Allons voir si la rose

Du Jardin Botanique de Tours au Prieuré de Saint-Cosme, demeure de Ronsard (entrée payante), en passant par le Château du Plessis bâtit par Louis XI et les bords de Loire, une promenade pour découvrir les espaces verts de l’ouest de Tours et de La Riche.

Fiche technique
n°562597
Une randonnée Tours créée le jeudi 27 avril 2017 par grandin. MAJ : vendredi 14 décembre 2018
Durée Durée moyenne: 2h20[?]
Distance Distance : 8.06km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 6m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 6m
Point haut Point haut : 52m
Point bas Point bas : 45m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Tours (37100|37200|37000)
Départ Départ : N 47.382408° / E 0.666135°
Carte Carte IGN : : Ref. 1822SB - Commander : Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Le prieuré

Description de la randonnée

Se garer sur le parking du Hangar, Rue Saint-François, ou en bord de route Rue de la Parmentière.

Attention ! Ce circuit n'est pas balisé.

(D/A) Emprunter la Rue Saint-François vers le Nord. Laisser à droite la Rue Richer puis aboutir au carrefour avec la Rue d’Entraigues. La traverser et tourner à droite. Peu après, trouver, sur la gauche, une des entrées du Jardin Botanique (appelé tout simplement Botanique par les Tourangeaux).

(1) Entrer et descendre par la droite. Passer devant le jardin des plantes médicinales puis sur la gauche de l’espace de jeux. À la fourche, obliquer à gauche, vers la mare. Juste après, faire un court aller-retour jusqu’à l’entrée de la mare pour observer les flamants roses. Poursuivre ensuite vers le Nord-Ouest puis virer à droite et franchir deux petites passerelle sur la rivière. Obliquer au Nord-Ouest et passer entre la mini ferme et l’enclos des canards. Trouver peu après une buvette (seulement durant la belle saison), puis, sur la gauche, l’arbre aux 40 écus (Ginkgo Biloba), classé arbre remarquable. Laisser à droite une entrée du Botanique, et obliquer sur la gauche. Prendre à droite la grande allée et, juste après, pousser le portillon pour entrer dans le jardin de l’évolution. Le découvrir à sa guise tout en progressant vers le Nord. Ne pas ressortir sur l’allée principale mais passer un autre portillon pour visiter le jardin des plantes vivaces (collection de pivoines). Au bout de ce jardin, obliquer vers l’Ouest pour ressortir sur l’allée principale. La traverser devant les serres, et continuer en face pour entrer dans le jardin thématique (collections de dahlias). Poursuivre tout droit, laissant à main droite la collection de lauriers roses pour ressortir du parc. Se retrouver alors Rue Saint-François.

(2) Suivre cette rue à gauche pour longer le mur du Jardin Botanique. Plus loin, sur la droite, remarquer un ancien manoir, la Rabaterie (pour voir l'arrière du bâtiment, emprunter l'allée sur sa droite). Poursuivre vers le Sud, toujours sur la Rue Saint-François sur encore quelques mètres.

(3) Virer à droite dans la Rue Louis XI en suivant un balisage Jaune. Poursuivre sur cette rue, le long d’habitations puis entre deux grands prés. Plus loin, aboutir Rue du Plessis et tourner à gauche, toujours en suivant le balisage Jaune. Au carrefour avec la Rue de Lignier, poursuivre tout droit et aboutir devant la porte du parc du Château du Plessis, demeure de Louis XI.

(4) Entrer flâner dans le parc (le château ne se visite pas) puis ressortir par la même porte et tourner à gauche. Juste après prendre à droite et continuer dans cette ruelle qui oblique à gauche pour aboutir rapidement sur le parking du cimetière. Tourner à droite sur le parking puis prendre la ruelle sur la gauche et trouver très vite l’entrée du cimetière sur la droite. Entrer, traverser ce petit cimetière et ressortir par la porte opposée. Continuer tout droit et aboutir sur la Rue des Hautes Marches. La traverser et la suivre sur la gauche, passer un rond-point, laisser à droite la Rue Paul Bert.

(5) Tourner à droite sur la Rue Léon Bourgeois. Plus loin, traverser la Rue de la Mairie puis, au rond-point, continuer encore tout droit. Ignorer une allée sur la gauche puis trouver, à gauche, l’entrée du parking du Prieuré de Saint-Cosme.

(6) Entrer et continuer tout droit jusqu’au bout du parking puis tourner à droite, puis encore à droite pour entrer dans le prieuré. Six euros plus tard, visiter, à l’aide d’un dépliant à puce, le logis de Rabelais, les anciens bâtiments du prieuré, les jardins.

À la sortie du prieuré, reprendre le chemin de l'aller mais, avant de ressortir par l’entrée du parking, emprunter, sur la gauche, une allée. La suivre pour traverser un parc arboré. Les pelouses de ce petit espace vert sont propices à un pique-nique ou une sieste. Plus loin, trouver sur la droite, une sortie. L’emprunter pour serpenter dans un parc plus récent, entre des habitations et la piste cyclable. Plus loin le sentier s’arrête abruptement. Virer à gauche pour rejoindre la piste cyclable et la suivre sur la droite.

(7) Passer la barrière et continuer à gauche sur une petite route, l'ancienne Levée de la Loire. Au bout de cette route, tourner à gauche pour traverser l’Avenue Proudhon. Trouver en face un escalier et un panneau d’information sur les habitants des bords de Loire. Descendre et tourner à droite. Poursuivre sur ce sentier en sous-bois avec la Loire à main gauche. Plus loin, trouver une rampe sur la droite. Monter pour aboutir sur l’Avenue Proudhon. Tourner à droite pour longer l'avenue jusqu'au feux tricolores, descendre quelques marche et traverser.

(8) De l’autre côté, tourner à droite pour un court aller-retour jusqu’à la Cité des Bords de Loire. De retour au carrefour, tourner à droite sur la Rue du Docteur-Charmier. Ignorer à droite la Rue de la Mairie, qui entre dans La Riche. Remarquer, sur la gauche, l'ancienne imprimerie Mame rénovée pour accueillir French Tech et l'école des Beaux-Arts et poursuivre jusqu’à l’entrée Nord-Est du Jardin Botanique.

(9) Entrer à nouveau dans Botanique par le jardin des deux mondes. Se diriger vers le Sud, entrer dans les serres. La première serre est consacrée aux plantes tropicales utilitaires. Visiter à droite la serre de la flore d’Afrique du Sud et à gauche la serre de la flore des sous-bois tropicaux puis ressortir. Virer aussitôt à gauche puis encore à gauche pour contourner les serres. Continuer tout droit en laissant sur la droite la sortie vers la Rue Saint-François, empruntée plus tôt. Remarquer, à gauche, la collection de dahlias (en fin d'été) du jardin thématique. Obliquer à droite pour grimper sur la petite butte. Trouver la source et redescendre en suivant la rivière. Traverser la collection d’azalées (au printemps), aboutir devant la façade d’un bâtiment de l’ancienne école de botanique et remarquer, sur la gauche, un tout récent jardin d’inspiration asiatique. Poursuivre tout droit. Plus loin, longer l’enclos des émeus, puis celui des wallabies, puis ceux des tortues. Continuer vers le Nord pour repasser à proximité de la mare, retrouver l’entrée du jardin empruntée à l’aller et ressortir.

(1) Tourner à droite puis à gauche sur la Rue Saint-François pour retrouver le parking du Hangar (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 46m - Parking du Hangar
1 : km 0.3 - alt. 49m - Entrée dans Botanique
2 : km 1.06 - alt. 50m - Sortie de Botanique, à gauche
3 : km 1.51 - alt. 49m - À droite, Rue Louis XI
4 : km 2.11 - alt. 51m - Château du Plessis
5 : km 3.08 - alt. 47m - À droite, Rue Léon Bourgeois
6 : km 3.55 - alt. 47m - Prieuré de Saint-Cosme - Prieuré de Saint-Cosme
7 : km 4.92 - alt. 47m - À gauche sur la levée - Loire (fleuve)
8 : km 6.13 - alt. 50m - Aller-retour Cité des Bords de Loire
9 : km 6.87 - alt. 49m - Entrer dans Botanique - Jardin botanique de Tours
D/A : km 8.06 - alt. 46m - Parking du Hangar

Informations pratiques

Il n'est pas toujours facile de se garer près de Botanique en semaine car les places sont prises par les usagers et les employés de l'hôpital. En bus, ligne 15 ou ligne 4 arrêt Tonnellé (la Riche).

La durée indiquée ne tient pas compte des flâneries dans les divers jardins.

Attention ! Le parc du Château du Plessis n’est ouvert que du lundi au vendredi de 10h00 à 17h30. Le château ne se visite pas. Il est occupé par une troupe de théâtre.

Le Jardin Botanique est ouvert de 7h45 à 17h30 du 1er novembre au 28 février ; de 7h45 à 19h30 du 1er mars au 30 avril et du 1er septembre au 31 octobre, et de 7h45 à 21h30 du 1er mai au 31 aout. Les serres sont ouvertes tous les jours de 14h à 17h.

L’entrée au Prieuré de Saint-Cosme est de 6 euros en plein tarif. Le prieuré est ouvert tous les jours sauf le mardi. Plus d’infos en suivant ce lien.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Entre (1) et (2) puis entre (9) et (1) Le Jardin Botanique.
D’une superficie de 5,8 hertares, il est localisé sur une ancienne zone humide reliant la Loire et le Cher. Il fût construit entre 1831 et 1843 grâce à la ténacité et à la générosité du pharmacien Jean-Anthyme Margueron qui voulait créer une école de botanique destinée aux étudiants de la nouvelle école de Médecine et de Pharmacie. La grande allée de magnolias plantée en 1857 existe toujours même si elle a été renouvelée. Des parcs animaliers ont été conçus dès 1869, au sein de l’arboretum, avec quelques animaux exotiques en même temps que les serres. Celle-ci ont été reconstruites et transformées depuis pour devenir les actuelles serres de collection Biodivers. La construction d’une nouvelle serre d’Orangerie en 2008 permet l’hivernage des végétaux en bacs.

Le jardin des plantes médicinales. Il est axé sur la phytothérapie, héritier des jardins des simples des monastères médiévaux. Il a été aménagé en 1985. Les plantes y sont assemblées en fonction de leurs activités thérapeutiques. Ce jardin présente aussi de belles empoisonneuses. À cause du vol de certaines plantes, ce jardin n’est ouvert qu’à certaines heures dans la semaine: du lundi au jeudi, de 8hr à 12hr et de 14hr à 17hr.

Les parcs animaliers. Des wallabies partage leur enclos avec des émeus et des paons. Une volière abrite des perroquets et des perruches. Quelques tortues sont visibles en période estivale. Une mini ferme abrite âne, porc asiatique, moutons, chèvres, lapins, cobayes, furets et volailles. La rivière accueille diverses espèces de canards et des flamants roses au niveau du plan d’eau.

L’arboretum. Parmi les 200 espèces d’arbres, citons le Ginkgo Biloba qui fut planté en 1845. Cet arbre est un des plus imposants d’Europe avec ses 7 mètres de circonférence. Vous découvrirez aussi le tulipier de Virginie, le cyprès chauve, le magnolia à feuilles acuminées et bien d’autres beaux arbres en plus des massifs de fleurs, d’arbustes et de vivaces.

Le jardin de l’évolution. C’est un jardin scientifique qui met en évidence l’évolution chronique des végétaux. Il est organisé comme le dessin d’une fleur avec ses pétales autour d’un point central : Le point central est un bassin représentant les premiers organismes vivants (cyanobactéries et algues) apparus dans l’eau il y a 4 milliards d’années. Les végétaux qui bordent le bassin sont les premiers qui ont colonisés la terre (mousses, lichens) il y a 450 millions d’années, puis se sont élevés au dessus du sol (fougères) il y a 100 millions d’années, pour s’affranchir du milieu aquatique (conifères). Ensuite, dans les deux grandes parties de part et d’autre du bassin, apparaissent les plantes à fleurs (Angiospermes, 65 millions d’années) dont les graines sont contenues dans des ovaires. Les principales familles sont disposées en deux groupes : les Monocotylédones (au nord) et les Dicotylédones (au sud).

Le jardin thématique : Réaménagé entre 1981 et 1983, cet espace paysager rassemble des collections telles que : la tourbière, les plantes méditerranéennes, les plantes aquatiques …

Le jardin des plantes vivaces. Ce jardin est encadré par de nombreuses espèces et variétés de plantes vivaces herbacées, d’arbustes à floraison parfumée ainsi que de plantes à bulbes. Emblème de la diversité des plantes vivaces, la pivoine a pris une place de choix dans ce jardin, symbolisant également le lien entre Tours et la Chine.

Le jardin des deux mondes. Le jardin botanique s’est enrichi de ce jardin en 2009. Disposé selon l’axe sud-nord du Botanique qui traverse la nouvelle serre d’Orangerie et abouti à la façade contemporaine du bâtiment technique. Les ambiances végétales se répartissent de part et d’autre de cet axe matérialisé par des lignes de plantes : À l’ouest des végétaux américains et à l’est des végétaux asiatiques. Des plantes grimpantes habillent des structures métalliques en herbes géantes.

Les serres Biodivers : Complètement restaurées en 2009, ces serres présentent trois thèmes :
Les plantes tropicales utilitaires ; plantes qui sont à l’origine de produits transformés et utilisés tous les jours dans les secteurs de l’alimentation, la cosmétologie et la pharmacie.
La flore d’Afrique du Sud. Source de nombreuses plantes ornementales, elles ont parfois du mal à faire face aux menaces qui pèsent sur elles dans leur région d’origine: incendies, exploitation humaine et invasions de plantes étrangères.
La flore des sous-bois tropicaux. La forte densité de se milieu oblige les plantes à inventer des stratagèmes originaux pour survivre loin du soleil.

Les arbres remarquables à Tours distingués par l'association A.R.B.R.E.S. Outre l’arbre aux 40 écus (Ginkgo Biloba) du Jardin Botanique, les arbres du Jardin des Prébendes d’Oé bénéficient de la même distinction. À partir de (1), vous pouvez accéder à ce jardin en suivant, à gauche, la Rue d’Entraigues sur 1km. Tourner ensuite à droite sur la Rue Georget, la suivre sur 130m puis tourner à gauche sur la Rue Roger Salengro et atteindre le Jardin des Prébendes 160m plus loin (soit 2,6km aller-retour). Le cèdre du Liban dans la cour du Musée des Beaux-Arts est également classé arbre remarquable. Vous pouvez le découvrir sur le parcours de la randonnée Patrimoine architectural de Tours. Enfin, un séquoia pleureur est situé sur le parking-relais au 16 Rue des Bordiers, au nord de Tours, mais c’est plus loin.

Entre.(2) et (3) La Rabaterie, au 77 Rue Saint-François. Cette demeure daterait du début du XVIe siècle. On peut voir la façade et l’arrière.

(4) Le Château du Plessis. La seigneurie de Montils-lès-Tours, qui prendra plus tard le nom de Plessis, est achetée en 1468 par Louis XI pour y bâtir une nouvelle demeure. Le château devient la résidence préférée du roi qui y meurt en 1483.
Les successeurs de Louis XI y font également de fréquents séjours, remaniant et embellissant les constructions primitives. Puis aux XVIIe siècles et XVIIIe siècles, le manoir est délaissé et, après la Révolution, presque entièrement détruit.
Le corps de bâtiment qui subsiste aujourd’hui, restauré aux XIXe et XXe siècles, correspond à la partie sud de l’ancien logis royal de briques et de pierres.

(6) Le Prieuré de Saint-Cosme. Lieu attachant, aujourd’hui propriété du Conseil général, Saint-Cosme est étroitement lié à Ronsard qui y fut prieur de 1565 à 1585. Il y écrivit bon nombre de ses œuvres et y reçut d’illustres visiteurs tels Catherine de Médicis.
On peut visiter son logis où l’on voit encore sa salle de travail, le réfectoire des moines (XIIe siècle), les ruines de l’église prieurale.
Les jardins sont connus pour leurs roses. La meilleure période pour une visite est fin Mai, lorsque les rosiers sont en pleine floraison. Le domaine de Saint-Côme n’est pas très grand, mais il est aménagé comme un espace de détente et de relaxation. Il est donc possible d’y rester assez longtemps.

Entre.(7) et.(8) L'ancienne Levée de la Loire et les bords de Loire.

(8) La Cité des Bords de Loire. Elle est l'une des plus anciennes cités ouvrières de Tours, constituée de vingt-quatre maisons individuelles à l'angle de l'Avenue Proudhon et de la Rue du Docteur-Charmier. Édifiée en 1928, sur l'ancien site des abattoirs municipaux, cette cité ouvrière voulait évoquer la villégiature, les colonies de vacances et le repos du travailleur. En 1979, les cheminées et les poêles à charbon avaient alors été délaissés au profit du chauffage individuel de ville et les premières salles de bain avaient même fait leurs apparitions. L'organisation de cette cité préfigurait, avec trente ans d'avance, celle des barres des années soixante-dix. Une autre cité ouvrière de Tours, la Cité Mame, est visible sur le parcours de la randonnée Patrimoine architectural de Tours.

Entre (8) et (9) French Tech Loire Valley. Classé à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, ce bâtiment de l’ancienne imprimerie Mame de 14 500 m² a fait l’objet d’une réhabilitation très qualitative sous la houlette de l’architecte Franklin Azzi. Il accueille depuis la rentrée 2015 l’École Supérieure des Beaux-arts de Tours. Une quarantaine de startups et d’entreprises sont d’ores et déjà installées dans ce lieu d’exception. De grands groupes nationaux y ont également installé un bureau.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 3.78/5
Nombre d'avis : 3
Fiabilité de la description : 3.67/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4/5
Intérêt du circuit de randonnée : 3.67/5


Visorandonneur
le lundi 22 février 2021 à 08:26

Note globale : 3.67 / 5

Date de la randonnée : dimanche 21 février 2021
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien
Circuit très fréquenté : Non

trop de parc fermé cause covid


Visorandonneur
le samedi 28 octobre 2017 à 07:18

Note globale : 4 / 5

Date de la randonnée : mercredi 13 septembre 2017
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Bien

Très belle balade, accessible à tous.
Dommage le parc était fermé
Merci à l'auteur.


Visorandonneur
le mardi 15 août 2017 à 11:59

Note globale : 3.67 / 5

Date de la randonnée : vendredi 04 août 2017
Fiabilité de la description : Bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Moyen

Agréable balade facile dans Tours. Pour toute la famille.
Un petit bémol: la description du trajet pour rejoindre les bords de la Loire n'est pas assez explicite.

Autres randonnées dans le secteur

Patrimoine architectural de Tours
Distance 15.89km Dénivelé positif +70m Dénivelé négatif -65m Durée 4h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Tours - 37 - Indre-et-Loire

Une promenade à la découverte du patrimoine architecturale de Tours. Des incontournables mais aussi de jolis endroits que j’ai découverts au fil des années.

Les bords du Cher à Tours
Distance 13.85km Dénivelé positif +21m Dénivelé négatif -24m Durée 4h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Tours - 37 - Indre-et-Loire

Loin du centre-Ville, une promenade à la découverte des espaces verts qui parsèment les bords du Cher Tourangeau.

Arbres remarquables de Tours
Distance 15.15km Dénivelé positif +20m Dénivelé négatif -60m Durée 4h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Tours - 37 - Indre-et-Loire

La ville de Tours est riche de trois arbres et d'un jardin classés remarquables par l'association A.R.B.R.E.S. (Arbres Remarquables: Bilan, Recherche, Études et Sauvegarde). Partez à leur découverte grâce à cette randonnée qui vous fera aussi découvrir d'autres beaux arbres tourangeaux ainsi que plusieurs petits et grands jardins publics. La liaison entre les points de départ et d'arrivée est assurée par le tram.

Distance 8.1km Dénivelé positif +52m Dénivelé négatif -52m Durée 2h30 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Cyr-sur-Loire - 37 - Indre-et-Loire

Balade urbaine à travers les espaces verts de Saint-Cyr et sur les bords de Loire.
Le plaisir d'être à proximité de Tours et Saint-Cyr de se sentir dans la nature.

La nature dans le vieux Saint-Pierre-des-Corps
Distance 3.14km Dénivelé positif +2m Dénivelé négatif -2m Durée 0h55 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Pierre-des-Corps - 37 - Indre-et-Loire

Une promenade familiale qui vous fera découvrir les coins de nature du Vieux Saint-Pierre-des-Corps : beaux arbres, potagers, prairies et poulaillers! Vous pourrez y observer la faune et la flore, déguster les fruits et plantes du jardin comestible et peut être croiser quelques jardiniers prêts à partager leurs savoirs!

Forêt de Larçay
Distance 16.27km Dénivelé positif +21m Dénivelé négatif -22m Durée 4h40 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Avertin - 37 - Indre-et-Loire

À partir de Saint-Avertin, succession de quatre boucles pour découvrir le Parc des Brosses, la Forêt de Larçay, le Cimetière paysager et le Bois des Hâtes, de beaux espaces verts à l'est de l'agglomération tourangelle.

Petite boucle dans le Bois Gibert
Distance 5.48km Dénivelé positif +42m Dénivelé négatif -41m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Ballan-Miré - 37 - Indre-et-Loire

Promenade forestière en bordure de Ballan-Miré.

Le vignoble du Vouvray à Rochecorbon
Distance 17.25km Dénivelé positif +170m Dénivelé négatif -165m Durée 5h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Rochecorbon - 37 - Indre-et-Loire

Un circuit pour découvrir le vignoble du Vouvray, avec ses maisons vigneronnes et quelques manoirs, sur les hauteurs de la vallée de la Loire.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.