La grande traversée des Calanques

Très beau parcours très engagé par sa distance et son dénivelé. Les paysages sont extraordinaires tout au long du parcours.
Partis à 7h30 de Callelongue, nous avons mis 11h30 avec 1h de pause sur la journée. Avec l'application GPS Visorando, j'avais 2768 m de dénivelé positif et 2718 négatif, donc très supérieur à celui du descriptif. Vous devrez laisser un véhicule à l'arrivée au parking de la Calanque de Port Miou.

Fiche technique
n°518953
Une randonnée Marseille créée le vendredi 24 mars 2017 par le dd. MAJ : dimanche 08 mars 2020
Durée Durée moyenne: 10h25[?]
Distance Distance : 24.23km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1213m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1205m
Point haut Point haut : 428m
Point bas Point bas : 2m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Non
A pied A pied
Région Région : Calanques de Marseille et Cassis
Commune Commune : Marseille (13000)
Départ Départ : N 43.212394° / E 5.354895°
Arrivée Arrivée : N 43.212067° / E 5.522084°
Carte Carte IGN : : Ref. 3145ET - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Panorama sur Cassis et le cap Canaille Vue panoramique du Col de la Candelle Col de la Candelle Montée du col de la Candelle

Description de la randonnée

Départ de la Calanque de Callelongue.

(D) Prendre de suite le balisage Rouge et Blanc du GR®51-GR®98 sans le quitter jusqu'au Col des Escourtines.
Longer la cote en passant successivement la Calanque de la Mounine, une première ancienne batterie, la Calanque de Marseilleveyre avec sa plage et son bar, la Calanque des Queyrons et la Calanque de Podestat.

(1) Continuer à gauche le GR®, ne pas prendre le sentier balisé Vert qui part à droite. Le GR® monte vivement sur les hauts des calanques, premier gros dénivelé, en direction du Cirque des Walkyries. Le site est grandiose.
Continuer le GR® sur les hauteurs des calanques ou vous surplombez l’Îlot de la Mélette.

(2) Rejoindre le Col de Cortiou puis redescendre vers la route (attention, la descente est délicate).

(3) Traverser la route au col de Sormiou qui descend à la Calanque de Sormiou et prendre la piste en face. Toujours suivre le balisage du GR®, qui surplombe la Calanque de Sormiou.

(4) Passer le Col des Baumettes et continuer le GR® jusqu'à une intersection le Baou Rond.

(5) Quitter le GR® et prendre à droite en direction des Crêtes de Morgiou par un balisage Bleu. Attention la descente en direction du Cap Morgiou est très technique et dangereuse.

(6) Arriver en bas, prendre à gauche et continuer à descendre en direction de la Calanque de Morgiou. À droite, vous allez au Cap Morgiou et vers l'anse où est située la Grotte Cosquer.
Nous avons fait la pause casse-croute au Port de la Calanque de Morgiou.
Reprendre la randonnée en suivant la cote, balisage Rouge. Montée difficile et ensuite passage technique avec un peu d'escalade (la chaîne qui aidait ce passage délicat a été enlevée). Attention la roche est lisse. Descendre l'échelle métallique, pour arriver à la Calanque de Sugiton.

(7) À la calanque, prendre la sente à gauche qui monte vivement, puis encore à gauche à l'intersection suivante. Monter tout droit jusqu'à la piste.

(8) Prendre celle-ci à gauche. Le revêtement est bétonné. La montée est longue fatigante et sans aucun intérêt.

(9) À une épingle à cheveux, quitter la piste pour couper et rejoindre à nouveau celle-ci. Prendre à droite et continuer jusqu'à l'intersection suivante, qui rejoint à nouveau le GR®51-GR®98.

(10) Le prendre à droite et ne plus le quitter jusqu'à l'arrivée. Passer le vallon et rejoindre l'intersection suivante.

(11) Prendre le chemin à gauche et laisser la piste. À partir de ce moment, vous commencer l'ascension du Col de la Candelle. Ne jamais quitter le balisage du GR® Rouge et Blanc, malgré les nombreuses intersections avec d'autres sentes.
Les paysages sont époustouflants. Cette portion est difficile, longue et le dénivelé important. Au col, vous serez au point le plus haut de la randonnée. La vue à l'Ouest surplombe les calanques déjà traversées et les Îles de Riou. À l'Est, le Cap Canaille, le Pas du Diable et les falaises de Denvenson. Vous apercevrez également le parcours qu'il vous reste à faire.

(12) Au col, continuer le GR® qui part à gauche et ensuite qui descend dans le fond du vallon. Passer au-dessus du Pas du Diable, appelé également Pas de l’Œil de Verre et continuer jusqu'au Col de l'Oule.

(13) Poursuivre le GR® en face (marquage au sol "En Vau"), qui descend vivement dans le Vallon d'En Vau. À droite, le sentier mène au Belvédère d'En Vau.

(14) Prendre à Droite en direction de la Calanque d'En Vau et descendre jusqu'à une intersection ou le GR® part sur la gauche.

(15) Prendre le GR® à gauche. La montée est abrupte et très difficile dans un pierrier, (120m de dénivelé sur 300m). Arrivé au sommet, traverser la piste et poursuivre le GR® qui redescend franchement sur la Calanque de Port Pin. En bas de la calanque, remontez sur l'autre versant et poursuivre le GR® le long de la Calanque de Port Miou.

Au bout de la Calanque le parking et la fin de ce périple (A).

Points de passage :
D : km 0 - alt. 15m - Départ de Callelongue
1 : km 3.75 - alt. 46m - Continuer le GR par la gauche, forte montée
2 : km 5.97 - alt. 244m - Col de Cortiou (244m)
3 : km 6.37 - alt. 181m - Traverser la route et prendre la piste en face - Col de Sormiou (181m)
4 : km 7.1 - alt. 170m - Col des Baumettes (170m)
5 : km 8.22 - alt. 239m - Quitter le GR et prendre à droite
6 : km 10.43 - alt. 86m - Arriver en bas prendre à gauche vers la calanque
7 : km 12.63 - alt. 19m - Prendre la sente qui monte vivement à gauche
8 : km 12.95 - alt. 94m - A la piste prendre à gauche, piste betonée
9 : km 13.79 - alt. 181m - A une épingle à cheveux, quitter la piste en face
10 : km 14.13 - alt. 206m - Retrouver le GR par la droite et plus le quitter
11 : km 14.61 - alt. 212m - Laisser la piste, monter à gauche
12 : km 16.67 - alt. 419m - A gauche - Col de la Candelle (400m)
13 : km 20.36 - alt. 171m - Tjr le Gr en face direction En Vau - Col de l'Oule (174m)
14 : km 21.04 - alt. 76m - Prendre à droite en direction de la calanque
15 : km 21.7 - alt. 32m - Poursuivre le GR à gauche, forte cote
A : km 24.23 - alt. 15m - Au fond de la calanque de port Miou le parking

Informations pratiques

J'ai préparé ce tracé dans le but de faire un parcours difficile, en distance et dénivelée, afin de s'entrainer pour effectuer une randonnée sur plusieurs jours, le GR®52 la traversée du Mercantour. Randonnée bouclée en 11h30 avec sac à dos de 15kg (pause de 1h) et 11kg pour mon épouse.

Cette traversée est réservée pour des randonneurs aguerris et entraînés.
S'équiper de bonnes chaussures de randonnée.
Consommation d'eau 3L, donc partez avec suffisamment d'eau.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3145ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 3.5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.5/5


Visorandonneur
le mercredi 17 juillet 2019 à 13:50

Bonjour,
Je présente donc toutes mes excuses à l'auteur de ce descriptif et aux différents intervenants dans ce fil "avis et discussions" pour les avoir heurtés dans leurs convictions les plus intimes.
Rétrospectivement, je reconnais que cette randonnée est très difficile, exigeante, longue, surtout avec un sac chargé à 15kg. J'envisage d'ailleurs de refaire cette randonnée par rédemption avec mon sac habituel complété de cailloux jusqu'à atteindre les 15kg, ce qui devrait à terme me ramener à plus d'humilité.

Je conçois également que la variante par Sugiton puisse élever le niveau global à "Très difficile", étant entendu que ce parcours ne s'adresse effectivement pas aux marcheurs dont la légèreté du sac pourrait les rendre vulnérables notamment dans le secteur de Luminy qui constitue un véritable point de non-retour au coeur du massif.

Je dois à l'évidence faire preuve d'un peu plus de mesure dans mes propos qui ont néanmoins le mérite d'être le deuxième commentaire depuis la parution du descriptif sur une randonnée d'ordinaire extrêmement fréquentée toute l'année. Moi qui n'ai connu que les profondeurs du classement scolaire, cette deuxième place est particulièrement valorisante.

En revanche, je vous trouve très sévère à mon égard, je vous cite: "dénigrer la grande majorité des randonneurs"...sur des milliers de randonnées publiées, une voire deux ont été critiquées, cela représente la grande majorité ?

Concernant le massif des Calanques, faut-il privilégier la quantité ou la qualité ? Je promets de revoir mes critères d'appréciation des descriptifs afin d'être moins pointilleux sur l'exactitude, entre autres, de la toponymie des lieux. Je pensais à tort que le souci du détail était une des manières de respecter le lecteur. C'est très clair maintenant, mon perfectionnisme me perdra !
Dont acte.
Très cordialement


Visorandonneur administrateur
le vendredi 12 juillet 2019 à 21:10

Bonjour,

chacun randonne de la manière qui lui convient. C'est sûr que ce qui est facile pour certains sera difficile pour d'autres et inversement. Comme l'a évoqué Netra, ce n'est pas le bon endroit pour comparer ses performances sportives et dénigrer la grande majorité des randonneurs. Il n'y a pas ici 'la' vérité, mais simplement l'expression de notre façon de voir les choses, notamment en terme de cotation.

Les auteurs et les modérateurs sont là pour partager une passion, pas pour se prendre la tête. Ils auront toujours notre soutien, c'est pourquoi j'interviens ici. Donc soit vous adoptez un ton plus cordial et qui ne dénigre personne, soit nous ne publierons plus vos avis.

Sur les sentiers des Vosges...


Visorandonneur
le mardi 09 juillet 2019 à 11:49

Autorisez-moi un dernier post-scriptum que je porte à votre réflexion: comparez la traversée en deux jours d'Osiris130 (37km, 2218m de d+) cotée "difficile" et celle de le dd en une journée (24km, 1213m de d+) cotée "très difficile"...et tirez-en les conclusions... qui s'imposent.
Ciao.


Visorandonneur
le mardi 09 juillet 2019 à 10:36

Bonjour Netra
Je suis tout à fait d'accord avec vous, les modérateurs ont tout à fait le loisir d'intervenir, c'est d'ailleurs ce que vous avez fait et vous étiez mon seul interlocuteur jusqu'à l'intervention de "le dd". Je ne m'y oppose pas, mais c'est plus simple de communiquer avec l'auteur, c'est d'une évidence !
Pour le reste, libre à vous de modérer, censurer, peu importe le terme. Je ne me fais guère d'illusions sur la liberté d'expression dès lors qu'on ne caresse pas dans le sens du poil l'un de vos administrés qui ne met pas davantage de gants quand il s'agit de me répondre.
Histoire d'apaiser le débat, ne corrigez rien, laissez la version originale en l'état et le problème est réglé. Les lecteurs jugeront d'eux mêmes ! A l'occasion, lisez les comptes rendus extérieurs à visorando, ils sont nombreux sur internet, cela vous permettra de savoir où est la vérité (ou la juste mesure). A vouloir rédiger avec emphase, on y perd en crédibilité mais c'est votre affaire.
Bonne journée.


Visorandonneur modérateur
le mardi 09 juillet 2019 à 09:05

Bonjour,

Que ça vous plaise ou non, Monsieur Ran54, les modérateurs peuvent intervenir dans les échanges. Je me dois de le faire à nouveau dans cette discussion car vous dépassez les bornes !

Visorando est un lieu de partage. Ce n'est pas un espace pour comparer ses capacités sportives et signifier aux autres que ce qu'ils considèrent comme difficile ou très difficile est de la petite bière pour soi-même.

Ce n'est surtout pas le lieu où l'on invective ceux qui ont le mérite de contribuer au contenu du site. Vos propos de conclusion à l'encontre de l'auteur de cette randonnée sont inadmissibles.

Je vous invite à la désescalade dans vos propos. Si besoin, l'équipe de modérateurs pourra intervenir pour supprimer tout contenu inapproprié. Ne hurlez pas d'avance à la "censure", il s'agira juste de... modération.

Bien cordialement,
Etienne
Modérateur Visorando


Visorandonneur
le mardi 09 juillet 2019 à 08:30

Bonjour le dd,
Merci d'être intervenu afin de vous expliquer devant vos lecteurs sans l'intermédiaire du modérateur, ce qui simplifie grandement les échanges.
Pour ne rien vous cacher, lorsque j'ai lu pour la première fois votre descriptif, je me suis demandé si j'avais à faire à un randonneur à l'ego démesuré cherchant à nous faire croire que la traversée des calanques est monstrueuse en termes de difficulté et d'engagement. J'ai clairement eu l'impression de lire le récit de la première ascension de la face nord de l'Eiger avec sa légende et ses drames, à l'évidence votre version de la traversée des calanques n'a rien à lui envier et vous avez plutôt un talent de conteur, dd ! A la deuxième lecture, je me suis demandé si vous aviez réellement fait ce parcours, tant le manque de précision et la confusion dans la toponymie sont énormes. Vous devriez vous munir d'une carte ign pour vérifier vos écrits, cela leur donnerait beaucoup plus de crédibilité.
Ma réaction a été d'autant plus vive que j'avais lu auparavant le descriptif du pseudo Osiris130 si je ne me trompe pas, récit qui relate la vraie "Grande" traversée, intégrale, avec de vraies difficultés physiques, sur un ton humble et modéré, sans excès autre que la volonté de rester fidèle à la réalité du terrain.

Je vais maintenant reprendre chacun de vos points, si vous le voulez bien:
- Facebook: certes ce site n'est pas Facebook, mais peut être souhaiteriez-vous aussi et plus simplement supprimer "avis et discussions" afin de censurer dans l'oeuf toute velléité de commenter, critiquer votre travail qui, à l'évidence, ne souffre aucune contestation.

- Partage: en effet, je n'ai pas encore contribué à l'enrichissement de ce site, préférant m'initier progressivement à la rédaction. Votre descriptif a été une mine de corrections, reformulations et je vous remercie d'ailleurs pour ce travail intense très formateur. J'attire toutefois votre attention sur le fait qu'une nouvelle version de cette traversée aurait constitué un doublon, sauf si la modération estime qu'elle puisse annuler et remplacer la vôtre. Permettez-moi d'imaginer un instant que cette hypothèse prenne tout son sens si l'on compare nos deux expertises.....

-Corrections: des coquilles ?! Vous appelez des inexactitudes et des confusions dans la toponymie des coquilles ?? Vous chercheriez à induire le lecteur en erreur qu'on ne s'y prendrait pas autrement ! Vérifiez vos sources mais ne balancez pas des informations erronées pour le simple plaisir de faire du remplissage !

- Commentaires: selon vous, il n'y a rien de constructif dans mon intervention. A vrai dire, je n'en suis pas totalement persuadé puisque vous avez jugé utile de procéder à des corrections, ce dont tout le monde vous saura gré afin de rétablir la vérité sur le niveau de cette randonnée.

- Calanques, simple balade: je voudrais en conclusion vous mettre face à vos contradictions. De votre propre aveu, vous déclarez être un modeste randonneur tout en précisant dans le texte que cette rando s'adresse avant tout à des marcheurs "expérimentés et aguerris"....vous avez donc enfreint la règle élémentaire de prudence qui consiste à ne pas effectuer une rando plus difficile que son niveau ! Je vous cite: "rando très engagée", "descente très technique et dangereuse", "portion longue, difficile et dénivelé important", etc....vous vous êtes fait peur ou quoi ?! Ces qualificatifs extrêmes trahissent votre angoisse, votre anxiété et votre manque d'aisance à moins qu'il ne s'agisse d'impressionner le lecteur pour lui donner le frisson....vous devriez vous reconvertir dans la rédaction de thrillers, pas de descriptifs de randonnée, il y a là un filon à exploiter, le dd !

Très cordialement


Visorandonneur
le lundi 08 juillet 2019 à 21:30

Etant un modeste randonneur et le rédacteur de ce circuit, je prends à mon tour la parole, puisque Nétra (Etienne), les modérateurs me permet de le faire. Tout d'abord, ce site n'est pas Facebook où les gens peuvent se défouler et critiquer les randonnées sans aucune retenue. Des parcours décrits par des passionnés, qui ne cherchent qu'une chose, faire vivre ce site et partager les randonnées qu'ils ont pu faire. Demandant du travail entre la recherche du circuit, le tracé, la description...
Au vu de vos longs messages, parfaitement bien écrits, j'en conviens, je vous invite à votre tour à nous partager vos randonnées, qui sauf erreur de ma part n'est pas encore le cas.
Sachez que les descriptions correspondent aux ressentis de chaque randonneur et qu'elles sont, avant d'être publiées, corrigées par les créateurs du site et modérateurs.
Certes quelques coquilles subsistent, l'erreur est encore, il me semble humaine (que je vais corriger), mais pour le reste, il n'y a rien de constructif dans vos commentaires.
Pour votre gouverne, sachez que les Calanques sont considérées comme des randonnées de moyennes montagnes, où chaque années les équipes du GRIMP du Bataillon de Marins pompiers de Marseille, sont obligés d'intervenir pour secourir des randonneurs, qui ont considéré comme vous que les calanques sont de simples balades.
Bien cordialement


Visorandonneur
le lundi 08 juillet 2019 à 20:13

Dommage, quelques copiés-collés qui prennent moins de temps à réaliser qu'il ne faut pour le dire auraient évité aux randonneurs potentiels de lire des fantaisies. Laissons-les persévérer dans l'erreur ! (Pardonnez-moi, je pensais que l'adjectif "constructif" se rapportait au modérateur qui a le pouvoir d'agir, pas au modeste contributeur que je suis).


Visorandonneur modérateur
le lundi 08 juillet 2019 à 17:12

Bonjour Ran54,

Je répondrais volontiers à ton invitation mais c'est la responsabilité de l'auteur d'intégrer les remarques qui sont faites sur ses randonnées, pas celle des modérateurs.

Bien cordialement,
Etienne
Modérateur Visorando


Visorandonneur
le lundi 08 juillet 2019 à 15:48

Bonjour Netra
Tu as maintenant tous les éléments pour mettre à jour ce descriptif. J'espère que le délai de sa mise à jour sera proportionnel à la célérité pour me solliciter. La procrastination est mauvaise conseillère ! Je reste à ta disposition pour de plus amples informations sur le sujet.
Merci d'avance pour la communauté des randonneurs.


Visorandonneur
le dimanche 07 juillet 2019 à 08:14

Il faut modifier également le titre. Ce n'est pas la "grande traversée", c'est la "traversée" tout court !
On peut rendre la traversée classique plus difficile en restant au plus près de la mer et là, oui, on est alors dans le registre de la randonnée très difficile et technique. Voilà !


Visorandonneur
le dimanche 07 juillet 2019 à 08:07

En conclusion, mon conseil: il faut arrêter les descriptifs spectaculaires et les superlatifs extravagants qui font d'une randonnée sympathique un parcours de l'horreur ! Ça n'est pas "très engagé", il y a des échappatoires partout notamment dans la première partie avec la possibilité de prendre le bus !!! La deuxième partie est moins difficile avec toujours beaucoup de monde. 1200m de dénivelée sur 24km en 2 jours (!), rien d'extraordinaire, même sur 1 journée !!! Soyons réalistes et modérés dans nos descriptions.
Je précise que la traversée des calanques par le gr 51-98 ne passe pas par morgiou et sugiton, on n'est donc pas obligé de se compliquer la vie si on estime qu'elle est horrible par des variantes qui ne sont pas obligatoires.


Visorandonneur
le samedi 06 juillet 2019 à 23:41

Bonjour,
Dans l'introduction, supprimer "très engagé" par "exigeant par sa...".

(D) Remplacer GR5-GR98 par GR51-98, corriger Marseilleveyres par Marseilleveyre, du Queyron par des Queyrons.

(1) Au lieu de "le gr monte vivement sur les hauts des calanques", écrire "le gr prend progressivement de l'altitude au dessus du bord de mer en suivant des lacets réguliers jusqu'au col de Cortiou".
Supprimer totalement "continuer le gr sur les hauts des calanques" (le randonneur n'est pas sur les hauteurs qui se trouvent 200m au dessus !).Il se trouve à mi-pente entre la mer et la crête (Tête de l'homme).

Rejoindre le col de Cortiou puis redescendre. ..ok.

(3) Remplacer "est très technique et dangereuse" par "est délicate sur un sentier de graviers et caillasse qui alterne avec des ressauts rocheux très faciles".

(9) Supprimer " difficile, longue et pénible" Ecrire : "cette portion est raide sur quelques mètres dans des éboulis et des ressauts puis se poursuit sur un sentier confortable jusqu'au col de la candelle".
Remplacer par : "A l'est, le Val Vierge et les falaises du Devenson et, dans le lointain, le cap Canaille".

(10) Remplacer par "Passer au dessus de la cheminée du Diable (val Vierge), poursuivre en direction des falaises du Devenson que l'on quitte pour descendre à gauche (GR) un vallon pour atteindre le col de l'Oule.

Commentaires: le Pas du Diable (?) n'est autre que la cheminée du Diable et n'a rien à voir avec le Pas de l'oeil de Verre situé 300m plus bas (à-pics verticaux) à proximité de la mer.

Voilà pour, disons, l'essentiel.


Visorandonneur modérateur
le samedi 06 juillet 2019 à 18:20

Bonjour Ran54,

Au sujet de la cotation, Visorando s'adresse à une audience très large et très diversifiée, allant du promeneur occasionnel au randonneur chevronné. Notre cotation vise donc le "randonneur moyen" (si tant est que cette expression ait un sens) : avec plus de 24km de distance horizontale et plus de 1000m de dénivelé positif, cette randonné mérite effectivement d'être cotée Très Difficile.

Sinon, pour être constructif, quelles suggestions peux-tu faire pour tenter d'améliorer la description de la randonnée, que tu as qualifiée de Moyenne ? Merci d'avance.

Bien cordialement,
Etienne
Modérateur Visorando


Visorandonneur
le vendredi 05 juillet 2019 à 22:07

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : vendredi 05 juillet 2019
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Non utilisé
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Parcours "très difficile" et "très engagé" ? Alors qu'on peut à tout moment interrompre la rando en rentrant sur les baumettes, luminy, etc...à moins qu'il neige dans la nuit et qu'il pousse des glaciers dans les calanques, peut-être. ...

Y a pas de doute, on est bien à Marseille !

pour en savoir plus.

Autres randonnées dans le secteur

Distance 11.91km Dénivelé positif +758m Dénivelé négatif -752m Durée 5h35 Difficile Difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

Belle boucle dans les Calanques au départ de Callelongue.

Le Vallon de la Jarre par les Trois Arches au départ de Callelongue
Distance 7.71km Dénivelé positif +401m Dénivelé négatif -339m Durée 3h20 Difficile Difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

Cette belle balade présente l'avantage, outre de se dérouler dans le site grandiose des calanques, de ne pas nécessiter l'usage d'un véhicule; tout se fait à l'aide des transports en commun, donc pas de bouchons au retour de Callelongue.
On partira du joli petit port de Callelongue pour longer la côte avant de gravir le plateau de l'Homme Mort par le Malvallon Médian et les Trois Arches. Suit la descente vers le vallon de la Jarre et le retour en bus.

Traversée des Calanques de Marseille à Cassis
Distance 37.27km Dénivelé positif +2218m Dénivelé négatif -2201m Durée 2 jours Difficile Difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

Traversée des calanques en deux jours avec arrivée/départ à Luminy entre les deux.
Passage sous la Falaise des Toits et au-dessus des Falaises du Devenson et, entre autres, par les Calanques de Marseilleveyre, Sormiou, Sugiton, En-Vau, Port-Pin.

Calanques de Marseille à Cassis - Etape 1
Distance 16.38km Dénivelé positif +1035m Dénivelé négatif -917m Durée 7h40 Difficile Difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

De Callelongue à Luminy. Randonnée littorale en passant par les plus belles calanques occidentales de Marseille, Marseilleveyre, Sormiou et la Triperie.

Le Sommet de Marseilleveyre par le Vallon de la Mounine
Distance 9.19km Dénivelé positif +594m Dénivelé négatif -600m Durée 4h20 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

Petite boucle dans le massif des Calanques jusqu'au sommet de Marseilleveyre mais intense tant par la beauté des panoramas à 360° que par la difficulté du tracé.

Les trois grottes de Marseilleveyre par le Pas du Pin et le Col des Chèvres
Distance 10.61km Dénivelé positif +582m Dénivelé négatif -583m Durée 4h40 Difficile Difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

Splendide randonnée sur le massif de Marseilleveyre. Le parcours vous fera passer et découvrir successivement les grottes de l'Ermite, St Michel d'Eau Douce et de l'Ours avec ses différentes salles qui peuvent être visitées en partie, alors n'oubliez pas vos lampes.
Les points de vue sont à couper le souffle, faisant partie des plus beaux du parc des Calanques.
Attention : les personnes sujettes au vertige sont informées de l'existence de passages aériens impressionnants.

Sommet de Marseilleveyre au départ des Goudes
Distance 8.55km Dénivelé positif +510m Dénivelé négatif -508m Durée 3h55 Difficile Difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

À la découverte des extrêmes quartiers Sud de Marseille et de ce magnifique itinéraire sauvage, des points de vue, comme toujours dans ce massif somptueux et quelques beaux passages.

Marseilleveyre au départ des Goudes
Distance 5.91km Dénivelé positif +468m Dénivelé négatif -475m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

Très belle balade qui vous fera profiter d'un magnifique panorama sur Marseille depuis le sommet de Béouveyre et de Marseilleveyre.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.