De la Croisée de Furigny aux rivières de Salles

Agréable et originale randonnée autour de Salles. Ce parcours, après avoir parcouru la campagne au Nord du bourg, permet de découvrir les rives du Pamproux dans un cheminement très nature par de bons chemins enherbés ne figurant pas sur la carte. Ce circuit offre une approche du patrimoine bâti et naturel intéressant (lavoirs, source, bâtiments anciens, etc.).

Fiche technique
n°3193254
Une randonnée Salles (Deux-Sèvres) créée le mercredi 06 mai 2020 par pgetrochon. MAJ : dimanche 07 juin 2020
Durée Durée moyenne: 3h50[?]
Distance Distance : 12.51km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 83m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 86m
Point haut Point haut : 143m
Point bas Point bas : 75m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Salles (Deux-Sèvres) (79800)
Départ Départ : N 46.387017° / O 0.101278°
Carte Carte IGN : : Ref. 1628SB - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Lavoir couvert Passage d'hommes Plantation d'oliviers Coin repos près d'une source

Description de la randonnée

(D/A) Rejoindre vers le Nord-Est la Rue de la Halte. L'emprunter vers la gauche en direction de la voie ferrée. La rue la longe et rejoint la Rue du Temple. Tourner à gauche et passer sous la voie ferrée (Attention le tunnel est étroit et à une seule voie de circulation sans trottoir !). Aller au carrefour avec la première route sur la droite.

(1) Virer à droite dans la route et continuer tout droit vers le Nord-Est. Sensiblement plus loin, elle se transforme en chemin. Continuer tout droit en montée jusqu'à la Croisée de Furigny, croisement en T.

(2) Partir à gauche (Nord). A la fourche, prendre le chemin de droite (Est). Belle vue sur la campagne sur la droite. Au croisement, bifurquer à droite et suivre tout droit un chemin bordé de haies assez hautes. Le chemin est en descente jusqu'à un croisement avec une route au Nord-Ouest du Bois Chaton.

(3) Poursuivre en empruntant le chemin en face, à gauche d'une antenne téléphonique. Avant la voie ferrée, le chemin tourne à gauche pour longer la voie. Au bas d'une descente, repérer à droite un étroit tunnel destiné aux piétons : s'engager dans ce tunnel qui passe sous la voie ferrée. De l'autre côté, rejoindre un chemin et le suivre à gauche (Est-Nord-Est) en traversant un petit bois.

(4) A proximité de la voie ferrée, tourner à droite en descente (Sud). Au croisement, continuer en face dans un chemin blanc.

(5) Au croisement, traverser prudemment la route et continuer en face dans la route en descente qui dessert Pié-Frouin. Traverser le hameau et poursuivre dans le chemin qui fait suite. Franchir le Pamproux et monter le coteau en face. A l'intersection à mi pente, tourner à droite. Aboutir à une petite route et la suivre prudemment à droite.

(6) Avant le pont sur le Pamproux, prendre un chemin à gauche. Avant le Moulin du Petit Gourault, obliquer à gauche et longer la rivière à main droite. Ignorer un départ sur la gauche (source sur la droite) et aller vers le Moulin Neuf. Obliquer à gauche avant une première passerelle et atteindre une seconde passerelle.

(7) Continuer en restant sur la même rive du Pamproux et longer son cours au plus près. Contiourner la source dite Fontegrive : il faut contourner le petit bâtiment maçonné afin d'éviter de franchir le ruisseau naissant par le gué destiné aux tracteurs agricoles (30 cm d'eau le jour de la reconnaissance du circuit). Continuer sur un chemin qui longe un bras du Bougon, affluent du Pamproux. Juste avant d'arriver à la route de Riberolles, voir une source sur la droite du chemin.

(8) Suivre la route vers la droite en descente pour franchir rapidement le Bougon, puis monter en face l'autre flanc du vallon. Longer une station d'épuration à main gauche, puis contourne le hameau de Pié Bourgueil par la droite. Le petite route rejoint la route D 5E au niveau d'un carrefour.

(9) Bifurquer à droite dans l'espace aménagé avec une table de pique-nique sur la droite. Poursuivre sur la route D 5E qui va vers le village de Salles. Juste avant le pont qui franchit le Pamproux, descendre à gauche un escalier en bois. Passer un petit pont de bois vers l'Ouest pour accéder à un endroit agréable au bord du Pamproux avec une table de pique-nique. Longer la rivière à main droite.

(10) Dans une zone d'arbustes, remonter à gauche vers la route D5E. Suivre prudemment la route à droite. Après environ 150 m, prendre le premier chemin sur la droite (non figuré sur la carte). Revenir au bord du Pamproux et partir à gauche. Longeant la rivière à main dorite, dans ses méandres. Déboucher sur une petite route.

(11) Suivre la route à droite et contourner le hameau d'Avernant par la gauche. Longe la voie ferrée à main gauche. Après le passage à niveau, prendre à droite la route dite des Pierrières. Traverser le hameau des Pierrières en virant à gauche. Bifurquer ensuite dans le premier chemin à droite.

(12) A l'entrée d'un virage à droite, prendre à gauche un chemin enherbé entre deux haies (chemin non figuré sur la carte). Franchir un "passage d'homme" en bois, virer à droite avec le chemin et descendre le long d'un champ. Au coin bas du champ, descendre un escalier en bois. Rejoindre un chemin désigner Rue des Lavandières. Aller au Nord avec le Pamproux sur la droite. En arrivant à Salles, voir un lavoir remarquable sur la droite. Virer à gauche, arriver à la Rue Saint Martin et la suivre à gauche. Au bout, suivre à gauche la Rue du Logis. La rue du Logis fait un virage vers la droite et débouche plus loin dans la Rue Montausier.

(13) Suivre la Rue Montausier à droite et passer devant la mairie et l'école. Bifurquer à gauche dans la Rue Rougier. Au bout, tourner à droite puis à gauche pour entrer dans un petit lotissement. Au niveau de la petite placette carrée, prolonger en face dans un petit chemin blanc. Virer à droite avec ce chemin pour retrouver le point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 98m - Parking de la salle polyvalente (près voie ferrée)
1 : km 0.45 - alt. 96m - Croisement après le tunnel de la voie ferrée
2 : km 2.23 - alt. 137m - Croisée de Furigny
3 : km 3.84 - alt. 118m - Croisement chemin - route
4 : km 4.57 - alt. 110m - Coin Est du Bois Chaton
5 : km 5.25 - alt. 90m - Pié-Frouin - Traverser le - Pamproux (rivière)
6 : km 6.1 - alt. 85m - Carrefour de routes avant Petit Courault
7 : km 6.64 - alt. 79m - Le Moulin Neuf
8 : km 7.46 - alt. 82m - Croisement chemin - route
9 : km 8.02 - alt. 78m - Pié Bourgueil
10 : km 8.63 - alt. 76m - Croisement de chemins à l'Est de Chaboureuil
11 : km 10.2 - alt. 77m - Croisement chemin - route
12 : km 11.47 - alt. 87m - Chaboureuil
13 : km 12.18 - alt. 93m - Carrefour rue du Logis - Rue Montauzier
D/A : km 12.51 - alt. 98m - Parking de la salle polyvalente (près voie ferrée)

Informations pratiques

Le point de stationnement se situe sur le parking de la salle polyvalente, près de la voie ferrée. Un second parking est situé au delà de la salle polyvalente(voir en fond du premier parking). Autre possibilité près de la mairie, Rue Montausier.

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être bien chaussé.

Cette randonnée n'est que partiellement balisée en Jaune. Par ailleurs quelques portions du parcours le long de la rivière Pamproux ne figurent pas sur la carte. En conséquence, il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une bonne lecture du paysage.

Randonnée réalisée par l'auteur le 29 mai 2020

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1628SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Salles
Plusieurs pierres levées, notamment celle d'Avernant, ainsi que des vestiges néolithiques trouvés en surface, attestent l'ancienneté de l'occupation humaine sur le sol de la commune. De l'époque gallo-romaine, aucun vestige n'a été trouvé mais la commune était traversée par un chemin romain qui partait de Rom (canton de Lezay) et passant à Bougon, franchissait la rivière le Pamproux à petit-Courault pour rejoindre les Granges de Soudan. Au Moyen-Âge, la châtellerie de Salles relevait de l'abbaye puis de la châtellerie de St-Maixent ; la paroisse dépendait de l'archiprêtre d'Exoudun. La seigneurie de Riberolles, ancienne "villa Ribérola", appartient au XIe siècle aux Maintrolle. La famille Gillier s'installa à Salles au milieu du XIVe siècle et ses descendants par alliance s'y maintiendront jusqu'en 1868.
Depuis l'ouverture de l'autoroute Poitiers-Bordeaux vers 1982, Salles située à 7 km de la sortie de Soudan, bénéficie d'une excellente accessibilité routière. La gare sur la ligne Poitiers-La Rochelle a été fermée en 1988.

Le Château de Salles
Le château de Salles se situe sur le canton de La Mothe St Héray. Le fief et la seigneurie remontent au début du Moyen Âge. On reconnaît un chevalier de Maintrolles qui était , au XII° siècle, seigneur de Salles. Son successeur à Salles semble être le vicomte Aymeri Bar qui était à Salles au moment de la Guerre de Cent Ans. En 1489, Salles appartenait aux Gillier, gens d'armes anoblis en 1379. Ce sont eux à qui l'on doit les bases du château. Cette famille fut d'influence considérable pour la contrée : elle était propriétaire du château de La Villedieu. Ses armoiries se trouvent ainsi sur la porte gothique du château, dans les églises de Salles, Saint Eanne ainsi que dans l'église Notre-Dame-la-Grande à Poitiers. La famille Gillier se fond avec la famille de Sainte-Maure-Montausier. Léon de Sainte-Maure, né du premier mariage de Louise Gillier, épouse en 1606 Marguerite de Chateaubriand. En 1610, naît leur fils Charles de Sainte-Maure-Montausier. En son jeune âge dit Charles de Salles, il prit le titre de duc de Montausier et épousa la belle Julie d'Angennes, fille de la marquise de Rambouillet. On dit que louis XIV vint deux fois à Salles, en 1675 et 1680, dates de plantation de chacun des deux platanes. Marie-Julie de Sainte-Maure, épouse en 1664 Emmanuel de Crussol, duc d'Uzès, gouverneur de Saintonge et d'Angoumois. Elle hérite de la terre de Salles et du château de Pugny. Elle était donc duchesse d'Uzès et de Montausier, marquise de Rambouillet et de Pisani, dame de Salles, Pugny, Talmond et autres lieux. L'un de ses fils, François de Crussol, chevalier, comte de Montausier, épouse en 1705 Charlotte Pasquier de Franclieu. Son autre fils, Louis-Charles de Crussol, marquis de Montausier, épouse en 1737 Marie-Elisabeth d'Aubusson de La Feuillade. Les blasons des deux familles étaient figurés sur la cheminée du grand salon avant l'incendie en 1875. Louis-Charles est le créateur de la partie XVIII° siècle du château. le blason d'Aubusson de La Feuillade se trouve dans l'entrée. Le 10 juillet 1750, il accueille à Salles le roi Louis XV qui aurait couché au château. Le fils de Anne-Marie-André de Crussol meurt sans postérité, et le château passe à Antoinette-Catherine Emmanuel de Crussol, mariée à Alexandre Green de Saint-Marsault. Sa fille après avoir épousé Charles-Léon, comte de Lescours, vend le château en 1873 à Mme Dulas. Le château était resté quatre siècles dans la même famille et le plus souvent transmis par les femmes. Depuis lors, deux propriétaires se sont succédé sans entretenir le bâtiment. La restauration de la toiture s'avérait indispensable pour stopper les dégâts causés par la tempête de 1972. La remise en état fut menée en 1974 et 1975, mais en octobre, la partie d'époque du XV° siècle brûlait au cours de la nuit. En dix mois, tout fut réparé avec le concours des artisans locaux.

L'église Saint Martin
Petite église romane inscrite à l' Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques,
avec un très beau chevet à fenêtre à colonnettes.
Le cul de four de l'abside et le berceau du choeur XIIe ( classés ) sont dotés de nervures croisées.
Au sud, une chapelle du XVe construite par les Gillier de Salles

La Filature
Sur l'emplacement de la filature, s'élevait au XVIIe siècle, un petit moulin.
Vers 1780, le marquis de Montausier vendit son grade de colonel au régiment d' Orléans pour 60.000 F. et avec cette somme fit construire une minoterie " Manufacture royale des farines " , cette minoterie devait expédier les farines en Amérique. Il n'y en avait que trois aussi belle dans toute la France pour le même but. La révolution de 1789 l'empêcha de prospérer. Vers 1820, on en a fait une papeterie et en 1840, M. Lescours y organisa une filature.
Lorsque le fils Junien Charles comte de Lescours marié a Melle Juliette-Marie-Gabrielle Sauvignan de Baronnière demeurant à Orléans, eut vendu ce qu'il avait à Salles, en 1873, elle passa entre les mains de Mr. Cabaille de Saint Maixent l'Ecole, qui la vendit à Mr. Tirant en 1875. Elle a appartenu à ce dernier jusqu'en 1883. Pendant cette courte période, le matériel a été beaucoup augmenté ; une machine à vapeur d'une force de 25 chevaux y a été installée ; au filage on ajouta le peignage et la teinture des laines ; près de 100 ouvriers y étaient employés.
La faillite de Mr. Tirant a fait passer la filature entre les mains de Mr. Ferdinand Rougier, qui n'a plus que le filage ; il occupe une moyenne de 60 ouvriers et de 10 à 15 tonnes de laines y sont travaillés chaque année.
De 1901 à 1902 Mr. Rougier à fait construire une nouvelle filature et fit remplacer l'ancienne machine à vapeur par une nouvelle plus perfectionnée et bien plus puissante capable de mettre en mouvement toutes les machines des deux filatures ; cette machine a une force de 60 chevaux ; avec la turbine, on peut obtenir une force de 82 chevaux.
Le nouvel établissement a commencé à fonctionner en 1902 ; a cette même époque, l'éclairage électrique a remplacé l'ancien éclairage à pétrole
en 1912, Mr. Rougier a vendu la filature à Mr. Pierre Micheau, fils de Mr. Léon Micheau, notaire à Pamproux.
en 1923, Mr. Micheau l'a de nouveau revendue à Mr. Fontanault Celestin Henry qui l'exploita jusqu'en 1929, époque où la filature s'est constituée en société anonyme.
pendant ces quelque année Mr.Fontanault y a fait installer des métiers à tisser.
Source : site internet

Personnalité
Charles de Sainte-Maure (1610-1690), baron de Montausier, marquis de Salles, duc de Montausier, gouverneur du Grand Dauphin, gouverneur de l'Angoumois, gouverneur de Normandie. Marié à Julie d'Angennes, fille de madame de Rambouillet, il l'épousa en 1645 après l’avoir fréquenté 15 ans. Il eut Julie Marie qui épousa Emmanuel de Crussol d'Uzès, duc d'Uzès, pair de France. Il composa avec la plupart des habitués de l’hôtel de Rambouillet, la "Guirlande de Julie", suite de madrigaux où la beauté de Julie est comparée aux fleurs.
Source : Wikipédia (extraits)

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.83/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le vendredi 11 septembre 2020 à 19:40

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : vendredi 11 septembre 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Merci, c'est vraiement une excellent circuit, à recommander.


Visorandonneur
le lundi 17 août 2020 à 11:08

Merci pour votre message.
Votre remarque concernant les points de passage qui peuvent masquer des éléments clefs sur la carte s avère vrai dans quelques cas assez rares. Personnellement je conseille de préparer sa rando sur un ordinateur et de zoomer sur la carte en grand pour tout bien repérer. Le descriptif ensuite aide à lever les doutes éventuels.
Bonnes randonnées


Visorandonneur
le lundi 17 août 2020 à 10:31

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : dimanche 16 août 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

UNE SUPERBE RANDONNEE SURTOUT QUAND ON ABORDE LA PARTIE AU BORD DU PAMPROUX.
UNE REMARQUE QUI NE CONCERNE PAS FORCEMENT CETTE RANDO:SUR LA CARTE DES CIRCUITS, LES POINTS DE PASSAGE ONT TENDANCE QUELQUES FOIS A MASQUER LE CIRCUIT CE QUI S'AVERE GENANT POUR LE SUIVI.
SINON, C'EST VRAIMENT GENIAL.

Autres randonnées dans le secteur

La Dame de Chambrille depuis La Mothe-Saint-Héray
Distance 10.6km Dénivelé positif +87m Dénivelé négatif -87m Durée 3h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à La Mothe-Saint-Héray - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée depuis la porte de la Mothe-Saint-Héray qui mérite un détour pour parcourir des paysages vallonnés et verdoyants à la découverte de la légende de la Dame de Chambrille. Le parcours permet également de voir des cimetières familiaux protestants, des fontaines-lavoirs et quelques beaux exemples de bâti traditionnel.

Promenade tranquille entre Exoudun et Bagnault
Distance 5.11km Dénivelé positif +14m Dénivelé négatif -14m Durée 1h30 Facile Facile
Départ Départ à Exoudun - 79 - Deux-Sèvres

Une promenade tranquille entre Exoudun et Bagnault qui permet de découvrir deux villages au patrimoine ancien, très agréable et pleins de petites surprises (lavoirs, four à pain).

Autour de la Sèvre Niortaise entre La Mothe-Saint-Héray et Bagnault
Distance 11.32km Dénivelé positif +42m Dénivelé négatif -33m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Exoudun - 79 - Deux-Sèvres

Dans ce terroir bocager, au cœur du pays protestant, où alternent l'eau et la pierre, les chemins parcourent des paysages contrastés chargés d'histoire. Cette randonnée vous permettra de découvrir des fontaines-lavoirs, un pont aux ânes (pont de pierre), un dolmen et de multiples bâtiments du patrimoine bâti traditionnel, dont des logis et le château d'Exoudun.

Exoudun, Bagnault et Brieuil, un haut lieu du protestantisme poitevin
Distance 11.44km Dénivelé positif +84m Dénivelé négatif -80m Durée 3h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Exoudun - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée à travers un haut lieu du protestantisme avec la découverte du joli villages de Brieul et le beau bourg d'Exoudun avec sa fontaine bouillonnante. Des paysages variés dans une campagne paisible tant en bord que de Sèvre Niortaise que sur le plateau environnant. Sur le parcours, vue sur le château de Brieuil (privé) et le lavoir de Brieuil

La Dame de Chambrille et la Forêt de l'Hermitain
Distance 9.64km Dénivelé positif +78m Dénivelé négatif -74m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Souvigné (Deux-Sèvres) - 79 - Deux-Sèvres

Très agréable randonnée sur de bons chemins le plus souvent ombragés. Au gré du parcours découverte de fontaines, de lavoirs, de mares, de la Dame de Chambrille et de la forêt de l'Hermitain, sans oublier un parcours sauvage le long du ruisseau des Grenats.

Les six fontaines de Savrelle
Distance 8.99km Dénivelé positif +86m Dénivelé négatif -87m Durée 2h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Souvigné (Deux-Sèvres) - 79 - Deux-Sèvres

Ce circuit de randonnée en terrain assez vallonné permet de découvrir la fontaine et le lavoir de Cougnat, des cimetières familiaux, la fontaine - lavoir du Paradis, des "talles" remarquables, la fontaine de la Perrière et sa mare, le bois des Chagnasses, la fontaine de la Garennerie, la fontaine de lavoir de Savrelle.

Cette randonnée met en évidence une faille géologique qui court de Saint-Maixent à Lezay, séparant le plateau mellois d'un fossé d'effondrement où coule la Sèvre Niortaise.

Coteaux et plaine entre Souvigné et Sèvre Niortaise
Distance 10.47km Dénivelé positif +107m Dénivelé négatif -103m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Souvigné (Deux-Sèvres) - 79 - Deux-Sèvres

Cette randonnée entre Souvigné et la vallée de la Sèvre Niortaise permet de découvrir des paysages variés de coteaux, de bois et de plaine. Le Bois des Challoteries est représentatif des jolies forêts du secteur. De plus, les nombreux villages et lieux-dits traversés permettent de découvrir le bâti traditionnel du Sud Deux-Sèvres

Boucle de la Cantine
Distance 9.23km Dénivelé positif +52m Dénivelé négatif -52m Durée 2h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Souvigné (Deux-Sèvres) - 79 - Deux-Sèvres

Une belle randonnée en grande partie dans la forêt de l'Hermitain. Cette forêt abrite chênes et châtaigniers dans un cadre préservé. Ce pays, aux derniers temps huguenots, fut la citadelle de la résistance. C'est aussi un pays de sources. Autant de beautés qui agrémentent ce parcours.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.