Sénart
2 : km 3.26 - alt. 86m - Carrefour au bout de la route de Draveil
3 : km 3.8 - alt. 82m - Rue Jean de La Fontaine
4 : km 4.43 - alt. 77m - Parc du Grand Veneur
5 : km 4.86 - alt. 68m - Château rose du Grand Veneur
6 : km 5.33 - alt. 41m - Château et église de Soisy
7 : km 6.03 - alt. 37m - Barrage sur la - Seine (fleuve)
8 : km 7.1 - alt. 34m - Gare de Grand Bourg
9 : km 8.46 - alt. 35m - Carrefour du centre de voile - Seine (fleuve)
10 : km 9.35 - alt. 37m - Accès à la - Gare de Ris-Orangis
11 : km 9.89 - alt. 31m - Pont de l'Amitié - Seine (fleuve)
12 : km 10.69 - alt. 34m - Chemin balisé Jaune à gauche avant le champ
D/A : km 11.36 - alt. 57m - Parking du Bois Chardon

Informations pratiques

L'itinéraire est accessible par les transports en commun : emprunter le RER D, sur le tronçon entre Paris et Corbeil-Essonnes. Deux options pour descendre :
- Gare de Grand Bourg : démarrer la randonnée au point (8).
- Gare de Ris-Orangis : démarrer la randonnée au point (10).

Balisages :
- Chemin de Grande Randonnée (GR®), de niveau national: Blanc/Rouge.
- Chemin de Grande Randonnée de Pays GRP®, souvent en longue boucle régionale: généralement Jaune/Rouge, (Blanc/Vert pour le Tour de la Forêt de Fontainebleau).
- Sentiers de Petite Randonnée, généralement en boucles locales de quelques heures: une seule marque Jaune, Bleu, Vert, Orange etc.
Remarque: comme ils se multiplient, il peut arriver qu'un PR® ait changé de couleur récemment.

Les indications (*) du descriptif renvoient au chapitre "Pendant la randonnée ou à proximité".

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2315OT, 2415OT.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

(D/A) Le domaine du Bois-Chardon, qui comprend l'ancien jardin de la ferme du château du Pont Chardon sur la D448 a été acquis par la région Île-de-France. En arrivant sur la D448, les maisons à gauche sont construite dans le parc du château qui est visible à l’entrée de la ville.

En arrivant sur la route goudronnée de l’Ermitage, en face et à gauche, l’ancien hôpital Joffre. À l’origine, un sanatorium pour tuberculeux dans la forêt de Sénart. Il devint plus tard un hôpital gériatrique. Associé aux hôpitaux de Draveil, Créteil, Champceuil et Limeil-Brévannes, il a fermé l’été 2018.
Arrivé sur la route de Draveil, l'Ermitage de Sénart. Il aurait été fondé par Saint-Louis qui aurait fait construire une chapelle en forêt de Sénart pour se recueillir lorsqu'il venait y chasser. Il fut abandonné et réutilisé à plusieurs reprises, avant de devenir un hameau/ermitage dépendant de l'Abbaye Notre-Dame d'Yerres en 1695. L'église fut reconstruite en 1739. Les ermites y fabriquent à l'époque une étoffe soyeuse appelée la sénardine, du nom de la forêt de Sénart.

En 1794, l'ermitage est vendu comme bien national. Par la suite, des particuliers - dont Nadar- s'en portent acquéreurs pour en faire des résidences lors de la seconde partie du XIXe siècle. Nadar y installera un atelier, et l’église sera aménagé en restaurant qui fonctionnera jusqu’à la 2ème moitié du XXe siècle.
Un petit mot sur Nadar, surnom de Felix Tournachon, photographe réputé du XIXe siècle. Mais il était beaucoup plus que cela : un touche à tout génial qui fut journaliste, caricaturiste, écrivain, légionnaire en Pologne, inventeur pour améliorer la photographie qui débutait, agent secret, et l’aéronaute qui inspirera Jules Verne pour son roman « 5 semaines en ballon » etc. Le ballon lui servait à inventer la photographie aérienne. Lors de la guerre de 1870, il fit profiter le gouvernement de son expérience et construisit les bases de l'industrie aéronautique pour le transport du courrier et d'hommes, ainsi que la vision aérienne, alors que Paris était encerclé par les prussiens.
Ici, il recevait son voisin, Alphonse Daudet dont la villa est existe toujours à Champrosay.

1, rue de l’Ermitage : L’ONAC (Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre) et son École de Reconversion Professionnelle, l’ERP Malleterre. C’est un ancien château construit en brique et pierre, dont la partie centrale date de 1644. Cette demeure a notamment appartenu au général Leblond de Saint-Hilaire, général napoléonien inhumé au Panthéon. Le domaine comprend la belle chapelle dont les mosaïques et vitraux sont magnifiques.
Le Parc du grand Veneur. À voir : La grotte et sa source (!), et, à gauche, l’obélisque, le temple égyptien sur l’ancienne glacière, et le totem. Dans le secteur, admirer le groupe de 3 séquoias reconnaissables au toucher car leur écorce donne l'impression d'être taillée dans du feutre. C’est une protection pour résister aux incendies de forêt qui font partie de son existence.

(5) Château rose du Grand Veneur. Avant 1644, cette propriété s’appelait Les Bouquins. Elle aura connu plusieurs propriétaires tels que Jean Davelouis en 1802, qui fit aménager le parc, et, en 1832, Antoine Laurent de Jussieu, naturaliste et administrateur du Jardin des Plantes.

(6) Rue Notre-Dame : Le château de Soisy-sur-Seine, se situe dans un parc boisé de quatre hectares et possède des dépendances. Jusqu'ici, c'était un centre de médecine physique et de réadaptation. Il a été racheté récemment par la commune, ce qui pourrait éventuellement permettre une continuité avec le domaine municipal du Grand veneur juste au-dessus. Il devrait devenir la nouvelle mairie.
L'église Notre-Dame-de-l’Assomption : Datant du 13ème, l’église était la chapelle d’un ancien château. Elle est transformée des année 1700 à 1825. À l’intérieur, on peut voir les retables à l’effigie de Gilles Malet, de ses deux fils et de sa femme, Nicole de Chambly.

(8) Juste avant le poste électrique : Ru de  « L’Écoute s’il Pleut » « Si tu entends la pluie, c'est que le ruisseau va se remplir et que les récoltes s'annoncent meilleures » . Il ne s’agit pas d’un véritable ruisseau mais de l’aboutissement d’un fossé de drainage qui récupère les eaux de pluies qui noyaient les récoltes sur le plateau, faute d’un déversoir.

(9) L’étang de Ris-Orangis : Il s’agit d’une réserve d’eau creusée pour parer à un éventuel incendie de la distillerie Springer qui occupait une grande partie de la place prise par le nouveau quartier résidentiel de l'autre côté de l'étang.
Rue Freyssinet : nous sommes dans une ancienne zone industrielle. Freyssinet est l’ingénieur des Ponts et Chaussées qui a créé la société du même nom qui exploite son brevet : celui du béton précontraint qui a révolutionné la fabrication des ponts de grande longueur.

Juste après l'arrivée sur le quai, à gauche: rue de la malterie et des bâtiments qui restent de la distillerie. Avant le pont, voir un bâtiment réhabilité et peint en rose auquel est collé, côté gauche un ancien bâtiment industriel avec en haut et en bas des fenêtres voûtées : c’est l’ancien moulin de la malterie. L’ensemble des bâtiments qui restent doit être réhabilité, pour devenir une école professionnelle.
En 1872 le baron autrichien Maximilien de Springer qui a déposé un brevet de levure plus adaptée que la levure de bière pour la panification et la fermentation vient s’installer à Paris pour exploiter à grande échelle son invention. Il construit pour cela une usine qui existe toujours à Maison-Alfort avec fabrication de levure, malterie et distillation. En 1891 il s’associe avec l’ architecte industriel Paul Friesé pour créer ici une nouvelle et très grande malterie-distillerie à base de sa levure, d’où l’ancien nom du quai : le Dock des Alcools. Par la suite, elle fera partie du groupe Malteries Franco Belge racheté en 1994 par les Moulins Soufflet avant de fermer.
L’usine était composée de plusieurs départements : la malterie qui traite les céréales pour la transformation de l’amidon en sucre, le moulin pour broyer le malt, la fermentation qui utilise la levure pour transformer le sucre en alcool, la distillation/rectification pour séparer et concentrer les alcools, et l’atelier des drèches, résidus utilisés pour l’alimentation animale. À cet ensemble, il faut ajouter les périphériques: les greniers, les générateurs, les ateliers annexes, les écuries, l’entretien etc. Les céréales utilisées sont du maïs, du riz, du seigle et de l’orge.
Le nouvel écoquartier occupe donc surtout la place des ateliers périphériques et des sous-traitants.
Près de la malterie, de l'autre côté du pont, l’architecte a construit par la suite une autre malterie : Diamalt qui fabriquait de l’alimentation infantile : la Blédine de Jacquemaire, devenue Blédina.

Le sentier qui longe la Seine en amont du pont est appelé chemin du Bac. Ce qui donne une idée de l’utilisation ancienne des aires bétonnées au bord de l’eau, typique d’un ancien port. D’ailleurs, un peu plus loin, là ou arrive la Rue Sainte-Anne, c’est le port St Victor . Il n’en reste rien.

(D/A) Le jardin communautaire, géré en équipe.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.92/5
Nombre d'avis : 4
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.75/5


Visorandonneur
le mardi 03 septembre 2019 à 10:18

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : jeudi 29 août 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Superbe circuit, description parfaite, commentaires très intéressants


Visorandonneur
le lundi 22 juillet 2019 à 23:19

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 22 juillet 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

circuit sans difficulté, très varié (une partie en forêt suivie d'une partie en bord de Seine, puis une partie urbaine qui se finit dans les champs) qui permet de découvrir des endroits peu connus et surprenants (parc du grand veneur,ancienne malterie de Ris Orangis, potager de Champrosay)


Visorandonneur
le lundi 03 juin 2019 à 17:21

Merci pour cette randonnée très agréable. J'habite vers Epinay-sur-Orge et j'ai fortement apprécier la variété dans celle-ci. Nous avons eu un temps magnifique (dim. 2 juin). Je le referais.Amicalement.


Visorandonneur
le lundi 03 juin 2019 à 17:18

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 03 juin 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Randonnée variée, passage en forêt, par chemin et le long de notre chère "Seine", l'eau est propre dans ce secteur, cela fait plaisir. Nous avons eu la chance d'avoir un temps bien ensoleillé (dimanche 2 juin). A refaire.


Visorandonneur
le lundi 15 avril 2019 à 10:09

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 14 avril 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Très agréable randonnée entre forêt, ville, belles demeures, château et bordure de Seine. Randonnée tranquille, sans aucune difficulté, réalisée en 2H45 sans se presser.

Autres randonnées dans le secteur

D'Etiolles au Port aux Cerises par les bords de Seine
Distance 20.53km Dénivelé positif +53m Dénivelé négatif -53m Durée 6h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Étiolles - 91 - Essonne

Boucle au départ du rond-point des Coudray à Etiolles. Descente de la Seine jusqu'à la base de loisirs du Port aux Cerises à Draveil, en passant par le lac des docks et l'éco-quartier de Ris-Orangis, le port aux malades, le port aux dames, la fosse aux carpes. Le retour s'effectuant par la cité "Paris-jardins" de Draveil, la forêt de Sénart, puis le parc du Grand Veneur de Soisy-sur-Seine.

Arbres remarquables des chasses royales de Sénart
Distance 19.79km Dénivelé positif +55m Dénivelé négatif -55m Durée 5h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Évry (Essonne) - 91 - Essonne

Certains de ces arbres ont probablement vu passer les équipages des chasses royales ! Cette randonnée tient en partie du jeu de piste. En effet, les arbres remarquables sont le plus souvent situés à quelques dizaines de mètres des allées forestières, et nécessitent un petit effort pour les découvrir. Mais la beauté de ces spécimens fait vite oublier les difficultés. Le passage à proximité de deux châteaux du XVIIIe siècle agrémente encore ce parcours.

En Forêt de Sénart
Distance 13.9km Dénivelé positif +8m Dénivelé négatif -8m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Montgeron - 91 - Essonne

Un itinéraire forestier qui alterne les larges chemins sous futaie et les sentiers qui tournicotent en sous-bois et qui demande le sens de l'orientation. En fin de parcours, un bel étang isolé est propice à une halte.

Une ville à la campagne : Tigery
Distance 11.63km Dénivelé positif +23m Dénivelé négatif -30m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Tigery - 91 - Essonne

Tigery, gros bourg agricole, s'urbanise peu à peu et grignote les riches terres cultivées de la Brie. Cette randonnée permet de découvrir les deux aspects de ce bourg, puis rejoint à travers champs et forêt, le Ru des Hauldres qu'on remonte jusqu'à une zone humide avec ses étangs, sa faune, et sa flore. Le retour s'effectue en traversant une roselière, puis en redescendant le ru qui serpente dans la Forêt Domaniale de Sénart jusqu'au Lac de Tigery.

En remontant l'Essonne
Distance 80.72km Dénivelé positif +604m Dénivelé négatif -527m Durée 5 jours Moyenne Moyenne
Départ Départ à Corbeil-Essonnes - 91 - Essonne

Tirant son nom d'Acionna, la déesse gallo-romaine des rivières, l'Essonne parcourt le Nord du Département du Loiret et le Sud de la Région Ile-de-France. Ce circuit en remonte la vallée, en s'autorisant des diverticules, là où elle est accessible en train. L'itinéraire alterne les chemins le long de la rivière, les passages en sous-bois et ceux sur des plateaux cultivés.

De Corbeil à Ballancourt par le Parc de Villeroy et le Marais de Fontenay
Distance 20.06km Dénivelé positif +105m Dénivelé négatif -94m Durée 6h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Corbeil-Essonnes - 91 - Essonne

Une randonnée de gare à gare qui démarre dans le Vieux Corbeil (grands moulins, cathédrale). Après avoir longé la Seine, on prend de la hauteur puis on redescend sur Moulin Galant avant de longer l'Essonne. La randonnée s'achève par la traversée du Parc de Villeroy, dans une ambiance très forestière, puis l'exploration du Marais de Fonteanay et ses observatoires à oiseaux.

Le Cimetière Russe, le Bois des Trous, le Donjon de Ste-Geneviève-des-Bois
Distance 6.28km Dénivelé positif +10m Dénivelé négatif -12m Durée 1h50 Facile Facile
Départ Départ à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne) - 91 - Essonne

Ce parcours mi-urbain mi-forestier privilégie les cheminements piétonniers. Au fil du parcours vous pourrez visiter le cimetière russe (accès interdit aux chiens), vous apercevrez un éléphant, vous traverserez le Bois des Trous, vous admirerez le majestueux donjon et ses parterres de fleurs, et vous ne manquerez pas de visiter la grotte miraculeuse de Sainte Geneviève... Une promenade sans difficulté et un bon moment en perspective.

Moulins et Menhirs le Long de l'Yerres
Distance 10.4km Dénivelé positif +47m Dénivelé négatif -49m Durée 3h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Brunoy - 91 - Essonne

Cette randonnée se déroule en majeure partie le long de l'Yerres, un affluent de la Seine, et comporte aussi un parcours en Forêt de Sénart et un parcours urbain. On peut y apprécier le charme de cette rivière et des belles maisons alentours, admirer deux anciens moulins à eau et croiser pas moins de quatre menhirs en cours de route.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.