Saint-André - Saint-Benoît

Cette randonnée fait partie intégrante du circuit Au plus près du chemin de fer de La Réunion.

Dernière étape concernant le trek au plus près du chemin de fer. Il s'agit et de loin, l'étape la plus longue en kilomètres. Il faut donc avoir un certain niveau de marche. La première partie de la randonnée est urbaine et se déroule dans la ville de Saint-André, la deuxième partie est plus agricole. La dernière partie est de nouveau urbaine mais c'est sur cette partie que vous rencontrerez le plus de vestiges ferroviaires en ce qui concerne cette étape.

Fiche technique
n°2873636
Une randonnée Saint-André (La Réunion) créée le jeudi 09 janvier 2020 par orando974. MAJ : lundi 11 mai 2020
Durée Durée moyenne: 7h15[?]
Distance Distance : 24.34km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 115m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 195m
Point haut Point haut : 146m
Point bas Point bas : 4m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Non
A pied A pied
Commune Commune : Saint-André (La Réunion) (97440)
Départ Départ : S 20.960468° / E 55.654786°
Arrivée Arrivée : S 21.030689° / E 55.714652°
Téléchargez : -

Description de la randonnée

Détour

(D) Commencer la randonnée au niveau de l'actuelle médiathèque de Saint-André et rejoindre la départementale. Juste de l'autre côté de la route se trouve l'ancienne maison du garde barrière ainsi qu'un rail. Depuis la départementale, partir à gauche et au rond-point, prendre la première sortie. Tourner sur la première à gauche sur la Rue de la Communauté et prendre de nouveau à gauche au premier croisement vers le stade et couper le tracé ferroviaire.

(1) Faire ensuite le tour du stade par un sentier. Ce dernier recoupe le tracé du chemin de fer de l'autre côté du stade. Ressortir ensuite au niveau de la Rue de la Communauté et prendre à gauche sur cette dernière. Rester sur la même rue jusqu'à son terminus. Le chemin recoupe le tracé de la voie ferrée peu après la piscine.

(2) À la fin de la rue, passer sous la nationale pour se diriger vers le tracé secondaire qui rejoignait l'usine de Ravine Creuse. Ce tracé n'existe plus et le parcours consiste à recouper à plusieurs reprises ce tracé secondaire. Tourner ensuite sur la deuxième à droite puis de nouveau sur la première à droite sur l'Allée des Alamandas. Garder la droite au prochain croisement et couper le tracé historique de cette voie ferrée une première fois.

Prendre le premier chemin de gauche puis garder la gauche à la fin de la rue. Continuer ensuite tout droit et partir sur le deuxième chemin de droite. Garder de nouveau la droite au prochain croisement et recouper le tracé historique secondaire une deuxième fois. Partir à gauche aux deux prochains croisements et tourner tout de suite sur un sentier bétonné à droite. Au croisement, partir à gauche sur l'Allée des Sapotilles, qui se transforme en chemin.

(3) À la fin de ce chemin, garder la droite sur la départementale puis tourner sur la première à droite sur le Chemin des Prêtres. Faire un virage et tourner sur le premier chemin de droite (Allée Polo). Franchir une ravine et prendre la première à gauche pour recouper une dernière fois le tracé secondaire du chemin de fer. À la fin de cette dernière, prendre à gauche.

Suivre ce chemin jusqu'à se que la cheminée de l'usine de Ravine Creuse soit visible. Elle n'est pas visitable car elle est dans le domaine privée.

(4) Revenir au carrefour précédent.

(3) Prendre en face la Rue de la Cressonnière et rejoindre le carrefour de la nationale.

(2) S'engager à gauche dans la Rue de la Rocade Sud. Parvenir à un rond-point

(5) Obliquer dans la 1ère sortie à droite pour s'orienter vers le quartier de Mille Roches.

Sur le chemin de fer

Faire ensuite un virage à gauche et au prochain croisement, prendre en face sur la Rue des Figues. Continuer toujours en face à chaque croisement. Il y a d'ailleurs une rue, partant à gauche, qui porte le nom de Ruelle du Petit Train. À la fin de la rue se trouvait l'ancienne halte de la Rivière du Mât. Rejoindre ensuite la départementale par un sentier et traverser cette dernière pour reprendre le sentier qui démarre de l'autre côté et rejoindre une ruelle.

Détour

Garder la gauche à chaque croisements jusqu'à la fin de la rue et partir à gauche sur la Rue du Butor.

(6) Suivre cette rue jusqu'à l'arche de Belzor. C'est le seul vestige du pont de la Rivière du Mât. Un panneau d'information est présent sur place et permet d'avoir des informations supplémentaires sur le lieu. Il s'agit d'un beau vestige qui mériterait sa place dans les guides touristiques. La traversée de la rivière est cependant impossible à ce niveau et il faut faire un long détour.

Prendre quelques minutes pour contempler l'ouvrage et revenir au précédent croisement pour continuer tout droit. Suivre le chemin jusqu'au rond-point.

(7) Prendre la sortie de gauche sur la D48 en direction de Salazie. La route domine la Rivière du Mât et chemine à flanc de falaise.Parvenir au premier pont à gauche.

(8) S'engager sur celui-ci vers la Rivière du Mât les Hauts. Rester sur la route jusqu'à la poste.

Sur le chemin de fer

(9) Prendre la 1ère rue à droite, c'est la Rue Azeka, qui suit le tracé d'une ancienne voie secondaire. Arriver à l'usine de la Rivière du Mât les Hauts.

(10) Revenir ensuite au carrefour précédent par le même itinéraire.

(9) Continuer en face dans le petite rue, obliquer rapidement à droite Rue Joseph Hubert. Prendre ensuite à droite au premier croisement pour suivre le tracé secondaire au plus près. Continuer de nouveau tout droit au prochain croisement.

(11) S'arrêter ensuite au niveau du virage. La voie secondaire continuait tout droit dans les actuelles habitations. L'embranchement avec la voie principale du chemin de fer se trouvait un peu plus bas, mais il est impossible de continuer. Revenir ensuite au croisement précédent et prendre à gauche sur la Rue Labourdonnais.

Croiser ensuite la départementale et la suivre sur la gauche vers Bras-Panon. Partir à gauche à la première intersection vers la zone industrielle de Paniandy (panneau d'indication). La route descend vers la plaine et longeant une falaise.

Sur le chemin de fer

(12) Directement à la fin de la descente, repérer juste après le dernier virage, un sentier très discret et aussi très envahi. Il faut emmener le coupe coupe sur cette portion. Certaines parties sont en revanche assez dégagées. Le sentier longe parfois d'anciens murs de soutènement en pierre et passe près de quelques arbres fruitiers et des vacoas. Il se termine à une ruelle, qu'il faudra suivre jusqu'à son terminus.

Détour

Continuer alors à gauche à la fin du chemin. Tout droit, il est possible de voir le mur de soutènement sur lequel passait le chemin de fer, mais la progression est rendu impossible avec l'importante végétation qui y a élu domicile. Tourner ensuite sur la première à droite. La route se transforme en piste.

(13) Passer sous la nationale et tourner ensuite directement sur la première piste de droite. Rester ensuite la droite à chaque croisement. Atteindre un croisement à plusieurs directions.

(14) Garder tout de suite la droite sur une piste qui se transforme en agréable petit sentier en sous-bois. D'ailleurs, en suivant ces pistes, il est possible de deviner à droite le parcours du chemin de fer du moins pour les connaisseurs. Le sentier rejoint rapidement une dernière piste : la suivre sur la droite.

La piste monte légèrement jusqu'au plateau. Continuer tout droit à chaque intersection. Elle aboutit à une ruelle qu'il faudra suivre jusqu'à son terminus en allant toujours tout droit. À la fin de la rue, partir à droite sur la Rue Henri Morange. Filer tout droit au premier croisement, puis prendre à droite au second et prendre tout de suite la première à gauche au suivant pour arriver à la départementale. La suivre sur la droite. Arriver au carrefour en Y du Chemin CFR.

'Sur le chemin de fer

(15) S'engager sur le premier chemin de gauche, qui porte le nom de Chemin CFR. Il y avait une maison de garde barrière ici. Le chemin circule dans les cannes avant de rentrer dans la ville.

(16) Juste au prochain croisement se trouvait la halte du Chemin des Limites, qui n'existe plus. Filer tout droit au niveau de se croisement et suivre à gauche le Chemin Cité Artisanale. Partir ensuite à droite sur la Rue Bras-Panon à la fin du chemin.

(17) Rester sur la même rue jusqu'à son terminus où se trouvait un ancien garde barrière. Traverser le rond-point pour continuer tout droit sur la Rue des Corbeilles d'Or. Juste à droite, peu après ce croisement, se trouvait l'ancienne halte de Bras-Panon, qui n'existe plus. La rue effectue un long virage.

(18) Après ce long virage, au niveau de la deuxième courbe, partir à droite et longer une école sur une allée aménagé avec un beau vestige du chemin de fer : il s'agit d'un tronçon de seulement quelques mètres et qui comporte encore les rails et les traverses à leur emplacement d'origine. Rejoindre une route et continuer tout droit sur la Rue Alfred Picot.

(19) Rejoindre ensuite la nationale pour la suivre sur la gauche vers Saint-Benoit. Traverser alors la Rivière des Roches par un pont qui utilise les piles de l'ancien ferroviaire. Sur la rive opposée, on trouve encore des rails ainsi qu'un bâtiment, qui pourrait être l'ancienne halte de la Rivière des Roches. Juste après ce bâtiment, prendre la piste à gauche.

Détour

La voie continuait à droite dans les habitations et les contourner, il faut aller tout droit.

(20) À la fin de la piste, prendre à droite sur le sentier littoral. Garder toujours la gauche à chaque croisement. Le sentier longe le littoral d'assez près et traverse plusieurs ravines. Le train passait plus à droite dans les habitations. Le sentier s'éloigne ensuite de la mer et se met à grimper.

Sur le chemin de fer

De très belles traverses de la voie ferrée sont encore visible sur les bords du sentier. Il y a aussi des vestiges de rails

(21) Passer ensuite sous le passage supérieur du Bourbier. Le pont est en très bon état.

(22) Redescendre ensuite légèrement pour passer sur la Ravine Laborie par un très beau pont ferroviaire. Quelques rails sont situés aux abords de la piste après le pont.

Détour

Garder ensuite la droite à chaque croisements jusqu'à la prochaine rue. La suivre et tourner à droite au premier croisement puis à gauche au suivant en suivant la nationale vers Saint-Benoit.

(23) Au rond-point, prendre la deuxième sortie et après le virage, partir sur le premier sentier de gauche.

Sur la voie ferrée

Garder ensuite tout de suite la droite sur un sentier large qui comporte de nombreux rails sur les côtés. À partir de ce moment, continuer ensuite toujours tout droit quoi qu'il arrive. Arriver alors près de la piscine municipale. Juste devant la piscine se trouve la gare de Saint-Benoit qui est en triste état et qui marque la fin de se long périple de 14 jours. Ne pas hésiter à prendre une photo souvenir (A).

Points de passage :
D : km 0 - alt. 89m - Emplacement ancienne gare de Saint-André
1 : km 0.77 - alt. 95m - Vers le stade
2 : km 2.1 - alt. 94m - Passage sous la nationale
3 : km 3.18 - alt. 85m - Croisement
4 : km 4.11 - alt. 82m - Cheminée sucrière de l'usine de Ravine Creuse
5 : km 6.07 - alt. 107m - Rond-point, prendre la première sortie
6 : km 7.12 - alt. 111m - Arche de Belzor
7 : km 7.53 - alt. 134m - Rond-point, sortie à gauche
8 : km 8.25 - alt. 142m - À gauche sur le pont
9 : km 8.82 - alt. 137m - Poste, croisement
10 : km 9.42 - alt. 142m - Usine de la Rivière du Mât les Hauts
11 : km 10.52 - alt. 128m - Virage
12 : km 11.77 - alt. 112m - À droite sur le discret sentier
13 : km 13.07 - alt. 89m - Nationale, à droite après cette dernière
14 : km 14.58 - alt. 64m - À droite sur la piste
15 : km 16.58 - alt. 71m - À gauche sur le Chemin CFR
16 : km 17.69 - alt. 48m - Croisement
17 : km 18.88 - alt. 25m - Tout droit
18 : km 19.45 - alt. 18m - Vestiges du chemin de fer de Bras Panon
19 : km 20.14 - alt. 9m - Vestiges du pont ferroviaire de la Rivière des Roches
20 : km 20.67 - alt. 5m - À droite sur le sentier
21 : km 22.39 - alt. 20m - Passage supérieur du Bourbier
22 : km 22.47 - alt. 15m - Pont ferroviaire de la Ravine Laborie
23 : km 23.1 - alt. 12m - Rond-point
A : km 24.34 - alt. 9m - Gare ferroviaire de Saint-Benoît

Informations pratiques

Chapeau, crème et une bonne réserve d'eau sont fortement conseillés, surtout en été.
Certaines portions sont assez envahies : emmener de longs vêtements.
Le GPS est fortement recommandé.
La traversée des rivières Sainte-Suzanne et Saint-Jean sont techniques.
Multiples possibilités de ravitaillement entre le et le (5), autour du (9) et du (15) au (20) ainsi qu'autour du point d'arrivé (A)

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

À voir :
-La gare de marchandise de Saint-André (D)
-La maison du garde barrière et son rail à Saint-André
-La cheminée de l'usine de Ravine Creuse (4)
-L'arche de Belzor (6) et la culée du pont ferroviaire de la Rivière du Mât
-Les rails et les travées au (18)
-Les vestiges du pont ferroviaire de la Rivière des Roches (19)
-Le passage supérieur du Bourbier (21)
-Le pont de la Ravine Laborie (22)
-La gare de Saint-Benoit (A)

Autres randonnées dans le secteur

Distance 3.39km Dénivelé positif +60m Dénivelé négatif -0m Durée 1h10 Facile Facile
Départ Départ à Saint-André (La Réunion) - Ile de la Réunion

Treizième et avant-dernière étape de la randonnée au plus près du chemin de fer. C'est la plus courte. Cette étape est totalement urbaine et plate. C'est aussi la portion la moins riche en terme de vestige. Le parcours est accessible à tous et ne comporte aucunes difficultés. Il est donc possible de combiner cette étape avec la précédente. Il faudra cependant aimer les passages dans les zones urbaines.

Distance 2.74km Dénivelé positif +96m Dénivelé négatif -93m Durée 1h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sainte-Suzanne (La Réunion) - Ile de la Réunion

L'île de la Réunion est le paradis pour les amateurs de bassins et de cascades. Le Bassin Bœuf, Bassin Nicole et Bassin Grondin sont parmi les plus fréquentés de l'île. Le spectacle est assuré quand la Rivière Sainte-Suzanne coule à plein régime. Si le Bassin Nicole et le Bassin Bœuf peuvent s'atteindre facilement, il n'en est pas exactement de même pour le Bassin Grondin. Ces trois bassins sont très prisés par les baigneurs quand l'eau n'est pas forte.

Bassins et cascades sur la Rivière Sainte-Suzanne
Distance 8.86km Dénivelé positif +360m Dénivelé négatif -353m Durée 3h35 Difficile Difficile
Départ Départ à Sainte-Suzanne (La Réunion) - Ile de la Réunion

La Rivière Sainte-Suzanne regorge de bassins et de cascades remarquables. Cette randonnée permet de voir toutes les cascades présentes entre le Bassin Cannes et le Bassin Pilon. L'essentiel de la randonnée se présente par une alternance incessante de montées et de descentes assez abruptes et vertigineuses par endroits. Pas moins de dix cascades et bassins sont visibles sur cette sortie, plutôt courte en kilomètres mais qui laissera des souvenirs inoubliables.

Distance 6.83km Dénivelé positif +23m Dénivelé négatif -5m Durée 2h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sainte-Suzanne (La Réunion) - Ile de la Réunion

Douzième étape au plus près du chemin de fer. Cette étape est plate, mais la traversée des rivières Sainte-Suzanne et Saint-Jean peut poser problème aux novices. C'est la deuxième étape la plus courte du trek. Cette étape se déroule en trois parties. La première est urbaine, la deuxième agricole et la troisième est de nouveau urbaine. Les vestiges ferroviaires sont cependant moins nombreux et à l'abandon sur cette portion.

Distance 3.32km Dénivelé positif +166m Dénivelé négatif -161m Durée 1h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sainte-Suzanne (La Réunion) - Ile de la Réunion

La Rivière Sainte-Suzanne est célèbre pour ses magnifiques bassins et cascades ! Ils sont tous très prisés des baigneurs. La partie la plus connue est dans la partie basse, mais la partie haute réserve aussi quelques merveilles bien qu'étant plus difficile d'accès. Cette courte balade est cependant assez sportive pour rejoindre les bassins. On comprend ainsi facilement pourquoi cette région s'appelle le Beau Pays ! Restez-y une minute, et vous ne quitterez plus les lieux !

Distance 3.25km Dénivelé positif +360m Dénivelé négatif -354m Durée 1h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-André (La Réunion) - Ile de la Réunion

Au départ du parking du Pont-de-L'Escalier, vous prendrez un chemin d'environ trois kilomètres et demi qui vous emmènera à la Cascade-Blanche qui est la troisième cascade la plus haute de France.

Distance 7.49km Dénivelé positif +31m Dénivelé négatif -30m Durée 2h15 Facile Facile
Départ Départ à Sainte-Marie (La Réunion) - Ile de la Réunion

Onzième étape de la randonnée au plus près du chemin de fer. Cette étape est courte et très facile. Il s'agit aussi de la seule portion où vous suivrez en totalité le tracé du chemin de fer. Cette portion est régulièrement empruntée par les sportifs qui viennent trottiner. Le sentier longe d'assez près le littoral et offre parfois quelques vues sympathiques sur la mer. Les vestiges ferroviaires sont aussi nombreux sur cette portion.

Distance 15.55km Dénivelé positif +760m Dénivelé négatif -756m Durée 6h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sainte-Marie (La Réunion) - Ile de la Réunion

Le Cirque de Salazie est dominé par plusieurs sommets dont le Piton Plaine des Fougères. Deux sentiers, partant de la Plaine des Fougères, permettent de rejoindre le piton éponyme et d'en faire une boucle. La plaine est peuplée par d'innombrables tamarins tous aussi remarquables les uns que les autres. Le sentier de retour comporte quelques panneaux explicatifs. La partie la plus au Sud longe un imposant rempart avec des vues magnifiques sur le Cirque de Salazie.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.