Les Corniches Paretti, la Calanque du Devenson, le Couloir des Huluberlus

Une randonnée Marseille créée le dimanche 01 octobre 2017 par Alain C16.. MAJ : dimanche 22 octobre 2017

Cet itinéraire associant randonnée et escalade vous mènera de Luminy à la Calanque du Devenson, réputée la plus difficile d'accès des Calanques, via le Balcon du Socle de La Candelle, le Pas de l’Oeil de Verre et les Corniches Paretti.
Le remontée s'effectuera par la Corniche Aérienne et le Couloir des Huluberlus. Le retour plus classique enchaînera : la Crête du Devenson, le Vallon de La Candelle et le Sentier des Treize Contours avant de rejoindre Luminy.

Attention : Cette randonnée comporte des passages très engagés et est réservée à des montagnards aguerris ayant une certaine technique d'escalade et non sujets au vertige.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 6h00[?]
Distance Distance : 12.53km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1027m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1022m
Point haut Point haut : 425m
Point bas Point bas : 18m
Extrêmement difficile Difficulté : Extrêmement difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Marseille (13000)
Départ Départ : N 43.230362° / E 5.436895°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3145ET
Téléchargez : -
Départ couloir des Hurluberlus Départ couloir des Hurluberlus La sortie de la traversée du Petit Couloir du Devenson Le sentier de la Corniche Paretti

Description de la randonnée

Départ du parking de Luminy.

(D/A) Prendre la piste menant au Col de Sugiton (Tracés Bleu n°6 et Jaune n°6a).

(1) Au Col de Sugiton, prendre en face (Est) le GR®51-98. Continuer la piste qui passe en contre-bas des ruines d'un Jas (Tracés Jaune n°6, Vert n°6 et GR®). La piste fait ensuite un grand virage sur la droite. Au bout de 300m, ces trois tracés quittent la piste pour un chemin empierré à gauche (Sud-Est) rejoignant le "Sentier des Treize Contours" qui sera pris au retour.

(2) Rester sur la piste (Sud) et suivre le Tracé Rouge n°6 se transformant rapidement en un magnifique sentier en balcon (Sud-Est) passant sous la Falaise des Toits. Passer ensuite successivement au-dessus du Rocher du Torpilleur, de la Calanque des Pierres Tombées et du Rocher du Tonneau.

À proximité de la Tour de Pise, au débouché du bas du Couloir du Candellon, longer le Socle de la Candelle. Le sentier est maintenant plus sauvage et chaotique, il faut passer au-dessus de quelques arbres écroulés. Dominer les magnifiques dalles de la Commune et de la Lecque propices au bain de soleil après la baignade.

À l'approche de la Calanque Saint-Jean de Dieu, le sentier au ras de la falaise devient plus exposé. Déboucher dans le bas du Val Vierge au-dessus de la calanque. Suivre au mieux les marques Rouges qui remontent le Val Vierge et conduisent au Pas de l’Oeil de Verre.

(3) Escalader ce ressaut rocheux de 15m, aisément franchissable en utilisant la chaîne en place. Lever la tête pour voir sur la paroi de droite le fameux "œil de verre".

Suivre le sentier sur environ 200m jusqu'à une intersection. Quitter le tracé Rouge pour prendre à droite (Sud-Ouest) le Tracé Vert n°9 (marque Verte et deux croix Noires) menant aux Corniches Paretti.
Longer la très impressionnante paroi de La Concave, le plus gros dévers des Calanques, riche d'une série de trois voies "Du Grec" clôturée par la Directissime de 1966 qui relève du chef-d’œuvre.

Suivre les marques Vertes. Le sentier comporte quelques pas d'escalade à la montée et à la descente et des passages en traversée plus ou moins exposés. Peu après la Concave, traverser le Grand Couloir du Devenson.
Au-dessus de l’Anse des Enfers, suivre le sentier qui devient plus étroit en s'approchant du Petit Couloir du Devenson au pied duquel s'élève l'Aiguille du Devenson.

Arriver sur une croupe dominant le couloir à l'intersection avec le Tracé Brun rejoignant directement sur la gauche le haut des falaises du Devenson.

(4) Continuer à droite vers la mer jusqu'à un collet situé sur l'arête menant au pied de l'Aiguille du Devenson (Marques Vertes et cairns).
À partir du collet, le parcours devient plus difficile et aérien, surplombe la mer en contre-bas avec plusieurs passages rocheux très exposés à franchir.

(5) Descendre par une courte désescalade au fond du Petit Couloir (Est), le traverser pour remonter sur la droite un ressaut rocheux par une courte escalade.
Suivre les marques Vertes. Le sentier enchaîne vires étroites et exposées, avec franchissement de ressauts et de promontoires rocheux à la montée et à la descente.

Au-dessus de l’Anse de la Baume, le sentier s’écarte de la mer pour remonter au milieu des pins.
Une légère descente conduit au pied de l’éperon de la Grande Arête du Devenson, porte d'entrée de l'impressionnant Cirque du Devenson.
Une désescalade facile conduit au dessus de la calanque. Une raide descente terreuse (marches taillées) amène à un petit pierrier conduisant à la grève au fond de la Calanque du Devenson.

(6) Les gros blocs au bord de l'eau, plus ou moins plats, sont propices au pique-nique et au bain de soleil après la baignade. Le Cirque du Devenson domine de ses parois abruptes. À l'Est, la paroi de la Tour Save plongeant dans la mer empêche toute continuité de sentier. La vue se prolonge vers les falaises de l’Eissadon, de l’Oule, de Castelviel et, au lointain, vers les falaises Soubeyrannes et le Bec de l’Aigle.

Quitter la calanque en reprenant le chemin inverse sur environ 200m peu après la Grande Arête jusqu'à une patte d'oie peut visible où une sente part sur la droite (Ouest).
Le Tracé Noir n°8 de la Corniche Aérienne débute ici en direction d'un gros pin suspendu à une quinzaine de mètres du pied de la falaise.

Suivre cette sente, un cercle Noir sur la paroi marque l'itinéraire. Déboucher dans une petite conque où une inscription en Bleu indique avec une flèche vers la gauche "Grande Baume et Couloir des Hurluberlus par la Corniche Aérienne 1921". Rejoindre le pin par une traversée ascendante à gauche. Franchir le petit ressaut au-dessus jusqu'à un relais équipé (2 broches inox).
Remonter la sente qui suit en direction d'un ressaut rocheux parcouru par une fissure très visible. Remonter ce deuxième ressaut en suivant la fissure jusqu'à un relais équipé (Queue de cochon, historiquement utilisée pour descendre en rappel, et broche inox).

Nota : Ces deux petites longueurs, de difficulté comprise entre le III et le IV, sont maintenant nettoyées et purgées des prises instables et protégées par de nombreuses broches inox.
Suivre la sente qui monte en écharpe sur la gauche jusqu'à un replat sous la Grande Baume du Devenson (éboulis et rochers).

(7) Continuer de suivre le Tracé Noir en prenant la sente à droite (Est) dans la végétation. Rejoindre un petit ressaut rocheux à droite de la Baume, le remonter pour déboucher dans le Couloir des Huluberlus. Remonter le couloir et rejoindre sur la gauche un passage rocheux traversant au-dessus de la Grande Baume. Ce passage exposé mais facile et bien protégé, clôt les difficultés.

Suivre la sente raide qui suit jusqu'à la crête où l'on rejoint le Sentier Vert n°8 peut après le Col du Devenson. Rejoindre rapidement l'intersection avec le GR®51-98 (Vallon des Charbonniers) où débouche, à proximité, l'itinéraire de remontée du Petit Couloir du Devenson.

(8) Suivre les tracés Vert et GR® remontant la crête (Nord-Ouest) jusqu'au-dessus de la Concave avant de descendre au Col des Charbonniers. Continuer jusqu'à l'intersection où l'on abandonne le sentier Vert pour rester sur le GR® qui remonte à gauche (Ouest) le Vallon de la Candelle. Suivre ce sentier en balcon sur les pentes du Cap Gros. Traverser le talweg pour rejoindre les tracés Jaune n°6 et Vert n°6 montant au Col de la Candelle.

(9) Descendre par le Sentier des Treize Contours (Balisage Jaune n°6, Vert n°6 et GR®) serpentant sous les flancs du Mont Puget le long du Promontoire des Américains. Après une descente sur des rochers glissants traverser le Chemin du Centaure pour rejoindre l'itinéraire pris à l'aller.

(2) À l'intersection prendre la piste en sens inverse vers le Col de Sugiton.

(1) De là, rejoindre le parking de Luminy (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 145m - Parking de Luminy
1 : km 1.73 - alt. 216m - Col de Sugiton
2 : km 2.52 - alt. 214m - Intersection Tracés GR et Rouge
3 : km 4.46 - alt. 58m - Pas de l'Oeil de Verre
4 : km 5.48 - alt. 76m - Intersection Tracés Vert et Brun
5 : km 5.55 - alt. 37m - Aiguille du Devenson
6 : km 5.86 - alt. 18m - Calanque du Devenson
7 : km 5.96 - alt. 126m - Grande Baume du Devenson
8 : km 6.23 - alt. 223m - Haut du Petit Couloir
9 : km 8.15 - alt. 404m - Col de La Candelle
D/A : km 12.53 - alt. 145m - Parking de Luminy

Informations pratiques

Difficultés :

Cette longue randonnée combine marche et escalade et présente un dénivelé positif cumulé important. La durée à prévoir dépendra du nombre de participants et de leur niveau technique, en particulier s'il faut assurer et/ou poser des mains courantes dans les passages exposés, et de l'inévitable pause baignade.

L'itinéraire est balisé mais le marquage est ancien et, par endroits, partiellement effacé. La trace GPS est approximative sur les parties proches des falaise où sont concentrées les difficultés. Une bonne partie de l'itinéraire n'est pas portée sur les cartes IGN. Il faut donc très souvent se mettre en mode "recherche d'itinéraire".

Les Tracés Rouge n°6 (Pas de l'Oeil de Verre), Vert n°9 (Corniches Paretti) et Brun (Petit Couloir du Devenson) peuvent se faire sans corde pour des personnes à l'aise dans ce type de terrain et ayant des compétences en escalade d'un niveau III, en notant que plusieurs passages sont très exposés et qu'une chute à ces endroits pourrait être fatale (chute de plusieurs dizaines de mètres).

La remontée des Corniches Aériennes (Tracé Noir n°8) nécessite des compétences en escalade d'un niveau IV et la maîtrise des techniques d'assurage.

Les parties exposées, en particulier Les Corniches Aériennes, sont maintenant équipées de nombreuses broches inox scellées permettant de sécuriser ces passages en utilisant des techniques d'assurage adaptées.

Matériel :

Le port du casque est conseillé dans les Corniches Aériennes. Une corde de 25m (1/2 rappel de 50) et 5 à 6 dégaines si l'on désire s'assurer dans les traversées (corde tendue ou main courante) et dans l'escalade des différents ressauts rocheux et des deux longueurs des Corniches Aériennes.
Comme toujours dans les Calanques ne pas hésiter à prendre au moins 1,5 litre d'eau par personne.
Carte IGN "Les Calanques" 1:15000.

Historique & Toponymie :

Le Val Vierge, comme le nommèrent en 1899 les premiers explorateurs de ce vallon compte-tenu de la densité de la végétation et de la difficulté d'y pénétrer.

La Calanque Saint-Jean de Dieu est plus connue sous celui de Calanque de l'Oeil de Verre mais ce nom est antérieur à la pose du fameux œil. L'origine de ce nom est, lui, tombé dans l'oubli.
Initialement, le "Pas de l’Oeil de Verre" était appelé "Pas du Rocher Club" en honneur des membres du Rocher Club de Provence qui trouvèrent, le 8 avril 1900, ce passage reliant le Val Vierge à la Calanque Saint-Jean de Dieu. Des membres de la Société des Excursionnistes Marseillais, entendant sans cesse ce nom bizarre, résolurent de lui donner une justification en scellant le 13 novembre 1904 une vieille lentille de lampe, transformée par leurs soins en œil de verre, au milieu du passage.

"Le Grec" surnom de Georges Livanos, un des plus grands alpinistes de son temps, célèbre pour avoir ouvert un grand nombre d'itinéraires de haute difficulté dans les Dolomites Italiennes.

L'accès terrestre à la Calanque du Devenson fut découvert en 1914 par Marius Paretti. La corniche qu'il emprunta porte son nom depuis 1921.

La Grande Baume fut atteinte pour la première fois à la descente le 2 janvier 1921 par cinq "Huluberlus" ; Edmond Bellanger, Albert Faures, Henri Imoucha, Raoul Barbier et Louis Félix.
Le rivage fut atteint le 13 février 1921 par Albert Faures, Henri Imoucha et Louis Félix.

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3145ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

Variante : Remontée de La Calanque du Devenson par le Petit Couloir

Si l'on ne souhaite pas remonter par les Corniches Aérienne et le Couloir des Huluberlus, il est possible de rejoindre la crête du Devenson en remontant le Petit Couloir du Devenson par le Tracé Brun.
Pour cela, de la Calanque du Devenson, prendre l'itinéraire pris à l'aller en sens inverse jusqu'à l'intersection des Tracés Vert et Brun sur la rive droite du Petit Couloir du Devenson.

(4) Suivre le Tracé Brun en montant au pied de la falaise. Franchir le verrou rocheux défendant l'accès au haut du couloir en traversant le mur sur la droite en s'aidant de la chaîne en place. Continuer en remontant la dalle équipée d'une chaîne qui débouche au pied des éboulis en rive droite du couloir.
Suivre le Tracé Brun partiellement effacé. Quitter les éboulis (nombreuses traces de descente) pour remonter au mieux la croupe rocheuse en rive gauche qui débouche sur la Crête du Devenson où l'on rejoint l'itinéraire original à proximité de l'intersection du Sentier Vert n°8 avec le GR® 51-98 (8).

Visite de la Grande Baume

(7) Un court aller-retour permet d'aller visiter la Grande Baume où quelques artistes plus ou moins mystiques se sont exprimés, en bien ou en mal en fonction des goûts.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.53/5
Nombre d'avis : 5
Fiabilité de la description : 4.2/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.6/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.8/5


Visorandonneur
le lundi 18 mars 2019 à 09:35

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : vendredi 08 mars 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Nous etions 8( ( dont 2 peu habitués à ce type de rando),parcours fait en partie en suivant topo très détaillé. Demi tour avant partie engagée de l'anse de la baume. Retour, on ne choisit pas le tracé brun du topo , mais vers pas de oeil de verre : en restant côté droit (site escalade), vers le fond du vallon une sente nous à permis de rejoindre le rouge qui conduit sur le GR, en passant par la cheminée du diable.
Compte prochainement faire le parcours entier avec des randonneurs plus agiles. Merci.


Visorandonneur modérateur
le vendredi 04 janvier 2019 à 17:55

Merci RickyH5 pour ces compléments d'information

gazok54 - modérateur


Visorandonneur
le dimanche 30 décembre 2018 à 16:46

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : samedi 29 décembre 2018
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Comme j'ai emmené un ami faire les corniches, j'en ai profité grâce à quelques photos trouvées sur le net pour repérer le départ du couloir et effectivement, j'ai vu le marquage noir sur un petit sentier qui part sur la droite au retour.

Tout ce que je peux expliquer pour les suivants, c'est que c'est juste avant de redescendre légèrement dans la corniche vers la mer quand dans le topo du parcours il est indiqué que le sentier s'écarte de la mer pour remonter au milieu des pins...La patte d'oie est là.Sur la sente en question, un petit tronc d'arbre est en travers derrière un gros cailloux avec la trace noir dessus...Si vous regardez en hauteur, on distingue très nettement le pin suspendu dans une espèce de roche rouge, impossible à manquer dans les parages, toute la roche ailleurs est blanche...

Voir les deux photos qui ont été rajoutées.
La sente en question et le pin suspendu.


Visorandonneur
le lundi 24 décembre 2018 à 09:32

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : dimanche 23 décembre 2018
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Très franchement, après la calanque du Devenson je n'ai jamais trouvé l'itinéraire en revenant sur les soi-disant 200 mètres...Comme dit plus haut des pins suspendus y'en a partout et 200 mètres à évaluer sur ce genre de terrain...
J'ai tourné plus de deux heures dans ce bor***.
Est ce que la sente en question est juste avant la raide descente terreuse ?
Cet à cet endroit, en remontant plus haut que j'ai trouvé quelques cordes mis en place car c'est plutôt de la terre et c'est vraiment raide mais ensuite, je me suis retrouvé face à un mur d'escalade équipé de broches mais comme je n'ai pas vu le cercle noir marquant l'itinéraire je ne me suis pas aventuré et c'est avec une certaine amertume que j'ai fait demi tour...Donc retour au pas de l'œil de verre et la remontée par la cheminée du diable.
Si vous pouviez apporter plus de précision, merci d'avance car je compte bien y retourner !


Visorandonneur
le lundi 05 novembre 2018 à 09:15

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : samedi 13 octobre 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

C'est en effet plus qu'une simple randonnée, elle s'apparente plus à de la rando-escalade. Parcours engagé qui demande un pied sûr, l'habitude des sentiers aériens et de la recherche d'itinéraire. Corde vivement conseillée. Attention, on peut y passer beaucoup de temps (jusqu'à 10 h) la 1ère fois.. et même la 2 ème . A réserver aux longues journées du printemps.


Visorandonneur
le mardi 01 mai 2018 à 11:13

Merci pour votre avis.
Ils y a en effet plusieurs variantes (à gauche & à droite) permettant de rejoindre depuis La Baume la crête du Devenson.
Le ressaut de 5m du tracé brun permettant de rejoindre le petit couloir est très exposé surtout à la descente. Votre compagne a visiblement le pied sûr


Visorandonneur
le mardi 01 mai 2018 à 09:59

bonjour rando-escalade faite le 29 04 2018, parcours très bien détaillée, par contre nous avons effectue une petite variante: nous sommes allés a la grande baume, puis redescendus de quelques mètres et à droite sur un replat, nous avons pris pied sur l'épaule Est par un pas d'escalade au dessus d'un buisson. Un ressaut main gauche permet de prendre pied sur le fil de l'éperon et rejoint en 50m le dernier passage en dalle expo (variant à l'Imoucha)
Par contre, ma compagne est descendue par les marques brunes au niveau du replat de l'épaule, désescalade de 5m, arrivée sur vire puis une traversée descendant sur la gauche sur 10m, arrivée dans pierrier du Petit couloir, remonter celui_ci
A partir, de cette désescalade, la pluie est survenue, très forte ainsi que le vent. Ce sont les charmes de l'aventure.
Très belle randonnée pour initiés. merci à vous pour les explications.


Visorandonneur
le dimanche 25 février 2018 à 15:31

bonjour ;
j'ai réalisé mardi 20 février 2018 un circuit moins difficile au départ du Col de la Gineste ;
Cap Gros puis les escaliers, Cols des Charbonniers et du Devenson, tracé brun avec la chaîne, Corniches Paretti aller-retour, sous la Concave, Cheminée du Diable, Vallons de la Candelle et de Ste Marthe ;
superbe itinéraire, mais à 4 avec une allure plutôt décidée nous avons quand même mis 9 heures (pique-nique et arrêts non compris)


Visorandonneur
le lundi 13 novembre 2017 à 21:12

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 13 novembre 2017
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Nous avons eu un temps splendide pour un 31 octobre. Magnifique rando à faire impérativement avec un minimum d'équipement de sécurité, surtout si on n'est pas à l'aise dès que ça devient exposé. Aucune difficulté pour qui a l'habitude de grimper, mais demande une attention permanente car tout en traversée. Paysages splendides et tranquilles: croisé personne dès l’œil de verre passé.Quelques difficultés à trouver l'itinéraire, entre autre sur les "200m" à revenir en arrière en direction du "chêne suspendu" qui nous ont valu des tentatives scabreuses et beaucoup de temps perdu sur l'horaire annoncé. Des "grands chênes suspendus" il y en a partout donc bon moyen pour se fourvoyer et 200m difficile à évaluer quand on est sur le terrain, sans carte et sans gps. L'itinéraire correspond effectivement au descriptif... une fois que les indications ont été trouvées. Nous étions bien content d'avoir finalement déniché, au moment où on n'y croyait plus, le passage et la dite flèche bleue, car sinon c'était retour par toutes les traversées expo dans le noir, pas cool du tout! Nous avons fait tout le retour depuis le haut du couloir des hurluberlus dans le quasi noir à noir complet, pour cause de journées très courtes -1h de changement d'horaire le we avant. Les couchers de soleil et lever de lune étaient très jolis, mais le retour dans le noir s'en ai trouvé d'autant plus long. En résumé rando à ne pas manquer pour les personnes un minimum à l'aise, mais semblant de rien, bien fatiguante, car même si que 13km pour 1000m de dénivelé cumulé, demande une attention soutenue dans toute la partie exposée plus la recherche d'itinéraire. Prévoir de la marge pour les tentatives infructueuses d'itinéraire : nous avons perdu au total plus de 2h, soit une boucle complète faite en 8h et non 6. Merci et bravo pour cet itinéraire sublime que nous n'aurions pas fait sans sa découverte sur visiorando! Merci aussi pour la très bonne description qui nous ont été super utiles.

Autres randonnées dans le secteur

Les Calanques de Port Miou, Port Pin, En Vau au départ de Cassis
Distance 13.28km Dénivelé positif +551m Dénivelé négatif -551m Durée 5h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cassis - 13 - Bouches-du-Rhône

Beauté des falaises sur la mer.

La Ciotat et le Cap Canaille
Distance 11.33km Dénivelé positif +410m Dénivelé négatif -412m Durée 4h15 Facile Facile
Départ Départ à La Ciotat - 13 - Bouches-du-Rhône

Randonnée au gré des curiosités du Cap Canaille.

Circuit Marcel Pagnol
Distance 10.54km Dénivelé positif +483m Dénivelé négatif -483m Durée 4h10 Difficile Difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

Une belle randonnée dans les collines de Marcel Pagnol.

Le Garlaban et le Pic du Taoumé
Distance 12.82km Dénivelé positif +642m Dénivelé négatif -643m Durée 5h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Aubagne - 13 - Bouches-du-Rhône

Boucle sur les traces de Marcel Pagnol, qui passe par la Baume du Plantier (Grotte de Manon) puis rejoint le mythique Garlaban. Le retour se fait par le Pic du Taoumé et la Grotte du Grosibou pour finir par le Vallon de Passe-Temps.

Calanques, Sugiton, Morgiou, de la Triperie et Sormiou
Distance 13.47km Dénivelé positif +663m Dénivelé négatif -662m Durée 5h25 Difficile Difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

Point de vue imprenable sur 4 calanques.

Calanques de Sugiton et de Morgiou
Distance 7.51km Dénivelé positif +300m Dénivelé négatif -300m Durée 2h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

Visite des calanques du domaine de Luminy à Marseille avec des panoramas exceptionnels

Le Garlaban par le Grand Vallon
Distance 9.32km Dénivelé positif +626m Dénivelé négatif -625m Durée 4h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Roquevaire - 13 - Bouches-du-Rhône

Belle randonnée avec des passages câblés et chainés, magnifique vue à 360° depuis le sommet du Garlaban.
Attention un arrêté municipal interdit la descente par le sentier des Dansaires depuis 2010 pour cause d'éboulement.

Calanque de Callelongue et ses voisines
Distance 12.09km Dénivelé positif +525m Dénivelé négatif -529m Durée 4h40 Difficile Difficile
Départ Départ à Marseille - 13 - Bouches-du-Rhône

Randonnée depuis Callelongue sur le GR® qui longe la côte.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.