Favoris Tour de la Font Sancte

Créé récemment, ce tour de 3 jours permet de relier 3 vallées fort connues de tout randonneur. Le vallon du Cristillan dans le Queyras, celui du Rif Bel dans le Val d'Escreins et enfin la vallée de l'Ubaye.

Fiche technique
n°87573
Une randonnée Ceillac créée le samedi 08 novembre 2014 par bernardino. MAJ : vendredi 01 juillet 2022
Durée Durée de l'auteur : 3 jours
Distance Distance : 46.38km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 3928m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 3933m
Point haut Point haut : 2998m
Point bas Point bas : 1638m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Queyras, Vallée de l'Ubaye, Dauphiné
Commune Commune : Ceillac (05600)
Départ Départ : N 44.666164° / E 6.775572°

Randonnée étape par étape

Cette randonnée se fait sur plusieurs jours, voici le détail de chacun.

Ceillac - Basse Rua

En passant par le Pic d'Escreins réaliser la liaison entre le vallon du Cristillan et le Val d'Escreins.

Basse Rua - Maljasset

Longue traversée avant le col des Houerts qui permet de basculer dans la vallée de l'Ubaye.

Maljasset - Ceillac

Le passage entre les deux départements des Alpes de Haute Provence et des Hautes Alpes se fait par le célèbre GR®5 qui supporte sur cette partie là le GRP® du Tour de la Font Sancte.

Informations pratiques

Les points d'eau sont nombreux.
Les gites qui jalonnent cet itinéraire sont particulièrement agréables, par contre il est nécessaire de réserver avant, surtout en haute saison.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Le Queyras et ses villages.
Le Val d'Escreins et ses nombreuses randonnées.
La Vallée de l'Ubaye avec les fortifications de Saint Ours, Tournoux.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 5/5
Nombre d'avis : 4
Fiabilité de la description : 5/5
Facilité à suivre l'itinéraire : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le vendredi 01 juillet 2022 à 12:53

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 13 juin 2022
Fiabilité de la description : Très bien
Facilité à suivre l'itinéraire : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Randonnée effectuée du 13 au 15 juin 2022

1er jour : Ceillac - Cabane des Chalances pour le bivouac mais : le manque d’eau m’a obligé de modifier mon itinéraire. Compter environ 8h avec les pauses pour effectuer le parcours avec un sac de 17 kg et avec le poids des années (65 ans).
La montée, dans la forêt jusqu’au Belvédère est agréable et sans difficultés particulières. Sur le parcours, on peut admirer un rocher gravé et à cette époque présence de muguet. Au Belvédère point de vue remarquable sur le massif des Ecrins.
Un petit passage délicat dans des blocs de granit rose pour rejoindre le vallon de Pelouse, arrivé à la bergerie d’Andrevez, le torrent est déjà à sec. Montée jusque sous la barre rocheuse pour une petite pause avant un passage difficile, dans un couloir pour rejoindre la crête d’Andreveysson (montée très très raide, terrain très raviné. En plus des bâtons il faut par endroits utiliser les mains).
Descente dans le Val d’Escreins où les passages délicats sont sécurisés par des câbles et de marches métalliques. Arrivée aux ruines du hameau de Haute de Rua et là gros dilemme le torrent du Rif Bel était à sec et je n’avais plus d’eau (D’habitude je pars toujours avec 2 L dans mon camelbak et 1 L d’eau pétillante, mais ce jour-là je n’avais pris qu’1 l au lieu de 2 et la bouteille d’eau .( Obligé de partager avec mon chien et les seuls points d’eau se trouvaient pratiquement au départ de l’itinéraire.) J’ai donc décidé de descendre vers le refuge de Basse Rua, encore fermé mais avec un robinet à l’extérieur où j’ai ravitaillé en eau. Je suis redescendu sur environ 500 mètres jusqu’à trouver une résurgence du Rif Bel pour pouvoir installer mon bivouac sur la rive gauche.
2ème jour Basse Rua – Vallée de l’Ubaye.
Après une bonne nuit de repos j’ai rejoint le parking le parking du Val d’Escrein (on peut s’apercevoir à cet endroit précis que la distance indiquée sur le fléchage entre le Val d’Escreins et Ceillac est de 17 kms alors que de Ceillac au Val d’Escreins elle est de 14 kms ??) et continué sur la rive gauche jusqu’à la passerelle pour traverser le Rif Blanc en amont du hameau de Haute Rua, où le torrent coulait. (Entre mon lieu de bivouac et la passerelle des travaux de terrassement ont été effectués ce qui justifie la disparition du torrent sur près de 800 m). Direction le col des Houerts sur un sentier très bien tracé au milieu d’une forêt aux arbres majestueux avant de traverser les alpages et ensuite de rejoindre un terrain très minéralisé. Très belle vue du col des Houerts sur les Ecrins, la vallée de l’Ubaye et du massif du Chambeyron. En redescendant on peut apercevoir à main droite le lac Vert. La descente se fait sur un sentier bien tracé avec quelques raidillons où j’ai pu apercevoir un chamois et rejoindre la D25, la traverser et rejoindre le sentier qui longe l’Ubaye. Après 300 m ,joli spot pour monter la tente et profiter de l’Ubaye pour une toilette sommaire.
3ème et dernier jour. Ubaye – Ceillac.
Longer l’Ubaye et rejoindre la D25 au niveau de l’usine Hydroélectrique, traverser le village de La Barge (fontaine pour le ravitaillement où j’ai pris par précaution 3 L) et reprendre le sentier à gauche pour monter au col Girardin. Sentier très bien tracé, la première source la Fontaine de l’Oiselet est déjà tarie. . Au-dessus de la cabane de Girardin on trouve la seule source et où l’on peut admirer le travail de nos anciens qui ont taillé dans la roche des auges alignées les unes sous les autres. Après une petite pause continuer la montée et profiter du panorama de puis le col Girardin avec une vue magnifique sur le lac Sainte-Anne et le Queyras. La descente sur le lac est très agréable et ce fait pratiquement au pas de course. Ce jour-là il y avait foule aux abords du lac et de la chapelle. De nouveau une petite pause avant de rejoindre le lac Miroir avec une petite déception présence de vent et ciel couvert. Après une nouvelle pause retour à Ceillac en admirant au passage les sculptures sur bois des contes et légendes
Malgré le manque d’eau sur le premier jour (Un homme averti en vaut deux), C’est une excellente randonnée avec des points de vue magnifiques et un parcours très varié. Je le conseille vivement.


Visorandonneur modérateur
le vendredi 06 août 2021 à 08:06

Très cordialement
Bernard
Modérateur Visorando


Visorandonneur
le vendredi 06 août 2021 à 04:36

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : jeudi 05 août 2021
Fiabilité de la description : Non utilisé
Facilité à suivre l'itinéraire : Non utilisé
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Oui

J’ai réalisé une partie de cette randonné en 1 journée.
Part leger : eau, kway, manger, lampe.
Partant du Parking du fond de chaurionde à 9h00 je me suis dirigé vers le lac miroir en enpruntant une sente un peu avant la Cime du Melezet. Du lac, j’ai ensuite « coupé », par le Pas du curé/col de la Colette Verte. Redescendu direction Cabane des Chalances. La suite etant col des Houerts, redescente sur l’Ubaye, puis remonté par GR5, col Girardin.

Ce 3eme col tire un peu dans les talons, mais la redescente pour finir en passant par le lac st Anne en fin de journée est top. Calme absolu et superbe cadre.
Retour parking à 22h.
Que des petites pauses de 5/10 mn, et au pas de course (mais pas que) dans les descentes.

Pour ma part, je n’ai vu qu’un seul point d’eau sur ce parcours, au village de la Barge.

2,5 a 3 litres ont suffit.

1ere rando ds le Queyras. Un régal, surtout ds la descente des 2 premiers cols.
Magnifique mais sportif !


Visorandonneur
le dimanche 29 juillet 2018 à 21:49

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : mercredi 25 juillet 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Facilité à suivre l'itinéraire : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Randonnée magnifique faite sur 3 jours !

Toutes les étapes sont intéressantes, avec une préférence pour Basse Rua > Maljasset (malgré la fin sur la route peu intéressante) et pour Maljasset > Ceillac (col girardin, tête de girardin et lac miroir)
Je l'ai faite en bivouaquant en tente chaque soir a proximité des refuges (celui de Basse Rua était très peu fréquenté, alors que celui de Maljasset était bondé).

C'est un peu sportif mais vraiment il faut la faire.
Hautement recommandée !


Visorandonneur
le dimanche 31 juillet 2016 à 11:50

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : jeudi 21 juillet 2016
Fiabilité de la description : Très bien
Facilité à suivre l'itinéraire : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Nous avons fait cette rando en mode bivouac et autonomie. On a donc pris le parti de ne pas forcement s’arrêter pour dormir dans les refuges.
Au début, nous avions prévu de commencer à marcher le mercredi en fin de journée. Vu que nous sommes arrivés à Ceillac pour le coucher de soleil ... on a reporté le départ au lendemain.
Après un complément de ravitaillement sur le marché du jeudi matin (d'ailleurs, nous avons ravitaillé en eau dans les fontaines du village,et nous n'avons pas été malades), nous voilà partis.
La montée à travers la forêt est un peu raide pour commencer mais le point de vue au Belvedere est super sympa. Nous continuons jusqu'à la bergerie d'Andrevez ou nous tirons le portrait d'une marmotte qui se dore la pilule sur son cailloux (j'ai arrêté de compter les marmottes. Sur les 3 jours, elles sont absolument partout). La bergerie sans être luxueuse, peut largement faire l'affaire pour y passer la nuit, notamment en cas de mauvais temps.
Petit complément en eau à la source en dessous, et montée bien chaude jusqu'a la crête. On casse la croûte au pied du pic d'escreins avant de redescendre au refuge de Basse rua, où nous faisons une pause glace et info météo pour le lendemain. On ravitaille en eau, on traverse les ruines de l'ancien village, et on vise la cabane des chalances ... déjà occupée par d'autres randonneurs. Pas grave, nous plantons la tente pas trés loin du torrent, après la passerelle. Etant donné les infos météo du refuge, nous décidons de nous lever à 5h30 pour faire un maxi de notre parcours sans la pluie ... manqué, la pluie nous réveille. On attend que ça passe, et on grimpe en suivant grosso-modo le torrent, avant d'attaquer une bonne montée en forêt. J’aperçois des lagopèdes (trop loin et trop rapides pour l'appareil photo ... dommage).
La montée dans le vallon de la sellette est super sympa et riche en rencontre. Une douzaine de chamois, sous la barre à gauche et dans les pierriers à droite, des marmottes (encore), et des bouquetins. Une petite source dans les cailloux, au niveau du V de vallon de la Selette sur la carte, entre les points 2449 et 2699. On continue la montée jusqu'au col. on pose les sacs, on monte, et ca y'est on les a nos 3000 A peine le temps de profiter que le temps se gâte très vite, et l'orage nous accompagne ^pour redescendre jusqu'à la cabane des houerts. On allume le petit poële, on se fait secher, on mange chaud, la bergerie est vraiment super sympa. On refait le plein d'eau à la petite source, et on redescend vers la vallée en longeant le torrent et ses cascades.
le bitume, c'est chiant, et comme nous n'avions pas prévus d'aller au refuge à Maljasset nous prenons le GR5 (variante par rapport au topo) apparemment moins raide que venant de Maljasset.
Nous avions comme but les cabanes de Girardin, Nous y découvrons 1600 moutons, son berger et ses 5 patous. Les patous sont impressionnants, mais ils font leurs boulot et le berger veille. Après avoir discuté un peu avec le berger (super sympa d'ailleurs), nous squattons l'ancienne bergerie en pierre. Elle est équipée d'un petit poële, et d'un bas flanc. C'est pas clean clean, mais ca dépanne quand même super bien.
Lendemain matin, plutôt que de viser le col, on a attaquer à l'azimut (quasiment) direction le poste optique ( on est parti du 5 de GR5 sur la carte et on est monté par les sentiers des brebis).
En route j'ai retrouvé ... un ski et comme par principe je ne laisse aucun déchet (dans la mesure du possible) derrière moi, je l'ai accroché au sac, et en avant
Faut dire qu'au moins il aura fait causer les gens qu'on a croisé !!! Descente vers le lac Sainte Anne où l'eau est vraiment trés fraiche (surtout pour une baignade, c'est vraiment froid). On continue à travers la forêt, le lac miroir, puis descente finale qui ma ruiné les pieds
En tous cas, ca aura été une super rando, les paysages à couper le souffle, bref, faites la, c'est génial.

Autres randonnées dans le secteur

Visorandonneur
Distance 13.33km Dénivelé positif +1470m Dénivelé négatif -1355m Durée 8h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Ceillac - 05 - Hautes-Alpes

En passant par le Pic d'Escreins réaliser la liaison entre le vallon du Cristillan et le Val d'Escreins.

Visorandonneur
Le belvédère Jean Grossan
Distance 10.29km Dénivelé positif +767m Dénivelé négatif -767m Durée 5h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ceillac - 05 - Hautes-Alpes

Visite à un belvédère dominant Ceillac et offrant une vue remarquable sur la Fonct Sante tout en face.

Visorandonneur
Ceillac - Saint Véran
Distance 12.58km Dénivelé positif +1301m Dénivelé négatif -920m Durée 7h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ceillac - 05 - Hautes-Alpes

Troisième étape entièrement sur le GR®58 avec une orientation vers le soleil levant.

Visorandonneur
Ceillac - Saint-Véran
Distance 13.74km Dénivelé positif +1272m Dénivelé négatif -897m Durée 7h35 Difficile Difficile
Départ Départ à Ceillac - 05 - Hautes-Alpes

Une bonne mise en jambes pour cette 1re étape. Un 1er col, celui des Estronques puis un aller-retour au sommet tout proche de la Tête de la Jacquette, où un panorama exceptionnel vous attend sur les Pics de la Font Sancte, l'Aiguille de Chambeyron, le Bric de Rubren, le Peouvou et au Nord, le Grand Glaiza et le Rochebrune.

Visorandonneur
Tour complet du Queyras par le GR®58 et ses variantes
Distance 134.28km Dénivelé positif +9302m Dénivelé négatif -9268m Durée 9 jours Difficile Difficile
Départ Départ à Ceillac - 05 - Hautes-Alpes

Magnifique circuit sur le GR®58 sur 9 jours en prenant des variantes.

Nous avons effectué ce parcours du 3 au 11 juillet en bivouac, tout en profitant des repas dans les refuges, gîtes et camping. En cette période, outre le risque de trouver des névés, la flore était en effervescence, rendant ce parcours encore plus magnifique. Circuit difficile avec certes des distances kilométriques raisonnables mais avec des dénivelés importants : près de 10000 m de d+ sur 140 km.

Visorandonneur
Le Col Fromage
Distance 11.17km Dénivelé positif +917m Dénivelé négatif -917m Durée 5h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ceillac - 05 - Hautes-Alpes

Le Col Fromage, carrefour de sentiers, est un lieu stratégique du Parc Naturel Régional du Queyras.

Visorandonneur
La Bergerie de Lacas
Distance 11.5km Dénivelé positif +591m Dénivelé négatif -591m Durée 5h00 Facile Facile
Départ Départ à Ceillac - 05 - Hautes-Alpes

Visite à une bergerie d'alpage dominant le vallon du Cristillan.

Visorandonneur
Le Col de Bramousse
Distance 7.97km Dénivelé positif +616m Dénivelé négatif -613m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ceillac - 05 - Hautes-Alpes

Sympathique circuit au dessus de Ceillac avec montée par le GR®58 et descente par le PR® du Villard.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.