À la découverte des vignobles autour de Verrières

Une randonnée Verrières (Charente) créée le jeudi 02 août 2018 par pgetrochon. MAJ : vendredi 15 février 2019

Belle randonnée dans le vignoble de la Grande Champagne, zone de production de cognac, au Nord de Verrières. Quelques passages dans de petits bois ou en lisière agrémentent le parcours. Ce dernier est vallonné d'où un renouvellement constant du paysage. Le circuit permet également de s'intéresser au patrimoine bâti local et religieux avec l'église paroissiale Saint-Palais.

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 3h35[?]
Distance Distance : 12.05km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 75m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 73m
Point haut Point haut : 96m
Point bas Point bas : 34m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Verrières (Charente) (16130)
Départ Départ : N 45.570908° / O 0.266933°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1632SB
Téléchargez : -
Chemin qui serpente en direction de Verrières Un moulin dans le paysage Le Bois de Pressac Chemin près du bois Métriers

Description de la randonnée

Le point de stationnement se situe Place de la mairie, après du carrefour en plein centre de Verrières.

(D/A) Quitter le point de stationnement en empruntant la Rue Chez Coutaud qui part vers le Sud sur le côté Ouest de la Place de la mairie. Au premier croisement avec un chemin après la sortie du village, virer à droite.
Le chemin après la zone de tri (containers) longe un bois et arrive à un croisement : tourner à droite. Peu après le chemin rejoint une petite route qui va vers Chez Bajot à droite, dans un virage à angle droit : continuer tout droit. Faire de même peu après au virage à angle droit vers la gauche et poursuivre en face dans un chemin entre des parcelles de vignes, en direction du bois Midard. Pénétrer dans le bois et le traverser jusqu'au premier croisement.

(1) Tourner à droite, traverser cette partie du bois en légère descente et aller jusqu'au lieu-dit Chêne Court après une parcelle de vignes. Devant le beau logis en angle sur la droite, bifurquer vers la gauche dans la petite route qui dessert quelques habitations du lieu-dit. La route fait rapidement place à un bon chemin entre des parcelles de vignes. De belles vues sur la campagne environnante s'offrent au randonneur notamment vers la droite. Continuer jusqu'à rejoindre la Route du Plantier de Pouzou. En y arrivant, tourner à droite et suivre prudemment la route sur deux cent mètres environ.

(2) Virer à gauche dans la petite route qui mène au lieu-dit la Champagne de Pouzou .
Après l'habitation, la route se transforme en chemin, passe le fond du vallon et remonte vers le lieu-dit la Champagne pour arriver à la route D736.

Tourner à gauche et suivre avec prudence la route D736 en restant sur le côté gauche (bas côté en herbe plus large, pré et/ou chemin en bord de parcelle de vigne) sur quatre à cinq cent mètres. Après avoir passé le Rochail où se trouve une pension pour chiens, bifurquer dans le chemin suivant, sur la droite. Le suivre sur une centaine de mètres jusqu'à un croisement en T.

(3) Virer vers la gauche dans le chemin qui ne tarde pas à s'élever à travers les vignes de la Combe de Rudard. Au premier croisement, tourner à droite dans le chemin qui poursuit la montée entre les vignes de manière moins raide. Le chemin va vers le Nord-Est. Continuer tout droit jusqu'à un croisement à l'orée d'un petit bois. Là, prendre le chemin de droite : il longe le bois à main gauche sur une courte distance, avant de longer un autre petit bois à main droite. Peu après ce dernier le chemin arrive à un croisement de chemins en T.

(4) Virer à droite dans le chemin et continuer tout droit en direction du château d'eau. Au croisement de chemins à proximité du château d'eau, obliquer à droite dans le chemin en légère descente vers la route D736 (en laissant le chemin du château d'eau qui dessert la belle propriété de la Pouyade).
En parvenant à la route D736, virer à gauche et rester sur le côté gauche de celle-ci pour cheminer en bordure de parcelles de vignes jusqu'au niveau d'un chemin sur la droite à une centaine de mètres environ (en restant à gauche, le randonneur a une meilleure visibilité pour traverser la route qui est en courbe à cet endroit).

(5) Traverser la route D736 avec prudence et emprunter le chemin en face. Le chemin fait un S entre des parcelles de vignes pour arriver au sommet de la colline dite broute-Chèvre. Poursuivre dans le chemin à plat en crête qui va vers un bois derrière lequel se trouve le lieu-dit les Martias.

Le chemin dans le bois est difficile à trouver et pas forcément bien dégagé. Il est en revanche aisé de suivre le bord du bois par le Sud (à main droite). Continuer jusqu'à rejoindre la route desservant le lieu-dit les Martias.

(6) Bifurquer à gauche et longer les bâtiments à main gauche. Descendre jusqu'à un croisement en T avec une petite route. Tourner à droite en direction du lieu-dit les Joussons. Le traverser et aller au croisement en T avec une route : virer à gauche et suivre la petite route en descente sur une centaine de mètres, avec en face à mi-pente le site important des Gabloteaux (entreprise viticole).

(7) Tourner à droite dans un chemin qui part vers l'Est (au croisement avec la route se trouve une croix en pierre sur la droite). Le chemin serpente tranquillement entre les vignes et offre de beaux panoramas avec au Nord-Ouest, Julliac-le-Coq et en particulier le château de Beauregard.

Plus loin, ne pas suivre le chemin qui va vers le lieu-dit Parçais mais garder toujours le chemin de droite jusqu'à la route venant de la Croix Malmort au Nord et desservant Envau au Sud. En y arrivant, virer à droite et suivre prudemment la route jusqu'au premier chemin sur la gauche.

(8) Tourner à gauche et bifurquer immédiatement (fourche) dans le chemin de droite en descente. Le chemin longe un petit bois à main gauche. Tourner à droite dans le premier chemin entre des parcelles de vignes sur la droite. Ce chemin remonte en pente douce une sorte de large vallon rempli de vignes.

Déboucher sur un chemin blanc et le suivre à droite pour revenir à la petite route précédemment quittée. Bifurquer alors à gauche et suivre la petite route prudemment jusqu'au carrefour suivant en sommet de colline dit Trotte les Brousses.

(9) Suivre la route en bifurquant vers la droite à angle droit : la route descend vers le lieu-dit le Bois de Pressac. Le traverser et continuer jusqu'au carrefour suivant en T. Virer à gauche et aller environ deux cent mètres plus loin jusqu'au croisement avec un chemin sur la droite (en fond de vallon, juste avant que la route ne s'élève).

(10) Bifurquer à droite et cheminer quasiment à plat dans ce vallon ouvert qui se dirige vers Verrières. Le chemin passe en contrebas de la propriété la Prévoute. Continuer tout droit jusqu'à la route D44. Virer vers la droite et traverser Verrières jusqu'au carrefour au coin de la place de la Mairie où se trouve un calvaire à main gauche. Tourner à gauche et rejoindre le point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 65m - Place de la Mairie (Verrières)
1 : km 1.26 - alt. 73m - Croisement de chemins
2 : km 2.41 - alt. 43m - Carrefour de routes
3 : km 3.73 - alt. 36m - Croisement de chemins
4 : km 5.18 - alt. 67m - Croisement de chemins
5 : km 6.16 - alt. 76m - Traversée de la D736
6 : km 7.13 - alt. 84m - Lieu-dit les Martias
7 : km 7.76 - alt. 75m - Croisement route - chemin au pied d'un calvaire
8 : km 8.9 - alt. 96m - Croisement route - chemin près Mont Bouchet
9 : km 9.98 - alt. 91m - Croisement de route au lieu-dit Trotte
10 : km 10.7 - alt. 79m - Croisement route - chemin
D/A : km 12.05 - alt. 65m - Place de la Mairie (Verrières)

Informations pratiques

Le point de stationnement se situe place de la mairie, après du carrefour en plein centre de Verrières.

Cette randonnée nécessite d'être correctement chaussé.

Ce parcours sans difficulté est non balisé. En conséquence il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une bonne lecture du paysage.

Randonnée réalisée le 28 novembre 2018

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1632SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Verrières

Le relief de la commune est celui d'un bas plateau assez vallonné d'une altitude moyenne de 70 m, bordé au sud-ouest par la vallée du Né. Le point culminant de la commune est à une altitude de 98 m, situé en limite nord-est (mont Bouchet). Le point le plus bas est à 21 m, situé le long du Né en limite ouest. Le bourg est à environ 60 m d'altitude.

Le Né, affluent de la Charente en aval de Cognac, borde la commune au sud. En fait il s'agit d'un de ses bras qui délimite l'île du Breuil sur la commune de Saint-Palais. Quelques sources sont à signaler sur le flanc de la vallée comme la Font de Rode et la Font de Zade.
Près du bourg, la source de la Font est aussi à signaler, alimentant deux lavoirs.

Des fossés protohistoriques au Fief du Chêne, des restes de thermes d'une villa à Plassac, des céramiques dans divers points montrent l'ancienneté de l'occupation.
Les registres de l'état civil remontent à 1692.
Au début du XXe siècle, l'industrie était représentée par trois moulins à blé, mus par le Né, à Jallet, Alville et chez Piron.

La viticulture est une activité importante de Verrières, qui est située dans la zone d'appellation d'origine contrôlée cognac, en Grande Champagne, premier cru classé du cognac.
De petits producteurs de cognac, de pineau des Charentes et de vin de pays sont installés dans la commune.

Patrimoine religieux
L'église paroissiale Saint-Palais qui comporte une crypte date du XIIe siècle. Elle aurait été en grande partie démolie par les protestants et provisoirement réparée en 1600, puis restaurée de 1668 à 1670, en 1759, et enfin au XIXe siècle. Elle possède une belle voûte avec clefs pendantes et nervures datant du XVIe siècle. C'est, avec l'église de Pranzac, le seul exemple qu'il y ait en Charente de ce genre de voûte. L'église est inscrite monument historique par arrêté du 26 mai 1986.
La croix hosannière, au sud de l'église, est aussi inscrite monument historique en 1986

Patrimoine civil
Il reste trois moulins, un à Verrières, un à Jallet et un chez Piron
Source Wikipédia (extraits)

Julliac le Coq

Le bourg de Juillac-le-Coq est situé sur la D736 entre Jarnac et Saint-Fort-sur-le-Né par Segonzac, qui rejoint à Saint-Fort la D 731 reliant Cognac à Barbezieux
Située au centre de la Grande Champagne, la commune de Juillac-le-Coq est comprise dans sa partie la plus accidentée et, dans le sud de la commune, on trouve une des collines les plus élevées de la contrée.
C'est le Terrier du Coq, mamelon haut de 132 m et point culminant de la commune, que l'on remarque par sa situation isolée, ainsi que par les bois qui en couvrent le sommet. Du haut de ce belvédère, la vue s'étend au loin sur la vallée du Né, et, au-delà, sur une grande partie de la Petite Champagne d'Archiac et de Barbezieux.
Le point le plus bas de la commune est à 26 m, situé en limite nord-ouest près d'Angeac. Le bourg est à environ 55 m d'altitude.

Lieux et monuments
Église Saint-Martin
L'église paroissiale Saint-Martin était une vicairie perpétuelle unie au chapitre de la cathédrale d'Angoulême depuis le début du IXe siècle. La construction du bâtiment actuel date des XIIe et XIVe siècles. La nef et les collatéraux sont au moins des premières années du XIe siècle ; les murs qui séparent les nefs sont percés de grandes arcades reposant sur des pieds droits. Aucun pilastre ne supportait les voûtes, qui faisaient défaut et qui étaient remplacées, au-dessus des fenêtres de la nef, par un riche plafond en charpenterie.
Le sanctuaire est postérieur, ainsi que les chapelles du transept. Le clocher est à deux étages ; l'étage supérieur est du XVIe siècle. Il renferme une superbe sonnerie de trois cloches. L'édifice aurait été ruiné en 1568 et restauré en 1595, 1597, 1655, 1679 et 1714. On lui a ajouté une sacristie en 1740. Il a subi de nouvelles restaurations en 1844, sous la direction de l'architecte Peronnaud, puis en 1862 et 1878.
Elle est à plan allongé à trois vaisseaux à voûte en berceau avec voûte d'ogives et coupole à trompes et clocher carré de deux étages. À l'intérieur, on peut admirer de beaux fonts baptismaux, recouverts de cuivre et de laiton.
Elle est inscrite monument historique depuis le 5 décembre 1991

Calvaire et croix
Six croix de chemin et de cimetière sont réparties sur la commune dont celle de l'église, calvaire dont la construction date du XIIe et XVIe siècles inscrite monument historique depuis 1991.

Ancien temple
Un ancien temple protestant est situé au bourg. Il est aménagé en maison d'habitation

Le château
Au château de Juillac-le-Coq des travaux ont eu lieu en 1594 puis tout au long du XVIIe siècle. Le portail, avec grande et petite porte en plein cintre, et sur les mâchicoulis une murette avec rangée de pinacles baroques ornés de rosaces. La tourelle polygonale couverte d'un toit à pans attenante et la grange semblent dater du XVIe siècle. La tour servait alors de prison. Le logis a été très remanié au XIXe siècle.

Château de Beauregard
Le Château de Beauregard du XVIIIe siècle (daté de 1723 sur les écuries et de 1761 sur la porte nord du logis) remarquable par cheminées et les terrasses avec leurs balustres et leurs emmarchements est inscrit par arrêté du 8 juillet 1988.

Logis du Frêne
Logis du Frêne, construit à flanc de coteau porte la date de 1589 inscrite près de l'oriel qui orne la façade du logis. Le portail et les tours de l'enceinte semblent bien dater eux aussi de la fin du XVIe siècle; ancienne possession des familles de Verdelin et de Brémond d'Ars.

Autres
Le patrimoine bâti comporte de nombreuses fermes, dont une du XVIIe siècle, quatre du XVIIIe siècle et deux du début du XIXe siècle, un pigeonnier, des puits, une fontaine et un lavoir au Coq et un moulin.
Source : wikipédia (extraits)

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 0/5
Nombre d'avis : 0
Fiabilité de la description : Non utilisé
Fiabilité du tracé sur carte : Non utilisé
Intérêt du circuit de randonnée : Non utilisé


Visorandonneur
le vendredi 15 février 2019 à 11:45

Bonjour,

Parce que cela fera l'objet d'autres randonnées dont une au départ de Verrières. J'ai séjourné à Jonzac trois semaines cet automne et le temps ne m'a permis de réaliser ces autres projets (qui sont tout prêts sur Visorando). Ce sera l'an prochain.
Cordialement
Bonnes randonnées


Visorandonneur
le vendredi 15 février 2019 à 08:21

Pourquoi ne pas passer auprès du dolmen de la pierre levée ?

Autres randonnées dans le secteur

Saint-Brice - Sentier de l'Abbaye
Distance 10.67km Dénivelé positif +88m Dénivelé négatif -86m Durée 3h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Brice - 16 - Charente

Par la beauté de ses sites et par la richesse de son patrimoine, Saint-Brice est l'une des communes les plus pittoresques du Cognaçais. Dans l'écrin que lui procurent les vallées de la Charente et de la Soloire, l'homme a depuis longtemps élevé des édifices symboliques : dolmens, églises, abbayes, châteaux et logis, toutes ces constructions étant d'une facture particulièrement soignée.

Saint-Laurent-de-Cognac / Louzac-Saint-André - Sentier des Combes
Distance 9.66km Dénivelé positif +125m Dénivelé négatif -122m Durée 3h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Laurent-de-Cognac - 16 - Charente

Limitée au Sud par la Charente, la commune de Saint-Laurent présente un bourg ramassé autour de son église dotée d'un portail du XIe siècle, de plusieurs villages répartis dans les vallées et sur les coteaux ainsi que des fermes et des logis isolés.

Merpins - Sentier François Ier
Distance 9.14km Dénivelé positif +23m Dénivelé négatif -20m Durée 2h40 Facile Facile
Départ Départ à Merpins - 16 - Charente

Au confluent du Né et de la Charente, la commune de Merpins fut habitée très tôt et de façon continue : pointes de flèches, débris de poterie, puis forteresse médiévale imposante, église du 11e siècle, abbaye du 12e en sont la preuve. Ces terres fertiles portent des prairies, des céréales et un vignoble classé en Grande-Champagne.

Circuit des Fontaines et des Lavoirs
Distance 19.48km Dénivelé positif +254m Dénivelé négatif -254m Durée 6h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Preuil - 16 - Charente

Ce circuit permet de découvrir le petit patrimoine rural (fontaines, lavoirs).
Chaque point d'eau affiche un descriptif historique et/ou anecdotique.
Ce parcours intègre aussi le patrimoine architectural et historique (Église Saint-Projet du XIIIe siècle, la Place Jacquaire, la stèle protestante, le Château de Ségeville et les hameaux dispersés de la commune).
La découverte de cet itinéraire associe également les atouts paysagers, floristiques et faunistiques.

Distance 12.69km Dénivelé positif +44m Dénivelé négatif -45m Durée 3h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Meux - 17 - Charente-Maritime

Un parcours en sous-bois puis à travers champs mène à une colline viticole. De beaux panoramas s'ouvrent de part et d'autre sur les Vallées de la Seugne et du Trèfle (ancien moulin à vent). De chemins blancs en routes de campagne, en passant par un joli bois de chênes et châtaigniers, de grands Domaines ponctuent le paysage jusqu'aux abords du Trèfle (visite et dégustation au Domaine des Brissons), des chemins enherbés longent prés et ruisseaux et traversent les peupleraies jusqu'à l'arrivée.

Circuit entre Lin et Vigne
Distance 20.43km Dénivelé positif +264m Dénivelé négatif -263m Durée 6h30 Difficile Difficile
Départ Départ à Lignières-Sonneville - 16 - Charente

Lignière-Sonneville est une commune avec un relief vallonné typique de la Grande Champagne et elle résulte de la fusion de Lignières et de Sonneville en 1845. Nichée au coeur de la Grande Champagne, elle compte 613 habitants.

Circuit du Chemin 101
Distance 9.72km Dénivelé positif +88m Dénivelé négatif -88m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Genté - 16 - Charente

Construite sur les premiers côteaux de Grande Champagne, Genté offre à ses habitants la proximité de la ville de Cognac qui se trouve à 8 km, et les charmes de la vie rurale. Le point 101 est un lieu emblématique de la commune de Genté où se situe la table d'orientation. En effet, à cet endroit se trouvait un ancien moulin dont certains vestiges se trouvent encore enfouis dans la terre autour du site. De plus, le point 101 est le point de repère par rapport au niveau de la mer.

Gimeux - Sentier du Fanaud
Distance 10.37km Dénivelé positif +94m Dénivelé négatif -85m Durée 3h10 Facile Facile
Départ Départ à Gimeux - 16 - Charente

Gimeux, érigé au flanc d'un coteau qui domine la vallée et les marais du Né, possède une agriculture florissante : prairies et céréales dans la vallée, vignoble sur les coteaux. Des vestiges de sépultures et le tracé de la voie romaine, dite "Chemin Boisné", révèlent l'occupation ancienne du lieu. L'église paroissiale date du 12e siècle. On peut également remarquer une ancienne chapelle ainsi que, sur le coteau de Fanaud, les restes d'un moulin à vent.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.