Entre Darrous et Saint-Laurent-Médoc

Une agréable balade entre vignes, château et des canaux, le chenal du Milieu et la Jalle du Nord. C'est l'occasion de découvrir deux milieux naturels différents entre la zone des canaux et celui des château de Camensac ou de Belgrave, puis en fin de parcours du Château Barateau que le parcours longe.

Fiche technique
n°3629452
Une randonnée Saint-Laurent-Médoc créée le lundi 20 juillet 2020 par pgetrochon. MAJ : samedi 09 octobre 2021
Durée Durée moyenne: 3h30[?]
Distance Distance : 11.98km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 19m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 19m
Point haut Point haut : 29m
Point bas Point bas : 1m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Médoc
Commune Commune : Saint-Laurent-Médoc (33112)
Départ Départ : N 45.151312° / O 0.809998°
Carte Carte IGN : : Ref. 1434SB - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Ecluse sur le chenal du Milieu Château Barateau Château Sieujean Chemin en direction de la Bergerie

Description de la randonnée

Stationner sur l'aire de covoiturage au rond-point D125-D101.

(D/A) Quitter le parking en gagnant le côté Est de l'aire. Emprunter le chemin qui longe la parcelle de vigne à gauche, passer sous deux lignes à haute tension et cheminer jusqu'à rejoindre une petite route plus à l'Est qui débouche sur la route D101 face au Château Barateau. En y arrivant, tourner à droite et suivre prudemment cette route jusqu'à franchir la Jalle du Nord après un virage à angle droit.

(1) Virer à gauche dans le chemin blanc qui longe la Jalle du Nord, en direction de l'Est. Plus loin le chemin s'en éloigne et va vers le Sud-Est, puis le Sud. Aller jusqu'à un croisement de chemins blancs devant le Chenal du Milieu.

(2) Bifurquer à gauche et suivre le chemin le long du chenal à droite. Au bout de trois cents mètres environ, franchir celui-ci en empruntant le pont sur la droite et bifurquer aussitôt vers la gauche pour continuer à le suivre grâce à un bon chemin enherbé et ombragé. Au niveau du second passage sur le Chenal du Milieu, équipé d'une écluse, tourner à gauche sur le chemin qui traverse le bois du Graveyron. Atteindre à nouveau la Jalle du Nord.

(3) La traverser sur un pont et continuer dans le chemin qui monte entre des parcelles de vigne avec le château Camensac sur la gauche. Aller jusqu'à un croisement en T avec un chemin blanc à proximité de la voie ferrée. Prendre à droite sur quelques mètres en direction d'un pont fermé aux véhicules.

(4) Bifurquer à gauche pour longer la voie ferrée qui est en contrebas derrière une haie d'arbustes. Aller jusqu'au débouché du chemin sur la route D101 au coin de l'ancienne maison du garde barrière. Rejoindre le carrefour avec la route dite de la Gare à droite de la maison.

(5) Tourner à gauche dans la Route de la Gare D101E9 en direction de la déchetterie. Plus loin, dans le virage à angle droit vers la gauche, devant l'ancienne gare, partir dans le chemin à droite de la route en passant sous la barrière interdisant la circulation à tous les véhicules. Suivre ce chemin qui longe à nouveau la voie ferrée jusqu'à son débouché sur un chemin blanc.

(6) Tourner à gauche en direction du Nord-Ouest. Emprunter ce chemin jusqu'à la route départementale D206.

(7) Traverser avec grande prudence cette route départementale et continuer dans le chemin en face. Passer le long d'un étang à main droite. Suivre le chemin jusqu'à parvenir au lieu-dit Cach, en veillant à ne pas suivre celui le long des parcelles de vignes. Il faut avoir le fossé à main gauche. Passer le long des bâtiments à main gauche de la Ferme d'Alice et du château Cach. Poursuivre en face jusqu'à arriver à un croisement avec un chemin à gauche juste après un virage vers la droite

(8) Bifurquer à gauche entre les parcelles de vigne du Château Larose Trintaudon et aller jusqu'aux maisons du lieu-dit La Bergerie. Là, prendre à droite le chemin dit Perganson, qui se dirige vers la D206, route de Pauillac. Juste avant de l'atteindre il passe entre une maison fermée et un hangar pour se connecter sur la petite route menant au Château Cach.

(9) Partir à droite sur la petite route en s'éloignant de la D206. Au croisement de routes suivant, prendre la voie de gauche qui rejoint la D206 peu avant le lieu-dit Sieujean. S'y rendre en marchant sur le large bas-côté enherbé qui borde le côté droit de la route. Arriver au niveau du château Sieujean.

(10) Traverser avec grande prudence la route départementale et emprunter la route du Bouscat qui part vers le Sud. Lorsqu'elle tourne vers la droite la quitter au profit d'un chemin dit Le Bouscat Nord. Au croisement de chemins suivant, virer à droite dans le chemin qui rejoint rapidement la route du Bouscat. Partir à gauche, traverser le hameau du Bouscat et suivre la route jusqu'à son débouché sur la D101.
Traverser avec prudence et rejoindre le point de stationnement par la voie d'accès au parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 10m - Aire de covoiturage Est du rond-point D125 - D101
1 : km 0.92 - alt. 8m - Croisement route-chemin à côté de la Jalle du Nord
2 : km 2.39 - alt. 2m - Croisement de chemins le long du Chenal du Milieu
3 : km 3.89 - alt. 4m - Croisement de chemins à la Jalle du Nord
4 : km 4.49 - alt. 14m - Croisement de chemins près de la voie ferrée
5 : km 5.54 - alt. 20m - Carrefour D101 - route D101E9 La Gare à Darrous
6 : km 6.77 - alt. 21m - Croisement de chemins près de la voie ferrée
7 : km 7.33 - alt. 25m - Croisement chemin - route de Pauillac (D206)
8 : km 9.15 - alt. 26m - Croisement de chemins après Cach
9 : km 10.22 - alt. 21m - Croisement en T chemin- petite route après maison
10 : km 11.12 - alt. 28m - Carrefour route de Pauillac - route du Bouscat
D/A : km 11.98 - alt. 10m - Aire de covoiturage Est du rond-point D125 - D101

Informations pratiques

(D/A) Le point de stationnement se situe dans l'aire de covoiturage située à l'Est de Saint Laurent Médoc, à l'Est du rond point formant le carrefour entre les routes D125 et D101.
Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être très bien chaussé.
Remarque importante : ce circuit passe à travers plusieurs domaines viticoles : il est indispensable de les respecter en restant strictement sur les chemins.
Ce parcours n'est pas balisé, mais sans grande difficulté pour se repérer. En conséquence, il est conseillé de suivre les indications de ce descriptif et de la carte en y alliant une lecture des paysages traversés. Les indications de distance depuis le point de départ, voire les coordonnées GPS des points de passage (départ inclus) peuvent également faciliter le repérage du randonneur.
L'utilisation d'un GPS ou d'un smartphone avec l'application Visorando peut faciliter le déplacement du marcheur.
Randonnée réalisée par l'auteur le 4 octobre 2021.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Saint Laurent Médoc
La commune de Saint-Laurent-Médoc est située au centre du Médoc, entre forêts et vignes, entre océan et estuaire. Cette commune regroupe 66 villages et lieux dits habités. Elle vit aux rythme de plus de 50 associations (culturelles, sportives, socioculturelle) et d’entreprises, commerçants et artisans.
Petite histoire
C’est au bord d’une voie romaine construite sous César, 56 ans avant Jésus-Christ, que se construisent les premières habitations. Laurentus, martyr sous l’empereur romain Valérien, va donner son nom au village.
Bien avant la prise de Jérusalem, l’Ordre de Saint Jean, célèbre pour sa participation aux diverses croisades, construit à Benon, un hôpital et sa chapelle (actuelle sacristie de l’église de Benon) où l’on découvre encore l’empreinte des Templiers et des chevaliers de l’Ordre de Malte.
A la même époque, des moines trinitaires occupaient le centre de Saint Laurent, en témoigne la Place du 8 mai 1945.
Au XIIe siècle, l’Aquitaine devient Anglaise, les églises du bourg et de Benon gardent gravées dans leurs pierres, les signes de cette présence qui durera 300 ans.
En 1653, Bordeaux fut investi par les troupes royales. Le prince de Condé et ses hommes, menacés par la famine au cours du siège de Bordeaux, pillent le 8 juin toute la contrée et notamment Saint-Laurent. Ses habitants réussissent à survivre grâce à la solidarité de leurs voisins les parrains et peut-être aussi grâce à son vin, déjà fort apprécié.
En 1800, Benon fut rattaché à Saint Laurent et en 1986 Saint-Laurent-et-Benon devient Saint Laurent-Médoc.
Le patrimoine de Saint-Laurent-Médoc
La commune de Saint-Laurent-Médoc possède également son propre patrimoine culturel, historique et architectural. Il nous reste peu de sources parlant de ces monuments et beaucoup d’entre eux sont en ruines ou n’existent plus. Cependant, vous pouvez découvrir des lieux tels que l’église du bourg, ou celle de Benon, la fontaine de Bernos, certains châteaux, le Four à chaux, les moulins (vestiges). Vous trouverez ici quelques histoires sur nos monuments et notre patrimoine.
L’Église du Bourg
L’Église du bourg de Saint-Laurent-Médoc doit son vocable à un saint martyrisé à Rome en 258 dont la fête est le 10 août. Le culte, attesté en Gaule aux Ve et Vie siècles, n’est apparemment pas pratiqué à Saint Laurent avant le VIIe siècle.
La première mention de la paroisse date de 1175 environ. L’église et la paroisse de Benon datent de la même époque mais sont à l’origine d’une fondation hospitalière voulue par le Baron de Lamarque.
L’Église actuelle a été édifiée du XIIe au XVe siècle. Son abside romane et sa tour-porte du XIVe siècle avec sa flèche du XVIe en sont les éléments au titre des monuments historiques. Cet édifice a été profondément modifié au cours des temps par des campagnes de construction distinctes.
Les grands travaux qui ont façonné le visage actuel de l’église, datent de 1841 et coïncident avec la mode troubadour ou néogothique des années 1830-1840, mouvement esthétique et littéraire de retour vers un moyen-âge idéalisé.
Mais l’intérêt principal de cet édifice réside dans l’aspect de son entrée principale, pratiquée dans l’axe du sanctuaire. Il s’agit très certainement d’une chapelle sur porte, aménagée dans une tour frontale et disposée à l’aplomb du passage.
L’Église de Notre-Dame-de-Benon
Au cours du XIXe siècle, Benon était une paroisse avec son église, un cimetière et une école, mais surtout une ancienne commanderie pourvu d’un hôpital.
L’Église de Notre-Dame-de-Benon a été construite en deux temps. Au IIIe siècle la chapelle Sainte-Catherine-d’Alexandrie, chère au cœur des Chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Au XIIe siècle, l’église actuelle érigée sous le vocable Notre-Dame-de-Benon.
Aujourd’hui, bien que l’hôpital de la paroisse soit détruit, ce lieu sert de point de passage aux pèlerins traversant le Médoc sur le Chemin de Compostelle.
Les moulins
Il existait autrefois, 11 moulins à vents et 7 moulins à eaux sur la commune de Saint-Laurent-Médoc. Certains ont été entièrement détruits, d’autres en ruines sont encore visibles, d’autres encore ont été conservés voire restaurés.
11 moulins à vents :
- 4 moulins à Saussac dont les ruines existent encore,
- 1 à Sieujjan, remis en état, avec un toit de chaume, il est habité,
- 1 à Villeneuve, où il ne reste que les murs,
- 1 à Larousse, aujourd’hui totalement disparu. C’était le moulin du seigneur de Semignan,
- 1 à Messadis, au Nord de Sémignan,
- 1 à Mourlan, 1799,
- 1 à Ballogue-Garric, entièrement détruit,
- 1 à Bernada, entièrement disparu.
Le Moulin de Villeneuve, est un vestige caractéristique des 150 à 200 moulins à vents qui couvrirent le Médoc aux XVIIIe et XIXe siècles et dont celui de Vensac est l’unique et authentique survivant. Ils sont pratiquement tous construits sur le même plan avec le même aménagement.
7 moulins à eau :
- 1 moulin à Saussac, propriété du seigneur de Beychevelle, devenu bien national lors de la révolution de 1789, il est encore en état. Il servait à moudre la farine à partir du blé fournit par les fermiers et pour faire le pain. Pendant la 2e guerre mondiale Mr Guy Cruzin de Mourlan y portait son blé avec sa charrette et son cheval.
- 1 au Drap, propriété et habitation de la famille Moricet, attesté depuis le XIIe siècle par sa mention à la carte de Belleyme, il est encore en état,
- 1 à Bernos, avant la fontaine, totalement disparu hormis quelques ruines.
- 1 à Benon, ruines avec quelques vestiges,
- 1 à Lorthe, rasé lors de la construction de la station d’épuration. Il fournissait de l’électricité et alimentait les scies de la menuiserie Meynnieu qui fabriquait des paniers à vendanges.
- 1 dit de Rionet, dans le bois de Jean-Louis Viaud avant l’ancien lavoir, rue du vieux lavoir.
Les fours à chaux :
Il existait 4 fours à chaux sur la commune de Saint Laurent Médoc, 3 d’entre eux ont disparu, le dernier nous laisse quelques ruines à contempler.
- 3 à Villeneuve, dont 1 en ruines.
- 1 à Saussac, sur le tracé de la déviation, aujourd’hui disparu
La fontaine de Bernos
Bernos aurait pour origine la racine « bern » qui signifirait « ours ». Le village de Bernos, hameau de Saint-Laurent-Médoc encercle le champ de foire, un site de 6 hectares plantés de peupliers et de chênes, on y trouve à l’abri des arbres la fontaine de Bernos.
Cette fontaine, propriété de la famille Fould est gracieusement ouverte au public, elle semble hors du temps, endroit paisible et plein de mystères.
D’origine gauloise et celtique d’après sa construction en forme ogivale, elle devait servir aux cultes celtiques et druidiques. On raconte que son eau est ferrugineuse et soignerait les douleurs abdominales et les problèmes de vue.
Par la suite, au travers des époques jusque dans les années 1990, ce lieu mythique offrit un cadre exceptionnel aux rassemblements du village comme la Foire de Bernos, la plus ancienne du Médoc.
Nul doute que cet endroit a joué un rôle prépondérant dans l’évolution de Saint-Laurent-Médoc et de son identité.
Les légendes rattachées à la fontaine :
On dit que si une jeune fille amoureuse jette deux épingles dans l’eau et qu’au fond elles se croisent, elle est assurée d’être aimée en retour,
Il paraît qu’une fée viendrait s’y désaltérer en souvenir de ses origines terrestres,
Une Princesse veillerait sur la fontaine où elle se serait noyée et que ses cheveux roux coloreraient encore l’eau aujourd’hui.
Source : site internet officiel de la commune (extraits)

Autres randonnées dans le secteur

De Saint-Laurent-Médoc à Balaugue en boucle
Distance 11.47km Dénivelé positif +16m Dénivelé négatif -16m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Laurent-Médoc - 33 - Gironde

Cette randonnée au départ de Saint-Laurent-Médoc permet de se faire une bonne idée de l'Ouest de cette commune où rural et urbain s'équilibrent. Le parcours essentiellement en forêt donne une bonne idée des aménagements réalisés et favorise la découverte des diverses espèces végétales. Avec un peu de chance, des animaux sauvages peuvent être vus (cerf, etc).

Boucle de la Jalle du Nord
Distance 5.71km Dénivelé positif +7m Dénivelé négatif -7m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Laurent-Médoc - 33 - Gironde

Belle randonnée familiale à proximité de Saint-Laurent-Médoc. Les chemins d'exploitation sont bordés de petits canaux d'eau dont un plus conséquent, la Jalle du Nord. Cette balade traverse une zone présentant un potentiel écologique important : les marais situés dans la partie Est. Ce secteur est classé en zone Natura 2000. L’équilibre écologique est menacé par l’abandon de la gestion extensive des zones humides au profit d’un développement de la culture intensive du peuplier.

Du Maynon au Peybaron
Distance 5.86km Dénivelé positif +6m Dénivelé négatif -6m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Laurent-Médoc - 33 - Gironde

Agréable parcours essentiellement en forêt, tantôt de pins, tantôt de chênes. Les chemins sont le plus souvent sableux et les paysages assez variés avec assez souvent des fougères en bordure de chemins. Ce parcours, très nature, est particulièrement paisible et permet de jouer à saute mouton entre deux petits cours d'eau le Maynon et le Peybaron. Par sa longueur modéré il constitue une promenade familiale avec de grands enfants.

Fontaine de Bernos et Église Notre-Dame de Benon
Distance 5.43km Dénivelé positif +7m Dénivelé négatif -7m Durée 1h35 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Laurent-Médoc - 33 - Gironde

Agréable randonnée familiale qui permet de découvrir la belle fontaine de Bernos et la magnifique église de Benon, ainsi que les jolies maisons de Bernos et Benon.

Boucle des Châteaux Forts de Cissac-Médoc
Distance 16.42km Dénivelé positif +40m Dénivelé négatif -40m Durée 4h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Sauveur (Gironde) - 33 - Gironde

Connu pour ses vignobles et ses vins, le Médoc est une terre d'histoire qui puise son origine dans des temps très reculés. Cette randonnée permet d'aller à la découverte des forteresses médiévales de ce territoire.

Depuis la commune de Saint-Sauveur, vous traverserez le vignoble du Médoc à destination des châteaux du Breuil, de Lamothe-Cissac et de Fontesteau. Ces trois propriétés puisent leur origine au milieu du Moyen Âge mais plus encore.

Promenade du Chenal du Milieu au Château Gruaud-Larose
Distance 5.49km Dénivelé positif +12m Dénivelé négatif -12m Durée 1h35 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Julien-Beychevelle - 33 - Gironde

Courte promenade, au Sud de Beychevelle, autour du Chenal du Milieu avec de belles vues sur des châteaux et leurs chais prestigieux, le Château Beychevelle, le château Branaire-Ducru et surtout le Château Gruaud-Larose. La seconde partie du parcours se fait dans le Marais de Beychevelle.
Avertissement : ce circuit traverse des propriétés viticoles privées, ce qui impose, strictement, de rester sur les chemins empruntés, sans pénétrer dans les vignes.

À la découverte des Châteaux Lanessan et Lachesnaye jusqu'au Parc Neuf
Distance 7.37km Dénivelé positif +15m Dénivelé négatif -15m Durée 2h10 Facile Facile
Départ Départ à Cussac-Fort-Médoc - 33 - Gironde

Cette randonnée permet de découvrir le vignoble du Château Lanessan qui dispose d’un très grand terroir implanté sur une croupe de graves garonnaises profondes et les forêts entourant le domaine. C'est également l'occasion de voir une belle pépite le Château Lachesnaye. Beaucoup de bâtiments typiques à voir au cours de ce circuit.

Avertissement : ce circuit traverse des propriétés viticoles privées ce qui impose strictement de rester sur les chemins empruntés sans pénétrer dans les vignes.

La Gironde depuis le Port de Beychevelle
Distance 6.09km Dénivelé positif +12m Dénivelé négatif -12m Durée 1h45 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Julien-Beychevelle - 33 - Gironde

Agréable randonnée à la découverte de deux châteaux médocains (Beychevelle et Ducru Beaucaillou) et de l'estuaire avec ses carrelets. Ce parcours au paysage varié et d'une longueur modeste peut constituer une belle promenade familiale.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.