Château du Diable et Gorges du Destel à Ollioules

Une randonnée Ollioules créée le mardi 17 mars 2015 par MCTOUL. MAJ : dimanche 24 mars 2019

Ce parcours très sportif entraîne le randonneur sur le site du Château du Diable et ses remarquables grottes et dans les Gorges du Destel, avec ses étonnantes cuves ou marmites de géant.
Passages sympathiques avec des chaînes ou des cordes.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 2h15[?]
Distance Distance : 4.98km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 341m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 334m
Point haut Point haut : 375m
Point bas Point bas : 82m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Ollioules (83190)
Départ Départ : N 43.151668° / E 5.846333°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3346OT
Téléchargez : -
marmites dans le Destel Une autre belle cuve avec un courant d'eau modéré Vue de la cour intérieure et des arc-boutants des grottes du Château du diable Départ du sentier vers le Château du Diable

Description de la randonnée

A la sortie d'Ollioules (RN8), prendre la direction de Sainte-Anne d'Evenos, dans les Gorges d'Ollioules, sur 1km. Garez-vous au club canin (petit parking) sur votre gauche.

(D) Vous devez passer le parapet avant de franchir la rivière la Reppe. En été vous n'aurez aucune difficulté à passer. En hiver, la Reppe est plus haute mais accessible. Pour vous aider, un passage à 25m en aval de la Reppe vous permettra d'accéder facilement. Arrivé sur l'autre rive, prendre à gauche en remontant la Reppe sur une centaine de mètres. Atteindre un four à chaux restauré.
Le laisser sur la droite. Partir au Nord et longer la Reppe pendant 500m sur un petit chemin jusqu'à la jonction du Destel. Prendre à droite dans le lit du Destel et remonter celui-ci.

(1) Parcourir près de 400 mètres dans le lit du cours d'eau. Pour repérer le sentier qui part en montant sur la droite, il faut être très vigilant, car il est peu visible ; il y a en particulier un gros arbre en forme de V, rongé par les termites. Mais si vous observez sur votre droite un grand éboulis (en provenance des hauteurs du Château du Diable) tombant dans le Destel, c'est trop tard, vous avez dépassé le sentier, revenez sur vos pas. Voir départ du sentier sur la photo jointe (18960).
Ensuite le sentier, balisé en Jaune, grimpe très rapidement dans les pentes roches/pierrier et de nombreux cairns l'encadrent.

Environ au tiers de la pente, le sentier fait un angle de 90° vers la gauche. Mais poursuivre tout droit dans le pierrier jusqu'à atteindre l'entrée de la Grotte sépulcrale des éboulis du Diable. Du matériel allant du Chalcolithique à l'Age de Bronze y a été découvert (coordonnées approximatives).

Redescendre sur ses pas et reprendre le sentier dans la pente. De loin, avec un peu d'observation, on aperçoit une arche de pierre (parfois désignée "Arche d'Alliance" ou "Portique du Château du Diable"), magnifique construction naturelle au-dessus du vide.Voir photos (18944 et 18950).
Sur la droite de l'arche, dans le bas de l'immense paroi rocheuse, on aperçoit les entrées (porches) de 5 cavités et surtout les 2 principales rapprochées, seules accessibles. La plus basse a un gros rocher dans son porche. Voir photos (18948 et 18951).

Rester sur la courbe de niveau et se diriger tout d'abord sur la gauche vers les grottes qu'on aperçoit sur la paroi de gauche (couleur jaune et traînées verticales noires), ce sont les grottes dites du Théâtre Naturel. La sente mène jusqu'à celle du bas. Sans trop de difficulté on atteint celle du haut par un ressaut rocheux où il faut mettre les mains. Voir photos (18943 et 18945).
Reprendre la même sente en revenant sur ses pas.

Prendre à gauche et se diriger vers la "pile" de gauche de l'Arche d'Alliance. Utiliser une première puis une seconde corde à nœuds pour franchir le ressaut rocheux et atteindre le début du dessus de l'arche.
Franchir l'arche avec précaution, s'engager ensuite dans un étroit couloir d'éboulis un peu exposé conduisant directement à l'entrée inférieure de la grotte. Une autre corde à nœuds permet de franchir le nouveau ressaut rocheux, avant d'atteindre le porche, puis à l'intérieur, un plat formant l'essentiel de son volume.

La randonnée dans l'ensemble des grottes mène tout d'abord par l'intérieur de la 1ère grotte aux abords du porche de sa seconde entrée (la plus haute des 2 entrées principales vues supra), puis en grimpant encore à l'intérieur, on découvre une étonnante cour intérieure, avec comme des arcs-boutants renforçant l'éperon rocheux dans lequel est logée la grotte qu'on vient de parcourir et plusieurs niveaux de plats. Dans le fond à droite, les 3 niveaux des grottes d'Amour.
La randonnée reprend son cours dans le fond de la cour intérieure à gauche, en suivant le balisage rouge.

Par un bout de sentier très pentu on atteint une faille très étroite et une cheminée équipée de 2 cordes.
La progression dans la cheminée est très délicate et réservée à des grimpeurs aguerris (voir variante dans Infos pratiques)
Matériel d'escalade obligatoire. 5 ou 6 plaquettes et un relais chaîné en sortie sont présents.
L'ascension permet d'atteindre le dessus de la barre rocheuse. Voir photos (18953 et 18954).
Arrivé au sommet, on rejoint vite le GR®51 en suivant une série de cairns (plus de balisage de couleur).

Prendre le GR®51 (balisage Rouge/Blanc) sur la gauche. A la cote 324, un gros cairn sur la gauche marque le départ d'un sentier qui rejoint le Destel. Par un aller/retour de quelques minutes on peut atteindre sur la gauche en surplomb la grande Grotte de Ferrandin (parfois appelé du Berger).
Revenir sur ses pas et reprendre le GR®51.

(3) Accéder à la cote 370m à un carrefour où le GR®51 se poursuit à 90° sur la droite. Notre présent parcours continue tout droit. Poursuivre une centaine de mètres en descendant de 25 mètres de dénivelé.

(4) Un balisage jaune et un petit cairn indiquent la direction à suivre à gauche en descendant. Voir photo (18955). La sente est plutôt bien balisée en Jaune et avec des cairns ou des pierres bordant les lacets. Mais de temps en temps, quand elle parcourt des parties rocheuses, restez bien vigilant pour ne pas la perdre. Ne pas hésiter à revenir en arrière si vous ne voyez aucun balisage pendant plus d'une minute.
Peu avant d'arriver dans le lit du Destel, on passe la Fontaine des Joncs, ancien puisage pour le bétail.

(5) On rejoint ensuite le lit du Destel qu'on va emprunter en aval, dans ses parties les plus étonnantes et ludiques. En effet mains courantes et chaînes permettent de passer les ressauts rocheux les plus importants. On parcourt les marmites de géant sur leurs pourtours, pour celles remplies, ou même dans leurs fonds, pour celles vides.

(1) Le sentier suit ainsi le lit du Destel et rejoint le départ vers le Château du Diable. Prendre ensuite le même parcours qu'à l'aller, jusqu'au point de départ (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 82m - Club canin des Gorges d'Ollioules - Reppe (fleuve)
1 : km 0.77 - alt. 114m - Gorges du Destel - A l'aller prendre à droite
2 : km 1.33 - alt. 273m - Grottes du Château du Diable
3 : km 2.31 - alt. 373m - Carrefour GR51 Croupatier - Prendre tout droit
4 : km 2.59 - alt. 351m - Carrf GR51-Sentier Font des Joncs - Prendre à gche
5 : km 3.1 - alt. 192m - Jonction avec le lit du Destel - Prendre à gauche - Gorges du Destel
D/A : km 4.98 - alt. 82m - Club canin des Gorges d'Ollioules

Informations pratiques

Difficulté
Cette randonnée est cotée "Très difficile" pour deux raisons :
- D'une part, l'existence de passages très escarpés la réserve à des randonneurs aguerris, avec expérience de la grimpe.
- D'autre part, dans plusieurs parties, il faut progresser avec du repérage parfois hasardeux sur des versants très pentus.

On utilise des cordes à nœuds présentes à poste fixe pour les ascensions de l'arche, du ressaut rocheux d'atteinte du porche inférieur des grottes du Château du Diable et à l'intérieur de la grotte.
L'ascension de la cheminée du fond des grottes (cotation estimée F4a ou AD) doit se faire avec du matériel d'assurage (baudrier, corde 20m, assureur-descendeur, ascendeur, 5 dégaines...) ou pour les grimpeurs à mains nues au minimum 1 ou 2 anneaux de sangle cousue de 20cm, à passer dans les broches et plaquettes d'escalade, pouvant servir de prise supplémentaire. Les 2 cordes à nœuds également présentes ici à poste fixe sont utiles mais pas suffisantes.
NB : Si on veut éviter cette cheminée, on peut soit 1°) ressortir des grottes et prendre le sentier pentu qui remonte à gauche, au Nord (visible sur carte IGN), en franchissant un ressaut rocheux à l'aide d'une autre corde à nœuds à poste fixe, soit 2°) prendre une autre cheminée facile à l'extérieur à droite, au Sud, également équipée d'une autre corde à nœuds à poste fixe. Comptez 20 minutes de plus dans les 2 cas.

Durée
J'ai fait cette randonnée en 2h30. Compte tenu des quelques difficultés techniques de ce parcours et des retours des autres randonneurs l'ayant pratiquée, comptez entre 2h30 et 3h30 seul et entre 3h et 4h en groupe.

Eau potable
Pas de point d'eau potable sur le parcours. prévoir de l'eau en grande quantité.
Chaussures de randonnées obligatoires.
Toutes les grottes citées peuvent servir d'abris en cas d'intempéries.

Environnement
SVP, comme tout randonneur qui se respecte, ne laissez de déchets ni dans les grottes, ni sur les sentiers. Ou oubliez cette randonnée et ce site ! Je suis encore revenu les poches pleines...

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3346OT.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

Légende du Château du Diable
Une légende conte que Satan habitait ce château depuis des millénaires et que Saint Martin l'en chassa lors d'un affrontement.
Quand Satan habitait Ollioules.
"Moi, je n'ai pas rencontré Dieu, mais ce que je peux vous dire c'est que le Diable habitait à Ollioules !"
Profitant des désordres qui marquaient la fin de l'Empire de Rome, il avait élu domicile sur les hauteurs qui dominent les gorges...
Source : Jacques Martina-Fieschi, "Souvenirs d'un ollioulais" - Regard sur un terroir, Cahier du Patrimoine Ouest varois n°7

Spéléologie
Les cavités citées sont parfaitement décrites sur le site technique du Comité Départemental de Spéléologie du Var, CDSV : http://www.fichiertopo.fr/. Je vous encourage à parcourir les fiches des cavités avant la randonnée, c'est pourquoi elles ne sont pas décrites ici.

A proximité
Les villages d'Evenos, d'Ollioules, le site classé de la Courtine, l'Oppidum, les Gorges d'Ollioules, Châteauvallon, ...

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.48/5
Nombre d'avis : 27
Fiabilité de la description : 4.26/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.32/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.85/5


Visorandonneur
le samedi 23 mars 2019 à 12:17

Merci Angelstar83470, simonelbaz, Surfou, Papy_cigale, GrardCroce, fredosifredi !
Bien cordialement

Marc


Visorandonneur
le mardi 22 janvier 2019 à 14:46

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : dimanche 20 janvier 2019
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Bonjour et merci à MCTOUL de nous faire découvrir ce parcours sportif plutôt destiné aux amateurs de spéléo, de canyoning et d'escalade en terrain d'aventure rompus aux techniques de descente en rappel, d'encordage, de mousquetonnage et remontée au jumar.

Néanmoins, pour les randonneurs classiques qui n'ont pas nécessairement dans leur sac une corde de 20m, un baudrier, des dégaines, une longe, un huit, un shunt, un gri-gri, des sangles, etc..., il leur est parfaitement possible de profiter de ce joli parcours sans se mettre une seule fois en danger.

En effet, lorsque l'on arrive à hauteur de l'arbre rongé par les termites sur le versant gauche du ruisseau Destel (affluent de la Reppe), 10 min après avoir entamé la randonnée depuis le départ (D), il suffit de suivre (sans jamais le quitter), le balisage jaune du sentier qui descend de la gauche, traverse le ruisseau puis remonte immédiatement le long de l'éboulis du diable jusqu'au sommet.

Là-haut, une main courante (corde statique blanche à nœuds) fixée à un gros ancrage permet d'appréhender facilement les derniers mètres qui mènent au plateau sommital. De là, on a le choix entre récupérer directement le GR51 ou suivre, sur la gauche, en montant, une succession de cairns qui mène, 100 m plus loin, à la sortie de cette fameuse cheminée du parcours initial de MCTOUL. La randonnée normale reprend à ce niveau.

Nota: Depuis cette sortie, vous pouvez même aller évaluer la difficulté de la "cheminée du diable" que vous venez d'éviter si vous disposez d'un baudrier et d'une longe pour avancer en toute sécurité au rappel (chaîne et gros piton rouillés). Mais promettez-moi de ne pas "tenter le diable" !

Avantages de cette variante:

  • Vous n'avez mis que 35/40 min pour arriver au sommet (groupes compris !)
  • Vous avez évité l'inutile aller-retour des grottes Monnier.
  • Vous avez évité la délicate traversée de l'Arche d'Alliance, pour les personnes sujettes au vertige.
  • Vous avez enfin évité de prendre des risques inutiles dans l'ascension difficile d'une cheminée mal protégée dont l'escalade sans équipement (réservée uniquement aux adeptes du free solo) pourrait facilement virer au drame.

La suite est bucolique si vous ne ratez pas la grosse pierre (30 min après le départ de la crête) marquée d'une grosse flèche et d'une croix (X <--), le fameux repère des excursionnistes toulonnais (ET) et qui indique l'endroit où l'on amorce la descente vers les marmites (comptez une bonne demi heure depuis cette bifurcation).

Avant de poursuivre le sympathique parcours descendant classique, on peut remonter les cuves jusqu'à la plaque en hommage à Florent, décédé tragiquement le 21 janvier 2018 dans les gorges du Destel. Vous êtes au secteur du dauphin symbolisé par une peinture bleue du mammifère sur le rocher.

Nota : L'exploration des cuves supérieures est uniquement réservée aux grimpeurs de bon niveau disposant du matériel adéquat (baudrier, corde, dégaines, jumar, longes, sangles etc...). Elle vaut vraiment le détour si vous partez à deux minimum. Spits, scellements, rappels et mains courantes rendent la progression montante et descendante possibles.

Je posterai quelques photos pour faciliter la compréhension.

Fredo


Visorandonneur
le lundi 24 décembre 2018 à 12:00

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : mardi 04 décembre 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

En fait nous avons adapté le circuit proposé, mais les gorges du Destel et les grottes valent vraiment le coup. On le refera certainement au printemps quand les rochers au fond des gorges seront plus secs et moins glissants.


Visorandonneur
le lundi 24 décembre 2018 à 08:34

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : mardi 04 décembre 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

A faire de préférence au printemps ou en été


Visorandonneur
le mardi 18 septembre 2018 à 12:10

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : lundi 17 septembre 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

A la sortie d'Ollioules (RN8), prendre la direction de Sainte-Anne d'Evenos, dans les Gorges d'Ollioules, sur 1km. Garez-vous sur votre gauche à la hauteur de la bâtisse du club canin en faisant ½ tour sur le petit parking qui est « privé ». Se ranger sur le bord de la route, le long des plots.
(D) Vous devez passer traverser la route, passer en face derrière le parapet (plaques de tôles) et descendre dans le lit de la Reppe (petite rivière en général à sec) et vous rendre de l'autre coté de celle-ci afin de débuter votre marche. En été vous n'aurez aucune difficulté à passer. En hiver, la Reppe est plus haute mais se traverse facilement accessible. Pour vous aider, un passage à 25m en aval de la Reppe vous permettra d'accéder facilement. Arrivé sur l'autre rive, vous rejoignez un sentier que vous prendrez sur votre de gauche en remontant la Reppe sur une centaine de mètres, vous arrivez au à un four à chaux en partie restauré.
après visite, le laisser sur la droite. Reprendre le sentier vers le au Nord et longer la Reppe pendant 500m 300m environ (petit chemin) jusqu'au début à l’entrée du Destel sur votre droite. Prendre à droite le sentier qui alterne avec le lit (à sec) dans le lit du Destel et remonter celui-ci.
(
Peu avant d'arriver dans le lit du Destel, on passe la Fontaine des Joncs, ancien puisage pour le bétail.
(5) On rejoint ensuite le lit du Destel qu'on va emprunter en le descendant par la gauche ( ???), dans ses parties les plus étonnantes et ludiques mais parfois délicates . En effet mains courantes en chaine (trop lâches) et chaînes permettent de passer les ressauts rocheux les plus importants. On parcourt les marmites de géant sur leurs pourtours, pour celles remplies, ou même dans leurs fonds, pour celles vides.
(1) Le sentier suit ainsi le lit du Destel et rejoint le départ vers le Château du Diable.

Prendre ensuite le même parcours qu'à l'aller.
Points de passage :

Informations pratiques
Attention : Les différents itinéraires du « Destel » sont très fortement déconseillés en période humide les roches devenant particulièrement glissantes : des patinoires avec risques de chutes graves.
Donc, à ne faire que par temps sec…


Visorandonneur
le lundi 17 septembre 2018 à 09:56

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : lundi 17 septembre 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Circuit très sympa mais éprouvant physiquement car beaucoup d'éboulis surtout lorsqu'il fait chaud. Le suivi du sentier est difficile car de nombreuses sentes sont présentes notamment vers les falaises dédier à l'escalade.
Attention: Le sentier qui coupe en son milieu l'éboulis du diable (voir carte) permettant de se rendre aux grottes est difficile à trouver (embroussaillé) d'autant plus qu'un nouveau sentier a été fait (marquage récent) le contournant. J'ai suivi ce beau sentier et suis arrivé en haut de la crête, sur le GR51. Donc trop haut mais superbe vue. Retour sans pb.
Habitant la région j'y retournerai...


Visorandonneur
le lundi 02 juillet 2018 à 09:39

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : samedi 30 juin 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Bonjour,le point de départ de la rando quand on quitte le cours du Destel pour monter sur la droite se repère par rapport à un gros arbre marron (commencé à être mangé par les termites) avec le balisage JAUNE.
Pour ceux qui ne sont pas des "escaladeurs" pour la grotte du Chateau du Diablele le tracé du contournement de cet obstacle n'est pas évident à trouvé
Vues magnifiques tout au long de la rando
Merci


Visorandonneur
le mercredi 30 mai 2018 à 18:20

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 28 mai 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Non utilisé
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Un circuit sportif et vertigineux , un paysage sublime , fait en semi nocturne avec des connaisseurs du terrain, merci Stéphane Harlay !!!! Une expérience inoubliable ! j y retourne en journée cette semaine ;-)
ne pas avoir le vertige , très bonnes chaussures de rando anti dérapantes !!!!
un pur plaisir


Visorandonneur
le lundi 30 avril 2018 à 19:00

Je viens de voir le commentaire d'Alain Del, et je suis pas d'accord avec lui sur le fait de supprimer l'expression "randonneur-Grimpeur" car, la vrai escalade, c'est carrément autre chose! Et pour ma part, j'adore quand dans mes randos il y a quelques passages "difficiles" nécessitant parfois une corde (j'en ai toujours une dans mon sac!) ça reste de la randonnée et ça met du piment à mon avis! Libre à chacun de le faire ou pas. En attendant, cette randonnée justement correspond exactement à ce que j'aime faire!
Michel


Visorandonneur
le lundi 30 avril 2018 à 16:24

Merci Mitchou13001 !

Marc


Visorandonneur
le lundi 30 avril 2018 à 14:14

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 30 avril 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Pour moi, c’ Une randonnée cinq étoiles !


Visorandonneur
le vendredi 06 avril 2018 à 08:55

Monsieur,
Un alinéa "durée" dans le paragraphe Infos Pratiques complète l'information automatique donnée par visorando (=2h10).
Slts

Marc


Visorandonneur
le mercredi 04 avril 2018 à 18:02

bonsoir Marc
toujours dans un bon esprit et pour ne pas tromper les futurs prétendants à ce sublime parcours, rectifiez l'horaire SVP
Le mode "running" n'est pas utile au randonneur. On peut même aller plus vite que 2h30, ça n'importe rien au lecteur. A lire les précédents commentaires, et suite à ma première visite dans le Destel, annoncez 4 h minimum pour cet itinéraire, en mode rando bien évidemment, et vous serez proche de la réalité pour le plaisir de tous, la découverte des grottes, tout en prenant le temps de faire de belles photos et assurer une bonne sécurité de groupe dans les passages expo.
sportivement
Alain


Visorandonneur
le mercredi 04 avril 2018 à 14:45

Merci ALAIN DEL pour votre avis circonstancié !

Marc


Visorandonneur
le mercredi 04 avril 2018 à 13:53

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : samedi 31 mars 2018
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

bonjour et merci à tous ceux ou toutes celles qui se donnent du mal pour présenter sur le site de belles propositions de randonnée à partager. Sollicité par le webmaster ( ou le robot ) de VisoRando, je commente donc ma sortie. Dans un esprit constructif et sécuritaire, pour une prévention adaptée à l'itinéraire, j'aimerais un correctif du topo de ce magnifique circuit :
1
"Pour repérer le sentier qui part en montant sur la droite, il faut être très vigilant, car il est peu visible ."
mon commentaire : Juste après un très gros arbre en forme de V caractéristique, à l'écorce complètement rongée, traverser le cours d'eau, le passage est marqué par un balisage
"le sentier grimpe très rapidement dans les pentes mixtes roches/pierrier" ... . Il n'est pas balisé en couleur..."
mon commentaire : Il EST BALISE en couleur, présence de nombreux cairns et de nombreuses sentes allant à droite comme à gauche vers les voies d'escalade. La remontée se fait sur le sentier le plus évident
mon commentaire : A mi pente bien en dessous du retécissement final, quitter le sentier pour traverser le pierrier vers la gauche, viser les grottes Monier facilement repérables sur la paroi en face
mon commentaire : l'arche de pierre se confond dans les roches grisâtres du bas de la paroi. Elle ne se voit qu'après avoir être passé sous le gros pilier qui borde le côté gauche du couloir que l'on aura quitté précédemment

2
"Reprendre la même sente et en (2) prendre à gauche et se diriger vers la "pile" de gauche de l'Arche d'Alliance. Utiliser une première puis une seconde corde à nœuds pour franchir le ressaut rocheux et atteindre le début du dessus de l'arche."
mon commentaire : revenir sur ses pas, traverser le cirque pour atteindre la paroi de droite où d'autres grottes sont visibles. En contrebas se trouve l'Arche si vous ne l'aviez pas vue à l'aller.
mon commentaire : vigilance après la traversée de l'arche, le petit ravin à remonter même s'il est court, est instable et exposé sur plusieurs mètres
"...La randonnée dans l'ensemble des grottes mène tout d'abord par l'intérieur de la 1ère grotte aux abords du porche de sa seconde entrée"
mon commentaire : Là s'arrête la randonnée. Ne pas gravir directement le mur de la 1ere cavité où l'on aperçoit les cours intérieures des grottes du haut (absence de corde) mais contourner le facilement par la gauche pour accéder plus facilement à la cavité supérieure où une corde à nœuds vous permettra de redescendre et explorer la grotte inférieure
"La randonnée reprend son cours dans le fond de la cour intérieure à gauche, en suivant le balisage rouge."
mon commentaire : Ce n'est plus/pas de la randonnée ! C'est de l'ESCALADE
"Par un bout de sentier très pentu on atteint une faille très étroite et une cheminée équipée de 2 cordes qui permet d'atteindre le dessus de la barre rocheuse. Voir photos (18953 et 18954)."
"La progression dans la cheminée est très délicate et réservée à des randonneurs-grimpeurs aguerris."
mon commentaire : supprimez SVP définitivement le terme <randonneur-grimpeur> c'est un non sens. Remplacez le terme par <grimpeurs équipés>
mon commentaire : La progression dans la cheminée est exposée et mal équipée pour celui qui n'a pas de matériel de sécurité ni de second de cordée pour l'assurer. Pensez au casque !
mon commentaire : la corde à nœud est trop courte et trop vieille pour lui faire confiance. Une sangle décolorée sous le bloc mériterait elle aussi d'être remplacée pour servir de pédale. Quelques plaquettes récentes aident néanmoins à la progression soit pour assurer soit comme points d'aide. Sauf dans le rétablissement final où un plaquette supplémentaire serait la bienvenue. (Je m'adresse aux locaux et familiers du site : soit vous équipez et aseptisez le passage pour les randonneurs en pensant à leur sécurité, soit vous optez pour de l'escalade, mais pas un mélange des 2 où vous engendrez le doute et des ambiguïtés à risque) ça ne dénaturerait pas le terrain ni la liberté d'entreprendre ou pas le passage
mon commentaire : en partie haute, dans la partie déversante de la cheminée le rétablissement est mal commode, c'est délité et malgré la présence de vielles broches métalliques sur la paroi de droite, c'est mal protégé pour accéder à la chaîne du relais sans un niveau d'escalade requis.
mon commentaire : une corde (dynamique) rouge est restée en place (sans doute laissée par un guide ou un BE local). Elle touche le sol et aurait servi de rappel. elle est dynamique donc élastique, et surprend le "randonneur" peu habitué, alors méfiance. Attention aussi de ne pas croiser des randonneurs dans l'autre sens : chute de pierres et de terre garantie!
"Prendre le GR51 (balisage Rouge/Blanc) sur la gauche"
mon commentaire : la partie paumatoire commence vraiment là jusqu'au lit du Destel

3 et 4
mon commentaire : c'est truffé de sentiers et de sentes. Mais aussi de découvertes intéressantes. Rajouter dans le topo SVP la visite de la grotte du berger en A/R avant de descendre dans le lit du Destel ( c'est vraiment très proche )
mon commentaire : Un fois le Destel atteint, possibilité de visiter les cuves du haut en remontant le cours d'eau sur quelques dizaines de metres et en prenant sur la droite une chaine puis une sente raide et étroite balisée jaune.
Ne pas monter trop haut, repérer sur la gauche un passage escarpé parfois exposé qu'il faudra prendre.
Continuer la progression qui se couche jusqu'à redescendre en suivant toujours le balisage. Il vous conduira au plus près de torrent dans une végétation de plus en plus encombrante .
Une vaste plateforme en plein milieu du Destel offre un beau panorama sur l’enchaînement de ses grandes cuves ( plusieurs lignes de rappels pour canyoning )
C'est le point final de la visite
Retour par le même chemin et descente du Destel

Un des plus beaux circuits dans le secteur.
Merci de ne plus encourager à mains nues en parlant de 2 ou 3 sangles d'aide, mais de recommander vivement un équipement adapté. VisoRando n'est pas un siteWeb d'escalade. Il y a va de la responsabilité de chacun
Bravo pour votre site et merci de modifier en conséquence votre publication
Alain

pour en savoir plus.

Autres randonnées dans le secteur

Boucle entre Bandol et Saint-Cyr-sur-Mer
Distance 9.39km Dénivelé positif +221m Dénivelé négatif -221m Durée 3h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Cyr-sur-Mer - 83 - Var

Belle boucle entre les vignes et le sentier du littoral avec de magnifiques panoramas.
Attention, 100 mètres après le wpt5 et jusqu'au wpt6 le sentier est fermé pour cause d'éboulement. Le contournement de cette zone est possible

Tour et ascension du Gros Cerveau Ollioules
Distance 9.25km Dénivelé positif +568m Dénivelé négatif -573m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ollioules - 83 - Var

Belle randonnée sur les hauteurs d'Ollioules et Sanary, hors des sentiers battus. Point de vue exceptionnel sur le littoral de La Ciotat à Porquerolles, et sur l'intérieur des terres de La Cadière-d'Azur au Revest, la chaîne de la Sainte-Baume et les gorges d'Ollioules.
La randonnée alterne les parties ombragées dans le maquis méditerranéen et les parties au soleil sur les roches calcaires du massif de La Colle.
(Voir remarques importantes dans Infos pratiques)

Sur les traces de Manon des sources - le mémorial de Signes
Distance 15.37km Dénivelé positif +200m Dénivelé négatif -208m Durée 4h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Signes - 83 - Var

Cette randonnée vous fera découvrir certains lieux qui ont servi lors du tournage des films " Manon des sources" et "Jean de Florette"(1986) : la Grotte de Mounoï, le torrent (asséché) et la Villa Renard dite maison du Bossu.
Ce parcours vous fera également découvrir le Vallon des Martyrs, avec son monument en la mémoire des résistants exécutés par des SS en 1944. Tout au long de cette randonnée, vous apercevrez de magnifiques paysages provençaux et la Sainte-Baume.

Les Aiguilles de Valbelle
Distance 14.02km Dénivelé positif +435m Dénivelé négatif -437m Durée 5h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Méounes-lès-Montrieux - 83 - Var

Une balade qui traverse le site des Aiguilles de Valbelle et ses pitons rocheux qui surgissent de la forêt.
De belles pistes forestières, quelques passages en sentier et la Chartreuse Notre-Dame de Montrieux (qui ne se visite pas!).

Montée au Coudon
Distance 7.27km Dénivelé positif +335m Dénivelé négatif -335m Durée 2h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Solliès-Ville - 83 - Var

Une belle grimpette jusqu'au sommet du Coudon (702m d'altitude) près de Toulon.

Randonnée des  4 frères
Distance 9.79km Dénivelé positif +186m Dénivelé négatif -186m Durée 3h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Le Beausset - 83 - Var

Randonnée ne présentant pas de difficulté et pouvant se faire en famille.
Jolis sentiers dans la pinède ou la garrigue.

Crête du Cap Sicié
Distance 10.79km Dénivelé positif +422m Dénivelé négatif -428m Durée 4h05 Difficile Difficile
Départ Départ à Six-Fours-les-Plages - 83 - Var

Très belle randonnée en balcon entre mer et montagne vers le Cap Sicié pour arriver à Notre-Dame de la Garde ou du Mai.
Vue à 360°.
Attention aux personnes sujettes au vertige entre le point 4 et 5

Le Faron
Distance 10.6km Dénivelé positif +451m Dénivelé négatif -443m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Toulon - 83 - Var

Une des plus belles randonnées du Var.
Cette randonnée gravit le Mont Faron par de larges pistes et vous offrira une vue époustouflante sur la plus belle rade d'Europe.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.