Auxonne, ville fortifiée

Une courte randonnée qui permet de découvrir ou redécouvrir Auxonne, ville fortifiée sous Henri IV, devenue au gré des siècles une ville de garnison où servit à l'école d'artillerie un jeune officier du nom de Bonaparte.

Fiche technique
n°15574105
Une randonnée Tillenay créée le jeudi 07 octobre 2021 par Pierre Passé. MAJ : mercredi 19 janvier 2022
Durée Durée moyenne: 2h20[?]
Distance Distance : 8.17km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 7m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 7m
Point haut Point haut : 190m
Point bas Point bas : 178m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Tillenay (21130)
Départ Départ : N 47.193666° / E 5.376219°
Carte Carte IGN : : Ref. 3123E - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -

Description de la randonnée

Depuis Dijon se rendre à Auxonne par la D905. Passer la grande ligne droite avec sa haie double d'arbres, virer à droite sur la D20 en direction de Tillenay - Les Maillys pour stationner peu après sur le vaste parking de la gare d'Auxonne (parc gratuit).

(D/A) Depuis le parking, se rendre directement devant la gare bâtie en 1854, classée monument historique. Suivre l'Avenue de la Gare tout en longeant à droite la Saône. Observer à droite le barrage de Tillenay et plus loin, sur la gauche, une scierie à l'abandon. Au carrefour de la D20 avec la D905, virer à droite vers le centre bourg d'Auxonne et franchir le Pont de France sur la Saône par son côté droit.

(1) À l'extrémité du pont, traverser la route prudemment pour partir à gauche en direction des Platanes. Tourner deux fois à gauche pour rejoindre en contrebas le Quai de Saône. Bifurquer à droite en direction des châteaux d'eau. Longer à droite les fortifications de la vieille ville.

(2) Contourner le port de plaisance par la droite (aire de pique-nique et vieille porte). Présence d'un panneau d'explications sur la Saône et la Petite Saône. Passer au pied d'un terrain militaire et rejoindre en serrant à gauche le bord de Saône par la route du bas. Virer à droite pour longer tout du long la rivière, à gauche. Passer au pied de deux châteaux d'eau reliés à leur base. Continuer jusqu'à une fourche et serrer à droite.

(3) À cette fourche avec une aire de pique-nique, abandonner les bords de Saône pour partir en direction de champs et prés par un chemin herbeux. Au carrefour de pistes suivant, à hauteur d'un bouquet d'arbres, bifurquer à droite.

(4) Suivre le chemin empierré droit devant jusqu'à son débouché sur la vélo-route (voie Bleue le long de la Saône).

(5) Bifurquer à droite sur le Chemin de la Grande Prairie, voie goudronnée. Rejoindre ainsi la Rue de Flammerans (D20). Virer à droite et longer cet axe depuis le trottoir (droite ou gauche) jusqu'au rond-point.

(6) Observer La Porte Royale (fermée), son ancien pont en bois et la Tour du Signe imposante faisant partie de la ligne de fortifications. Revenir sur ses pas jusqu'au niveau du rond-point et entrer dans la ville par la Rue du Huitième Chasseur. Se retourner pour voir les arrières de la Porte Royale, côté ville, avec ses corps de garde. Passer entre deux casernes militaires.

Arrivé Place du 10e Régiment d'Infanterie (1875/1920), traverser la rue pour suivre le trottoir de droite en direction de l'office du tourisme par la Rue Carnot. Virer à droite Rue Capitaine Landolphe. Traverser une petite place sur la gauche avec bâtiments anciens et poursuivre rue Ledeuil. Au bout de la rue, bifurquer à gauche Rue Vauban et passer devant l'ancien quartier d'Artillerie. Avant le Collège Prieur de la Côte d'Or, prendre à gauche Rue des Halles. Au rond-point, virer à droite, Rue de Berbis, et aboutir aussitôt à l'Église Notre-Dame.

(7) Contourner l'église par la droite en direction de l'Hôtel de Ville tout en passant devant la statue de Napoléon Bonaparte. Passer à droite de la Mairie puis devant le kiosque de musique. Traverser la rue pour rejoindre en serrant à droite le Jardin du Lion avec le monument aux morts et la Porte de Comté classée monument historique.

(8) Passer sous cette porte afin de l'observer de part et d'autre. Panneau d'explications à proximité. Traverser par la droite le rond-point (Les Laveuses) pour emprunter la Rue Émile Gruet. Rester sur le trottoir de gauche. Virer dans la troisième rue à gauche, Rue Davot, puis dans la première à droite Rue Colonel Denfert. Repérer sur la gauche l'ancien couvent des Ursulines et une ancienne caserne militaire devenue un hôpital avec sa chapelle. Tout de suite après, serrer à gauche Rue du Port. Traverser prudemment le grand boulevard (Rue du Château) pour rejoindre en face les fortifications du Château Louis XI. Entrer par la porte Nord.

(9) Dans l'enceinte du château, monter sur le chemin de ronde, visiter la cour intérieure et en ressortir par la porte Sud. Partir à gauche pour rejoindre un parking situé avant les services techniques de la ville. Virer à droite en direction de l'aire de jeux pour enfants tout en observant un passage créé sous et dans les fortifications. Suivre à droite les remparts et passer devant une échauguette de 1843 en contrebas de la voie ferrée.

Bifurquer à droite et remonter le bord de Saône en direction du Pont de France. Peu avant, en sortir par la droite pour passer devant les anciens abattoirs à la tête de vache. S'écarter du boulevard en serrant à gauche, échauguettes de part et d'autre du Pont de France.

(1) Traverser par le chemin inverse ce pont (trottoir de gauche) pour rejoindre la gare et le parking de départ (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 183m - Parking - Gare d'Auxonne
1 : km 0.83 - alt. 184m - Pont de France - Saône (rivière) - Affluent du Rhône
2 : km 1.31 - alt. 182m - Port de plaisance
3 : km 2.2 - alt. 180m - Fourche
4 : km 2.69 - alt. 180m - Bifurcation au carrefour de pistes
5 : km 3.46 - alt. 181m - Débouché sur la voie Bleue - vélo-route
6 : km 4.46 - alt. 185m - Porte Royale et tour du Signe
7 : km 5.34 - alt. 190m - Église Notre-Dame (Auxonne)
8 : km 5.6 - alt. 186m - Porte de Comté
9 : km 6.23 - alt. 184m - Château d'Auxonne
D/A : km 8.16 - alt. 183m - Parking - Gare d'Auxonne

Informations pratiques

Accès possible par le TER (par exemple, 20 min depuis Dijon-Ville). Se renseigner sur le site de la SNCF.

Bâtons peu utiles car nombreuses voies goudronnées dans et hors la ville d'Auxonne.
Aires de pique-nique au niveau du Port de plaisance (2) et plus loin à un carrefour (3).
Abris possible dans l'enceinte du château Louis XI (9).

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

- (D/A) La gare d'Auxonne construite en 1854, classée monument historique

- Le Pont de France construit sur la Saône au moyen âge et réparé à de nombreuses reprises. Nouveau pont en 1829. Tablier de bois remplacé par un tablier métallique en 1879. A été reconstruit après la seconde guerre mondiale.

- Le barrage de Tillenay : un premier barrage escamotable avait été construit à la fin du XIXe siècle pour contrôler le cours de la rivière (ingénieur Poiré) - barrage manuel à aiguilles en bois et à fermettes. Long de 220 mètres, il est depuis 2011 complété par un barrage automatisé (aiguilles conservées). Il est le dernier en France de cette importance. Il est équipé d’une passe à poissons et d’une passe à canoës.

- Le port de plaisance d'Auxonne - ancien Port Royal.

- Les deux châteaux d'eau en bord de Saône, reliés à leur base

- La Porte Royale construite à la fin du XVIIe siècle par le Comte d'Aspremont qui dirigea les travaux des fortifications de la ville à partir de 1673 achevée par Vauban en 1679, avec trophée d'armes portant le blason Royal. Pont en bois. Tour de guet dite du Signe, fortement renforcée à la Renaissance, imposante avec ses meurtrières pour canons, décorée de la Salamandre de François Ier. Côté ville, corps de garde construits par Vauban.

- Le grand bi est un type de bicyclette qui possède une roue avant d'un très grand diamètre et une roue arrière beaucoup plus petite. Apparu au début des années 1870, populaire parmi les sportifs et supplanté à partir de 1890 par l'ancêtre de la bicyclette moderne.

- Sur la droite de la rue du Huitième Chasseur la caserne Marey-Monge (du XIXe siècle) aujourd'hui 511e Régiment du Train - sur la gauche le quartier Bonaparte (du XVIIIe siècle où existe encore la chambre occupée par Bonaparte, élève à l'école d'artillerie, alors jeune lieutenant en second au régiment de la Fère).

- Rue Capitaine Landolphe : Jean-François Landolphe, né à Auxonne le 5 février 1747 et mort à Paris le 13 juillet 1825, est un négrier, pirate et officier de marine français, qui a pris 63 navires ennemis.

- L'ancien quartier militaire d'Artillerie avec un gymnase sur la gauche et sa porte en bois. Devenu aujourd'hui une annexe du Lycée Prieur de la Côte d'Or (bâtiments des charrons et grandes forges).
Contiguës, les entrées de l'ancien Arsenal ont des frontons ornées de trophées d'armes. Construit en 1689 par Vauban pour y fabriquer des affûts de canons. Ce bâtiment sert aujourd'hui de halles pour le marché.

- L'Église gothique Notre-Dame bâtie durant le XIIIe et XIVe siècles (monument historique). Son clocher Tors, de 33 m de haut, dont la flèche spiralée est couverte d'ardoise. Le coq est positionné à une hauteur de 70 m.

- Sur le côté droit de l'église, une maison médiévale du XVIe siècle à pans de bois avec sa galerie couverte au rez de chaussée.

- L'Hôtel de ville, bâtiment en briques datant du XVe siècle - résidence des Ducs de Bourgogne. Façade restaurée au XIXe siècle.

- La statue de Napoléon Bonaparte (1857) fait mention de ses deux séjours à Auxonne en 1788-1789 comme jeune Lieutenant (19 ans), élève de l'école d'Artillerie, puis de nouveau en 1791.

- Le kiosque de musique date de 1901, construit en pierre et en fonte.

- La Porte de Comté, à pont levis, construite par Louis XII en 1503 (classée monument historique), avec des animaux en relief. Conservée dans les fortifications du XVIIe siècle. De chaque côté anciens octrois (Taxe qui était perçue à l'entrée d'une ville sur certaines denrées. Il fut supprimé en 1948).

- Les grands ouvrages qui préfigurent les bastions (1635 et 1636) ont été construits durant la guerre de 30 ans (1618-1648). Vauban termine les bastions inachevés et dote la place d'Auxonne de casernes, de corps de garde et d'un arsenal d'artillerie en 1689. Les fortifications comprennent le bastion Royal et le bastion du Béchaux (près du Port Royal), le bastion du Pont, le bastion du Moineau (côté Sud) la Porte de Comté (à l'Est - classé MH), la Porte Royale (au Nord, classée MH) et la tour du Signe (au Nord).

- 1 rue Davot, maison pittoresque à pans de bois datant du début du XVIIe siècle.

- Rue Colonel Denfert. Au n°19 ancien couvent des Ursulines (XVII et XVIIIe siècles). Au n°5, ancienne caserne militaire devenue un hôpital au XIXe siècle et sa Chapelle du XVIIIe siècle.

- Le château Louis XI - Après l'annexion du duché de Bourgogne, Louis XI conçoit le château comme une citadelle pour ôter à la ville toute envie de se rebeller contre son pouvoir. Porte Nord monumentale datant de 1479 tournée vers la ville. Porte Sud conçue comme une porte de secours tournée vers la campagne. Possède une caserne du XVIe siècle (à droite dans la cour), une des plus anciennes conservée en France. En face, nouvelle caserne construite par Vauban au XVIIe siècle. À l'époque Auxonne était une ville frontière. Le château garde son rôle défensif jusqu'à la fin du XIXe siècle et montre l'évolution des défenses à mesure des progrès de l'artillerie de 1480 à 1870. Pendant la première guerre mondiale, il sert d'hôpital pour les blessés du front. Voir les panneaux d'explications situés à droite dans la cour intérieure.

- Anciens abattoirs datant de 1842 avec une tête de vache figurant au-dessus de la porte d'entrée.

Autres randonnées dans le secteur

Visorandonneur
Les bords de Saône au départ de Labergement-lès-Auxonne
Distance 8.9km Dénivelé positif +1m Dénivelé négatif -12m Durée 2h35 Facile Facile
Départ Départ à Labergement-lès-Auxonne - 21 - Côte-d'Or

Cette boucle permet de découvrir le village de Labergement-Lès-Auxonne, son Église Saint-Étienne du XIIe siècle avec retable et autel en boiserie du XVIIe siècle, les bords de Saône avec la Voie Bleue et les cultures maraîchères.

Visorandonneur
Captages d'eau et barrage de Poncey au départ d'Athée
Distance 9.27km Dénivelé positif +25m Dénivelé négatif -31m Durée 2h45 Facile Facile
Départ Départ à Athée - 21 - Côte-d'Or

Randonnée agréable et sans difficulté à la découverte des deux villages d’Athée et Poncey-lès-Athée qui permet de voir également l’usine de traitement d’eau potable et ses captages de Dijon métropole, le barrage de Poncey, l’église et la bâtisse de la maison de retraite d’Athée.

Visorandonneur
Distance 15.28km Dénivelé positif +61m Dénivelé négatif -56m Durée 4h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Magny-Montarlot - 21 - Côte-d'Or

Du vaste massif forestier de Longchamp aux rives de la Saône, cette balade offre une variété de paysages insoupçonnée en bordure du Val de Saône : richesse de la faune et de la flore, charme des villages avec leurs églises, lavoirs, château à Athé. Il y également le barrage sur la Saône et la Plate à Poncey-lès-Athée, les étangs à Magny-Montarlot et les magnifiques villages au passé riche en histoire. C'est parti !

Visorandonneur
Distance 8.81km Dénivelé positif +61m Dénivelé négatif -61m Durée 2h40 Facile Facile
Départ Départ à Magny-Montarlot - 21 - Côte-d'Or

Boucle à 70% dans les bois et forêts, attrayante en période chaude, à l'éclosion des feuilles ou à l'automne.

Visorandonneur
Le lavoir de Soirans
Distance 8.72km Dénivelé positif +5m Dénivelé négatif -5m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Soirans - 21 - Côte-d'Or

Cette boucle permet de découvrir deux villages de Côte d'Or : Soirans avec son lavoir en hémicycle à impluvium et son église du XIIe siècle et Tréclun avec sa mairie très originale, y compris ses décors mais aussi un abri bus peu commun.

Visorandonneur
Distance 22.17km Dénivelé positif +62m Dénivelé négatif -56m Durée 6h30 Difficile Difficile
Départ Départ à Premières - 21 - Côte-d'Or

Au départ de Premières, une boucle qui traverse l'Arboretum et la Forêt Communale de Soirans tout en frôlant la ligne LGV, puis le Bois de Mondragon, avant de s'enfoncer dans la Forêt Domaniale de Longchamp et ses étangs, pour finalement observer le berceau du Roi de Rome.

Visorandonneur
Balade en Forêt Domaniale de Saint-Léger
Distance 11.33km Dénivelé positif +54m Dénivelé négatif -52m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Lamarche-sur-Saône - 21 - Côte-d'Or

Les origines de Lamarche sont méconnues. Néanmoins, la découverte en 1887 de haches en pierre polie et de couteaux en silex, par le vicomte Raoul Legouz de Saint-Seine, laisse supposer une occupation du secteur dès le Néolithique, même s'il semble que ces outils, retrouvés au confluent de la Bèze et de la Saône, aient été transportés jusqu'ici par les crues de ces rivières.

Cette balade au calme en forêt domaniale est un vrai moment de détente.

Visorandonneur
Distance 16.4km Dénivelé positif +149m Dénivelé négatif -157m Durée 5h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Longchamp - 21 - Côte-d'Or

Une randonnée à travers l'imposante Forêt Domaniale de Longchamp et ses à côtés, au départ de Longchamp via Montarlot, avec un passage près de trois maisons forestières.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.