De Senzan à Tabayama en passant par Daïbosatsu-tôgé

Daibosatsutôgé (大菩薩峠) est un lieu "mythique" pour les Japonais, du fait de la popularité de la nouvelle "Le Col du Grand Bouddha" qui a fait l'objet de plusieurs versions cinématographiques (dont "Le Sabre du Mal"). Mais c'est aussi un très beau site avec une belle balade sur une crête bien dégagée (assez rare au Japon à des altitudes voisinant les 2000m) qui offre de superbes vues sur le Fuji, les Alpes du Sud et côté Est sur toute la métropole Tokyoïte.

Fiche technique
n°1575810
Une randonnée Japon créée le lundi 22 octobre 2018 par Claude L2.. MAJ : samedi 24 novembre 2018
Durée Durée de l'auteur : 2 jours
Distance Distance : 19.16km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1372m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1665m
Point haut Point haut : 2037m
Point bas Point bas : 610m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Non
A pied A pied
Commune Commune : Japon (JP)
Départ Départ : N 35.738449° / E 138.802132°
Arrivée Arrivée : N 35.788332° / E 138.925473°
Nomékoïyu のめこい湯 3ème "col" : 追分 1er col フルコンバ Le Fuji au soleil levant

Randonnée étape par étape

Cette randonnée se fait sur plusieurs jours, voici le détail de chacun.

Daïbosatsu-tôgé depuis Senzan

Daïbosatsu-tôgé depuis Senzan

La balade offre de superbes vues (la météo permettant) quand on longe la crête sur environ 2km et une heure si on prend son temps. Ce qui est plutôt rare à cette altitude où on est plus souvent dans la forêt. Vues bien sûr sur le Mont-Fuji qui est totalement dégagé jusqu'à sa base, mais aussi vers l'Est sur toute la métropole Tokyoïte, et vers l'Ouest sur l'agglomération de Yamanashi et toute la chaîne des Alpes du Sud.

De Daïbosatsu-tôgé à Tabayama

De Daïbosatsu-tôgé à Tabayama

En contraste avec les sentiers de l'autre versant qui sont très courus par les randonneurs japonais, celui-ci est beaucoup plus tranquille. Une descente plutôt facile, sur un sentier bien marqué et des pentes assez régulières. Et il arrive sur la vallée de Tabayama très campagne: on se sent dans un autre univers, une autre époque.
À l'arrivée un Onsen à recommander, surtout en fin de randonnée.

Informations pratiques

Du fait de sa popularité et de sa situation, il y a de multiples accès et variantes pour profiter du site de Daibosatsu-tôgé. En fait la montagne et son sommet s'appellent Daibosatsu-reï (大菩薩嶺) qui se prononce aussi Daibosatsu-miné. Le terme "tôgé" signifie en fait le col (c'est lui que la nouvelle a rendu célèbre).
La plupart des visiteurs ne prennent qu'un jour. J'ai choisi cet itinéraire en deux jours pour deux raisons :
1) en transport en commun depuis Tokyo il est possible de faire une variante courte mais ça fait une très longue journée
et 2) le point d'orgue de la randonnée est de passer la nuit au refuge pour profiter des panoramas au lever et au coucher de soleil.
Enfin l'accueil et le confort du refuge de Kaïzanshô (介山荘) sont de grande qualité.

L'équipement nécessaire dépend bien sûr de la saison et de la météo : s'y adapter.

De préférence se procurer la carte au 1:50.000 de la série 山と高原地図 (Yama to Kôgen Chizu) n°25 Daibosatsu-reï (大菩薩嶺). Disponible dans la plupart des librairies de taille moyenne (avec un rayon cartes).

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Autres randonnées dans le secteur

Daïbosatsu-tôgé depuis Senzan
Distance 7.74km Dénivelé positif +1138m Dénivelé négatif -150m Durée 4h55 Difficile Difficile
Départ Départ à Japon

La balade offre de superbes vues (la météo permettant) quand on longe la crête sur environ 2km et une heure si on prend son temps. Ce qui est plutôt rare à cette altitude où on est plus souvent dans la forêt. Vues bien sûr sur le Mont-Fuji qui est totalement dégagé jusqu'à sa base, mais aussi vers l'Est sur toute la métropole Tokyoïte, et vers l'Ouest sur l'agglomération de Yamanashi et toute la chaîne des Alpes du Sud.

De Daïbosatsu-tôgé à Tabayama
Distance 11.42km Dénivelé positif +234m Dénivelé négatif -1515m Durée 3h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Japon

En contraste avec les sentiers de l'autre versant qui sont très courus par les randonneurs japonais, celui-ci est beaucoup plus tranquille. Une descente plutôt facile, sur un sentier bien marqué et des pentes assez régulières. Et il arrive sur la vallée de Tabayama très campagne: on se sent dans un autre univers, une autre époque.
À l'arrivée un Onsen à recommander, surtout en fin de randonnée.

Les monts Honjagamaru et Seihachiyama en boucle depuis la gare de Sasago
Distance 14.05km Dénivelé positif +1448m Dénivelé négatif -1439m Durée 7h30 Difficile Difficile
Départ Départ à Japon

Ma plus belle balade au Japon jusqu'à ce jour avec des superbes vues sur le Mont Fuji sur environ une heure de marche, et en particulier deux panoramas qui portent très loin depuis les deux sommets de la journée. Aussi des forêts très variées qui changent des trop classiques plantations de sugi (cryptomères) : beaucoup de hêtres et de mélèzes, parsemés d'autres essences. Fin novembre les feuilles étaient tombées et les paysages ouverts sur tout l'itinéraire.

Du Lac Okutamako à Tabayama
Distance 10.94km Dénivelé positif +827m Dénivelé négatif -745m Durée 5h05 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Japon

Une randonnée en principe sans difficulté mais dont une courte section n'est pas entretenue. Impossible de se perdre car il suffit de suivre le ruisseau/torrent, mais il faut être un randonneur aguerri avec de bonnes chaussures. L'intérêt de la randonnée est le passage par un grand temple/stupa "perdu" au sommet d'une montagne, et le village et la source thermale de Tabayama où l'on se croirait facilement dans la campagne profonde. Pourtant une balade faisable en une journée au départ de Tokyo.

Le Mont Momokurasan depuis la gare de Saruhashi
Distance 8.46km Dénivelé positif +953m Dénivelé négatif -953m Durée 4h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Japon

Une randonnée pas trop longue, qui part d'une petite ville avec un pont de construction remarquable (le Sarubashi - pont de singe - unique au monde ?). L'itinéraire offre de beaux points de vue sur la vallée et sur le Mont Fuji.

Les monts Oogiyama et Momokurayama entre les gares de Torisawa et Saruhashi
Distance 13.67km Dénivelé positif +1117m Dénivelé négatif -1116m Durée 6h35 Difficile Difficile
Départ Départ à Japon

À 1h15 de la gare de Shinjuku au centre de Tokyo, une belle balade sauvage et sportive, pendant laquelle, s'il ne se cache pas dans les nuages, le Mont Fuji se laisse admirer.

Nijurokuya et Matsuyama à partir de la gare de Okasaka
Distance 11.99km Dénivelé positif +1178m Dénivelé négatif -1087m Durée 6h15 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Japon

Au Sud de Ootsuki, un itinéraire varié essentiellement dans des forêts de feuillus, avec un superbe point de vue à 360° pour la pause de midi, une source rare, un beau torrent, des belles couleurs en automne, et une source thermale à l'arrivée.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.