Tête de la Cassille par les Lacs Rouge et de la Casse Blanche

L'or éclatant des mélèzes, la minéralité absolue des sommets et le bleu profond de ses ciels font de la Vallée de la Clarée un des plus beaux paysages du monde, surtout à l'automne.

Cet itinéraire, principalement hors sentier, culmine avec l'ascension du plus haut sommet au Sud du massif des Cerces, la Tête de la Cassille (3069m), passe par les lacs des combes environnantes et se termine dans les alpages bucoliques parsemés de mélèzes qui surplombent chalets traditionnels et petites chapelles.

Attention : Cette randonnée comporte des passages très engagés et est réservée à des montagnards aguerris ayant une certaine technique d'escalade et non sujets au vertige.

Fiche technique
Une randonnée Névache créée le lundi 16 octobre 2017 par bouvierjr. MAJ : samedi 22 décembre 2018
Durée Durée moyenne: 7h05[?]
Distance Distance : 13.6km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1327m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1323m
Point haut Point haut : 3073m
Point bas Point bas : 1871m
Extrêmement difficile Difficulté : Extrêmement difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Cerces, Vallée de la Clarée, Dauphiné
Commune Commune : Névache (05100)
Départ Départ : N 45.035182° / E 6.542509°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3435ET, 3435ETR, 3436ET, 3436ETR, 3535OT, 3535OTR
Téléchargez : -
Les Chalets et la Crête du Queyrellin La Chapelle Sainte-Appolonie et les Chalets du Queyrellin Mélèzes d'or sous la Dent du Diable La Dent du Diable et la Crête du Raisin au-dessus des deux mamelons entre lesquels passe l'itinéraire

Description de la randonnée

Se garer le long d'un chemin carrossable, à gauche de la route en montant, peu après le pont de Fontcouverte et le camping de l'Argentière.

(D/A) Du parking, emprunter le chemin carrossable interdit à tout véhicule, pour monter aux Chalets du Queyrelin.

(1) Peu après une chapelle, prendre à gauche le sentier montant rive gauche du Ruisseau du Chardonnet, d'abord vers l'Ouest puis le Sud-Ouest. Ce sentier change de rive lorsque la pente s'amollit, pour éviter les éboulis au pied des crêtes du Queyrellin.

(2) À l'endroit où le sentier oblique à gauche (vers le Sud), le quitter pour aller traverser le ruisseau en contrebas à droite, et trouver une sente qui lèche le pied des éboulis sous les crêtes du Queyrellin. Cette sente est parfois ténue, mais elle est facile à retrouver, car elle se trouve principalement en dehors des éboulis, à part pour la traversée de quelques blocs volumineux. Elle se dirige rapidement au Nord-Ouest, avant de passer plein Nord après un petit lac (cote IGN 2483m) asséché en fin de saison. Elle remonte ensuite dans une pente plus forte à l'Ouest pour atteindre les Lacs de la Casse Blanche.

(3) Au replat entre les deux lacs, observer la Tête de la Cassille (sommet le plus haut au Nord-Ouest, surmonté d'une croix) et contourner le lac amont par sa gauche (Ouest) en s'élevant dans les éboulis, jusqu'à arriver à un très raide couloir herbeux parsemé de petits rochers. En s'aidant du piolet (planter la lame dans la terre pour créer un point d'ancrage), gravir ce couloir herbeux jusqu'à sortir sur la crête menant à la Tête de la Cassille.

(4) Sur la crête, prendre à gauche, plein Ouest et remonter l'arête sur la gauche (Sud) de son fil jusqu'à atteindre des pentes moins raides en gros éboulis. Gravir ces derniers pour atteindre la première antécime de laquelle on voit clairement la seconde antécime, plus rocheuse, et la croix sur la vraie cime. Redescendre légèrement par la le côté le moins raide (à droite de l'arête, côté Est) avant de gravir la seconde antécime par ce même côté. Un mini-col sépare l'antécime de la cime et il faut gravir sur quelque mètres une dalle inclinée à 15º en bon rocher pour atteindre la croix. Au pied de celle-ci, se trouve une boîte contenant le livre d'or de la Tête de la Cassille.

(5) Revenir par le même chemin ou suivre ma trace qui s'en écarte un peu dans les éboulis jusqu'à rejoindre l'endroit d'arrivée sur la crête.

(4) Contourner un promontoire rocheux par la droite (côté Sud) avant de basculer sur l'autre côté de l'arête (Nord), plus facile. Rester toujours au plus près de cette arête pour progresser vers l'Est et atteindre un petit col parsemé de lauzes très noires (cote IGN 2878m). Continuer dans le prolongement de l'arête vers un petit sommet (cote IGN 2914m) qui permet de bien repérer la suite de l'itinéraire: au Nord, la Combe du Lac Rouge où se fera la descente et, au Sud, celle de Casse Blanche où s'est effectuée la montée. Enfin, à l'Est, une combe en éboulis de rochers quasi blancs.
De ce petit sommet, prendre au Nord (c.a.d. à gauche) pour descendre l'arête vers un petit col séparant la Combe du Lac Rouge de celle anonyme en éboulis blancs. Un éboulis descend sur la gauche (Ouest) parcouru d'une sente peu marquée en lacets qui viennent régulièrement buter sur une petite falaise rocheuse au Nord.

(6) Emprunter cette sente sur quelques lacets jusqu'à pouvoir contourner la falaise par son extrémité Ouest et de là, obliquer plein Nord toujours sur la sente peu marquée. Celle-ci emprunte rapidement des pentes moins raides mais toujours très minérales et continue au Nord jusqu'au Lac Rouge.

(7) Au Lac Rouge, obliquer à droite, plein Est, pour passer un petit col et redescendre dans des éboulis sous la Chandelle du Lac Rouge, soit en suivant les lacets de la sente, soit en ramasse dans les cailloux. Atteindre ainsi des prés dans lesquels se trouvent de gros blocs de rochers. Deux rochers nettement plus gros que les autres, espacés de 50m environ marquent le point d'inflexion de l'itinéraire.

(8) Entre ces deux rochers, obliquer à droite pour se diriger à vue au Sud-Est puis Sud-Sud-Est le long du rebord herbeux de la Montagne des Travers. Rester sur la partie la plus plate du replat entre la Vallée de la Clarée et la Crête du Queyrellin, en cherchant constamment à ne pas prendre ou perdre d'altitude et arriver ainsi vers la cote IGN 2413m.

(9) À cet endroit, viser la Dent du Diable qui domine l'horizon au-dessus de deux mamelons herbeux, et plus précisément, le collet entre ces deux mamelons. Toujours en restant de niveau, atteindre ce collet pour franchir, quelque pas plus loin, le Ruisseau de Rif Tord. De là, le sentier emprunté à l'aller est bien visible.
Viser ce sentier, le plus commode étant de descendre lentement à flanc vers lui plutôt que de piquer dans la pente.

(1) Une fois sur ce sentier, le redescendre en sens inverse de l'itinéraire de montée, pour atteindre le parking peu après les Chalets du Queyrellin (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1876m - Parking
1 : km 1.67 - alt. 2166m - Carrefour de la boucle
2 : km 2.49 - alt. 2295m - À droite vers le ruisseau en contrebas
3 : km 4.89 - alt. 2689m - Replat entre les Lacs de Casse Blanche - Lacs de la Casse Blanche
4 : km 5.92 - alt. 2943m - Crête de la Tête de la Cassille
5 : km 6.23 - alt. 3073m - Tête de la Cassille
6 : km 6.98 - alt. 2895m - Col permettant de basculer vers le Lac Rouge
7 : km 8.05 - alt. 2607m - Lac Rouge
8 : km 8.58 - alt. 2399m - Deux gros rochers espacés de 50m
9 : km 9.91 - alt. 2401m - Cote IGN 2413m
D/A : km 13.6 - alt. 1871m - Parking

Informations pratiques

Les photos de la randonnée sont particulièrement utiles pour se repérer dans les étapes :
(3) avec le sommet de la Cassille,
(4) avec la vue de la cime et l'antécime, la Crête des Béraudes barrant la Combe du Lac Rouge, la Combe de Casse Blanche et les éboulis blancs sous le sommet anonyme, (8) avec le replat de la Montagne des Travers
(9) avec le col entre les 2 mamelons.

Le chemin carrossable menant aux chalets de Queyrellin est interdit au public mais les locaux semblent ne pas faire grand cas de cette interdiction.

Attention, il y a absence totale de balisage le long de cet itinéraire, même lorsqu'il rejoint (rarement) des sentiers principaux.

Difficulté :
Il est possible d'éviter la partie très raide de l'étape (3) en montant au petit col (cote IGN 2878m) de l'étape (4). Cela rallonge un peu l'itinéraire mais le rend nettement plus facile : la cotation devient alors "Très Difficile" de cette randonnée mais reste dans la fourchette haute, à peu près équivalente à celle de la Grande Tête de l'Obiou.

Cette randonnée est déconseillée aux enfants, aux personnes sujettes au vertige, et aux randonneurs accompagnés de chiens.

Équipement :

  • le piolet est indispensable dans la montée de l'étape (3) afin de s'assurer avec sa lame dans la très raide pente herbeuse.
  • le casque est fortement conseillé, ne serait-ce que pour les pierres projetées par les bouquetins (une bonne dizaine de ces caprins m'ont escorté lors de cette sortie).

Eau :
Les points d'eau sont relativement nombreux le long du parcours, un filtre permet de facilement s'y réapprovisionner.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3435ET, 3435ETR, 3436ET, 3436ETR, 3535OT, 3535OTR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Saison :
L'automne est le moment idéal pour la randonnée (sauf sur glacier, mais il n'y en a pas ici), et celle-ci offre des paysages splendide à cette époque de l'année.

Album photo :
L'album photo (Google) public de la sortie est disponible en ligne.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 5/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur traducteur
le vendredi 17 août 2018 à 19:19

Merci pour ce retour, je vais mettre à jour la difficulté.
Dans le même style, il y a le Grand Galibier, également un peu long, mais superbe.
Bonnes randonnées !

- jr

ɹəı̣⋀noq ə̗uəɹ-uɒəɾ̣


Visorandonneur
le vendredi 17 août 2018 à 15:48

A faire !


Visorandonneur
le vendredi 17 août 2018 à 12:01

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : vendredi 17 août 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

C'est long mais que c'est beau ! Dommage que le temps se soit un peu gâté en fin de journée. Il faut absolument refaire cela à l'automne.

Une remarque sur la cotation : je pense que cela vaut un ED, les derniers mètres sur la tête sont vraiment impressionnants, et la montée dans les herbes/éboulis sur la crête est plus que raide.

Autres randonnées dans le secteur

Distance 14.53km Dénivelé positif +1052m Dénivelé négatif -1049m Durée 6h40 Difficile Difficile
Départ Départ à Névache - 05 - Hautes-Alpes

Au départ du camping de Fontcouverte, montée au Col du Chardonnet par le Refuge du Chardonnet, puis on pousse (avec un peu de hors sentier) jusqu'au Col de l'Aiguillette et au pied du Peryou. Retour par le Col de l'Aiguillette et la Crête du Chardonnet, pour redescendre via les Chalets du Queyrellin.

Lac Laramon - Lac du Serpent
Distance 9.1km Dénivelé positif +613m Dénivelé négatif -613m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Névache - 05 - Hautes-Alpes

Un classique de la haute vallée de la Clarée avec un magnifique panorama sur les massifs des Cerces et des Ecrins

Pic du Lac Blanc - Lacs de Laramon, du Serpent et des Gardioles
Distance 14.07km Dénivelé positif +1102m Dénivelé négatif -1105m Durée 6h40 Difficile Difficile
Départ Départ à Névache - 05 - Hautes-Alpes

Après avoir pu contempler les beaux lacs de Laramon et du Serpent, le Pic du Lac Blanc (2980m), dans un univers minéral, ce circuit offre un très beau panorama sur les Écrins et le massif du Thabor. Au retour, on découvre les différents petits lacs des Gardioles.

Col du Chardonnet - Lac de la Mine
Distance 11.71km Dénivelé positif +793m Dénivelé négatif -790m Durée 5h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Névache - 05 - Hautes-Alpes

Une randonnée très agréable et variée dans une vallée restée assez sauvage. Au col, un panorama magnifique sur le Massif des Écrins, les Cerces et le Massif du Grand Galibier.

Cascade de Foncouverte
Distance 1.01km Dénivelé positif +26m Dénivelé négatif -26m Durée 0h20 Facile Facile
Départ Départ à Névache - 05 - Hautes-Alpes

Randonnée familiale qui permet, en un petit aller-retour, de découvrir la très belle cascade de Fontcouverte.

Le circuit des lacs de la Clarée : Laramon, Serpent, les Gardioles, Blanc
Distance 14.42km Dénivelé positif +1068m Dénivelé négatif -1331m Durée 6h40 Difficile Difficile
Départ Départ à Névache - 05 - Hautes-Alpes

Une randonnée, certes longue, qui vous fera découvrir un des secteurs majeurs de la merveilleuse Vallée de la Clarée.

Distance 13.07km Dénivelé positif +846m Dénivelé négatif -1130m Durée 5h45 Difficile Difficile
Départ Départ à Névache - 05 - Hautes-Alpes

Une traversée du massif des Cerces par l'un de ses plus hauts col (Béraude) et quelques très beaux Lacs.
Et l'occasion de voir une bonne partie de l'itinéraire de descente de la veille, ainsi que les nombreux lacs de l'autre versant.
En début d'été, l'itinéraire peut-être rendu difficile par la présence de neige dans le cirque du Lac des Béraudes ou d'une corniche sur le Col des Béraudes (c'est du vécu !).

Lac de la Cula en boucle
Distance 6.13km Dénivelé positif +470m Dénivelé négatif -463m Durée 2h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Névache - 05 - Hautes-Alpes

Voici une courte randonnée, avec une partie hors sentier, très facile vers un lac magnifique, véritable belvédère du massif des Cerces.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.