Les monts Honjagamaru et Seihachiyama en boucle depuis la gare de Sasago

Ma plus belle balade au Japon jusqu'à ce jour avec des superbes vues sur le Mont Fuji sur environ une heure de marche, et en particulier deux panoramas qui portent très loin depuis les deux sommets de la journée. Aussi des forêts très variées qui changent des trop classiques plantations de sugi (cryptomères) : beaucoup de hêtres et de mélèzes, parsemés d'autres essences. Fin novembre les feuilles étaient tombées et les paysages ouverts sur tout l'itinéraire.

Fiche technique
n°418231
Une randonnée Japon créée le mardi 29 novembre 2016 par Claude L2.. MAJ : mercredi 01 février 2017
Durée Durée moyenne: 7h30[?]
Distance Distance : 14.05km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1448m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1439m
Point haut Point haut : 1636m
Point bas Point bas : 594m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Japon (JP)
Départ Départ : N 35.604247° / E 138.826994°
Téléchargez : -
Dragon Cloche Le village de Sasago Retour à la civilisation

Description de la randonnée

Remarque : Les caractères japonais ne sont pas disponibles sur Visorando. Les noms que le randonneur doit reconnaître sur place sont regroupés sur une image (voir les photos). Le termes concernés sont indiqués par <J> dans le texte.

(D/A) À la sortie de la gare de Sasago <J>, tourner à droite et monter légèrement jusqu'à la route au pied de la pente. Tourner à gauche et suivre cette route / chemin en dur qui, après environ 500m, tourne à droite le long d'un ruisseau.

1ère partie, suivre le balisage Tsurugatoya-San <J>

Encore environ 500m et le chemin traverse le torrent, fait un zigzag et monte le long de la rive droite.

(1) Le chemin carrossable s'arrête et se continue en sentier. Ce dernier traverse le torrent et le longe plus ou moins avant de la traverser à nouveau pour revenir rive droite. Attention, sentier peu tracé. Vigilance nécessaire mais il y a quelques panneaux, et des rubans de couleur (Rouge ou Jaune) suffisamment pour confirmer la bonne trace.

Au confluent de thalwegs, le sentier prend celui de droite (vers le Sud-Ouest) et attaque la montée, d'abord assez doucement, puis en lacets très raides dans la forêt. Passer sous un pylône haute tension et continuer la grimpette jusqu'à la route goudronnée.

(2) Traverser la route, et monter les quelques barres de métal scellées en face dans le mur de soutènement. Continuer sur les marches bétonnées, puis sur le sentier de montagne qui monte plus ou moins sur une ligne de crête.

2ème partie, suivre le balisage Honjagamaru <J> et/ou Seihachi-Yama <J>

Sur la ligne de crête, quelques panneaux Tozanmichi <J> qui indiquent que vous êtes bien sur le sentier de crête.

(3) Arrivé à une sorte de col, on rencontre un sentier qui court sur la crête principale. Abandonner le balisage Tsurugatoya-San qui part sur la gauche, et suivre à droite le nouveau balisage qui conduit à monter assez régulièrement jusqu'à un premier sommet à 1377m.

(4) Ensuite, continuer sur la crête jusqu'à un pylône haute tension.

(5) Monter sur le petit mamelon qui offre la première vue bien dégagée. Puis reprendre le sentier qui va monter régulièrement vers le point culminant de la randonnée.

(6) Honjagamaru, le plus beau point de vue sur 360°. Après l'avoir admiré, chercher sur le versant Nord le départ de sentier (pas du tout dans la direction des flèches qui indiquent plein Ouest : c'est bien la direction générale, mais ce n'est pas là qu'il faut chercher le départ. Ça descend assez raide dans des rochers avec un peu de désescalade. Suivre toujours la crête principale et franchir un autre passage de désescalade (facile, mais il faut s'aider des mains) pour descendre d'un petit sommet intermédiaire avant le point suivant.

(7) À une sorte de col, balisage multiple au carrefour de quatre sentiers : prendre le sentier du milieu qui monte sur la crête.

(8) Aller jusqu'à l'extrémité Ouest du sommet du Seihachi-Yama pour y admirer le Mont Fuji encadré par deux pins tortueux, et lui faire vos adieux, ce sera la dernière possibilité car ensuite on redescend et on ne le verra plus. Faire demi-tour et revenir au croisement précédent.

3ème partie, suivre le balisage Sasago-Éki (Gare de Sasago) <J>

(7) Délaisser alors le sentier le plus à droite et partir à gauche sur le flanc Nord de la crête. Attaquer très rapidement une descente très raide, d'abord en lacets serrés, dans des forêts avec beaucoup de mélèzes. Continuer ensuite dans des plantations de ce qui ressemble à des petits thuyas dont les branches ont par endroits tendance à cacher le sentier...

(9) Atteindre un chemin forestier, parfois goudronné, ou pavé, ou en sol naturel, mais très marqué et praticable qui suit le torrent d'abord sur sa rive droite, puis le traverse et suit sa rive gauche.

(10) Arriver à un pont qui ramène sur la rive droite juste avant d'atteindre une centrale (hydro?) électrique et un relai télécom. Continuer sur la route goudronnée qui contourne la centrale et descend vers la vallée.

(11) Arriver à un tunnel d'environ 200m que l'on franchit et continuer sur cette route.

(12) Après environ 200m, suivre à droite la panneau Sasago-Éki <J> qui mène par une petite route sur le raccourci vers la route principale. Ensuite c'est la portion la moins agréable le long d'une route assez passante.

(13) Payer une petite visite au temple bouddhiste au bord de la route, assez classique, mais avec un jardin et des statues intéressantes. Reprendre la route vers l'Est.
Aller jusqu'au pont sous la voie ferrée et, au feu tricolore qui suit immédiatement, tourner à droite pour revenir au point de départ (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 594m - Gare de Sasago
1 : km 1.42 - alt. 713m - Fin du chemin pavé
2 : km 2.74 - alt. 1097m - Croisement avec route goudronnée
3 : km 3.43 - alt. 1286m - Col et carrefour de sentiers
4 : km 3.87 - alt. 1363m - Premier sommet (1377m)
5 : km 4.48 - alt. 1371m - Ligne HT et pointe de vue sur les Alpes
6 : km 5.9 - alt. 1636m - Honjagamaru (1631m)
7 : km 6.56 - alt. 1569m - Col et carrefour de sentiers
8 : km 6.7 - alt. 1600m - Seihachi-yama (1593m)
9 : km 8.43 - alt. 1014m - Arrivée sur chemin forestier
10 : km 9.15 - alt. 923m - Pont devant centrale électrique
11 : km 11.57 - alt. 711m - Entrée du tunnel
12 : km 11.94 - alt. 701m - Raccourci
13 : km 13.02 - alt. 643m - Temple bouddhiste
D/A : km 14.05 - alt. 612m - Gare de Sasago

Informations pratiques

La gare de Sasago est sur la ligne de train JR Chuo-sen, directe depuis la gare de Tokyo.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Autres randonnées dans le secteur

Nijurokuya et Matsuyama à partir de la gare de Okasaka
Distance 11.99km Dénivelé positif +1178m Dénivelé négatif -1087m Durée 6h15 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Japon

Au Sud de Ootsuki, un itinéraire varié essentiellement dans des forêts de feuillus, avec un superbe point de vue à 360° pour la pause de midi, une source rare, un beau torrent, des belles couleurs en automne, et une source thermale à l'arrivée.

Le Mont Momokurasan depuis la gare de Saruhashi
Distance 8.46km Dénivelé positif +953m Dénivelé négatif -953m Durée 4h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Japon

Une randonnée pas trop longue, qui part d'une petite ville avec un pont de construction remarquable (le Sarubashi - pont de singe - unique au monde ?). L'itinéraire offre de beaux points de vue sur la vallée et sur le Mont Fuji.

De Daïbosatsu-tôgé à Tabayama
Distance 11.42km Dénivelé positif +234m Dénivelé négatif -1515m Durée 3h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Japon

En contraste avec les sentiers de l'autre versant qui sont très courus par les randonneurs japonais, celui-ci est beaucoup plus tranquille. Une descente plutôt facile, sur un sentier bien marqué et des pentes assez régulières. Et il arrive sur la vallée de Tabayama très campagne: on se sent dans un autre univers, une autre époque.
À l'arrivée un Onsen à recommander, surtout en fin de randonnée.

Daïbosatsu-tôgé depuis Senzan
Distance 7.74km Dénivelé positif +1138m Dénivelé négatif -150m Durée 4h55 Difficile Difficile
Départ Départ à Japon

La balade offre de superbes vues (la météo permettant) quand on longe la crête sur environ 2km et une heure si on prend son temps. Ce qui est plutôt rare à cette altitude où on est plus souvent dans la forêt. Vues bien sûr sur le Mont-Fuji qui est totalement dégagé jusqu'à sa base, mais aussi vers l'Est sur toute la métropole Tokyoïte, et vers l'Ouest sur l'agglomération de Yamanashi et toute la chaîne des Alpes du Sud.

De Senzan à Tabayama en passant par Daïbosatsu-tôgé
Distance 19.16km Dénivelé positif +1372m Dénivelé négatif -1665m Durée 2 jours Moyenne Moyenne
Départ Départ à Japon

Daibosatsutôgé (大菩薩峠) est un lieu "mythique" pour les Japonais, du fait de la popularité de la nouvelle "Le Col du Grand Bouddha" qui a fait l'objet de plusieurs versions cinématographiques (dont "Le Sabre du Mal"). Mais c'est aussi un très beau site avec une belle balade sur une crête bien dégagée (assez rare au Japon à des altitudes voisinant les 2000m) qui offre de superbes vues sur le Fuji, les Alpes du Sud et côté Est sur toute la métropole Tokyoïte.

Les monts Oogiyama et Momokurayama entre les gares de Torisawa et Saruhashi
Distance 13.67km Dénivelé positif +1117m Dénivelé négatif -1116m Durée 6h35 Difficile Difficile
Départ Départ à Japon

À 1h15 de la gare de Shinjuku au centre de Tokyo, une belle balade sauvage et sportive, pendant laquelle, s'il ne se cache pas dans les nuages, le Mont Fuji se laisse admirer.

Du Lac Okutamako à Tabayama
Distance 10.94km Dénivelé positif +827m Dénivelé négatif -745m Durée 5h05 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Japon

Une randonnée en principe sans difficulté mais dont une courte section n'est pas entretenue. Impossible de se perdre car il suffit de suivre le ruisseau/torrent, mais il faut être un randonneur aguerri avec de bonnes chaussures. L'intérêt de la randonnée est le passage par un grand temple/stupa "perdu" au sommet d'une montagne, et le village et la source thermale de Tabayama où l'on se croirait facilement dans la campagne profonde. Pourtant une balade faisable en une journée au départ de Tokyo.

Mont Gozen-Yama du barrage de Okutamako à la gare de Okutama
Distance 12.78km Dénivelé positif +1071m Dénivelé négatif -1265m Durée 6h10 Difficile Difficile
Départ Départ à Japon

Très belle randonnée pour un parcours très nature et sportif, avec très belles vues sur le Lac de Okutamako et sur le Mont Fuji. Beaucoup de grimpettes raides, besoin des mains quelquefois, mais le sentier est bien tracé et tous les passages difficiles sont équipés (corde ou échelle).

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.