La Tête de l'Aupet par la Crête de la Clape

La Tête de l'Aupet est un très beau sommet qui règne sur le secteur. L'itinéraire proposé ici inclut un parcours d'arête sans difficulté et constitue une variante peu fréquentée qui change du parcours normal où il peut y avoir foule.

Fiche technique
n°604643
Une randonnée Saint-Disdier créée le samedi 27 mai 2017 par trotnatu. MAJ : dimanche 11 juin 2017
Durée Durée moyenne: 7h05[?]
Distance Distance : 11.66km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1588m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1572m
Point haut Point haut : 2618m
Point bas Point bas : 1217m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Dévoluy, Dauphiné
Commune Commune : Saint-Disdier (05250)
Départ Départ : N 44.720267° / E 5.880379°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 3337OT, 3337OTR
Téléchargez : -
La descente Ambiance sur la crête La cabane

Description de la randonnée

Départ dans le grand virage au Nord du village du Grand Villard. Stationnement facile sur la gauche.

(D/A) Remonter le long du torrent des Pertusets (traces Jaunes).

(1) Franchir un passage désagréable avec un chemin dégradé. En sortir par la droite, puis tout de suite après reprendre à gauche. Continuer Nord-Ouest, comme si l'on visait la Tête d'Oriol qui domine le secteur (traces Jaunes intermittentes sur tout le trajet).

(2) Arriver, à une cabane. De là, bien repérer la Crête de la Clape que l'on va gravir. C'est la longue pente qui se trouve à droite de la Crête d'Oriol, en rive gauche du vallon des Narrites. De là, on voit parfaitement la faiblesse dans les barres rocheuses où la pente herbeuse va permettre d'atteindre facilement la pente de la Clape. Passer devant la cabane et partir droit vers la faiblesse d'accès à la Crête de la Clape.

(3) Après avoir traversé un pierrier, là où il est le plus étroit, faire quelques lacets dans la pente herbeuse qui arrive à la large croupe de la Crête de la Clape.
Une longue montée en lacets (que vous tracerez vous-même dans la pente herbeuse) permet de gagner rapidement en altitude. Toute cette montée pourrait être monotone mais les paysages sont si beau que cela compense largement.

(4) Vers 2200m, la pente se rétrécit est devient une arête rocheuse presque horizontale. Elle domine des pentes très abruptes à droite (Nord). Tout ce passage est plus alpin, pourtant, l'arête reste toujours large et confortable. Pour l'esthétique, on a intérêt à marcher le plus près possible du fil. Cependant, si l'on veut éviter la proximité du vide il est toujours possible de passer sur des trottoirs rocheux faciles, un peu à gauche. Le terrain est rocheux mais à aucun moment il ne s'agit d'escalade. En un ou deux passage, si l'on y tient vraiment, on pourra mettre un peu les mains. Mais c'est tout à fait facultatif.

(5) À la fin de l'arête, un petit bombement peut être évité par la droite. On descend ensuite à un vaste col à 2246 mètres.

(6) Au col, continuer plein Ouest sur une large pente où l'on trace des lacets au mieux (quelques vagues traces)

(7) À presque 2500m d'altitude, la pente triangulaire devient à nouveau une arrête rocheuse facile. La suivre, là-encore parfois en mettant un peu les mains, sur environ 50 mètres de dénivelé. La vue sur les pentes vertigineuses de la face Nord est fantastique.

(8) Une dernière pente caillouteuse conduit ensuite facilement au sommet de La Tête de l'Aupet. C'est le moment de profiter de la vue!

(9) Descendre tout droit (Sud-Est), toujours en tirant un peu vers la gauche, dans les grandes pentes d'éboulis. Ce n'est pas toujours très confortable et il faut accepter ce type de terrain ! Sur une partie de la descente, on trouve des éboulis fins dans lesquels l'on descend facilement en plantant les talons.

(10) À partir de 2150m, la descente alterne entre des vallons herbeux et des passages d'éboulis ou de rochers. Il faut être attentif. Chaque fois que la pente herbeuse s'interrompt on aperçoit sur la gauche une bonne trace que l'on peut suivre jusqu'au vallon suivant.

(11) On finit par atteindre le vaste replat vers 1700m où l'on retrouve des pentes faciles qui conduisent à la cabane où l'on retrouve l'itinéraire de montée.

(2) Reprendre le même itinéraire jusqu'au parking(D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1217m - Parking dans un virage au Nord du Grand Villard
1 : km 0.91 - alt. 1370m - Chemin dégradé
2 : km 1.9 - alt. 1574m - Cabane
3 : km 2.71 - alt. 1703m - Pierrier
4 : km 4.5 - alt. 2243m - Arête rocheuse
5 : km 4.89 - alt. 2276m - Petit bombement à éviter par la droite
6 : km 5.01 - alt. 2246m - Col
7 : km 5.72 - alt. 2478m - Arête rocheuse
8 : km 5.95 - alt. 2549m - Pente caillouteuse
9 : km 6.17 - alt. 2618m - La Tête de l'Aupet
10 : km 7.19 - alt. 2159m - Vallons et éboulis
11 : km 8.84 - alt. 1744m - Vaste replat
D/A : km 11.66 - alt. 1227m - Parking dans un virage au Nord du Grand Villard

Informations pratiques

Il n'y a que très peu de difficulté technique dans cette randonnée, même si quelques passages d’arête sont un peu aériens, sans excès cependant.
La randonnée est longue et, au-delà de la cabane, entièrement hors sentier. Il faut donc être à l'aise pour trouver son itinéraire dans un terrain où il est cependant bien difficile de se perdre.

À la descente, une bonne partie se déroule en pierriers. Il faut être à l'aise dans ce type de terrain. Il est en outre nécessaire de porter de très bonnes chaussures montantes pour éviter les blessures des malléoles.
Les névés persistent très longtemps sur cet itinéraire. Observez bien la pente depuis en bas. En cas de doute, ne pas hésiter à emporter un piolet.
C'est en raison des nombreux pierriers et de la longueurs que la cotation difficile et même jugée très difficle est proposée.

(6) Au col, un échappatoire est possible. En prenant le vallon vers la gauche on retrouve directement l'itinéraire de descente.

(9) Du sommet, il est possible de prendre l'itinéraire normal pour redescendre. On part alors plein Sud pour atteindre le haut vallon des Narrites vers 2200m.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3337OT, 3337OTR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Le vallon des Narrites est un paradis des chamois. Il est sans doute impossible de le parcourir sans en voir !

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.17/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 4.5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le lundi 30 octobre 2017 à 10:33

Note globale : 3.33 / 5

Date de la randonnée : mercredi 11 octobre 2017
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Moyen
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen

Difficultés au depart pour trouver le chemin ( traversée ouest-est.)
Montee assez ingrate: le paysage est entièrement mineral.
Descente plus variée mais pas vu la queue d' un chamois.


Visorandonneur
le vendredi 01 septembre 2017 à 13:52

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 28 août 2017
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Belle boucle variée avec un passage en crête ,un sommet et un vallon sauvage. La montée sur la crête jusqu'à l'arête est très fastidieuse on n'en voit jamais la fin. L'arête est large mais perso je ne faisais pas le fier et ne regardais pas le paysage !!!!
Avec la chaleur nous avons craqué au col à 22.. et pris l'échappatoire suggéré pour rejoindre plus vite le vallon.
La descente de ce col par une rampe rocheuse à gauche est aussi un peu impressionnante.
Même avec ce raccourci nous avons passé presque 7 h00 dans ce cadre impressionnant

Autres randonnées dans le secteur

La Demoiselle et les Prêtres
Distance 11.92km Dénivelé positif +1143m Dénivelé négatif -1138m Durée 6h10 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Disdier - 05 - Hautes-Alpes

Randonnée sans difficulté notable, bien qu'un peu escarpée dans le haut et essentiellement hors sentier. Elle aboutit à un étrange petit sommet planté au milieu du cirque supérieur au sud de la Tête de l'Aupet. C'est un point de vue superbe. Les vautours fauves sont souvent présents.

Tête de l'Aupet
Distance 13.83km Dénivelé positif +1408m Dénivelé négatif -1394m Durée 7h20 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Disdier - 05 - Hautes-Alpes

Très belle course, peu fréquentée, menant au splendide belvédère de la Tête de l'Aupet et cheminant dans deux vallons sauvages où viennent se réfugier chamois et marmottes.

Le sommet offre un point de vue spectaculaire sur ses deux voisins plus élevés, le Grand Ferrand et l'Obiou, ainsi que sur la crête les reliant et sur les massifs voisins du Vercors et de l'Oisans.

Attention :l'itinéraire est essentiellement hors sentier mais sans difficulté d'orientation. Voir § infos pratiques.

Le col de Drouillet
Distance 13.78km Dénivelé positif +1109m Dénivelé négatif -1110m Durée 6h35 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Disdier - 05 - Hautes-Alpes

Au départ des hameaux situés au dessus de St Disdier en Dévoluy, plusieurs grands vallons parallèles remontent en direction de la crête reliant le Grand Ferrand à l'Obiou.
Cette randonnée propose de monter au col du Douillet situé juste sous le Petit Ferrand par le vallon de Truchière et de revenir par le vallon des Narittes.
Comme toujours dans le Dévoluy l'ambiance est minérale mais le vallon de Truchière est assez engazonné; le vallon des Narittes est beaucoup plus austère.

La Tête de Lapras - Le Nid par le Vallon du Mas
Distance 15.82km Dénivelé positif +1553m Dénivelé négatif -1552m Durée 8h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Disdier - 05 - Hautes-Alpes

Pour compléter la liste des belles randonnées dans le Dévoluy, voici une boucle qui nous permet d’atteindre la Tête de Lapras par la Crête des Samarroux.
Ensuite, au choix, ascension du Nid par le Col de Lapras ou, toujours par le Col de Lapras, descente dans le Vallon du Mas pour rejoindre la cabane Baudinard.

Il est bien sûr possible de raccourcir en ne faisant que la montée du vallon du Mas et retour.

Grand Ferrand par les Chourums, retour par la Vire Olympique
Distance 12.57km Dénivelé positif +1523m Dénivelé négatif -1527m Durée 7h15 Extrêmement difficile Extrêmement difficile
Départ Départ à Saint-Disdier - 05 - Hautes-Alpes

Superbe itinéraire permettant de découvrir le Canyon et l'Arche des Adroits et de monter au Grand Ferrand par deux tunnels (chourums) et une très belle arête rocheuse. Le retour permet de visiter le Chourum et la Vire Olympique ainsi que de nombreux avens.

Cet itinéraire peu fréquenté est engagé et nécessite un pied sûr dans les éboulis et gradins herbeux très raides. Il se déroule quasi totalement hors sentier.

Le Col de l'Aup au départ des Hauts Gicons
Distance 8.05km Dénivelé positif +368m Dénivelé négatif -373m Durée 3h10 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Disdier - 05 - Hautes-Alpes

Randonnée facile en montant au Col de l'Aup par le ravin des Queyras, sous la Montagne de Faraut.

Le Gicon par la crête de la Combe des Chèvres et la vire de la face Nord
Distance 7.68km Dénivelé positif +818m Dénivelé négatif -812m Durée 4h10 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Disdier - 05 - Hautes-Alpes

Un panorama exceptionnel du sommet du Gicon !

Le Petit et le Grand Brechon
Distance 7.76km Dénivelé positif +667m Dénivelé négatif -667m Durée 3h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Disdier - 05 - Hautes-Alpes

Magnifique randonnée avec la chaîne du Dévoluy en toile de fond et les formidables murailles des Gillardes (terrain de jeux de René Demaison) en premier plan.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.