Dans le bois de Ringeldorf et les collines de Morschwiller

Cette randonnée agréable offre une mosaïque de paysages ainsi que quelques points de vue parmi les plus photogéniques du territoire. On croise sur l’itinéraire un ancien abri de vignes. Au Geiersberg, un banc napoléonien en grès des Vosges permet de savourer le panorama à 261 m d’altitude : la Forêt de Haguenau et l’Outre-Forêt font partie du décor. Sur les hauteurs de Morschwiller, on domine la plaine d’Alsace et la vue s’étend des Vosges du Nord jusqu’à la Forêt Noire.

Fiche technique
n°4148031
Une randonnée Pfaffenhoffen créée le mardi 06 octobre 2020 par pgetrochon. MAJ : mardi 09 novembre 2021
Durée Durée moyenne: 3h10[?]
Distance Distance : 9.43km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 171m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 162m
Point haut Point haut : 292m
Point bas Point bas : 172m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Pfaffenhoffen (67350)
Départ Départ : N 48.845712° / E 7.612871°
Carte Carte IGN : : Ref. 3714ET - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Porte, rue des Tanneurs Maison décorée au carrefour de la rue de la gare et de la rue de Haguenau Niedermodern et sa campagne au Nord Ancien abri des Vignes (17ème siècle)

Description de la randonnée

Se garer Place Helmstetter à Val-De-Moder.

(D/A) Quitter le point de stationnement vers l'Est et en gagnant la Rue des Tanneurs prendre à droite pour remonter tranquillement vers le carrefour avec la Rue de Haguenau. Traverser prudemment le carrefour du côté gauche (passage protégé) et admirer la belle façade de la maison en retrait dans le carrefour.

Continuer en légère montée sur la D 519 (Rue de la Gare) avec de belles maisons et devantures d'entreprises.
Traverser la rue pour être du côté droit de celle-ci. Dans le carrefour en triangle, voir le monument en forme d'obélisque. Continuer tout droit pour franchir le passage à niveau.

(1) Bifurquer aussitôt à gauche dans la Rue de Strasbourg : au début de cette rue se trouvent quelques places de parking. Poursuivre dans le chemin qui part en direction du Sud-Est en s'écartant du lotissement apparu à main gauche. Le chemin, peu marqué, monte à travers une prairie, passe à droite d'un petit bosquet et rejoint une petite route venant de Niedermodern. Possibilité de faire une petite halte sur un banc à cet endroit.
Environ deux cent mètres plus loin, un chemin part vers la droite : à partir de là, le balisage est bien marqué.

(2) Prendre le chemin de droite en montée. Au moment où la pente du chemin s'adoucit, le parcours arrive à un ancien abri des vignes, bâtiment du XIXe siècle qui permettait aux vignerons de se mettre à l'abri et sans doute d'y laisser des outils ou des produits. Continuer en direction d'une vigne et la contourner en la gardant à main gauche. Le chemin amorce alors une descente vers la route de Strasbourg (D 110).

Traverser avec prudence cette route et continuer en face dans un chemin qui ne tarde pas à passer sous la ligne à haute tension et rejoint le Ruisseau du Hengstbaechel. Traverser le cours d'eau grâce à un petit pont en bois et suivre le sentier qui part vers la droite et entre dans la forêt. Aller jusqu'à un croisement de chemins dans le bois.

(3) Virer à gauche dans le chemin en montée. Au premier croisement de chemin suivant, prendre celui de droite quasiment à l'horizontale et passer un premier croisement de chemins.

(4) Tourner à gauche au suivant (croisement de chemins en T). Reprendre la montée à travers le Bois de Ringeldorf. Au croisement de chemins en T suivant, partir à gauche en direction de l'Est. Cent mètres plus loin environ, emprunter le chemin en face sur la droite qui rejoint un chemin mieux marqué un peu avant la lisière du bois.

À cet endroit, bifurquer à nouveau à droite et poursuivre la montée dans le bois sur ce chemin qui passe près d'une grotte avant de tourner à droite, puis à gauche à angle droit. Le chemin finit par déboucher à la lisière du bois.

(5) Virer à droite et suivre l'orée du Bois Le chemin se dirige ensuite vers Ringeldorf offrant de beaux paysages. Entrer dans Ringeldorf par la Rue de la Forêt en légère descente et aller jusqu'au carrefour avec un chemin d'exploitation en montée sur la gauche.

(6) Bifurquer à gauche dans ce chemin qui monte vers le sommet de la colline. Voir le calvaire sur la gauche à un croisement au moment où le chemin se transforme en petite route. Continuer en face en direction de l'antenne téléphonique.

(7) Sitôt après celle-ci, voir un beau calvaire contre un petit bosquet d'arbres et prendre à gauche le chemin d'exploitation en descente en direction du secteur du Kirchfeld.

(8) Au croisement de chemins en patte d'oie, prendre le chemin de droite qui descend vers un petit bois (marquage au sol). Ce dernier sera à main gauche au moment de franchir le début du vallon où coule le Hengstbaechel. Le chemin alors amorce une petite montée vers le secteur du Hirchlaenge. Sur le sommet de la colline, prendre à gauche un chemin qui rejoint assez rapidement la route D 110.

La traverser prudemment et aller sur le petit parking avec des tables de pique-nique pour faire une halte au niveau du banc napoléonien en grès des Vosges et profiter du paysage (table d'orientation).

(9) Revenir à la route D 110 et la suivre avec grande prudence du côté droit avec possibilité de marcher dans l'herbe en bord de route. Au moment où celle-ci tourne vers la gauche, à environ deux cent mètres du parking, prendre à droite le chemin qui longe une haie d'arbres du côté Nord avec de belles vues sur l'ensemble du Val-de-Moder.

Le chemin commence à descendre et arrive à un croisement en T. Partir dans le chemin de droite en plus forte descente en direction du Nord et aller jusqu'au croisement avec un chemin bien visible arrivant de la gauche.

(10) Bifurquer à gauche dans le chemin qui remonte au sommet d'une colline (altitude 247 m), puis commence à descendre en décrivant un S pour contourner des parcelles de vignes. Voir une meule de l'ancien moulin de la Moder.

Aussitôt après, il rejoint une petite route (barrée à sa jonction avec la route D 110). À cet endroit, voir à main droite un ancien abri de vignes datant du XVIIe siècle. Continuer sur la petite route en direction de l'Ouest tout en profitant des paysages du versant Nord. Au moment de rejoindre le point (2) voir une meule de l'ancien moulin de la Moder.

(2) À partir de là, refaire à l'envers le même itinéraire. À savoir, descendre la route encore sur deux cents mètres environ et bifurquer sur la gauche - au niveau du banc situé à main gauche - dans le chemin qui traverse une vaste prairie pour arriver à la Rue de Strasbourg du côté Ouest du lotissement situé au bas du Steinberg.
Suivre la rue de Strasbourg.

(1) À son débouché sur la route D 259, traverser cette dernière prudemment et bifurquer à droite pour rejoindre la Rue de la Gare et aller au croisement avec la Rue de Haguenau. Traverser celle-ci avec prudence et emprunter la Rue des Tanneurs jusqu'à rejoindre le parking dans la Rue du Docteur Albert Schweitzer sur la gauche (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 172m - Parking Place Helmstetter
1 : km 0.32 - alt. 179m - Carrefour route D419 - Rue de Strasbourg
2 : km 0.97 - alt. 215m - Carrefour de la boucle
3 : km 1.74 - alt. 219m - Bifurcation
4 : km 2.08 - alt. 233m - Croisement de chemin à gauche dans le bois
5 : km 2.97 - alt. 280m - Lisière du bois
6 : km 3.58 - alt. 263m - Croisement Rue de la Forêt - chemin à gauche
7 : km 4.99 - alt. 284m - Antenne
8 : km 5.5 - alt. 248m - Croisement de chemins à Kirchfeld
9 : km 6.61 - alt. 256m - Table d'orientation
10 : km 7.43 - alt. 220m - Croisement de chemins en T
D/A : km 9.43 - alt. 172m - Parking Place Helmstetter

Informations pratiques

Le point de stationnement se situe sur le parking de la Rue du Docteur Albert Schweitzer. À défaut, possibilité de quelques places après le passage à niveau au point (1) : le parking devant la gare est limité à 1 h 30 de stationnement maximum.
Enfin il est possible de partir d'un petit parking Rue Gayling à Niedermodern près d'une école au Sud de la voie ferrée. Dans ce dernier cas prendre la route qui part vers le Sud et rejoindre le circuit peu avant le point (2).

Cette randonnée en terrain varié nécessite d'être bien chaussé.

Cette randonnée est balisée, sur l'essentiel du parcours (à partir du (2) ), Anneau Rouge sur fond blanc. C'est le circuit des Collines balisé par le Club Vosgien. En complément il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une bonne lecture du paysage. Les points de passage (avec leurs coordonnées GPS et la distance depuis le point de départ constituent des aides pour le randonneur qui découvre le circuit.

Randonnée réalisée par l'auteur le 28 octobre 2021.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Pfaffenhoffen
Antiquité
Le bourg de Pfaffenhoffen s'est développé autour d'un croisement de deux chemins celtiques, l'un longeant la Moder d'est en ouest, l'autre reliant Brumath à la région de Niederbronn.

Moyen Âge
Dès les VIIe - IXe siècles, l'abbaye bénédictine de Wissembourg possédait d'importantes propriétés en Alsace, au Palatinat et en Lorraine. Le nom de Pfaffenhoffen est composé de deux particules: « Pfaff » et « hoffen ». En langue germanique ancienne, Pfaff désignait un ecclésiastique, un clerc, hoffen se traduit par cour, ferme. Pfaffenhoffen était donc une cour domaniale d'un couvent, d'une abbaye. Un acte de donation de cette vénérable institution, cite, en l'an 773, pour la première fois, le domaine de « Matra Villa » comprenant, sans doute, les villages jumeaux Pfaffenhoffen et Niedermodern. Par la suite, les moines de Wissembourg y fondèrent l'Église Saints-Pierre-et-Paul.
En 1017, « Paphenhoven » est mentionné, en tant que « Bien d'Empire » (Reichslehen) dans un acte de l'empereur Henri II. En 1334, Louis III de Lichtenberg possédait la moitié de Pfaffenhoffen et de Niedermodern, conjointement avec les sires d'Ochenstein, qui dès 1293, avaient été investis de leur part par le Roi Adolphe de Nassau, au titre de fief de la noblesse impériale.

Renaissance
Depuis le XVIe siècle, Pfaffenhoffen est un centre commercial important de la région. Les marchés hebdomadaires et les foires trimestrielles attirèrent toujours une foule d'acheteurs et de marchands. Le commerce du cuir, de drap, de poterie était florissant. La réglementation locale de ce commerce fut consignée dès 1513 dans le Fleckenbuch de Pfaffenhoffen. Au milieu du XVIIe siècle, Pfaffenhoffen était le siège de la confrérie des bergers de près de 200 communes de la Basse-Alsace et détenait ainsi le monopole du commerce de la laine. Les paysans, venus d'une trentaine de villages des environs, y proposaient leurs grains, leur beurre et d'autres produits de la ferme. De nombreux artisans, restaurateurs, brasseurs profitèrent de cette activité et contribuèrent à la renommée du bourg.
L'Église Saints-Pierre-et-Paul, fondée par les moines de Wissembourg dès le VIIIe ou IXe siècle, était devenue un archiprêtré et l'église-mère de six communes environnantes. En 1545, la Réforme fut introduite dans le comté de Hanau-Lichtenberg. Puis le 8 avril 1546, le Premier synode protestant du comté de Hanau-Lichtenberg s'est tenu dans le bourg dans le but d'organiser le nouveau culte. Sur ordre de Louis XIV, l'église Saints-Pierre-et-Paul est déclarée simultanée le 28 juillet 1685. Elle accueillit les deux cultes jusqu'à l'inauguration de la nouvelle église protestante, le 6 septembre 1885. La population de Pfaffenhoffen a été éprouvée par tous les malheurs et les destructions causés par les guerres sévissant dans la région du XIVe au XVIIIe siècle : guerre de Cent Ans, des Paysans, des Religions.

La guerre de Trente Ans
Pfaffenhoffen a été particulièrement éprouvée par la guerre de Trente Ans, en 1632 une bataille décisive ayant eu lieu sur les hauteurs au sud du bourg. Les guerres de la Succession d'Espagne et les guerres de la Révolution apportèrent également leurs lots de souffrances à la population.

Source : Wikipedia (extraits)

Autres randonnées dans le secteur

Le grand circuit de Stocklach
Distance 8.88km Dénivelé positif +82m Dénivelé négatif -75m Durée 2h45 Facile Facile
Départ Départ à Uberach - 67 - Bas-Rhin

D’Uberach au charmant village de Mietesheim, en passant par la forêt indivise de Haguenau et le long du camp de Neubourg, ce circuit vous mènera à travers de majestueux chênes et hêtres et mettra en lumière le passé comme le présent militaire de la forêt.

Distance 12.75km Dénivelé positif +190m Dénivelé négatif -184m Durée 4h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ringendorf - 67 - Bas-Rhin

Randonnée sans difficulté au pays de Hanau à travers des paysages vallonnés, des vergers. Jolies fermes et maisons à colombages à Ringendorf, Buswiller et Issenhausen.

Le Parcours Permanent à Schweighouse-sur-Moder
Distance 10.46km Dénivelé positif +18m Dénivelé négatif -18m Durée 3h00 Facile Facile
Départ Départ à Schweighouse-sur-Moder - 67 - Bas-Rhin

Sur ce parcours urbain et forestier, au départ de Schweighouse-sur-Moder, vous cheminerez à travers les pineraies du Sud-Ouest de la forêt indivise et croiserez à de nombreuses reprises le cours de deux rivières, la Zinsel du Nord et la Moder.

Sentier des champs au canal à Schwindratzheim
Distance 4.82km Dénivelé positif +6m Dénivelé négatif -6m Durée 1h25 Facile Facile
Départ Départ à Schwindratzheim - 67 - Bas-Rhin

Voici un parcours partant du stade de foot de Schwindratzheim, jusqu'au pont de Waltenheim avant de reprendre le long du canal de la Marne au Rhin, jusqu'au pont de Schwindratzheim à nouveau.

Château de Lichtenberg au départ d'Ingwiller
Distance 13.15km Dénivelé positif +344m Dénivelé négatif -336m Durée 4h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ingwiller - 67 - Bas-Rhin

Sympathique randonnée d'une difficulté moyenne dont le point d'orgue est le magnifique château de Lichtenberg.
Vous vous promènerez majoritairement sur des sentiers et dans une forêt de feuillus bénéficiant ainsi du soleil de début de printemps, mais en étant à l'ombre en été.

Sentier géologique du Bastberg
Distance 5.88km Dénivelé positif +101m Dénivelé négatif -98m Durée 2h00 Facile Facile
Départ Départ à Bouxwiller - 67 - Bas-Rhin

Sentier géologique jalonné de sept curieuses constructions (chortens) retraçant l'histoire géologique de la région, jusqu'à atteindre le sommet du Bastberg, classé réserve naturelle depuis 1989.

Distance 17.25km Dénivelé positif +205m Dénivelé négatif -200m Durée 5h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ingwiller - 67 - Bas-Rhin

Randonnée agréable pour une mise en jambes. Idéale en début mai quand la nature se réveille. Passage par un impressionnant éperon rocheux (belle vue) et des grottes. On marche le plus souvent à l'ombre et la randonnée suit une rivière sur la dernière partie du trajet. Egalement agréable en plein été.
(mis à jour mai 2020)

Dans la plaine de Morsbronn-les-Bains
Distance 10.29km Dénivelé positif +27m Dénivelé négatif -27m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Morsbronn-les-Bains - 67 - Bas-Rhin

Belle randonnée facile en plaine dans la vallée de la Bieberbach et de la Sauer. Elle permet de voir en plus de beaux paysages, plusieurs calvaires et le bâti traditionnel alsacien.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.