Traversée des Émigrés et Vire des Immortelles

Cette randonnée au départ de La Ciotat vous fera découvrir le dessus et le dessous des Falaises Soubeyrannes entre la Grotte des Émigrés et Sainte-Frétouse. Le parcours aller suivra le sentier Jaune des crêtes offrant des points de vue époustouflants sur les Calanques et le Golfe d'Amour. Le retour plus technique, alternant marche et escalade facile, suivra le sentier Noir passant en contrebas des crêtes côté mer, puis un système de vires à mi-falaise qui vous ramènera à votre point de départ.

Attention : Cette randonnée comporte des passages très engagés et est réservée à des montagnards aguerris ayant une certaine technique d'escalade et non sujets au vertige.

Fiche technique
n°919587
Une randonnée La Ciotat créée le mercredi 03 janvier 2018 par Alain C16.. MAJ : dimanche 04 mars 2018
Durée Durée moyenne: 3h05[?]
Distance Distance : 6.76km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 482m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 478m
Point haut Point haut : 376m
Point bas Point bas : 89m
Extrêmement difficile Difficulté : Extrêmement difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : La Ciotat (13600)
Départ Départ : N 43.173477° / E 5.584529°
Téléchargez : -
Le Cirque du 14 Juillet La Grotte des Emigrés L’éléphant des Emigrès Escalade du mur de poudingue

Description de la randonnée

Se garer en haut du Chemin du Sémaphore au niveau des ruines de Sainte-Frétouse à proximité du panneau du Parc des Calanques. Stationner de préférence le long des murs des propriétés, là où la chaussée est la plus large.

(D/A) Suivre le tracé Jaune empruntant la route goudronnée montant vers Sainte-Croix. Au bout de quelques dizaines de mètres, le tracé quitte la route pour suivre un large sentier en balcon au-dessus de la Carrière de la Vigie. Suivre ce sentier montant par de larges lacets au milieu d'anciennes restanques jusqu'au Sémaphore du Bec de l'Aigle.

(1) Profiter du point de vue sur le Golfe d'Amour et la Baie de La Ciotat (table d'orientation sur la gauche) et continuer sur la route (Nord-Nord-Ouest) pendant environ 250m.
Quitter la route pour suivre le tracé Jaune qui emprunte le large sentier descendant sur la gauche (Ouest) en direction de Cassis. Passer au-dessus de la barre rocheuse du site d'escalade du Sémaphore. Laisser à droite le chemin rejoignant la Route des Crêtes. Continuer le tracé Jaune montant à gauche (Nord-Ouest). Au niveau d'un virage, laisser le sentier en face menant au bord de la falaise à la Faille de la Goulette, située au-dessus du Pas de La Chèvre que l'on franchira au retour. Continuer à droite en montée en suivant le tracé Jaune jusqu'à un large chemin rejoignant à droite la Route des Crêtes.

(2) Prendre le sentier à gauche (Nord-Ouest) jusqu'au sommet de la Grande Tête (394m - Borne Géodésique).
Continuer le sentier jusqu'à la Selle des Ténibres, marquant l'extrémité du plateau sommital. Suivre le tracé Jaune qui emprunte sur la droite un sentier raide très raviné, qui descend en balcon au-dessus de la la Route des Crêtes. On rejoint le seul belvédère protégé d'un garde-fous des Falaises Soubeyrannes.
Continuer le tracé Jaune en descendant des dalles rocheuses fortement inclinées jusqu'au Col des Chèvres (ou Col Ouest). Rejoindre un lacet de la route. Monter en direction d'un gros rocher en forme de champignon. Le contourner sur la droite pour rejoindre en suivant le tracé Jaune le Col du Faucon (328m) où la route fait un nouveau lacet (Parking des Émigrés).

Le trajet aller est terminé. Quitter le tracé Jaune pour suivre au retour le tracé Noir débouchant sur la gauche, côté mer, au bord du talus bordant la route.
Emprunter la raide descente en lacet qui contourne par la droite des rochers aux formes très tourmentées dont l'un ressemble à la tête d'un éléphant. Au bout d'une centaine de mètres, la pente diminue, le sentier continue (Sud-Est) en longeant la falaise. Après environ cent mètres on passe en contre-bas d'une petite grotte connue sous le nom de Grotte des Émigrés.

(3) Suivre les traits Noirs, plus ou moins visibles, jalonnant le sentier longeant la falaise qui devient de plus en plus verticale. Peu après la Grotte du Grand Draïoun, située au-dessus et difficilement visible du sentier, rejoindre au bout d'environ 500m le bord d'une grande cassure ou un gros rocher est marqué d'une croix Noire. C'est le Pas de La Chèvre, dont le franchissement constitue la première difficulté du parcours.

(4) Longer le bord de la cassure sur une quinzaine de mètres, en descendant vers la mer jusqu'au bord de la falaise. Le passage emprunte une suite de vires étroites, sablonneuses et très aériennes, qui permettent de rejoindre la suite du sentier. Suivre les anneaux inox scellés qui jalonnent le cheminement en permettant de s'assurer. Le passage long d'environ 200m franchi, continuer (Sud-Est) sur le sentier par endroit plus étroit et dont le marquage Noir est partiellement effacé.

Suivre le tracé Noir qui traverse les larges pentes de garrigue passant à mi-hauteur de la falaise. Par un parcours torturé, on rejoint au bout d'environ 500m, le Cirque du 14 Juillet caractérisé par une belle paroi verticale de calcaire compact, située en contrebas du site d'escalade du Sémaphore vu à l'aller.
Le sentier se rapproche progressivement de la falaise jusqu'à la longer. Quitter le tracé Noir qui remonte dans des rochers, pour rejoindre le bas d'une des lignes de rappel faisant la jonction avec la partie supérieure du tracé Noir dénommée "Passage à Philémon".

(5) Suivre le sentier longeant la paroi. Au bout d'une trentaine de mètres, passer au pied de la cheminée Philémon (barreaux scellés type via ferrata) connue comme étant la première voie d'accès au bas de la falaise.
Continuer en longeant la falaise (Sud-Est) par le sentier traversant la végétation, passer sous des surplombs de poudingue, pour arriver au bout d'environ 200m, à la fin du sentier. C'est le début d'une large vire sablonneuse, où subsiste une plaquette et un goujon rouillés. Ici, commence la Vire des Immortelles dont la traversée constitue la principale difficulté du parcours.

(6) Remonter la vire sableuse sur environ 50m avant qu’elle ne s’interrompe au niveau d'un anneau scellé. Monter 3m verticalement, jusqu'à un anneau équipé d’un maillon (3b) pour rejoindre une vire étroite que l'on suit à droite en traversée jusqu'à des arbustes. La vire s’élargit progressivement et devient spacieuse.
Suivre la vire, interrompue par un ressaut vertical, équipé d’un anneau scellé.

Attention : Ne pas escalader ce ressaut. Il permet d'accéder à une variante supérieure plus difficile et très engagée, rejoignant le tracé Jaune du Sémaphore.

La suite continue en contre-bas. Descendre de quelques mètres pour rejoindre une corde fixe sécurisant la suite de l'itinéraire. Contourner le ressaut par un passage très étroit et très aérien mais sans difficulté technique. Rejoindre une zone plus large en balcon, la suivre. Après la traversée d'une cascade éphémère, escalader un petit ressaut (3a), pour rejoindre la suite qui emprunte une large vire sableuse en descente. La suivre jusqu’à son extrémité au niveau d'un anneau scellé. Escalader sur la gauche le court ressaut de poudingue fermant la vire. Continuer en diagonale sur la gauche (plaquette), pour rejoindre au-dessous d’un surplomb de poudingue, un anneau scellé (3b). Rejoindre par une courte traversée embaragnée (Est), une large pente de garrigue. Suivre la sente longeant la falaise sur une dizaine de mètres, jusqu’à une zone rocheuse dégagée (une plaquette & un anneau scellé) au bord d'une cascade éphémère.

Nota : L'itinéraire original continue au-dessus en escaladant la paroi de poudingue (plaquette visible) jusqu'à une petite baume, puis en écharpe sur la droite jusqu'à une croupe bordant un canyon sec (4c). En remontant cette croupe à pied on peut rejoindre le haut du tracé Noir et de là le tracé Jaune du Sémaphore.

Descendre quelques mètres pour rejoindre une sente que l’on suit à gauche (Est) en longeant les grands murs de poudingue.
Rejoindre un ressaut en poudingue, haut de 3 à 4m équipé d’une courte main courante menant à un anneau de rappel. Descendre ce ressaut en rappel ou en désescalade en diagonale vers le bord de la falaise (3b). On rejoint une large terrasse sablonneuse au milieu d'un canyon sec (palmier). Continuer en face, en direction d'une vire en forte pente longeant la falaise (Est). Remonter cette vire, puis les dalles de poudingues du sommet, en diagonale pour rejoindre un sentier que l'on suit jusqu'à la Villa Teychéné.

(7) Nota : Ne pas prendre la piste partant de la villa en direction de Sainte-Croix car elle traverse une propriété privée fermée par une barrière.
Prendre le sentier balisé en Bleu démarrant à l’Est de la terrasse de la Villa.
Suivre ce sentier jusqu’à la Villa Speany (ruine) et de la rejoindre au Nord-Est par un bon sentier ,le Chemin du Sémaphore, à proximité de l’endroit où l’on a démarré la randonnée. De là, rejoindre le lieu de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 141m - Chemin du Sémaphore
1 : km 1.53 - alt. 307m - Sémaphore du Bec de l'Aigle
2 : km 2.32 - alt. 319m - Sentier à gauche
3 : km 3.58 - alt. 269m - Grotte des Émigrés
4 : km 4.34 - alt. 197m - Pas de La Chèvre
5 : km 5.28 - alt. 165m - Cheminée Philémon
6 : km 5.52 - alt. 179m - Vire des Immortelles
7 : km 6.1 - alt. 89m - Villa Teychéné
D/A : km 6.76 - alt. 141m - Chemin du Sémaphore

Informations pratiques

Cette randonnée combine marche et escalade facile. La durée à prévoir dépendra du nombre de participants et de leur niveau technique conditionnant le mode de progression (assurage par longueur, progression en corde tendue, pose de mains courantes). Prévoir de 5 à 6 heures compte tenu des inévitables poses photos et du pique-nique.

(L'itinéraire nécessite la maîtrise des techniques d'assurage en milieu alpin. Même si la difficulté ne dépasse pas le III, il est préférable d'avoir un niveau technique supérieur de manière à avoir de la marge au niveau sécurité.)

Les parties exposées sont équipées de nombreuses broches inox scellées permettant de sécuriser ces passages en utilisant des techniques d'assurage adaptées.

Matériel :
Le port du casque est conseillé. Une corde de 30 à 40m, 5 à 6 paires de mousquetons et quelques sangles sont suffisants pour s'assurer en tirant de courtes longueurs ou en progressant en corde tendue.

Historique :
L'itinéraire original de la Vire des Immortelles a été ouvert par M. Boulery et D. Quet en Juin 1976.
La première traversée connue du Pas de la Chèvre a été faite par M. Castellino, R. Cornillat et A. Léone en Septembre 1943.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Grotte des Émigrés :
Historiquement, le nom est du à une riche famille de La Ciotat qui décida de fuir la ville pendant la période révolutionnaire de 1789. Nos Ciotadens apeurés, allèrent se cacher dans cette grotte fort bien dissimulée par la nature sauvage des lieux et y restèrent de longues semaines dans des conditions bien précaires.
Aucune pique révolutionnaire ne vint les déloger de là. Ils se punirent eux mêmes par cet exil volontaire, et quand la population sut cela, elle les nomma «les Émigrés». Depuis, ce surnom est resté à ce beau bivouac dont l’aménagement a varié en fonctions des époques. Il y a quelques années il était encore meublé. Actuellement, nécessité du Parc des Calanques oblige, il est devenu complètement vide.

Grotte du Grand Draïoun
La grotte du Grand-Draïoun qui s'étend sur plus de 2km de longueur est la plus grande cavité terrestre des Bouches-du-Rhône.

Villa Teychéné
Cette maison vandalisée, porte le nom d'un médecin de Marseille qui en avait fait sa résidence secondaire.

Villa Speany
Cette maison en ruine porte le nom du sculpteur Suisse Walter Speany (1892- 1952) qui y vécut pendant 20 ans.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 5/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le lundi 15 octobre 2018 à 09:59

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : dimanche 14 octobre 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Randonnée exceptionnelle par son cadre et son ambiance incroyable mais qui demande une bonne maitrise et une bonne gestion de la sécurité pour les passages "encordés" ainsi qu'un minimum d'aisance en escalade : quelques passages en 3 ou 4. Que se soit en progression type "corde tendue" ou "assurage classique" il est indispensable de maitriser les notions de base de l'escalade.
Ceci étant dit lancez vous dans cette aventure fabuleuse vous en reviendrez enchantés !!!
bonne rando à tous


Visorandonneur
le jeudi 10 mai 2018 à 19:13

Bonjour,
La randonnée est décrite en A/R à partir de Sainte Frétouse. Le retour commence au début du sentier noir. Le "Pas de La Chèvre", WP4, étroit, très exposé, dangereux (pour reprendre votre expression) si on utilise pas de corde et l'équipement en place, mais sans difficulté technique est la seule difficulté jusqu'au WP6. Après c'est plus technique, plus aérien, quelques petits passages d'escalade en III sont à négocier. Vous êtes en paroi, le risque de chute de pierre n'est jamais à exclure.
Cordialement


Visorandonneur
le jeudi 10 mai 2018 à 17:54

bonjour

je suis allé voir ce circuit hier,pour moi la 2e partie du circuit est difficile( voir par endroit dangereuse) je suis arrivé au pied de la cheminée Phiémon ( barreaux scéllés) j'ai fait une cinquantaine de mètres et je me suis arrêté la pluie commençait à tombée donc j'ai fait demi-tour je connais mais limites.par contre dans le descriptif de cette randonnée au tout début il est marqué : le retour plus technique,alternant marche et escalade facile .d'ou ma question sur le casque et la corde.

cordialement


Visorandonneur
le mercredi 09 mai 2018 à 07:22

Bonjour,

Comprenez, qu’il n’est pas possible de répondre à une telle question sur un forum public. Cela engage la responsabilité de l’auteur. De plus, vous répondre favorablement serait en contradiction avec les recommandations données.
Tout ce que je peux vous dire, c’est que le niveau d’engagement, la technicité et l’exposition sont nettement supérieur au sentier Marcel Estruch. Il n’y a pas de chaîne, la seule protection en place (actuellement) est un morceau de stat dont on ne peut affirmer la résistance et la présence dans le temps.

Bonne Rando


Visorandonneur
le mardi 08 mai 2018 à 16:01

bonjour

merci pour votre réponse ,je n'ai pas l'intention de faire le mont blanc en basket,comme je n'ai jamais fait les calanques en tong ou la sainte victoire et la sainte baume en espadrilles comme j'ai pu le voir dans le sentier Marcel Estruch si je vous ai posé cette question c'est que je ne possède pas le matériel pour escalader ,je ne connais pas ce circuit comme on n'ai jamais si bien servit que par sois même je vais aller voir ce circuit.encore une fois merci pour votre réponse

cordialement


Visorandonneur
le lundi 07 mai 2018 à 20:38

Bonsoir,

Compte tenu de votre question, je ne pourrai que vous déconseiller de faire cet itinéraire. C'est comme si les personnes qui on fait le Mont Blanc en basket de manière individuelle avaient auparavant demander conseil à la Maison de la Montagne à Chamonix. A vous d'assumer vos choix.

Cordialement

Alain


Visorandonneur
le lundi 07 mai 2018 à 14:46

bonjour.

faut-il vraiment etre èquipé de casque et cordes pour faire cette rando?

cordialement

Autres randonnées dans le secteur

Le Sentier du Littoral entre La Garde et le Sémaphore du Bec de l'Aigle
Distance 7.29km Dénivelé positif +526m Dénivelé négatif -523m Durée 3h20 Difficile Difficile
Départ Départ à La Ciotat - 13 - Bouches-du-Rhône

Cet Itinéraire sportif et technique, exposé par endroit, au départ de La Garde à La Ciotat, vous fera parcourir, au plus près, une partie des Falaises Soubeyrannes entre Notre-Dame de la Garde et le Sémaphore du Bec de l'Aigle. Vous découvrirez la spécificité de ces falaises faites de grès, de poudingues et de calcaire mêlés. Au retour, vous traverserez d'ancienne restanques et des ruines de fermes oubliées, avant de rejoindre par une route peu fréquentée, votre point de départ.

La Ciotat et le Cap Canaille
Distance 11.33km Dénivelé positif +455m Dénivelé négatif -462m Durée 4h20 Facile Facile
Départ Départ à La Ciotat - 13 - Bouches-du-Rhône

Randonnée au gré des curiosités du Cap Canaille.

Bau Rous, Grottes et Dent du Chat au départ de La Ciotat
Distance 5.95km Dénivelé positif +255m Dénivelé négatif -251m Durée 2h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Ciotat - 13 - Bouches-du-Rhône

Tour de la Carrière du Loin en passant par le Bau Rous, l'Arche et la Dent du Chat. Deux passages, peu marqués et peu fréquentés, requièrent le port du pantalon.

Le vignoble Cassidain entre les Rompides et la Couronne de Charlemagne
Distance 8.8km Dénivelé positif +285m Dénivelé négatif -290m Durée 3h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cassis - 13 - Bouches-du-Rhône

Cette randonnée au départ du Pas de Bellefille, situé sur la route reliant La Ciotat à Cassis, vous fera parcourir une boucle permettant de découvrir la partie du vignoble cassidain s'étendant dans le vallon des Janots situé entre Les Rompides et La Couronne de Charlemagne. L'itinéraire varié alterne routes, chemins, sentiers, sentes peu fréquentées et passages dans les vignes.

Les Calanques de Port-Miou, Port-Pin et En-Vau
Distance 14.73km Dénivelé positif +456m Dénivelé négatif -457m Durée 5h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cassis - 13 - Bouches-du-Rhône

Circuit plaisant des 3 calanques à faire sur la journée pour randonneurs entraînés. Pas de difficulté majeure hormis une descente un peu délicate vers la Calanque d'en-Vau.

Les Calanques de Port Miou, Port Pin, En Vau au départ de Cassis
Distance 9.32km Dénivelé positif +459m Dénivelé négatif -456m Durée 3h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cassis - 13 - Bouches-du-Rhône

Cette randonnée le long des calanques vous en mettra plein les yeux.

Le Mont Gibaou, le Baou Redon et la Grotte des Janots à partir de Cassis
Distance 6.39km Dénivelé positif +264m Dénivelé négatif -267m Durée 2h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cassis - 13 - Bouches-du-Rhône

Cette randonnée au départ de Cassis vous mènera au Mont Gibaou et au Baou Redon entre Cassis et Roquefort-La-Bédoule en suivant par endroit un ancien balisage Orange. Ces belvédères offrent une vue à 360° couvrant les Calanques, la chaîne de l'Etoile, le Garlaban, le Massif de la Sainte-Baume, La Ciotat et le Golfe d'Amour, la Baie de Cassis. Vous descendrez à travers le Bois de la Marcouline et vous pourrez visiter la Grotte des Janots, cavité idéale pour découvrir le monde souterrain.

Les Calanques de Port Miou, Port Pin, En Vau au départ de Cassis
Distance 13.28km Dénivelé positif +551m Dénivelé négatif -551m Durée 5h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cassis - 13 - Bouches-du-Rhône

Beauté des falaises sur la mer.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.