La Croix du Lautaret et le Haut Plateau du Vercors Sud

Parcours très ludique sur le sauvage haut plateau du Vercors Sud. Solitude assurée, à l'exception des bouquetins, marmottes et vautours.

Aucune sente ne balise cette randonnée, seuls quelques repères topographiques permettent de naviguer sur près de 16km. L'orientation est toutefois facile, car la vue est en général très dégagée. Cette randonnée est un excellent exercice à la pratique de la randonnée hors sentiers.

Voir les informations pratiques pour quelques conseils d'orientation.

Fiche technique
n°1296186
Une randonnée Treschenu-Creyers créée le jeudi 19 juillet 2018 par bouvierjr. MAJ : mardi 24 juillet 2018
Durée Durée moyenne: 8h30[?]
Distance Distance : 20.05km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1148m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1138m
Point haut Point haut : 1969m
Point bas Point bas : 1457m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Vercors, Diois, Dauphiné
Commune Commune : Treschenu-Creyers (26410)
Départ Départ : N 44.774916° / E 5.573598°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3237OT, 3237OTR
Téléchargez : -
Le Marichaume et le rocher de Combau Abri à sel de la bergerie de Chamousset Le sommet de la Montagnette à l'aurore Les Rochers du Parquet devant Peyre Rouge et les Veymonts

Description de la randonnée

Avertissement : cette randonnée s'effectue à l'écart de toute sente ou sentier sur plus de 16km. Consulter les informations pratiques plus bas pour savoir comment procéder. La description ci-dessous est éminemment malléable car chaque randonneur aura soin de choisir sa propre trace. Ce descriptif fait l'hypothèse d'un départ à la lampe frontale et choisit donc l'itinéraire le plus évident pour monter sur le plateau.

Se garer au parking de la Fontaine des Prêtres, au terminus de la D515.

(D/A) Du parking, emprunter le chemin carrossable qui mène à la grande étable du Vallon de Combau. Au bout de 700m, repérer un petit sentier à droite qui descend dans le vallon (le laisser, il sera pour le retour).

(1) Poursuivre le chemin carrossable jusqu'à l'étable du Vallon de Combau.

(2) À l'étable, ne pas obliquer à droite sur les sentiers balisés, mais continuer toujours dans la même direction Nord-Ouest en fond de vallon, initialement plutôt à rive droite du vallon (sente). Sous le Col du Creuson, le vallon se redresse et une sente un peu plus raide part sur la rive gauche du vallon. Emprunter celle-ci jusqu'au col et rejoindre temporairement le sentier principal se dirigeant vers la Bergerie de Chamousset (Est-Nord-Est).

(3) Dès le col sans nom séparant la Drôme de l'Isère, obliquer à droite plein Nord pour suivre la ligne de crête. Un petit pierrier en lapiaz est une alternative proche pour s'y rendre. Suivre la crête globalement au Nord (traces) jusqu'à butter sur les pentes des Fraches. Tourner à gauche, toujours en suivant la crête pour rejoindre plein Ouest la Tête Chevalière.

(4) Du sommet, continuer le long de la crête vers un groupe bien visible de plusieurs cairns (il y en a 4 en tout, plus un petit banc de pierre dans les pins). De ce somment secondaire (1924m) repérer un cairn au Sud sur un sommet moins herbeux (lapiaz).

(5) Suivre les sommets des épaules se dirigeant au Sud-Sud-Est vers ce cairn. Enjamber éventuellement les clôtures des parcs à moutons s'il y en a.

(6) Au cairn sur les lapiaz, descendre plein Sud vers la bergerie de Chamousset. Celle-ci ne se voit pas, mais un réservoir d'eau se voit dans le même axe, sur le flanc opposé du vallon. Passer la bergerie, et remonter le flanc opposé du vallon, toujours au Sud, en direction d'un abri de pierre et d'un cairn. Passer l'abri de pierre (où les bergers stockent le sel pour leurs troupeaux) et remonter sur la butte culminant à 1874m.

(7) Deux grands cairns marquent le sommet. Repérer à l'Ouest le premier sommet de hauteur voisine, la Tête des Chanaux. Repérer également quelques points intermédiaires avant de de suivre principalement les crêtes des épaules pour se diriger vers ce sommet.

(8) À la Tête des Chanaux, bien prendre ses marques d'orientation et déterminer précisément la direction du Sud (soleil + montre ou boussole). Pour ne pas se perdre il faut maintenant viser plein Sud, ou à défaut Sud-Sud-Est afin d'être sûr de venir buter sur la bergerie du Jardin du Roi ou le chemin vaguement carrossable y menant. Partir au Sud dans un entrelacs de lapiaz et de forêts claires de pins à crochets (cf. infos pratiques).

(9) Arrivé au-dessus de la bergerie du Jardin du Roi, obliquer à gauche, plein Est, pour suivre le fond du vallon. Rester dans cette direction plein Est et quitter le fond de vallon dès que celui-ci se dirige au Sud. Remonter à flanc plein Est pour se diriger vers les sommets en ligne de mire. Sous le plus haut, celui de la Croix du Lautaret, obliquer à gauche, au Nord, pour rejoindre la croix.

(10) À la Croix du Lautaret, repérer un dôme herbeux arrondi, parsemé de nombreux pins à crochets, à l'Est-Sud-Est. Suivre les lignes évidentes de terrain pour gravir ce petit dôme qui surplombe le magnifique Marichaume.

(11) Du sommet, repérer le col de faible pente de la plaine du Tisserand (Nord-Est), et descendre vers celui-ci.

(12) Au col, observer les traces qui remontent à l'Est dans les pierriers sous le sommet de Ranconnet. Rejoindre ces traces pour aboutir sur la crête au Sud-Est du sommet. Tourner alors à gauche, au Nord-Ouest pour aboutir au sommet.

(13) Du Ranconnet, suivre la crête au Nord-Ouest pour "gravir" le point culminant de la randonnée, le Sommet de la Montagnette.

(14) Du sommet, suivre les cairns à l'Ouest pour descendre, et lorsque la pente se fait trop raide, obliquer au Sud-Ouest pour venir trouver un court passage descendant à l'Ouest vers une sente bien marquée (cairns). Reprendre cette sente vers le Nord puis le Nord-Est, pour contourner l'épaule de la Montagnette et plonger vers le Vallon de Combau (alternativement, passer par le Pas de la Coche un peu plus bas, les pentes y sont moins raides).

(2) Arrivé au fond du vallon, repasser par la grande étable et suivre le chemin carrossable (Sud-Est) jusqu'à croiser un sentier partant dans un vallon à l'Est.

(1) Descendre dans ce vallon qui est un petit torrent à sec menant au point de départ (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1457m - Parking de la Fontaine des Prêtres
1 : km 0.81 - alt. 1558m - Départ de sentier - Carrefour de la boucle
2 : km 1.4 - alt. 1606m - Grande étable du Vallon de Combau
3 : km 3.38 - alt. 1800m - Col sans nom entre Drôme et Isère
4 : km 5.46 - alt. 1951m - Tête Chevalière
5 : km 5.89 - alt. 1920m - Fin de la crête avec 4 cairns et 1 banc
6 : km 6.58 - alt. 1888m - Sommet et cairn sur lapiaz
7 : km 7.58 - alt. 1875m - Doubles cairns au-dessus de Pré Mouret
8 : km 9.01 - alt. 1885m - Tête des Chanaux
9 : km 11.96 - alt. 1732m - Bergerie du Jardin du Roi
10 : km 13.67 - alt. 1947m - Croix du Lautaret
11 : km 14.38 - alt. 1949m - Sommet dominant le Marichaume
12 : km 15.12 - alt. 1864m - Col de la Plaine du Tisserand
13 : km 16.09 - alt. 1941m - Sommet de Ranconnet
14 : km 16.68 - alt. 1969m - Sommet de la Montagnette
D/A : km 20.05 - alt. 1458m - Parking de la Fontaine des Prêtres

Informations pratiques

Difficulté : l'unique difficulté de cette randonnée est l'orientation. Le terrain est généralement facile à moyen (attention toutefois aux lapiaz, il est facile de s'y coincer une jambe et donc la briser).

Attention, ne jamais s'engager par conditions météorologiques variables, le brouillard est à proscrire absolument.

Orientation : comme toute randonnée hors sentier, la lecture préalable de la carte est obligatoire, afin de bien repérer les points de passage. Si l'on dispose d'un GPS ou de l'application Visorando, on peut y stocker les points de passage ou la trace.

Tout l'art de la randonnée hors sentier consiste à repérer ces points de passage, visuellement si possible, ou directionnelement si le terrain fait obstacle. Comme la progression sur le terrain risque de faire perdre de vue les points visés, il faut également repérer les points intermédiaires d'où il est probable de pouvoir voir une partie de la suite de l'itinéraire.

Ensuite, il suffit de viser ces points. Pour faciliter la progression, le plus simple est de toujours rester sur les épaules de terrain (ou les crêtes), afin d'avoir la vue la plus dégagée possible, quitte à faire un peu plus de dénivelé.

La partie la plus difficile de cette randonnée est le segment orienté Nord-Sud reliant la Tête des Chanaux à la Bergerie du Jardin du Roi. La forêt obstrue la vue et les pentes font naturellement obliquer trop à l'Ouest. La carte montre cependant que le sens principal des vallons en lapiaz est descendant de l'Est vers l'Ouest puis vers le Sud-Ouest. Il faut donc régulièrement passer une épaule pour passer dans un vallon plus à l'Est.
Quelques clairières se voient aussi de loin, entre les pins, et permettent de viser correctement le Sud (repérer un arbre ou un rocher typique et se diriger vers lui). Le soleil (plus la montre) est également un bon moyen de repérage car on en sent la chaleur sur la peau et on peu donc se diriger sans avoir sans cesse à se reporter à une carte ou à des points de repère.

En cas de difficulté, ne pas hésiter à remonter plein Est vers le haut plateau, pour avoir l'assurance d'une visibilité étendue.

En dehors de ce segment moins facile, le sommet de la Montagnette est quasiment visible de n'importe quel point sur le plateau, et il est donc facile de s'orienter en se référant à la carte.

Et bien sûr, on peut aussi se fier à la technologie et à l'application Visorando pour suivre la trace de cet itinéraire.

Équipement : aucun équipement particulier n'est nécessaire, mais les bâtons sont toujours agréables, surtout dans les lapiaz.

Eau : il n'y a aucun point d'eau sur cet itinéraire, en dehors de la source de la Bergerie du Chamousset.

Chiens : les chiens sont interdits sur les hauts plateaux, mais comme les troupeaux sont nombreux en été, il est fort probable de rencontrer des patous. Ne jamais regarder ces chiens dans les yeux, s'éloigner sans précipitation et sans tenir compte de leurs aboiements.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3237OT, 3237OTR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

À voir : la faune est abondante, surtout tôt le matin. Lors de mon premier parcours, j'ai pu voir des bouquetins s'affronter à l'aurore sur une crête vertigineuse ! Les vautours fauves sont nombreux dès que l'air se réchauffe et facilite leur ascension. Un lever de soleil sur le Mont-Aiguille est une expérience unique, il faut partir une petite heure avant l'aube légale pour en bénéficier.

Variantes : la durée affichée est un peu excessive (7h devraient suffire), et si l'on est parti tôt, une descente dans le Marichaume (cf. photo) s'impose Pour ce faire, ne pas remonter à flanc entre (9) et (10), mais continuer tout droit jusqu'à arriver au col descendant vers ce plateau. La sortie se fait en face, et permet de remonter vers (12) sans difficulté (voir carte).

De la Tête Chevalière (4) il est aussi facile de faire un tour sur le très bel alpage de Chevalière, cf la randonnée Vallée de Combau - Tête Chevalière, ce qui ne rajoute que 3km de distance et 100m de dénivelé positif (une petite heure).

Autres randonnées dans le secteur

Vallée de Combau - Tête Chevalière
Distance 13.77km Dénivelé positif +656m Dénivelé négatif -655m Durée 5h30 Facile Facile
Départ Départ à Treschenu-Creyers - 26 - Drôme

Randonnée dans la Vallée de Combau, qui est un petit coin de paradis et offre un accès facile vers les hauts plateaux du Vercors avec un panorama splendide.

Vallon de Combeau
Distance 7.03km Dénivelé positif +263m Dénivelé négatif -259m Durée 2h40 Facile Facile
Départ Départ à Treschenu-Creyers - 26 - Drôme

Remarquable promenade (familiale) dans la partie sud de la Réserve Naturelle des hauts plateaux du Vercors.
Vastes pelouses sur le plateau et points de vues sur le Trièves et le Mont Aiguille, les contreforts de l'Oisans, le Dévoluy.

Vallon de Combau - Tête Chevalière Vercors
Distance 11.03km Dénivelé positif +509m Dénivelé négatif -509m Durée 4h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Treschenu-Creyers - 26 - Drôme

Randonnée en Drôme et Isère, mais le départ se fait coté Vercors drômois.

Le Vallon de Combau et la Tête Chevalière à 1951m. Vue panoramique sur la vallée du Trièves.
Durant les mois de mai et de juin, le vallon du Combau est une destination incontournable pour profiter de la flore et la faune, notamment des marmottes
Randonnée plutôt facile jusqu'au pas de l'Essaure puis un peu plus difficile.

De la Cabane de l'Essaure à la gare de Clelles
Distance 8.98km Dénivelé positif +25m Dénivelé négatif -845m Durée 2h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Treschenu-Creyers - 26 - Drôme

Quatrième et dernière étape de la traversée du Vercors. On quitte le plateau pour descendre par Chichilianne au pied du Mont Aiguille. Le choix de la gare de Clelles pour conclure cette traversée permet de tout faire à partir de Grenoble, mais il est bien entendu possible de prévoir une voiture à Chichilianne avant le départ.

Le Mont Barral
Distance 4.47km Dénivelé positif +436m Dénivelé négatif -436m Durée 2h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Percy - 38 - Isère

Une très belle petite randonnée avec un panorama magnifique au sommet.

Col de Menée - Mont Barral
Distance 7.18km Dénivelé positif +496m Dénivelé négatif -506m Durée 3h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Percy - 38 - Isère

Vous avez envie d'air pur et de grands espaces, avec des vues époustouflantes sur la chaîne du Vercors et le massif des Ecrins ? Cette randonnée de moyenne difficulté vous donnera des impressions de haute montagne.

Ferme du Désert - Glandage
Distance 22.47km Dénivelé positif +1563m Dénivelé négatif -1567m Durée 10h10 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Treschenu-Creyers - 26 - Drôme

Encore une étape très difficile et longue dans un paysage d'alpages au départ pour finir dans une immense et sombre forêt. Le point de vue sur les sommets du Dévoluy (Obiou, Grand Ferrand) depuis le Jocou (2051m, point culminant de ces 5 jours) compense la rude montée qui y mène.

Le Col du Prayet
Distance 8.46km Dénivelé positif +290m Dénivelé négatif -296m Durée 3h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Chichilianne - 38 - Isère

Une petite randonnée qui vous emmène du village de Chichilianne au Col du Prayet, à travers les forêts de pins et de feuillus, sous l’œil bienveillant du Mont Aiguille qui vous accompagne tout du long.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.