Les ponts de pierre sur le Lambon

Une randonnée La Crèche créée le mercredi 25 avril 2018 par pgetrochon. MAJ : lundi 07 mai 2018

Agréable randonnée autour du Lambon qui est franchi à plusieurs reprises sur de magnifiques ponts de pierre. Elle commence par un parcours bucolique entre de vieux murets, trace du laborieux travail des anciens.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 3h45[?]
Distance Distance : 12.6km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 71m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 63m
Point haut Point haut : 106m
Point bas Point bas : 55m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : La Crèche (79260)
Départ Départ : N 46.346901° / O 0.320915°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1628SB
Téléchargez : -
Sentier entre deux murets de pierres (au retour) Pont de pierres sur le Lambon Château de la Salmandière Pont de pierres sur le Lambon

Description de la randonnée

Stationner derrière l'école de Chavagné en empruntant l'impasse de l'École.
(DA) Remonter l'Impasse des Écoles et, quand elle vire à droite, continuer tout droit dans le chemin qui longe les bâtiments. À la Rue de la Fontaine, effectuer un droite-gauche et suivre l'Impasse de la Burgalerie. Au premier croisement, tourner à droite dans une ruelle qui serpente. Au croisement suivant, aller à gauche dans la rue qui est une impasse prolongée par un chemin.

(1) Tourner à droite et laisser la Mare à Migault à main droite. Emprunter ensuite l'étroit sentier qui chemine entre deux murets de pierres tel un petit labyrinthe (joli témoignage du prodigieux travail des anciens). Au croisement en T, aller à gauche et monter le chemin qui se prolonge par une voie goudronnée au niveau des habitations (Chemin Noir).

(2) Traverser la route de la Mothe avec prudence et continuer en face dans le Chemin du Plumail (légèrement décalé sur la gauche). À la fourche, obliquer à gauche. Ignorer ensuite tous les départs sur la gauche.

(3) Au croisement, suivre à gauche le Chemin de l'Homme du Moulin (voie goudronnée ; belles demeures anciennes). Avant de rejointe la Route de la Mothe, prendre à droite et en légère descente la D174, dite Route de Vouillé (prudence). Passer ensuite au dessus de l'autoroute A10.

(4) Juste après le pont, prendre à gauche le petit chemin qui longe en surélévation l'A10 (il faut enjamber le rail de sécurité). Etre prudent compte-tenu de la faible visibilité et de la densité de circulation ! Après environ 250m, descendre à droite vers une petite route pour les services techniques de l'autoroute. Effectuer alors un droite-gauche pou suivre au Sud-Est la Rue de la Rande. Bien avant la D7, s'engager à droite dans un chemin qui longe un mur de pierres côté gauche. Au croisement en T, tourner à gauche.

(5) Au croisement, emprunter à droite la route de Vaumoreau (circulation faible en principe, prudence néanmoins). Traverser le Lambon (pompe et lavoir en contrebas). Continuer sur la route qui remonte. À chaque intersection, choisir la voie de droite et finir par le Chemin de la Guiberte (goudronné) qui ne tarde pas à descendre et à longer le Lambon à quelque distance.

(6) Au bout, tourner à droite dans la Venelle Jeannot, petit chemin qui franchit le Lambon sur un pont de pierres et mène à Pied l'Ouaille. Traverser le lieu-dit et emprunter la Venelle du Pied de l'Ouaille (goudronnée). Longer le Lambon jusqu'à la D174 (station de pompage).

(7) Traverser la route avec prudence et emprunter en face le chemin qui part vers la gauche (Ouest). Longer toujours le Lambon à main gauche.

(8) Le chemin arrive à un double tunnel sous l'A10 : emprunter celui de droite (prudence, pas d'éclairage, avancer à tâtons sur un bon chemin ; le second tunnel est pour le Lambon en cas d'excès d'eau). Continuer sur le chemin qui longe le Lambon. Au croisement en T, aller à gauche. Au croisement suivant, suivre à droite la Rue du Moulin. Prendre le premier chemin à gauche et descendre. Franchir le Lambon sur un pont de pierres et remonter par la Rue du Lavoir.

(9) Au carrefour, tourner à droite dans la Rue de la Garenne. Aller tout droit tout en direction de La Salmandière, et ignorer tous les départs sur les côtés. Au lieu-dit La Révolinette, effectuer un droite-gauche et suivre la Rue de la Gare (profiter des aménagements d'abord sur le côté gauche puis à droite pour cheminer en sécurité derrière les plots). Traverser ainsi le lieu-dit Le Pré.

(10) Tourner à droite dans l'Impasse du Pré. Descendre vers le Lambon, le franchit sur un pont de pierres et remonter légèrement. Au croisement en T, tourner à droite. À proximité de l'Houmaye, prolonger sur une route en descente.

(11) Quand la route vire à droite, prendre à gauche un chemin qui longe le Lambon côté droit avant de s'en écarter et de monter vers le plateau. Traverser avec prudence la Rue de Brimard, puis passer sous une ligne à haute tension. Au croisement en T, aller à droite.

(12) Au carrefour, prendre le chemin le plus à gauche. Traverse un plateau avec une orientation Nord-Nord-Est, et ignorer un départ sur la gauche. Au bout, suivre à droite le Chemin de Miséré (goudronné).

(13) Au croisement, continuer en face dans le Chemin de Baigne Cane. Au bout, effectuer un gauche-droite et suivre la D5 avec prudence.

Tourner à droite dans la route de la Mothe et la suivre avec prudence.jusqu'au carrefour avec le Chemin Noir à gauche et le Chemin de Plumail à droite.

(2) Tourner à gauche dans le Chemin Noir en descente. À la fin du goudron, continuer sur le chemin. Tourner ensuite dans le petit sentier entre deux murets et aller ainsi jusqu'à la Mare à Migault.

(1) Aussitôt après la première maison, tourner à droite dans une petite venelle. Au bout de celle-ci prendre vers la droite la rue en direction de l'Impasse de la Burgalerie. Au croisement, tourner à gauche et au croisement suivant tourner à droite dans la Rue de la Fontaine. Peu après, reprendre sur la gauche le petit chemin qui permet de rejoindre le point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 71m - Impasse des l'Écoles
1 : km 0.43 - alt. 79m - Chemin à droite
2 : km 1.05 - alt. 100m - Carrefour route de la Mothe avec le chemin Noir
3 : km 1.46 - alt. 104m - L'Homme du Moulin
4 : km 2.04 - alt. 86m - Départ de chemin après le pont
5 : km 3.38 - alt. 89m - Croisement chemin - route de Vaumoreau
6 : km 4.5 - alt. 66m - Croisement chemin de la Guiberte - Venelle Jeannot
7 : km 4.95 - alt. 66m - Croisement Venelle du Pied d'Ouaille - route D174
8 : km 5.39 - alt. 68m - Tunnels sous autoroute A10
9 : km 6.54 - alt. 73m - La Rivière
10 : km 7.95 - alt. 62m - Croisement rue de la Gare - Impasse du Pré
11 : km 8.48 - alt. 57m - Croisement Impasse des Iris avec un chemin
12 : km 9.76 - alt. 80m - Carrefour
13 : km 11 - alt. 88m - Carrefour chemin de Misere avec petite route
D/A : km 12.6 - alt. 71m - Impasse des l'Écoles

Informations pratiques

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être très bien chaussé. La zone du parcours entre murets peut être glissante par temps pluvieux ou humide, notamment.

Ce parcours non balisé ne présente pas de réelles difficultés. Il emprunte des portions balisés. En conséquence il est conseillé de suivre les indications de ce descriptif et de la carte en y alliant une lecture des paysages traversés. Les indications de distance depuis le point de départ, voire les coordonnées GPS des points de passage (départ inclus) peuvent également faciliter le repérage du randonneur.

Randonnée réalisée par l'auteur le 25 avril 2018

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1628SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Le Lambon
Le Lambon prend sa source à Goux, commune de La Couarde, à une altitude de 154 mètres.
Il naît d'une multitude de sources, qui ont la particularité d'être situées à la cote 155 environ, au dessus du niveau de la mer.
D'une longueur de 37,85 km, il s'étend sur le territoire des 11 communes suivantes : La Couarde, Beaussais, Vitré, Thorigné, Prailles, Mougon, Aigonnay, Fressines, La Crèche, Vouillé et Niort, où il se jette dans la Sèvre Niortaise à 12 mètres, par rapport à l'océan, près de la source du Vivier, après avoir traversé le Bois de Vachette.

De la source jusqu'à Thorigné, il traverse le plateau Mellois et perd déjà 50 mètres de dénivelé.
De Fressines à Niort, le Lambon coule dans la plaine céréalière du pays niortais avec une pente plus faible.
La structure géologique de la plaine, constituée de terres de groies sur une roche calcaire, lui donne alors un caractère plus sinueux.
Il possède 5 affluents :
en rive gauche : le Fombelle
en rive droite : le Lussaudière, le Villebeurre, l'Aigonnay et le Mayolle

L'état écologique et hydrologique du Lambon
Le régime hydrologique du Lambon s'avère très perturbé du fait d'étiages sévères ; des assèchements réguliers et répétitifs sont observés sur un tiers du linéaire jusqu'à huit années sur dix.
Ces assèchements s'expliquent par les caractéristiques géologiques et hydrogéologiques du bassin mais sont accentués par une utilisation de l'eau toujours plus importante:
- captages,
- forages,
- réalisation d'étangs parallèlement au lit du Lambon.
Ce phénomène d'assèchement s'accompagne de perturbation et d'une dégradation des berges. Par ailleurs, la qualité de l'eau y très fluctuante.

Pour assurer la gestion et la protection de 61 km de rives de ce cours d'eau le Syndicat mixte pour la Restauration du Lambon et de ses Affluents (SYRLA) a été créé début 2010.
Cette nouvelle structure publique a remplacé l’Association pour la Restauration du Lambon et de ses Affluents (ARLA) existante depuis 1997 dont les statuts d’association ne permettaient pas d’entreprendre les travaux d’intérêt général exigé par la Directive Cadre sur l’Eau.
Ce syndicat mixte sera donc capable de porter une Déclaration d’Intérêt Générale indispensable pour la mise en place notamment d’aménagements hydromorphologiques sur le cours d’eau. L’ensemble des actions prévues sont orientées, comme le faisait l’ARLA, vers le retour au bon état écologique du Lambon et de ses affluents.
Par ailleurs, le Lambon fait partie du bassin versant de la Sèvre Niortaise dont le Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) a été approuvé en avril 2011.
Il s'agit d'un outil de planification destiné à promouvoir, sur le territoire d’un bassin versant, une gestion concertée et équilibrée de la ressource en eau et des milieux aquatiques qui y sont associés. D'une superficie de 3650 km2, le territoire du SAGE « Sèvre niortaise et Marais Poitevin » concerne 217 communes.

La ripisylve un élément à entretenir et à préserver
Le bon état écologique d'un cours d'eau passe par l'entretien de ses berges et de la ripisylve.
On appelle ripisylve la végétation abondante et variée qui borde la rivière.
On en distingue trois étages constitués notamment pour le Lambon des végétaux suivants :
- Les arborescents : aulnes, frênes, chênes, etc...
- Les arbustifs : noisetiers, fusains, aubépines, prunelliers, etc...
- Les herbacés : graminées, ortie, « roseaux », etc...
Les fonctions de la ripisylve sont multiples:
- maintien des berges et limitation de l'érosion,
- prévention des inondations,
- auto-épuration et résorption de certaines pollutions,
- ombrage favorable au cycle de vie de la faune aquatique,
- fourniture de bois de chauffage....
Il est donc primordial d'entretenir la végétation des berges en maintenant une diversité de tailles et d'espèces et en conservant une structure équilibrée pour tous les végétaux arborescents et arbustifs.
Il faut par exemple éviter de laisser uniquement les branches au dessus du cours d'eau ou ne pas abattre systématiquement les arbres penchés !
Ce ne sont pas systématiquement ces arbres qui menacent de tomber. Au contraire, ils peuvent jouer un rôle important d'abris pour les poissons.
A ce titre, pour la pêche, le Lambon est classé en seconde catégorie piscicole (vairon, goujon, carpe, tanche, anguille, truite).

Le Lambon et l’histoire tragique des Protestants
Le Lambon traverse, dans sa première partie, un territoire où les protestants étaient nombreux au XVIIe siècle.
Cette communauté protestante subit en 1681, les premières persécutions appelées " dragonnades ".
Les dragons étaient envoyés par Louvois, le ministre de la guerre de Louis XIV, ils servaient en temps ordinaire à percevoir l’impôt.
C’est ainsi que des soldats, cavaliers, furent chargés de convertir, par la force, les protestants en catholiques…
Jean Migault, dans son journal, relate le passage en 1681 des « Cavaliers » et des violences engendrées par ceux-ci.
Les protestants qui n’abjuraient pas étaient menacés et se cachaient, leurs mobiliers étaient détruits ou vendus à vil prix aux « Papistes » (catholiques) voisins.
Jean Migault était lecteur et maître d’école et enseignait les préceptes du protestantisme aux jeunes enfants.
Jean Migault est né en 1645 et vécu près du Lambon, son père, Louis est décédé aux Touches de Thorigné en 1662.
Pour échapper à ses persécutions, Jean Migault s’exila avec sa nombreuse famille en Hollande.
Il partit du Port de la Rochelle en avril 1688 et y termina sa vie en exil.
Vers 1990, le petit Pont de Bellevue fut restauré par la Commune de Thorigné.
Ce petit pont était réservé aux piétons et mulets qui apportaient le blé au moulin, les charrettes devaient passer à gué, à la gauche du pont.
Ce petit pont enjambe le Lambon, il jouxtait le Moulin des Basses Touches, aujourd’hui disparu, maison natale présumée de Jean Migault.

La Pompe et le Lavoir de Vaumoreau
La Pompe
Ce puits, qui ne tarissait jamais, permettait aux habitants de Vaumoreau, Bougouin et, en été, à d’autres villages voisins, de venir puiser une eau de qualité, nécessaire à leur consommation et aussi à celle du bétail. A côté de la pompe, il y avait d’ailleurs un grand timbre (une bassaïe) en pierre rempli au moyen de la pompe pour permettre aux animaux de s’abreuver.
Le lavoir (ou la fontaine)
Elle fût rénovée il y a quelques années par la commune de la Crèche. Les femmes venaient y laver leur linge. L’hiver, elles appréciaient la température de l’eau (moins glacée que celle du ruisseau). L’été, elles lavaient aussi leur linge en amont du pont, directement dans le ruisseau d’où la présence de pierres plates.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.22/5
Nombre d'avis : 3
Fiabilité de la description : 4.33/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.33/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le lundi 03 juin 2019 à 15:34

Merci pour votre commentaire.
La déception après une randonnée est souvent fonction de ce que l'on en attend. D'autres l'ont apprécié ... voir les autres commentaires.
Vous ne parlez pas des passages sur les ponts de pierre très anciens pour certains qui a eux seuls font la curiosité de cette randonnée.
Il y a aussi une nature encore assez protégée bien que l'on soit proche de zones d'habitat. Enfin les anciennes maisons témoins restaurés le plus souvent avec goût sont autant de visions agréables rappelant le travail de nos anciens.

Cette randonnée je l'ai découverte grâce à un ami randonneur et je vous l'a propose en partage car je suis sûr que certains y trouveront la raison de passer un bon moment.
Bonnes randonnées.


Visorandonneur
le lundi 03 juin 2019 à 15:15

Note globale : 3.33 / 5

Date de la randonnée : lundi 03 juin 2019
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Décevant

Beaucoup de routes goudronnées; beaucoup de traversée de zones d'habitat. quelques petits passage entre les murs ou les haies.


Visorandonneur
le lundi 20 mai 2019 à 18:38

Merci pour votre commentaire.
Il y a encore plein de belles randonnées dans notre secteur


Visorandonneur
le lundi 20 mai 2019 à 16:57

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 20 mai 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Parcours vallonné très agréable. Se fait en 3 heures sans forcer. Que notre région est belle!


Visorandonneur
le lundi 09 juillet 2018 à 15:49

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : dimanche 08 juillet 2018
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

bonjour
le début du descriptif peut prêter à confusion.
remonter l impasse des écoles à l intersection prendre à gauche rue de la fontaine puis droite l impasse de la BURGALERIE

ET POURSUIVRE AVEC LE TOPO FOURNI.

Cordialement. MARICHANTAL

Autres randonnées dans le secteur

De part et d'autre du Lambon en passant par Pied l'Ouaille
Distance 10km Dénivelé positif +73m Dénivelé négatif -80m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Fressines - 79 - Deux-Sèvres

Une agréable randonnée de part et d'autre du Lambon à la porte de Niort dans une campagne méconnue, tranquille aux paysages variés. Ce parcours permet également de découvrir un patrimoine bâti ancien de grande qualité avec de belles propriétés, un pigeonnier, etc.

Circuit d'Aigonnay
Distance 4.1km Dénivelé positif +43m Dénivelé négatif -43m Durée 1h15 Facile Facile
Départ Départ à Aigonnay - 79 - Deux-Sèvres

Un petit circuit dans la campagne, près de l'eau avec de beaux monuments, notamment des lavoirs.

Les vallées de l’Hermitain et de la Sèvre Niortaise
Distance 10.03km Dénivelé positif +118m Dénivelé négatif -120m Durée 3h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sainte-Néomaye - 79 - Deux-Sèvres

Un parcours sur des sentiers ombragés entre des murs en pierres moussues et sur des chemins blancs ou des petites routes peu fréquentées, autour du Ruisseau de l'Hermitain et de la Sèvre Niortaise. Des passerelles en pierres, un pont du XIIe siècle, d'anciens moulins rénovés et bien d'autres curiosités font l'intérêt de cette randonnée.

De la Couture à Aigonnay
Distance 9.75km Dénivelé positif +79m Dénivelé négatif -79m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Aigonnay - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée autour d'Aigonnay permettant une belle découverte d'un riche patrimoine architectural et naturel. En particulier le Logis du Breuil, les fontaines-lavoirs d'Arrignon, du Trébot, etc. et de beaux paysages le long de la rivière Aigonnay.

Une balade de Prailles à Aigonnay
Distance 9.51km Dénivelé positif +73m Dénivelé négatif -72m Durée 2h55 Facile Facile
Départ Départ à Prailles - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée dans un secteur calme et reposant du Sud Deux-Sèvres sur de bons chemins, parfois enherbés, et des jonctions sur de petites routes peu fréquentées. Ce parcours en plein territoire protestant et, marqué par la Réforme, traverse des paysages bocagers et permet de découvrir plusieurs lavoirs, sources et bâtiments traditionnels poitevins.

Balade du côté de Prailles et du lavoir du Grand Ry
Distance 8.4km Dénivelé positif +33m Dénivelé négatif -32m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Prailles - 79 - Deux-Sèvres

Belle petite randonnée au départ de Prailles, commune essentiellement rurale. C’est une région bocagère sillonnée de nombreux chemins de randonnée faisant le bonheur des amoureux de la nature. Pendant la balade le chemin passe à proximité immédiate du lavoir du Grand Ry.

Ce circuit largement ombragé est de ce fait très agréable même en cas de fortes chaleurs. De plus étant sur un plateau, le randonneur peut régulièrement sentir les effets du vent.

Entre Prailles et Lambon
Distance 9.31km Dénivelé positif +94m Dénivelé négatif -93m Durée 2h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Prailles - 79 - Deux-Sèvres

Randonnée en terrain varié sur le plateau entre le village de Prailles et le Lac du Lambon. Ce circuit permet de découvrir la diversité de la zone bocagère située au Nord-Ouest du Lac du Lambon.

Boucle de Mairé
Distance 11.7km Dénivelé positif +20m Dénivelé négatif -20m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Aiffres - 79 - Deux-Sèvres

Ce circuit permet de découvrir : l'église de l'ancienne paroisse de Mairé, le porche d'une ancienne ferme de Haut-Mairé, l'ancien lavoir de Bas-Mairé, la Motte Saint-Denis, l’église Saint-Pierre et la Croix Hosannière du XIIe siècle. Tout cela en parcourant la campagne sur d'agréables chemins plats qui traversent à plusieurs reprises la Guirande (affluent de la Sèvre Niortaise)

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.