Bois des Naïdes et Forêt de l'Hermitain depuis Prailles

Agréable randonnée à la découverte des ruisseaux de l'Argentière et de l'Hermitain. Le parcours traverse la Forêt de l'Hermitain dans sa zone Ouest et permet de profiter de la nature apaisée de cette zone de bocage au Nord et à l'Est de Prailles. Ce circuit offre une belle approche du patrimoine avec des cimetières familiaux protestants, des lavoirs, le Monastère de Piè Foulard, ainsi que d'anciennes maisons ou fermes.

Fiche technique
n°3193560
Une randonnée Prailles créée le mercredi 06 mai 2020 par pgetrochon. MAJ : mercredi 27 mai 2020
Durée Durée moyenne: 3h45[?]
Distance Distance : 12.38km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 78m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 72m
Point haut Point haut : 174m
Point bas Point bas : 118m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Prailles (79370)
Départ Départ : N 46.322884° / O 0.21933°
Carte Carte IGN : : Ref. 1628SB - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
La rue des Ecoles Le Temple de Prailles Le Logis du Breuil et sa ferme Croisement de chemins

Description de la randonnée

Le point de stationnement se situe sur le parking au Nord de l'école de Prailles (à côté du cimetière).

(D/A) Quitter ce point de stationnement en se dirigeant vers le cimetière et sa voie d'accès. La descendre pour rejoindre l'Impasse de la Planification et aussitôt après la Route de Mailloche. La traverser avec prudence pour emprunter la Rue de la Bascule en face. Avant d'entamer la montée, voir sur la gauche le Lavoir du Royou (cf. rubrique "Pendant la randonnée").
La Rue de la Bascule débouche peu après dans la Route d'Argentière. La traverser prudemment et continuer en face dans le Chemin Borgne. Le suivre en montée jusqu'à son débouché dans la Route des Minées.

(1) Faire prudemment un droite-gauche pour emprunter une petite route à l'Est du village qui se transforme rapidement en chemin. Voir à droite, au milieu d'un grand champ, un cimetière familial protestant entouré de murs.
Au croisement en T, prendre le chemin de droite. Continuer tout droit jusqu'au village de l'Argentière. En y arrivant le chemin dit Chemin des Prates se transforme en petite route. Aller jusqu'au carrefour avec la Rue du Maître Verrier.

(2) Partir à droite dans la Rue du Maître Verrier et virer rapidement à gauche dans la Rue du Terra, en descente et en partie enherbée. Au bas de cette rue, prendre à droite le Chemin des Épinettes et le suivre jusqu'à la route dite Chemin du Pissot.
Emprunter le Chemin de Pissot vers la droite. Au niveau d'un groupe de maison à main droite, prendre le chemin de droite juste après un poteau supportant trois boites aux lettres vertes avant une maison récente à étage et aller voir le lavoir du Pissot à une trentaine de mètres (cf. rubrique "Pendant la randonnée").

(3) Revenir au Chemin du Pissot et le suivre vers la droite en descente. Rejoindre la route D103 et la suivre avec prudence vers la gauche (en direction du Nord) jusqu'au carrefour de Douault.

(4) Suivre prudemment la route D5 vers la droite, franchir le Ruisseau de l'Argentière et aller emprunter la route forestière sur le côté gauche de la route peu après (avant le virage vers la droite).
La Route Forestière de la Grande Ligne est équipée d'une barrière (mal positionnée sur la carte) interdisant la circulation de véhicules à moteur. Juste après la barrière, elle fait un virage vers la droite. Prendre le chemin forestier en face (sur le côté gauche de la route forestière) qui part vers le Nord-Nord-Est. Suivre ce chemin forestier qui après une courte montée est en descente et se retrouve en lisière du Bois des Naïades à main droite pour arriver à une petite route.

(5) Bifurquer à droite et suivre prudemment la route jusqu'au grand espace dégagé à côté de la ferme de la Folie.

(6) Partir à gauche dans la petite route qui va vers un petit camping. À quelques mètres avant l'entrée, prendre le sentier qui longe le grillage en lisière de la forêt. Passer la borne dressée et continuer jusqu'à un sentier à droite qui sépare des parcelles de bois dont la 32 que l'on vient de longer. Tourner à droite dans le petit chemin qui part dans le bois en direction du Sud et rejoint la Route Forestière de la Grande Allée. La traverser et continuer tout droit dans un chemin qui sépare des parcelles du Bois de l'Hermitain (celle de droite a été exploitée et celle de gauche est la 34). Aller jusqu'à la route D5. La traverser avec prudence et prendre légèrement sur la gauche la petite route qui dessert le lieu-dit La Gravette où se trouve une ancienne maison joliment restaurée. Aller jusqu'au croisement avec un chemin sur la droite.

(7) Partir à droite dans le chemin qui descend en serpentant vers le Ruisseau de l'Hermitain.
Le franchir et monter vers le hameau de Barbin. En y arrivant, le chemin se transforme en petite route et arrive à un carrefour en T.

(8) Prendre la route vers la gauche en direction su Sud-Ouest.
Au moment où la route tourne vers la droite, prendre le chemin sur la gauche qui s'en va vers le Sud et passe légèrement à l'écart du lieu-dit La Baudouelle (à main droite).
Plus loin, traverser une première petite route et aller tout droit jusqu'à la petite route suivante que l'on rejoint à l'Ouest du lieu-dit Le Maulay.
Emprunter prudemment la route vers la gauche en direction du Maulay et au croisement avec le chemin qui dessert le lieu-dit, prendre sur la droite le chemin qui file à plat vers le Sud. Le suivre jusqu'à un croisement de quatre chemins.

(9) Partir dans le chemin de droite en descente très douce. Au moment où le chemin tourne vers la gauche, prendre l'étroite sente en face qui part sous un couvert végétal et qui arrive plus loin à la route D103, à l'Est de Pié Foulard où se trouve un Monastère (cf. rubrique "Pendant la randonnée"). Prendre la route D103 vers la droite sur vingt à trente mètres avec prudence.

(10) Virer à gauche dans un chemin ombragé. Plus loin, voir une source capté à gauche du chemin. Encore un peu plus loin, le chemin arrive à un croisement de chemins juste après un virage vers la droite. Prendre le chemin de gauche qui débouche sur une petite route légèrement au Nord du lieu-dit La Pelterie.

(11) Bifurquer dans la route vers la gauche sur dix à vingt mètres avant de virer à droite dans un chemin qui part vers l'Ouest. Continuer tout droit jusqu'à un croisement de chemins en T. Prendre à droite sur une quarantaine de mètres avant de partir sur la gauche dans un chemin en lisière de bois à main droite. Le chemin, dit Rue du Grand Logis, rejoint une petite route à proximité du Breuil. L'emprunter et tourner à droite dans la petite route qui passe devant l'entrée du Grand Logis sur la droite à côté d'un grand bâtiment d'élevage moderne.
Continuer la route qui tourne vers la gauche et arrive à la Route de Vilnant.

(12) L'emprunter vers la droite avec prudence (peu de visibilité) et aller vers le village en suivant la Rue des Écoles qui la prolonge. Passer devant l'école et commencer à descendre la Route de Mailloche pour virer peu après sur la gauche et retrouver le point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 145m - Parking au Nord de l'école de Prailles
1 : km 0.52 - alt. 154m - Carrefour Route des Minées, Chemin Borgne à droite
2 : km 1.68 - alt. 143m - Carrefour Chem. des Prates, Chem.du Maître Verrier
3 : km 2.3 - alt. 128m - Lavoir du Pissot
4 : km 2.93 - alt. 122m - Carrefour de Douault (routes D5 et D103)
5 : km 4.23 - alt. 138m - Croisement chemin-route avant les Bois des Naïades
6 : km 4.52 - alt. 150m - Carrefour de la Ferme de la Folie
7 : km 5.84 - alt. 152m - Croisement route, chemin après la Gravette
8 : km 6.83 - alt. 148m - Carrefour de routes au Sud de Barbin
9 : km 8.88 - alt. 156m - Croisement de chemins en croix
10 : km 9.55 - alt. 147m - Croisement route, chemin au NE de Pié Foulard
11 : km 10.48 - alt. 155m - Croisement chemin, route au NO de la Pelterie
12 : km 11.68 - alt. 151m - Croisement Rue du Gros Logis, chemin à droite
D/A : km 12.38 - alt. 145m - Parking au Nord de l'école de Prailles

Informations pratiques

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être bien chaussé.

Cette randonnée n'est que partiellement balisée car elle croise plusieurs circuits balisés. En conséquence, il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une bonne lecture du paysage.
Randonnée réalisée par l'auteur le 17 mai 2020.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1628SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Prailles
Le nom de Prailles a varié au cours des siècles : Praelioe vers 1095 (carte de Saint-Cyprien), Praellae, Praheloe, Praelia, Praalle (110 carte de Saint-Maixent), Prailles en 1260... Le nom proviendrait des prés ou petites prairies qui servent à nourrir les animaux.
L'ouvrage remarquable de Claude-André Fougeyrollas "Prailles, histoire d'une commune des Deux-Sèvres" édité par l'auteur en 1996 est consultable au secrétariat de la mairie de Prailles.
André Léculeur, instituteur à Prailles de 1947 à 1961, a également laissé un ouvrage exceptionnel dont la numérisation est en cours.

Le Temple de la Couarde
Le Temple de La Couarde a été édifié en 1904 d'après les plans et devis établis par Georges Bourreau, agent-voyer de La Mothe Saint-Héray. Il a été le dernier temple à être construit avant la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation de l'Église et de l'État.
En façade, une rosace est sculptée et un bandeau porte l'inscription "Église Réformée" désignant les protestants calvinistes.

Ponts muletiers, mares et lavoirs
Le Lambon prend sa source sur notre commune à Goux, traverse 11 autres communes et se jette dans la Sèvre Niortaise à Niort près de la Source du Vivier. Ses affluents en rive droite sont le Lussaudière, le Villebeurre, l'Aigonnay et le Mayolle, en rive gauche le Fombelle.
Au détour des chemins, vous allez découvrir de nombreux lavoirs. Étangs et mares qui accueillent une faune et une flore diversifiée.
Des ponts de pierres plates posées sur le cours d'eau sont appelés "ponts muletiers". Ils permettaient aux mulets de transporter la farine ou minot extraite des plateaux calcaires d'Exoudun et de Pamproux, ainsi qu'au retour du sel ramené du port et d'autres produits. "Chemin du Sel et de la Farine" : Lambon, Sèvre Niortaise, La Rochelle.
Selon la légende, la Grotte de Parabas (près de Vilfas de La Couarde) abritait des brigands qui percevaient un droit de passage pour chaque personne franchissant le pont muletier. C’était aussi un lieu d’assemblées protestantes.

Source : site officiel de la commune.

Forêt de l'Hermitain
Forêt domaniale de 614 ha
Magnifique forêt de châtaigniers avec mélanges variés (chênes, bouleaux etc..) sur terrain de transport de plateaux laissant apparaître dans la vallée une petite rivière coulant sur les gneiss et les schistes.
Intérêt botanique :
Riche cortège de forêt à bio-climat frais et humide (de type armoricain, auquel, par ailleurs, la zone se rattache géologiquement) avec plusieurs espèces rares en Poitou-Charentes : Dorine à feuilles opposées (Chrysosplenium oppositifolium), Scille du printemps (Scilla verna), Saule à oreillettes (Salix aurita), Euphorbe d'Irlande (Euphorbia hyberna) etc.
Intérêt entomologique :
Par le nombre et la qualité de la faune dont les spécimens sont parfois de la zone calcicole du sud ou du massif armoricain.
Présence d'espèces septentrionales en limite d'aire - Leucodonta bicolor et Stegania cararia - ce qui ne veut pas dire que ces espèces sont communes dans le Nord de la France.
Intérêt ornithologique :
Nidification de rapaces rares/menacés : Bondrée apivore, Busard Saint-Martin, Milan noir.

Y voir :
- Forêt de chênes et de châtaigniers sur ’terres rouges à châtaigniers’.
- Sentier de découverte de 2 km (sylviculture, botanique, écologie…).
- Proximité du site légendaire de Chambrille (La Mothe-St-Héray).
- Mise en valeur des arbres remarquables.

Source ZNIEFF R. LEVESQUE, .- 540004417, FORET DE L'HERMITAIN. - INPN, SPN-MNHN Paris, 20P et Répertoire des endroits, sites et paysages d’intérêt régional pour l’éducation à l’environnement (extraits)

Lavoir du Rayou
Ce lavoir est situé à l' angle de la voie communale n°7 et du chemin rural de la Bascule, on descend par un escalier en pierre au bassin non couvert alimenté par une source maçonnée couverte d' un arc en plein cintre. Le long des bords des deux longs côtés des dalles en ciment inclinées de façon à former des planches à laver ont été refaites. Les quatre supports en pierre debout permettant de soutenir deux perches pour supporter les draps à battre sont encore en place. À remarquer le canal d'évacuation de l'eau. Il aurait été construit en 1822
Source : site internet sur les lavoirs des Deux-Sèvres avec de nombreuses photos

Lavoir du Pissot
Ce lavoir est situé sur le côté et presque au bout d' un petit chemin qui descend du chemin rural dit du Pissot au ruisseau de ce nom. Le bassin, non couvert, est alimenté par une source maçonnée dans la pente. L'écoulement se fait dans le ruisseau. Les longs côtés du bassin sont couverts de dalles inclinées pour former des planches à lessive. Le site est agréable. Le lavoir pourrait dater de la fin du 18e siècle.
Lavoir du Pissot.

Monastère de l'Annonciation de Pié Foulard (Prailles)
Premier monastère de la congrégation des Bénédictines de Notre-Dame-du-Calvaire, issue d’une Réforme de l’ordre de Fontevrault menée par Madame d’Orléans, feuillantine, et le Père Joseph du Tremblay, capucin, la communauté fut fondée à Poitiers par Madame d’Orléans le 25 octobre 1617.
En 1962, la communauté quitte ces lieux exigus et bruyants pour s’établir à Saint-Julien-l’Ars, entre Poitiers et Chauvigny. En 1996, suite à une réflexion menée en congrégation, la communauté décide de partir vers un territoire plus délaissée du diocèse, le Pays Mellois fortement marqué par les guerres de religion. En 1999, elle s’installe dans la petite propriété rurale huguenote, au lieu dit Pié-Foulard, qui convenait bien à une implantation monastique discrète et respectueuse de la mémoire de cette terre et de son histoire. En 2002, cinq sœurs de la communauté de Kerbénéat en Bretagne sont venues se joindre à celle de Saint-Julien l’Ars.

La communauté d’une douzaine de sœurs, assure en ce lieu sa mission de veille dans la prière (Laudes 6 h 45, Eucharistie 8 h 45/9 h 30 dimanche et jours de fêtes, office du milieu du jour 12 h 15, Vêpres 17 h 45/17 h dimanche et jours de fête, Complies 20 h, Vigiles 20 h 45/20 h 30 les jours de fêtes), d’accueil avec une petite hôtellerie d’une douzaine de chambres et de travail.
Suite à une réflexion sur le sens à donner à notre travail en cohérence avec notre vocation monastique et notre environnement, nous avons choisi de privilégier notre atelier typographique et de développer une recherche dans la création de carterie, de faire-part et d’objet s’inspirant de la tradition populaire.

Le souci de l’Unité des chrétiens, très présent dès les origines de la congrégation, prend dans le contexte du Pays Mellois une nouvelle dimension. Il fait partie intégrante du projet monastique de la nouvelle implantation, ainsi il n’y aura pas de clocher ni de cloches pour résonner dans la campagne et réveiller une mémoire toujours sensible. Il n’était pas pensable de construire une église dans le contexte de Prailles et des cinq villages environnants, Aigonnay, Thorigné, La Couarde, Beaussais et Vitré, qui ne possèdent pas d’église catholique, fait rare en France !
Le 31 décembre, nous passons dans la nouvelle année avec un livre de la Bible lu en entier et chaque année, à l’aube de Pâques, protestants et catholiques convergent vers le monastère pour célébrer joyeusement la résurrection du Seigneur et partager le petit déjeuner !
Nous sommes aussi ensemble sur la question environnementale, depuis deux ans, le 4 octobre, une journée de la Création est organisée.
Source site internet Monastère de l'Annonciation de Pié Foulard (Prailles).

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.67/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le mardi 30 juin 2020 à 07:11

Merci pour votre message.
Bonnes randonnées


Visorandonneur
le lundi 29 juin 2020 à 21:45

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : lundi 01 juin 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Non

Tracé assez varié et agréable.

Autres randonnées dans le secteur

Une balade de Prailles à Aigonnay
Distance 9.51km Dénivelé positif +73m Dénivelé négatif -72m Durée 2h55 Facile Facile
Départ Départ à Prailles - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée dans un secteur calme et reposant du Sud Deux-Sèvres sur de bons chemins, parfois enherbés, et des jonctions sur de petites routes peu fréquentées. Ce parcours en plein territoire protestant et, marqué par la Réforme, traverse des paysages bocagers et permet de découvrir plusieurs lavoirs, sources et bâtiments traditionnels poitevins.

Balade du côté de Prailles et du lavoir du Grand Ry
Distance 8.4km Dénivelé positif +33m Dénivelé négatif -32m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Prailles - 79 - Deux-Sèvres

Belle petite randonnée au départ de Prailles, commune essentiellement rurale. C’est une région bocagère sillonnée de nombreux chemins de randonnée faisant le bonheur des amoureux de la nature. Pendant la balade le chemin passe à proximité immédiate du lavoir du Grand Ry.

Ce circuit largement ombragé est de ce fait très agréable même en cas de fortes chaleurs. De plus étant sur un plateau, le randonneur peut régulièrement sentir les effets du vent.

De la Couture à Aigonnay
Distance 9.75km Dénivelé positif +79m Dénivelé négatif -79m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Aigonnay - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée autour d'Aigonnay permettant une belle découverte d'un riche patrimoine architectural et naturel. En particulier le Logis du Breuil, les fontaines-lavoirs d'Arrignon, du Trébot, etc. et de beaux paysages le long de la rivière Aigonnay.

Entre Prailles et Lambon
Distance 9.31km Dénivelé positif +94m Dénivelé négatif -93m Durée 2h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Prailles - 79 - Deux-Sèvres

Randonnée en terrain varié sur le plateau entre le village de Prailles et le Lac du Lambon. Ce circuit permet de découvrir la diversité de la zone bocagère située au Nord-Ouest du Lac du Lambon.

Circuit du Moulin de la Chaise
Distance 3.58km Dénivelé positif +43m Dénivelé négatif -40m Durée 1h10 Facile Facile
Départ Départ à Prailles - 79 - Deux-Sèvres

Intensément arborée, la Vallée du Lambon offre ombrage et fraîcheur à la belle saison. La Balade et Découverte "Circuit du Moulin de la Chaise" enchaîne zones d'ombre au bord de l'eau et escarpement de coteaux plus ou moins découverts.

Circuit d'Aigonnay
Distance 4.1km Dénivelé positif +43m Dénivelé négatif -43m Durée 1h20 Facile Facile
Départ Départ à Aigonnay - 79 - Deux-Sèvres

Un petit circuit dans la campagne, près de l'eau avec de beaux monuments, notamment des lavoirs.

Du Lambon à Pié Foulard et au Château de la Lussaudière
Distance 10.53km Dénivelé positif +83m Dénivelé négatif -74m Durée 3h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Prailles - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée au départ du Plan d'Eau du Lambon qui après un raidillon vers Gliére fait découvrir le bocage de cette zone d'élevage. Ce parcours permet de découvrir également le patrimoine à travers le Couvent de Pié Foulard, les châteaux de Lussaudière et de la Bessière, des maisons traditionnelles. Le paysage vallonné est très plaisant et permet de bénéficier d'une douce quiétude. Cette randonnée en terre protestante emprunte de nombreux sentiers et chemins entre talus caractéristiques.

Boucle de la Folie à la Gravette
Distance 7.72km Dénivelé positif +113m Dénivelé négatif -115m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Souvigné (Deux-Sèvres) - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée qui commence à la Folie, passe à la Gravette et chemine tout autour d'une partie du ruisseau de l'Hermitain et permet de découvrir une zone de jonction entre cette forêt de l'Hermitain et les zones agricoles proches de Romans. Une belle vue également du château de Reigné tout proche.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.