Les chemins oubliés du Meygal

Découvrez le massif du Meygal par des chemins peu empruntés, non balisés et pour certains non identifiés sur les cartes. L'itinéraire est situé très majoritairement dans les bois et frôle sans y pénétrer les hameaux de Monedeyres et de Boussoulet.
Randonnée physiquement facile mais réservée aux randonneurs sachant s'orienter et reconnaître à minima les arbres (sapins, résineux, hêtres, noisetiers).

Fiche technique
n°3103711
Une randonnée Saint-Julien-Chapteuil créée le mercredi 25 mars 2020 par laurent.carraro. MAJ : jeudi 23 avril 2020
Durée Durée moyenne: 3h50[?]
Distance Distance : 9.69km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 377m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 369m
Point haut Point haut : 1315m
Point bas Point bas : 1090m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Massif central
Commune Commune : Saint-Julien-Chapteuil (43260)
Départ Départ : N 45.050036° / E 4.108621°
Carte Carte IGN : : Ref. 2835OT - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
pierrier du Villaret

Description de la randonnée

Se garer en haut du hameau du Villaret (sur la gauche en montant), sur une placette entre poubelles et boîtes aux lettres.

(D/A) À partir de la placette, monter immédiatement sur la droite avant la croix et passer entre deux maisons pour emprunter un beau chemin presque plat qui domine le hameau.
Pénétrer dans la forêt en restant sur ce chemin bordé de murs qui commence à monter. Parvenir à une piste forestière et l'emprunter sur la gauche en montant assez fortement. Ignorer la sente sur la droite par laquelle le retour se fera. Aboutir à un replat dans une clairière, puis à l'orée d'une belle forêt mixte hêtres/sapins.

(1) Ne pas pénétrer dans la forêt et obliquer sur la gauche avec un chemin peu marqué (absent de la carte). Après une vingtaine de mètres, le chemin se précise et s’aplatit, entouré de murs. Il parvient à un panneau d'interdiction de circulation - pour le moins étrange sur un chemin non carrossable ! -.
Continuer tout droit en sortant de la forêt et traverser un ruisseau (zone embroussaillée en été). Monter assez fortement avec ce chemin, puis parvenir à un croisement.

(2) Le chemin continue tout droit mais ne pas l'emprunter pour prendre sur la gauche une sente bien marquée, plate, qui longe un bois. La sente se transforme en chemin puis en piste forestière alors qu'elle entame une descente assez raide et souvent humide (on peut longer le chemin sur la gauche dans le bois si c'est trop humide). La pente diminue en même temps que l'on sort de la forêt. Rejoindre une large piste dans un lacet qui à gauche en descendant mène au hameau de Monedeyres.

(3) Monter cette piste sur la droite qui ne tarde pas à faire un second lacet sur la droite. La suivre entre prés et bois. Elle devient peu à peu piste herbeuse, chemin bordé de murs, sente. Ignorer les entrées de prés et la poursuivre jusqu'à atteindre une clairière où aucun chemin n'est évident.

(4) On a pu voir peu avant sur les pierres des traces de peinture Bleue. Cette peinture - et une sente peu marquée - indique qu'il faut tourner à droite. Poursuivre en suivant les traces Bleues, en courbe de niveau, parallèlement à un vieux mur situé à environ 10 m sur la gauche. Le terrain est humide. On rejoint rapidement un chemin plus évident avant de déboucher sur une piste forestière. On trouve à cet endroit une dernière trace Bleue - la plus évidente - sur une pierre.

Monter sur la gauche en empruntant cette piste qui parvient à un replat à proximité immédiate de la route forestière du Meygal. Un pré, et la baraque des Copains, permettent de faire une pause confortable... mais le lieu est accessible en voiture.

Ne pas rejoindre la route et tourner avant cela sur la droite (vu de la route cela forme une patte d'oie) et s'engager à droite sur une piste forestière assez plate.
Suivre cette piste qui redescend avant de remonter en tirant en permanence sur la gauche. On atteint un croisement avec une pancarte indiquant "baraque des copains 0,8 km".

(5) Emprunter sur la droite la belle piste herbeuse et rectiligne qui descend et finit par rejoindre une large piste forestière empierrée. Monter cette piste sur la gauche jusqu'à apercevoir la route forestière rencontrée vers la baraque des Copains et atteindre une pancarte indiquant "Les Ardennes".

(6) Quitter la piste en empruntant sur la droite un large chemin herbeux qui s'enfonce dans le bois. Ce chemin monte peu à peu puis, une fois atteint son sommet, descend assez rapidement sur la gauche. Après environ 400 m, on aperçoit une sente bien marquée sur la droite au niveau d'un hêtre.

(7) Emprunter cette sente. On voit après 10 m un beau sapin pectiné avec une marque "52", également présente au pied de l'arbre sur une borne en pierre. Suivre cette sente qui monte un peu dans le bois puis redescend pour atteindre une bifurcation marquée par une grosse pierre.

Laisser le chemin qui descend sur la gauche vers Boussoulet pour continuer tout droit en passant ce rocher. La sente chemine à l'orée du bois et domine les prés de Boussoulet. Elle finit par tourner à droite en pénétrant dans le bois.

(8) Quitter cette sente pour en prendre une autre sur la gauche peu visible au départ mais bien marquée. Si vous ratez cette bifurcation, vous voyez très vite que le chemin s'arrête et donc qu'il faut rebrousser chemin. La sente traverse un bois de noisetiers avant de longer de vieux hêtres. Elle rejoint alors une plantation de résineux que l'on traverse en diagonale avant de descendre assez vite et rejoindre une ruine et immédiatement après un chemin balisé Jaune.

(9) Suivre sur la droite ce chemin qui traverse une piste forestière empierrée avant de descendre assez vite dans un bois. La pente s'adoucit et on aperçoit un pré sur la gauche. Au niveau de la fin de ce pré, parvenir à un croisement du chemin avec une sente.

(10) Quitter le sentier balisé pour emprunter cette sente bien marquée sur la droite. On rencontre rapidement une zone humide avant de remonter dans le bois. Obliquer à droite pour longer un pierrier que l'on finit par traverser. Peu après la sortie du pierrier, la sente descend sur la gauche et rejoint notre itinéraire aller. Reprendre cet itinéraire en ne ratant pas la sente sur la droite qui mène au point de départ (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1090m - Le Villaret
1 : km 0.7 - alt. 1180m - Orée du bois
2 : km 1.2 - alt. 1222m - Croisement
3 : km 2.06 - alt. 1125m - Piste, lacet
4 : km 3.05 - alt. 1259m - Clairière
5 : km 4.22 - alt. 1295m - Pancarte "baraque des copains"
6 : km 5.24 - alt. 1291m - Pancarte "Les Ardennes"
7 : km 6.16 - alt. 1280m - Hêtre
8 : km 6.95 - alt. 1255m - Bifurcation à gauche
9 : km 7.31 - alt. 1222m - Balisage Jaune, à droite
10 : km 8.7 - alt. 1118m - Fin du balisage, à droite
D/A : km 9.69 - alt. 1090m - Le Villaret

Informations pratiques

Bonnes chaussures indispensables (passages boueux voire franchement mouillés).

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2835OT.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Durée : 3h sans arrêt, ni hésitation.
Profitez de votre départ du Villaret pour faire le tour du hameau (four, lavoirs, jardin des simples) sauvegardé grâce aux efforts de l'association des amis du Villaret.

D'ailleurs, en fin de circuit, si vous ratez la sente à droite pour rejoindre le point de départ, vous longerez en sortant du bois le jardin des simples, en cours de réalisation. Il vous sera facile à partir de rejoindre le point de départ en traversant le hameau par la route.

Le point de bifurcation entre les trajets aller et retour est marqué par un mur parfaitement droit qui traverse la forêt (et le pierrier également). Il marque la limite de la forêt domaniale installée par Napoléon III pour lutter contre la déforestation et l'érosion du massif.

La baraque des Copains, située dans la clairière du même nom indiquée sur la carte IGN, se réfère au roman de Jules Romains, "Les Copains", qui se termine par un banquet des sept copains dans ce qui semble être cette cabane.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.83/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.5/5


Visorandonneur
le vendredi 07 août 2020 à 16:33

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : vendredi 07 août 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Non

Randonnée très sympa, se promener dans les chemins non fréquentés, voire oubliés, c'est très plaisant.

Attention aux endroits parfois boueux même en plein été

Être très attentif au niveau du point 4, à ce niveau là le chemin peut très vite être perdu.


Visorandonneur
le mardi 19 mai 2020 à 09:39

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : mardi 19 mai 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Bonjour
Super randonnée sur ces chemins oubliés...
Effectivement il faut une carte IGN et le descriptif est indispensable car il faut souvent chercher les traces de peinture du tracé Paysages aussi variés que le terrain, mais ce fut un vrai régal
Rencontres inattendues avec une laie et ses marcassins, quelques chevreuils, deux renards et beaucoup d'oiseaux...
A refaire !

Autres randonnées dans le secteur

Circuit entre le Mézenc et la vallée de la Loire
Distance 97.02km Dénivelé positif +2310m Dénivelé négatif -2306m Durée 4 jours Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Julien-Chapteuil - 43 - Haute-Loire

Ce circuit permet de profiter de la grande diversité des paysages entre la haute vallée de la Loire, sauvage et à l'ambiance presque méditerranéenne, et le mont Mézenc avec son plateau à perte de vue et une végétation d'altitude.

Le Villaret - Les Estables
Distance 23.82km Dénivelé positif +780m Dénivelé négatif -525m Durée 9h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Julien-Chapteuil - 43 - Haute-Loire

Première étape du circuit entre le Mézenc et la vallée de la Loire qui permet, après une traversée rafraîchissante de la forêt du Meygal, de parcourir le plateau du Mézenc avec des points de vue superbes sur le bassin du Puy à l'Ouest, le massif du Mézenc au Sud et les Alpes à l'Est.

Distance 12.49km Dénivelé positif +424m Dénivelé négatif -418m Durée 4h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Julien-Chapteuil - 43 - Haute-Loire

Le circuit passe devant la maison de Jules Romains et permet de monter à deux sucs qui se font face au-dessus de la vallée de la Sumène, le Mont Rouge et le Peyre de Bard. Il permet de parcourir en une boucle agréable une partie du Pays des Sucs.

Le Meygal et le Pic du Lisieux depuis Monedeyres
Distance 22.98km Dénivelé positif +898m Dénivelé négatif -891m Durée 9h10 Difficile Difficile
Départ Départ à Queyrières - 43 - Haute-Loire

Ce circuit remplit agréablement une chaude journée d'été avec de nombreux points de vue (Forez, Pilat, Alpes, Mézenc) et des montées en forêt. Il permet en particulier de profiter pleinement du relief si particulier du massif, avec ses très nombreux sucs. Une halte rafraichissante à Recharinges (fontaine, bar) permet d'aborder la dernière montée dans les meilleures conditions.

Le tour du Meygal
Distance 13.1km Dénivelé positif +385m Dénivelé négatif -382m Durée 4h50 Facile Facile
Départ Départ à Queyrières - 43 - Haute-Loire

Cette randonnée, au coeur du massif forestier du Meygal, est idéale à faire dans les chaleurs de l'été. Elle offre de beaux points de vue, en particulier depuis le sommet du Testavoyre, d'où l'on peut toiser les monts du Meygal.

Promenade en balcon autour de Saint-Julien-Chapteuil
Distance 10.75km Dénivelé positif +393m Dénivelé négatif -397m Durée 4h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Julien-Chapteuil - 43 - Haute-Loire

Cette courte randonnée permet de découvrir des hameaux qui dominent Saint-Julien-Chapteuil, quelques moulins, des fours à pain, des maisons de Béates, une chaumière..., le tout dans des environnements très variés (prés, pelouses rases, forêts de résineux, de hêtres...). Les passages à découvert sont majoritaires.

Le grand Testavoyre
Distance 16.53km Dénivelé positif +493m Dénivelé négatif -488m Durée 6h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Champclause - 43 - Haute-Loire

Voici un circuit qui vous emmène au sommet du grand Testavoyre (prononcez : testa-wouaire), point culminant du Meygal. De là haut, le massif apparaît alors tout entier, bosselé de nombreux pitons coniques.
Autre point fort de cette randonnée: la découverte du patrimoine rural, en particulier des maisons typiques du hameau du Villaret et de la fausse église de Monedeyres.

Le Suc de Chapteuil depuis Saint-Julien-Chapteuil
Distance 6.5km Dénivelé positif +195m Dénivelé négatif -191m Durée 2h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Julien-Chapteuil - 43 - Haute-Loire

Une randonnée sans aucune difficulté et qui pourtant offre de beaux points de vue sur le bassin de Saint-Julien ainsi qu'une visite des ruines du château du seigneur de Chapteuil. Les parties sur petite route sont minimes. À faire si vous avez des amis qui n'ont pas l'habitude de randonner ; ils reviendront enchantés !

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.