Boucle du Château de Saulières et de l'Étang de l'Île

Une randonnée Saint-Péreuse créée le samedi 14 octobre 2017 par pgetrochon. MAJ : vendredi 24 novembre 2017

Très agréable randonnée qui passe au pied du Toureau de Remondot (point culminant du secteur), dans la forêt de Saulières, près de l'Étang de l'Île et se termine en contournant le Château de Saulières et sa chapelle.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 2h10[?]
Distance Distance : 6.63km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 104m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 112m
Point haut Point haut : 404m
Point bas Point bas : 298m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Morvan
Commune Commune : Saint-Péreuse (58110)
Départ Départ : N 47.05709° / E 3.815389°

Description de la randonnée

(D/A) Quitter le point de stationnement en empruntant la route D11 vers le Sud (en descente), sur le côté droit (large bas-côté). Grande prudence au niveau du virage où la visibilité est faible.

(1) Tourner à gauche dans un chemin d'exploitation en montée, "La grande Hate", qui longe la propriété du camping à main gauche. Le chemin passe au pied d'une antenne relais pour le réseau téléphonique mobile.

(2) Prendre à droite le chemin d'exploitation qui passe en dessous du Toureau de Remondot (point culminant du secteur). Le chemin est rapidement en lisière de la forêt : sur la gauche un chemin permet d'accéder au Toureau de Remondot (hors circuit - montée de l'altitude 390m à 435m à faire en aller-retour).
Le chemin d'exploitation se transforme en large allée forestière et descend vers la route D978 qu'il longe dans les derniers mètres.

(3). Traverser la route D978 avec grande prudence du fait du trafic assez dense sur cette voie. Emprunter en face la route qui se transforme rapidement en chemin d'exploitation en direction de la Plaine.
En arrivant vers le lieu-dit la Plaine (ferme) prendre la voie de droite qui passe devant un bâtiment agricole.

(4) Continuer le chemin d'exploitation tout droit. Ce dernier fait place à une allée forestière en montée (+10m) avant de descendre à travers la Forêt de Saulières.
Au carrefour de chemins suivant, prendre à droite. Le chemin longe une large pâture à main droite avant d'arriver à l'Étang de l'Île.

(5) En arrivant à l'étang, prendre à droite et passer sur la retenue avant de remonter vers la ferme du Domaine Rousseau.
En arrivant à la ferme, tourner à droite. Le chemin fait alors place à une route en montée vers des bâtiments agricoles à main droite abritant des bovins.
La route continue à monter légèrement en direction du Château de Saulières puis devient plate.

(6) Contourner le château et sa chapelle à main droite (propriété privée), avant de rejoindre la route D11 au lieu-dit le Chemin que l'on emprunte en tournant à droite.
En arrivant au carrefour de la D11 avec la D978 traverser la D978 avec grande prudence du fait du trafic routier assez dense à certaines heures et continuer tout droit sur la D11.

(1). Continuer sur la route D11 en montée en empruntant de préférence le bas côté gauche. Après le virage, le circuit rejoint le point de stationnement qui marque la fin de cette randonnée (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 356m - Parking à l'extérieur du camping
1 : km 0.29 - alt. 352m - Carrefour de la boucle
2 : km 0.9 - alt. 388m - Croisement chemin d'exploitation - chemin
3 : km 1.77 - alt. 372m - Carrefour route D978 - chemin d'exploitation
4 : km 3.38 - alt. 348m - Croisement de chemins à la Plaine
5 : km 4.46 - alt. 301m - Croisement de chemins à l'étang de l'île
6 : km 5.62 - alt. 334m - Croisement avec chemin privé
D/A : km 6.63 - alt. 356m - Parking à l'extérieur du camping

Informations pratiques

Le point de stationnement se situe le long de la route D11 en contrebas de l'entrée du terrain de camping (large zone enherbée du côté droit en descendant la D11, avant le virage vers la gauche).

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être correctement chaussé.

De juin à septembre il est envisageable de stationner dans le camping à côté de l'accueil avec l'accord du responsable du camping qui comporte une buvette. Il est alors possible au départ de rejoindre directement le chemin de "La grande Hate" par un portail piéton. Au retour, au point (1), emprunter le chemin de "La grande Hate" jusqu'au portail piéton du camping, ce qui évite de marcher sur tout un tronçon de la route D11 à la visibilité faible.

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2723ET, 2724O.

Cliquer ici pour savoir comment se rendre au départ de la randonnée.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Saint Péreuse

Saint-Péreuse surplombe la vallée du Veynon et se trouve à la limite du massif du Morvan et du Bazois. Sa superficie en 1860 était de 1607 hectares, donc 500 hectares en bois. On y trouvait à cette époque une assez bonne qualité de vignes. Le point culminant se situe au Toureau de Remondot à 432 mètres.

Histoire

La commune de Saint-Péreuse aurait été fondée au Ve siècle par un moine, Saint-Pétrusii, venu répandre le christianisme. Le nom de Solières - "Solis lucus"- nous dit en effet que ce lieu était un bois consacré au soleil. Des mécontents, le voyant détruire leurs idoles et faire des conversions le mirent à mort. Sa dépouille fut alors ensevelie sur les lieux de son supplice et son tombeau devint bientôt un lieu de pèlerinage. On y éleva un oratoire qui devint bientôt une abbaye que Charles-le-Chauve donna à l'église de Nevers au IXe siècle et que Charles III le Gros confirma le 15 des calendes de janvier 888. Ce monastère devint par la suite, un chapître de chanoines. On croit que la maison abbatiale se trouvait près de l'église, au Sud.

En 1161, l'évêque de Nevers, Bernard de Saint-Saulge, reconnaît dans ses lettres à l'abbé Bernard II, que l'église est bien la propriété de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun et cette donation, est également confirmée par une bulle du pape Alexandre III, réfugié en France en 1164 : «In Nivernensi épiscopatu ecclesiam de S. Petrusio».
La terre de Saint-Péreuse avait titre de baronnie et mouvait en partie du comté de Château-Chinon et en partie du duché de Nevers. Elle jouissait de la haute, moyenne et basse justice et de tous les droits féodaux du temps. Étienne et Jacques de Beaumont, chevaliers en étaient seigneurs en 1285.
Le village connu plusieurs incendies dont celui de 1847 qui en consuma une grande partie, dix ans plus tard, un nouveau sinistre détruisit le reste du village. En 1865, il était assez bien rebâti.

Seigneurie de Solière

Située sur un autre plateau, au Sud, elle possède un beau château bâti en 1786. À côté, une chapelle de style roman construite sur les plans de messieurs Pierre-Félix Delarue et Andoche Parthiot, architectes. Elle fait 12 mètres de long sur 5 mètres de large, bénite le 18 juillet 1859 par monseigneur Dominique-Augustin Dufêtre.

Lieux et monuments

Civils

Château de Saint-Péreuse, il n'en reste plus que deux pans de murs, épais et solides près du nouveau cimetière. Cette forteresse eut à subir un siège en juillet 1474 par les troupes de Louis XI et c'est certainement de cette époque que date sa décrépitude. Elle était complètement en ruine en 1555. En effet cette année-là, Anne de La Tornelle, femme de Jean de Saint-Père, baron de Chandiou, voulant faire hommage à son suzerain pour sa vigne de A La Taulpine se présenta le 4 octobre devant la porte de son chastel, de présent en ruine et décadence, se mit à genoux et en baisa le seuil de la porte.

Château de Besne du XVe siècle, remanié au XIXe siècle dont les fossés furent comblés.

Château de Saulières du XVIIIie siècle

Tronçon de la voie antique :
Des vestiges gallo-romains furent trouvés à Saint-Péreuse et à Villars, ce tronçon de voie est situé à la limite Ouest de la commune et desservait Moulins-Engilbert à Blismes. Son rôle fut sûrement important au Moyen Âge car reliant Vézelay et les regions les plus au Sud, coupant les grandes voies de communications. Son tracé traverse la seigneurie de Chandioux.

Vestiges du Gibet , constitué de quatre poteaux plantés chacun dans une sorte de dé de pierre, réunis au sommet par un cadre en bois et tenus par des jambes de force, ce symbole du droit de haute, moyenne et basse justice que possédait la seigneurie de Saint-Pereuse se trouvait au XVe siècle au point culminant de celle-ci, au Toureau de Remondot. Dans les années 1945 on pouvait encore voir trois pierres constituant cet édifice dont il ne reste aujourd'hui qu'une seule.

Écoles
La première école publique date de 1865 pour les garçons. Les filles allaient dans une école congréganiste au hameau du Chemin, à trois kilomètres du bourg. Elle fermera en 1892 à la suite de l'ouverture de l'école des filles au village en 1885, dans une maison de location. Le bâtiment de la mairie et de l'école des garçons étant très délabré, menaçant ruines, la commune décide en 1897, la construction d'un ensemble scolaire regroupant garçons et filles.

Religieux
Église Saint-Péreuse
l'ancienne église était un édifice du XIIe siècle, de style roman, avec une abside peu profonde et un chœur voûté en berceau, surmonté d'une tour disgracieuse. La nef avec une lourde tribune en bois, était sans caractère, à l'exception d'une porte latérale à trilobes, datant du XIVe siècle, mais qui était murée. Dédiée au saint apôtre du pays dont la fête est le 12 novembre, la nouvelle église est à la pointe occidentale du plateau avec le presbytère. Reconstruite en 1864 sur les plans de Andoche Parthiot, architecte à Château-Chinon, elle est de style néo-roman en forme de croix latine, en pierre de granit. Un chœur en abside, d'un transept et d'une nef précédé d'un clocher et d'une flèche octogonale. Elle fait 34 mètres et 40 cm de long, pour une largeur de 16 mètres dans la croix et 8 mètres dans la nef. Elle coûta 40 000 francs dont 10 000 francs furent fournis par les maisons de Saint-Maur et de Saint-Péreuse qui obtinrent en reconnaissance, la concession des chapelles latérales, dédiées à la Sainte-Vierge et à saint-Péreuse, payant toutefois une rente de 25 francs à la fabrique pour cette concession.
Presbytère : Datant du début du XIXe siècle. Il servit pour les offices dans la période précédent la reconstruction de la nouvelle église, ce qui explique la présence du bénitier qui provient de l'ancien édifice. Cette salle servira pour les chevaux et aussi de bûcher. Restaurée après être restée à l'abandon. Elle fut utilisée pour l'instruction religieuse.
Patrimoine naturel
Un chêne pédonculé, figure à l'inventaire des arbres remarquables du Morvan. Il est situé au lieu-dit La Pommeraie. Il fait 14,5 mètres de haut et une circonférence de 5,25 mètres. Cet arbre se creuse et permet de pénétrer à l'intérieur.
(Extrait Wikipédia)

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 4/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le lundi 12 février 2018 à 10:45 : Re: Boucle du Château de Saulières et de l'Étang de l'Île

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : lundi 12 février 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Très agréable randonnée!

Consultez le sujet de discussion complet sur ce circuit de randonnée pour en savoir plus.

Autres randonnées dans le secteur

Circuit de l’aqueduc de Montreuillon
Distance 13.98km Dénivelé positif +175m Dénivelé négatif -175m Durée 4h25 Facile Facile
Départ Départ à Mouron-sur-Yonne - 58 - Nièvre

Une randonnée dans des forêts et qui longe la rigole d’Yonne. Un magnifique point de vue à partir de l’aqueduc sur la vallée de l’Yonne.

A pied Echelle des 16 écluses ( Téléchargez : PDF )
Echelle des 16 écluses
Distance 14.67km Dénivelé positif +112m Dénivelé négatif -113m Durée 4h25 Facile Facile
Départ Départ à Sardy-lès-Épiry - 58 - Nièvre

Une randonnée qui suit d’abord la rigole de l’Yonne sur plusieurs kilomètres puis emprunte la descente des 16 écluses de la Collancelle.

A pied Le Haut Folin ( Téléchargez : PDF )
Le Haut Folin
Distance 10.82km Dénivelé positif +317m Dénivelé négatif -318m Durée 3h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Prix (Saône-et-Loire) - 71 - Saône-et-Loire

Une randonnée essentiellement forestière, à travers le Bois du Roi, qui conduit au sommet du Haut Folin, toit du Morvan et donc de la Bourgogne.

Grand tour de Montigny-en-Morvan
Distance 15.73km Dénivelé positif +292m Dénivelé négatif -291m Durée 5h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Montigny-en-Morvan - 58 - Nièvre

Dans Montigny-en-Morvan, il y a plusieurs randonnées. Nous avons fait une combinaison de deux randonnées: Les rives du Petit Lac de 12km et Les Rives de Pannecière de 8km.

Petite promenade, Châtillon en Bazois
Distance 5.55km Dénivelé positif +23m Dénivelé négatif -22m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Châtillon-en-Bazois - 58 - Nièvre

Petit circuit, ou promenade du Dimanche!
Vous découvrirez le port, le château de Châtillon, le canal du Nivernais, très prisé pour les balades en bateau.

Sur les traces de nos ancêtres les Gaulois : Bibracte et le Mont Beuvray
Distance 19.1km Dénivelé positif +675m Dénivelé négatif -681m Durée 7h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Glux-en-Glenne - 58 - Nièvre

Du haut de ses 821 mètres, le Mont Beuvray offre un grand nombre d'activités, visite du site archéologique de l'oppidum de Bibracte, du musée de Bibracte dédié à la civilisation gauloise, et aussi de nombreuses possibilités de balades comme le tour des remparts ou des parcours de grande randonnée comme le GR13 ou le GR131.
Et si par bonheur à la fin de votre randonnée la brume envahit ces lieux, l'atmosphère qui s'en dégage vous donnera certainement la chair de poule.

A pied Maquis Chaumard ( Téléchargez : PDF )
Maquis Chaumard
Distance 9.13km Dénivelé positif +390m Dénivelé négatif -389m Durée 3h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Chaumard - 58 - Nièvre

Une jolie randonnée sur les traces des maquisards, alternant bocages et forêts, avec de beaux panoramas notamment sur le Lac de Pannecière.

Randonnée de Mont-et-Marré
Distance 7.96km Dénivelé positif +71m Dénivelé négatif -64m Durée 2h25 Facile Facile
Départ Départ à Mont-et-Marré - 58 - Nièvre

Randonnée destinée à mettre en valeur le petit patrimoine de cette commune de la Nièvre, située de part et d'autre du Canal du Nivernais:
Châteaux, belles fermes et granges, lavoirs et fontaines, belle diversité de chemins et panoramas.

Petit circuit au Sud de Châtillon-en-Bazois
Distance 8.62km Dénivelé positif +43m Dénivelé négatif -51m Durée 2h35 Facile Facile
Départ Départ à Châtillon-en-Bazois - 58 - Nièvre

Une jolie découverte de Châtillon-en-Bazois, son petit port de plaisance, ses écluses mais également du canal du Nivernais, des villages alentours et de ses paysages. Une promenade accessible à tous alternant nature et habitat pour un bel aperçu de ce site.

Le chemin de maraude de Bibracte
Distance 3.22km Dénivelé positif +66m Dénivelé négatif -67m Durée 1h05 Facile Facile
Départ Départ à Glux-en-Glenne - 58 - Nièvre

Lieu historique unique, Bibracte fut une ville fortifiée ou oppidum, érigée au sommet du Mont Beuvray à la fin du IIe siècle. Il offre au-delà de son espace naturel protégé (labellisé "Grand Site de France" au sein du PNR du Morvan) un site archéologique exceptionnel.

Le Chemin de maraude est un circuit de 3 km permettant d'allier points de vue, lieux de fouille et promenade entre forêt et clairières.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.