De l'église à l'écluse de Carentan

Au fil de cette promenade, vous découvrirez Carentan, une cité au patrimoine architectural s'étalant du Moyen-Âge au XIXe siècle.

Fiche technique
n°7995371
Une randonnée Carentan créée le lundi 19 avril 2021 par Office de Tourisme BDC. MAJ : vendredi 18 juin 2021
Durée Durée moyenne: 1h40[?]
Distance Distance : 5.61km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 14m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 14m
Point haut Point haut : 11m
Point bas Point bas : -3m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Carentan (50500)
Départ Départ : N 49.304475° / O 1.243791°
Carte Carte IGN : : Ref. 1312E - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
L'écluse Port de Plaisance de Carentan

Description de la randonnée

Se garer Place de la République où se situe l'Office de Tourisme.

(D/A) Admirez les Arcades Médiévales avant de vous diriger vers la Rue de l'Église et longez l'Église Notre-Dame par la droite.

(1) Au Stop, tournez à droite, Rue du Vieux Rempart. Au rond-point, prenez la troisième sortie et empruntez la Rue Fleureuse interdite aux voitures (deuxième rue). À la fin de cette ruelle, tournez à gauche sur Rue Sivard de Beaulieu. Remontez la rue et prenez le temps d'admirer la Maison d'Armateur.

(2) Empruntez le pont, suivez la direction du port de plaisance et prenez la rive droite du port vers la capitainerie. Longez le bassin à flot en passant sur le Pont-Canal qui fait passer la N13 (reliant Caen à Cherbourg) sous le Canal de Carentan à la Mer. Dirigez-vous vers l'écluse où une passerelle vous permet d'atteindre la rive gauche du port.

(3) Longez celui-ci à main gauche. Après avoir fait le tour du port de plaisance, suivez la Rue du Bassin à Flot. Au rond-point, prenez la première sortie et continuez sur l'Avenue Qui Qu'en Grogne. Après le Pôle Santé, empruntez la ruelle à votre gauche.
Sur votre passage, vous trouverez sur votre gauche à l'entrée de la Place Vauban, la Rue des Prêtres, dans laquelle vous pourrez admirer l'Hôtel de Lessey.

(4) Traversez le parking de la Place Vauban pour atteindre la Rue Holgate (rue commerçante). Remontez la rue sur une centaine de mètres.

(5) Tournez à gauche et longer un square pour atteindre l'Hôtel de Ville de Carentan. Contournez le bâtiment par la droite puis virez à gauche dans le Boulevard de Verdun. Dépasser la gare.

(6) Aux feux tricolores, tournez à droite et passez sous le pont de chemin de fer. Prenez à gauche à l'intersection quelques mètres plus loin pour arriver au Lavoir des Fontaines. Revenez sur vos pas et repassez sous le pont de chemin de fer.

(6) puis continuez tout droit aux feux tricolores (panneau sens interdit). Traversez le parking Place du Grand Valnoble et remontez la Rue de l'Arsenal (panneau sens interdit) qui vous conduira à la Rue du Château. Il vous suffira de tourner à gauche pour atteindre la Place de la République (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 11m - Place de la République
1 : km 0.2 - alt. 7m - Église Notre-Dame (Carentan)
2 : km 0.67 - alt. 3m - Port de Plaisance
3 : km 2.31 - alt. 0m - Écluse
4 : km 4.42 - alt. 10m - Hôtel de Lessey
5 : km 4.62 - alt. 8m - Square Hervé Mangon
6 : km 4.95 - alt. 7m - Accès au lavoir des Fontaines - Gare de Carentan
D/A : km 5.61 - alt. 11m - Place de la République

Informations pratiques

Cette randonnée fait partie d'un Topo-guide regroupant 13 circuits de petites randonnées allant de 8 à 30 km, balisés en Jaune sur le territoire de la Baie du Cotentin.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Les Arcades Médiévales (D/A) : La galerie couverte bordant le côté nord de la place de la République est le témoin le plus ancien de l'architecture civile de Carentan, exemple unique en Normandie d'un long passage couvert par quatre maisons, donnant sur la place grâce à 9 arcades d'un pur style gothique. Elles seraient les restes d'un ancien marché couvert du XIVe siècle. Une dixième arcade gothique ferme le passage à l'extrémité ouest, une autre, en anse de panier, plus récente, ferme la galerie à l'est. Le passage est donc complet.

L'Hôtel Hervieu de Pontlouis : Situé sur la Place de l'Église. Au XVIIe siècle, cet Hôtel particulier, situé dans la ville close, était composée de trois habitations. Au XVIIIe siècle, Jacques Rouxelin de Longbois réunira l'ensemble en une façade typique de cette époque. La porte, au linteau largement cintré et très sculpté, sert de point d'équilibre aux 13 grandes fenêtres. Un balcon de pierre avec balustrade en fer forgé apporte une note de fantaisie. Côté place, l'appareillage du mur en pierre avec ses rangées régulières de moëllons est remarquable. Un porche discret s'ouvre sur la cour intérieure. À noter sur la toiture, une tête de monstre, élément d'époque médiévale. Une place nous informe qu'Honoré de Balzac situe l'action de sa nouvelle. "Le Réquisitionnaire", dans cette maison, le personnage principal étant Mme de Dey (autre nom de cet Hôtel).

Église Notre-Dame : La première église fut édifiée au tout début du XIIe siècle. De l'époque romane ne subsistent que le portail ouest, la partie inférieure des piliers, les quatre maîtres-piliers de la croisée du transept avec les arcades romanes. Le chœur gothique flamboyant, les déambulatoires et la nef nord, sont ajoutés vers 1466. En 1517, la Chapelle du Rosaire, consacrée à la Vierge Marie, est ajoutée à l'extrémité du chœur ainsi que la barrière entourant le chœur et une quinzaine de verrières. Classé Monuments historiques. En juin 1944, les bombardements américains causèrent de graves dégâts. Un vitrail, datant de 1955, évoque la libération de Carentan par la 101e Airborne.

La Maison d'Armateur : On peut voir ici une belle façade d'une maison d'armateur second Empire avec blason : bateau à vapeur. À quelques mètres, vous apercevez cet étonnant portail sur une façade de maison du XIXe siècle.

Port de Plaisance (2) : Carentan a toujours eu un port à des endroits différents, notamment aux Moyen-Âge à proximité des murailles de la ville au « Quai-au-Vin » dans le lit de la rivière des Gouffres qui se jetait dans la Taute. Sous l'impulsion de Napoléon 1er, dès 1805 des canaux sont creusés, des écluses sont installées, un nouveau port utilisant le magnifique canal du Haut Dick avec une écluse à double sassement ouvre en 1851. Un trafic important entre le Havre, l'Angleterre et Carentan se développa alors apportant prospérité à la ville et ce jusqu'en 1940. En juin 1944, les écluses étant détruites, l'ensablement reprit. Après plusieurs années de travaux, un port de plaisance est inauguré en 1983. Il est classé Pavillon Bleu d'Europe pour son accueil et la qualité de ses équipements. Le sentier Le Haut Dick, le long des berges, vous permet de faire une agréable promenade autour du port en passant au Pont-Canal et aux écluses.

Le Pont Canal : Il a été conçu afin de ne pas détériorer la perspective du canal dans le site sensible des marais. Architecture du XXe siècle, cet ouvrage d'art est unique en France. Il permet le passage de la RN 13 en 4 voies sous le bassin à flots entre le port de plaisance et la mer. L'un des principaux problèmes posés par cette conception est celui de la résistance aux poussées hydrostatiques résultant de la présence d'une nappe d'eau quasi affleurante, la chaussée se trouvant située 10 m en dessous du niveau du canal. Un drainage des eaux est effectué par pompage ; une surveillance permanente a été mise en place. D'un point de vue esthétique, l'architecte, Charles Lavigne, a eu l'idée d'exploiter la présence de butons qui reprennent les poussées exercées latéralement sur les parois, pour évoquer la membrure inversée d'une coque de navire en bois. En attendant, ne soyez pas surpris si, par hasard en passant sous le pont canal, vous apercevez un voilier passer au-dessus de votre voiture !

Chenal de la Baie des Veys : Depuis les écluses du Port de Plaisance, magnifique vue sur le chenal de Carentan à la mer dans la Baie des Veys, large estuaire où se jettent les quatre fleuves qui irriguent le marais : à droite la Douve, à qui gauche la Taute. Dans cette baie se produit un phénomène naturel : le mascaret.

Le couvent des Augustines : L'ensemble se compose aujourd'hui d'un corps principal majestueux et de deux "ailes" en retours. L'aile gauche "polychrome", la plus ancienne, fut bâtie de 1644 à 1652 par les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame, qui inaugurèrent leur couvent en 1652. Un avant-corps vient rythmer la façade. On remarquera une très belle série de cinq baies géminées d'inspiration Renaissance arrondies par le haut et séparées par une colonne dont le chapiteau ionique est orné de coquilles, monogrammes et symboles religieux. À l'extrémité se trouvait une chapelle et un cimetière fermant ainsi la cour intérieure "actuel cinéma). Le corps principal, datant de 1717 à 1719, se compose de trois avant-corps : deux angulaires avec frontons triangulaires, un central avec fronton semi-circulaire. Un incendie le ravagea en 1987. L'aile droite datant de la fin du XVIIIe siècle servit d'école et de pensionnat aux Soeurs (actuelle médiathèque). En novembre 1792, les religieuses furent chassées, mais les bâtiments ne furent pas vendus comme bien nationaux. Ils servent de caserne, gendarmerie, d'écoles et enfin d'Hôtel de ville depuis 1926. Entre juin et août 1944, le Major John Maginnis, officier en charge des affaires civiles et administrateur du bureau des affaires civiles américaines, s'est installé dans ce lieu. Ce bureau avait pour mission de contrôler et d'assurer la sécurité des populations civiles dans les zones de guerre afin de participer au retour à la normale de la vie des Carentanais.

Le lavoir des Fontaines : Ce très imposant lavoir fut construit en 1784 dans le très vieux quartier dit « des Fontaines ». Le lavoir, grand bassin peu profond, en larges dalles de pierres appareillées est à ciel ouvert. Il est entouré d'une galerie de colonnes massives en pierres de Caen taillées couverte d'une imposante charpente de bois. De superbes gargouilles en pierre sculptée agrémentent ce bassin.

Autres randonnées dans le secteur

Distance 6.64km Dénivelé positif +9m Dénivelé négatif -9m Durée 1h55 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Hilaire-Petitville - 50 - Manche

Tour du port de plaisance. Passage à l'écluse et aux deux clochers.

Distance 8.52km Dénivelé positif +35m Dénivelé négatif -35m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Montmartin-en-Graignes - 50 - Manche

Cet itinéraire nous permet d'appréhender la marche le long d'un chemin de halage et de gagner les terres qui dominent le marais.

La Vieille Digue à Brévands
Distance 7.9km Dénivelé positif +23m Dénivelé négatif -23m Durée 2h20 Facile Facile
Départ Départ à Brévands - 50 - Manche

Partez à la découverte de Brévands, petit village pittoresque de la baie des Veys au cœur des polders, riche en patrimoine bâti et naturel. Parcourez les chemins de terre, longez la Douve et admirez les bâtiments typiques du territoire.

Distance 13.88km Dénivelé positif +35m Dénivelé négatif -35m Durée 4h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Montmartin-en-Graignes - 50 - Manche

Cet itinéraire vient en ajout de l'itinéraire intitulé: entre terre et marais -1-.

Distance 8.75km Dénivelé positif +41m Dénivelé négatif -41m Durée 2h35 Facile Facile
Départ Départ à Montmartin-en-Graignes - 50 - Manche

Empruntant les nouveaux chemins issus du remembrement de Montmartin-en-Graignes, ce circuit permet de parcourir la campagne en bordure de marais. Il offre de très beaux points de vue.

Distance 7.76km Dénivelé positif +12m Dénivelé négatif -36m Durée 2h15 Facile Facile
Départ Départ à Montmartin-en-Graignes - 50 - Manche

Cette petite randonnée nous mène du bourg de Montmartin-en-Graignes au Château de la Rivière à Saint-Fromond, lieu de nidification de nombreuses cigognes.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.