Baou de Quatre Ouro et Croupatier par le chemin des grottes

Une randonnée Ollioules créée le samedi 07 mars 2015 par MCTOUL. MAJ : lundi 01 mai 2017

Cet itinéraire sportif, voire engagé, vous entraîne dans le Croupatier vers le Baou de Quatre Ouro, l'un des quatre "frères" toulonnais". Chemins et ressauts où il faut mettre les mains, passages avec cordes et découverte des principales grottes du massif, dont les célèbres grottes du Château du Diable, pimentent le circuit.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 6h15[?]
Distance Distance : 14.22km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 917m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 917m
Point haut Point haut : 564m
Point bas Point bas : 132m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Ollioules (83190)
Départ Départ : N 43.144665° / E 5.851737°

Description de la randonnée

Se garer à Ollioules, dans le Chemin de l'Oratoire, juste avant la dernière portion goudronnée indiquée "voie sans issue". Il y a quelques places de parking, près du poste du surpresseur du Régage.

(D/A) Prendre en montant la fin du Chemin de l'Oratoire. A la dernière maison, quitter la route goudronnée et suivre sur la droite le sentier GR51 (balisage Rouge et Blanc) qui grimpe franchement dans la pinède et s'enfonce dans les collines. Après une bonne et longue montée et une courte descente, à la cote 240 (1), on contourne la tranchée de passage de la canalisation enterrée du gaz (à gauche et à droite c'est l'un des "sentiers du gaz"). Le GR51 reprend ensuite son ascension. Atteindre le Col de la Barre de Taillan (cote 232) (ou Col du Télégraphe).

(2) Grotte du Patrimoine
Au col, à une vingtaine de mètres sur votre gauche, derrière la table de pique-nique, on aperçoit trois grands pins : la grotte s'ouvre au pied du pin le plus à gauche. En sortant, reprendre le GR51. Après les deux lacets, le sentier prend la direction du Nord-Ouest. Poursuivre 270 mètres jusqu'au replat, à la cote 324.

(3) Grottes du Château du Diable
Là, un énorme cairn sur la gauche signale le détour vers le Château du Diable : prendre à gauche le sentier d'accès aux grottes qui serpente en descendant dans un pierrier dont la pente s'accentue progressivement. Le sentier finit par une petite vire, puis un rocher assez bien aménagé à prendre en désescalade : talus de pierres, marches rapportées ou sculptées et même petites portions avec des mains courantes. Le sentier, non balisé mais bien visible dans les amas rocheux, surplombe la vallée du Destel, 150m plus bas (attention, pente assez vertigineuse !).
Info+ : ne pas s'engager dans cette partie après la petite vire, si on n'est pas parfaitement à l'aise sur terrain complexe (ou si mouillé). Revenir directement sur ses pas, jusqu'au WP(4) et reprendre le GR51

(4) On aperçoit en face du sentier et en léger contrebas l'"Arche d'Alliance", magnifique arche creusée dans la roche au-dessus du vide par l'érosion. Choisir de ne pas se diriger vers elle, mais rester le long de la falaise (on traversera l'arche au retour). En levant à peine les yeux, en face au-dessus de l'arche, dans le bas de l'immense paroi rocheuse verticale, on voit les entrées de 5 cavités, dont les 2 principales qui sont rapprochées, sont les seules accessibles. Plus on avance, plus on constate que la grotte de gauche débouche par l'arrière. Dans celle de droite, on aperçoit un énorme rocher. En longeant la falaise sur la gauche et en passant derrière la végétation, le sentier va rejoindre le porche principal de gauche. L'accès à cette grotte ne présente pas de difficulté majeure si on n'hésite pas à mettre un peu les mains pour franchir le ressaut rocheux final. Ensuite on n'est plus en randonnée mais on visite une série de grottes, dont la Grotte d'Amour, à trois niveaux (accès aux 2 niveaux supérieurs réservé aux spécialistes équipés en escalade).

La randonnée se poursuit dans les grottes par une courte descente avec une chaîne et en quittant l'intérieur des grottes par le second orifice.
Du haut de cette 2nde entrée, on descend un ressaut d'une dizaine de mètres de roches pas trop pentues, sous le porche en s'aidant d'une corde à poste fixe (NB : si s elle est absente, ressortir alors par l'entrée N°1...). Ensuite quelques mètres plus loin, on atteint l'Arche d'Alliance par le pont ainsi formé. Il suffit de le franchir sans crainte mais avec vigilance.

Info+ : Sur le "pilier" d'arrivée du pont, au ras du sol sur la gauche, une corde permet de descendre d'une vingtaine de mètres en désescalade et rejoindre le sentier qui atteint les gorges du Destel (et toutes proches, les grottes Monier). Ne pas suivre ce passage.

Rester sur le "pilier" et l'embryon de sentier, et prendre à droite, tout de suite après l'arche, dans les rochers, sans sentier visible. Grimper quelques mètres pour atteindre une autre cavité, la grotte de "la rose de la vallée" (écriteau à l'intérieur).

Reprendre le même chemin pour en sortir et sur la droite en bas réemprunter le même sentier d'accès utilisé à l'aller afin de rejoindre de nouveau le GR51, au gros cairn (4).
Continuer alors le GR vers la gauche.

Route de la crête
Cheminer au Nord-Est à flanc de montagne.
(5), Le GR rencontre un sentier qui part tout droit (vers le Nord) vers Le Broussan. Rester sur le GR51 qui tourne à droite à 90° dans le maquis pour suivre la crête du massif du Croupatier, qui surplombe Toulon.

(6) Après 500m environ, quitter provisoirement le GR et prendre le sentier à droite qui rejoint un tas de pierres (clapas en provençal) marquant la limite des communes d'Evenos et Ollioules (pancarte signalétique). De là on a une vue imprenable sur la petite rade de Toulon. Quitter ce nid d'aigle en prenant la direction du pylône haute tension sur la gauche, et dès que possible, revenir un peu plus bas sur le GR51. Poursuivre à l'Est pendant 300m.

(7) Grotte du Croupatier (et Aven sous grotte)
Repérer un énorme cairn sur le bord droit du sentier. Quitter le GR, tourner à droite (vers le Sud) : un autre tapas est au bord de la falaise (sans signalétique). Prendre sur sa gauche un petit sentier qui descend dans une faille de la paroi. Un sentier étroit court quelques dizaines de mètres dans un maquis épais et descend rapidement plein Sud jusqu'à une terrasse un peu éloignée du pied de la falaise.
Poursuivre ensuite quelques mètres vers le Nord-Ouest pour atteindre le pied de la falaise où un porche énorme ouvre sur une cavité d'un très grand volume et d'un développement d'une vingtaine de mètres. Elle est encombrée dans son beau milieu d'un gros foyer de pierre surélevé : c'est la "grotte du Croupatier". A quelques mètres plus au Sud, c'est l'"Aven sous grotte". Ressortir de la grotte du Croupatier par l'Est, cette fois-ci en longeant la falaise à la toucher.

Aven du Croupatier
Assez rapidement, une petite brèche s'élève alors sur la gauche.
Elle peut être empruntée sans crainte en se servant des mains, même non équipé. Après un gros ressaut rocheux, on trouve une petite vire aux 2/3 de la hauteur de la falaise, c'est là que se niche l'"Aven du Croupatier", avec sa petite entrée, accessible avec matériel (pas beaucoup plus large qu'une tête humaine).
Après on peut facilement finir l'ascension pour rejoindre un pin au pied du tapas, toujours en mettant les mains.
Rejoindre à nouveau le GR51. Poursuivre à l'Est vers un ancien bâtiment et sa citerne, tous deux ruinés.
Info+ : ne pas s'engager dans la partie ci-dessus, si on n'est pas parfaitement à l'aise sur terrain complexe (ou si mouillé). Reprendre le chemin de l'aller pour regagner la crête et le GR51.

(8) Grotte Sud "du gaz"
Juste avant ce bâtiment, prendre à droite le sentier qui passe sur une petite passerelle et le poursuivre jusqu'à la falaise. Une faille s'ouvre en direction du Sud-Est. La descente se fait à travers une végétation très dense par un petit sentier. Ce sentier rejoint au bas de la falaise un abri sous roche de taille moyenne, dont le porche est en partie masqué par un petit arbre tombant du haut de la falaise. Cette cavité n'a pas de nom répertorié. C'est pourquoi, proche d'un autre "chemin du gaz", je l'ai baptisée ainsi. Reprendre ensuite le même chemin pour rejoindre le GR51.

Croupatier-Baou de Quatre Ouro - Cap Gros
Passer entre le bâtiment en ruine et son ancienne citerne. Poursuivre sur le GR51 vers l'Est, passer une ancienne tour de guet au bord de la falaise (dont ne subsiste que la base bien rénovée), passer le "chemin du gaz" qui traverse le GR et atteindre le col à 490m.
Le lieu est marqué d'un poteau signalétique "Ollioules 4,5km". Le GR rejoint ici la piste de la D262 venant de Toulon.
Prendre à gauche vers le Baou. La piste est large et sans risque d'erreur. Passer le carrefour de la Rouvière Plane (poteau signalétique).

(9) A la cote 509 (grande ancienne citerne militaire, toujours en service pour les chasseurs), quitter la D262 pour prendre un chemin à droite. Rejoindre peu après la D262 et continuer Sud puis Est vers le sommet du Baou, dont on atteint rapidement le sommet sans végétation (panorama à 360°).
C'est ici le but de la randonnée. Le plaisir des yeux vaut largement les difficultés rencontrées...

Pas de la Cavale
Ce passage vaut vraiment le détour !
(10) Au bout de la pointe du Cap, contourner l'ancien bâtiment du relais d'antenne et les traces de l'ancien mât et prendre directement sur la droite le sentier, balisé en Bleu/Vert, qui descend très escarpé, par le surprenant "Pas de la Cavale", sentier taillé par l'homme dans une brèche supposée inaccessible.
Par une série de lacets, il emprunte tout d'abord quelques restanques courtes dans un axe Ouest-Est. Après une cinquante de mètres de dénivelé, le sentier bifurque vers le Sud en suivant l'axe du pierrier. Le sentier est là beaucoup moins bien entretenu : bien que de nombreuses traces montrent des passages directement dans le pierrier, restez sur la droite, plutôt proche de la falaise, où le sentier est balisé et un peu mieux conservé.
Le sentier traverse ensuite quelques passages boisés et d'autres nus, toujours balisés en Bleu/Vert, mais irrégulièrement.
En tournant vers la droite dès que possible, le sentier rejoint un circuit qui longe le bas de la paroi Sud du Baou, très fréquentée par les grimpeurs. Il est non balisé et suit approximativement la courbe de niveau 430m.
NB : un autre sentier double celui-ci parallèlement, une dizaine de mètres plus bas, le long d'une seconde barre rocheuse. Attention de ne pas les confondre ! Ne pas tourner à droite trop tardivement.
Laisser ensuite sur la gauche le sentier balisé en Vert qui redescend vers le parking des Hautes-Pavègnes
On passe cependant sur la droite un certain nombre de petites failles, jusqu'à voir très clairement une terrasse assez large, une dizaine de mètres plus haut.

(11) Prendre alors un minuscule sentier sur la droite et atteindre cette terrasse couverte d'herbe.

Abri "no stress"
Dans le fond de cette terrasse se situe un grand abri sous roche, assez large mais très peu profond, et sans grand volume. On y trouve le départ d'une voie d'escalade désignée "no stress" (peinture à même la roche).
Reprendre le même sentier pour rejoindre le sentier principal qui continue de filer vers l'Ouest, toujours en longeant la falaise. Prendre comme objectif à atteindre, le pont de pierre majestueux à une arche qui enjambe le Vallon des Bonnes-Herbes. En amorçant sa descente vers le Nord-Ouest, le sentier traverse un pierrier encombré de plusieurs troncs calcinés ou abattus (restes de l'incendie de 2009).
Rejoindre plus loin un dernier pierrier en entonnoir qui débouche tout près du grand pont, sur la piste D262 venant de Toulon par le Sud et menant au Baou.
Descendre la piste sur près de 300m vers le parking de Hautes-Pavègnes.

(12) Dans la ligne droite, au niveau d'un piquet métallique lisse, prendre à droite le minuscule sentier qui descend vers le fond du Vallon des Bonnes Herbes.

Abri n°2 du Vallon des Bonnes Herbes
Descendre une cinquantaine de mètres seulement (pas dans le fond du vallon) et repérer sur la droite la petite grotte aménagée sous une grande dalle blanche en calcaire de plus d'un mètre d'épaisseur. La grotte se situe à quelques mètres seulement du sentier, c'est un abri naturel merveilleux aménagé en bergerie.

Quitter l'abri par le même chemin. Descendre dans le fond du vallon puis remonter vers le pont de pierre de la piste évoqué plus haut : parcourir les 300m dans un sentier malaisé et passer sous l'arche du pont.

(13) On atteint ainsi la fin du Vallon des Bonnes Herbes dans un grand pierrier.

Abri n°1 du Vallon des Bonnes Herbes
Quitter le sentier 70m après le dessous du pont pour monter rapidement sur la gauche dans le pierrier sans sentier, vers la falaise, au pied de laquelle se situe un nouvel abri sous roche naturel et aménagé . Revenir sur la piste par le même sentier et passer par-dessus le pont, puis remonter la piste vers la droite, plein Ouest. et suivre la piste.

(14) À la 1ère fourche, prendre à gauche l'autre piste qui redescend vers Ollioules, via le village du Détras. Dans la seconde partie du chemin, on peut couper les lacets par de plus petits sentiers en très bon état. Il faut un peu plus de 20min (2km) pour rejoindre le village abandonné et en ruines du Détras (15). Un étang y a été aménagé par les chasseurs. le lieu est pas mal fréquenté par les promeneurs en provenance de Chateauvallon tout proche.

Sur la droite du petit pont, continuer sur le sentier balisé en orange fluo le long du ruisseau à travers le bois. Emprunter les sentiers secondaires en pleine pinède touffue (attention à certains sentiers sur la carte qui n'existent pratiquement plus. Bien demeurer sur le tracé figuré pour cette randonnée). La progression n'est pas toujours très aisée... Rejoindre ainsi le GR51 au croisement du chemin du gaz de la Barre de Taillan (1).

Variante à la forêt : pour ceux qui craignent de se perdre, après le Détras, gagner rapidement le "chemin du gaz" puis filer Ouest-Nord-Ouest pour rejoindre le point (1). Ce parcours est toutefois nettement moins agréable...

Prendre le GR à gauche et rejoindre ainsi le point de départ.

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 132m - Chemin de l'Oratoire
1 : km 0.74 - alt. 240m - Chemin du gaz
2 : km 1 - alt. 239m - Col de la Barre de Taillan - Grotte du Patrimoine
3 : km 1.84 - alt. 326m - Cairn vers Chateau du Diable - Prendre à gauche
4 : km 2.11 - alt. 245m - Grottes du Château du Diable - - Désescalade du ressaut par via corda
5 : km 3.24 - alt. 373m - Carrefour - Prendre à droite
6 : km 3.69 - alt. 436m - Clapas Evenos-Ollioules- Quitter GR vers la droite
7 : km 4.27 - alt. 466m - Grotte du Croupatier - Quitter le GR51 vers la droite
8 : km 4.68 - alt. 481m - Grotte du Gaz - Quitter le GR51 vers la droite - Tapas Evenos-Olli
9 : km 6.45 - alt. 504m - Citerne militaire - Quitter la D262 vers la droite
10 : km 7.37 - alt. 562m - Cap Gros/Baou de Quatre Ouro - Prendre la descente du Pas de la Cavale
11 : km 8.38 - alt. 430m - Brèche de Madema - Abri No Stress - Quitter le sentier vers la droit
12 : km 8.94 - alt. 324m - Abri N°2 du Vallon des Bonnes Herbes - Quitter la piste D262 vers la droite
13 : km 9.25 - alt. 375m - Abri du Vallon des Bonnes Herbes - Monter dans pierrier jusqu'au pied de la falaise
14 : km 10.25 - alt. 413m - Prendre à gauche à la fourche vers le Détras
15 : km 12.48 - alt. 182m - Village Le Détras (Ruines) - Continuer tout droit, laisser le pont à gauche
D/A : km 14.22 - alt. 132m - Chemin de l'Oratoire

Informations pratiques

A proximité des grottes, l'itinéraire tracé reflète le parcours de façon approximative seulement.

Cette randonnée est cotée "Difficile" pour deux raisons: d'une part, la longueur de ce parcours, le dénivelé cumulé, l'existence de passages escarpés, la réservent à des randonneurs aguerris; d'autre part, dans plusieurs parties, il faut progresser sans repérage sur des versants très pentus, avec une végétation parfois assez dense (dont des épineux, classiques dans la végétation méditerranéenne).

Le temps indiqué est avec de nombreuses pauses photos et les détours par toutes les grottes décrites mais plusieurs portions de descente en mode "running".

Prévoir de l'eau en quantité ! Chaussures de randonnée obligatoires. Tenue robuste (jean et haut couvrant les bras, ne craignant rien).

Presque toutes les cavités citées sur le parcours sont accessibles sans équipement. Mais, en l'absence d'équipement spécialisé et d'accompagnateur expérimenté, ne pas entrer dans l'"Aven sous grotte", dans l'"Aven du Croupatier" et éviter les deux cavités supérieures de la "Grotte d'Amour". Plusieurs cavités (grottes, abris, baumes) peuvent par contre servir de refuge en cas d'orage, pensez-y !

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3346OT.

Cliquer ici pour savoir comment se rendre au départ de la randonnée.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Variantes
- Le point de départ peut varier selon le lieu d'où vous venez en voiture, à proximité de l'un des WP suivants : WP(15) (aire de pique-nique du Chemin des Ligures/Détras), WP(2) ou (4) dans les Gorges d'Ollioules, WP(12) (parking de Hautes Paveignes).

- au WP(4), on peut faire un détour par les grottes Monier : descendre la corde mentionnée dans le § Info+, juste après l'Arche d'Alliance et prendre à droite un petit sentier qui mène au porche (on voit de loin sur la paroi rocheuse de couleur jaune des traînées verticales noires).

- au WP(5), on peut faire un détour pour admirer un four à cade (construction massive en pierres sèches qui sert à la fabrication de l'huile de cade, par combustion incomplète du genévrier cade ou oxycèdre) : prendre tout droit (au lieu de virer à 90° à droite), poursuivre (ça descend puis ça remonte un peu) jusqu'à atteindre à la cote ~350m le sentier qui remonte à droite et rejoint notre parcours entre (6) et (7) un peu avant la ligne HT. Au début de cette remontée, sur la droite, on trouve le four.

Plusieurs chemins "du gaz" griffent le massif du Croupatier. Tous leurs tracés ne sont pas indiqués sur la carte. Sur le terrain, ils sont marqués de balises jaunes. Ils sont fréquentables à pied, mais peu confortables (très larges et caillouteux pour la plupart).

Les cavités les plus remarquables sont parfaitement décrites sur le site du Comité Départemental de Spéléologie du Var, CDSV : http://www.fichiertopo.fr/. Je vous encourage à parcourir les fiches de chaque cavité avant la randonnée, c'est pourquoi elles ne sont pas décrites ici.
La grotte du Croupatier (7) permet d'y faire des grillades.
Les grottes du Château du Diable (4) méritent le détour à elles-seules !

Le site du village du Détras (15) est complété de l'étang dont on trouve trace sur le net, grâce à ses libellules particulières.

A proximité encore
Les villages d'Evenos, d'Ollioules, le site classé de la Courtine, l'Oppidum, les Gorges d'Ollioules, les Gorges et cuves du Destel (marmites de géants), Châteauvallon, ...

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.41/5
Nombre d'avis : 14
Fiabilité de la description : 4.15/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.29/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.79/5


Visorandonneur
le lundi 10 avril 2017 à 13:19 : Re: Baou de Quatre Ouro et Croupatier par le chemin des grottes

Note globale : 3 / 5

Date de la randonnée : vendredi 07 avril 2017
Fiabilité de la description : Non utilisé
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

La descente du cap Gros et le long de la falaise, entre 10 et 11 sont magnifiques, il faut bien suivre la trace bleue. De 11 au pont, ce n'est pas facile de trouver le chemin dans le pierrier et c'est pentu. Pour le reste de la trace principale, aucune difficulté. Nous n'avons pas fait les détours pour voir les points remarquables.


Visorandonneur
le samedi 08 avril 2017 à 19:56 : Re: Baou de Quatre Ouro et Croupatier par le chemin des grottes

Note globale : 2.67 / 5

Date de la randonnée : samedi 08 avril 2017
Fiabilité de la description : Décevant
Fiabilité du tracé sur carte : Décevant
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Je suis bien déçue car je n'ai pas trouvé la grotte du chateau du diable. Après le col du télégraphe j'ai continué le GR 51. Assez vite après j'ai vu un énorme cairn sur la gauche mais c'est bien avant les 2 lacets. J'ai continué le GR, j'ai passé les deux lacets le GR prend alors la direction NO. Le chemin monte régulièrement puis il y a un replat ( je n'ai pas de GPS mais ça se voit bien avec les courbes de niveau ) A cet endroit il y a un cairn à gauche, un peu en retrait du chemin et qui n'est pas du tout énorme. J'ai pris la direction de cairn, j'en ai trouvé un 2ème puis un 3ème et puis plus rien. Je n'ai rien vu qui pouvait ressembler de près ou de loin à un chemin. J'ai crapahuté dans les pierriers pendant un bon moment sans succès.
J'aurais aimer avoir des indications de direction et de durée car sur la carte IGN le chateau du Diable semble assez loin du point de départ du GR.
Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider?.
Isabelle


Visorandonneur
le lundi 27 mars 2017 à 23:09 : Re: Baou de Quatre Ouro et Croupatier par le chemin des grottes

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 26 mars 2017
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Bonjour,
Tout d'abord merci pour cette superbe randonnée très sportive et technique notamment aux points 3 et 4 et bien sur la descente au "pas de la cavale" appelé également le chemin des bagnards.
Mettant également des circuits sur le site, je connais trop bien la difficulté que l'on rencontre lors de la description, mais je pense que vous devriez classer votre randonnée "très difficile" car les accès à l'arche et aux grottes restent dangereuses pour des personnes non initiés à ce type de parcours Je peux vous garantir qu'avec mon épouse nous avons l'habitude de ce type de circuit, mais cette portion est pour moi très difficile et vertigineuse.
Il n'y pas de main courante (corde ou chaine) pour accéder à la première grotte, ni pour redescendre de la deuxième, sol très glissant avec peu de prises. Heureusement que j'avais prévu une corde de 30 m en lisant votre descriptif, qui nous a permis de redescendre, sinon je pense que nous y serions encore . Mais je dois dire que les vues sur les gorges du Destel sont époustouflantes et que le passage dans les grottes est vraiment une curiosité naturelle qui en vaut le détour, (je mettrai des photos)
Par contre je ne suis pas passé sur l'arche (roche trop glissante et vertigineuse). Donc nous sommes remontés au pied de la deuxième grotte pour rejoindre le chemin du retour.

Nous n'avons pas trouvé le petit sentier, point 11, au milieu des arbres calcinés, mais grâce au GPS avec l'application visorando, nous sommes passés par des gravières et sommes retombés au pont, du coup nous n'avons pas fait la boucle au point 12 et continué la piste.

Après le point 15 certains sentiers n'existent plus, donc nous avons continué tout droit sur une corniche en surplomb du vallon et rejoint le point 2.

Merci pour cette randonnée
Amicalement


Visorandonneur
le lundi 20 février 2017 à 11:27 : Re: Baou de Quatre Ouro et Croupatier par le chemin des grottes

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : lundi 20 février 2017
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Point 2: la grotte du Patrimoine est sur la gauche sous les 3 pins et non à droite
Point 4: arrêt à la chaine car trop difficile pour certains mais vous l'annoncez
Point 5: variante possible plein nord tracé jaune pour aller voir un four à cade situé sur la droite au début de la remontée (tjs trace jaune) vers notre itinéraire, remontée qui aboutit sous la ligne HT entre 6 et 7
Point 7: grotte sympa avec possibilité de faire des grillades en toute sécurité incendie
Point 10: le sentier en début de descente est balisé bleu et non vert. nous avons fait demi-tour avant la bifurcation sud-est
Je retournerai faire cette rando avec des gens avertis pour la réaliser complètement
Cordialement

Consultez le sujet de discussion complet sur ce circuit de randonnée pour en savoir plus.

Autres randonnées dans le secteur

Boucle entre Bandol et Saint-Cyr-sur-Mer
Distance9.39km Dénivelé positif+221m Dénivelé négatif-221m Durée3h15 Moyenne Moyenne
DépartDépart à Saint-Cyr-sur-Mer - 83 - Var

Belle boucle entre les vignes et le sentier du littoral avec de magnifiques panoramas.
Attention, 100 mètres après le wpt5 et jusqu'au wpt6 le sentier est fermé pour cause d'éboulement. Le contournement de cette zone est possible

Tour et ascension du Gros Cerveau Ollioules
Distance9.25km Dénivelé positif+568m Dénivelé négatif-573m Durée4h00 Moyenne Moyenne
DépartDépart à Ollioules - 83 - Var

Belle randonnée sur les hauteurs d'Ollioules et Sanary, hors des sentiers battus. Point de vue exceptionnel sur le littoral de La Ciotat à Porquerolles, et sur l'intérieur des terres de La Cadière-d'Azur au Revest, la chaîne de la Sainte-Baume et les gorges d'Ollioules.
La randonnée alterne les parties ombragées dans le maquis méditerranéen et les parties au soleil sur les roches calcaires du massif de La Colle.
(Voir remarques importantes dans Infos pratiques)

A pied Les Aiguilles de Valbelle (Téléchargez : PDF)
Les Aiguilles de Valbelle
Distance14.02km Dénivelé positif+435m Dénivelé négatif-437m Durée5h05 Moyenne Moyenne
DépartDépart à Méounes-lès-Montrieux - 83 - Var

Une balade qui traverse le site des Aiguilles de Valbelle et ses pitons rocheux qui surgissent de la forêt.
De belles pistes forestières, quelques passages en sentier et la Chartreuse Notre-Dame de Montrieux (qui ne se visite pas!).

A pied Montée au Coudon (Téléchargez : PDF)
Montée au Coudon
Distance7.27km Dénivelé positif+335m Dénivelé négatif-335m Durée2h50 Moyenne Moyenne
DépartDépart à Solliès-Ville - 83 - Var

Une belle grimpette jusqu'au sommet du Coudon (702m d'altitude) près de Toulon.

Sur les traces de Manon des sources - le mémorial de Signes
Distance15.37km Dénivelé positif+200m Dénivelé négatif-208m Durée4h50 Facile Facile
DépartDépart à Signes - 83 - Var

Cette randonnée vous fera découvrir certains lieux qui ont servi lors du tournage des films " Manon des sources" et "Jean de Florette"(1986) : la Grotte de Mounoï, le torrent (asséché) et la Villa Renard dite maison du Bossu.
Ce parcours vous fera également découvrir le Vallon des Martyrs, avec son monument en la mémoire des résistants exécutés par des SS en 1944. Tout au long de cette randonnée, vous apercevrez de magnifiques paysages provençaux et la Sainte-Baume.

A pied Randonnée des 4 frères (Téléchargez : PDF)
Randonnée des  4 frères
Distance9.79km Dénivelé positif+186m Dénivelé négatif-186m Durée3h15 Moyenne Moyenne
DépartDépart à Le Beausset - 83 - Var

Randonnée ne présentant pas de difficulté et pouvant se faire en famille.
Jolis sentiers dans la pinède ou la garrigue.

A pied Baou des 4 Auros (Téléchargez : PDF)
Baou des 4 Auros
Distance11.26km Dénivelé positif+529m Dénivelé négatif-535m Durée4h30 Moyenne Moyenne
DépartDépart à Ollioules - 83 - Var

Randonnée dans la banlieue de Toulon qui permet un dépaysement étonnant et une vue à 360°. Grand rendez vous des espions qui surveillent la rade de Toulon.

A pied Crête du Cap Sicié (Téléchargez : PDF)
Crête du Cap Sicié
Distance10.79km Dénivelé positif+422m Dénivelé négatif-428m Durée4h05 Difficile Difficile
DépartDépart à Six-Fours-les-Plages - 83 - Var

Très belle randonnée en balcon entre mer et montagne vers le Cap Sicié pour arriver à Notre-Dame de la Garde ou du Mai.
Vue à 360°.
Attention aux personnes sujettes au vertige entre le point 4 et 5

A pied Le Faron (Téléchargez : PDF)
Le Faron
Distance10.6km Dénivelé positif+451m Dénivelé négatif-443m Durée4h05 Moyenne Moyenne
DépartDépart à Toulon - 83 - Var

Une des plus belles randonnées du Var.
Cette randonnée gravit le Mont Faron par de larges pistes et vous offrira une vue époustouflante sur la plus belle rade d'Europe.

A pied Les aiguilles de Valbelle (Téléchargez : PDF)
Les aiguilles de Valbelle
Distance9.94km Dénivelé positif+246m Dénivelé négatif-249m Durée3h25 Moyenne Moyenne
DépartDépart à Signes - 83 - Var

Parking près de la bergerie du Siou Blanc.
Parcours très agréable se déroulant en grande partie sur des pistes de prévention des incendies larges et ensoleillés. Passage par un site merveilleux: les aiguilles de Valbelle.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.