Boucle du Béout

Tour de la Cité Saint-Pierre par la crête du Béout, passage par la croix sommitale et l'ancienne station du téléférique (sic) et descente par un chemin différent, par le Sud-Est avec vue sur Lourdes, le Gave de Pau et le début de la Vallée des Gaves.
Cette randonnée en site sauvage, peu ou pas balisée et avec des sentiers peu visibles en été et envahis de fougères, la rend accessible uniquement à des "aventuriers" de plus de 10 ans que la découverte de ce petit sommet n'effraiera pas !

Fiche technique
n°478724
Une randonnée Lourdes créée le dimanche 12 février 2017 par MCTOUL. MAJ : jeudi 07 novembre 2019
Durée Durée moyenne: 2h00[?]
Distance Distance : 4.04km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 341m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 340m
Point haut Point haut : 776m
Point bas Point bas : 435m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Pyrénées, Lavedan
Commune Commune : Lourdes (65100)
Départ Départ : N 43.090705° / O 0.059612°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1647ET
Téléchargez : -
14- L'ancienne gare du téléphérique du Béout transformée en bergerie 13- Fantomatique ancienne gare d'arrivée du téléférique du Béout 12- La Cité Saint-Pierre nichée au creux de Milhas au pied du Béout 10- De l'ancienne gare d'arrivée du téléphérique du Béout en direction de la gare d'arrivée dans Lourdes

Description de la randonnée

Attention, je reprends ici un commentaire de visorandeur peu habitué aux randonnées en site sauvage :
"Si vous aimez vous perdre cet été dans les fougères et les tiques, cette balade est faite pour vous.
Le tracé est impossible à suivre, les fougères cachent toute trace de sentier. Le balisage quasiment invisible en été."
Bien que très proche de la ville, et donc fréquenté par des gens plus habitués aux rues piétonnes, qu'aux sentiers de randonnées, nous somme ici en montagne, en moyenne montagne plus exactement. Si on s'écarte du sentier indiqué, on risque de se retrouver au-dessus de dangereuses falaises (indiquées en trait noir gras sur la carte).
Le décor est planté !

Depuis le centre-ville de Lourdes, gagner les pentes du Béout en suivant "la Cité Saint-Pierre" ou "auditorium Padre Pio" ou encore "Village des jeunes". Se garer soit à proximité de l'entrée de la Cité Saint-Pierre, soit sur l'un des parkings de l'établissement (si le service de gardiennage accepte de vous laisser entrer, particulièrement en basse saison).

(D/A) Pénétrer sur le site de l'établissement par le chemin communal goudronné qui le traverse. Gagner rapidement les hauteurs du site, en laissant sur la droite 2 grands bâtiments d'hébergement (Pavillons Saint-Vincent-de-Paul et Ozanam) et sur la gauche un autre grand bâtiment (avec mention "Bureau des guides" et "Accueil").

Poursuivre en montant. Laisser ensuite sur la droite une série de 3 autres pavillons d'hébergement (indiqués "Sainte-Anne, Saint-Martin et Saint-Jacques"). Continuer l'ascension, toujours sur une petite route goudronnée longeant le début d'un bois sur la gauche, bordé d'un muret de pierres rustique et de prés sur la droite. Passer une grange sur 2 niveaux à flanc de coteau et poursuivre la route, toujours dans l'enceinte de l'établissement "Cité Saint-Pierre" vers la ferme de Mouniquet.

(1) À la cote 526, on trouve un petit parking sur la droite et une pancarte en bois "Béout" (photo).
Ne pas poursuivre vers les bâtiments agricoles à gauche (ferme Mouniquet), propriété privée sous fermage.
Suivre l'indication et franchir une barrière pastorale en chicane. On sort à cet endroit de la propriété de l'établissement.

Comme depuis le début du parcours, on va suivre une boucle sans aucun balisage. Attention de ne pas s'écarter des sentiers bien matérialisés ou des simples traces parfois. Immédiatement après la barrière, bifurquer à gauche le long du grillage en montant sur le talus. Puis un sentier gravit alors sur la droite quelques dizaines de mètres de dénivelé à travers un pré. Bien rester sur le flanc droit du coteau, ne pas couper à travers prés.

Arriver sur un petit "pla", plus ou moins bien fauché selon la saison, prendre à gauche serré pour passer en amont d'une courte haie d'arbres avec un muret de pierres à son pied. Il n'y a pas toujours de sentier bien tracé (surtout au début de la saison estivale, quand il n'a pas encore été emprunté).

Ne pas tenter de contourner le petit soum du Turoun Esplat par la droite. Gagner son modeste sommet à 633m au-dessus de Mouniquet et prendre sensiblement la direction du Sud. Au bout de ce nouveau "pla", à la cote 620, la pente se fait très ardue.
Choisir toutefois de poursuivre sur ce sentier à droite en direction de la croix du sommet du Béout. On laisse ainsi les escarpements de l'Ouest.

(2) On atteint le sommet à 791m. De là-haut, vue sur la ville de Lourdes et alentours, le vallon de l'Arboucau et le Soum d'Ech à l'Ouest, la vallée de Batsurguère au Sud-Ouest, la chaîne principale des Pyrénées dans le lointain au Sud et le "grand-frère" et concurrent le Pic du Jer (948m) et son funiculaire.

On poursuit alors le circuit en direction du belvédère de l'ancien téléphérique et le pylône de radiocommunications, que l'on va avoir en vue directe.

Le sentier redescend à travers les fougères. En suivant la crête, on passe auprès d'un premier bloc rocheux isolé, parfaitement visible de loin (photo), puis à la cote 765 on atteint un groupe de 2 blocs (photo), dont le fameux "Rocher Mystérieux", mentionné sur la carte IGN. Ces blocs en granit, alors que l'ensemble des roches présentes ici est en calcaire, ont longtemps posé question, d'où ce nom de Mystérieux. Aujourd'hui on sait qu'ils ont été traînés ici par les glaciers et proviennent probablement de Cauterets ou de Gavarnie. On les définit comme des "blocs erratiques".

La fin du parcours par le collet du Béout, entre le Grand Béout (la croix) et le Petit Béout (l'antenne), est assez chaotique à travers des lapiaz et une végétation dense et basse (photo).

On atteint le belvédère en 1h15 depuis le départ (pour de bons marcheurs ; comptez 1h30 à 1h45 en faisant des pauses). La vue sur Lourdes et les alentours est très intéressante. Le lieu est mystérieux car quasi-abandonné après un passé glorieux.
On est en face du Pic du Jer, qui a volé la vedette au Béout à la fin des années 80. En effet, le téléphérique du Béout, obsolète et trop coûteux à rénover, fut arrêté en 1986. Mais jusqu'en 2000, les deux cabines du téléphérique resteront suspendues à leur câble jusqu'à ce que les installations soient démontées.
De son côté, le funiculaire du Pic du Jer, construit en 1900 a traversé plus d’un siècle d’exploitation et deux rénovations qui ont su préserver le caractère historique de l’installation. Ses exploitants développèrent d'autres activités au sommet qui ont permis jusqu'à aujourd'hui d'en faire un point d'attrait touristique lourdais.
Sur notre belvédère et dans les locaux de l'ancienne gare, ouverts à tous vents et laissés à l'abandon, les moutons en ont fait leur domaine.
Il règne une ambiance curieuse, comme dans tous les sites de l'ère industrielle, que les hommes ont délaissés, sans toutefois retirer les vestiges du passé.

En poursuivant vers le Sud-Est, on trouve rapidement une pancarte bien rouillée, où l'on déchiffre encore "Gouffre" avec une flèche, et une main courante en acier, scellée sur plusieurs mètres dans la roche.
Ce chemin mène, quelques centaines de mètres plus bas, au "Gouffre de Lourdes" et aux anciennes installations techniques et de visite de cette grotte.

Revenir par l'arrière des bâtiments et rejoindre le premier pylône électrique du début de la descente, au Nord-Est. Il marque le début d'un sentier assez bien marqué, bien que très raide et assez glissant.

(3) Rejoindre un petit "pla". Filer immédiatement à gauche, même si selon la saison les fougères sont particulièrement hautes. Emprunter une cheminée où il faut "mettre les mains". Rejoindre en contrebas un sentier bien marqué qui part vers le Nord-Est. Ce sentier file rapidement entre des masses rocheuses où il faut mettre les mains. Petite désescalade sans danger dans la brèche boisée.

(4) Dans le bas du sentier on arrive sur un plateau dégagé (terrain du Trial Club de Lourdes).
Prendre immédiatement à gauche le petit sentier bien marqué dans le sous-bois.
Puis poursuivre à gauche sur la piste qui mène jusqu'à une barrière qu'on peut franchir à pied facilement.

(5) Atteindre le début du sentier goudronné, près de la ferme Doucet inhabitée, dans le haut du lieu-dit La Citoyenne, puis le point de départ à Milhas (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 435m - Milhas, entrée de la Cité Saint-Pierre
1 : km 0.69 - alt. 527m - Barrière pastorale
2 : km 1.99 - alt. 770m - Croix sommitale du Béout
3 : km 3.02 - alt. 582m - Petit pla - Prendre à gauche en descendant
4 : km 3.25 - alt. 479m - Entrée dans le sous-bois
5 : km 3.55 - alt. 445m - Barrière Trial Club Lourdais
D/A : km 4.04 - alt. 436m - Milhas, entrée de la Cité Saint-Pierre

Informations pratiques

Se garer sur le bas-côté de l'avenue Mgr Rodhain, en face du grillage de limite de propriété de la Cité Saint-Pierre.

Se munir obligatoirement de :
- la carte IGN 1647ET + une boussole,
- ou d'un GPS,
- voire les 3 !
Sinon, préférez une belle ballade dans les rues de l'ancien Lourdes !

La circuit emprunte une partie de la propriété privée du Secours Catholique, la Cité Saint-Pierre. Mais l'entrée piétonne est autorisée sur le chemin rural N°29 et sur la propriété à condition de respecter le silence et les personnes croisées sur le site.

Cette randonnée est facile de part son accès aisé, les sentiers empruntés sans aucun danger, la visibilité permanente des différents objectifs à atteindre et les possibilités nombreuses de pause. Cependant elle est classée en difficulté "Moyenne" car l'ascension dans la 1ère partie est assez ardue et ne convient pas à de trop jeunes enfants ou des personnes âgées. Le dénivelé est quand même assez important.
La descente n'est pas forcément si facile que cela (à en croire certains commentaires de visorandonneurs). Restez prudent et sur le sentier. En cas de doute, revenez par le sentier aller.

A la belle saison, éviter cette randonnée dans les heures chaudes de la journée, car il n'y a aucune partie boisée.

A partir du (2), il n'y a pas de possibilité d'abri, autres que 2 abris sous roches sur la crête et la gare d'arrivée du téléphérique, à condition d'accepter de partager avec les moutons...

Prévoir l'équipement habituel d'un randonneur en moyenne montagne pour environ 3 heures de parcours (chaussures de randonnées car le terrain est accidenté, vêtements adapté protégeant les tibias et les jambes l'été contre les tiques, vêtement de pluie, eau en quantité suffisante, petite alimentation ...).

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1647ET.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

À voir pendant la randonnée :
- La croix du Béout (croix sommitale) et son livre d'or dans une boîte étanche ;
- Les roches erratiques dont le Rocher Mystérieux ;
- L'ancienne gare d'arrivée du téléphérique, fantomatique et témoin d'un passé glorieux.

Pour s'instruire voir :
Géologie du massif 1
Géologie du massif 2
Béout
Remontées mécaniques
Photos
Autres photos

À voir à proximité du circuit :
- La Cité Saint-Pierre du Secours Catholique, qui se visite. Lieu d'accueil de personnes vivant en situation de pauvreté, leur permettant de faire un pèlerinage à bas coût. Engagement des bénévoles.
- Le "Gouffre de Lourdes" : ancien accès à cette grotte remarquable, découverte en 1938 par Norbert Casteret et très visitée au début du XXe siècle.
Pour s'instruire voir :
Grottes de Lourdes
Gouffre de Lourdes
Actualités Lourdes
Gouffre de Lourdes

A voir dans les alentours :
- La ville de Lourdes, Le Sanctuaire marial ;
- La vallée de Batsurguère ;
- Le village de Saint-Pé-de-Bigorre, le village, son patrimoine culturel, ses animations, la forêt de Très Crouts et la réserve régionale du Pibeste-Aoulhet, les activités nautiques ;
- La vallée des Gaves.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 2.8/5
Nombre d'avis : 5
Fiabilité de la description : 2.6/5
Fiabilité du tracé sur carte : 2.8/5
Intérêt du circuit de randonnée : 3/5


Visorandonneur
le jeudi 07 novembre 2019 à 14:52

Bonjour Califette,
Cette randonnée est particulièrement facile même si le sentier n'est pas balisé (Quelques traces parfois toutefois d'un ancien balisage jaune). Mais il est en difficulté Moyenne selon les critères subjectifs habituels de Visorando.
Le descriptif indique "Comme depuis le début du parcours, on va suivre une boucle sans aucun balisage. Attention de ne pas s'écarter des sentiers bien matérialisés ou des simples traces parfois.", "même si selon la saison les fougères sont particulièrement hautes" ou "Ce sentier est particulièrement bien marqué car utilisé régulièrement par les motos des entraînements et compétitions de trial" ou encore "Cette randonnée est facile de part son accès aisé, les sentiers empruntés sans aucun danger, la visibilité permanente des différents objectifs à atteindre ".
N'est ce pas suffisant pour informer le lecteur ?

Après si vous prenez le chemin du Sud au lieu du Nord, que puis-je vous dire ? Aviez-vous une boussole, un GPS pour le savoir ? Car avec une carte + une boussole ou un GPS, il n'y a aucune raison de se perdre.

Je vais toutefois rajouter que si on se perd, on est dans un environnement dangereux entouré de falaises (comme partout en moyenne montagne) et changer de difficulté "Moyenne" en "Difficile"
Cordialement

Marc


Visorandonneur
le mercredi 06 novembre 2019 à 21:59

Note globale : 3.33 / 5

Date de la randonnée : mercredi 30 octobre 2019
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Moyen
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

La première moitié du parcours (jusqu'à l'ancienne plateforme du téléférique) s'est très bien déroulée. Les vues sur Lourdes, le massif du Pibeste, le pic du Jer sont magnifiques et nous avons fait de belles photos.
Après, c'est là que ça s'est gâté : impossible de trouver le chemin pour descendre. Nous avons fini dans les fougères et les ronces, à dégringoler des blocs de pierres sur les fesses en direction du sud alors que le retour au point de départ (et la voiture !) était au nord. Après bien des péripéties et quelques inquiétudes, nous avons réussi à récupérer un chemin bien tracé qui s'est terminé sur les parcours du trial. Et là, nous nous sommes rendus compte que les fougères et les ronces précédaient de falaises qui n'étaient pas mentionnées dans la fiche (pas très sécurisant tout ça !!)
Au total, nous avons mis 3h45 au lieu des 2h indiquées.
Peut-être serait-il judicieux de conseiller de faire demi tour après l'ancien téléférique et de redescendre par le même chemin que celui de la montée ?


Visorandonneur
le lundi 05 août 2019 à 18:03

Félicitations amaury_de_rostolan !
Vous êtes quand même rentré à la maison
Cordialement

Marc


Visorandonneur
le lundi 05 août 2019 à 11:51

Note globale : 1.33 / 5

Date de la randonnée : lundi 05 août 2019
Fiabilité de la description : Très décevant
Fiabilité du tracé sur carte : Très décevant
Intérêt du circuit de randonnée : Décevant

Si vous aimez vous perdre cet été dans les fougères et les tiques, cette balade est faite pour vous.
Le tracé est impossible à suivre, les fougères cachent toute trace de sentier. Le balisage quasiment invisible en été.


Visorandonneur
le mardi 11 juin 2019 à 09:53

Note globale : 3 / 5

Date de la randonnée : jeudi 06 juin 2019
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Moyen
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen

Rando très sympa jusqu'au belvédère, de beaux paysages un sentier pas très clair mais on s'adapte facilement.

Par contre la descente est très décevante le sentier n'est pas très simple a suivre. soit peu visible ou soit de nombreux croisements qui induisent en erreur.


Visorandonneur
le lundi 03 décembre 2018 à 19:21

Bonjour laurentclausses,
Cette randonnée est particulièrement facile même si le sentier n'est pas balisé (Quelques traces parfois toutefois d'un ancien balisage jaune). Mais il est en difficulté Moyenne selon les critères subjectifs habituels de Visorando.
Le descriptif indique "Comme depuis le début du parcours, on va suivre une boucle sans aucun balisage. Attention de ne pas s'écarter des sentiers bien matérialisés ou des simples traces parfois.", "même si selon la saison les fougères sont particulièrement hautes" ou "Ce sentier est particulièrement bien marqué car utilisé régulièrement par les motos des entraînements et compétitions de trial" ou encore "Cette randonnée est facile de part son accès aisé, les sentiers empruntés sans aucun danger, la visibilité permanente des différents objectifs à atteindre ".
N'est ce pas suffisant pour informer le lecteur ?
Cordialement

Marc


Visorandonneur
le lundi 03 décembre 2018 à 18:59

Note globale : 3 / 5

Date de la randonnée : samedi 17 novembre 2018
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Décevant

Quasiment aucun repère, impossible sans GPS, Tracé a peine visible sur le terrain


Visorandonneur
le mardi 26 septembre 2017 à 05:48

Bonjour Cumpedibus,
Cette randonnée est particulièrement facile même si le sentier n'est pas balisé (Quelques traces parfois toutefois d'un ancien balisage jaune). Mais il est en difficulté Moyenne selon les critères subjectifs habituels de Visorando.
Le descriptif indique "Comme depuis le début du parcours, on va suivre une boucle sans aucun balisage. Attention de ne pas s'écarter des sentiers bien matérialisés ou des simples traces parfois.", "même si selon la saison les fougères sont particulièrement hautes" ou "Ce sentier est particulièrement bien marqué car utilisé régulièrement par les motos des entraînements et compétitions de trial" ou encore "Cette randonnée est facile de part son accès aisé, les sentiers empruntés sans aucun danger, la visibilité permanente des différents objectifs à atteindre ".
N'est ce pas suffisant pour informer le lecteur ?
Cordialement

Marc


Visorandonneur administrateur
le lundi 25 septembre 2017 à 18:13

Merci pour ce retour, comment pourrions nous améliorer le descriptif? Vous ne semblez pas vous être perdu ce qui voudrait dire que le descriptif rempli son rôle.
Cordialement


Visorandonneur
le lundi 25 septembre 2017 à 18:11

Note globale : 3.33 / 5

Date de la randonnée : vendredi 01 septembre 2017
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Moyen
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Peu après avoir quitte la Cité Saint Pierre et dès qu'on attaque la partie sauvage, il n'y a plus de balisage et il faut viser la cime pour rester plus ou moins sur l'itinéraire. La crête est belle à faire et sans problème même si elle peut être venteuse, belle vue sur la ville et les massifs environnants. La descente après le téléphérique est scabreuse. Peu de balises, passages très pentus et pas de sentier identifiable sur la plupart du parcours. Prévoir des chaussures sérieuses et un pantalon pour ne pas être écorché. Je ne recommande pas cette randonnée pour un débutant.

Autres randonnées dans le secteur

Le Béout sur les hauteurs de Lourdes
Distance 5.42km Dénivelé positif +381m Dénivelé négatif -380m Durée 2h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Lourdes - 65 - Hautes-Pyrénées

Courte randonnée sur les hauteurs de Lourdes. Le parcours est très peu fréquenté mais vaut le coup d’œil. Il emprunte la crête Nord, la plus longue et avec le plus de dénivelé.
Du sommet principal à 791m, où est érigée une croix, vue à 360° sur le pays lourdais.
Du second sommet à 719m, on découvre un belvédère avec l'ancienne installation du téléférique (sic) du Béout. Un peu plus loin, c'est l'entrée de la grotte dite "Gouffre de Lourdes", de 82m de profondeur.

Distance 2.82km Dénivelé positif +304m Dénivelé négatif -298m Durée 1h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Lourdes - 65 - Hautes-Pyrénées

Ce circuit permet une jolie balade sur les pentes boisées du Béout et se termine en traversant la magnifique propriété de la Cité Saint-Pierre.

Le Chemin Henri IV
Distance 33.31km Dénivelé positif +234m Dénivelé négatif -452m Durée 10h05 Difficile Difficile
Départ Départ à Lourdes - 65 - Hautes-Pyrénées

Bel itinéraire reliant Lourdes à Pau en empruntant une ancienne voie romaine chargée d'histoire. Le chemin Henri IV s'étend sur les départements des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, sur les coteaux au pied des Pyrénées.

Distance 2.78km Dénivelé positif +123m Dénivelé négatif -123m Durée 1h05 Facile Facile
Départ Départ à Omex - 65 - Hautes-Pyrénées

Petite randonnée aux abords de Lourdes, dans la vallée de Batsurguère. Sur les hauteurs du charmant village d'Omex, on trouve des pâturages isolés dans une cuvette naturelle, source du ruisseau des Moules. Le col est surmonté du Soum du même nom et du Mail des Portes, début de la très belle crête des Pernes, vers le Soum du Montné, porte du massif de Saint-Pé-de-Bigorre et de la forêt de Très-Crouts.

Le Pic d'Alian depuis Ségus
Distance 10.28km Dénivelé positif +662m Dénivelé négatif -662m Durée 4h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ségus - 65 - Hautes-Pyrénées

Randonnée accessible, classée moyenne car la dernière partie est un peu raide, mais sans aucun danger.
La randonnée s'effectue en majorité sur des beaux chemins d'estives balisés, avec un très beau panorama.
Le retour par Ossen demande un peu d'attention, car le balisage Jaune est très ancien. Le chemin emprunté est parfois très encombré.
Voir infos pratiques NOTA (1).

Soum de Basta et Pic du Jer
Distance 13.59km Dénivelé positif +817m Dénivelé négatif -818m Durée 5h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Lourdes - 65 - Hautes-Pyrénées

Randonnée hors chemins battus qui permet de gravir deux petits sommets près de Lourdes.
Un sens de l'orientation est nécessaire pour la montée au Pic du Jer. Par temps de pluie, ne pas entreprendre cette randonnée.

Cabane du Col du Prat d'Aürelh (Prat du Rey)
Distance 9.78km Dénivelé positif +492m Dénivelé négatif -490m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Ségus - 65 - Hautes-Pyrénées

Randonnée ne présentant pas de difficulté technique mais qui sort du cadre "balade dominicale". Son intérêt réside dans le fait d'atteindre les estives pastorales au-dessus de la magnifique vallée de Batsurguère, aux portes de Lourdes et de faire une pause dans une cabane-refuge parfaitement entretenue. A l'Ouest, on perçoit le vallon de l'Aguée, vers le Col d'Espadres. Le lieu est calme et superbe. Par chance, vous serez en compagnie de chevaux en liberté sur les pelouses du col.

Ruines du Ruisseau de Rieulhès près d'Espiaube
Distance 1.59km Dénivelé positif +95m Dénivelé négatif -94m Durée 0h40 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Pé-de-Bigorre - 65 - Hautes-Pyrénées

Belle et courte courte balade, avec un faible dénivelé, qui permet de passer par l'ancienne ferme en ruine du Ruisseau de Rieulhès, près de la ferme d'Espiaube, toutes deux perdues sur les flancs des Pernes, crêtes des Mails lourdais. On est ici sur le territoire du hameau de Rieulhès, au pied des estives Est de la Forêt de Très-Croutz.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.