Le tour des Mourres

Une randonnée La Palud-sur-Verdon créée le lundi 09 octobre 2017 par osiris130. MAJ : jeudi 20 juin 2019

Une randonnée splendide au cœur du Verdon dont les paysages panoramiques permettent une observation complète de la région (par temps clair) !

L'ascension du Mourre de Chanier par la crête n'est pas difficile, mais la descente du Grand Mourre, hors sentier, est réservée aux randonneurs confirmés.

Avec un peu de chance, vous pourrez voir les vautours planer au-dessus de votre tête...

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 7h15[?]
Distance Distance : 17.32km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 965m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 964m
Point haut Point haut : 1907m
Point bas Point bas : 1145m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Alpes
Commune Commune : La Palud-sur-Verdon (04120)
Départ Départ : N 43.8404° / E 6.322428°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3441OT, 3442OT, 3442OTR
Téléchargez : -
Le Chiran Couloir à descendre Le Grand Mourre Entre les Mourres

Description de la randonnée

Le départ de la randonnée s'effectue depuis le hameau des Chauvets, accessible par la RD17 depuis Rougon. Possibilité de stationner devant la chapelle.

(D/A) Le début de la randonnée s'effectue sur la RD17 en direction de Rougon vers le Sud-Est. Suivre la route (et le balisage Jaune) sur un peu plus d'1km, passer les Bondils.

(1) Environ 300m après les Bondils, à la balise, prendre à gauche la voie romaine en direction de Rougon / Les Maurels. La piste, balisée en Jaune quand les marquages n'ont pas été arrachés sur les arbres, monte légèrement au-dessus de la route et se transforme par la suite en sentier.

Continuer toujours tout droit en ignorant les différentes pistes qui partent sur la droite ou la gauche. Après 3km environ, on arrive au niveau d'exploitations agricoles aux Maurels.

(2) Poursuivre à gauche sur l'ancienne voie romaine. Après le passage à gué, la piste monte direction Sud-Sud-Est jusqu'à un replat coté 1265m.

(3) Au niveau de ce replat, tourner à gauche et monter par une piste (non balisée) qui passe à proximité de deux enclos. Après quelques lacets et une épingle à gauche, la piste traverse le versant dans le sens Est-Ouest jusqu'à une épingle au niveau d'un promontoire.

(4) La piste continue quelques mètres sur la droite avant de disparaître et laisser la place à une trace peu marquée mais balisée par quelques cairns. Bien suivre les cairns direction Nord-Est avant une petite ascension en lacets direction Nord pour rejoindre un sentier balisée en Jaune.

(5) Poursuivre ce sentier balisé sur la gauche pour atteindre rapidement un petit col avec une magnifique vue sur la vallée perchée de Prau avec la Coudole sur la gauche et le Mourre de Chanier en ligne de mire et sa longue arrête orientale...

Continuer sur le sentier balisé qui tourne sur la droite et reste en hauteur par rapport à la bergerie (le tracé sur la carte n'a pas été actualisé). Passer un petit col et amorcer une descente vers le pied de la crête du Mourre de Chanier.

(6) Avant de plonger dans le cirque formé par la Crête des Traversières et le Sommet du Pioulet, traverser le petit cours d'eau sur la gauche pour rejoindre la crête du Mourre de Chanier. Il y a quelques cairns sur la gauche qui vous indiquent l'endroit où passer.

Une fois sur la crête, monter tranquillement en essayant de rester le plus proche possible de l'arête, légèrement versant Nord par moment. L'ascension est aisée bien que raide au départ.

Passer l'antécime, symbolisée par un cairn d'environ 2m de haut, puis redescendre à un large col avant de parvenir à l'ascension finale d'environ 130m de dénivelé.

(7) Vous êtes au sommet. Point le plus haut du secteur et d'une vingtaine de kilomètres à la ronde... Profitez de la vue imprenable sur les Alpes-de-Haute-Provence, par temps clair, le Mercantour, les Écrins, le Vercors, le Mont Ventoux, la Sainte-Victoire, la Sainte-Baume, le Haut-Var... et même jusqu'à Porquerolles et le Golfe de Saint-Tropez !

Descendre toujours en suivant la crête et aller au sommet du Petit Mourre (1873m) en prenant une direction Nord.

(8) La vue sur les sommets alpins est encore plus belle... Revenir sur vos pas et suivre la crête sur la droite en direction du Grand Mourre.

(9) Vous pouvez voir devant vous 2 gros cairns qui matérialisent le couloir de descente. Ignorer les dans un premier temps pour continuer tout droit et atteindre le Grand Mourre (1898m) au sommet duquel il y encore un beau cairn !

(10) Revenir ensuite sur vos pas au niveau de ces deux gros cairns.

(9) La descente se fait dans un large couloir, direction Sud-Ouest, toujours hors-sentier et même sans cairn. Descendre prudemment en faisant des petits lacets jusqu'au franchissement de la barrière rocheuse. Vous arrivez dans des éboulis parsemés de touffes herbeuses.

Vous retrouverez rapidement quelques cairns qui vous mèneront en direction de l'arête Ouest du Grand Mourre vers le Portail de Blieux.

(11) Avant le col, rejoindre le sentier marqué (et balisé en Jaune) sur la gauche. Descendre plein Sud en suivant ce sentier.

(12) Arrivé à une piste, continuer en direction des Chauvets sur la droite pour retrouver le point de départ (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1252m - Les Chauvets
1 : km 0.98 - alt. 1229m - Début de l'ancienne voie romaine
2 : km 3.96 - alt. 1157m - Les Maurels
3 : km 4.9 - alt. 1251m - Cote 1265m / Piste non balisée à gauche
4 : km 6.2 - alt. 1442m - Fin de la piste
5 : km 6.65 - alt. 1583m - Retour sur le PR balisé (Jaune)
6 : km 8.21 - alt. 1539m - Crête du Mourre de Chanier
7 : km 10.44 - alt. 1904m - Sommet du Mourre de Chanier
8 : km 11.5 - alt. 1835m - Le Petit Mourre
9 : km 13.11 - alt. 1874m - Deux gros cairns
10 : km 13.23 - alt. 1830m - Le Grand Mourre
11 : km 14.63 - alt. 1573m - Retour sur PR balisé (Jaune)
12 : km 16.63 - alt. 1318m - Piste
D/A : km 17.32 - alt. 1253m - Les Chauvets

Informations pratiques

Pas d'eau sur le parcours. Prévoir au moins 2 litres par personne.

Une partie de la montée est hors sentier, mais marquée par quelques cairns entre les points (4) et (5).

L'ascension par la crête à partir du point (6) est également hors sentier, mais le cheminement est évident.

Lors de la descente du Grand Mourre, on passe dans un large couloir hors sentier non cairné et bien pentu . Réservé aux randonneurs confirmés.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3441OT, 3442OT, 3442OTR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Pendant la randonnée :
- observation des ballets de vautours
- panoramas grandioses sur la région PACA lors de la balade en crête entre les trois Mourres

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.4/5
Nombre d'avis : 5
Fiabilité de la description : 4.4/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.4/5


Visorandonneur modérateur
le samedi 29 juin 2019 à 18:31

Merci Doukach pour ce commentaire très positif !

OSIRIS

Randos sur Côte d'Azur, Mercantour, Corse


Visorandonneur
le samedi 29 juin 2019 à 16:52

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : vendredi 28 juin 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Nous tenions à remercier l'auteur de cette randonnée qui nous a littéralement enchantés.
Les paysages sont sublimes et variés. A part un berger et des animaux sauvages, nous n'avons croisé personne.
Nous ne pouvons que conseiller cette randonnée sous réserve d'être un minimum habitué à évoluer en montagne et/ou d'être un tant soit peu sportif et agile.
Pour la descente dans le pierrier : prendre son temps et bien choisir son itinéraire, il y a une sente à peine tracée qui est jonchée de quelques cairns...ça passe !

PS : même pas peur des vautours !


Visorandonneur
le jeudi 20 juin 2019 à 22:36

Oui effectivement , ça se fait puisqu'on l'a fait en rattrapant le bon couloir de descente mais celui-ci reste quand même réservé à des kamikazes.


Visorandonneur modérateur
le jeudi 20 juin 2019 à 22:28

On est bien d'accord.
Je n'ai jamais dit que la montée était facile, mais plutôt que l'orientation n'était pas compliquée.
Pour la descente, j'ai bien précisé qu'elle était dans un éboulis et qu'il fallait y aller prudemment. Mais si l'on passe dans le bon couloir, ça se fait... alors que plus loin, c'est à mon sens inconscient d'y aller.

OSIRIS

Randos sur Côte d'Azur, Mercantour, Corse


Visorandonneur
le jeudi 20 juin 2019 à 22:19

Il faut arrêter de dire que l'ascension du Mourre de Charnier n'est pas difficile et la descente est vraiment casse-gueule et effectivement on a vu des vautours qui attendaient qu'on se viande pour pour en profiter.


Visorandonneur modérateur
le jeudi 20 juin 2019 à 22:05

On est d'accord, c'est une randonnée classée "Très Difficile", donc à réserver pour des montagnards.

OSIRIS

Randos sur Côte d'Azur, Mercantour, Corse


Visorandonneur
le jeudi 20 juin 2019 à 22:03

Oui, la descente est vraiment le point névralgique de cette randonnée que j'appréhendais un maximum et malheureusement je n'ai pas eu tort. Même en prenant le bon couloir cette randonnée reste dangereuse car la descente (éboulis) est longue et très fatigante pour les jambes et surtout les genoux. Uniquement pour des randonneurs de montagne habitués.


Visorandonneur modérateur
le jeudi 20 juin 2019 à 21:48

Bonjour gege,

Désolé pour cette mauvaise expérience.
Effectivement quelques portions de cette randonnée sont hors sentiers balisés mais la plupart du temps les traces sont bien là, voire des cairns.

Quelques courts passages entre les points (4) et (5) ou (5) et (6) se font parfois à vue car les sentiers sont peu présents.

En revanche, la montée le long de la crête est assez évidente... mais certes difficile par la pente et la longueur avant d'atteindre le sommet du Mourre de Chanier.

Pour ce qui est de la descente, si vous n'avez pas vu les cairns avant le Grand Mourre, vous avez certainement effectué la descente trop loin, où en effet, cela peut être très dangereux ! J'avais exploré ce secteur mais n'avais pas insisté à cause du terrain trop accidenté...

Je regrette que vous ayez dû descendre à cet endroit, mais suis tout de même rassuré de voir que vous n'avez pas eu de problème.

Je vais insister dans la description sur ce passage délicat.

Bonne soirée.

OSIRIS

Randos sur Côte d'Azur, Mercantour, Corse


Visorandonneur
le jeudi 20 juin 2019 à 21:27

Note globale : 2.67 / 5

Date de la randonnée : jeudi 20 juin 2019
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Moyen
Intérêt du circuit de randonnée : Décevant

Départ de la chapelle pas de problème. Déjà au kilomètre 1.500 on suit le chemin vers la droite car aucune indication mais avec le gps on se rend compte assez vite qu’il faut pendre à droite (on se demande à quoi servent les baliseurs et les randonneurs qui sont déjà passés par là). Jusqu’à la côte 1265 ça va à peu près. Le sentier continue puis prend fin à la côte 1460, nous montons jusqu’à la côte 1616 tant bien que mal et continuons jusqu ‘à la côte 1533. Il y a soit-disant un PR mais on se fout de notre gueule. Nous passons effectivement devant une bergerie mais jamais rien n’est indiqué et il faut y aller au pif et suivre le GPS. Toujours pas de PR balisé malgré ce qui est indiqué. Toujours au pif. Arrivé à la côte 1523 il faut redescendre vers le ruisseau mais là encore malgré ma trace GPS nous sommes perdus et obligés de faire les chèvres pour y arriver. Nous y arrivons et décidons de manger à cet endroit à l’abri du vent. Après manger, nous rejoignons la côte 1523 pour une très longue ascension vers le Mourre de Chanier (1930 mètres) pas vu de les cairns indiqués, évidemment pas de trace et c’est vraiment épuisant. Arrivés au Mourre de Chanier épuisés, la vue est fantastique à 360 °. Content d’y être arrivé car beaucoup d’énergie dépensée et on aurait presque froid alors qu’on est le 19/06/2019. Nous n’irons pas jusqu’au petit Mourre car j’en ai ma claque et on en a assez vu et en plus je redoute la descente prévue comme difficile. Nous nous dirigeons donc vers le grand Mourre. Et là nous avons commencé à galérer car nous n’avons pas vu les deux gros cairns dont il est question et nous avons entrepris la descente carrément au niveau du Grand Mourre (vraiment casse-gueule) et nous avons vite vu que nous n’étions pas dans le bon couloir et l’avons rattrapé à nos risques et périls car par des passages très dangereux. Nous avons enfin réussi à rejoindre le couloir préconisé mais ce fut une descente aux enfers où on risque de se rompre le cou à chaque instant, qui dura très longtemps au départ dans des roches cassées puis dans des éboulis où les genoux ont souffert le martyre et où on priait à chaque instant de ne pas tomber ce que je fis plusieurs fois. Tant bien que mal, nous rejoignîmes le sentier très casse gueule qui nous ramena à la chapelle. J’estime cette randonnée dangereuse dans la descente à la fin et je ne la conseille pas du tout même à des randonneurs aguerris malgré la beauté des paysages ou alors il faut trouver un autre moyen de redescendre à la fin. Je ne conseille pas cette randonnée et en aucun cas je ne la referai. Comptez 9 heures minimum malgré ce qui est indiqué.


Visorandonneur
le dimanche 03 mars 2019 à 21:33

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : samedi 23 février 2019
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Tout d'abord merci pour ce fabuleux circuit, certes très difficile mais aux panoramas grandioses à chaque sommet. Nous avons fait cette rando avec pas mal de névé, la rendant encore plus incroyable.
Le circuit reste difficile à trouver après le point 6, donc l'improvisation s'impose pour atteindre la ligne des crêtes.
La descente après le point 10 est extrêmement technique. Faire très attention lors de la descente, le pierrier est très instable.
Randonnée à faire à tout pris, mais réservée à des personnes entrainées et habituées à la montagne.
Merci


Visorandonneur
le lundi 03 décembre 2018 à 11:08

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 03 décembre 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

De nuit, difficile de trouver d'emblée le bon cheminement aux Maurels. Heureusement les patous sont méfiants mais tranquilles. Iphigénie ça aide.
De la neige sur tout le parcours de crète; 10-20cm.
La descente du grand Mourre vers les Chauvets, c'est physique avec la neige mais ça passe.
Chamois+


Visorandonneur
le mardi 17 juillet 2018 à 18:12

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : mardi 17 juillet 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Superbe randonnée aux terrains variés.
Très belles vues des Écrins au Mercantour.

Effectivement la descente dans la couloir du Grand Mourre est délicate car ça roule sous les chaussures, mais en y prenant le temps, ce n'est que du bonheur
Donc que du très très bon si ce n'est le "bain de mouches" sur tout le parcours...

Autres randonnées dans le secteur

Les gorges du Verdon - Sentier Blanc-Martel
Distance 13.1km Dénivelé positif +1118m Dénivelé négatif -1242m Durée 6h25 Difficile Difficile
Départ Départ à La Palud-sur-Verdon - 04 - Alpes-de-Haute-Provence

Une très belle randonnée remontant le Verdon par son lit! On en prends plein les yeux du début à la fin!
Le Sentier Martel, n’est pas très difficile pour des habitués de la randonnée, mais il faut être prudent et ne pas avoir peur de marcher. Toutefois, le passage le plus délicat reste les échelles Imbert (6 échelles, 252 marches), difficile à franchir pour les randonneurs sujets au vertige.

Le Circuit de Bauduen
Distance 11.37km Dénivelé positif +306m Dénivelé négatif -305m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Bauduen - 83 - Var

Une boucle fort agréable sur la presqu'île de Bauduen en bordure du lac de Sainte Croix.

Les Cavaliers - Sentier de l'Imbut - Baou Beni - Sentier Vidal
Distance 10km Dénivelé positif +1213m Dénivelé négatif -1218m Durée 5h45 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Aiguines - 83 - Var

Le Chemin de l'Imbut est une randonnée qui vous permet de découvrir le Verdon au cœur des gorges et du lit de la rivière. Des paysages extraordinaires vous attendent mais cette randonnée reste difficile et certains passages à fleur de falaise (Chemin Vidal) et au travers de blocs rocheux (passage jusqu'au Baou Beni), demandent une bonne condition physique. Attention au vertige !

Le circuit a été entièrement sécurisé. Mais il reste tout de même très difficile et demande la plus grande prudence !

Les Gorges de Trévans, via la Chapelle Saint-André
Distance 9.91km Dénivelé positif +495m Dénivelé négatif -487m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Estoublon - 04 - Alpes-de-Haute-Provence

Des gorges magnifiques, en particulier en automne. La montée à la Chapelle Saint-André se fera par un détour de 2km aller/retour mais le coup d’œil en haut vous récompensera de ce crochet.
Vous traverserez les vestiges du hameau de Valbonnette. Un peu plus loin, un autre crochet d'une centaine de mètres, pour voir les ruines d'une maison, où est resté en son centre un grand pilier rond, avec encore les encoches pour fixer les poutres en bois sur deux niveaux.

Circuit sur les hauteurs de Moustiers Sainte Marie
Distance 9.26km Dénivelé positif +538m Dénivelé négatif -531m Durée 3h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Moustiers-Sainte-Marie - 04 - Alpes-de-Haute-Provence

Moustiers Sainte Marie propose sa visite mais le circuit sur ses hauteurs est une façon remarquable d'apprécier un très sympathique plateau.

Gorges de Trévans par le château
Distance 12.26km Dénivelé positif +607m Dénivelé négatif -606m Durée 4h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Estoublon - 04 - Alpes-de-Haute-Provence

Très belle randonnée à faire d'avril à octobre.

La montée du Grand Margès
Distance 11.71km Dénivelé positif +877m Dénivelé négatif -874m Durée 5h25 Difficile Difficile
Départ Départ à Aiguines - 83 - Var

Très belle randonnée offrant une vue magnifique sur le lac de Sainte-Croix.

Cadières de Brandis depuis le Col des Lèques
Distance 7.93km Dénivelé positif +473m Dénivelé négatif -489m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Castellane - 04 - Alpes-de-Haute-Provence

Le tour de la Barre de la Sapée et du Rocher du Castel de Ruel, via les Cadières de Brendis, depuis le Col des Lèques, superbe vue depuis le somment sur le Verdon et ses alentours.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.