Crête du Hautacam et Pic du Mont vers le Montaigu

Magnifique randonnée sportive sur les crêtes à 2000m face au Pic du Midi de Bigorre.
Bien qu'en dehors des pistes balisées elle est assez fréquentée en été. En hiver, elle est totalement à l'écart des randonneurs, particulièrement dans la dernière partie (voir remarque dans Infos Pratiques en dessous).
En hiver, comme en été, réservez ce parcours à un temps parfaitement dégagé et ensoleillé, car la vue y est remarquable et vous ne regretterez pas vos efforts.

Fiche technique
n°226148
Une randonnée Beaucens créée le vendredi 18 mars 2016 par MCTOUL. MAJ : samedi 27 janvier 2018
Durée Durée de l'auteur : 6h
Distance Distance : 10.24km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 539m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 490m
Point haut Point haut : 2028m
Point bas Point bas : 1616m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Non
En raquettes à neige En raquettes à neige
Régions Régions : Pyrénées, Massif du Montaigu
Commune Commune : Beaucens (65400)
Départ Départ : N 42.970991° / O 0.002914°
Arrivée Arrivée : N 42.968501° / E 0.001907°
Carte Carte IGN : : Ref. 1647ET - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Sous le Pic de Barran, au collet, vue sur la vallée de l'Adour de Lesponne Crête entre le Col de Barran et le col des Rosques (2040m) Clot du Serpent Bout de la randonnée

Description de la randonnée

En hiver, le départ s'effectue du petit parking du Col de Tramassel (ou de Buraü), près du départ du téléski. Il s'agit du parking immédiatement en-dessous du parking de l'observatoire astronomique.
En été, on préférera prendre le bout de piste qui mène au parking du Col du Moutala pour démarrer directement la randonnée en pleine nature.

(D) Au bout du parking du Moutala, prendre le circuit contournant le Pic de Naüit (Naouit) par le Sud et rester sur la courbe de niveau dans un premier temps.

(1) A la fourche, amorcer la montée vers le Col du Clot du Serpent (2). Ne pas descendre, sinon vous vous retrouvez au Lac de Layous ou au Lac d'Isaby. Jusque là l'ascension est tranquille et sans encombre.

Suivre ensuite approximativement une route parallèle à la crête en laissant celle-ci sur la droite pour atteindre un petit collet sans nom (3). Ce dernier, qui est parfois appelé collet du Clot du Serpent abusivement, est le point de jonction du sentier d'été normal (en-dessous se trouve un abreuvoir et un point d'eau constitué de 2 anciennes baignoires).

Comme on ne peut plus suivre la crête du fait qu'elle est rocheuse, poursuivre l'ascension légèrement sur sa droite. C'est la portion la plus délicate.
NB : La pente est assez raide et le dévers est très défavorable aux raquettes à neige. Les skieurs s'en sortent mieux. J'ai même déchaussé au dernier tiers du parcours entre (3) et (4) pour éviter la glissade de la raquette droite dans le dévers. Il faut noter que j'étais le 1er raquetteur à passer, juste derrière 3 skieurs. J'ai vu des raquetteurs abandonner dans cette montée...

(4) On atteint un collet sans nom, juste au Sud du Pic de Barran. La vue est déjà très intéressante. On devine tous les parcours vers les lacs (Ourrec, Bassias, Bleu, Vert, ...), les sommets des pics entre 2400 et 2600m et le magnifique cirque de la Grande Estiberre.

(5) Quelques dizaines de mètres plus haut, on atteint le sommet du Pic de Barran et son haut cairn qu'on voit de très loin.

Désormais, toute l'ascension va se poursuivre sur la crête. Sur la droite, la multitude des pics jusqu'au "géant de Bigorre", le Pic du Midi de Bigorre (2876m) et le début de la vallée de Lesponne. Sur la gauche, les crêtes Nord du Hautacam, le Piémont, le massif de la réserve du Pibeste-Aühlet, jusqu'à Lourdes et Tarbes. En ligne de mire le Pic du Montaigu (2339m), accessible en randonnée seulement en été. Selon le cas, on grimpe ou on descend.

(6) On franchit les 2000m au Pic du Mont, puis on redescend jusqu'au Col de Barran à 1934m (7). A partir du col, l'ascension est constante et régulière sans fatigue excessive.

(8) On atteint ensuite un soum sans nom à 2045m qui fait face aux Pènes de Barran et au Col des Rosques (2018m).

Pour moi, la randonnée s'arrête là, car pour poursuivre il faut franchir un ressaut d'environ 20m, que j'estime trop raide et donc trop dangereux en raquettes et sans assurance.

De là, la vue est déjà magnifique à 360°. Le Montaigu semble encore assez lointain. Le Pic du Midi de Bigorre veille sur toute cette blancheur immaculée. C'est dans cette solitude paisible que je casse la croûte, au sommet d'une petite brèche, protégé du vent, face à la crête inaccessible...
NB : c'est par cette brèche que se continue le parcours en été.

Le retour s'effectue par le même chemin jusqu'au Col de Barran (7)
Ensuite je ne choisis pas la voie de la facilité en préférant rejoindre le Clot du Serpent (9) que je dominais à l'aller.

En hiver, la descente continue jusqu'à la cote 1760m s'effectue à l'à-peu-près, au feeling en évitant les pentes trop raides (pour cause de dévers) et les trous du relief (pour cause de risque de failles ou de torrents masqués).
NB : En suivant ma trace GPS, vous ne serez pas trop inquiété, car les traces des sentiers d'été sont invisibles et celle que j'abandonne volontairement à 1820m me permet de ne pas emprunter des passages que j'estime trop dangereux en raquettes.

En été, il vaut mieux rejoindre le sentier dont la trace est parfaitement visible sur la carte.

Dans le fond du Clot du Serpent, je ne peux pas prendre le parcours qui emprunte le sentier contournant le Pic de Naüit par le Nord. Il est très enneigé, on y aperçoit des barres rocheuses ou des pènes non sécurisées.
Je préfère remonter à proximité du Col du Clot du Serpent, en contournant plus facilement le soum sans nom coté 1707m et en rejoignant la fourche passée à l'aller (1).

Ensuite, suivre la même trace qu'à l'aller pour rejoindre le parking (A).

Points de passage :
D : km 0 - alt. 1619m - Col de Tramassel ou de Buraü (1599m)
1 : km 2.02 - alt. 1730m - Fourche - Prendre à gauche
2 : km 2.31 - alt. 1741m - Col du Clot du Serpent
3 : km 2.67 - alt. 1803m - Collet (faux Col du Clot du Serpent)
4 : km 3.55 - alt. 1963m - Collet du Pic de Barran - Prendre à gche vers Pic
5 : km 3.67 - alt. 1969m - Pic de Barran
6 : km 4.23 - alt. 1982m - Pic du Mont
7 : km 4.8 - alt. 1925m - Col de Barran (1934m)
8 : km 5.65 - alt. 2023m - Soum sans nom (2045m)
9 : km 7.98 - alt. 1750m - Clot du Serpent
A : km 10.23 - alt. 1670m - Col de Tramassel ou de Buraü (1599m)

Informations pratiques

Le descriptif porte sur une randonnée effectuée en hiver avec 80 à 150cm de neige. Evidemment aucun sentier n'est visible ! L'essentiel du parcours utilisera soit des traces de skieurs ou raquetteurs précédents, soit le suivi d'une trace GPS.

Temps indiqué
J'ai fait ce parcours en raquettes en presque 5h30, temps de pause et pique-nique compris. C'est un temps compté assez large. En été on peut aisément diviser par 2.

Difficulté
J'ai classé "Difficile" (hiver) en raison des nombreux passages en dévers et les portions hors sentier (bien sûr) mais aussi hors circuit balisés. C'est un parcours sportif où il faut garder son sang froid.
(Attention : certains passages très pentus sont à éviter en cas de menace avalanche élevée (se renseigner sur les sites spécialisés, aux bureaux des guides ou en station)).

En été, la difficulté est "Moyenne".

Points d'eau
En hiver avec neige, aucun point d'eau.
En été, le seul point d'eau est celui de la cote 1776m, juste en-dessous du faux-col du Clot du Serpent, mais il faut redescendre un peu (ou changer légèrement le circuit).

Abris
Aucun abri sur le parcours.

Matériel
En été, prévoir un équipement habituel de randonneur en moyenne montagne (chaussures de randonnées, vêtements adaptés, vêtement de pluie, eau, nourriture, couverture de survie, couteau, boussole, carte, sifflet...).
En hiver avec neige, prévoir obligatoirement les raquettes à neige (ou skis de rando), de la crème solaire, du baume à lèvres, un GPS ou l'application visorando sur le smartphone, des gants, des vêtements chauds adaptés, une boisson chaude, un bonnet, des lunettes de soleil adaptées au rayonnement sur la neige, ...

Fréquentation
En hiver avec neige, le circuit est relativement fréquenté par des skieurs de randonnée jusqu'au Pic de Barran, même en semaine hors vacances scolaires, pour peu qu'il fasse très beau, ce qui était mon cas.
Ensuite c'est la solitude totale jusqu'au bout. Au retour, quelques randonneurs ou skieurs à partir du Clot du Serpent.
En été le parcours est relativement fréquenté, dans toutes ses variantes, crêtes et hors crêtes.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1647ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

On admire toute une série de pics pendant toute la randonnée et une vue remarquable sur les cimes.

A faire à proximité :
- en hiver : du ski au Hautacam.
- en été : les lacs (Ourrec, Bassias, Bleu, Vert, ...), les sommets des pics entre 2400 et 2600m au Sud de la randonnée (Pic et Soum Léviste, Soum Arrouy, Soum de Lascour, ...) et le magnifique cirque de la Grande Estiberre.

Autres randonnées dans le secteur

Liset de Hount Blanque en boucle
Distance 8.62km Dénivelé positif +875m Dénivelé négatif -884m Durée 5h Moyenne Moyenne
Départ Départ à Campan - 65 - Hautes-Pyrénées

Très jolie boucle en raquette (ou ski de randonnée) qui permet de voir en permanence la chaine des Pyrénées centrales.

Col et Lac de Soum - Col de Cantau depuis Marsous
Distance 10.52km Dénivelé positif +724m Dénivelé négatif -724m Durée 6h Difficile Difficile
Départ Départ à Arrens-Marsous - 65 - Hautes-Pyrénées

Très jolie boucle en raquettes hors des chemins courus. Dans la neige et hors balisage permanent, il convient de bien suivre le descriptif. L'effort est récompensé par un paysage enneigé à perte de vue.
Cette randonnée peut s'effectuer sans ennneigement.

Refuge du Haugarou depuis le col de Couraduque (1367m)
Distance 7.06km Dénivelé positif +469m Dénivelé négatif -468m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Aucun - 65 - Hautes-Pyrénées

Petite randonnée familiale l'été mais un peu plus physique l'hiver. C'est un standard de la région d'Argelès-Gazost qui vous est proposé là.
Un large sentier bien balisé mène les randonneurs de la mini-station de sports d'hiver du col de Couraduque jusqu'au refuge du Haugarou qui est en fait une belle hôtellerie de montagne.
En hiver on pratique ce sentier en raquettes à neige!

Lac de Gaube par Pont d'Espagne
Distance 5.46km Dénivelé positif +299m Dénivelé négatif -299m Durée 3h Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cauterets - 65 - Hautes-Pyrénées

Ce joli lac de moyenne montagne (1731m) sur le GR®10, facile d'accès, est surplombé par des sommets à plus de 2500m. Il permet une agréable randonnée de quelques heures. Son accès est également possible l'hiver, sous la neige, à pied ou en raquettes à neige. La longue traversée de la magnifique forêt le long du Gave du Gaube, sur le flanc de la côte de Gaube, rend encore plus belle la découverte des montagnes à l'arrivée sur le premier lac des Huats et la face Nord du Vignemale à destination.

Du Pont d'Espagne au refuge du Marcadau ou refuge Wallon en raquettes
Distance 15.49km Dénivelé positif +660m Dénivelé négatif -656m Durée 6h Moyenne Moyenne
Départ Départ à Cauterets - 65 - Hautes-Pyrénées

Très jolie randonnée assez longue et agréable. Si vous partez tôt et qu'il a neigé c'est une très agréable montée au refuge qui vous attend.

Refuge Baysselance via Oulettes de Gaube et Hourquette d'Ossoue
Distance 21.53km Dénivelé positif +1489m Dénivelé négatif -1489m Durée 12h Très difficile Très difficile
Départ Départ à Cauterets - 65 - Hautes-Pyrénées

Grande randonnée par la Vallée de Gaube, les Oulettes et la Hourquette d'Ossoue, dans les pentes du Vignemale, avec nuit au Refuge Baysselance.
Le circuit proposé est hivernal en raquettes ; il reste quasiment partout fidèle au tracé du GR®10 et ne s'en écarte que dans la montée à la Hourquette, approchant "à toucher" le glacier du Petit Vignemale (ou des Séracs).
L'ascension finale est rude, les paysages sont époustouflants, les lieux sont mythiques des hautes heures du Pyrénéisme !

Soum de la Génie Braque en boucle via Cabanes d'Isarce et d'Aülhet
Distance 15.9km Dénivelé positif +1261m Dénivelé négatif -1260m Durée 8h Difficile Difficile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Exceptionnelle et magnifique grande boucle sur les hauteurs de Saint-Pé-de-Bigorre, dans la forêt de Tres-Croutz, puis sur la crête des soums de Maletaule. Ce circuit tourne autour du torrent de la Génie Braque qui alimente en eau le village en contrebas. Sur les estives, les paysages sont magiques été comme hiver, côté Nord (St-Pé) et côté Sud (chaîne principale des Pyrénées).

Col du Pourteillou et Crête du Soum Braqué (2304m)
Distance 8.97km Dénivelé positif +833m Dénivelé négatif -830m Durée 5h Difficile Difficile
Départ Départ à Gèdre - 65 - Hautes-Pyrénées

Magnifique parcours hivernal sur le Plateau de Saugué avec en point de mire le très spécial mais adorable Col du Pourteillou. En cerise sur le gâteau, la crête du Soum Braqué permet quelques frissons sans danger mais surtout une vue imprenable sur le Cirque de Gavarnie et les sommets frontaliers.

(!) Attention ! les passages en crête sont aériens et certains très pentus sont à éviter en cas de menace d'avalanche élevée.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.