Torrent de la Génie Braque et retour par l'Aülhet

Joli circuit, sportif et exigeant, à travers la forêt de Très-Croutz en passant par le lit du torrent La Génie Braque.
La boucle fait son retour par la croupe de l'Aülhet (et sa cabane ouverte toute l'année) après avoir parcouru les estives du cirque de Bat de Haü, bien visible depuis la vallée du Gave de Pau et Saint-Pé-de-Bigorre.

Fiche technique
n°217020
Une randonnée Saint-Pé-de-Bigorre créée le lundi 29 février 2016 par MCTOUL. MAJ : mardi 04 décembre 2018
Durée Durée moyenne: 5h40[?]
Distance Distance : 11.03km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1050m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1050m
Point haut Point haut : 1211m
Point bas Point bas : 435m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Pyrénées
Commune Commune : Saint-Pé-de-Bigorre (65270)
Départ Départ : N 43.084137° / O 0.165686°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1647ET
Téléchargez : -
Belvédère du chemin de Bat dé Haü Sur le Chemin de Bat dé Haü Sur le Chemin de Bat dé Haü Source du Chemin de Bat dé Haü (GB17)

Description de la randonnée

De Saint-Pé-de-Bigorre, traverser le Gave de Pau au pont du quartier Le Bout-du-Pont. Suivre les pancartes "Monastère de Bethléem", jusqu'à une petite route sur la droite indiquant "Sep". Prendre cette route sur quelques centaines de mètres, jusqu'à une station de pompage. Se garer sur le parking attenant.

(D/A) Prendre à l'angle du grillage de la station un sentier qui s'enfonce en descendant dans la forêt. Dès que possible, quitter ce sentier pour prendre à main gauche un petit sentier qui descend encore plus dans le lit du torrent. Suivre alors cet ancien sentier (parfois plusieurs traces sur la même rive ou sur les rives différentes) au plus près de la Génie Braque. Le parcours est très accidenté. Il n'y a aucun balisage, hormis quelques marques d'adhésifs ou de ruban de signalisation Rouge et Blanc.
NB : le sentier indiqué sur la carte IGN papier n'est pas tout à fait celui indiqué sur la carte IGN informatique. Il faut mieux se fier au terrain, avec un bon sens de l'orientation.

Tout au long de la progression en remontant le cours d'eau, passer d'un bord à l'autre de la Génie, soit par des passerelles, en plus ou moins bon état, soit par des gués, soit encore en faisant preuve d'adresse sur les rochers affleurants. Passer ainsi tout d'abord auprès de la station de captage d'eau potable de la Génie ("prise d'eau" sur la carte IGN papier). À proximité de ce sentier, il faut passer carrément dans la rivière, car un enclos grillagé barre la route du sentier ancien.

Dépasser ensuite tous les affluents de la Génie venant la nourrir. Aux alentours de la cote 750m, le sentier au fond du torrent n'est plus praticable, mais se dégage à main droite une sente permettant d'atteindre le sentier principal Sep-Bat dé Haü par les Gatés, balisé en Jaune.

(1) Suivre le sentier sur la gauche, le cheminement dans cette partie-là devient beaucoup plus aisé. Petit à petit le bois touffus et humide de buis, noisetiers, châtaigniers laisse la place à une magnifique hêtraie. Remonter alors la Génie Braque en surplomb sur sa rive gauche (belles vues sur le ravin et sur la rive droite).

(2) Partie facultative : en bas d'une petite coume (lit d'un torrent), faire un aller-retour jusqu'à la cascade de Chourrepich, ou "Petit Picharrot" (3) Revenir sur ses pas.

(2) Aller au Sud (à droite si on revient de la cascade, tout droit si on a omis ce diverticule) sur le sentier balisé en Jaune. Le suivre presque jusqu'à la cote 975m.

(4) Le sentier balisé en Jaune prend, sans ambiguïté ici, la rive droite de la Génie par un gué (et non pas la rive gauche, comme indiqué par erreur en trait mauve sur la carte IGN). Peu après, déboucher dans le bas des estives, très pentues. C'est le début du Cirque de Bat dé Haü, au Nord du lieu indiqué Clots des Cuts d'Ausets sur la carte (c'est une nouvelle erreur IGN, les Clots de Cuts d'Aüsets se situant de l'autre côté de la crête, au Sud donc du trait violet et donc du Soum de la Génie Braque).

(5) À travers les hautes herbes (en été) en suivant le balisage Jaune, ou "au milieu de rien" si la neige recouvre tout en hiver, en suivant le haut dépassant des poteaux en bois, rejoindre en 1/4h la source de Bat dé Haü.
NB : sur la carte IGN informatique est portée l'indication "Cabane de Bat de Hau", mais en réalité, celle-ci est en ruines quasiment totalement dispersées, comme indiqué sur la carte papier. Le point remarquable de ce lieu reste la source, bien visible et bien signalée.

Continuer vers l'Aülhet. La jonction entre les 2 anciennes estives va se faire à travers le Platè de l'Abétou, sous le Bois du Trounca, par le sentier du Mesplè, avec pratiquement peu de dénivelé à grimper pendant 1 heure. Le sentier passe dans des paysages sauvages et très isolés, au pied de l'amas rocheux du Garrocq d'Eth Abétou (1208m) puis contourne à flanc le Soum des Brioles (ou Soum de Mesplè - 1272m), modeste sommet sur lequel poussent des conifères isolés. Atteindre la nouvelle cabane-refuge d'Aülhet (ou d'Aoulhet), cabanne de tôle, de couleur vert clair, nichée dans l'estive de l'Aülhet.

(6) Suivre alors le sentier des bergers, un chemin muletier très ancien, autrement appelé "sentier de Coumo-Redo". Quitter la cabane et rejoindre à l'Ouest-Nord-Ouest le bord de la forêt, avec un balisage très peu marqué Jaune, en trouvant la trace de sentier la plus fréquentée. À la lisière de la forêt, le sentier est marqué par le poteau indicateur de la réserve régionale. À partir de là le balisage Jaune est à nouveau régulièrement visible jusque dans la vallée.

Passer le lieu-dit l'Amphithéâtre, autre magnifique hêtraie, à flanc de pente circulaire, dévaler une rampe nommée l'Escala, passer le croisement de Pla dé Bers, ancien lieu de prédilection des bûcherons-charbonniers. Par la crête dominant sur la gauche la Coumo Rédo (ravin), atteindre pratiquement l'ancienne ferme de Peyras, désormais Monastère de Bethléem.

(7) Alors que le sentier atteint à un croisement un chemin creux complètement enveloppé dans les buis, on trouve à la fourche, sur un arbre sur la gauche, une pancarte "Aoulhet" et une autre "Soum de la Génie Braque 3h". Prendre alors le sentier qui part à main gauche vers la grotte de Castets. Il traverse la Rédo sur une jolie passerelle, mais peu sûre... Mieux vaut prendre le gué ! Une petite cascade et l'environnement rendent l'endroit vraiment charmant... Plus loin le sentier traverse un lieu étrange, marqués de ruines et d'étranges restes de constructions. Il s'agit d'un ancien "camp de jeunesse" datant de la 2nde guerre mondiale. On y trouve une cabane de chasseurs récente au ras du sol. Peu après le sentier traverse la Génie Braque avec une autre passerelle qu'on ne peut ici éviter. Mais prudence, elle est particulièrement glissante !

Le parcours se termine par une courte ascension, empruntée à la descente à l'aller, jusqu'à rejoindre la station de pompage de Sep, point d'arrivée et de départ (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 435m - Station de pompage de Sep
1 : km 2.38 - alt. 818m - Jonction avec le sentier principal
2 : km 2.79 - alt. 843m - Rivière de Bat-de-Haü - Prendre à droite
3 : km 3.25 - alt. 1056m - Cascade de Chourrepich
4 : km 4.34 - alt. 990m - Passage à gué sur la Génie Longue
5 : km 4.75 - alt. 1076m - Source de Bat de Hau
6 : km 7.52 - alt. 1174m - Cabane de l'Aoulhet
7 : km 10.34 - alt. 440m - Croisement - Prendre à gauche
D/A : km 11.03 - alt. 435m - Station de pompage de Sep

Informations pratiques

Avertissement

Temps indiqué
J'ai fait ce parcours en presque 8h, temps de pause et pique-nique compris. C'est un temps compté assez large, avec une pause feu de bois dans la cabane-refuge (6).

Sécurité
- l'hiver, comme partout en montagne, éviter de s'approcher des précipices, où des corniches de neige peuvent s'effondrer. Sauf énormes chutes de neige, en général la progression dans le torrent et en forêt ne sont pas contrariées par la neige (pas ou peu de neige jusqu'à 1000m d'altitude). En revanche, au-delà mieux vaut rester prudent pour ne pas s'éloigner du sentier, car de nombreuses dolines ou cavités peuvent engloutir le randonneur imprudent... Le GPS est de rigueur !
- été comme hiver, attention de ne pas se faire surprendre par temps de brouillard ou de plafond nuageux très bas, tout alors se ressemble et on peut s'égarer dans le Cirque de Bat de Haü.

Variante
(3) De la cascade on peut même tenter de joindre le passage à gué (4) à flanc de croupe, à travers la forêt, pour éviter de revenir sur ses pas. Je l'ai fait - et sous la neige - mais le passage est assez délicat...'

Points d'eau
Toutes les sources citées sont des points d'eau potable potentiels. Mais attention, boire de l'eau en montagne n'est pas garanti sans risque, surtout l'été quand les troupeaux sont de sortie...

Lieux pour une halte et abris
Pauses casse-croûte possibles dans le lit de la Génie Braque, sur quelques beaux cailloux et dans la cabane de l'Aülhet(6) ouverte toute l'année aux bergers, chasseurs et randonneurs.
Mais il n'y a que la cabane qui est un véritable abri sur le parcours en cas de grosses pluies ou orages. On trouve aussi quelques petits abris sous roche dans la montée de la Génie Braque ou des abris sommaires de murets ou parois rocheuses un peu partout.

Matériel
Prévoir un équipement habituel de randonneur en moyenne montagne (chaussures de randonnées, vêtements adaptés, vêtement de pluie, eau, nourriture, couverture de survie, couteau, boussole, carte, sifflet...).

Fréquentation
Le circuit est totalement en solitaire, excepté parfois aux abords de la Source de Bat de Haü et de la cabane-refuge de l'Aoulhet. C'est particulièrement le cas en hiver, où vous ne verrez pas âme qui vive !
À partir des transhumances de juin, en week-end, vous pourrez croiser des randonneurs isolés ou en groupes et assez souvent un paysan-berger, montant dans les estives vérifier son troupeau ou venant réparer une canalisation ou un robinet d'abreuvoir.

Orthographe des noms de lieux
Plusieurs noms de lieux ont des orthographes différentes : en bigourdan, en gascon, en gascon francisé, en français, ...(Source : les noms des lieux non mentionnés sur la carte IGN proviennent des ouvrages de Marcel Abadie ou Jean-Claude Mengelle.)

L'origine du nom "Tres Croutz" ou "Tres Crouts" :
Le lieu exact se situe au lieu-dit la Toue, au Sud de notre parcours. L'appellation signifie "Trois croix" en bigourdan/gascon. Mais c'est l'ensemble de la forêt, de la crête et du plateau, s'étendant de Saint-Pé rive gauche, jusqu'au Soum de Moulé et au col d'Espadres, que désignaient les anciens.
Les Trois Croix sont le témoignage de conflits pastoraux ancestraux entre Asson, Salles et Saint-Pé-de-Bigorre.
En 1569 les protestants béarnais de la vallée d'Asson décident d'attaquer les Bigourdans de l'Estrèms de Salles auxquels ils disputaient les montagnes d'Azun et de Maumula. Les 1 500 hommes avaient le dessin de mettre à feu et à sang le village de Salles et d'enlever tout le bétail de Vergoun. Mais la bataille fût remportée par les bigourdans. Ces conflits prenaient une telle importance qu'il fallait faire intervenir l'armée du Roi. Il était impossible à l'évêque de Tarbes d'instaurer la concorde. Source Abbé B.Abadie, Le Sanglier du Picharrot Ed. Marrimpoey Jeune. https://www.saintpedebigorre-tourisme.co...
Au lieu-dit "Tres Crots" venaient converger sur cette montagne les évêchés de Tarbes, de Lescar et d’Oloron.
Aujourd'hui il en reste 3 croix gravées sur une roche et l'inscription 1716. On les trouve sur la carte IGN entre le "u" et le "e" de "La Toue".

En savoir plus...
- On peut utilement consulter le site et les ouvrages de la réserve naturelle régionale du Pibeste-Aoulhet. Le plus remarquable est le "topo-guide de la réserve" truffée de renseignements, circuits et anecdotes !
- L'Office de Tourisme de Saint-Pé publie également de nombreuses brochures et propositions de randonnées détaillées. L'une de ces brochures peut être intéressante pour découvrir faune et flore du massif : Brochure sentier karstique, même s'il ne s'agit pas de cette randonnée.
- L'ancienne ferme de Peyras, désormais Monastère de Bethléem.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1647ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Faune-flore
La végétation de ce massif reflète l’importance de la sécheresse du sol due au relief et à la nature des substrats
très perméables, mais compensée par la pluviosité et la nébulosité très importante : omniprésence du buis, du hêtre, du tilleul, du noisetier…C'est pourquoi les pentes boisées sont très humides et parfois très glissantes. (source : Office de tourisme de Saint-Pé).

Avec un peu de chance vous croiserez également la route d'une abondante faune. En particulier les vautours percnoptères, dont quelques beaux spécimens peuplent ces sommets, et les isards et mouflons corses sur les hauteurs du plateau de l'Artigue et sur les crêtes.

On peut agrémenter ce circuit par :
- un détour par le plateau et le Soum de l'Artigue : belle vue sur l'estive, puis à la Source de la Digitale toute proche,
- la visite de plusieurs grottes, gouffres, aven, dont l'essentiel n'est pas mentionné sur la carte IGN (1600 cavités sont répertoriées dans le massif), si vous avez les compétences et le matériel !

A voir à proximité
- La ville de Lourdes, le Sanctuaire marial ;
- La vallée de Batsurguère ;
- Le village de Saint-Pé-de-Bigorre, le village, son patrimoine culturel, ses animations, la forêt de Très Croutz et la réserve régionale du Pibeste-Aoulhet, les activités nautiques ;
- La narration du nouveau balisage de la réserve à l'automne 2014 ;
- La vallée des Gaves ;
- les autres randonnées de l'auteur à proximité sur visorando.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 5/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le mardi 29 novembre 2016 à 08:16

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 28 novembre 2016
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

bonjour,
Merci pour cette belle randonnée qui m'a permis avec adaptation de me rendre au pic Miquéu en suivant au départ le Torrent de la Génie de Braque et faire ainsi une boucle à la descente du pic en passant par la cabane d' Aülhet qui fait peau neuve (magnifique !) avec une partie réservée aux randonneurs et l'autre pour les bergers.
Et la cerise sur le gâteau : la forêt et son "amphithéâtre" sur la croupe de l'Aülhet
L'ensemble du parcours est très bien balisé même si actuellement, les feuilles cachent bien souvent ces petits traits jaunes.
A refaire !

Autres randonnées dans le secteur

Soum de la Génie Braque par la forêt de Tres-Croutz
Distance 10.09km Dénivelé positif +1103m Dénivelé négatif -1103m Durée 5h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Jolie randonnée en moyenne montagne dans la luxuriante forêt de Saint-Pé-de-Bigorre (ou de Tres-Croutz ou Crouts = Trois Croix en bigourdan). Le premier quart de la randonnée est un peu ardu, car pentu. On parcourt ensuite les estives de l'Aülhet et de l'Artigue, puis la crête vers l'Ouest, jusqu'au sommet du Soum de la Génie Braque. Bien connu des locaux, ce parcours offre un dépaysement garanti !

Cabane de l'Aoulhet
Distance 5.58km Dénivelé positif +760m Dénivelé négatif -760m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

La Cabane de l'Aoulhet est une destination prisée des Saint-Péens sur les hauteurs du village, en plein cœur de la forêt de Très-Croutz.
Bien qu'étape sur de nombreux parcours du massif, elle peut aussi être une destination appréciée, à la frontière des estives ensoleillées et de la forêt moussue et avec une vue remarquable sur les falaises du Montné, la vallée encaissée de la Génie Longue, les falaises des Picharrots et les autres estives du Prat du Rey.

Les estives de l'Aoulhet
Distance 10.8km Dénivelé positif +934m Dénivelé négatif -941m Durée 5h20 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Découvrez une zone du piémont pyrénéen restée très préservée : aucune piste forestière ne pénètre ces vastes étendues boisées. Parcourez une nature encore sauvage grâce à un vieux chemin de montée aux estives et un ancien sentier de charbonniers. Découvrez les grandes hêtraies de Tres Crouts, les estives de l'Aoulhet, sans doute les lieux les pus pittoresques et les plus sauvages de la réserve naturelle régionale du Pibeste-Aoulhet.

Boucle du col d'Espadres via Cuts d'Ausèth et Pla de Bers
Distance 16.97km Dénivelé positif +1358m Dénivelé négatif -1353m Durée 8h05 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Grande randonnée en moyenne montagne par des chemins de vaches et de moutons bien souvent, et d'isards parfois. Ce parcours vous entraîne dans des endroits très peu fréquentés, le Soum des Brioles et le Col d'Espadres, au cœur du massif de Saint-Pé-de-Bigorre, hauts lieux d'un pastoralisme toujours vivace (bien qu'en perte), dans un environnement géologique karstique, truffé de cavités et de dolines.

Cap des Litas par Coumo Rédo et Col d'Espadres
Distance 15.11km Dénivelé positif +1216m Dénivelé négatif -1209m Durée 7h15 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Sur les sentiers oubliés de Saint-Pé-de-Bigorre n°3
Grande boucle sportive et engagée au-dessus de Serre Pourcou, à travers les plateaux montagneux et les estives du Piémont pyrénéen, et l'immense et insondable forêt de Très Croutz, ou forêt domaniale de Saint-Pé-de-Bigorre.
La diversité des paysages rencontrés ne laisse jamais le randonneur indifférent...

Bédeille et les Picharrots par le sentier des gardes
Distance 10.74km Dénivelé positif +742m Dénivelé négatif -747m Durée 4h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

La cascade des Picharrots est une classique pour les amoureux du Massif de Saint-Pé, n'ayant pas peur d'affronter les difficultés de progression dans la Réserve Biologique Intégrale, volontairement sans aucun entretien humain.
Ce parcours propose une variante, permettant d'emprunter à l'aller le Sentier des Gardes, quelque peu oublié du massif, mais très épique.
La fin du parcours entre le ravin de la Bédeille et la cascade est plus complexe et parfois plus aérienne.
Retour par la Génie Longue.

Pic de Miquéu en boucle par Coumo Redo et Calihourc
Distance 11.14km Dénivelé positif +1102m Dénivelé négatif -1095m Durée 5h50 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Sur les sentiers oubliés de Saint-Pé-de-Bigorre n°4

Belle vue depuis le Pic de Miquéu (1452m) sur le Massif de Saint Pé et les estives et jusqu'aux sommets de la chaîne frontalière.
Le parcours passe par plusieurs sentiers ancestraux non repérés sur les cartes, ce qui en fait un intérêt supplémentaire. Au retour, se découvre le site remarquable de Calihourc, avec ce lapiaz en forme de confessionnaux, célébré et photographié par l'Abbé Abadie dans son ouvrage "Le Sanglier du Picharrot".

La résurgence d'Aygo Blanco en forêt de Très Crouts
Distance 3.38km Dénivelé positif +266m Dénivelé négatif -266m Durée 1h35 Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

La forêt de Très Crouts réserve de nombreuses curiosités. En voici une atypique, car très rare ici : une grotte résurgence très active. A Aygo Blanco, le torrent jaillit de la montagne à 650m pour se jeter 120m plus bas par de multiples cascadelles, où la rivière étale ses blancs cheveux d'ange...
Une balade enchanteresse pour découvrir ce lieu gardé secret !
L'essentiel du parcours se déroule sur un sentier en état correct, quoique ancien et non balisé.
Les derniers 100m sont assez accidentés.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.