Le huit vert d'Espiet

Cette boucle en huit autour de la piste cyclable Roger Lapébie nous fait découvrir les charmes de l'Entre-deux-Mers et une partie de son joli patrimoine.

Fiche technique
n°4135831
Une randonnée Espiet créée le samedi 03 octobre 2020 par MANU BX33. MAJ : vendredi 16 octobre 2020
Durée Durée moyenne: 2h30[?]
Distance Distance : 8.43km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 42m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 44m
Point haut Point haut : 77m
Point bas Point bas : 34m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Espiet (33420)
Départ Départ : N 44.784978° / O 0.265094°
Carte Carte IGN : : Ref. 1637SB - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Pont sous la piste cyclable Château de Pressac, XVIe à XIXe siècle Château de Pressac, XVIe à XIXe siècle Ancienne gare d'Espiet

Description de la randonnée

Le départ se fait de l'ancienne gare d'Espiet. Se garer sur le parking du restaurant qui fait partie du domaine public.

(D/A) Dos à la gare, partez à gauche sur la piste cyclable.

(1) Prenez à droite vers Côte de Brisson et oubliez un départ à gauche et un autre à droite pour arriver à la D11E1.

(2) Tournez à gauche et traversez le hameau du Temple.

(3) Passez sous le pont de la piste cyclable qui est aussi le croisement du circuit. Environ 700 m plus loin, après une légère courbe à gauche, engagez-vous dans le chemin engravé sur votre gauche pour vous approcher du Château de Pressac (150 m). Rebroussez chemin et poursuivez à gauche.

(4) Virez à droite, arrivez au cimetière où une halte est possible pour aller voir la tombe du général d'Empire Darmagnac (voir § À voir).

(5) Continuez tout droit, traversez la hameau de Larmevaille et continuez jusqu'à la D122E7 au lieu-dit Lalande.

(6) Tournez à droite et longez la route avec prudence jusqu'au carrefour de la D11. Prenez de nouveau à droite et longez cette route avec la même prudence.

(7) Après la maison de l'ancien garde-barrière, engagez-vous à droite sur la piste cyclable retrouvée.

(3) Passez sur le pont et continuez tout droit jusqu'à l'ancienne gare d'Espiet (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 53m - Ancienne gare d'Espiet
1 : km 0.3 - alt. 55m - Bifurcation à droite
2 : km 1.06 - alt. 42m - D11E1, à gauche.
3 : km 1.65 - alt. 42m - Pont de la piste cyclable- Croisement de la boucle
4 : km 2.82 - alt. 48m - Bifurcation à droite.
5 : km 3.35 - alt. 62m - Cimetière
6 : km 4.31 - alt. 74m - Lalande, à droite.
7 : km 5.17 - alt. 75m - Piste cyclable, à droite
D/A : km 8.42 - alt. 53m - Ancienne gare d'Espiet

Informations pratiques

(3) : Après être passé sous le pont, à droite, un sentier escarpé permet de remonter sur la piste cyclable. En cas de fatigue, de quelconque besoin ou d'urgence, c'est le moyen de shunter une grande partie du parcours pour regagner rapidement le point de départ.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1637SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

(D/A) Ancienne gare d'Espiet

En 1873, une voie de chemin de fer est créée entre Bordeaux et Eymet en Dordogne, afin de desservir l'Entre-deux-Mers et le bergeracois. La gare d'Espiet est une des stations de cette voie ferrée.
Des problèmes d'exploitation conduisent à sa fermeture partielle dès 1954, puis à son déclassement définitif en 1979.
En 1996, le Conseil Général de la Gironde en fait une piste cyclable de Bordeaux à Sauveterre-de-Guyenne, dite "voie verte", et la baptise Roger Lapébie en hommage au coureur cycliste régional, vainqueur du Tour de France 1937.
Transformée depuis en restaurant, les aménagements inhérents à cette activité nouvelle n'ont que peu impacté l'endroit qui continue de jouir d'un environnement privilégié.

Entre (3) et (4) Fuie du Château de Pressac

Ce colombier du XVIe siècle, dit fuie car cylindrique, marque ainsi son appartenance à la noblesse, les bourgeois et paysans n'ayant droit qu'à des pigeonniers carrés, et encore après la Révolution. Ces bâtiments servaient à l'élevage des pigeons, mets apprécié, dont les déjections, la colombine, était un engrais réputé. Généralement fraîches, ces constructions étaient également utilisées comme garde-manger.

Château de Pressac, XIVe à XIXe siècle

Édouard 1er d'Angleterre, duc d'Aquitaine, accorde en 1305 à Bernard et Thibaud de Pressac le droit de bâtir une maison forte.
La haute-cour du XIVe siècle est protégée par un fossé, une enceinte à deux tours et un châtelet d'entrée à deux tours rondes.
Derrière un second fossé, un rempart du XVIe siècle, doté d'échauguettes, mâchicoulis et archères, protège la basse-cour.
Enfin, le corps de logis remonte au XIXe siècle.

(5) Tombeau du général de Révolution et d'Empire Darmagnac.

Cet édifice, pour le moins ostentatoire au milieu de ce tout petit cimetière rural, est d'une massivité hélas proche de la laideur. Rappelant la campagne d'Égypte où brilla le défunt, l'obélisque rajoute à l'insolite de l'ensemble.
Le général vicomte Jean Barthélémy Claude Toussaint Darmagnac naît à Toulouse le 13 septembre 1766.
En active de 1791 à 1830, sa carrière militaire couvre la Révolution, le premier Empire et la Restauration.
Tout au long de ces quarante années, il s'illustre dans les campagnes d'Italie, d'Égypte ou d'Espagne.
Le plus souvent, il sort vainqueur d'engagements où il est en infériorité numérique, comme à Bassano (1796) ou au Caire, après la bataille des Pyramides (1798). De même en 1799 à Damiette, où il taille en pièces 4000 ottomans avec seulement 600 soldats.
Après s'être distingué à Austerlitz (1805), l'Empereur l'envoie en Espagne où il prend Pampelunne en 1808. Grièvement blessé à Médina de Riosco la même année, il n'en reste pas moins à cheval avant de vaincre.

La Restauration est davantage l'époque des distinctions que des faits d'armes : en 1821, Louis XVIII le fait commandeur de l'Ordre de Saint-Louis, puis lui confère le titre de vicomte, Napoléon 1er ne l'ayant fait que baron. Enfin, en 1823, il est promu grand officier de la Légion d'Honneur.
Son nom est gravé sous l'Arc de Triomphe de l'Étoile, à Paris.

Il meurt à Bordeaux le 13 décembre 1855. On ignore les raisons de sa sépulture à Daignac.

Autres randonnées dans le secteur

Blésignac Est
Distance 10.5km Dénivelé positif +44m Dénivelé négatif -53m Durée 3h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Blésignac - 33 - Gironde

Randonnée moyennement vallonnée entre bois, prairies et un passage sur la piste cyclable Lapébie.

À l'Ouest de Blésignac
Distance 9.19km Dénivelé positif +75m Dénivelé négatif -82m Durée 2h50 Facile Facile
Départ Départ à Blésignac - 33 - Gironde

Parcours bucolique, peu vallonné mais varié : très peu de petites routes (peu fréquentées), prairies, sous-bois, palombières, vignes, petits hameaux, et châteaux. Vous pouvez aussi rencontrer différents animaux
Une partie importante est effectuée sur la piste cyclable Lapébie (très fréquentée le week-end).
Attention, présence de palombières, donc évitez la période du 1er Octobre au 20 Novembre.

Autour de Camiac-et-Saint-Denis
Distance 8.34km Dénivelé positif +30m Dénivelé négatif -32m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Camiac-et-Saint-Denis - 33 - Gironde

Randonnée dans un environnement "naturel" : bosquets, vignes, petits hameaux, pas de dénivelé.

Daignac et alentour
Distance 8.56km Dénivelé positif +44m Dénivelé négatif -45m Durée 2h35 Facile Facile
Départ Départ à Daignac - 33 - Gironde

Daignac, son château du XIVème siècle, ses vignes, beaucoup de sous-bois et peu de goudron ...
Circuit très peu vallonné.

Distance 6.5km Dénivelé positif +38m Dénivelé négatif -38m Durée 2h00 Facile Facile
Départ Départ à La Sauve - 33 - Gironde

Circuit très facile dans les vignes et les sous-bois du Nord de la Sauve Majeure. En partie ombragée, la randonnée est très agréable par temps chaud. Très peu de route goudronnée.
Belles vues sur cette majestueuse abbaye qui domine le bourg.

La Sauve Majeur - de l'abbaye au Château de Camiac
Distance 6.64km Dénivelé positif +37m Dénivelé négatif -37m Durée 2h00 Facile Facile
Départ Départ à La Sauve - 33 - Gironde

Parcours réduit légèrement vallonné à travers des sous-bois, des prés, un haras, des enclos de chevaux et le très beau Château de Camiac.

Autour de Saint-Quentin-de-Baron
Distance 10km Dénivelé positif +49m Dénivelé négatif -51m Durée 3h00 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Quentin-de-Baron - 33 - Gironde

Circuit champêtre légèrement vallonné autour de Saint-Quentin-de-Baron : belles églises, sous-bois, belles demeures, petits hameaux, champs de céréales et quelques vignes.

Distance 11.63km Dénivelé positif +53m Dénivelé négatif -52m Durée 3h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Quentin-de-Baron - 33 - Gironde

Balade de 10 km entre vignes, nature et châteaux.
Quelques passages sous bois, un ruisseau à traverser, des vignes et 2 châteaux + le Moulin Neuf qui est une superbe bâtisse.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.