Grand Morétan

La vue panoramique depuis le sommet du Grand Morétan est exceptionnelle, avec les plus haut sommets français, suisses et italiens des Alpes tous en vue.

Cet itinéraire, pour moitié hors sentier, traverse le sauvage cirque glaciaire du Glacier du Gleyzin et atteint le sommet par le Col Nord du Gleyzin. Une variante décrite ici permet de passer également au Col Morétan.

Fiche technique
n°4330897
Une randonnée Pinsot créée le samedi 14 novembre 2020 par bouvierjr. MAJ : vendredi 17 décembre 2021
Durée Durée moyenne: 9h00[?]
Distance Distance : 14.38km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1714m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1707m
Point haut Point haut : 2766m
Point bas Point bas : 1096m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Belledonne, Dauphiné
Commune Commune : Pinsot (38580)
Départ Départ : N 45.335394° / E 6.119713°
Carte Carte IGN : : Ref. 3433OT - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Dans la Combe Grasse Verrou glaciaire du Glacier du Gleyzin Le Pic des Grandes Lanches reçoit la lumière du soir Au pied des cols, l'ombre est déjà là

Description de la randonnée

Avertissement
Les informations permettant de se rendre au point de départ ainsi que celles concernant les difficultés, les variantes et les précautions à prendre sont regroupées dans les § info pratiques et § pendant la randonnée. Toute randonnée difficile nécessite préparation, et cette randonnée très difficile l'exige.

Balisage
L'itinéraire entre le départ (D/A) et panneau (2) emprunte le GR® 738 et est donc balisé Rouge et Blanc. Ensuite, il est balisé de Jaune jusqu'au refuge (3) et de sporadique ronds Orange fluo jusqu'en (4). Quelques cairns sont présent ensuite.

Itinéraire

(D/A) De la Bourgeat Noire, suivre le GR® qui emprunte le chemin carrossable partant au Sud-Sud-Est. Ignorer la piste partant peu après sur la droite et continuer pour passer l'abri du Plan. Le chemin se transforme ensuite en sentier qui remonte les cours d'eau du Gleyzin, toujours au Sud-Sud-Est. Arrivé à un pied de couloir d'éboulis, celui du Pertuis, le sentier y monte en lacets à l'Est pour atteindre une sente de niveau.

(1) Ignorer la sente partant au Nord vers le chalet du Vay et suivre à niveau celle filant au Sud et marquée GR®. Après avoir traversé le lit du Gleyzin et fait un petit coude au Nord, elle remonte vers un replat où se trouve la ruine de l'Oule et un panneau indicateur

(2) Suivre la direction indiquée par le panneau pour le refuge de l'Oule (l'autre est celle du Lac Léat), et emprunter le sentier qui monte rive gauche du Gleyzin, d'abord au Sud-Est, puis ensuite en lacets et au Nord-Est, pour arriver au refuge.

(3) Passer le refuge et continuer au Sud sur le sentier balisé de points Orange fluo jusqu'à venir buter sur des escarpements plus raides. Le sentier oblique alors à gauche pour contourner l'obstacle (Sud-Est puis Sud) et le balisage disparaît. Après une raide montée, arriver sur un replat dans les éboulis, vers 2150 m.

(4) À partir de ce replat, il n'y a plus vraiment de sente. Remonter à vue au Sud-Est dans les blocs et éboulis vers un resserrement entre une moraine à droite et un pied d'éperon rocheux à gauche (visible sur cette photo de repérage).

Arrivé au niveau de la base de cet éperon, vers 2300 m, remonter sa base Sud pour entrer plein Est dans le couloir montant aux Cols du Gleyzin. Après un replat, rejoindre la rive droite du couloir et observer un petit collu sur la gauche, cf. cette photo de repérage.

(5) Ignorer ce collu (c'est un point de passage d'une variante décrite plus bas) et remonter vers le col à sa droite, cf. la même photo de repérage pour l'atteindre.

(6) Du col, le sommet à atteindre est visible au bout de sa crête. Si l'enneigement le permet, passer dans les blocs à gauche du col (Nord) pour conserver l'altitude, et remonter en diagonale ascendante à l'Est-Nord-Est vers la crête. Atteindre celle-ci en visant le sommet d'un éperon rocheux coté 2646 m (cf. toujours cette photo de repérage). De là, l'ascension au sommet le long de l'arête n'est plus qu'une formalité.

(7) Du sommet, la descente s'effectue sur les traces de la montée, jusqu'au parking (D/A). Voir la variante ci-dessous pour une alternative.

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1098m - Parking de la Bourgeat Noire
1 : km 2.44 - alt. 1577m - Intersection au couloir du Pertuis
2 : km 3.06 - alt. 1660m - L'Oule - Panneau indicateur
3 : km 3.69 - alt. 1830m - Refuge Antoine Cros, dit de l'Oule
4 : km 4.62 - alt. 2131m - Replat dans le cirque glaciaire du Gleyzin
5 : km 6.25 - alt. 2473m - Pied du collu (variante par le Col du Morétan)
6 : km 6.55 - alt. 2574m - Col Nord du Gleyzin
7 : km 7.47 - alt. 2757m - Sommet - Grand Morétan
D/A : km 14.38 - alt. 1098m - Parking de la Bourgeat Noire

Informations pratiques

🅿️ Se garer au parking de la Bourgeat Noire à Gleyzin, N 45.335348° / E 6.119641° . Il est possible de pousser un peu plus loin sur le chemin carrossable menant au Sud vers le Plan de la Combe Grasse où se trouve un abri non gardé.

💧L'eau est abondante jusqu'au refuge de l'Oule mais l'est moins ensuite.

🐕 Les chiens sont autorisés dans cette partie de Belledonne. Il vaut mieux garder son chien en laisse pour ne pas perturber la faune et les troupeaux.

🧗‍♀️ La randonnée est classée Très Difficile du fait de l'itinéraire essentiellement hors sentier et du dénivelé conséquent.

🌦 À faire par beau temps afin de pouvoir s'orienter facilement. En cas de brouillard le GPS ou la boussole sont indispensable entre (4) et (5).

🏕 La randonnée est courte et ne se prête pas au bivouac. Qui plus est, le cirque glaciaire du Gleyzin n'est jamais très ensoleillé. On peut toutefois dormir au refuge de l'Oule (3).

🥾 L'équipement classique du randonneur est suffisant. Avant l'été, piolets et crampons peuvent être nécessaires pour monter au col puis au sommet.

⏰ L'exposition permet un départ relativement tardif (après le lever du soleil).

🧭 L'orientation est facile par beau temps, mais le GPS — ou bien sûr l'application Visorando — est conseillé.
- Rive droite et gauche s'entendent toujours au sens orogénique, c.a.d. par rapport au sens d'écoulement de l'eau.
- Un tributaire est un affluent ou cours d'eau alimentant un lac (l'opposé est un émissaire).
- L'amont est la direction vers le haut (la montagne), l'aval est la direction vers le bas (la vallée).
- L'adret est le versant recevant le soleil, l'ubac est son opposé.

🆘 Il y a un seul numéro d'urgence en France: le 112. Les autres numéros (15, 17, ou numéros directs…) n'ont aucune priorité sur les réseaux mobiles, ne passent pas sur les réseaux des autres opérateurs lorsqu'il n'y a pas de signal, et en cas d'appels en surnombre, les communications en cours sont coupées au profit du 112. Oubliez les donc au plus vite, ils sont dangereux et ne servent plus à rien (contrairement à ce que certaines vieilles formations affirment). Si vous ne pouvez pas parler ou entendre, utilisez le 114 pour communiquer par SMS. Le 112 fonctionne sur tout téléphone mobile (et fixe bien sûr), y compris sur un téléphone bloqué et y compris si la SIM est bloquée (en revanche, depuis 2004, la France viole les recommendations européennes et bloque les appels au 112 lorsqu'il n'y a pas de SIM dans le téléphone. Ce blocage a nécessité des investissements spéciaux, la norme GSM étant bien sûr d'autoriser les appels sans SIM. Le contribuable appréciera cette utilisation particulièrement intelligente des fonds publics).

⚠️ Attention, en cas de coupure de votre communication, c'est à vous de rappeler les secours: ceux-ci n'ont aucun moyen de vous joindre ni vous localiser si votre opérateur ne fournit pas de couverture. Pensez à noter vos coordonnées GPS avant d'appeler, le gouvernement français n'ayant toujours pas daigné équiper les centres de secours en montagne de la technologie AML (Advanced Mobile Location, pourtant rendue obligatoire par l'Europe depuis 2018).

📞 En montagne, positionnez votre téléphone en 2G: la portée de cette technologie est 4 à 8 fois supérieure à celle des technologies plus récentes et la consommation électrique est nettement inférieure. Pensez à couper votre WiFi qui draine rapidement la batterie et ne sert à rien en dehors des habitations et bureaux. 🌐 Sachez que la géolocalisation GPS de votre téléphone fonctionne même en mode avion (le GPS n'a rien à voir avec la téléphonie).

🎗Checklist
☑︎indispensable en plus du matériel standard du randonneur
☑︎casque (à cause des chamois et bouquetins sous le col)
☑︎gourde 1.5 L

optionnel
☐bâtons téléscopiques ou non
☐piolet (pour le col et le sommet en début et fin de saison)
☐crampons (ditto)

inutile
☒matériel d'escalade
☒corde

⚠️ De manière générale, demeurez critique vis-à-vis des cartes topographique IGN (d'expérience, l'institut ne corrige jamais les erreurs signalées, même après des accidents graves dus à ces erreurs). Les fonds de la carte topographique IGN datent d'il y a plus de 25 ans et n'ont pas été mis à jour depuis (!). La carte gratuite OpenStreetMap mise à jour par des volontaires est la plupart du temps bien plus à jour, il faut de préférence consulter sa version OpenTopoMap, plus lisible.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

La faune alpine est présente en particulier les chamois, bouquetins, marmottes et vautours, mais l'exposition Nord du cirque glaciaire du Gleyzin ne les attire guère. Ils seront donc plutôt visibles passé le col (6).

L'ensemble de la Chartreuse
L'ensemble de la Chartreuse
Sommet du Grand Morétan
Sommet du Grand Morétan
Les points de vue depuis le sommet sont splendides. Au Nord la vue porte sur le Pic du Frêne, le Mont Blanc et ls Grandes Jorasses qui précèdent les Alpes valaisannes, où sont nettement visibles le Grand Combin, le Weisshorn, la Dent Blanche, la Dent d'Hérens et le Cervin. À l'Ouest, la totalité de la Chartreuse est visible. À l'Est, ce sont la Vanoise, les Cerces, les Écrins et les Grandes Rousses. Ce panorama sphérique est interactif et permet d'observer les sommets visibles depuis le Grand Morétan. Mais la résolution n'est pas suffisante pour y distinguer le Cervin. Les photos sont disponibles en meilleure résolution dans cet album public qui permet d'observer les sommets suisses.

Arrivée sous les Cols du Gleyzin
Arrivée sous les Cols du Gleyzin
Le collet de la variante et le Col Nord du Gleyzin
Le collet de la variante et le Col Nord du Gleyzin

La variante la plus intéressante consiste à passer par le Col Morétan. Pour cela, arrivé au replat glaciaire en (4), se diriger plein Est à niveau vers le col situé à gauche du rognon sous la Pointe du Gleyzin (la photo de gauche montre ce rognon vu de plus haut sur l'itinéraire principal). Quelques cairns balisent vaguement l'itinéraire évident. Au Col Morétan, il faut repartir au Sud Sud Ouest, à niveau et traverser des pentes rocheuses raides mais bien prisues, le but étant de monter d'une vingtaine de mètres au maximum en visant l'éperon Sud Ouest de la Pointe du Gleyzin. Un collu (photo de droite, vue de l'autre côté, depuis le couloir montant au Col du Gleyzin) permet de basculer sur le couloir menant au Cold Nord du Gleyzin.

Personnellement, je préfère effectuer cette variante en sens inverse, en redescendant du Col du Gleyzin pour remonter au collu puis au Col Morétan.

Du Col Morétan il est possible de descendre par l'Aup du Pont puis rattraper le GR® 738 dans le vallon du Veyton, mais ceci rajoute près de 10 km à la randonnée.

📖 Explication de quelques termes:

  • aup ou aulp désigne une alpe, c'est à dire un endroit où viennent paître les troupeaux en été.
  • un cairn est un empilement de pierres servant de point de repère le long d'un itinéraire. Il est possible d'ajouter des cairns si l'on est sûr de l'itinéraire, et il est utile de repositionner les pierres tombées d'un cairn.
  • une combe est un vallon relativement évasé ou le creux d'un pli de terrain.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 0/5
Nombre d'avis : 0
Fiabilité de la description : Non utilisé
Facilité à suivre l'itinéraire : Non utilisé
Intérêt du circuit de randonnée : Non utilisé


Visorandonneur traducteur
le vendredi 17 décembre 2021 à 14:33

Merci Pit,

je confirme tous ces points, en particulier le couloir du Pertuis est particulièrement dangereux du fait de ses avalanches fréquentes. J'ai corrigé pour les chiens, effectivement le troupeau de l'Oule mérite de les tenir en laisse en été. Idem pour la section (4) à (5) en cas de brouillard.

Bonnes randos, - jr


Visorandonneur
le vendredi 17 décembre 2021 à 14:20

Bonjour.
Assez longtemps que je n'ai pas traîné mes guêtres par là-bas.
Je voudrais quand même dire à ceux qui ont des chiens que l'alpage de l'Oule est occupé entre Juin et Septembre par un berger, avec son troupeau.
Si brouillard, le parcours après le replat (point 4) nécessite un GPS avec la trace.

Au niveau de la variante, depuis le col du Morétan, on peut descendre vers les lacs du même nom, en tous cas vers le lac Supérieur et de là monter au col du Vay, rejoindre le chalet du Vay (bon abri, voir refuges.infos) puis le sentier de la montée à l'Oule. C'est ce que je pratiquais à l'époque.
Attention au col du Pertuis : hiver et printemps, c'est un beau couloir d'avalanche.

Autres randonnées dans le secteur

Visorandonneur
Croix du Léat, Pierre du Pin et Lac du Léat
Distance 9.91km Dénivelé positif +854m Dénivelé négatif -853m Durée 5h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Pinsot - 38 - Isère

Au départ de Gleysin, voici un itinéraire praticable presque en toute saison (en raquettes l'hiver) sur la Montagne de Combe Grasse, permettant des vues dégagées et la visite d'un lac attachant.

Visorandonneur
Circuit du Refuge de l'Oule et du Chalet du Bout
Distance 9.87km Dénivelé positif +1017m Dénivelé négatif -1015m Durée 5h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Pinsot - 38 - Isère

Une belle boucle, pour une sortie à la journée, dans le massif de Belledonne, avec des terrains et des paysages variés.
Le refuge peut être une étape pour des randonnées plus alpines.

Visorandonneur
Distance 6.73km Dénivelé positif +887m Dénivelé négatif -887m Durée 4h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Une bonne randonnée praticable du printemps à l'automne quand les conditions d’enneigement ne permettent pas d'aller plus haut. Toutefois on frôle les 2000 m.

Visorandonneur
Selle du Puy Gris par la combe du Gleyzin et de la Grande Valloire
Distance 18.31km Dénivelé positif +2110m Dénivelé négatif -2111m Durée 11h15 Très difficile Très difficile
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Grande boucle dans un univers minéral façonné par les glaciers et parsemé de lacs miroirs. Après les alpages tranquilles du Lac Léat au-dessus de la vallée du Haut Bréda puis de la combe Grasse, la balade rejoint cols et sommets entourant le Puy Gris avant de replonger vers les écrins formés par les lacs de la Grande Valloire.

La randonnée peut s'effectuer avec une nuit en refuge et il est possible de la coupler avec l'ascension facile du Puy Gris : voir la rubrique "Pendant la randonnée".

Visorandonneur
Puy Gris
Distance 14.23km Dénivelé positif +1724m Dénivelé négatif -1730m Durée 9h00 Très difficile Très difficile
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Le titre de cette randonnée devrait être "Bivouac au Puy Gris", car ce belvédère offre l'occasion d'une expérience unique à tous ceux qui y passent une nuit sous les étoiles : de splendides couchers et levers de soleil dans un panorama grandiose, le plus beau de Belledonne. De magnifiques lacs jalonnent l'itinéraire et la faune alpine est régulièrement au rendez-vous.

Toute randonnée difficile nécessite préparation et cette randonnée très difficile demande une étude préalable.

Visorandonneur
Le tour du Bois de Chavot
Distance 8.01km Dénivelé positif +869m Dénivelé négatif -869m Durée 4h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Ferrière (Isère) - 38 - Isère

Le tour du Bois de Chavot n'est que le prétexte pour faire un joli circuit dans le massif de Belledonne. Dans ce coin de Belledonne, les chalets sont classés : premier chalet de ceci, deuxième chalet de cela...
Ce circuit est praticable assez longtemps dans la saison du fait de son altitude modérée 1860 m.
L'itinéraire est balisé dont une grande partie sur le GRP® "Tour du Pays d'Allevard ".

Visorandonneur
Le Grand Rocher par le refuge du Crêt du Poulet
Distance 12.28km Dénivelé positif +495m Dénivelé négatif -495m Durée 4h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Pierre-d'Allevard - 38 - Isère

Une version randonnée et sans difficulté de cette ascension au Grand Rocher. Une fois passé le refuge, l'itinéraire parcourt la crête du Crêt Luisard, où la vue est époustouflante de tous les côtés, on aperçoit même le Mont Blanc du sommet.

Visorandonneur
Crêt du Poulet par "Chalet Pierre Roubet"
Distance 6.02km Dénivelé positif +304m Dénivelé négatif -295m Durée 2h35 Facile Facile
Départ Départ à Theys - 38 - Isère

Petite rando jusqu'aux tables d'orientation du Crêt du poulet en passant par le "Chalet Pierre Roubet".

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.