Suc au May dans le massif des Monédières

Une randonnée Saint-Augustin (Corrèze) créée le mercredi 31 janvier 2018 par pgetrochon. MAJ : mercredi 06 juin 2018

Agréable randonnée menant au sommet du Suc Mary qui domine le cirque de Freysselines et l'Étang de Ganezande. À son sommet, équipé d'une table d'orientation, belles vues sur les alentours.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 3h20[?]
Distance Distance : 8.83km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 327m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 320m
Point haut Point haut : 900m
Point bas Point bas : 612m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Massif central
Commune Commune : Saint-Augustin (Corrèze) (19390)
Départ Départ : N 45.454767° / E 1.821241°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 2233O
Téléchargez : -
Vue de Chauzeix Route forestière sous le Puy de Chauzeix Chemin forestier Chemin d'exploitation en dessous du sommet du Suc au May

Description de la randonnée

Le point de stationnement se situe à proximité du village de Chauzeix sur une petite route partant de la route D121 à l'Est du village de Chauzeix pour desservir deux habitations et qui se poursuit par un chemin d'exploitation. Le stationnement se fait sur le bas côté de cette petite route dans l'herbe au niveau du virage en dessous de la dernière maison, des deux côtés de la petite route (cf. coordonnées GPS).

(D/A) Quitter le point de stationnement en montant vers la dernière habitation (le départ du circuit est sur le GR®46). La petite route fait place à un chemin d'exploitation sitôt passé la dernière habitation.
Tourner à gauche dans le chemin d'exploitation (non balisé) qui rejoint en une centaine de mètres environ la route D121.
Virer à droite et emprunter la route D121 avec prudence (route assez étroite à visibilité réduite).
À présent, le circuit suit le GR®440 ou GRP® de Monédières.

(1) Un peu après un large virage vers la gauche, prendre sur la gauche le chemin d'exploitation en légère montée. Ce chemin dessert le lieu-dit Branceau. Continuer tout droit sur ce chemin d'exploitation qui devient un chemin forestier en pénétrant dans la forêt.
Laisser sur la droite le chemin desservant le lieu-dit Branceau.

(2) Dans un virage en épingle à cheveux, prendre à droite le chemin à niveau qui contourne le Puy de Chauzeix. Le chemin redescend légèrement avant de tourner vers la gauche et de monter en pente régulière vers le haut du Cirque de Freysselines. Continuer tout droit sur ce chemin balisé (GR® 440).

(3) Après avoir franchi un petit vallon dont le ruisseau est capté au profit du village de Freysselines en contrebas, laisser sur la gauche un chemin sans issue. Le chemin contourne à présent le Suc au May.
La pente du chemin s'accroit et le chemin monte en épingle à cheveux vers un carrefour de routes proche du sommet. Le chemin finit par rejoindre une petite route (qui sert de support au GR®440 après le sommet du Suc au May).
Tourner à gauche sur cette petite route qui rejoint immédiatement la route D128E.

(4) Dans le carrefour de routes, tourner à gauche sur la D128E qui permet de poursuivre la montée après un court replat.

(5) Obliquer à droite dans la petite route fermée par une barrière qui va jusqu'au sommet du Suc au May.
Poursuivre jusqu'au sommet où se trouve une table d'orientation.

(6) Splendide panorama à la table d'orientation du Suc au May à 908m d'altitude sur l'ensemble de la région (belles vues sur Freysselines, l'Étang de Ganezande et les environs) et, par beau temps, les chaînes volcaniques des Monts du Cantal, du Mont Dore et des Puys d'Auvergne.
Redescendre du Suc au May en empruntant au début le même itinéraire.
Prendre ensuite un chemin sur la droite juste avant la barrière qui ferme cette petite route. À partir de ce point plus de balisage. Le chemin rejoint très rapidement une petite route.

(7) À cet endroit, tourner à droite et continuer dans un chemin forestier qui contourne la partie sommitale du Suc au May.
Le chemin mène à un petit col entre le Suc au May et le Puy de Chauzeix. Continuer sur le chemin après avoir franchi ce petit col et amorcer la descente en contrebas du sommet du Puy de Chauzeix puis sur ses flancs.
Continuer sur ce chemin jusqu'à une route forestière.

(8) Tourner à gauche dans la route forestière et l'emprunter jusqu'à rejoindre le point (2).

(2) À partir de là, revenir au point de départ par le même itinéraire qu'à l'aller (chemin balisé car c'est le GR®440 - GRP® des Monédières).

Pour rappel parcourir avec prudence les sept à huit cent mètres sur la route D121 et arriver au point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 612m - Bord de route dans un virage
1 : km 0.55 - alt. 634m - Carrefour de la boucle
2 : km 1.49 - alt. 728m - Croisement de chemins dans un virage en épingle
3 : km 3.15 - alt. 809m - Croisement de chemins forestiers
4 : km 3.98 - alt. 871m - Carrefour de routes en T
5 : km 4.28 - alt. 886m - Carrefour de routes
6 : km 4.5 - alt. 897m - Sommet du Suc au May
7 : km 4.71 - alt. 889m - Croisement chemin forestier - route forestière
8 : km 6.75 - alt. 783m - Croisement chemin forestier - route forestière
D/A : km 8.83 - alt. 612m - Bord de route dans un virage

Informations pratiques

Cette randonnée en terrain varié et en montagne nécessite d'être correctement chaussé, chaussures montantes conseillées.

Ce parcours est en partie non balisé et croise des chemins balisés. Il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une lecture du paysage.Une grande portion du circuit suit le GR® 40 balisé en Rouge et Blanc.

Randonnée réalisée par l'auteur le 29 mai 2018

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2233O.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

Massif des Monédières
Le massif des Monédières est un ensemble granitique qui fait partie du Massif central et qui se situe au sud-ouest du plateau de Millevaches.
Dominant de plus de 300 mètres la partie corrézienne du plateau limousin à l'ouest, les Monédières constituent un des reliefs les plus marqués des monts du Limousin, présentant un contraste imposant par sa soudaineté, offrant une vue de plusieurs dizaines de kilomètres en direction de l'ouest. Cette rupture est renforcée et causée par les différences géologiques entre le massif (granitique) et le plateau (gneiss).
D'une superficie totale d'environ 60 km2, il se situe entre les communes de :
Treignac, Affieux, Veix et Lestards au nord ;
Pradines, Grandsaigne et Saint-Yrieix-le-Déjalat à l'est ;
Saint-Augustin, Chaumeil et Sarran au sud ;
Madranges à l'ouest.
Il est séparé du plateau limousin, à l'ouest, par les cours de la Vimbelle et de la Madrange, et du plateau de Millevaches, à l'est, par la Corrèze et la Corrèze de Pradines.
Ses sommets arrondis dominent les vallées alentour de 150 à 300 mètres :
- le puy de Monédière, point culminant à 919 mètres,
- le suc au May, 908 mètres, d'où l'on peut découvrir l'ensemble du parc naturel régional des Volcans d'Auvergne (chaîne des Puys, monts Dore, Cézallier, monts du Cantal) et le reste du parc naturel régional de Millevaches en Limousin (mont Gargan, mont Bessou) et où est implantée une table d'orientation ;
- le puy de Chauzeix, 893 mètres ;
- le Peuch géant, 856 mètres ;
- le puy Charrin, 869 mètres ;
- le puy d'Orliac, 705 mètres.

Suc au May
Située à 908 mètres d'altitude, la table d'orientation du Suc au May permet de découvrir un magnifique panorama où se côtoient la Montagne Limousine et le plateau de Millevaches. Le massif des Monédières forme une suite de bombements et de faibles dépressions à fond plat. Par beau temps on peut admirer les reliefs de l'Auvergne : monts Dôme, monts Dore et monts du Cantal.
Le mot Monédières signifie « monts du jour », et laisse présager des jeux de lumières offerts. Le massif a néanmoins subi trois incendies très importants (le premier a été déclenché par Jules César pour éliminer les puissants druides autochtones, le deuxième par les proconsuls (dans le même but) et le troisième a été commandité par Louis de Pompadour, le baron de Treignac, lors des guerres de religion).
La course cycliste du Bol d'or des Monédières, lancée par l'accordéoniste Jean Ségurel, se court dans le massif.
Le massif abrite une zone classée Natura 2000, les Landes des Monédières.

Chaumeil
Chaumeil est située au chœur du massif des Monédières, près de village se trouve la Maison des Monédières qui propose des expositions et animations. La rivière la Corrèze passe sur son territoire.
La mairie abrite une exposition consacrée à la vie et l'oeuvre de l'accordéoniste Jean Ségurel qui étatit natif de ce village.
Son toponyme évoque les anciennes toitures de chaume. En réalité, Chaumeil est un mot issu de l'ancien occitan "calm", dans sa forme limousine "chalm"qui signifie lande, hauteur dénudée, plateau désert. Le bourg de Chaumeil domine la vallée de la Douyge.

L'église Saint-Jacques le Majeur et Saint-Laurent
Un superbe porche, dont l'arc en plein cintre, soutenu par deux anges à phylactère, coiffe un magnifique portail gothique. Plusieurs statues, dont deux Vierges en pierre polychrome, classées et datant de la fin du Moyen-Age sont exposées dans l'édifice, ainsi qu'un retable du XVIIe siècle en noyé sculpté peint et argenté.

Chaumeil, patrie de l'accordéon
Chaumeil a la particularité d'être le berceau de nombreux accordéonistes, parmi eux figure notamment Jean Segurel. Vous avez la possibilité de visiter son musée situé au rez-de-chaussée de la Maison de Pays des Monédières.(entrée gratuite)

Jean Ségurel (né le 13 octobre 1908 à Chaumeil, en Corrèze, mort au même endroit le 29 décembre 1978), était l'un des plus célèbres et populaires accordéonistes, compositeur et chef d'orchestre. Il a été promu en 1968 chevalier de la Légion d'honneur par le général de Gaulle. Dix fois millionnaire du disque, auteur de plus de six cents chansons, dont la plus célèbre créée en 1936 Bruyères Corréziennes, inspirée à Ségurel par son parolier Jean Leymarie, par la bruyère particulièrement belle et fleurie sur les flancs des Monédières. Cette chanson a fait le tour du monde et il en enregistra six versions différentes sur disque tout au long de sa carrière. Celle datant de 1945 et enregistrée sur disque "Odéon" fut tirée à plus de 600 000 exemplaires, un record pour l'époque.
Fils de paysans corréziens qui, pour arrondir leurs quelques revenus avaient ouvert à Chaumeil un café-auberge, très jeune, Jean-Baptiste Ségurel, que l'on surnommait familièrement " Baptistou " montra des dispositions pour la musique, ayant lui même confectionné un violon. Mais il connut sa plus grande joie lorsque son père lui donna vingt francs pour s'en acheter un vrai à Tulle. Il put alors accompagner ce dernier pour faire danser les gens du pays dans les bals et foires de la région. Le jeune " Baptistou " découvrit alors un instrument de musique qui était à lui seul un véritable orchestre " l'accordéon ". A son retour du service militaire en 1929, ayant décidé de devenir accordéoniste, Jean Ségurel fut remarqué par les trois frères " Maugein ".
Il entama sa carrière de musicien en allant jouer dans des bals corréziens les jours de foire, puis dans les mariages, mais le plus souvent tout seul, la grosse caisse au pied. Dans les années 30, avec deux amis instituteurs, Jean Leymarie et Roger Faure, il monta une petite formation qui allait connaître très vite le succès : Les Troubadours Corréziens. Comme les Auvergnats, beaucoup de corréziens s'étaient expatriés à Paris dès les années vingt. Parmi eux, le couple Gervais et Antonine Goursolas, originaires de Saint-Augustin et fondateurs du groupe folklorique Les chanteurs et Danseurs Limousins de Paris. Il présentèrent Jean Ségurel à Martin Cayla, alors pionnier du folklore du Massif Central dans la région parisienne et qui avait fondé sa propre maison de disque "Le Soleil".
Il est connu également pour avoir créé en 1952 la célèbre course cycliste du "Bol d'or des Monédières".

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.48/5
Nombre d'avis : 6
Fiabilité de la description : 4.33/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.6/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.5/5


Visorandonneur
le mercredi 20 février 2019 à 07:33

Merci pour votre commentaire.
Bonnes randonnées


Visorandonneur
le mercredi 20 février 2019 à 06:46

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : samedi 16 février 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Circuit très intéressant et assez facile,
beaux paysages à découvrir.
Peu de risques de se tromper de chemin


Visorandonneur
le mercredi 24 octobre 2018 à 21:38

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : dimanche 21 octobre 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Jolie randonnée, avec beaucoup de sentiers forestiers, un peu de dénivelé, et un beau panorama un fois atteint le sommet du Suc au May. Et ce jour-là, soleil radieux, donc parfaite!


Visorandonneur
le lundi 22 octobre 2018 à 09:57

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : lundi 22 octobre 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Très belle randonnée avec un petit peu de dénivelé. De très beaux panoramas. De beaux sous-bois. Que du positif. 10km au GPS


Visorandonneur
le lundi 08 octobre 2018 à 08:16

Nous n'avons pas encore parcouru cette randonnée; c'est programmé pour le 23 octobre, si le temps est avec nous.
Cordialement. Merci. Alain B.


Visorandonneur
le lundi 24 septembre 2018 à 13:36

Note globale : 3.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 23 septembre 2018
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Description du circuit pas très explicite - Pour le retour chemin traverse maintenant un parc pour bestiaux.
Il est précisé virage en lacet : plutôt en courbe prononcée
Sinon nous concernant jour de brouillard donc du Suc visibilité nulle -
Rando sympa à faire en famille


Visorandonneur
le vendredi 17 août 2018 à 11:48

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.
Le choix du point de stationnement est toujours délicat. Il doit permettre, pour moi, le stationnement de plusieurs véhicules en toute sécurité sans gêne pour les autres usagers du lieu. Votre proposition ne me semble pas remplir toutes ces contraintes. Une voiture est "garable" près du petit bois mais pas plus ... à moins que je n'ai pas vu le bon endroit.
Je dois y retourner avec un groupe de randonneurs prochainement et nous nous ferons déposer au début de la route forestière pour éviter l'écueil que vous citer et ne garder que la partie la plus agréable. Le bus ira lui nous attendre ailleurs car il ne peut en aucun cas se stationner durablement à proximité.

Bonne randonnée


Visorandonneur
le vendredi 17 août 2018 à 09:56

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : vendredi 17 août 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Non utilisé
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Très beau circuit qui permet de découvrir le cirque de Freysselines puis toute la région au sommet du Suc-au-May. Le point de départ gagnerait à être décalé de 500 m environ jusqu'à un petit bois, pour éviter une grande partie de la route goudronnée D121. Mais c'est le seul bémol. Merci à ce contributeur.


Visorandonneur
le lundi 13 août 2018 à 10:19

Note globale : 3.67 / 5

Date de la randonnée : lundi 13 août 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen

Circuit sympa et agréable par ses grosses chaleurs.
La vue depuis le Suc au May est belle.

Autres randonnées dans le secteur

Bonnefond et le Moulin de Chadebec
Distance 10.32km Dénivelé positif +191m Dénivelé négatif -188m Durée 3h25 Facile Facile
Départ Départ à Bonnefond - 19 - Corrèze

Temps réel : 2h30
Cette randonnée vous mènera au Cœur du Massif des Monédières et du Plateau des Millevaches où coulent de nombreux ruisseaux. Le patrimoine rural est aussi riche en pierres, croix, menhirs et ponts planches. L'hiver vous pourrez faire ce circuit en ski de fond.

Circuit du Theil à Clédat
Distance 3.1km Dénivelé positif +51m Dénivelé négatif -51m Durée 1h00 Facile Facile
Départ Départ à Grandsaigne - 19 - Corrèze

Petite balade autour du magnifique village restauré de Clédat, entouré de la Forêt de Larfeuil. Avec son église, ses fontaines et ses petites maisons en pierres et toits de chaume, Clédat vous fera voyager dans le temps.

Autour du Cirque de Freysselines
Distance 12.27km Dénivelé positif +390m Dénivelé négatif -390m Durée 4h25 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Augustin (Corrèze) - 19 - Corrèze

Belle sortie dans les Monédières qui débute par l'ascension du Suc au May (900m), et la descente dans la forêt du Puy de Chauzeix débouchant sur l'Étang de Ganezande.

Sur les traces de Jean Ségurel
Distance 9.89km Dénivelé positif +280m Dénivelé négatif -286m Durée 3h30 Facile Facile
Départ Départ à Chaumeil - 19 - Corrèze

Magnifique parcours dans les Monédières au pays de Jean Ségurel. Entre forêt de sapins et vieux moulin, vous écouterez le ruissellement de l'eau vous guider jusqu'à l'arrivée.

Distance 4.02km Dénivelé positif +55m Dénivelé négatif -55m Durée 1h15 Facile Facile
Départ Départ à Eyrein - 19 - Corrèze

Petite balade en forêt corrézienne, très agréable lors de la saison des cèpes.
Marche sans difficultés particulières.

Distance 6.53km Dénivelé positif +203m Dénivelé négatif -206m Durée 2h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Augustin (Corrèze) - 19 - Corrèze

Agréable randonnée sur les contreforts du Suc au May. Ce parcours en boucle emprunte en début et fin de parcours une bonne portion du GRP® des Monédières autour de Chauzeix.

Distance 14.53km Dénivelé positif +483m Dénivelé négatif -481m Durée 5h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Bar - 19 - Corrèze

Sur le Chemin de Compostelle, entre vallons et sous-bois.

Tour du Puy d'Orliac
Distance 8.05km Dénivelé positif +187m Dénivelé négatif -184m Durée 2h45 Facile Facile
Départ Départ à Veix - 19 - Corrèze

Au départ de la charmante église romane de Veix, une agréable boucle forestière agrémentée de verts pâturages et de belles maisons anciennes.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.