Rochers du Ranc des Agnelons et Roc Cornafion depuis Prélenfrey

Randonnée aérienne, en partie hors sentier sur la crête prolongeant les arêtes du Gerbier jusqu'au Roc Cornafion, permettant de rencontrer la faune du Vercors, en particulier bouquetins et chamois.

La difficulté de la randonnée est liée à sa longueur, à l'absence de sentier sur un bon quart de l'itinéraire et au petit pas d'escalade menant au Roc Cornafion.

Fiche technique
n°604824
Une randonnée Le Gua (Isère) créée le samedi 27 mai 2017 par bouvierjr. MAJ : mercredi 05 août 2020
Durée Durée moyenne: 8h35[?]
Distance Distance : 15.82km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1408m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1408m
Point haut Point haut : 2008m
Point bas Point bas : 1314m
Très difficile Difficulté : Très difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Alpes, Vercors, Dauphiné
Commune Commune : Le Gua (Isère) (38450)
Départ Départ : N 45.017289° / E 5.596106°
Carte Carte IGN : : Ref. 3235OT, 3236OT, 3236OTR - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Partie en désescalade juste avant le Roc Cornafion (vue d'en  face) Partie en désescalade juste avant le Roc Cornafion Rochers du Ranc des Agnelons Arêtes du Gerbier

Description de la randonnée

Se garer un peu au-dessus de la cote 1306 au terminus autorisé de la route forestière des Bordeaux venant de Prélenfrey (cf. paragraphe infos pratiques).

(D/A) Du parking, continuer à monter sur le chemin qui prolonge la route après la barrière, vers le Sud-Sud-Ouest jusqu'au carrefour des Clos.

(1) À ce carrefour, tourner à droite au Nord-Nord-Ouest sur le Sentier de la Pierre des Deux Heures. Celui-ci emprunte d'abord une nouvelle piste forestière puis s'en débranche sur la gauche pour ensuite la retraverser vers 1500m (il est possible de rester aussi sur la piste jusque là). Il débouche à la Pierre des Deux Heures sur le Sentier du Périmètre.

(2) De la Pierre des Deux Heures, obliquer à droite vers le Nord-Est sur ce Sentier du Périmètre et poursuivre ainsi sur environ 1km, quasiment à niveau.

(3) Arriver ainsi au départ de la sente montant à la Double Brèche. Tourner à gauche sur cette sente (Nord) peu marquée qui monte en lacets. De rare marques de couleur Saumon indiquent l'itinéraire.
La sente arrive à la Double Brèche qui sépare les Arêtes du Gerbier des rochers du Ranc des Agnelons. Poursuivre jusqu'au vrai sommet.
L'itinéraire quitte ici toute sente jusqu'au Col Vert.

(4) Du sommet, il est possible de suivre la crête filant au Nord-Nord-Est vers le Col Vert, mais quelques passages sont un peu scabreux. Une variante plus facile (tracée sur la carte) est de redescendre par l'itinéraire de montée jusqu'un peu au-dessus de 1800m pour ensuite filer au Nord, à flanc, et remonter progressivement vers la crête en gardant un cap au Nord.

(5) Sur cette crête, passer par la borne limite de commune entre Le Gua et Saint-Paul-de-Varces, très bien marquée en Vert sur fond Blanc. À partir de là, suivre la crête vers le Nord-Nord-Est sans jamais la quitter de plus d'une dizaine de mètres, pour arriver au Col Vert.

(6) Du Col Vert, ou plus exactement du petit banc situé sous ce col, emprunter le sentier qui file au Nord-Est (un peu aérien) pour progressivement redescendre sur le sentier des Deux Cols .

(7) Au croisement de sentiers, continuer au Nord-Nord-Est (gauche) sur ce sentier qui, après un parcours débonnaire d'un kilomètre, se met à monter en lacets dans la pente sous l'imposant Roc Cornafion (marques Rouges alternant avec du Jaune).

(8) Le sentier des Deux Cols arrive à une bifurcation (rocher) d'où part la sente du Roc Cornafion à gauche (Nord-Ouest). Cette sente continue en lacet jusque sous le sommet et est marquée de Rouge et Bleu à moitié effacé.
Un couloir aisément reconnaissable monte en un escalier assez raide directement sous l'antécime (plein Ouest). Remiser les bâtons dans le sac à partir de ce couloir. Prendre pied sur l'antécime après avoir posé les mains sur le rocher. De là, il faut repartir au Sud et dégravir la brèche qui sépare l'antécime du sommet : bien qu'impressionnant, ce passage peut se franchir sans corde et même sans les mains, grâce à d'étroites marches naturelles. Ensuite, il suffit d'escalader les gros rochers bien solides qui mènent au vrai sommet. C'est ce dernier passage qui justifie la cotation de difficulté de la randonnée.

Retour :

(9) Du sommet, descendre par l'itinéraire de montée jusqu'au sentier des Deux Cols.

(8) Obliquer à droite vers le Sud pour redescendre jusqu'à l'intersection venant du Col Vert par où l'on est arrivé à l'aller.

(7) À cette intersection, continuer à descendre sur le sentier des Deux Cols vers le Sud pour arriver à la baraque du Col Vert.

(10) Celle-ci marque l'intersection avec la piste du Col Vert que l'on descend plein Sud en passant par la Glacière et le Pas de l'âne (voir carte IGN pour les localiser), jusqu'au départ du sentier du Périmètre.

(11) Prendre ce sentier qui remonte à droite dans la pente vers le Sud-Sud-Ouest, repasse par le départ de la sente de la Double Brèche.

(3) Continuer dans la même direction pour retourner à la Pierre des Deux Heures.

(2) Bifurquer à gauche plus au Sud pour redescendre sur le sentier de la Pierre des Deux Heures emprunté plus tôt à la montée. Redescendre ce sentier par l'itinéraire de montée pour arriver jusqu'au parking (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 1314m - Terminus de la route forestière des Bordeaux
1 : km 0.48 - alt. 1382m - Carrefour des Clos
2 : km 2.01 - alt. 1594m - La Pierre des Deux Heures
3 : km 2.95 - alt. 1592m - Départ de la sente de la Double Brèche
4 : km 3.85 - alt. 1927m - Sommet des rochers du Ranc des Agnelons
5 : km 5.46 - alt. 1844m - Borne limite entre Le Gua et Saint-Paul de Varces
6 : km 6.69 - alt. 1738m - Col Vert (1766m)
7 : km 7.02 - alt. 1733m - Croisement de sentiers (boucle)
8 : km 8.34 - alt. 1903m - Sentier du Roc Cornafion
9 : km 8.67 - alt. 2008m - Roc Cornafion
10 : km 11.57 - alt. 1595m - Baraque du Col Vert
11 : km 12.3 - alt. 1567m - Sentier du Périmètre
D/A : km 15.82 - alt. 1314m - Terminus de la route forestière des Bordeaux

Informations pratiques

🅿️ Départ au-dessus de la cote 1306

🥾 L'équipement classique du randonneur est indispensable, avec les options suivantes :

  • le casque peut être utile par grande affluence sur le Roc Cornafion ;
  • les bâtons télescopiques donnent une plus grande stabilité mais il faut les ranger pour l'ascension finale au Roc Cornafion …
  • une corde de 10m rassurera les personnes sensibles au vide, pour le petit passage de la brèche du Roc Cornafion.

💧Il n'y a pas de point d'eau sur ce parcours.

⏰ Pour voir chamois et bouquetins, il vaut mieux partir au lever du jour.

🐶 Les chiens tenus en laisse sont autorisé dans cette partie du Vercors. Toutefois la montée et descente au Roc Cornafion est très difficile pour des chiens de grande taille, voire impossible. Les tous derniers mètres relèvent de l'escalade et un chien ne pourra les franchir, quelle que soit sa taille et ses aptitudes.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 3235OT, 3236OT, 3236OTR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

🐼 La faune alpine est bien sûr présente. Les chamois et bouquetins sont nombreux à fréquenter la crête des rochers du Ranc des Agnelons. Il suffit de partir tôt (au lever du soleil) et de ne pas faire trop de bruit pour les y trouver.

🗺 Une variante permet d'écourter au Col Vert sans aller jusqu'au Roc Cornafion. Dans ce cas, descendre vers le Sud-Est (droite en arrivant au Col) par la piste du Col Vert pour arriver à la baraque éponyme (10) et finir la randonnée comme indiqué dans la description.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.89/5
Nombre d'avis : 3
Fiabilité de la description : 4.67/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le lundi 13 juillet 2020 à 19:25

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 13 juillet 2020
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

J'ai refait le roc Cornafion ce week-end puis continué jusqu’au pic Saint Michel.
Pour les motivés, voici ma trace : lien
Je ne suis pas allé à la Double brêche car physiquement j'avais atteint mes limites (22Km et plus de 1500m de dénivelé, 10h de marche) : je pense qu'il faut compter 1h-1h30 supplémentaire. Aussi, j'aurai pu rajouter la petite boucle que l'on peut voir sur ce tracé (passage par points (7) à (13)). En partant de Villard-de-Lans, ça pourrait être sympa à faire : on aurait plus de verdure mais on raterait le passage sous les arêtes du Gerbier qui est quand même magnifique.
... en tout cas, toujours impressionné par ces superbes paysages

J'ai rajouté une photo pour le passage en désescalade juste avant le roc Cornafion pour aider (personnellement, je le vois difficilement faisable sans poser les mains... à moins de sauter).


Visorandonneur
le mardi 26 mai 2020 à 22:44

ok merci pour la modification de la description.
Si j'y retourne un jour (j'ai encore tellement de nouvelles rando à faire), j’essaierai de faire une photo.


Visorandonneur traducteur
le mardi 26 mai 2020 à 10:15

Merci!

J'ai modifié le descriptif pour indiquer comment franchir la brèche - je ne dispose pas de photos montrant celle-ci depuis le Sud.

Pour ce qui est de la trace, effectivement le terrain est un peu plus commode en contre-bas, mais ça reste raide et l'intérêt de la course est largement lié au passage sur les crêtes. Je n'ai pas décris la crête intégrale depuis le sommet du Ranc des Agnelons, car c'est un peu trop engagé pour de la randonnée pédestre, mais avec des notions d'escalade (je ne suis pas un grand grimpeur!), c'est tout à fait accessible.

ɹəı̣⋀noq ə̗uəɹ-uɒəɾ̣


Visorandonneur
le lundi 25 mai 2020 à 14:21

Bonjour bouvierjr,

Je viens de reregarder ma trace GPS et a priori, je suis bien passé par le sommet du Ranc des Agnelons (car j'ai fait un bout d'arête sur le retour pour m'amuser). J'ai du m'emmêler les pinceaux avec le GPS.

J'ai mis 4/5 pour car il n'y avait aucune info à propos de la nécessité d'une corde pour la partie en déescalade... mais bon s'il n'en faut pas, il manque alors une meilleure description de comment passer cette portion car quand j'étais sur place, je ne voyais que le vide sous mes pieds avec le couloir de 1.5m en contre bas. Mais quand je reregarde ma photo, j'ai l'impression que l'on voit une petite marche à ma droite (je ne l'avais pas vue... mais difficile d'évaluer les distances juste avec une photo) : c'est par là qu'il fallait passer ? il n'y a donc pas de déescalade à faire, ce sont juste des marches ?... pour compléter la description de la rando, il faudrait faire une photo de ce passage mais de l'autre coté de la brèche pour voir exactement par où passer (et surtout rassurer... car pas spécialement envie de me tromper de chemin à cet endroit ).
Remarque : pour prendre la photo, j'ai tendu le bras, je n'avais donc pas le même point de vue de ce que je voyais moi, c'est peut-être pour ça que je n'ai pas vu la marche (mais je n'avais pas spécialement envie de m'approcher encore plus du vide).

PS : en proposition d'améliorations de la trace GPS, pour la partie sous les arêtes entre 4 et 5, ça serait peut être mieux de descendre encore un peu vers l'est afin d'avoir un chemin plus praticable : ça oblige après à remonter mais je pense que l'on y gagne en temps de trajet.


Visorandonneur traducteur
le dimanche 24 mai 2020 à 21:19

Bonsoir Mimizen38,

Merci pour ton retour. Afin que je puisse améliorer la description que tu n'as notée que 4/5, peux-tu m'indiquer la partie qui le nécessite?

Quelques précisions:

  • pour le Roc Cornafion, la descente depuis l'antécime à la brèche que tu as photographiée est plus impressionnante que difficile: il est tout à fait possible de le faire sans poser les mains sur le rocher.
  • pour la fin de la course du côté Ranc des Agnelons, l'endroit d'où tu as pris les Arêtes du Gerbier est juste sous le sommet. La trace ne continue pas au Sud, mais remonte au Nord le long de la crête, pour aboutir au sommer du Ranc, où l'on fait demi tour. Je n'arrive pas à voir l'endroit où tu penses que la trace indique de descendre à la double brèche; si tu regardes les photos aériennes, tu verras que la trace reste en permanence sur le plateau herbeux sous le sommet.

Bonnes randos.
- jr

ɹəı̣⋀noq ə̗uəɹ-uɒəɾ̣


Visorandonneur
le samedi 23 mai 2020 à 10:17

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : samedi 23 mai 2020
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien
Circuit très fréquenté : Non

Très belle randonnée avec des panorama vertigineux.
Pour la partie vers le Roc Cornafion, c'est quand même conseillé de mettre un casque (même si personne en avait) : risque de se prendre une pierre sur la tête à cause des randonneurs qui sont au dessus.
Par contre, abandon à 20m du Roc Cornafion : le passage en désescalade me semblait trop dangereux sans être encordé (du haut de la paroi, on ne distingue pas les prises, donc impossible d'évaluer le niveau d'escalade nécessaire et si le rocher est patiné. Et à priori de ce que j'ai pu percevoir, en bas c'est un couloir de 1.5m de large avec le grand vide de chaque coté)... ça me semble osé de tenter la désescalade sans assurage si on ne l'a pas faite au moins une fois encordée...
Aussi, j'ai un petit doute sur la position exacte de la fin de course au niveau de la double brèche : depuis le sommet des rochers du Ranc des Agnelons, la trace GPS semblait indiquer qu'il fallait traverser la partie en contre bas jusqu'à la double brèche... mais a priori, c'est un passage pour des alpinistes (j'en ai vu quelques uns grimper sur les parois d'en face). Je me suis arrêté à l'endroit où a été prise la cette photo : photo


Visorandonneur
le samedi 16 septembre 2017 à 14:11

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : dimanche 03 septembre 2017
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Enivrant !

Aucune trace humaine sur le Rocher du Ranc des Agnelons. Nous y avons littéralement traversé un troupeau de bouquetins ! Ils occupaient la crête allant vers le Col Vert, et se sont à peine déplacés lorsque nous avons bougé vers eux. Un vieux mâle aux cornes majestueuses nous a saluées au passage.

La montée au Roc Cornafion est plus classique, mais c'est un "must" du coin, quelle ambiance !

Autres randonnées dans le secteur

Pas de l'Oeille
Distance 6.72km Dénivelé positif +748m Dénivelé négatif -748m Durée 4h05 Difficile Difficile
Départ Départ à Le Gua (Isère) - 38 - Isère

Une randonnée sportive qui permet de franchir un des pas sur la barrière orientale du Vercors.
Montée finale difficile. Soyez prudents

Grande Moucherolle et Pas de l'Œille par le Pré de l'Achard
Distance 14.62km Dénivelé positif +1853m Dénivelé négatif -1846m Durée 9h30 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Le Gua (Isère) - 38 - Isère

Très belle boucle permettant de tutoyer les bouquetins et de poser quelques fois les mains sur les rochers menant à la Grande Moucherolle, frontière entre Nord et Sud Vercors.

La randonnée se déroule en partie sur sente peu marquée et chichement cairnée, voire hors sentier le long des crêtes mais l'itinéraire est toujours évident.

Les paysages karstiques du Pré de l'Achard sont éblouissants et très peu fréquentés.

Roc Cornafion depuis Prélenfrey, par le Col Vert
Distance 11.01km Dénivelé positif +1012m Dénivelé négatif -1014m Durée 6h00 Extrêmement difficile Extrêmement difficile
Départ Départ à Le Gua (Isère) - 38 - Isère

Le Roc Cornafion à partir de Prélenfrey via le Col Vert. Une montée raide sur un sentier délicat (à éviter absolument par temps humide).
La partie finale est de l'escalade; facile certes mais de l'escalade quand même. On en prend bien conscience à la descente.

Le Pas de l'Oeille et ses bouquetins
Distance 9.47km Dénivelé positif +310m Dénivelé négatif -864m Durée 3h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Villard-de-Lans - 38 - Isère

Une randonnée au cœur du Vercors à la découverte des bouquetins (nombreux et peu farouches dans ces montagnes). Et en cadeau à l'arrivée, de beaux panoramas sur les montagnes environnantes.

Lac de la Moucherolle
Distance 11.56km Dénivelé positif +355m Dénivelé négatif -912m Durée 4h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Villard-de-Lans - 38 - Isère

Balade qui mène au Lac de la Moucherolle et au vallon de la Fauge.
Cette randonnée permet de découvrir une multitude de paysage allant d'un univers minéral à des pâturages en passant par la forêt avec de jolis panoramas sur l'ensemble du Vercors Nord.

Pas de la Balme
Distance 14.53km Dénivelé positif +1131m Dénivelé négatif -1128m Durée 7h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Le Gua (Isère) - 38 - Isère

Cette belle randonnée permet d'accéder à un des pas du Vercors et donne un point de vue exceptionnel sur la petite Moucherolle et la Grande Moucherolle qui dominent Corrençon et Villard de Lans sur l'autre versant.

Col des 2 Sœurs - Grande Moucherolle - Sophie - Pas de l'Œille en boucle
Distance 16.22km Dénivelé positif +1861m Dénivelé négatif -1857m Durée 9h55 Extrêmement difficile Extrêmement difficile
Départ Départ à Château-Bernard - 38 - Isère

Magnifique circuit en huit permettant de combiner l'ascension de la Grande Moucherolle, second plus haut sommet du Vercors, avec le passage de deux cols engagés et la découverte des crêtes du Rocher des Deux Sœurs.

Cette randonnée comporte 2 pas d'escalade courts (moins de 5m chacun), peu difficiles mais exposés. Elle se déroule pour un bon quart sur des sentes peu marquées nécessitant un bon sens de l'itinéraire même si l'orientation est facile.

Marmottes et bouquetins sont au menu.

De l'abri de la Fauge à l'abri de la Jasse du Play (J3)
Distance 25.71km Dénivelé positif +783m Dénivelé négatif -500m Durée 9h35 Difficile Difficile
Départ Départ à Villard-de-Lans - 38 - Isère

C'est l'étape la plus longue de cette traversée mais aussi celle qui marque l'entrée sur les hauts plateaux.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.