Parcours-découverte du Paris haussmannien

Le baron Haussmann a transformé Paris de 1852 à 1870. Le 9ème Arrondissement de Paris en est l'épicentre : les percées, les grands boulevards, les places-carrefours, mettent en valeur les édifices adaptés à la vie sous le second empire : grands magasins, Opéra, théâtres, music-halls, églises, sièges de la presse, banques, passages couverts, colonnes Morris, kiosques, etc. Ce parcours vous fera découvrir, les témoins de cette époque, et leur adaptation au Paris d’aujourd’hui.

Fiche technique
n°235918
Une randonnée Paris créée le dimanche 03 avril 2016 par marc-educ-pop. MAJ : mardi 04 décembre 2018
Durée Durée moyenne: 1h00[?]
Distance Distance : 3.46km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 8m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 13m
Point haut Point haut : 54m
Point bas Point bas : 41m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Non
A pied A pied
Commune Commune : Paris (75000)
Départ Départ : N 48.878824° / E 2.322543°
Arrivée Arrivée : N 48.872° / E 2.33965°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 2314OT
Téléchargez : -
001 - Un immeuble haussmannien, rue de Rome près de la pl. de l'Europe 002 - La gare Saint-Lazare depuis la cour du Havre 003 - L'église de la Sainte-Trinité 004 - Place Edouard VII

Description de la randonnée

Départ de la station de métro Europe (ligne 3).

(D) Contournez la Place de l’Europe par la droite (Sud) et prenez à droite la Rue de Londres. Au n°43 entrez, sur votre droite dans la Gare Saint-Lazare : découvrez cet édifice, de coursives en halls, puis sortez dans la Cour du Havre.

(1) De la Cour du Havre prenez à gauche (Est) la Rue Saint-Lazare. Allez jusqu'au Square Estienne d’Orves (église de la Sainte-Trinité sur la gauche).

(2) Traversez la Rue Saint-Lazare, longez-la sur la droite quelques mètres et tournez à gauche dans la Rue Mogador. Vous avez la possibilité d’entrer, sur votre gauche, dans le grand magasin des Galeries Lafayette ou du Printemps pour contempler les superbes coupoles.

Continuez Rue de Mogador et, au bout, tournez à droite dans le Boulevard Haussmann.

(3) Au niveau du "milieu" du grand magasin, le Printemps, tournez à gauche dans la Rue de Caumartin, puis aussitôt à gauche dans la Rue Auber. Au début de la rue des Mathurins, sur votre gauche, des anciens bains à l’architecture mauresque.

Face aux n°8 et 6 de la Rue Auber, empruntez, complétement sur votre droite la Rue Boudreau sur quelques mètres. Tournez ensuite à gauche dans le Square de l’Opéra Louis Jouvet, traversez la Place Edouard VII et prolongez par la rue du même nom.

(4) Tournez à gauche dans le Boulevard des Capucines (le long de ce boulevard, de beaux immeubles et des témoins du passé).

Traversez la Place de l'Opéra (admirez la façade principale) et continuez sur le Boulevard des Capucines. Prolongez par le Boulevard des Italiens (encore de belles découvertes, voir la rubrique "Pendant la rando...").

A gauche, après le n°30 du Boulevard des Italiens, observez, dans la rue du même nom, la grande horloge de l’ancien siège social du journal "Le Temps". Face au n°15 du Boulevard des Italiens, profitez d'une échappée visuelle vers la Basilique du Sacré-Cœur et Notre Dame de Lorette.

Au niveau du n°13 prenez à droite la Rue Marivaux, puis à gauche la Place Boieldieu. Contemplez la façade Sud de l’Opéra-comique et contournez cet édifice en prenant la Rue Favart. Retrouvez le Boulevard des Italiens et longez-le sur la droite.

Au n°5 du Boulevard des Italiens, engagez-vous à droite dans le Passage des Princes. Ce passage vire à gauche à angle droit et ressort Rue de Richelieu. Tournez à gauche et gagnez la station de métro Richelieu-Drouot (lignes 8 et 9) (A).

Points de passage :
D : km 0 - alt. 54m - Station de métro "Europe" (ligne 3)
1 : km 0.65 - alt. 42m - De la cour du Havre, prenez direction est
2 : km 1.15 - alt. 46m - Longez plein sud la rue de Mogador
3 : km 1.71 - alt. 49m - Prendre rue Auber, direction SE
4 : km 2.18 - alt. 50m - Bd des Capucines : prenez à gauche ENE
A : km 3.46 - alt. 49m - Station de métro "Richelieu Drouot" (lignes 8, 9)

Informations pratiques

Si vous avez suivi cette balade, merci transmettre vos commentaires (descriptifs, photos...)

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2314OT.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Cette balade est issue d’une sortie de l’association "les cafés géographiques" – à ce titre, je remercie infiniment Sylvie Gazannois, guide conférencière, qui a su si bien interpréter ces lieux et leur histoire.
Le "randonneur" pourra accéder à l’ensemble des sources utilisées en cliquant sur les liens Internet (en bleu sur le site et l’application "Visorando") : Je remercie les organismes et leurs contributeurs qui sont les sources des contenus de ce "parcours découverte"

Le Paris Haussmannien
Le Baron Haussmann a transformé Paris de 1852 à 1870. Le 9è arrondissement de Paris en est l'épicentre.
Cette impulsion a duré sur un siècle, elle a façonné Paris, et les villes européennes.
Sur le plan de l’urbanisme, cela se traduit par des grandes percées, des boulevards, des grandes places-carrefour... (Site histoire et géographie de l’académie de Bordeaux).

La place de l'Europe, qui date de 1823, est un bel exemple d’une place en étoile.

Les immeubles de la période Haussmannienne ont été construits sur la période de 1868 à 1872.
Leur façade est en pierre de taille. Les logements et appartements y sont distribués sur 7 niveaux en incluant le RDC et les combles. Sous le même toit, une répartition sociale y est organisée. Le RDC et l'entresol (niveaux 1 et 2) sont modestes tant sur le plan social qu'architectural. Le premier étage (niveau 3) est l'étage noble, le plus ouvragé, avec de grands appartements. Les deuxième et troisième étages (niveaux 4 et 5) sont plus classiques. Le quatrième étage est plus modeste. Le dernier niveau sert de combles ou d’appartements de service.
Les balcons situés au premier et au quatrième étage, sont l’une des caractéristiques les plus marquantes des immeubles haussmanniens. Ils sont généralement « filants », c’est-à-dire présents d'une extrémité à l'autre de l'immeuble. Toutes ses conditions du cahier des charges font que parfois, ces balcons sont présents sur une ligne continue le long de la rue.

La gare Saint-Lazare
St Lazare et les gares qui l’ont précédée.
L’intérieur, verrières et verres peints de 1930.

L’église de la Sainte Trinité
A la lisière de deux quartiers en plein de développement : Saint Lazare et la nouvelle Athènes, la paroisse avait besoin, dès 1860, d’un lieu de culte adapté à l'évolution démographique. C’est en 1867 que Hausmann remet solennellement cette église à Monseigneur Darboy.
Sur la photo : la façade sud devant le square Etienne d'Orves. Le style un peu hétéroclite de la Sainte-Trinité, est typique du Second Empire. Certaines façades de gares construites à cette époque ont la même allure... Les trois statues au premier plan illustrent la Trinité.

Secteur Mogador
Mogador une évocation de la guerre franco marocaine.
Au 25 rue de Mogador, le Théâtre
Au 20 : un superbe immeuble de rapport

Bd Haussmann, les grands magasins
La coupole des galeries Lafayette
Le printemps

Le Square de l’Opéra Louis Jouvet puis la place et la rue Edouard VII
Pégase et le poète
La place Edouard VII est le cœur d’un îlot.
Son aspect actuel est dû à un vaste programme urbanistique et immobilier initié en 1911 par une société immobilière et réalisé par l’architecte Nénot.
Cet îlot est conçu et perçu d’un seul tenant, avec ses commerces, ses bureaux, son grand hôtel et son petit théâtre. Il a été désenclavé du reste du quartier par la création de rues, place et passage Edouard VII.
A noter : les piliers cannelés sont surmontés de chapiteaux corinthiens, ils traversent deux étages et agrémentent ainsi la façade d’un ordre colossal. Sous les fenêtres qui ont des garde-corps, des bas-reliefs illustrent les arts.

Boulevard des Capucines
Au 1 rue Scribe : l’Hôtel Scribe, avec un témoin des frères lumières.
En face, au n°35 du Bd des Capucines, un immeuble avec une belle verrière rouge témoin de l’Atelier construit par le Nadar (célèbre photographe)
Au coin de la rue Scribe et du boulevard des Capucines : l’ancien magasin "Old England", fermé en 2012.
Au n°27 du Bd des Capucines un immeuble vert avec des verrières : la Samaritaine de Luxe est un bel exemple d’architecture Art Nouveau
Au 12, boulevard des Capucines, Le Grand Hôtel

Secteur Opéra
L’Opéra Garnier
Description de la façade
Autre source
Au n° 8 du Boulevard des Capucines : deux macarons de part et d'autre de la porte en bois témoignent de l'ancien siège parisien de la Gresham Life Assurance Limited. Plus tard, Offenbach y habita à partir de 1876, y composa les contes d’Hoffman et y décéda en 1880.
Au 2, Boulevard des Capucines, le Gaumont Opéra

Secteur boulevard des Italiens
Le n° 5-7 de la rue des Italiens est un immeuble de style post-Haussmannien. Il a été construit en 1911 par l'architecte Jean-Jacques Fernier. Sa façade possède une horloge monumentale. Il fut autrefois le siège social du journal Le Temps, entre 1861 et 1942, puis celui du journal Le Monde de 1944 à 1989.
Il est occupé depuis 1999 par le pôle financier du tribunal de grande instance de Paris.
n° 17-23, boulevard des Italiens : le Crédit lyonnais

Face au 15 du Boulevard des Italiens : une échappée visuelle vers la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre et ND de Lorette (voir Photo)
Les échappées visuelles apportent un souffle à l'environnement bâti, elles permettent de relier par le regard des quartiers à des lieux symboliques de la ville. Elles renforcent chez le résident d'un quartier périphérique son sentiment identitaire lié à l'appartenance à la cité.
Pour cela elles sont inscrites dans les plans de charge et les contraintes de l'urbanisme.
Si cette échappée visuelle est quasi confidentielle, les percées de Hausmann en ont généré de nombreuses en direction des monuments emblématiques de Paris.
Au 1, place Boieldieu,l’Opéra-comique.
Au n° 5 du boulevard des Italiens s'ouvre le passage des Princes,
Les passages couverts ont précédé l’époque haussmannienne.
Le passage des Princes qui date de 1860 est un des derniers passages qui aient été créés. Aussi, il est sobre, au regard de passages plus anciens.
Ce passage relie en un angle droit le boulevard des italiens à la rue Richelieu.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.67/5
Nombre d'avis : 5
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.8/5
Intérêt du circuit de randonnée : 4.2/5


Visorandonneur
le jeudi 06 septembre 2018 à 22:57

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : jeudi 06 septembre 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

J’ai apprécié l’existence de liens à partir des points remarquables sur le trajet pour en savoir plus sur eux.


Visorandonneur
le lundi 13 août 2018 à 10:01

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 13 août 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Circuit effectué dimanche avec un temps idéal.
Le passage des princes était fermé, Je suis passée par la Tête dans les Nuages où l'agent de sécurité m'a montré comment accéder à cette partie de la randonnée. Personne dans le passage insolite, à voir absolument. Belle verrière et magasins désuets. Sortie sur la rue de Richelieu comme indiqué sur le parcours.


Visorandonneur
le lundi 19 mars 2018 à 13:18

Ravi que la balade vous ait plu

Ce samedi nous avons fait une transversale dans Paris

Le temps n'était pas de la partie,

Mais pour les rémois et les autres Paris reste un fête même si la tour Eiffel était étêtée par les nuages

marc-educ-pop


Visorandonneur
le lundi 19 mars 2018 à 11:52

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : mercredi 14 mars 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

L'occasion de voir de beaux immeubles sans oublier une incursion dans le luxe des grands magasins. C'est de découvrir une gare transformée en centre commercial !!!


Visorandonneur
le dimanche 04 février 2018 à 22:46

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 04 février 2018
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Nous avons fait cette randonnée le dimanche 4 février, première journée ensoleillée depuis longtemps. Un petit plus en fin de parcours, la visite très agréable de l'Opéra Comique.


Visorandonneur
le lundi 30 octobre 2017 à 09:33

Note globale : 4.33 / 5

Date de la randonnée : lundi 30 octobre 2017
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Autres randonnées dans le secteur

Sur les pas de Georges Brassens : Madeleine, Louvre et Cherche-Midi
Distance 8.23km Dénivelé positif +37m Dénivelé négatif -21m Durée 2h25 Facile Facile
Départ Départ à Paris - 75 - Paris

En franchissant la Seine sur le fameux Pont des Arts, ce troisième tronçon nous fait passer de la rive droite à la rive gauche, pour laquelle Brassens avait une préférence marquée. C'est aussi l'occasion de parcourir des hauts-lieux du patrimoine parisien : la Place Beauvau et le Palais de l'Elysée, la Place Vendôme, le Musée du Louvre (avec sa pyramide de verre), l'Institut de France, ...

Traversée de Montmartre de la Place Clichy à Barbès
Distance 4.68km Dénivelé positif +96m Dénivelé négatif -90m Durée 1h35 Facile Facile
Départ Départ à Paris - 75 - Paris

Découverte de la colline de Montmartre, par les petits chemins, le cimetière Sinat Vincent, Dalida, le vieux village, la Basilique, vues superbes sur Paris.

L'Opéra, le Parc Monceau et le quartier de Chaillot
Distance 8.3km Dénivelé positif +30m Dénivelé négatif -11m Durée 2h25 Facile Facile
Départ Départ à Paris - 75 - Paris

Une traversée du Paris Haussmannien, à la rencontre de l'architecture de la seconde moitié du XIXe siècle, agrémentée d'un détour par le Parc Monceau et de quelques sites célébrant l'amitié franco-américaine.

Promenade à Montmartre
Distance 6.11km Dénivelé positif +116m Dénivelé négatif -119m Durée 2h00 Facile Facile
Départ Départ à Paris - 75 - Paris

Plaisir de visiter un joyaux de Paris et de parcourir des lieux mythiques. Quelques jolis dénivelés en perspective.

Balade cosmopolite dans la plaine Monceau
Distance 1.88km Dénivelé positif +6m Dénivelé négatif -11m Durée 0h35 Facile Facile
Départ Départ à Paris - 75 - Paris

Un voyage dans l’espace et le temps où vous évoluerez au milieu des nombreux hôtels particuliers du XIXe siècle de la plaine Monceau. Vous découvrirez sur une courte distance : une église, des restaurants russes, une pagode chinoise, un parc de la fin du XVIIIe siècle avec pyramide, pont à l’italienne, copies d’antiquités romaines.

Tours et détours dans les jardins des Champs-Elysées et des Tuileries
Distance 5.26km Dénivelé positif +32m Dénivelé négatif -21m Durée 1h35 Facile Facile
Départ Départ à Paris - 75 - Paris

Cette promenade permet de déambuler dans les jardins qui ont été aménagés au coeur de Paris et de profiter d'un calme relatif qu'il est difficile d'imaginer à proximité de grandes artères passantes. Au fil du parcours, on découvrira les perspectives des Champs-Élysées et du Pont Alexandre III, quelques grands monuments, quelques musées parmi les plus célèbres de Paris et un statuaire riche et diversifié.

La promenade Péreire et le quartier Dauphine
Distance 4.74km Dénivelé positif +31m Dénivelé négatif -8m Durée 1h25 Facile Facile
Départ Départ à Paris - 75 - Paris

Un bref parcours dans les arrondissements Ouest de Paris. Après la Promenade Péreire, bien fleurie, on longe ou on croise quelques larges avenues offrant une belle perspective de l'Arc de Triomphe de l'Étoile.

Du Louvre à la Bastille par la Tour Saint-Jacques
Distance 6.46km Dénivelé positif +10m Dénivelé négatif -13m Durée 1h50 Facile Facile
Départ Départ à Paris - 75 - Paris

Un parcours urbain chargé d'histoire et où les bâtiments du XVIe au XVIIe siècles côtoient l'architecture moderne. C'est ainsi que l'on passera du Palais Royal au Forum des Halles, de l'Église Saint-Eustache au Centre Beaubourg, de la Tour Saint-Jacques à l'Opéra Bastille. L'itinéraire serpente entre rues, ruelles, passages et jardins, et offre à découvrir un patrimoine riche et diversifié.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.