Vallée de Cavu - Mandria - Oriu Carbunari

Une randonné en plein maquis et sous-bois sur un vrai sentier balisé, escarpé par endroit.
Même départ que la randonnée "La Vallée du Cavu" proposée sur Visorando, mais qui évite toute la seconde partie en piste.

Fiche technique
n°861333
Une randonnée Zonza créée le samedi 04 novembre 2017 par Guiomntes. MAJ : vendredi 15 février 2019
Durée Durée moyenne: 3h10[?]
Distance Distance : 7.11km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 485m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 485m
Point haut Point haut : 516m
Point bas Point bas : 132m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Zonza (20124|20144)
Départ Départ : N 41.72077° / E 9.300784°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 4253ET, 4253ETR, 4254ET
Téléchargez : -
Sur le plateau Mandria panoramique montagne Vallée de Cavu - vue montagne

Description de la randonnée

Parking du parc accrobranche.

(D/A) Suivre la piste orientée Nord-Ouest jusqu'à l'auberge.

(1) À la bifurcation à l'approche de l'auberge, rester sur la piste de gauche et laisser sur la droite le bâtiment et la piste la desservant. Quitter la piste principale pour prendre sur la gauche une discrète petite sente matérialisée par un panneau en bois portant la mention PR®6. Suivre le sentier dont la trace est bien visible et qui s'élève rapidement en serpentant dans le maquis (balisage Jaune).

(2) Bifurquer sur la gauche et suivre le sentier qui monte vers les roches volcaniques.
Arriver en haut de cette montée, et avant de continuer votre chemin, grimper sur les blocs rocheux en étant vigilant pour observer une belle vue sur le cirque et le Cavu et, au loin, la mer Tyrrhénienne.

(3) Rejoindre la piste et prendre sur la gauche pendant 200m environ.

(4) Quitter la piste et prendre le sentier à gauche qui descend. Il est indiqué par un panneau en bois
Le chemin est agréable, dans le maquis et les blocs rocheux très caractéristiques et énigmatiques.

(5) Petit passage avec une chaîne et le vide creusé par le ruisseau. Passage facile, mais attention.

(6) Ne pas rejoindre la piste mais prendre le sentier à gauche indiqué par le balisage Jaune.

(7) Dans la descente, observer le panorama et la végétation dont des chênes lièges sauvages.

(8) À la bifurcation, il y a des panneaux en bois. Vous avez le choix d'aller tout droit : "U Cavu". Le chemin, rejoindra la piste que vous avez empruntée au départ ou de prendre la direction "Mandria - Oriu Carbunari" qui vous ramènera au parking sans refaire de la piste (tracé de cette randonnée). Après la descente dans les bois, vous arriverez derrière l'accrobranche (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 132m - Parking du parc accrobranche - Cavo (fleuve)
1 : km 1.51 - alt. 188m - Bifurcation avant l'auberge
2 : km 2.57 - alt. 398m - Bifurcation à gauche
3 : km 3.03 - alt. 498m - Piste à gauche
4 : km 3.31 - alt. 512m - Sentier descendant à gauchedescend
5 : km 4.66 - alt. 410m - Petit passage délicat
6 : km 5.08 - alt. 469m - Sentier à gauche
7 : km 5.57 - alt. 404m - Vue sur la Vallée de Cavu
8 : km 5.97 - alt. 274m - Bifurcation
D/A : km 7.11 - alt. 132m - Parking du parc accrobranche

Informations pratiques

Depuis la T10, au feu tricolore de Sainte-Lucie de Porto-Vecchio, prendre la direction de la vallée du Cavu - à gauche en venant de Porto-Vecchio et à droite en venant d'Aleria.
Suivre la route, puis la piste et aller tout droit jusqu'au parc accrobranche. Arrêter-vous sur les parkings, ne continuer pas la piste. La randonnée part d'ici et revient derrière l'accrobranche.

Pas de points d'eau sur la randonnée à partir du moment où vous grimpez dans le maquis.
Randonnée avec des passages techniques, plus long que si vous suiviez la piste.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 4253ET, 4253ETR, 4254ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

Parc accrobranche ouvert jusqu'à fin octobre.
Piscines naturelles du Cavu

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.6/5
Nombre d'avis : 7
Fiabilité de la description : 4.71/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.57/5


Visorandonneur
le mardi 13 août 2019 à 13:17

Merci pour ce commentaire opportun qui démontre bien que cet itinéraire peut être effectivement suivi sans aucune difficulté, sans nécessité de GPS (pour une fois qu'un sentier corse est balisé !) et sans rater la bifurcation des "Carbunari";;;

Bonne idée de suggérer qu'au lieu d'emprunter la piste du Cavu (D168a) au départ du Parc-Aventure, il est bien plus agréable de prendre le sentier sur l'autre rive (rive gauche - Sentier de Ponti di Marionu - PR3) : traverser par le gué de blocs rocheux au niveau du Parc-Aventure en suivant les planchettes jaunes. Cela évite 2km de piste poussiéreuse au milieu des berlines et 4x4 des baigneurs. Pour rejoindre le départ du '''PR6 (Boucle de Ranedda)', soit on va jusqu'au bout du PR3 jusqu'au pont de Marionu et on revient sur 400m sur la piste, soit on quitte le sentier en traversant au niveau de Ranuchjaghja (Trois-Piscines) en passant où la foule est maximum en été !


Visorandonneur
le mardi 13 août 2019 à 12:14

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : mardi 13 août 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Juste un petit message pour dire que j'ai bien apprécié cette randonnée avec de jolies vues sur les crêtes et du calme loin du tumulte de la vallée. Au début pour éviter de côtoyer les voitures sur la piste, on peut emprunter le chemin qui longe le Cavu.
Sinon, pas de soucis d'orientation, l'application Visiorando a suffi pour me repérer.


Visorandonneur
le jeudi 25 juillet 2019 à 13:36

Re-bonjour,

Pas de problème, ni de trouble, mais l'occasion de donner mon avis sur cette affaire de diffusion de parcours de randonnée. Je suis pour qu'il n'y ait aucune entrave à ce sujet et que la liberté de publier et diffuser des parcours soit complète et totale...
A ce sujet, je signale que Jean-Paul Quilici, guide insulaire bien connu et auteur de nombreux topo-guides, a publié dans son guide "Corsica - 50 balades familiales" aux Editions Clémentine une des randonnées que nous avons créée (PR4 - Boucle de Barola) qu'il a intitulée "Vallée du Cavu - Giru d'a Piscia" (n°49 - page 214). Il n'y a eu aucune polémique sur le sujet et nous l'avons félicité de la promotion qu'il avait pu faire de la vallée.

Si vous avez l'occasion de venir dans le secteur et que vous souhaitez visiter la vallée en profitant de notre expérience, n'hésitez pas à nous contacter : contact@apuntabunifazinca.com.

APB


Visorandonneur
le jeudi 25 juillet 2019 à 12:39

Bonjour,
Le fond de mon message ne s'adresse pas au membre de A Punta Bunifazinca. Il aurait pu être envoyé sur n'importe quelle autre randonnée, faute de n'avoir trouvé un onglet contact sur le site de Visorando.
Si vous avez enregistré une randonnée en utilisant l'application Visorando, vous recevez un message de la part d'un robot vous incitant à publier cette randonnée. Or, la plupart du temps j'ai suivi un parcours soit publié sur le net, soit balisé. Si je décide de publier l'itinéraire il est demandé en fin de document de certifier que l'on est l'auteur de cette randonnée. Ce qui dans 999 cas sur 1000 sera faux. Lorsque je retranscris un itinéraire sur Visorando pour pouvoir suivre la trace avec cette application , je suis obligé de certifier être l'auteur, ce qui est faux, je n(ai d'autre solution que de l'enregister comme pricé, dommage pour d'autres Visorandonneurs.
Donc, la solution serait de supprimer cette affirmation ou de remplacer le mot auteur par un autre moins restrictif.
A titre d'information, la FFCT qui fédère des associations de randonneurs cyclistes n'a, à priori, pas trouvé d'autre solution que le dépôt à l'INPI pour protéger l'appellation de certaines manifestations ou organisations.

Je suis désolé de vous avoir importuné avec quelque chose qui ne vous concerne pas, et je salue le travail que vous avez pu effectuer pour redynamiser votre lieu de résidence, bénévolement je suppose.
C'est grâce à des gens comme vous que de nombreux randonneurs peuvent encore emprunter des chemins, quand ils n'ont pas été vendus par la collectivité à un riverain. Comme mon pseudo l'indique je suis d'une région du Nord-Ouest de la France où cela arrive fréquemment. Il n'y a plus, en beaucoup d'endroits, que des bouts de chemin, obligeant inévitablement à emprunter des routes entre chaque.
J'espère pouvoir découvrir la vallée du Cavu lors de mon premier séjour en Corse.
Cordialement
Lenorman


Visorandonneur
le jeudi 25 juillet 2019 à 10:22

Bonjour,
Je 'ai pas trop compris le fond de votre message, car, s'il imagine une quelconque revendication de propriété (intellectuelle ou autre) de l'association "A Punta Bunifazinca" sur les circuits qu'elle essaie de promouvoir, il est complètement à côté de la plaque !
Nous essayons simplement de redynamiser une vallée laissée à l'abandon depuis des années par ses propriétaires et exploitant (ONF) en ce qui concerne l'entretien des pistes forestières et des sentiers et chemins laissés enfouis sous le maquis. Nous avons donc créé des sentiers en basse vallée pour proposer une alternative aux "piscines naturelles" du Cavu et restauré les vieux chemins de transhumance et d'exploitation de la haute vallée. En aucun cas, nous ne revendiquons quoi que ce soit concernant ces sentiers et chemins qui appartiennent à tout le monde, sont sur un domaine public et, pour certains, sont des ouvrages patrimoniaux créés par nos ancêtres il y a plus de trois siècles. Nous ne faisons qu'en assurer l'entretien (dure tâche) et la promotion en essayant de les faire connaître à ceux qui visitent la vallée.(site Internet, dépliant avec plans des parcours). En outre, nous encourageons toutes les initiatives extérieures, comme celles de ce randonneur de Visorando (Guiomntes), à les partager et à les diffuser aussi de leur côté... sans réclamer, évidemment, une quelconque contrepartie ou une "propriété intellectuelle" dont nous nous moquons éperdument !
La seule demande que nous faisons est que les randonneurs qui empruntent ces parcours les laissent propres et ne détruisent pas balises et panneaux qui les signalent (et même, si possible, qu'ils emportent un pinatu avec eux pour contribuer à l'entretien).
Votre dernière phrase est d'ailleurs assez ambigüe : qu'est-ce que cela veut dire "mes randonnées" ? J'ai personnellement édité deux guides de randonnées en Corse chez Glénat il y a quelques années et je n'ai jamais considéré que c'étaient "mes randonnées", mais simplement des itinéraires que j'avais parcourus et que je proposais à d'autres. Si vous jetez un coup d’œil aux nombreux guides de randonnées qui ont paru sur la Corse depuis 10/15 ans, vous remarquerez que certaines d'entre ces randonnées sont décrites de multiples fois par des guides et des auteurs différents, celles de mes guides incluses. Et pourtant, personne, à ma connaissance, n'a revendiqué une quelconque propriété ou droit ou priorité sur une de ces randonnées... A mon avis personnel, déposer des parcours de randonnées à l'INPI serait le comble de la stupidité et je n'ai vu aucune polémique en ce qui concerne la publication et la diffusion de randonnées (en Corse ou ailleurs). La seule polémique qu'il pourrait y avoir pourrait concerner un "copier-coller" d'un guide à l'autre (carte, description, textes, ...). Sinon, qu'est-ce qui vous empêche de décrire et publier à votre goût une randonnée déjà décrite par ailleurs ?


Visorandonneur administrateur
le jeudi 25 juillet 2019 à 10:02

Nous sommes actuellement en relation avec un avocat qui étudie pour nous la notion de propriété intellectuelle sur les itinéraires de randonnée.
A priori pas besoin de les déposer à l’INPI, tout comme un texte écrit est la propriété intellectuelle de l’auteur, une rando tracée avec quelques précisions supplémentaire peut être considérée comme étant le propriété intellectuelle de l’auteur. Ceux sont justement ces « précisions complémentaires » qui sont en train d’être recherchées par l’avocat.


Visorandonneur
le jeudi 25 juillet 2019 à 09:17

Bonjour,
Je n'ai pas trouvé le moyen de converser avec un modérateur.
J'ai trouvé la description et les avis de cette randonnée en préparant un séjour à Porto Vecchio.
Ce sont les messages de l'adhérent de A Punta Bunifazinca qui sont l'objet de ce message.
Les auteurs d'un circuit de randonnée sont les propriétaires intellectuels de celui-ci. Soit, mais comment savoir si un circuit est déjà proposé par une façon quelconque, comme par exemple OT il y a plus de 10 ou 20 ans, quand ces propriétés intellectuelles ne sont pas déposées à l'INPI? Le premier qui dépose une marque ou une création à l(INPI en est l'auteur (exemple de Laguiole), cependant le dépôt à l'INPI n'est pas donné et coûte fort cher, je doute qu'un randonneur fasse une telle dépense pour avoir la satisfaction d'être reconnu juridiquement l'auteur d'un circuit qu'il propose à d'autres à moins d'en faire commerce ensuite (je doute qu'il finisse par récupérer sa mise). En conclusion un itinéraire n'est la propriété intellectuelle d'une personne que lorsque cette personne l'a déposé à l'INPI.
En raison de les polémiques que cela peut susciter, je n'ai pas l'intention de faire publier mes randonnées.
Lenorman.


Visorandonneur
le lundi 22 juillet 2019 à 14:59

Oui, bien sûr, quand je disais qu'il fallait peut-être compléter la randonnée sur Visorando c'est à l'auteur de la randonnée que je pensais.
Contrairement à l'autre randonnée de la vallée du Cavu publiée sur Visorando, celle-ci est tout à fait digne d'intérêt avec cette combinaison intelligente d'un parcours de paysages, de vues panoramiques et de sites naturels (PR6 - Boucle de Ranedda) et le sentier patrimonial (PR0 - U Chjassu di I Carbunari) qui permet de visiter des charbonnières avec la reconstitution de "meules" (catasti) à diverses étapes de leur fabrication (ces meules servaient à mettre en œuvre la combustion du bois pour produire le charbon).
Parfois, on se demande quelle accumulation d'informations il faut produire pour décrire une randonnée que tout le monde arrive à suivre, quand on voit le nombre de randonneurs qui se perdent sur des itinéraires aussi faciles !!


Visorandonneur modérateur
le lundi 22 juillet 2019 à 12:02

philevr

Il serait peut-être nécessaire que Visorando complète cette randonnée en signalant la signification des panneaux, le balisage et la possibilité de dépliants des parcours au Parc-Aventure ?

Visorando ne peut intervenir de cette façon sur une randonnée. Les modérateurs ne sont pas (encore) envoyés sur le terrain pour vérifier et améliorer les descriptifs ...

C'est à l'auteur d'intervenir. Ceci dit, les commentaires sur les randonnées peuvent aider les randonneurs, à condition qu'ils soient lus ...

Cordialement

Nathalie
Modérateure Visorando


Visorandonneur
le dimanche 21 juillet 2019 à 22:17

Cet itinéraire a été décrit sur Visorando par un randonneur qui a combiné deux parcours créés par l'association "A Punta Bunifazinca" en démarrant depuis le Parc-Aventure : la Boucle de Ranedda (PR6) et U Chjassu di I Carbunari (PR0). L'itinéraire commence par le PR6 (démarrage aux Trois Piscines après avoir parcouru la piste depuis le Parc-Aventure) et le suit sur 80% de la boucle en bifurquant à droite sur le PR0 (Carbunari) pour retourner au Parc-Aventure.
Les parcours de la basse vallée du Cavu sont numérotés avec 2 chiffres, n° de parcours + ordre sur le parcours (le 0 du PR0 est remplacé par un espace) : cela vous explique les "repères en soixantaine" (PR6) que vous avez rencontrés sur les panneaux. Si vous aviez emporté les dépliants distribués à l'accueil du Parc-Aventure, vous auriez eu entre les mains les plans des deux parcours avec les "repères" (n° de panneaux) indiqués dessus qui vous auraient localisés sur le plan.
Visiblement, vous n'avez pas suivi la trace GPS de Visorando puisque vous avez raté la bifurcation à droite dans la descente de la rive droite du ruisseau de Ranedda, pourtant marquée par 7 (SEPT) panneaux : descente directe raide que vous avez empruntée, bifurcation à droite vers le PR0 et les carbunari (où se trouvent les câbles que vous n'avez donc jamais rencontrés) et descente à gauche (marquée Variante Pisciaronu) qui permet une descente plus facile du PR6 que la descente directe.
Beaucoup de randonneurs empruntent ces deux parcours, y compris dans la variante combinée de Visorando (j'y ai rencontré en juin un groupe de 13 personnes avec topo/carte Visorando), et c'est la première fois que je vois des pratiquants galérer autant sur ces sentiers, signalés avec des panneaux, balisés avec des balises jaunes trafic normalisées FFRP, dotés de plans de parcours, etc...
En outre, avec une trace GPS et un GPS à disposition !! N'oubliez pas dorénavant d'emporter la carte, si vous ne l'aviez pas, mais, visiblement, vous manquez encore d'expérience pour ce genre de randonnée, pourtant parmi les plus simples et les plus accessibles sur l'île...
Ne vous embarquez surtout pas sur les chemins de la haute vallée du Cavu (Finicione, Carciara et Paliri) bien plus compliqués, plus longs, pas encore balisés et éloignés de la civilisation.

Il serait peut-être nécessaire que Visorando complète cette randonnée en signalant la signification des panneaux, le balisage et la possibilité de dépliants des parcours au Parc-Aventure ? C'est la 2ème fois qu'on signale avoir raté la bifurcation des "Carbunari" (voir commentaire précédent du 20/05/2019 et la réponse)...


Visorandonneur
le dimanche 21 juillet 2019 à 21:33

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : lundi 08 juillet 2019
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Moyen
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

sentier difficile a suivre ,nous avons suivi la trace gpx relevé sur visorando
a l aide d'un etrex 10 et n avons jamais vu le passage du ruisseau avec les cables , de plus la descente ds laquelle nous nous sommes engagés et périlleuse d'autant que nous avons essuyé un orage, vraiment tres delicat !ensuite nous n avons pas compris les reperes marqués en soixantaine alors que sur le pdf du descriptif nous sommes sur du chiffre de 1 a 8 etrange , c est dommage car cela reste une tres belle rando .Patrick


Visorandonneur
le mardi 21 mai 2019 à 00:11

Si vous n'avez pas vu le passage des "chaînes" (en fait des câbles métalliques), c'est que vous vous êtes trompés en ne suivant pas complètement le parcours de Visorando. Vous n'avez pas vu qu'il fallait tourner à droite à une intersection marquée "U Chjassu di I Carbunari" en quittant le parcours "A Ranedda" (PR6). C'est sur ce sentier des charbonnières que les câbles ont été disposés pour deux passages. En fait, vous avez certainement poursuivi la descente tout droit sur le PR6 en rejoignant la piste du Cavu (D168a) par une descente très raide de 100/150m de dénivelé. A l'intersection indiquée plus haut avec le sentier des charbonnières à droite, il y a aussi une autre descente à gauche que nous venons de créer cet hiver et que nous appelons sentier du Pisciaronu : elle est beaucoup moins raide et plus agréable que la descente directe.
Trois descentes à cet endroit où il n'existait rien il y a 4 ans, c'est plutôt une évolution intéressante, non ?


Visorandonneur
le lundi 20 mai 2019 à 12:09

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : vendredi 03 mai 2019
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Circuit de randonnée bien indiqué sauf le passage des chaines qui n'est plus existants sur le parcours, la derniere descente est tres technique pour des personnes non aguerries ou avec des enfants,sinon de tres belles vues


Visorandonneur
le samedi 02 mars 2019 à 23:38

@henry57

Pour votre information, je me suis permis de visiter le site de l'association "A Punta Bunifazinca", il est très bien réalisé. Mais si vous n'étiez pas intervenu sur Visorando, jamais je n'aurais imaginé que des randonnées puissent exister dans ce secteur.

Je ne l'avais jamais imaginé non plus malgré 30 ans de randonnées en Corse avant de m'installer dans ce secteur et de découvrir la vallée en 2009 : aucune référence sur Internet (sauf les "piscines naturelles du Cavu"), aucun topo de randonnée, d'escalade ou de canyoning et les cartes IGN totalement dépassées (pistes envahies par le maquis, aucun sentier existant en aval du pont de Marion, les 4 chemins indiqués sur la carte IGN en amont du pont de Marion enfouis sous la végétation)... Le seul moyen d'explorer le Haut-Cavu à l'époque était de remonter les ravins dans le lit des ruisseaux !! Par contre, les "piscines naturelles" pouvaient nous attirer dans la journée jusqu'à 1000 véhicules sur la piste et 4000 baigneurs en haute saison estivale !
L'association a démarré en 2015 et a commencé par créer des sentiers (PRx) en basse vallée (aval du pont de Marion) pour que les visiteurs aient d'autres possibilités d'activités que de patauger dans les vasques : 7 sentiers de randonnée avec 6 créations complètes et près de 30 km de parcours. En 2017, nous avons commencé à restaurer les chemins des hautes vallées avec des parcours magnifiques que les anciens avaient construits et qui étaient abandonnés depuis des dizaines d'années (les chemins tracés sur la carte IGN). Il n'en reste plus qu'un à restaurer (Chemin de Paliri - restauration en cours) et pour les autres panneaux et balises à installer.
A la fin de ces travaux et avec des compléments en escalade et en canyoning, la vallée constituera, pensons-nous, un magnifique terrain de jeu et un important complément au massif de Bavedda, saturé en certains endroits...


Visorandonneur modérateur
le samedi 02 mars 2019 à 20:37

Bonjour,

Merci d'avoir pris le temps de donner votre avis.

J'ai jeté un coup d'œil sur la fiche descriptive de la randonnée en pdf et sur la trace GPS : excellent travail.

Visorando privilégie la qualité plutôt que la quantité.

Comme d'habitude, pour la même trace GPS, les systèmes de mesure de distance diffèrent : pour mon compte, Géorando me dit 7.200m, entre 130 et 521m, avec D+/D- de 540m et le module d'effort FFRP donne 7.220m, entre 132 et 515m, avec D+/D- de 527m

Vous aurez toujours des variations de quelques mètres. Ces variations dépendent des modèles M.N.T utilisés.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Modèle_nu...

Difficulté : Moyenne. Nous avons indiqué Très Difficile

C'est logique car avec un IBP = 60HKG, la randonnée peut être classée en "Très facile" pour une personne ayant une préparation physique "Très haute" et "Très difficile" pour une personne ayant une préparation physique "basse" voire "Très basse".

Pour votre information, je me suis permis de visiter le site de l'association "A Punta Bunifazinca", il est très bien réalisé. Mais si vous n'étiez pas intervenu sur Visorando, jamais je n'aurais imaginé que des randonnées puissent exister dans ce secteur.

Cordialement

Henri (Modérateur)

Pour participer au projet OpenStreetMap (OSM) c'est ICI https://www.openstreetmap.org/#map=15/48...

Dégooglisons Internet c'est ICI https://degooglisons-internet.org/

pour en savoir plus.

Autres randonnées dans le secteur

La vallée du Cavu
Distance 10.45km Dénivelé positif +436m Dénivelé négatif -430m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Zonza - 2A - Corse-du-Sud

La vallée du Cavu se caractérise par la présence de vasques naturelles et de grandes dalles de granit blanchi aux formes arrondies le long de son parcours.
La randonnée longe la rivière avant de s'élever dans le maquis par un discret sentier conduisant à un premier point de vue (401m) puis à un second (509m) d'où la vue panoramique s'étend sur le Cavu et le cirque montagneux de fond de vallée dominée par la Punta de Quercitello (1461m). Vers l'Est, la baie de Pinarello nous fait un clin d'œil.

Conca - Paliri
Distance 12.64km Dénivelé positif +1165m Dénivelé négatif -336m Durée 6h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Conca - 2A - Corse-du-Sud

Etape de départ du GR®20 dans le sens Sud Nord.

GR® 20 Sud Nord en 12 étapes
Distance 166.97km Dénivelé positif +12571m Dénivelé négatif -12471m Durée 12 jours Très difficile Très difficile
Départ Départ à Conca - 2A - Corse-du-Sud

Cet itinéraire s'effectue en 12 étapes Sud Nord, pour presque 190km et 28000m de dénivelé cumulé.

Je l'ai réalisé seul en 13 jours avec une pause à Vizzavona (plutôt due à la myrte qu'à la fatigue).

Mes durées et trajets sont plus élevées que ceux de Visorando: je marche lentement et j'ai inclus les pauses. Les tracés sont ceux des cartes IGN (je n'ai pas de GPS).

ATTENTION : ce tracé emprunte l'ancien accès par le cirque de la solitude, aujourd'hui fermé

Promenade puis baignade dans l'Osu
Distance 9.02km Dénivelé positif +115m Dénivelé négatif -115m Durée 2h50 Facile Facile
Départ Départ à San-Gavino-di-Carbini - 2A - Corse-du-Sud

Venez découvrir un espace de baignade dans l'eau de l'Osu après une heure de marche.
Possibilité de sauter du rocher dans une piscine naturelle de deux à trois mètres de profondeur.

Bergeries de Luviu et Monte Calva depuis le col d'Illarata
Distance 10.7km Dénivelé positif +496m Dénivelé négatif -490m Durée 4h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Zonza - 2A - Corse-du-Sud

En Alta Rocca, dans la forêt de l'Ospédale, une belle randonnée qui conduit dans un premier temps, par un chemin ombragé aux bergeries de Luviu, dans une belle clairière. Du Monte Calva, après une courte ascension, s'offre un magnifique panorama sur les deux versants de l'île, sur le Sud et la baie de Porto-Vecchio. Au Col d'Illarata (départ et retour), vers l'Ouest, le beau sommet de la pointe du Diamant (1227m) est parfaitement visible.

Distance 17.39km Dénivelé positif +1717m Dénivelé négatif -1230m Durée 9h05 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Conca - 2A - Corse-du-Sud

2ème longue étape du GR®20 dans le sens Sud Nord. Cette étape comprend Paliri - Asinau, les 3/4 de Asinau - Matalza et la variante alpine des Aiguilles de Bavella.
Elle est longue et difficile.

Castellu d'Arraggio
Distance 1.19km Dénivelé positif +130m Dénivelé négatif -130m Durée 0h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à San-Gavino-di-Carbini - 2A - Corse-du-Sud

Une très brève ascension jusqu'à un site mégalithique en très bon état de préservation. Pour les amateurs de vestiges préhistoriques avec, en prime, une superbe vue sur le Golfe de Porto-Vecchio et la mer.

La cascade de Piscia di Gallu
Distance 4.64km Dénivelé positif +105m Dénivelé négatif -113m Durée 1h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à San-Gavino-di-Carbini - 2A - Corse-du-Sud

En français, «pisse du coq», c’est une des sept merveilles de l’Alta Rocca! Une véritable cascade de beauté de 70 mètres!

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.