Églises sans clocher de Rouen

Petit clin d'œil à Victor Hugo qui évoquait la ville aux cent clochers, le fil conducteur de cette randonnée urbaine est les églises et chapelles sans clocher. Vestiges d'églises qui ont subi les outrages de l'histoire et de l'urbanisation mais aussi églises et chapelles désacralisées et reconverties à d'autres usages ou en attente de décisions sur leur sort. Quelques édifices toujours voués au culte feront exception mais ils méritent le détour. Une occasion de (re)découvrir cette belle ville

.

Fiche technique
n°1753475
Une randonnée Rouen créée le lundi 28 janvier 2019 par DominiqueSueur. MAJ : vendredi 06 mars 2020
Durée Durée moyenne: 2h25[?]
Distance Distance : 8.14km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 22m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 24m
Point haut Point haut : 44m
Point bas Point bas : 13m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Rouen (76100|76000)
Départ Départ : N 49.440562° / E 1.094107°
Carte Carte IGN : : Ref. 1911ET - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -

Description de la randonnée

Départ de la place de la Cathédrale Notre-Dame devant l'Office du Tourisme.

(D/A) Emprunter la Rue des Carmes devant le magasin "Le Printemps" puis tourner à gauche à la deuxième rue, la Rue Saint-Lô nommée ainsi parce qu'elle longe l'emplacement de l'ancienne église et prieuré Saint-Lô dont il reste un vestige sur la droite juste avant le prochain carrefour avec la Rue Socrate.

L'église Saint-Lô est probablement l’une des plus anciennes églises de Rouen, proclamée cathédrale de Rouen et de Coutances vers 915. Plus tard en 1144, quand les évêques de Coutances sont rentrés chez eux, elle devint prieuré à la fois collégiale et paroissiale. Vendue pour être démolie à la révolution en 1793, il ne reste aujourd’hui que le porche.

(1) Prendre la première rue à gauche, la Rue Eugène Boudin qui devient ensuite la Rue du Bec pour rejoindre la très touristique Rue du Gros Horloge. Prendre à gauche puis tout de suite à droite sous la voûte (Passage Gravier) qui donne accès à la Rue de la Champmeslé.

(2) À l'angle de la Rue de la Champmeslé et de la Rue aux Ours, se trouve la résidence de la Fontaine Saint-Candé où trône au milieu de la cours la très belle tour de l'ancienne Église Saint-Candé le Jeune que l'on peut apercevoir à travers le portail situé juste après le magasin Bouchara. Emprunter la Rue aux Ours à droite puis la Rue Camille Saint-Saëns à gauche.

(3) Vous arrivez sur ce qui reste de l'Église Saint-Pierre du Châtel, bombardée par les avions alliés en 1944 et laissée en l'état. Revenir sur la Rue aux Ours, poursuivre votre cheminement jusqu'à la Rue Jeanne d'Arc et tourner à gauche.

(4) Sur la droite, se trouve la Tour Saint-André en cours de restauration, vestige de l’ancienne église du même nom démontée en 1861 pour laisser passer la Rue Jeanne d’Arc. Fermée au culte à la Révolution, la tour servit d’atelier pour fondre des plombs de chasse : on lâchait du haut de la tour des gouttes de plomb fondu qui se solidifiaient en billes rondes lors de leur chute.

Descendre la Rue Jeanne d'Arc jusqu'à la prochaine rue à droite, la Rue du Général Giraud que vous empruntez non sans observer les ruines de l'ancienne Église Saint-Vincent sur le côté gauche. Emprunter la deuxième rue à droite, la Rue Saint-Éloi, du nom de l'église qui la borde sur la gauche, devenue temple Protestant après le concordat de 1802. Virer à gauche pour longer l'édifice puis prendre à droite pour faire le tour de la Place Martin Luther King plantée d'arbres.

Admirer au passage le remarquable Hôtel de Bourgtheroulde sur la gauche, entrer dans la cour pour y observer les bas-reliefs qui représentent l'entrevue du Camp du Drap d'Or entre François 1er et Henri VIII d'Angleterre.

Emprunter ensuite le passage piéton qui relie la Place Martin Luther King à la Place de la Pucelle sur la gauche. Longer la place sur le côté gauche pour arriver sur la Place du Vieux Marché.

Cette place héberge les vestiges de l’ancienne Église Saint-Sauveur mise au jour lors de la construction de la nouvelle Église Sainte-Jeanne d’Arc dans les années soixante-dix.

L'Église Sainte-Jeanne d’Arc dont la construction s’est achevée en 1979 s'intègre dans un ensemble faisant office de mémorial du supplice de Jeanne d’Arc, d'église et de marché couvert. Entre les halles et l’église a été suspendue une ancienne cloche sauvée de l’Église Saint-Vincent. Si l'église est ouverte, entrez pour voir les superbes vitraux sauvés de l'église Saint Vincent, ils ont été réalisés vers 1520-1530.

À la diagonale du point d'entrée sur la Place du Vieux Marché, emprunter sur la gauche la Rue Cauchoise puis la première rue à droite, la Rue des Béguines.

(5) Au n° 16 de cette Rue des Béguines, dans une cour, on aperçoit quelques arcades gothiques qui sont tout ce qui reste de l'ancienne l’Église Saint-Vigor.

Au bout de la rue, prendre à droite la Rue des Bons Enfants, puis la deuxième à droite, la Rue Sainte-Croix des Pelletiers du nom de l'ancienne église qui la borde sur la gauche.

Cette église est désaffectée depuis la révolution, elle a servi de magasin, d’entrepôt et de chai à vin jusque vers 1940 ; elle fut ensuite transformée en salle de conférence et de concerts. Aujourd’hui fermée car devenue vétuste, elle est en attente d’une nouvelle restauration.

Faire demi-tour au niveau de l'église et rejoindre la Rue des Bons Enfants pour poursuivre sur la droite
Emprunter ensuite la première rue sur la gauche, la Rue Étoupée, traverser la Rue Jean Lecanuet et poursuivre en face jusqu'au bout de la rue.

Emprunter alors la Rue Saint-Patrice sur la droite puis la Rue de l'Abbé Cochet sur la gauche. À l'angle de la Rue Saint-Patrice et de la Rue Abbé Cochet, se trouve l'Église Saint-Patrice qui est toujours au service du culte. Son intérieur mérite une visite, les vitraux du XVIe et XVIIe siècle sont remarquables ainsi que sont autel à baldaquin.

Après la visite, poursuivre votre itinéraire jusqu'au bout de la rue pour rejoindre le Boulevard de la Marne. Traversez le boulevard, prendre à droite puis la deuxième rue à gauche qui aboutit à la gare SNCF . Face à la gare, prendre la rue à droite, la Rue Saint-Romain qui est bordée sur sa partie gauche par l'église du même nom.

L'église Saint Romain ne paye pas de mine extérieurement mais son intérieur mérite une visite, il a fait l'objet d'un important programme de restauration au XIXe siècle.

Au bout de la rue, prendre à droite la Rue du Champ des Oiseaux en descendant vers le boulevard. Traverser à nouveau le boulevard et continuer tout droit dans la Rue Bouvreuil, puis prendre la première rue à droite, la rue du Donjon.

Emprunter ensuite à gauche la Rue Philippe Auguste puis la Rue Morand à gauche encore et enfin la Rue Faucon tout de suite à droite, Vous passez devant le Musée de la céramique avant de descendre les escaliers qui aboutissent Rue du Baillage que vous empruntez sur la gauche en direction de la Place Restout.

Au bout de la Place Restout, emprunter sur la droite la Rue Jacques Villon et faire le tour des deux églises contiguës par la Rue Jean Lecanuet puis la Rue Charles Lenepveu.

La première est l'Église Saint-Godard, qui est toujours au service du culte. La seconde est l'Église Saint-Laurent, qui abrite le Musée de la ferronnerie Le Secq des Tournelles.

Au bout de la Rue Lenepveu, prendre à gauche la Rue du Beffroy, puis la Rue Bouvreuil en montant sur la droite. Emprunter ensuite la première rue à droite sur la Place du Alfred Cerné puis la première à gauche, la Rue du Rempart Bouvreuil pour arriver sur la Rue d'Écosse que vous empruntez sur la droite.

Sur la gauche, vous pouvez apercevoir au milieu d'une cour, la chapelle des Sœurs de la Compassion reconvertie en logements.

Continuer sur la Rue d'Écosse jusqu'au bout de la rue puis remonter la Rue Beauvoisine sur la gauche.
Après avoir laissé la Rue Dulong sur la droite, vous aller trouver l'entrée de la cour qui donne accès aux musées d'Histoire Naturelle et des Antiquités qui se partagent les bâtiments de l’ancien Couvent des Visitandines.

(6) Entrer dans cette cour, longer les deux musées pour arriver dans le petit Square André Maurois où se trouve l’authentique Fontaine de la Croix de Pierre et un chapiteau de l'ancienne Abbaye Sainte-Catherine du Mont.

Ressortir du jardin par l'accès opposé en passant sous le portail de l'ancien Couvent des Clarisses transféré ici en 1908. Emprunter alors la Rue Louis Ricard sur la droite dans le sens de la descente, puis la première rue à droite, la Rue Dulong, puis la Rue du Vert Buisson sur la gauche.

Cette rue arrive sur la Place de la Rougemare. Admirez au passage la superbe maison à colombage à l'angle droit de la Rue du Vert Buisson avec la place. Sur la place, prendre à gauche pour découvrir la Chapelle Saint-Louis, une ancienne Chapelle des Bénédictins reconvertie en salle de théâtre.

Aller jusqu'au bout de la place et emprunter l'allée piétonne devant le restaurant "Les petits parapluies" ; celle-ci vous permet de rejoindre la Rue Louis Ricard que vous traversez pour emprunter la Rue du Bourg l'Abbé juste en face et découvrir sur la la gauche la chapelle du lycée Corneille.

Ancienne église du collège des Jésuites, cette chapelle est le 3e plus grand monument religieux de la ville. Marie de Médicis vint elle-même poser la première pierre en 1615. Elle est aujourd'hui reconvertie en salle de concerts.

Emprunter la prochaine rue à gauche, la rue des Minimes qui borde le Couvent des Bénédictines du Saint Sacrement. Prendre ensuite la Rue Caron sur la droite, puis la Rue Coignebert toujours à droite. Suivre la Rue Amable Floquet à gauche et la Rue Saint-Nicaise à droite Vous arrivez alors à l'Église Saint-Nicaise en partie détruite en 1934 ; elle fut rapidement reconstruite en béton armé entre 1935 et 1940. L'église est aujourd'hui désaffectée et en attente d'une décision sur son devenir.

Contourner l'église par la Rue de l’Aître Saint-Nicaise et découvrir ce qui reste de l'ancienne église qui n'a pas été détruite par l'incendie de 1934.

Emprunter la Rue des Requis sur la droite, puis la Rue Orbe sur la gauche. Poursuivre votre parcours jusqu'au bout de la Rue Orbe pour arriver Place de la Croix de Pierre. Arrivé sur la place, prendre la Rue des Capucins à gauche.

Sur la gauche des escaliers donnent accès à l'École maternelle Maurice Nibelle : l'emprunter pour découvrir la mini chapelle funéraire de l'ancien Couvent des Ursulines juste devant l'école. En revenant ensuite sur la Rue des Capucins, sur la gauche en haut des escaliers, se trouve la Bibliothèque municipale des Capucins installée dans l'ancienne église du couvent. Si les portes sont ouvertes allez admirer l'intérieur.

Reprendre votre cheminement en remontant la Rue des Capucins puis emprunter le Passage du Bon Pasteur sur la droite. Ce passage qui chemine entre les immeubles débouche sur la Rue Legouy que vous empruntez sur la gauche. Prendre ensuite à droite la Rue de la Cigogne du Mont, après avoir laissé la Rue Cantelles à gauche. Descendre les escaliers sur la droite qui aboutissent Rue Sainte-Claire.

(7) En bas de la Rue Sainte Claire, sur la gauche se trouve la chapelle de l'ancien Couvent des Clarisses transformée en habitation.
Continuer votre chemin jusqu'au bout de la Rue Sainte-Claire puis emprunter la Rue Saint- Hilaire sur la droite : celle-ci vous ramène à la Croix de Pierre.

Poursuivre dans la Rue Saint-Vivien qui est dans le prolongement de la Rue Saint-Hilaire. Après avoir laissé l'Église Saint-Vivien et la place du même nom sur la gauche, traversez l'Avenue de la Porte des Champs pour pénétrer dans les jardins de l'Hôtel de Ville, juste en face.

Sortir du parc sur le côté gauche près de l'imposante Abbatiale Saint-Ouen près du portail des marmousets. Si les portes sont ouvertes, entrez dans l'abbatiale : son intérieur surprend par son architecture élancée et ses magnifiques rosaces.

Traverser la Rue des Faulx pour rejoindre la Rue des Boucheries Saint-Ouen en face, aller jusqu'au bout de la rue et poursuivre par la Rue Damiette qui oblique légèrement à gauche. La Rue Damiette débouche sur la Place Barthélémy et la magnifique Église Saint-Maclou, chef d’œuvre de l'art gothique flamboyant.

Tourner le dos à l'église pour rejoindre et traverser la Rue de la République et emprunter la Rue Saint-Romain juste en face. Tourner à droite à la première rue, la Rue des Chanoines qui doit être la rue la plus étroite de Rouen ; dans les étages avec les constructions en encorbellement, les maisons qui bordent la rue sont distantes de quelques centimètres.

Cette rue débouche sur la Rue Saint-Nicolas que vous empruntez sur la gauche juste avant de vous engager dans la Rue Saint-Amand à droite.

(8) Juste avant d'arriver sur la place du même nom, on découvre sur la droite quelques pans de murs qui constituent tout ce qui reste de l'ancienne Abbaye Saint-Amand détruite au milieu du XIXe siècle.

Contourner la place et emprunter la Rue de la Chaîne à gauche, prendre ensuite la première rue à gauche, la Rue de la Croix de Fer.

(9) Incrusté dans l'immeuble situé sur le côté gauche, nous pouvons observer les vestiges de l'ancienne Église Saint-Nicolas dont le clocher fut démonté pour être reconstruit à Cottévrard, un village au Nord de Rouen.

Traverser la Rue Saint-Nicolas et poursuivre la Rue de la Croix de Fer jusqu'au bout pour arriver devant les jardins d'Albane au pied de la cathédrale.

Prendre à droite puis à gauche pour terminer cette randonnée (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 22m - Départ place de la cathédrale
1 : km 0.26 - alt. 23m - Portail St Lô
2 : km 0.51 - alt. 20m - Saint Candé le Jeune
3 : km 0.67 - alt. 18m - Église Saint Pierre du Châtel
4 : km 0.79 - alt. 17m - Tour Saint-André
5 : km 1.75 - alt. 23m - Vestiges de l'ancienne église Saint Vigor
6 : km 4.29 - alt. 44m - Square André Maurois
7 : km 6.26 - alt. 20m - Couvent Ste Claire (soeurs Clarisses)
8 : km 7.72 - alt. 22m - Abbaye St Amand
9 : km 7.95 - alt. 21m - Vestige de l’ancienne église Saint Nicolas
D/A : km 8.14 - alt. 22m - Départ place de la cathédrale

Informations pratiques

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1911ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Une visite originale dans le thème, le musée de la ferronnerie Le Secq des Tournelles dans l'ancienne église Saint Godard.

Pour en savoir plus sur l'histoire des églises Rouennaise, je recommande la lecture du livre publié par l'association "Les Amis de Monuments Rouennais" en 2017 : "Eglises et chapelles de Rouen un patrimoine à (Re)découvrir".

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 5/5
Nombre d'avis : 4
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le mardi 10 mars 2020 à 11:29

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : samedi 07 mars 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Circuit interessant et sympa. Même en connaissant bien Rouen, on découvre des lieux insolites. Merci au créateur du circuit


Visorandonneur
le lundi 09 mars 2020 à 09:12

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : dimanche 08 mars 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Nous pensions très bien connaître Rouen et ses vestiges du passé. Cette très belle randonnée nous a permis d'en découvrir de nouveaux .

A faire sans nul doute, de préférence le matin, quand la ville est encore calme ..........


Visorandonneur
le samedi 29 février 2020 à 11:30

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : samedi 29 février 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Rouennais de toujours, cette petite randonnée nous a fait découvrir des endroits que nous ne connaissions pas.


Visorandonneur
le lundi 24 février 2020 à 19:37

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 24 février 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Une jolie balade dans cette belle ville de Rouen ! Découverte de rues .. de façades à colombages ... d’églises... de magnifiques portes ... bref à faire et refaire !!

Autres randonnées dans le secteur

Distance 5.32km Dénivelé positif +7m Dénivelé négatif -7m Durée 1h30 Facile Facile
Départ Départ à Rouen - 76 - Seine-Maritime

Rouen et ses rues à colombages. La Normandie typique et les bateaux sur la Seine. Forte d'un passé riche et prestigieux qu'elle tient en grande partie de l'ère médiévale sans oublier le martyre et la mort de Jeanne d'Arc.

Balade dans Rouen et en bord de Seine
Distance 8.75km Dénivelé positif +124m Dénivelé négatif -127m Durée 2h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Rouen - 76 - Seine-Maritime

Balade à travers Rouen, ville Normande par excellence, avec ses nombreuses églises et ses divers monuments remarquables, son horloge et ses lieux chargés d'histoire ainsi que ses panoramas depuis les coteaux sur la Seine et la ville.

Les fresques de Rouen
Distance 8.49km Dénivelé positif +139m Dénivelé négatif -139m Durée 2h50 Facile Facile
Départ Départ à Rouen - 76 - Seine-Maritime

Cette petite randonnée vous permettra de découvrir les bords du Robec et ensuite les fresques peintes sur les murs des immeubles des Sapins.

Boucle de la Forêt Verte et du Grand-Quevilly depuis Mont-Saint-Aignan
Distance 22.53km Dénivelé positif +31m Dénivelé négatif -162m Durée 6h30 Difficile Difficile
Départ Départ à Mont-Saint-Aignan - 76 - Seine-Maritime

Une boucle en Forêt Verte et passage par neuf lieux de culte.

Boucle du centre de loisirs et de rencontres
Distance 2.37km Dénivelé positif +77m Dénivelé négatif -77m Durée 0h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Mont-Saint-Aignan - 76 - Seine-Maritime

Petite boucle au centre de loisirs et de rencontres de Mont Saint Aignan.

La Forêt Verte depuis Bois-Guillaume
Distance 9.02km Dénivelé positif +18m Dénivelé négatif -21m Durée 2h40 Facile Facile
Départ Départ à Bois-Guillaume - 76 - Seine-Maritime

Petite balade sans aucune difficulté qui permet de découvrir quelques unes des sentes piétonnes qui font la caractéristique de Bois-Guillaume ainsi que la Forêt Domaniale Verte qui est magnifique, surtout en automne. Cet itinéraire peut être fait en vélo.

Distance 8.59km Dénivelé positif +17m Dénivelé négatif -17m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Bois-Guillaume - 76 - Seine-Maritime

Balade en forêt verte, à faire toute l'année.
Les chemins sont larges et souvent goudronnés, donc il n'y a pas trop de risques de boue.

La ceinture verte de la forêt verte
Distance 17.68km Dénivelé positif +306m Dénivelé négatif -307m Durée 5h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Bois-Guillaume - 76 - Seine-Maritime

Grande balade, faisant le tour de la Forêt Verte entre Bois-Guillaume, Isnauville, Houppeville, Notre-Dame-de-Bondeville et Mont-Saint-Aignan.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.