Au fil de l'eau depuis Ranville

Au départ de Ranville, profitez de la campagne environnante et cheminez jusqu'à Amfreville. Descendez ensuite jusqu'au Marais de Cagny puis longez l'Orne par le chemin de halage pour revenir au point de départ.

Fiche technique
n°28038189
Une randonnée Ranville créée le lundi 24 octobre 2022 par Jean-Paul BUTEAU. MAJ : vendredi 25 novembre 2022
Durée Durée moyenne: 2h45[?]
Distance Distance : 9.27km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 50m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 50m
Point haut Point haut : 55m
Point bas Point bas : 0m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Ranville (14860)
Départ Départ : N 49.231383° / O 0.257015°
… Météo du jour : Chargement…
Carte Carte IGN : : Ref. 1612OT - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : fiche complète PDF -
Buste du commandant Philippe Kieffer Buste du général Sir Richard Gale La mairie de Ranville Le clocher de Ranville

Description de la randonnée

Stationnement sur parking, Rue des Airbornes, en face de la mairie et de l'École maternelle Marlène Jobert.

(D/A) Du lieu de stationnement, dos à la mairie et à l'école, traverser le parking puis, après la Salle Henri Robin, traverser la Rue de la Brigade Piron par le passage protégé puis tourner à droite. Contourner la tour par la droite, tourner à gauche et poursuivre dans la Rue du Comte Louis de Rohan-Chabot, par son trottoir de gauche jusqu'au carrefour avec la Rue Général Leclerc (D223A) face à l'entrée du Château du Mariquet.

(1) Tourner à gauche et suivre cette rue par son trottoir de gauche jusqu'aux abords du carrefour suivant. Emprunter les passages protégés pour traverser prudemment le carrefour par la droite et poursuivre en face dans la Rue Albert Camus (D223) en direction de Bréville-les-Monts. Parcourir environ 200 m jusqu'à atteindre un passage protégé situé juste avant l'Impasse du Petit Clos sur la droite. Traverser prudemment la Rue Albert Camus (Route de Bréville - D223), traverser ensuite la Rue du Général Poett sur la gauche et poursuivre sur une cinquantaine de mètres jusqu'au chemin sur la gauche interdit aux véhicules.

(2) S'engager dans le chemin, traverser la zone pavillonnaire en coupant successivement les rues de Bruxelles, Motten et Berlin jusqu'à atteindre la plaine au niveau de l'Allée des Pins Gris. Continuer en face dans le Chemin des Agriculteurs, passer devant un hangar agricole et suivre le chemin jusqu'à atteindre une route.

(3) Tourner à droite dans la Rue du Bac du Port en direction de Bréville-les-Monts puis, une centaine de mètres plus loin, bifurquer à gauche dans la Rue du Gable Harel en direction d'Amfreville et la remonter jusqu'à rejoindre la Rue du Plain.

(4) Traverser prudemment cette rue, tourner à gauche puis, une vingtaine de mètres plus loin, tourner à droite en direction de l'église. Prendre sur la gauche l'allée bordée d'arbres, la suivre jusqu'à une rue puis tourner à droite sur la Place du Commandant Kieffer. Passer devant la mairie, la contourner en traversant le parking sur la gauche et rejoindre la Rue Morice. La traverser, prendre en face, entre deux murs, en direction de la Salle Georges Brassens puis traverser la Rue Matthieu Méalet.

(5) Passer entre l'École des Quatre Vents sur la droite et la Salle Georges Brassens sur la gauche, puis suivre en face le Chemin des Vergers sur environ 500 m. En chemin, passer par l'entrée de l'ancien Château de Venoix (douves), traverser le parc puis rejoindre le hameau Oger. Tourner à gauche dans la Rue Patra, passer devant l'entrée du Château du Hameau Hauger et descendre la côte jusqu'à la Route de Cabourg (D514).

(6) Avec une grande prudence traverser la route départementale 514 et poursuivre la descente jusqu'au Marais de Cagny. En bas de la pente, tourner à gauche puis, à droite dans le premier chemin. Au bout, tourner à gauche et, au carrefour de chemins, virer à droite jusqu'à atteindre le bord de l'Orne.

(7) Tourner à gauche et suivre le chemin de halage jusqu'à atteindre le pont de Ranville. Emprunter le passage protégé et traverser prudemment la route D514, poursuivre en face sur le chemin de halage puis, après une cinquantaine de mètres, tourner à gauche dans le petit Chemin du Dimanche en direction de Ranville (cimetière britannique). Au bout du chemin, obliquer à gauche dans le Chemin Sous la Chasse puis remonter jusqu'au rond-point environ 80 m plus loin. Poursuivre sur la droite, emprunter le trottoir afin de contourner le rond-point par la droite et, avec une grande prudence, traverser la Route de Colombelles (D223). À la sortie suivante (D37 direction Ranville), rester à droite puis pousser jusqu'au chemin sur la droite vers Ranville (cimetière britannique).

(8) Descendre sur la droite dans le Chemin des Buissons, ignorer le petit sentier sur gauche et traverser le Ruisseau l'Aiguillon. Continuer tout droit, longer la station d'épuration et, au carrefour suivant, continuer jusqu'à un long mur de pierre et les dépendances d'un château. Tourner à gauche dans la Rue du Moulin d'Eau (bordée par deux murs en pierre), passer devant le portail d'entrée du château et descendre jusqu'à la Rue du Colonel Fabien.

(9) Tourner à gauche dans cette rue et, par le trottoir de gauche, rejoindre le passage protégé. Traverser prudemment la rue, poursuivre dans la même direction par le trottoir de droite et, un peu plus loin, au niveau du calvaire, serrer à droite dans la Rue des Castors. La remonter jusqu'à une allée sur la droite qui mène à l'église. Entrer dans l'enceinte du cimetière et le traverser en passant à droite de l'église. Ressortir du cimetière, poursuivre en face et emprunter le passage protégé pour traverser la Rue du Comte Louis de Rohan-Chabot. Suivre la contre-allée à droite de la Rue des Aibornes, passer devant la mairie puis rejoindre le parking de la mairie (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 15m - Parking de la mairie, Rue des Airbornes
1 : km 0.35 - alt. 11m - Entrée du Château du Mariquet
2 : km 0.85 - alt. 12m - Bifurcation sur chemin
3 : km 2.25 - alt. 32m - Rue du Bac du Port
4 : km 3 - alt. 54m - Rue du Plain
5 : km 3.34 - alt. 52m - Chemin du Verger
6 : km 4.38 - alt. 20m - Route de Cabourg (D514)
7 : km 5.73 - alt. 4m - Chemin de halage au bord de l' - Orne (fleuve)
8 : km 7.83 - alt. 4m - Chemin des Buissons
9 : km 8.74 - alt. 8m - Rue du Colonel Fabien
D/A : km 9.26 - alt. 15m - Parking de la mairie, Rue des Airbornes

Informations pratiques

Balisage PR® et GR®

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

Château du Mariquet
Cet élégant château des XVIIIe et XIXe siècles fut la propriété de le famille Rohan-Chabot jusqu’en 2009. La bâtisse fut construite à l’époque du Directoire sur trois étages en briques alternées avec de la pierre, c’est à l’époque, une demeure «modeste» au cœur d’un parc de plusieurs hectares. Le château du Mariquet a été acheté vers 1830 par Monsieur Verrier, grand-père de Hortense qui épousa le Général Comte de Brye. Les deux tourelles qui l’encadrent ont été rajoutées vers 1880 par la Comtesse de Brye, femme du comte de Brye. Elle y vécut entourée de sa fille Jeanne et de son gendre Louis de Rohan-Chabot pendant de longues années. Née en 1832 elle mourut en 1931 presque centenaire. Réquisitionné en 1940 par les nazis, le château est mis à la disposition des Alliés par le Comte et la Comtesse Louis de Rohan-Chabot dès le matin du 6 juin 1944 et devient le QG de la 5ème Brigade. Le château est resté dans la famille Rohan-Chabot jusqu’en 2009. Louis de Rohan Chabot et son fils Gaël furent tous les deux maires de Ranville. Dans le même parc, se trouve une belle maison du XVIIIe siècle donnant sur la Rue du Général Leclerc. Jusqu’en 1875 environ elle est complètement indépendante, avec sa ferme entourée d’un grand jardin. On y accédait par le beau porche encore visible aujourd’hui. Pour l’ajouter à son domaine, la Comtesse de Brye acheta cette maison, dite «pavillon du Général de Brye» ou plus tard «pavillon Ranvillatte» ou encore «pavillon du Mariquet». À la limite du hameau, juste avant Hérouvillette, on découvre un élégant manoir Louis XV qui appartenait au milieu du XIXe siècle au père de la Comtesse de Brye. Celui-ci n’aimant pas le bruit, y installait ses petits enfants pendant les vacances.

Le Plain
L'étonnante place centrale d'Amfréville, appelée «Plain», avec sa plantation d'arbres et son impressionnante église du XIXe siècle, sont la mémoire de l'ancien hameau où se déroulaient toutes les fêtes, foires et grandes manifestations populaires. À certaines époques, les habitants avaient le droit d'y emmener paître leurs troupeaux. Aujourd'hui, le centre-bourg s'est légèrement déplacé mais le Plain, vaste espace en herbe, demeure un bien précieux pour les habitants. Les mares qui servaient autrefois d'abreuvoir ou de lavoirs communaux sont aujourd'hui comblées.

Église Saint-Martin d'Amfréville
Située au centre du village d'Amfréville, sur la place dite du «Plain» qui est, après la prairie de Caen, la plus belle étendue de pacage communal du Calvados (5 ha), et très impressionnante, cette église a été construite au XIXe siècle (1843-1844) en remplacement de son aînée du XIIe siècle, jugée en mauvais état. Ses plans sont l'œuvre de Maillet du Boullaye, architecte à Caen et le terrain, un don du Marquis de Venoix. L'église, en forme de croix, est surmontée d'un dôme et, contrairement aux normes traditionnelles, orientée Nord-Sud. L'intérieur recèle de trésors : une chaire en bois sculptée sur le thème du Bon Pasteur, des stalles, un aigle en bois doré offert par l'Impératrice Eugénie en 1857, un maître-autel surmonté d'un retable représentant la Sainte Famille (copie d'un tableau de Murillo de 1680, conservé au musée du Louvre), un harmonium, des statues en pierre, une belle statue de l'Enfant Jésus de Prague, de superbes vitraux de Saint-Hubert, de Marie et de la charité de Saint-Martin, entre autres...

Château du Home
Le Château du Home, à l’angle de la Rue du Colonel Fabien et de la Rue du Moulin d’eau, construit au XVIIIe siècle sous le règne de Louis XV et agrandi sous Napoléon III, est une élégante propriété au milieu d’un grand parc traversé par l’Aiguillon. Dans son parc de cinq hectares se dressent deux gigantesques sequoias plantés au XIXe siècle au moment de l’agrandissement du château. Le 6 juin 1944, le Château du Home devient la QG du Général Gale qui commandait les 8 000 hommes de la 6e aéroportée britannique parachutée sur Ranville.

Clocher de l'Église de l'Assomption-de-Notre-Dame à Ranville
Dernier vestige d’une ancienne église datant du Moyen-Âge, le clocher de Ranville est situé sur un mont. Il servait vraisemblablement de tour de garde. Du haut de sa plate-forme, on pouvait surveiller l’Orne et son estuaire. Dès 1940, les troupes allemandes l’utilisèrent comme poste d’observation. La base du clocher présente une maçonnerie fort ancienne (XIe ou XIIe siècle) en arête de poisson. On peut encore voir les traces de la nef de l’ancienne église qui, à l’origine devait être en bois. Elle aurait brûlé plusieurs fois… En très mauvais état et trop petite pour la population du village, elle fut remplacée par l’église actuelle sur une décision du Conseil Municipal le 11 novembre 1860. Mais il fut spécifié que les cloches de l’ancienne église seraient conservées et c’est pourquoi on ne construisit pas de clocher sur le nouvel édifice. On dit que ce clocher aurait été construit par des lépreux qui auraient eu un camp sur l’emplacement de l’ancienne ferme du Château du Home, du bas de Ranville. Ce qui pourrait expliquer que Saint-Roch, patron des lépreux, est le second patron de la Commune (sa statue a été érigée dans la chapelle au Nord). Une légende prétend qu’au cours de la Guerre de Cent ans, les restes d’un soldat anglais auraient été déposés sous la dalle au sommet de la tour… Après la dernière guerre, on dut remplacer la dalle brisée par un obus mais aucune trace d’ossements ne fut trouvée ! En 2007, la municipalité a décidé de restaurer le clocher en respectant son style et son originalité.

Château de Guernon-Ranville
Entre la Rue du Belvédère et la Rue du Colonel Fabien, se cache, derrière de hauts murs, le Château de Guernon-Ranville du nom de la famille qui posséda cette demeure pendant presque deux siècles de 1751 à 1926. En 1790, après la Révolution, Roger de Guernon-Ranville fut le premier maire de Ranville. Mais le plus illustre des propriétaires fut Martial, ministre de l’Instruction publique sous Charles X. En 1830 emprisonné pour avoir participé aux « Trois Glorieuses », il fut assigné à résidence dans son château de Ranville où il mourut en 1866. En juin 1944, les Britanniques utilisèrent le château comme infirmerie militaire.

_Le Château Brüder__
Dans la Rue Général de Gaulle, une grande maison du début du XIXe siècle, bien restaurée aujourd’hui, était connue sous le nom de Château Brüder. En 1914 le château était habité par un Alsacien, Monsieur Brüder qui lui donna son nom. À cause de ses origines, M. Brüder fut soupçonné par la population, très certainement à tort, de complaisance avec l’ennemi. La légende raconte qu’il envoyait des signaux lumineux du dernier étage de sa maison à de supposés navires allemands croisant en mer mais la présence de ces navires ne fut jamais signalée et les signaux auraient été bien difficiles à voir du rivage. Il se déplaçait sans doute tout simplement dans son château avec une lampe-pigeon ! En 1944, les parachutistes britanniques en ont fait leur hôpital de campagne.

Autres randonnées dans le secteur

Visorandonneur
Baie de Sallenelles au départ de Bréville-les-Monts
Distance 12.25km Dénivelé positif +50m Dénivelé négatif -50m Durée 3h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Bréville-les-Monts - 14 - Calvados

De Bréville-les-Monts, partir explorer la campagne environnante et découvrir un superbe panorama de la Baie de Sallenelles ; descendre longer l’Orne et admirer son estuaire. Remonter vers Amfreville dans la nature et la contourner afin de boucler cette balade en symbole de l’infini.

Visorandonneur
L'Orne autour du Gros Banc
Distance 6.66km Dénivelé positif +5m Dénivelé négatif -5m Durée 1h55 Facile Facile
Départ Départ à Sallenelles - 14 - Calvados

Site ornithologique d'une grande beauté, la baie de l'estuaire de l'Orne est désormais protégé par le Conservatoire du Littoral. La Maison de la Nature, plusieurs observatoires et un réseau de sentiers pédestres mettent en valeur cet espace naturel à ne pas manquer.
Note modérateur Voir l'avis du 21/02/2022 : travaux en cours sur cette rando

Visorandonneur
Grande boucle autour d'Ouistreham
Distance 17.17km Dénivelé positif +22m Dénivelé négatif -30m Durée 5h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ouistreham - 14 - Calvados

Cette randonnée vous permettra de découvrir divers aspects de la nature.
Elle débute dans la campagne proche, la traversée d'un petit bois puis d'un marais.
Ensuite une grande partie se poursuit sur la promenade de bord de mer de Colleville Montgomery jusqu'au au port et phare de Ouistreham.
Et pour terminer, cerise sur le gâteau, détour par un espace dunaire protégé, la Pointe du Siège avec derrière la digue, l‘estuaire de l'Orne, paradis des oiseaux.

Visorandonneur
Boucle de Merville-Franceville
Distance 8.58km Dénivelé positif +9m Dénivelé négatif -9m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Merville-Franceville-Plage - 14 - Calvados

Emprunter un joli sentier côtier en observant les oiseaux locaux ou migrateurs, passer par la Redoute de Merville construite en 1760 sous Louis XVI sur les plans de Vauban, marcher le long de la plage, monter à la batterie côtière du Mur de l’Atlantique, traverser les parcs à chevaux avec des poulains selon la saison, se balader dans la campagne ; voilà ce que vous allez découvrir en faisant cette randonnée. Pensez aux jumelles.
Randonnée est à faire à marée de coefficient inférieur à 80.

Visorandonneur
Distance 1.9km Dénivelé positif +5m Dénivelé négatif -7m Durée 0h35 Facile Facile
Départ Départ à Biéville-Beuville - 14 - Calvados

Petite randonnée sans difficulté à Bieville-Beuville au départ de la Rue des Bisquines.

Visorandonneur
Autour de Gonneville-en-Auge en passant par Sallenelles
Distance 20.33km Dénivelé positif +55m Dénivelé négatif -56m Durée 6h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Gonneville-en-Auge - 14 - Calvados

En partant de Gonneville-en-Auge, dans la campagne, on longe la Baie de Sallenelles et on suit l'Orne. On passe ensuite aux Batteries de Merville.

Visorandonneur
Entre terre et mer au départ de Colleville-Montgomery
Distance 12.88km Dénivelé positif +20m Dénivelé négatif -20m Durée 3h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Colleville-Montgomery - 14 - Calvados

Cette randonnée vous fera apprécier à la fois la quiétude du marais et de la campagne, ainsi que l'atmosphère de bord de mer des villes balnéaires réputées. En cours de route, vous découvrirez le patrimoine architectural mais surtout historique des communes de Colleville-Montgomery, d'Hermanville-sur-Mer et de Ouistreham Riva-Bella, hauts-lieux du Débarquement de Juin 1944 (Sword Beach).

Visorandonneur
Le Bout de Là-Bas à Démouville
Distance 9.06km Dénivelé positif +21m Dénivelé négatif -21m Durée 2h40 Facile Facile
Départ Départ à Démouville - 14 - Calvados

Au départ de Démouville, profitez des grands espaces de la plaine à l'Est de Caen et découvrez un patrimoine architectural qui ne demande qu'à se faire apprécier.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.


Chargement