Tour et ascension du Roc Campagna par les sentiers Vauban

Le Roc Campagna culmine à 1134m d'altitude, juste au-dessus du Camping du Mas de Lastourg, dans la Vallée de la Têt, tout proche de Villefranche-de-Conflent. Sa silhouette pointue et agressive et le chaos du massif Sant-Pere sur lequel il est perché, laissent penser qu'il est inaccessible sans matériel d'escalade... Il n'est est rien. Avec un bon rythme et un bon sens de l'orientation le randonneur accédera à son sommet en à peine 3 heures.

Fiche technique
n°343109
Une randonnée Fuilla créée le jeudi 18 août 2016 par MCTOUL. MAJ : dimanche 28 avril 2019
Durée Durée moyenne: 5h55[?]
Distance Distance : 9.97km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 1062m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 1059m
Point haut Point haut : 1246m
Point bas Point bas : 465m
Difficile Difficulté : Difficile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Régions Régions : Pyrénées, Massif du Madrès
Commune Commune : Fuilla (66820)
Départ Départ : N 42.584265° / E 2.359107°
Carte Carte IGN : : Ref. 2349ET, 2349ETR - Commander : Version papier (cliquer-ici) - Version mobile (cliquer-ici)
Téléchargez : -
Sur le sentier principal vers Notre-Dame-de-Vie, bifurcation Le gouffre du WP5 Le Roc Campagna Escalier sur le sentier Vauban

Description de la randonnée

Garer son véhicule sur le parking en terre, sur la droite de la N116 en descendant. Le départ de la randonnée est juste en face au pied d'un petit oratoire.

(D/A) Prendre le sentier qui monte le long d'un immense mur de pierre grimpant dans la montagne.
Le sentier, balisé en gros traits de peinture de couleur Blanche, est très bien entretenu par des bénévoles de l'association Notre-Dame-de-Vie et serpente à flanc de montagne. Impossible de se tromper il n'y a qu'un seul sentier.

(1) Au bout d'une dizaine de minutes, trouver à main droite une petite grotte praticable (réservée aux non-moldus...). Les quelques départs de faux-sentiers à ne pas emprunter, déviant du sentier principal, sont bien signalés par des entassements de pierres, indiquant qu'il s'agit de fausses routes.

(2) Au bout de 20 minutes d'ascension (800m environ de distance horizontale), avec le flanc de montagne essentiellement sur la droite, obliquer franchement sur la droite et poursuivre l'ascension avec la montagne sur la gauche pendant 10 min environ (400m en horizontal). Atteindre en une demi-heure/trois-quarts d'heure l'esplanade de la Chapelle.

(3) Redescendre jusqu'à la bifurcation du premier lacet, là où un panneau de bois indique "Notre Dame de Vie".

(2) Prendre à main droite un tout petit sentier muletier, beaucoup moins bien entretenu, mais toujours bordé et soutenu de murets anciens en pierres sèches. C'est un ancien sentier de surveillance militaire dit "Vauban", qui n'est pas balisé.

(4) Suivre pendant une bonne demi-heure ce sentier en mauvais état, encombré de cailloux et pierriers, décrochés de la montagne ou des murets, pour atteindre le sentier principal, dit "Chemin Vauban" (qui monte du fort Libéria de Villefranche-de-Conflent, marqué en violet sur la carte IGN). Passer juste avant au pied d'une sculpture métallique figurant la silhouette d'un rapace en plein vol et d'une plaque mémorielle. Prendre le Chemin Vauban (non balisé) qui monte très aisément pendant 4 lacets.

Atteindre une plateforme semblable à celles des virages précédents, où là, un autre sentier clairement marqué s'enfonce dans les taillis vers la crête toute proche. Ne pas prendre ce sentier, ce sera le point de passage du retour, après l'ascension et le tour du Roc Campagna.

(5) Poursuivre l'ascension à droite dans les lacets du Chemin Vauban. Atteindre la cote 1100.

(6) Trouver un départ de sentier non balisé à main gauche.
NB : C'est un court raccourci pour gagner le sentier allant de la Chapelle Saint-Etienne au Pla d'Aussa. Si vous ne trouvez pas cette bifurcation, vous savez donc que vous pourrez prendre le chemin rallongé !.
Rejoindre l'endroit où la piste allant de la Chapelle Saint-Etienne au Pla d'Aussa, se transforme en sentier.

(7) Poursuivre sur ce sentier non balisé à gauche sur la courbe de niveau jusqu'au lieu-dit Flagels, où le sentier grimpe soudain en plusieurs lacets, pour gagner plus de 70m de dénivelé. Atteindre le Pla d'Aussa, vaste lande de végétation méditerranéenne basse ponctuée de quelques arbustes.

(8) Poursuivre par le sentier vers le Roc Campagna, matérialisé à terre par un petit cairn et un piquet de bois peint en Rouge et Jaune (comme un piquet à neige de signalisation routière, mais de 80cm de haut seulement). Ici plusieurs possibilités de repérage : soit s'aider du GPS, soit chercher un groupe de 3 arbres remarquables, en lisière d'espace dégagé, puis filer droit vers l'Est et vers le précipice de Sant-Pere pour le trouver.

Prendre ensuite un petit sentier, toujours non balisé, mais marqué de quelques cairns, qui descend tranquillement, puis remonte au final vers le sommet du Roc Campagna, qu'on aperçoit à travers les arbres et arbustes.

(9) Rejoindre, avec un peu de prudence et en mettant les mains, le premier des sommets du Roc Campagna.
De là, vue à 360° magnifique vue sur la Vallée de la Têt et celle de la Rotja.
Remarquer également un autre sommet, très légèrement plus bas, placé à une centaine de mètres en avant du premier. En quelques minutes possibilité de l'atteindre, avec prudence également. Ce sommet est envahi de grosses touffes de végétaux épineux, dont je n'avais jamais vu de similaires. D'ici apercevoir les villages de Serdinya et Villefranche, et le camping de Mas de Lastourg, avec sa piscine au milieu des arbres d'ornements de ses parcelles.
Distinguer alors 2 autres sommets plus modestes du Roc Campagna. C'est donc un total de 4 aiguilles, non distinguables entre elles depuis la vallée, qui forme "Le" Roc Campagna.
Effectuer la descente par l'Ouest (pour obtenir le label "Tour du Campagna"...) dans un pierrier ludique assez praticable, mais bien raide (dénivelé de près de 250m sur une distance de 400m à peine) et hors de tout sentier et balisage.
Sur sa fin, bien s'écarter du Sud de la base du Roc Campagna (n°4), traverser la fin d'un autre sentier Vauban venant de l'Ouest (à peine visible) et apercevoir le gros rocher sur lequel sont portés à la peinture une grande flèche Blanche et un gros point, indiquant le passage vers l'Ouest.

(10) Repérer alors un petit sentier dans la pente, balisé par plusieurs marques en ruban adhésif Orange (et d'autres en Jaune), apposés sur les végétaux et les troncs des arbres. Prendre plein Est dans la descente, puis globalement Nord-Est, pratiquement sur la courbe de niveau en étant particulièrement attentif de bien rester sur le sentier, parfois disparaissant dans la végétation ou les éboulis. Ainsi sur 750m environ entre la courbe 1000m et 900m, le parcours va gagner les falaises qui barrent la route au Nord-Est du sentier.

NB : Cette partie du parcours est la plus difficile, car le sentier est mal matérialisé, il est non clairement balisé (les marques adhésives sont nombreuses, mais disposées de manière aléatoire non normée ; parfois il y a des marques en peinture Rouge ou Jaune) et la végétation et les éboulis sont venus au cours des années rendre sa visualisation difficile. De plus, contrairement aux autres parties de la randonnées, il n'y a plus de murets de soutènement en pierres sèches de part et d'autre du sentier.

Sous les falaises toutefois ce sentier rejoint un autre ancien sentier Vauban (très dégradé). Ce sentier se termine en contournant un éperon rocheux. Au passage on peut très bien voir sur la droite du sentier un gouffre (ayant peut être servi de glacière, car un muret soutient la vire devant son porche).

(5) Rentrer alors dans le Chemin Vauban principal à la pointe d'un lacet sur une petite plateforme (repérée à l'aller). Terminer ici le tour du Roc Campagna, par de vrais sentiers, alors que de la vallée ces pentes paraissent vierges de tout passage humain ! Prendre à droite en descendant le même chemin qu'à l'aller (excepté la chapelle). Retrouver le parking du début (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 465m - Parking N116 - Têt (fleuve)
1 : km 0.31 - alt. 530m - Petite grotte
2 : km 0.76 - alt. 638m - Sortir du sentier ppal au panneau - Prendre à dte
3 : km 0.91 - alt. 695m - Chapelle Notre-Dame-de-Vie (Fuilla)
4 : km 2.01 - alt. 822m - Rejoindre le Chemin Vauban ppal - Prendre à gche
5 : km 3.01 - alt. 945m - Chemin Vauban ppal - Poursuivre à dte
6 : km 3.85 - alt. 1090m - Sortir du Chemin Vauban - Prendre à gauche
7 : km 4.21 - alt. 1144m - Rejoindre sentier ppal - Prendre à gauche
8 : km 5.53 - alt. 1223m - Piquet rouge et jaune - Poursuivre tout droit
9 : km 5.7 - alt. 1176m - Roc Campagna 1er pic en retrait
10 : km 6.13 - alt. 989m - Début du balisage adhésif orange
D/A : km 9.97 - alt. 465m - Parking N116

Informations pratiques

Remarques sur cette randonnée :
Elle s'effectue sur des chemins ancestraux construits :
- soit pour faire accéder les hommes pieux aux joies spirituelles de l'ermitage catholique (Notre-Dame-de-Vie),
- soit pour faire accéder les hommes de troupe aux joies matérielles de la défense de la France et plus particulièrement des forteresses de Villefranche et Fort Libéria, juste après la signature du traité des Pyrénées par Mazarin, sous le règne de Louis XIV, le 7 novembre 1659.
Ce sont donc de multiples sentiers, murets, marches multi-séculaires qui ont été bâtis dans la roche à la sueur des fronts de nos anciens.

Cette randonnée s'effectue en pleine nature dans un environnement plutôt agressif : pentes raides, barres rocheuses, escarpements, éboulis, pierriers, épineux, parfois absence totale de balisage, ... C'est pourquoi elle est réservée à des randonneurs aguerris et ayant un bon sens de l'orientation. Un gps peut également s'avérer très utile.

Excepté la petite grotte (1), quelques abris sous roches aux pieds des falaises et le parvis de la chapelle (3), il n'y a aucun abri sur le circuit et pas d'eau. Il faut partir équipé.
Prévoir bonnes chaussures de randonnée pour marcher dans les pierriers.
Si vous craignez les égratignures, partir en pantalon de randonnée. Prévoir un bon chapeau et de la crème solaire, si le temps est ensoleillé.

À noter : une autre randonnée de l'auteur est décrite sur ce site : Roc Campagna (1134m) depuis Mas de Lastourg (Sant Pere/Massif Mont Coronat), mais la fin est plus ardue, et on atteint le sommet n°3.

Variante "Très difficile" :
Pour éviter le passage entre (5) et (8), il existe une variante parcourant le flanc du Sant-Pere en pleine nature, totalement hors sentier, dans une coume (ravin) à sec, envahie de végétation.
À l'aller (la montée), au point (5), quitter le Chemin Vauban et prendre à gauche le sentier du retour. Gagner le point 42,5876°N - 2,34739°E, puis grimper directement vers la crête, direction Ouest-Nord-Ouest (cap ~au 280°).
Gagner ainsi le point(8). On ne gagne pas vraiment de temps, mais on parcourt moins de kilomètres.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2349ET, 2349ETR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

À voir la beauté des paysages pyrénéens et la vue sur le massif du Canigou !
Avec un peu de chance vous apercevrez des marmottes, des sangliers et même des isards, dont les traces de piétinement et les déjections sont présentes toutes la première moitié de la randonnée.

Louis XIV, Vauban et le Traité des Pyrénées :
En 1659, la paix des Pyrénées impose brutalement une nouvelle frontière pour séparer les deux royaumes belligérants de France et d’Espagne. S’imposent ainsi dans un besoin d’unification, une nouvelle dimension spatiale et une nouvelle appartenance. Le traité restitue à la France l’Artois, quatre places fortes dans les Flandres et la province du Roussillon dont la Cerdagne, qui s’ouvrant au col de la Perche, en marque la limite ouest. La famille catalane des Sicart, propriétaire de la ferme Cal Mateu (actuel Musée de Cerdagne à Sainte-Léocadie), reçoit du roi de France la charge de viguier pour administrer les populations locales. Parallèlement, Vauban est envoyé sur ce territoire pour marquer du sceau royal français cette nouvelle contrée et la protéger d’éventuelles incursions espagnoles. Il imagine la ligne de fortifications de la frontière. En fonction de leur utilité stratégique, certains sites médiévaux sont démantelés, d’autres sont réaménagés comme à Villefranche-de-Conflent. À Mont-Louis, il crée une place forte afin de verrouiller les accès vers la France, l’Espagne et la Méditerranée. Lien Internet

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 4.78/5
Nombre d'avis : 3
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 4.33/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le vendredi 26 avril 2019 à 20:01

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : mercredi 24 avril 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Dans la descente du pierrier, vers 1070 mètres d'altitude, passer une centaine de mètres plus à l'Ouest pour éviter une descente raide dans le rocher.


Visorandonneur
le mardi 05 décembre 2017 à 22:59

Waouh !
Merci vezian !
J'aurais aimé être avec vous
Cordialement

Marc


Visorandonneur
le mardi 05 décembre 2017 à 13:13

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : jeudi 30 novembre 2017
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Rando sportive réalisée avec un groupe de 15 personnes aguerries.La petite ascension du roc est facile , le longue descente dans le pierrier est ludique . A la fin de cette descente on repère aisément le sentier ,bien que dégradé qui part sur la gauche à flan de montagne entre les deux barres rocheuse .Sur cette portion de retour globalement sur la même courbe de niveau il faut signaler un passage ou il faut être très vigilant et des parties vertigineuses mais sans danger réel.
En résume rando atypique réservée aux "aventuriers".


Visorandonneur
le lundi 12 septembre 2016 à 22:56

Avec plaisir !
Marc

Marc


Visorandonneur
le lundi 12 septembre 2016 à 13:37

Note globale : 4.67 / 5

Date de la randonnée : lundi 12 septembre 2016
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Je pourrais vous donner mon avis lorsque je l'aurais pratiqué.....
Cette rando me parait très intéressante.

Autres randonnées dans le secteur

Sur les pentes abruptes du Sant-Pere
Distance 7.44km Dénivelé positif +736m Dénivelé négatif -733m Durée 4h15 Difficile Difficile
Départ Départ à Fuilla - 66 - Pyrénées-Orientales

Bon parcours sportif, en grande partie en-dehors des sentiers battus, par des sentiers ancestraux, sur le massif de Sant-Pere. Cette randonnée permet de découvrir, au pied du Roc Campagna, un point de vue incroyable sur la vallée de la Têt et celle de la Rotja. Vue à 180° avec en ligne de mire au Sud le Canigou et ses 2784m.

De Villefranche-de-Conflent au Village des Horts (ruines) (857m)
Distance 5.65km Dénivelé positif +482m Dénivelé négatif -476m Durée 3h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Fuilla - 66 - Pyrénées-Orientales

Petite randonnée dans la montagne au-dessus de Serdinya, en partant de Villefranche-de-Conflent, jusqu'aux fontaines des Horts, village abandonné et en ruine.
Cette randonnée emprunte l'ancien sentier de desserte du village "Chemin des Horts à Villefranche" porté au cadastre napoléonien, en très mauvais état cependant...
On est dans un paysage bien typique des Pyrénées catalanes : montagne, et pourtant constructions et végétation méditerranéennes.

Circuit historique au-dessus de Villefranche-de-Conflent
Distance 15.13km Dénivelé positif +762m Dénivelé négatif -767m Durée 6h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Corneilla-de-Conflent - 66 - Pyrénées-Orientales

Ce circuit permet de découvrir des vestiges militaires (citerne de Vauban et redoute) ainsi que d'anciennes carrières de minerai (marbrière, manganèse et talc) et surtout de superbes panoramas sur les vallées de la Têt et du Cady. On surplombe aussi Villefranche-de-Conflent et le Fort Libéria.
Randonnée sans grande difficulté mais ne pas sous estimer la longueur.

Chapelle Notre-Dame de Vie et grottes
Distance 5.24km Dénivelé positif +313m Dénivelé négatif -317m Durée 2h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Serdinya - 66 - Pyrénées-Orientales

Quoi de plus étonnant que de visiter une chapelle construite de la main de l'homme, complètement isolée en altitude, ainsi qu'une immense grotte la surplombant, également équipée d'un autel formant une autre chapelle, celle-ci naturelle et encore plus grande que la précédente!
Sur le chemin de l'ascension, on trouve une plus petite grotte. Les deux grottes sont absolument sans danger. Munis d'une lampe de poche, vous pourrez mieux les découvrir...

Distance 2.33km Dénivelé positif +25m Dénivelé négatif -62m Durée 0h45 Facile Facile
Départ Départ à Serdinya - 66 - Pyrénées-Orientales

Comment gagner Villefranche-de-Conflent depuis le camping du Mas de Lastourg sans emprunter la dangereuse N116, qui n'a aucune circulation piétonne de prévue?
Petite découverte d'un circuit alternatif le long de la Têt !
Attention, cette randonnée qui emprunte un itinéraire partiellement sur le terrain d'ERDF (non clôturé), se fait à vos risques et périls !

Roc Campagna (1134m) depuis Mas de Lastourg (Sant Pere/Massif Mont Coronat)
Distance 4.9km Dénivelé positif +738m Dénivelé négatif -736m Durée 3h30 Difficile Difficile
Départ Départ à Serdinya - 66 - Pyrénées-Orientales

Le Roc Campagna culmine à 1134m d'altitude, juste au-dessus du Camping du Mas de Lastourg, dans la Vallée de la Têt, tout proche de Villefranche-de-Conflent. Vue époustouflante sur la vallée de la Têt, celle de Rotja, celle de Fillols et sur le massif du géant catalan, le Canigou. Avec ses 834m de dénivelé à pic, il paraît inaccessible... pourtant il l'est !

Camping du Mas de Lastourg-Canal de Jando par Pouméjane (500m)
Distance 7.52km Dénivelé positif +253m Dénivelé négatif -257m Durée 2h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Serdinya - 66 - Pyrénées-Orientales

Cette petite randonnée d'un peu plus de 7km, emmène se balader sur les bords du canal de Jando (ou "Rec Nou"), canal d'irrigation abandonné, servant de sentier.
Le circuit non balisé se situe sur le côté sud de la vallée de la Têt et permet une randonnée ensoleillée de 2h30 en marchant, 1h30 en courant sur les portions adaptées, à proximité du camping, permettant aux campeurs, une alternative aux randonnées lointaines, obligeant à prendre son véhicule.

Distance 2.42km Dénivelé positif +46m Dénivelé négatif -0m Durée 0h50 Facile Facile
Départ Départ à Serdinya - 66 - Pyrénées-Orientales

Pour aller du camping du Mas de Lastourg à Serdinya sans prendre la route nationale, il existe un charmant sentier qui borde la Têt.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.