Lac des Quirlies et Râteau des Rousses par l'Échine de Praouat

Une randonnée Clavans-en-Haut-Oisans créée le mercredi 15 août 2018 par bouvierjr. MAJ : dimanche 09 septembre 2018

Grande boucle éblouissante autour d'un des plus beaux vallons des Alpes, celui du Ferrand, menant au Râteau des Rousses et au lac turquoise des Malatres.

L'itinéraire longe le Ferrand jusqu'aux cascades et évite ensuite le sentier principal menant au Lac des Quirlies, puis il grimpe à l'impressionnant Pic du Râteau des Rousses — seule difficulté technique, et revient dans la vallée par de magnifiques lacs et glaciers et des prés semés de roches moutonnées.

Solitude et émerveillement assurés !

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 10h05[?]
Distance Distance : 22.1km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1587m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1582m
Point haut Point haut : 2889m
Point bas Point bas : 1708m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Grandes Rousses
Commune Commune : Clavans-en-Haut-Oisans (38142)
Départ Départ : N 45.100097° / E 6.160059°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3335ET, 3335ETR
Téléchargez : -
Montée sur l'Échine de Praouat La cascade au-dessus du Pont du Ferrand Grosse pierre au Clos du Bœuf Le Lac inférieur des Malatres

Description de la randonnée

Se garer dans la 6ème épingle à cheveux au dessus du Perron, de nombreux emplacements sont disponibles.

Avertissement : certains points de passage peuvent être difficiles à localiser, bien étudier les photos de repérage mentionnées dans ce descriptif.

(D/A) Du parking, suivre le chemin carrossable au Nord-Nord-Est qui redescend un peu vers le Pont Ferrand. Au pont, des poteaux indiquent le Lac des Quirlies et le sentier est balisé en Jaune. Traverser le pont pour remonter le sentier en lacets dans la pente schisteuse (Est). Lorsque le sentier se fait moins raide et part au Nord pour passer à l'aplomb de la principale cascade du Ferrand, guetter à droite une faible trace qui monte au Sud (derrière soi) dans l'herbe. Cette sente est difficile à trouver, voir la photo de repérage et ses explications.

À partir d'ici, il n'y aura plus de sentier et peu de sentes sur tout l'itinéraire jusqu'à la jonction (16).

(1) Faire demi-tour pour quitter le sentier et monter au Sud sur cette trace, vers l'épaule descendant de l'Échine de Praouat, puis par quelques lacets vers l'Est dans l'herbe, prendre pied sur une pente moins forte. Tourner à gauche pour traverser vers le Nord cette pente herbeuse sous des marques d'érosion dans les schistes noirs. Une fois ces marques d'érosion passées, remonter en lacets dans l'herbe vers l'Est, jusqu'à apercevoir des traces de troupeau traversant les schistes au Sud. Suivre ces traces et traverser les schistes pour aboutir à une potence triangulaire au promontoire de l'Échine de Praouat.

(2) Du promontoire, repartir en sens opposé, au Nord-Nord-Est, pour suivre le fil (plat) de la crête herbeuse qui monte jusqu'au Serre du Chargeoir, le point culminant de la crête. Continuer un peu plus loin dans la même direction, jusqu'à arriver à un collet où passe un sentier et d'où l'on peut voir le Col de la Valette.

(3) Du collet, suivre sur 50m le sentier qui remonte au Nord puis le quitter à gauche (Nord-Ouest) pour suivre l'épaule herbeuse montant au Col du Fond du Ferrand. Ce col sur la Crête des Sauvages est très peu marqué mais offre une belle vue sur le ruisseau et le vallon érodé de la Valette.

(4) Du col, observer vers l'Ouest l'endroit où les contreforts rocheux descendant des Cimes des Sauvages rencontre les alpages. Une grosse pierre posée dans l'herbe est la cible à atteindre en restant quasiment à altitude constante. Poursuivre vers l'Ouest vers ce repère.

(5) Après cette pierre, descendre des pentes assez raides dans l'herbe pour contourner par leurs bases les escarpements rocheux puis remonter vers l'Ouest-Sud-Ouest dans des éboulis morainiques bien stables et arriver au Lac des Quirlies par sa rive gauche.

(6) Contourner le lac par sa rive gauche jusqu'à aboutir à la moraine centrale descendant du glacier des Quirlies (elle est posée sur la glace et un ruisseau s'en échappe par une grotte). Remonter cette moraine par la gauche (Sud-Ouest) pour trouver un endroit permettant de passer le tributaire principal du lac (cf. photo).

(7) Une fois le torrent glaciaire passé, repartir plein Est le long de la crête du verrou morainique bordant la rive droite du lac, entre éboulis et roches moutonnées (cf. photo), jusqu'à aboutir à des banquettes rocheuses dans l'herbe.

(8) Arrivé sur ces banquettes, prendre le temps de repérer le point à viser sur une crête peu visible au Sud. Utiliser la photo de repérage et ses explications pour cela: la crête en question est celle prolongeant le Râteau des Rousses mais se distingue peu de celle juste au-dessus, descendant du Serre des plonges.

Partir alors à niveau pour franchir la combe en roches moutonnées puis en éboulis morainiques, au cap global Sud-Sud-Ouest.

(9) Arrivé sur l'épaule de la crête, tourner à droite et remonter à l'Ouest le long du (maigre) ruisseau, dans des pentes herbeuses, puis obliquer à gauche (Sud puis Sud-Ouest), pour remonter entre de belles roches moutonnées dont la couleur vire peu à peu au rouge. Arriver ainsi aux petits étangs du Serre des Plonges, dominés par des prés donnant sur la crête de la Meije aux glaciers de Lans.

(10) Du lac, obliquer à droite pour monter plein Ouest puis Ouest-Nord-Ouest dans la combe rocheuse. La pente est peu marquée, suivre les lignes de moindre résistance passant dans de nombreuses roches moutonnées. Passer ce faisant au-dessus de 2 autres petits lacs marqués sur la carte IGN, pour arriver sur la crête du Râteau des Rousse, près du col peu prononcé, entre les glaciers des Malatres et des Quirlies.

(11) Suivre la crête plein Est pour arriver au pic central bien visible du Râteau des Rousses (cf. cliché). Ceci est de l'escalade facile, rester sur le côté Sud de la crête.

(12) Du pic, revenir sur ses pas jusqu'au col peu prononcé, entre les glaciers des Malatres et des Quirlies.

(11) Suivre un vallonnement descendant au Sud jusqu'au Lac des Malatres, sous l'imposant glacier éponyme.

(13) Passer le déversoir du lac et descendre (Est) au lac secondaire, puis obliquer à droite (Sud) pour traverser et descendre la combe du ruisseau des Malatres. Franchir toutes les branches de ce ruisseau et viser un cairn marquant un passage sur une belle épaule morainique sombre.

(14) Sous ce cairn, plusieurs autres cairns espacés montrent un itinéraire de descente au Sud-Est sous la crête de la Côte Séverail. Suivre ces cairns dans les éboulis, sans trop chercher à tous les trouver, jusqu'à arriver au-dessus du replat herbeux situé au Nord du Clos du Bœuf. Viser cette pierre pour descendre par une large boucle sur le replat.

(15) À cette pierre, descendre dans les roches moutonnées au Sud sur une centaine de mètres, avant de traverser à droite (Sud-Ouest) vers une épaule qui descend du Clos du Bœuf.

Une fois à cette épaule, obliquer à gauche au Sud-Est pour suivre les nombreuses sentes de moutons descendant jusqu'au bon sentier de Sarenne (sentier de niveau).

(16) Prendre pied sur le sentier et repartir sur celui-ci au Nord (gauche), jusqu'à arriver en vu des abris du Clos Chevaleret. Ne pas poursuivre sur le sentier de niveau mais plonger à droite (Est-Sud-Est) sur le Clos Chevaleret. Un panneau indicateur montre la direction à suivre pour rejoindre Pont-Ferrand et le Perron. Le balisage est à nouveau en Jaune. Descendre sur ce sentier, globalement au Sud, jusqu'à la jonction avec celui longeant le Ferrand, et prendre à droite sur celui-ci pour aboutir à la passerelle en béton traversant le torrent.

Descendre alors sur le sentier principal jusqu'au Pont Ferrand. Remonter légèrement sur ce sentier pour aboutir au chemin carrossable emprunté à l'aller, et remonter celui-ci jusqu'au parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1713m - Parking du Perron
1 : km 1.34 - alt. 1804m - Départ vers l'Échine de Praouat
2 : km 2.5 - alt. 1986m - Promontoire de l'Échine de Praouat
3 : km 7.21 - alt. 2440m - Collet du Fond du Ferrand
4 : km 8.01 - alt. 2575m - Col du Fond du Ferrand
5 : km 8.83 - alt. 2574m - Grosse pierre point de repère
6 : km 10.05 - alt. 2569m - Lac des Quirlies - Déversoir du Lac des Quirlies
7 : km 10.97 - alt. 2650m - Changement de rive du Ferrand
8 : km 11.67 - alt. 2556m - Banquettes rocheuses
9 : km 12.52 - alt. 2500m - Passage dans la combe du ruisseau des Quirlies
10 : km 13.12 - alt. 2641m - Lac du Serre des Plonges
11 : km 14.09 - alt. 2873m - Col entre glacier des Malatres et des Quirlies
12 : km 14.43 - alt. 2827m - Pic central du Râteau des Rousses
13 : km 15.28 - alt. 2852m - Lac des Malatres
14 : km 16.15 - alt. 2706m - Cairn sur un collet de moraine
15 : km 16.99 - alt. 2492m - Grosse pierre dans le pré du Clos du Bœuf
16 : km 18.22 - alt. 2215m - Jonction avec le sentier du Col de Sarenne
D/A : km 22.1 - alt. 1712m - Parking du Perron

Informations pratiques

Équipement :
En début de saison, les névés peuvent descendre bas, et piolet et crampons peuvent être nécessaires. À partir du mois d'août, l'équipement du randonneur (chaussures, bâtons) est suffisant.

Si l'on emmène des enfants sur la crête du Râteau des Rousses, une corde (et des baudriers!) rassurera les parents ; Ceci vaut aussi pour les personnes sujettes au vertige.

Difficulté :
Cette randonnée est très longue (plus de 20km) et pratiquement hors sentier sur tout l'itinéraire. Elle s'adresse donc à de bons marcheurs (en tenant compte des pauses photos, la durée peut facilement atteindre 12h). La difficulté vient essentiellement de la distance.

L'escalade des quelques rochers de la crête du Râteau des Rousses est facile (niveau 2) mais le vide peut impressionner. Cette partie de la randonnée est optionnelle et ne pas monter au sommet n'enlève rien à l'intérêt de la balade.

La recherche de l'itinéraire fait partie du jeu (il n'y a quasiment aucune sente et très peu de cairns), mais l'orientation est évidente. Il est facile à tout moment de raccourcir la promenade en visant le torrent du Ferrand, quitte à contourner ou désescalader quelques roches moutonnées.

Eau :
L'eau est abondante le long de l'itinéraire, sauf sur l'Échine de Praouat. Les troupeaux sont nombreux à fréquenter les alpages, prévoir un filtre.

Chiens :
La présence de troupeaux oblige à l'usage de la laisse. L'escalade du Râteau des Rousse n'est pas accessible aux chiens, mais ceux-ci peuvent facilement attendre leurs maîtres au petit col le temps de ce bref aller-retour.

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3335ET, 3335ETR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Faune :
Le vallon est le domicile de nombreux vautours, gypaètes et - en 2018 - de deux circaètes jean-le-blanc. Les gypaètes se distinguent des autres vautours par leurs queues cunéiformes et des ailes plutôt étroites. Les circaètes sont aussi grands que les vautours mais le dessous des ailes est entièrement blanc.

Variantes :
Cette randonnée est très modulable, car il est facile à presque tout moment de revenir sur le sentier qui longe le Ferrand en fond de vallon.

Attention toutefois, la traversée du Ferrand peut être impossible même tard en saison. Ceci ne pose pas de problème en pratique, car on aura tendance à écourter la randonnée une fois sur la bonne rive du Ferrand (rive droite), celle qui est longée par le sentier principal.

Si le débit n'est pas trop fort (à l'automne ou en fin d'hiver), il est possible de traverser le déversoir du Lac des Quirlies et passer de (6) à (8), mais c'est dommage, car la vue depuis le fond du lac est belle.

Il est aussi possible d'allonger la randonnée en se rendant au Col de Sarenne puis en revenant par la route goudronnée lorsque le sentier rencontre une épingle à cheveux (déconseillé aux mois de juillet et août, car de nombreux touristes empruntent cette route en voiture).

Retrait des glaces :
Je me souviens très bien du temps (jusqu'en 1990) où le glacier des Quirlies déversait ses séracs directement dans le lac où ils flottaient tels des icebergs. Le glacier s'est maintenant retiré très en arrière et les eaux du lac sont de plus en plus grises. Le Lac des Malatres était encore au bord du glacier en 2010, mais celui-ci s'est retiré spectaculairement depuis.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.33/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le samedi 20 octobre 2018 à 17:43

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : lundi 01 octobre 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Bonjour
Je n'ai pas parcouru le tracé complet, seulement l'aller et retour au lac
Bonne lecture
Amicalement
A.B.

Autres randonnées dans le secteur

Les Lacs du Plateau d'Emparis
Distance 13.47km Dénivelé positif +766m Dénivelé négatif -757m Durée 5h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Grave - 05 - Hautes-Alpes

Randonnée promenade face au majestueux panorama offert par la Meije, une des reines des Ecrins.

Le Lac du Lauvitel à partir de la Danchère
Distance 5.7km Dénivelé positif +563m Dénivelé négatif -562m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Vénosc - 38 - Isère

Le Lac du Lauvitel, et sa réserve intégrale (première en France créée en 1995).

Plateau d'Emparis, Lac Lérié et Lac Noir
Distance 16.81km Dénivelé positif +984m Dénivelé négatif -984m Durée 7h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Grave - 05 - Hautes-Alpes

Une randonnée un peu longue mais magnifique avec, en arrière-plan, les glaciers de la Meije.

Boucle des lacs du Refuge de l'Étandard
Distance 13.75km Dénivelé positif +589m Dénivelé négatif -590m Durée 5h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Sorlin-d'Arves - 73 - Savoie

Cette randonnée, qui se déroule entièrement au dessus de 2000m, vous emmene en bordure de deux lacs artificiels alimentés en grande partie par le Glacier de Saint-Sorlin dominé par le Pic de l'Étandard.

Alpe d'Huez : le Tour des Lacs - du Lac Besson au Lac Carrelet
Distance 6.63km Dénivelé positif +145m Dénivelé négatif -143m Durée 2h15 Facile Facile
Départ Départ à Huez - 38 - Isère

Promenade facile en altitude moyenne, accessible au plus grand nombre autour des quatre lacs : lac Noir, lac Besson, lac Faucille et lac Carrelet, au-dessus de l'Alpe d'Huez. Jolies vues sur les montagnes aux alentours. Sortez des sentiers habituels en passant par le Lac Noir et retour au dessus du Lac Carrelet et du Lac Besson!

Le Lac de Belledonne
Distance 10.62km Dénivelé positif +952m Dénivelé négatif -943m Durée 5h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Allemond - 38 - Isère

Une randonnée pour atteindre un très joli lac de la chaine de Belledonne. À faire au printemps pour voir le lac et ses névés.

Lac du Goléon
Distance 11.99km Dénivelé positif +721m Dénivelé négatif -720m Durée 5h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Grave - 05 - Hautes-Alpes

Randonnée de montagne avec arrivée au lac d'origine glaciaire du Goléon, superbes vues en balcon sur le massif de la Meije et découverte de hameaux de montagne typiques.

Circuit du Plateau d'Emparis
Distance 8.63km Dénivelé positif +328m Dénivelé négatif -332m Durée 3h15 Facile Facile
Départ Départ à Besse (Isère) - 38 - Isère

Un circuit à faire en groupe de randonneurs ou en famille car le dénivelé est relativement faible. Par contre une balade qui vous permettra d'admirer les paysages et de longer le bord de la crevasse, attention toutefois, vous êtes en montagne et rien n'est protégé, prudence. Découvrez les édelweiss, les marmottes, la gentiane et profitez du paysage qui est immensément beau !
Pour les plus courageux vous pouvez partir du village de Besse par le GR®54 pour arriver au même point de départ.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.