De Saint-Laurent-Médoc à Balaugue en boucle

Cette randonnée au départ de Saint-Laurent-Médoc permet de se faire une bonne idée de l'Ouest de cette commune où rural et urbain s'équilibrent. Le parcours essentiellement en forêt donne une bonne idée des aménagements réalisés et favorise la découverte des diverses espèces végétales. Avec un peu de chance, des animaux sauvages peuvent être vus (cerf, etc).

Fiche technique
n°3532407
Une randonnée Saint-Laurent-Médoc créée le lundi 06 juillet 2020 par pgetrochon. MAJ : mercredi 06 octobre 2021
Durée Durée moyenne: 3h20[?]
Distance Distance : 11.47km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 16m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 16m
Point haut Point haut : 26m
Point bas Point bas : 8m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Médoc
Commune Commune : Saint-Laurent-Médoc (33112)
Départ Départ : N 45.150811° / O 0.820609°
Carte Carte IGN : : Ref. 1434SB - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
L'église de Saint Laurent Médoc Chemin entre la forêt et le lotissement Un bois de pins et de bruyère Chemin après Cartujac

Description de la randonnée

(D/A) Partir vers l'Ouest en empruntant la Rue Marc Bourguedieu. Passer le long de l'église pour atteindre le carrefour avec la Rue du Général de Gaulle. Tourner à droite pour passer à coté de la Mairie et continuer jusqu'à la Place Choteau.

(1) Virer à gauche pour traverser la place et poursuivre à droite dans la Rue de Marcillannet. Aller vers la forêt en longeant des maisons individuelles. Continuer sur le chemin qui la prolonge. Au croisement avec un chemin rectiligne, partir vers la gauche en direction du lieu-dit Marcillannet (propriété privée).

(2) Devant la propriété, prendre le chemin à droite et longer une parcelle de vigne à main gauche. Aller jusqu'à proximité du bois pour le longer en bifurquant vers la gauche. Le chemin contourne la propriété privée de Marcillannet avant de pénétrer dans le bois. Il débouche un peu plus loin devant les parcelles du centre équestre de Marcillan. Le chemin passe entre elles, puis devant le bâtiment principal sur la droite avant d'atteindre une petite route.

(3) Traverser prudemment la route et continuer en face dans le chemin en sous bois. En parvenant à une ligne électrique à moyenne tension, virer à droite et longer cette ligne jusqu'au croisement de chemins suivant.

(4) Bifurquer à gauche et suivre le chemin qui passe à côté d'une maison dans une clairière à main gauche juste avant de déboucher sur la route D101. Poursuivre en face en direction de l'Ouest jusqu'aux premières habitations.

(5) Tourner à gauche dans le chemin rural menant à Rionet. Après une partie rectiligne, il vire vers la gauche à l'approche du Ruisseau de Villeneuve. Peu après, bifurquer vers la droite et franchir le Ruisseau de Villeneuve. Arriver à Rionet. Suivre la Rue du Centre vers la droite avant de virer à gauche une vingtaine de mètres plus loin dans un chemin entre des propriétés.

(6) Au croisement de chemins en T, prendre le chemin de droite et une cinquantaine de mètres plus loin, virer à gauche. Continuer ce chemin qui ne tarde pas à aller vers l'Ouest. Plus loin, immédiatement après un croisement avec un chemin venant de droite, le chemin arrive à un croisement. Tourner alors à gauche (Sud-Ouest). Franchir le Ruisseau de Maynon et arriver à un croisement 250 m après environ.

(7) Prendre à droite le chemin qui va vers l'Ouest en direction de la piste de Laplace, chemin DFCI n°10. Bifurquer ensuite à gauche et rejoindre la route de Mourlan à Saint-Laurent-Médoc. La traverser pour continuer en face sur la piste de Laplace, chemin DFCI n°11 en direction du Sud. Peu après, la piste passe au-dessus du Ruisseau de Peybaron. Aller tout droit jusqu'au croisement avec un chemin sur la gauche au lieu-dit Balaugue où se trouve une ruine.

(8) Tourner à gauche dans le chemin qui va à présent vers l'Est en direction de Cartujac. Après avoir passé la clairière toute en longueur de Périgne à main gauche, puis un grand hangar agricole à main droite, le hameau de Cartujac apparait sur la droite.

(9) Bifurquer à gauche dans un chemin empli de fougères avant de pénétrer dans le bois. Ce chemin va vers le Nord-Nord-Est. Plus loin, il décrit une courbe vers la droite et franchit un carrefour de chemins en croix.

(10) Traverser tout droit l'allée forestière et une vingtaine de mètres plus loin, à nouveau sous le bois, prendre le chemin de gauche qui va vers le Nord-Est. Le suivre jusqu'à son débouché de la forêt à l'arrière du lotissement au lieu-dit la Prairie.

Bifurquer vers la gauche et suivre les clôtures des jardins. En arrivant au dernier jardin, virer à droite pour le contourner et rejoindre rapidement la Rue des Poètes. Poursuivre quasiment en face sur cette voie jusqu'au carrefour avec la Rue du Vieux Lavoir.

(11) Traverser au passage protégé et emprunter vers la gauche le cheminement qui va vers le petit parc qui borde la Jalle de l'Horthe. Un peu plus loin, Emprunter le chemin de gauche qui franchit la Jalle de l'Horthe sur un petit pont à proximité d'une aire de jeux pour enfants.

Le chemin arrive peu après à la Rue René Cassin. La suivre vers la droite jusqu'à rejoindre la Rue Camille Maumey à un croisement en T. Tourner à gauche en direction de l'église. Juste avant celle-ci, virer à droite dans la Rue Saint Julien, la remonter légèrement au delà de la Rue de la Poste pour rejoindre sur la gauche le point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 10m - Place Pascal Hoyaux - Église Saint-Laurent (Saint-Laurent-Médoc)
1 : km 0.29 - alt. 9m - Place Choteau
2 : km 1.43 - alt. 16m - Marcillannet
3 : km 2.29 - alt. 22m - Route de Marcillan
4 : km 2.65 - alt. 23m - Croisement de chemins
5 : km 3.15 - alt. 21m - Route d'Hourtin x Chemin
6 : km 4.02 - alt. 19m - Croisement en T
7 : km 4.94 - alt. 19m - Croisement de chemins
8 : km 6.89 - alt. 26m - Balaugue
9 : km 8.46 - alt. 21m - Cartujac - Bifurcation
10 : km 9.64 - alt. 16m - Croisement de cinq chemins
11 : km 10.65 - alt. 12m - Rue du Vieux Lavoir
D/A : km 11.47 - alt. 10m - Place Pascal Hoyaux - Église Saint-Laurent (Saint-Laurent-Médoc)

Informations pratiques

Le point de stationnement se situe sur le parking situé à l'Est de l'église entre la Rue Marc Bourguedieu et la Rue Saint-Julien. À défaut, il y des possibilités de chaque côté contre l'église (attention sur le côté droit de la place de l'église le stationnement est limité à 15 minutes) et également près de la Mairie, Rue Claude Martin. Un autre parking existe Rue Camille Maumey en face de la Rue René Cassin (le circuit y passe devant en toute fin de parcours).

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être très bien chaussé.

Ce parcours n'est que partiellement balisé. En conséquence, il est conseillé de suivre les indications de ce descriptif et de la carte en y alliant une lecture des paysages traversés. Les indications de distance depuis le point de départ, voire les coordonnées GPS des points de passage (départ inclus) peuvent également faciliter le repérage du randonneur.
L'utilisation d'un GPS ou d'un smartphone avec l'application Visorando peut faciliter le déplacement du marcheur.

Randonnée réalisée par l'auteur le 28/09/2021

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Saint Laurent Médoc
C’est au bord d’une voie romaine construite sous César, 56 ans avant J-C, que se construisent les premières habitations. Laurentus, martyr sous l’empereur romain Valérien, va donner son nom à ce village, aujourd’hui dénommé Saint Laurent Médoc.
En France, les envahisseurs divers se succèdent, refoulés par Clovis au Ve siècle, repoussés vers l’Espagne par Charles Martel au VIIIe. Bien avant la prise de Jérusalem, l’Ordre de Saint Jean, célèbre pour sa participation aux diverses croisades, construit à Benon, un hôpital et sa chapelle (actuelle sacristie de l’église de Benon) où l’on découvre encore l’empreinte des Templiers et des Chevaliers de l’Ordre de Malte.
À la même époque, des moines trinitaires occupaient le centre de Saint Laurent Médoc (actuelle Place du 8 mai et vestige de la porte des Trinitaires)
Au XIIe siècle, l’Aquitaine devient Anglaise. Les églises de Saint Laurent Médoc et de Benon gardent gravées dans leurs pierres, les signes de cette présence qui durera 300 ans.
En 1653, Bordeaux fut investi par les troupes royales. Le Prince de Condé et ses hommes, menacés par la famine au cours du siège de Bordeaux, pillent le 8 juin toute la contrée et notamment Saint Laurent. Ses habitants réussissent à survivre grâce à la solidarité de leurs voisins Lesparrains et peut être aussi grâce à son grand vin, déjà fort apprécié.
En 1800, Benon fut rattaché à Saint Laurent, et en 1986 Saint-Laurent-et-Benon devient Saint-Laurent-du-Médoc.

Saint-Laurent-Médoc – Carrefour du Médoc
Saint Laurent Médoc est le chef lieu de canton comprenant les communes de Carcans et de Hourtin.
Carrefour économique du Médoc, situé au sein d’un territoire prestigieux, Saint-Laurent-Médoc se caractérise par cette notion d’équilibre qui est l’emblème du Médoc, étymologiquement « terre du milieu ».
Equilibre entre tourisme et ruralisme, entre agriculture, sylviculture et viticulture mais également entre développement économique et protection de l’environnement.
Commune essentiellement rurale jusque dans les années 70, Saint-Laurent-Médoc comptait au recensement de 1962 (période la plus creuse) 1 861 habitants.

L’installation du Centre de Préparation des Annuaires (fermé depuis le 31 mars 2005) et la construction de plusieurs lotissements entraînent dès 1970 une augmentation de plus de 40 % de la population qui comptait 2 896 habitants en 1982. Cet accroissement démographique se poursuit depuis à un rythme qui, bien que moins soutenu, demeure malgré tout significatif, avec près de 16 % d’augmentation entre 1982 et 1990 portant la population à 3 476 habitants (source INSEE – mars 1999). Aujourd’hui, Sant-Laurent-Médoc a dépassé le seuil des 3 500 habitants.
Cette évolution a entraîné, bien sûr, la nécessité de nouveaux équipements, et c’est ainsi qu’ont été construits ou aménagés un Groupe Scolaire, une salle Omnisports, un stade avec terrains d’évolution et tennis, une bibliothèque, un syndicat d’initiative, une maison des associations (avec des activités manuelles, culturelles, etc.) et un skate-park pour les jeunes.
En bordure de la RN 215, la Zone d’Activités de 25 ha offre aux artisans et industriels des terrains viabilisés de surfaces variables adaptés aux besoins.

Après avoir aménagé les places centrales de la Mairie et de l’Église et pour répondre aux nombreuses demandes de logements, la commune a entrepris un programme en faveur de l’habitant selon deux axes :
- la réalisation, sur une importante réserve foncière acquise en 1990 en centre bourg, d’un lotissement en accession à la propriété. Un parc public de 3 ha complète ce nouveau quartier du bourg.
- avec le concours de l’Office Public d’Aménagement et de Construction Gironde Habitat, l’aménagement de 6 immeubles acquis en 1992 dans la rue principale du bourg en 10 logements locatifs, complète les 4 logements sociaux réalisés dans cette même rue.

Parallèlement, et toujours dans le respect de cet équilibre indispensable entre l’urbain et le rural, Saint-Laurent-Médoc a engagé la restructuration du patrimoine foncier.
La préétude engagée en 1990 a fait apparaître que l’agriculture traditionnelle (polyculture – élevage) et la sylviculture avaient un avenir incertain, compte tenu notamment d’un très important morcellement des parcelles, avec une forte imbrication de petites propriétés à l’intérieur de grosses exploitations, justifiant le constat de désertification des campagnes.
Pour remédier à ces inconvénients et pour tenter de mettre en œuvre une politique agricole et sylvicole dynamique, un aménagement foncier a été engagé avec comme outil une réorganisation foncière sur 3 124 ha et un remembrement sur 190 ha.
Quatre zones d’intervention ont été définies et chaque périmètre a été traité de manière indépendante. Les opérations commencées en 1992 se sont achevées en 1997. Saint-Laurent-Médoc est une grande commune couvrant une superficie de 13 595 ha, répartie entre un terroir viticole de renommée mondiale, une agriculture traditionnelle orientée sur la maïsiculture, mais aussi un boisement varié avec des pins maritimes, des chênes, des acacias (pour les piquets de vigne) et des peupliers (dans les marais).
À l’issue de ces opérations d »aménagement foncier, d’importants travaux ont été engagés (défrichement, nouveaux chemins, fossés.) afin de rendre accessibles, assainies et exploitables les parcelles regroupées.
Considérant l’intérêt public de ces travaux connexes qui, en permettant l’exploitation de nouveaux terrains et en luttant contre le développement de friches, apportent de nouvelles richesses à la collectivité, la commune de Saint-Laurent-Médoc, a décidé d’en assurer la maîtrise d’ouvrage.
Rural, urbain. Saint-Laurent-Médoc, deux manières de vivre qui pourtant se retrouvent dans leurs besoins, aussi bien au niveau de la qualité de vie que du développement économique.
Source : site d'informations sur Saint Laurent Médoc (extraits)

La forêt – DFCI
Forêt communale
La forêt communale est un patrimoine à préserver et à valoriser. Elle est d’une superficie d’environ 1900 hectares.
Au quotidien les forestiers veillent à son entretien et à son développement. Elaboré après une étude de terrain adaptée aux enjeux de la forêt, l’aménagement expose l’état des lieux, définit les objectifs à long terme et établit un programme d’actions sur 20 ans. Cet aménagement forestier élaboré avec les services de l’O.N.F. constitue une garantie de gestion durable de la forêt pour la commune.

DFCI
La Défense des Forêts Contre l’Incendie a pour mission d’aménager, d’informer et d’innover.
Pour cela, elle lutte toute l’année contre les risques de feux de forêt. L’entretien des parcelles et des infrastructures est essentiel afin de protéger et sauvegarder notre patrimoine. C’est pour cela qu’avant tout travaux, renseignez vous auprès de la DFCI qui édite une carte de vigilance destinée aux professionnels.
Le débroussaillement est aussi un principe de mesures préventives des risques. L’obligation de débroussailler pour les terrains situés à moins de 200 m des bois et forêts s’applique sur :
50 m aux abords des constructions
10 m de part et d’autre des voies privées d’accès aux constructions
Dans le cadre du plan des préventions des risques contre les incendies de forêt (PPRIF), l’obligation peut être portée jusqu’à 100 m aux abords des constructions. Le débroussaillement doit être effectué y compris sur les terrains voisins après en avoir informé leurs propriétaires. Ceux-ci ne peuvent s’y opposer. (Art. L 131-12 du Code Forestier)
La période la plus appropriée pour débroussailler est durant les mois de février et mars et lorsque le niveau de vigilance est de « faible à moyen ».
Vous êtes situé dans une zone à haut risque feu de forêt.
Il est donc interdit toute l’année de brûler les déchets verts.
Source : site officiel de la commune

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.5/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : Non utilisé
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4/5


Visorandonneur
le lundi 18 octobre 2021 à 11:35

Merci pour votre commentaire. Pouvez-vous m'indiquer en quoi le descriptif vous a paru imprécis, cela me permettrait de l améliorer
Bonnes randonnées


Visorandonneur
le lundi 18 octobre 2021 à 10:46

Note globale : 4.5 / 5

Date de la randonnée : lundi 18 octobre 2021
Fiabilité de la description : Non utilisé
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Non

Une rando de onze kiilomètres très agréable presque exclusivement en forêt de pins et de chênes effectuée en un peu plus de trois heures et ne présentant aucune difficulté .
Nous avons eu la chance d 'apercevoir une famille de cerfs .
Nous la referons avec plaisir .
Mais la description papier est trop imprécise et seule l 'application Visorando téléchargée sur un portable permet de bien suivre le parcours .

Autres randonnées dans le secteur

Entre Darrous et Saint-Laurent-Médoc
Distance 11.98km Dénivelé positif +19m Dénivelé négatif -19m Durée 3h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Laurent-Médoc - 33 - Gironde

Une agréable balade entre vignes, château et des canaux, le chenal du Milieu et la Jalle du Nord. C'est l'occasion de découvrir deux milieux naturels différents entre la zone des canaux et celui des château de Camensac ou de Belgrave, puis en fin de parcours du Château Barateau que le parcours longe.

Boucle de la Jalle du Nord
Distance 5.71km Dénivelé positif +7m Dénivelé négatif -7m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Laurent-Médoc - 33 - Gironde

Belle randonnée familiale à proximité de Saint-Laurent-Médoc. Les chemins d'exploitation sont bordés de petits canaux d'eau dont un plus conséquent, la Jalle du Nord. Cette balade traverse une zone présentant un potentiel écologique important : les marais situés dans la partie Est. Ce secteur est classé en zone Natura 2000. L’équilibre écologique est menacé par l’abandon de la gestion extensive des zones humides au profit d’un développement de la culture intensive du peuplier.

Du Maynon au Peybaron
Distance 5.86km Dénivelé positif +6m Dénivelé négatif -6m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Laurent-Médoc - 33 - Gironde

Agréable parcours essentiellement en forêt, tantôt de pins, tantôt de chênes. Les chemins sont le plus souvent sableux et les paysages assez variés avec assez souvent des fougères en bordure de chemins. Ce parcours, très nature, est particulièrement paisible et permet de jouer à saute mouton entre deux petits cours d'eau le Maynon et le Peybaron. Par sa longueur modéré il constitue une promenade familiale avec de grands enfants.

Fontaine de Bernos et Église Notre-Dame de Benon
Distance 5.43km Dénivelé positif +7m Dénivelé négatif -7m Durée 1h35 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Laurent-Médoc - 33 - Gironde

Agréable randonnée familiale qui permet de découvrir la belle fontaine de Bernos et la magnifique église de Benon, ainsi que les jolies maisons de Bernos et Benon.

Boucle des Châteaux Forts de Cissac-Médoc
Distance 16.42km Dénivelé positif +40m Dénivelé négatif -40m Durée 4h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Sauveur (Gironde) - 33 - Gironde

Connu pour ses vignobles et ses vins, le Médoc est une terre d'histoire qui puise son origine dans des temps très reculés. Cette randonnée permet d'aller à la découverte des forteresses médiévales de ce territoire.

Depuis la commune de Saint-Sauveur, vous traverserez le vignoble du Médoc à destination des châteaux du Breuil, de Lamothe-Cissac et de Fontesteau. Ces trois propriétés puisent leur origine au milieu du Moyen Âge mais plus encore.

Promenade du Chenal du Milieu au Château Gruaud-Larose
Distance 5.49km Dénivelé positif +12m Dénivelé négatif -12m Durée 1h35 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Julien-Beychevelle - 33 - Gironde

Courte promenade, au Sud de Beychevelle, autour du Chenal du Milieu avec de belles vues sur des châteaux et leurs chais prestigieux, le Château Beychevelle, le château Branaire-Ducru et surtout le Château Gruaud-Larose. La seconde partie du parcours se fait dans le Marais de Beychevelle.
Avertissement : ce circuit traverse des propriétés viticoles privées, ce qui impose, strictement, de rester sur les chemins empruntés, sans pénétrer dans les vignes.

À la découverte des Châteaux Lanessan et Lachesnaye jusqu'au Parc Neuf
Distance 7.37km Dénivelé positif +15m Dénivelé négatif -15m Durée 2h10 Facile Facile
Départ Départ à Cussac-Fort-Médoc - 33 - Gironde

Cette randonnée permet de découvrir le vignoble du Château Lanessan qui dispose d’un très grand terroir implanté sur une croupe de graves garonnaises profondes et les forêts entourant le domaine. C'est également l'occasion de voir une belle pépite le Château Lachesnaye. Beaucoup de bâtiments typiques à voir au cours de ce circuit.

Avertissement : ce circuit traverse des propriétés viticoles privées ce qui impose strictement de rester sur les chemins empruntés sans pénétrer dans les vignes.

La Gironde depuis le Port de Beychevelle
Distance 6.09km Dénivelé positif +12m Dénivelé négatif -12m Durée 1h45 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Julien-Beychevelle - 33 - Gironde

Agréable randonnée à la découverte de deux châteaux médocains (Beychevelle et Ducru Beaucaillou) et de l'estuaire avec ses carrelets. Ce parcours au paysage varié et d'une longueur modeste peut constituer une belle promenade familiale.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.