Les grottes du Montagnou de la Pâle dans la Forêt de Très-Croutz

A deux pas du village de Saint-Pé-de-Bigorre cette balade nous entraîne sur la piste des cavités du massif, plus particulièrement celles d'une grosse croupe, le Mountagnou de la Pale. Les grottes sont disposées le long de ce parcours comme fait exprès pour le promeneur. On vient en approche auprès du trou béant du gouffre du Hayau, dont la dimension insolite et le courant d'air entrant vous entraîneraient bien dans son sombre abîme, si on n'y prenait pas garde...

Fiche technique
n°182325
Une randonnée Saint-Pé-de-Bigorre créée le jeudi 03 décembre 2015 par MCTOUL. MAJ : samedi 03 novembre 2018
Durée Durée moyenne: 1h40[?]
Distance Distance : 3.63km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 254m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 248m
Point haut Point haut : 670m
Point bas Point bas : 468m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Pyrénées
Commune Commune : Saint-Pé-de-Bigorre (65270)
Départ Départ : N 43.09073° / O 0.146015°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1647ET
Téléchargez : -
Crèque Noëlle Intérieur Grotte des Coumates Crèque Noëlle Gouffre de la Borne 109

Description de la randonnée

Le départ s'effectue peu après la Ferme Cacha, dans un virage de la route. Garer sa voiture sur le petit parking à 2 places.

(D/A) Prendre à droite de la route (dans le sens par lequel on est arrivé), le sentier balisé en Jaune en direction du Pladi. N.B. Le début de cette randonnée est également identifiée "Circuit n°4" ou "Sentier de découverte en milieu karstique" par l'OT de Saint-Pé-de-Bigorre, et balisé en Vert.

Enchaîner les virages sur un large sentier un peu rude au départ. Au panneau indicateur 759, on observe une grande doline sur la droite du sentier (avec des traces d'anciens tremplins de saut en VTT).

Au panneau 805, soit 805m après le départ, à la cote 570, on a à gauche du sentier l'entrée/sortie de la Grotte de la Bouhadère ou Porche de la Bouhadère (qui souffle de l'air frais en été). Elle est quelques mètres en retrait du sentier, immédiatement en contrebas, avec une borne signalétique la repérant.
Équipé d'une lampe et d'un casque, on peut franchir son porche bas et pénétrer dans une première salle où l'on tient debout à plus de dix personnes. Ne pas poursuivre le méandre qui sort de cette salle, car on trouve rapidement un puits dangereux de 11m.

En ressortant et en revenant sur le sentier, à droite en montant, un peu en hauteur, il y a un petit trou béant. C'est une autre entrée/sortie, de la Grotte de la Bouhadère. On peut même en observer une troisième, beaucoup plus petite dans le ressaut en-dessous et à droite du second trou.
Ces trois trous mènent tous à l'intérieur de la même cavité de la Bouhadère.

Redescendre quelques dizaines de mètres le sentier Jaune/Vert et prendre sur la gauche au 1er panneau indicateur d'intersection, un sentier secondaire, balisé uniquement Vert, qui mène en 5 min à l'entrée dite n°1 de la Grotte de la Pale.

(1). Un peu plus loin en poursuivant ce même sentier, on atteint les 2 entrées dites n°2 de la Grotte de la Pale (ou grottes des Gabarrets ou du Soleil N°2).

Revenir ensuite sur ses pas et au carrefour reprendre le sentier principal Jaune/Vert en montant à droite et repasser devant les entrées de la Grotte de la Bouhadère. Continuer l'ascension. À une nouvelle intersection avec un second panneau (cote 630), prendre un nouveau sentier secondaire sur la droite, balisé Vert et signalé "Sentier du milieu".

Après quelques centaines de mètres on atteint un panneau indicateur 1194. Juste avant ce panneau, un petit sentier part en montant sur la gauche. C'est dans un petit ravin marquant une fracture que s'ouvre la cavité de la Grotte des Coumates, ou Tute des Loirs.

(2) Revenir sur le sentier secondaire balisé Vert et le poursuivre à gauche. Après quelques nouvelles centaines de mètres, atteindre un lapiaz prononcé où il faut mettre les mains pour franchir un petit ressaut.
Avec une extrême prudence, car la zone peut être dangereuse, atteindre l'entrée verticale monumentale du Gouffre du Hayau, cachée derrière les rochers. Un puits de 30m empêche toute pénétration sans matériel.
Quand les spéléologues empruntent cette cavité, ils débouchent aux Grottes de la Bouhadère après plus de 100m de descente sous terre ; on appelle cela une traversée.

(3) Revenir sur ses pas vers l'Est sur le sentier secondaire balisé Vert, repasser le panneau 1194 et le Sentier des Coumates, et bien avant le carrefour du sentier principal, prendre à gauche un petit sentier, mais bien marqué et sommairement balisé avec du ruban avertisseur Rouge et Blanc, qui sur la courbe de niveau conduit en 5min à la grotte Crèque Noèle. C'est une ravissante petite cavité où l'on peut pénétrer debout sans autre matériel, qu'une lampe, voire un casque (et qui mérite à elle seule une balade).

Revenir sur ses pas vers l'Est, jusqu'au sentier secondaire balisé Vert, puis jusqu'au sentier principal, balisé Vert et Jaune, et reprendre l'ascension tout droit. Atteindre un replat. Au panneau multi-indicateurs "Sentier karstique-Ferme Soulas-Ferme Cacha" à droite, poursuivre tout droit. Passer une des bornes de délimitation de la forêt indivise de Saint-Pé sur la droite, ici simple roche gravée avec le chiffre 110, et peinte en Rouge et Blanc.

Au panneau indicateur 1169 (et une signalétique ad hoc), monter à droite du sentier et trouver l'entrée verticale du Gouffre de la Borne 109. Ce gouffre est repérable par une barre d'acier qui surmonte son entrée et une barrière en bois qui protège sommairement l'accès. Prudence toutefois à proximité !
C'est le terme de la randonnée.

(4) Revenir sur ses pas sur le chemin principal jusqu'au parking de la ferme Cacha (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 468m - Petit parking après la ferme Cacha - Ferme Cacha
1 : km 1.01 - alt. 594m - Grottes de la Pale
2 : km 1.72 - alt. 670m - Grottes des Coumates
3 : km 1.83 - alt. 669m - Gouffre du Hayau
4 : km 2.4 - alt. 657m - Gouffre de la borne 109
D/A : km 3.63 - alt. 468m - Petit parking après la ferme Cacha - Ferme Cacha

Informations pratiques

La croupe montagneuse qui nous intéresse aujourd'hui (ou chaînon = un "sarrat" ou "serra" en gascon) est celle de la Pale, surmontée de la crête des Picoulets (des petits pics).
Arpentée depuis des siècles de pastoralisme et d'exploitation forestière par eths pastre (les bergers) et eths ahumats (les charbonniers), cette croupe le fut également au milieu du XXe siècle par l'abbé Bernard Abadie, qui découvrit dans l'ensemble du massif de Saint-Pé, et particulièrement ici, la plupart des cavités remarquables :

  • Grotte des Coumates
  • Gouffre de la Borne 109
  • Gouffre du Hayaü
  • Grotte de la Bouhadère
  • Grotte de la Pâle (ou des Gabarrets)
  • Crèque Noèle, ...

Avertissement
Les positions des cavités sur la carte IGN sont tout à fait approximatives, voire fantaisistes, ne pas s'y fier. C'est mieux sur OpenStreet Monde.

Temps indiqué
J'ai fait ce parcours en 3h, temps de pause compris. C'est un temps compté assez large.

Abris
Seul le porche d'entrée de la grotte de la Bouhadère peut éventuellement servir d'abri en cas de gros orage de pluie ou grêle.

Matériel
Prévoir un équipement habituel de randonneur en moyenne montagne pour un circuit court (chaussures de randonnées, vêtements adaptés, vêtement de pluie, eau, un peu de nourriture, couteau, boussole, carte, sifflet...).

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1647ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Faune-flore
La végétation de ce massif reflète l’importance de la sécheresse du sol due au relief et à la nature des substrats
très perméables. On est sur un versant Sud, très ensoleillé, très abrité et assez arride. Sur le versant Nord, c'est bien différent, alternance de feuillus et de conifères, buis, bouleaux et noisetiers, 2 essences forestières pionnières, mélèzes, chênes rouge d'Amérique et hêtres, 2 essences qui ont colonisé la forêt à la fin du XIXème siècle, douglas, épicéas. Au sol et sur les troncs ce sont mousses et fougères qui ont la part belle.
La faune est surtout aérienne : beaucoup de rapaces vivent sur le territoire de la réserve.

Géologie
On se réfèrera avec intérêt au guide de l'office de tourisme de Saint-Pé qui décrit parfaitement l'environnement dans lequel on se trouve : sentier de découverte en milieu kastique.

A voir à proximité
- La ville de Lourdes ;
- La vallée de Batsurguère ;
- Le village de Saint-Pé-de-Bigorre, le village, son patrimoine culturel, ses animations, la forêt de Très Crouts et la réserve régionale du Pibeste-Aoulhet, les activités nautiques ;
- les Grottes de Bétharram ;
- La vallée des Gaves,

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 3.5/5
Nombre d'avis : 4
Fiabilité de la description : 3.25/5
Fiabilité du tracé sur carte : 3/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.25/5


Visorandonneur
le lundi 07 octobre 2019 à 19:58

C'est vrai, je n'ai pas encore fait cette rando...mais je suis sympathisant de votre site et je consulte les descriptions de mon secteur


Visorandonneur
le lundi 29 juillet 2019 à 09:23

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : dimanche 28 juillet 2019
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Historique de grand intérêt pour la grotte. Attention aux passages difficiles car glissants ou rocheux pour les enfants et personnes mal chaussées!


Visorandonneur
le mercredi 26 juin 2019 à 12:18

Note globale : 3.33 / 5

Date de la randonnée : mardi 11 juin 2019
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très décevant
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Très belle randonnée dont le clou est le gouffre de Hayaü.Je pencherais pour une difficulté moyenne.
Quand va-t-on modifier ces gros numéros-flèches bleus qui cachent les parcours ? La carte ici fournie est inutilisable.


Visorandonneur
le mardi 20 mars 2018 à 16:23

Note globale : 3.33 / 5

Date de la randonnée : mardi 20 mars 2018
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Moyen
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

a ne faire que par temps sec.


Visorandonneur
le mardi 27 février 2018 à 13:42

Note globale : 3.33 / 5

Date de la randonnée : mardi 27 février 2018
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen

randonnée a éviter par temps de pluie,terrain très glissant.

Autres randonnées dans le secteur

Boucle Crêtes du Montné et Col du Prat d'Aürelh via le Pladi
Distance 14.99km Dénivelé positif +1071m Dénivelé négatif -1070m Durée 6h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Belle randonnée à la journée, physique et avec plusieurs passages aériens sur les crêtes, qui vous entraîne sur les hauteurs du massif de Saint-Pé-de-Bigorre, côté Est puis Nord-Est, au-dessus du torrent de la Génie Longue.
Pause finale au Refuge du Col du Prat d'Aürelh (du Rey) et ses estives.
Paysages magnifiques ! Solitude assurée !

Le Sentier du Pladi et la Cabane du Prat dou Rey
Distance 11.55km Dénivelé positif +733m Dénivelé négatif -731m Durée 5h05 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Le Pladi est un col où l'on trouve une petite clairière paisible. Ce parcours, sur la crête des Picoulets, offre un panorama sur les pâturages du Sauguet et la forêt de Tres Crouts. Vous pourrez prolonger l'excursion en rejoignant le Prat dou Rey en vallée de Batsurguère, ou de redescendre par le même chemin.

Grande boucle de la Réserve du Pibeste-Aoulhet
Distance 24.62km Dénivelé positif +1656m Dénivelé négatif -1656m Durée 11h00 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Exceptionnel circuit, sportif et exigeant, à travers la forêt de Très-Croutz, tout d'abord sur le versant Gave de Pau, avec une brève incursion sur le versant du Val d'Azun au Col d'Andorre, puis sur le plateau à 1400m entre le Col d'Espadres et la crête de Saint-Pé (de Maletaule ou des Soums).
Estives à l'activité pastorale multi-centenaire, à la croisée de hauts-lieux de l'histoire locale, dont le fameux lieu des Très Croutz (les Trois Croix des évêchés en bigourdan).

La Crèque Noèle à Rieulhès
Distance 1.15km Dénivelé positif +59m Dénivelé négatif -54m Durée 0h30 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Cette petite balade familiale vous entraîne sur le chemin d'une mignonne petite grotte très accessible. Elle a accueilli toutes sortes de bêtes au cours des millénaires, mais aussi des humains. Tous ont laissé des traces dont peu sont visibles à l’œil nu, si ce n'est les bauges à ours et les pointages des fouilles paléontologiques.
Restent le beau volume de cette grotte, étonnant et rare dans la région, et son emplacement dans cette toujours mystérieuse forêt de Très-Croutz.

La résurgence d'Aygo Blanco en forêt de Très Crouts
Distance 3.38km Dénivelé positif +266m Dénivelé négatif -266m Durée 1h35 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

La forêt de Très Crouts réserve de nombreuses curiosités. En voici une atypique, car très rare ici : une grotte résurgence très active. A Aygo Blanco, le torrent jaillit de la montagne à 650m pour se jeter 120m plus bas par de multiples cascadelles, où la rivière étale ses blancs cheveux d'ange...
Une balade enchanteresse pour découvrir ce lieu gardé secret !
L'essentiel du parcours se déroule sur un sentier en état correct, quoique ancien et non balisé.
Les derniers 100m sont assez accidentés.

Cap des Litas par Coumo Rédo et Col d'Espadres
Distance 15.11km Dénivelé positif +1216m Dénivelé négatif -1209m Durée 7h15 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Sur les sentiers oubliés de Saint-Pé-de-Bigorre n°3
Grande boucle sportive et engagée au-dessus de Serre Pourcou, à travers les plateaux montagneux et les estives du Piémont pyrénéen, et l'immense et insondable forêt de Très Croutz, ou forêt domaniale de Saint-Pé-de-Bigorre.
La diversité des paysages rencontrés ne laisse jamais le randonneur indifférent...

Pic de Miquéu en boucle par Coumo Redo et Calihourc
Distance 11.24km Dénivelé positif +1113m Dénivelé négatif -1106m Durée 5h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Sur les sentiers oubliés de Saint-Pé-de-Bigorre n°4

Belle vue depuis le Pic de Miquéu (1452m) sur le Massif de Saint Pé et les estives et jusqu'aux sommets de la chaîne frontalière.
Le parcours passe par plusieurs sentiers ancestraux non repérés sur les cartes, ce qui en fait un intérêt supplémentaire. Au retour, se découvre le site remarquable de Calihourc, avec ce lapiaz en forme de confessionnaux, célébré et photographié par l'Abbé Abadie dans son ouvrage "Le Sanglier du Picharrot".

Bédeille et les Picharrots par le sentier des gardes
Distance 10.74km Dénivelé positif +742m Dénivelé négatif -747m Durée 4h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

La cascade des Picharrots est une classique pour les amoureux du Massif de Saint-Pé, n'ayant pas peur d'affronter les difficultés de progression dans la Réserve Biologique Intégrale, volontairement sans aucun entretien humain.
Ce parcours propose une variante, permettant d'emprunter à l'aller le Sentier des Gardes, quelque peu oublié du massif, mais très épique.
La fin du parcours entre le ravin de la Bédeille et la cascade est plus complexe et parfois plus aérienne.
Retour par la Génie Longue.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.