Une balade de Prailles à Aigonnay

Agréable randonnée dans un secteur calme et reposant du Sud Deux-Sèvres sur de bons chemins, parfois enherbés, et des jonctions sur de petites routes peu fréquentées. Ce parcours en plein territoire protestant et, marqué par la Réforme, traverse des paysages bocagers et permet de découvrir plusieurs lavoirs, sources et bâtiments traditionnels poitevins.

Fiche technique

986962
Une randonnée Prailles créée le vendredi 23 février 2018 par pgetrochon. Dernière MAJ : dimanche 10 février 2019
  • Pédestre
    Activité : Randonnée Pédestre
  • ↔
    Distance : 9,51 km
  • ◔
    Durée moyenne : 2h55 
  • ▲
    Difficulté : Facile

  • ∞
    Retour point de départ : Oui
  • ↗
    Dénivelé positif : + 73 m
  • ↘
    Dénivelé négatif : - 72 m

  • ▲
    Point haut : 155 m
  • ▼
    Point bas : 97 m
  • ⚐
    Commune : Prailles (79370)
  • ⚑
    Départ/Arrivée : N 46.322758° / O 0.219263°
  • ❏
    Carte(s) IGN : Ref. 1628SB

  • …
    Météo du jour : Chargement...
Fontaine-lavoir du Royou
Fontaine-lavoir du Royou
Paysage de bocage en direction d'Argentière
Lavoir de Vaillé

Description de la randonnée

Parking à côté de l'école au début de la Route de Mailloche

(D/A) Rejoindre la Route de Mailloche. Bifurquer à droite dans la Rue des Écoles presque aussitôt. La suivre avec prudence jusqu'au lieu-dit le Breuil. La route est alors en montée jusqu'à un virage à angle droit.

(1) Tourner à droite dans un chemin et aussitôt à gauche (croisement de chemins en T). Le chemin après un grand virage vers la droite continue quasiment à plat.

(2) Trois à quatre cent mètres après ce virage, tourner à gauche dans un chemin en descente. Le suivre jusqu'au croisement d'une route. À noter qu'une courte portion du chemin est mal entretenue (orties sur cent cinquante mètres environ en bordure de champ sur la gauche).

Traverser prudemment la route et continuer dans la petite route en face. Elle descend, passe au lieu-dit la Minée, puis longe un étang à main gauche. Un peu plus loin, quitter la route principale dans un virage vers la gauche en poursuivant tout droit sur une route qui dessert un lotissement. Cette route aboutit aussitôt à une intersection.

(3) Tourner à droite dans le chemin et continuer jusqu'à un croisement en T. Virer à droite dans le chemin en descente qui s'éloigne des habitations. En bas de la descente, le chemin arrive à un croisement en T.

(4) Bifurquer à gauche et continuer tout droit dans le chemin qui traverse les Quarante Bosselées jusqu'à atteindre la route D124. Traverser avec prudence cette route et continuer en face sur la petite route qui va vers Aigonnay.

(5) À l'approche des habitations en bas de la descente, tourner à droite dans la petite route qui dessert le lieu-dit la Rivière. Continuer sur cette route après avoir traversé ce hameau jusqu'au lieu-dit la Balderie. Au passage dans la montée, du côté droit, voir le lavoir de l'Augas. Traverser la Balderie.

(6) À la sortie de la Balderie, dans un virage à angle droit vers la gauche, bifurquer à droite dans un chemin. Continuer tout droit sur ce chemin jusqu'à rejoindre la route D124.
Traverser la route avec prudence et continuer en face dans un chemin en très légère montée. Il va en direction d'un pylône de télécommunications.
Le chemin débouche sur une petite route à proximité d'un carrefour en triangle avec la route D5. Tourner à gauche et rejoindre la route D5 en gardant la droite dans le carrefour.

(7) Traverser avec prudence la route D7 et emprunter le chemin enherbé qui part en face sur la droite de bâtiments. Le chemin ne tarde pas à descendre jusqu'à une petite route au lieu-dit Vaillé. Virer à droite dans la route de Vaillé et la suivre jusqu'à rejoindre la route D5. En traversant le lieu-dit Vaillé, voir sur la droite la fontaine-lavoir de Vaillé.

(8) Traverser avec prudence la D5 et continuer en face dans le chemin en descente légèrement sur la gauche. Continuer jusqu'à atteindre une petite route. La traverser prudemment et continuer dans le chemin en face.
Au croisement en T suivant, tourner à droite et poursuivre jusqu'à une petite route dans un carrefour en T. Virer à droite et aller jusqu'au carrefour suivant.

(9) Bifurquer à gauche et suivre la route, d'abord à plat puis en descente après un virage vers la droite. Continuer jusqu'au croisement avec une petite route. La traverser prudemment et continuer dans la rue en face qui vire vers la gauche en descente pour rejoindre la route de Mailloche. Admirer au carrefour, sur le côté droit la fontaine-lavoir de Prailles dite fontaine-lavoir du Royou.
Traverser prudemment la route de Mailloche et poursuivre en face dans la rue en montée entre deux propriétés. La rue débouche au cimetière de Prailles. Contourner le cimetière en virant vers la gauche et monter vers la planche de parking supérieure (D/A).

Points de passages

  1. D/A : km 0 - alt. 146 m - Parking des Écoles
  2. 1 : km 0.69 - alt. 149 m - Croisement route - chemin
  3. 2 : km 1.27 - alt. 149 m - Croisement de chemins
  4. 3 : km 2.68 - alt. 126 m - Croisement route - chemin
  5. 4 : km 3.09 - alt. 114 m - Croisement chemins d'exploitation en T
  6. 5 : km 4.22 - alt. 97 m - À droite vers le lieu-dit La Rivière
  7. 6 : km 5.23 - alt. 139 m - À droite, à la sortie de la Balderie
  8. 7 : km 6.46 - alt. 155 m - Croisement route D 5 - chemin enherbé
  9. 8 : km 7.62 - alt. 143 m - Croisement route D 5 - chemin
  10. 9 : km 8.95 - alt. 154 m - Carrefour route des Minées - Chemin Borgne
  11. D/A : km 9.51 - alt. 146 m - Parking des Écoles

Informations pratiques

Le point de stationnement se situe au niveau du parking à côté de l'école au début de la route de Mailloche.

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être très bien chaussé.

Ce parcours non balisé ne présente pas de réelles difficultés. Il emprunte par moment des portions balisés en Jaune. En conséquence il est conseillé de suivre les indications de ce descriptif et de la carte en y alliant une lecture des paysages traversés. Les indications de distance depuis le point de départ, voire les coordonnées GPS des points de passage (départ inclus) peuvent également faciliter le repérage du randonneur.

Randonnée réalisée par l'auteur le 15 mai 2018

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Prailles

Monastère de l'Annonciation de Prailles, accueille depuis 1999 au lieu-dit Pié Foulard, une communauté de sœurs bénédictines originaire du monastère de Poitiers fondé en 1617. Il constitue l'un des trois monastères français de la congrégation des Bénédictines de Notre-Dame du Calvaire.
Quand le 25 octobre 1617, Antoinette d’Orléans quitte le prieuré de Lencloître, avec 24 de ses sœurs, elle aspire à une vie monastique dépouillée, loin des honneurs, tel Saint Benoît gagnant la solitude de la grotte de Subiaco. Elle fonde alors à Poitiers notre communauté, premier monastère d’une nouvelle congrégation, les Bénédictines de Notre-Dame du Calvaire. La simplicité dans les relations, la taille modeste des communautés unies entre elles par un même esprit, caractérisent ce petit rameau du grand arbre bénédictin.
De Poitiers, la communauté s’est déplacée en 1962 à Saint-Julien l’Ars, puis en 1999 au sud des Deux-Sèvres, dans une terre marquée par les guerres de religion, pour y vivre une présence monastique simple et accueillante à tous. Le « souci de l’Unité des chrétiens » porté par la congrégation dès son origine, comme celui de la paix en Terre sainte, fait partie intégrante de leur projet de vie. En 2002, des sœurs de la communauté de Kerbénéat (Finistère) ont rejointes le monastère de Pied Foulard après la fermeture de leur monastère.

Lavoir du Royou

Ce lavoir est situé à l' angle de la voie communale n°7 et du chemin rural de la Bascule, on descend par un escalier en pierre au bassin non couvert alimenté par une source maçonnée couverte d' un arc en plein cintre. Le long des bords des deux longs côtés des dalles en ciment inclinées de façon à former des planches à laver ont été refaites. Les quatre supports en pierre debout permettant de soutenir deux perches pour supporter les draps à battre sont encore en place. A remarquer le canal d' évacuation de l' eau. Il aurait été construit en 1822.

Aigonnay

Histoire
Aigonnay était une paroisse qui comptait des protestants. Après la révocation de l’édit de Nantes, les protestants rassemblés au château du Grand-Ry sont victimes d’une dragonnade, sur l’ordre de l’intendant Foucault. Cinq furent pendus, et quarante envoyés aux galères. Le château a été démoli.
Lieux et monuments
Logis du Breuil-Malicorne (inscrit).
Historique
Le nom de Malicorne apparaît vers 1430 lorsqu'Andrée de Varèze épouse Guy de Chourses, seigneur de Malicorne, et portera le nom de dame de Magné, Mons, Châteauneuf, du Breuil d'Aignonnay et Chantecaille. Il est vraisemblable, qu'à l'origine, le Breuil-Malicorne faisait partie du fief du Breuil d'Aigonnay. De nombreux éléments du logis du manoir, notamment les cheminées à hotte en pierre et les portes cintrées, peuvent dater de la seconde moitié du 16e siècle. Il est possible que, soit par donation soit par succession, le Breuil-Malicorne ait été remis, à cette période, au fils cadet des propriétaires du Breuil d'Aigonnay, Jacques Chalmot et Florence de Villiers. Toujours est-il qu'en 1698 les deux domaines sont bien séparés puisque le Breuil-Malicorne est mentionné comme fief, de 250 livres, appartenant aux sieurs Simon de la Mourlonnière et des Anges, tandis que le fief du Breuil d'Aigonnay, de 400 livres, est au sieur Chalmot. Entre 1804 et 1840 le manoir appartient à la famille Chevaleau de Boiragon. Sur le plan cadastral de 1819 il est indiqué "la Métairie".
Description
Les différents corps de bâtiments sont situés autour d'une cour polygonale dont le logis occupe le côté ouest. Celui-ci se compose d'une partie centrale, à trois travées, un étage carré et un comble à surcroît, prolongée de part et d'autre de corps d'habitation plus bas. Les pleins de travées des façades du corps central sont appareillés. La façade sur cour a conservé une base d'échauguette. Un four et une grange sont accolés au logis, au nord et dans le même prolongement pour le premier, au sud et en retour d'équerre pour la seconde. Trois portes des communs au nord-ouest sont couvertes en plein cintre. Deux canonnières sont toujours en place : l'une à l'entrée nord, dans un mur de la buanderie, l'autre au passage sud-est dans un mur de la grange.

Personnalités liées à la commune
- Louis-Alexandre Jard-Panvillier (1757-1822), homme politique et révolutionnaire français, député des Deux-Sèvres à sept reprises.
- Victor Fleuret, (1861-1935), député des Deux-Sèvres de 1914 à 1919, maire d'Aigonnay, né et mort à Aigonnay.
- André Clert (1921-2010), député des Deux-Sèvres de 1986 à 1993, né à Aigonnay.

Avis et discussion

4.1 / 5
Sur la base de 3 avis

Fiabilité de la description
4 / 5
Facilité à suivre l'itinéraire
4.3 / 5
Intérêt du circuit de randonnée
4 / 5
le lundi 24 juillet 2023 à 13:50

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : lundi 24 juillet 2023
Fiabilité de la description : ★★★★☆ Bien
Facilité à suivre l'itinéraire : ★★★★☆ Bien
Intérêt du circuit de randonnée : ★★★★☆ Bien
Circuit très fréquenté : Non

randonnée interessante

le samedi 10 juin 2023 à 11:54

Note globale : 4.5 / 5

Date de la randonnée : vendredi 09 juin 2023
Fiabilité de la description : Non utilisé
Facilité à suivre l'itinéraire : ★★★★★ Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : ★★★★☆ Bien
Circuit très fréquenté : Non

J'ai suivi ce circuit comme toujours grâce à l'application de visorando et donc j'utilise peu la description. Je dois signaler une petite erreur sur la tracé au village de Vaillé. Il faut rester toujours sur la route et ne pas tourner à droite comme l'indique le tracé qui contourne une maison (propriété privée) et rejoint la route plus haut. Remarquer dans le virage de la route qui monte fortement un petit cimetière protestant sur main droite.
D'autre part, il est étonnant que le lavoir de Vaillé et sa source ne figurent pas sur les cartes (?)
Sinon c'est un circuit très agréable en cette saison où l'on suit des chemins souvent ombragés à travers les champs cultivés qui offrent des paysages variés. Pas beaucoup de routes et très peu de circulation.
Quelques portions sont envahies de grandes herbes qui ne sont pas encore fauchées, mais le seront-elles un jour? Ceci est assez fréquent sur des circuits non balisés car non entretenus.
J'ai fait cette randonnée deux fois dans la semaine avec deux groupes de personnes différentes qui ont apprécié. Merci pour ce circuit qui nous fait découvrir la région.

le dimanche 29 novembre 2020 à 17:58

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : dimanche 29 novembre 2020
Fiabilité de la description : ★★★★☆ Bien
Facilité à suivre l'itinéraire : ★★★★☆ Bien
Intérêt du circuit de randonnée : ★★★★☆ Bien
Circuit très fréquenté : Non

BELLE RANDONNEE DE SORTIE DU CONFINEMENT 1KM QUI A FAIT DU BIEN ET QUI A PERMIS EN RESTANT DANS LE PERIMETRE DES 20KM DE FAIRE UNE VRAIE RANDONNEE.
LA METEO ETAIT EXCELLENTE AVEC UN BEAU SOLEIL POUR CETTE FIN DE NOVEMBRE.
BON EQUILIBRE ENTRE CHEMIN ET GOUDRON(ASSEZ PEU).
UN BON DIMANCHE EN EN ESPERANT PLEINS D'AUTRES.

Autres randonnées dans le secteur

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.