Favoris De Camping Mas de Lastourg à Villefranche-de-Conflent

Une randonnée Serdinya créée le lundi 11 août 2014 par MCTOUL. MAJ : lundi 28 janvier 2019

Comment gagner Villefranche-de-Conflent depuis le camping du Mas de Lastourg sans emprunter la dangereuse N116, qui n'a aucune circulation piétonne de prévue?
Petite découverte d'un circuit alternatif le long de la Têt !
Attention, cette randonnée qui emprunte un itinéraire partiellement sur le terrain d'ERDF (non clôturé), se fait à vos risques et périls !

Fiche technique
Durée Durée moyenne: 0h45[?]
Distance Distance : 2.33km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 25m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 62m
Point haut Point haut : 488m
Point bas Point bas : 444m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Non
A pied A pied
Régions Régions : Pyrénées, Pyrénées orientales
Commune Commune : Serdinya (66360)
Départ Départ : N 42.576126° / E 2.344513°
Arrivée Arrivée : N 42.586623° / E 2.365297°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 2349ET, 2349ETR
Téléchargez : -

Description de la randonnée

(D)Départ devant l'accueil du camping, reprendre le chemin de sortie gravillonné.

Avant de traverser le pont de la Têt, prendre sur la droite en direction de la station hydroélectrique (S.H.E.M.). Ne pas gagner la station, mais prendre 50m avant, sur la droite un sentier qui monte un peu et passe franchement sur la droite et à une cinquantaine de mètre de la station.
Le sentier n'est pas bien entretenu, en été de hautes herbes l'encombrent, dans cette première partie non ombragée.
Après avoir parcouru une centaine de mètres, le sentier est en meilleur état et s'enfonce dans le sous-bois. en longeant la rivière la Têt en contrebas.

(1) Arrivé à l'aplomb de trois déversoirs, d'une échelle à poisson, de l'embouchure du canal d'amenée à la centrale électrique en contrebas et d'un petit bâtiment sur le bord de la Têt, trouver le sentier qui descend à pic sur la gauche à travers un sous bois peu épais en 2 rapides lacets jusqu'au bord de la rivière.
Monter alors sur les équipements en béton et emprunter sur la droite le chemin en béton qui longe le canal vers la centrale hydroélectrique.
Le chemin est bordé de 2 garde-corps parfaitement sécurisés.
Vous passez au large du Mas Py sur la droite. Le chemin débouche sur le pont-canal qui traverse un affluent de la Têt, la Rotja.
Passé le pont-canal, reprendre le chemin le long du canal. On laisse sur la droite un 1er petit pont qui traverse le canal et on arrive à un 2nd pont (pont-canal) tout en brique, d'un certain cachet.

(2)Traverser sur la droite ce pont-canal et rejoindre la D6 par un court sentier le long d'un verger.
La suite du circuit emprunte la D6, il faut donc rester vigilant. Mais la circulation est nettement moins importante que sur la N116. La circulation à pied y est donc vraiment moins dangereuse.
Gagner ainsi le carrefour de la D6 avec la N116. Là un cheminement piéton permet de gagner Villefranche-de-Conflent en toute sécurité.

Points de passage :
D : km 0 - alt. 486m - Mas de Lastourg
1 : km 0.97 - alt. 479m - Sur le sentier, prendre à gauche et descendre - Source de La Têt
2 : km 1.42 - alt. 458m - Traverser à gauche le pont canal
A : km 2.32 - alt. 445m - Mas de Lastourg

Informations pratiques

Le cheminement sur les rives de la Têt(1) et sur les abords du canal d'amenée d'eau à la centrale hydroélectrique (2)se fait aux risques et périls du randonneur, comme toute rivière de montagne avec des captages ou des lâchers EDF. Le passage est d'ailleurs indiqué déconseillé. Toutefois, ce risque semble largement moins limité que le risque de marche ou course à pied le long de la N116 (pour avoir pratiqué les 2...).
Voir également d'autres commentaires sur le forum de cette randonnée.

Il n'y a pas de point d'eau potable sur le circuit et pas d'abri en cas de pluie importante. En cas d'intempérie sérieuse (orage, ...) il y a le Camping du Mas de Lastourg, le Mas Py ou la ville de Villefranche-de-Conflent.

De simples chaussures de sport sont nécessaires pour ce circuit. L'aller-retour peut se faire en une demi-heure en course à pied.

Il est recommandé de cesser de courir et ne pas affoler les chèvres et les chiens patous à proximité du Mas Py. L'agriculteur ne montre en effet pas toujours des signes de franche cordialité. Le troupeau et les chiens sont toutefois dans des champs clos sans aucun danger, ni pour le randonneur, ni pour l'exploitation. En cas de problème, conservez votre sang froid, avancez les arguments de sécurité et donnez des preuves que les randonneurs en général, et les visorandonneurs en particulier, sont courtois et civilisés. Espérant qu'il soit sensible à ces arguments de bon sens...
Autre variante : dès le franchissement des ouvrages des déversoirs (WP(1)), on peut descendre du chemin bétonné aux gardes-corps sur la gauche et marcher ainsi sur un sentier jusqu'au pont canal de la Rotja. Selon la saison on peut passer ici à gué et rejoindre les bords du canal le plus loin possible du Mas Py.

Nous vous conseillons aussi d'emmener avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2349ET, 2349ETR.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Sur ce circuit on ne peut que s'étonner du génie constructeur humain qui a réalisé tous ces ouvrages d'art : captage, déversoirs, ponts-canaux multiples, irrigation, centrales électriques ...
Par ailleurs la tranquillité de ce circuit tranche avec le bourdonnement de la N116 à seulement quelques centaines de mètres. On est dans un havre de paix...

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 2.33/5
Nombre d'avis : 1
Fiabilité de la description : 3/5
Fiabilité du tracé sur carte : 3/5
Intérêt du circuit de randonnée : 1/5


Visorandonneur
le samedi 15 août 2015 à 18:42

Bonjour Jean François,
Sur les conseils du modérateur je vais faire une réponse circonstanciée.
Votre commentaire m'a tout d'abord agacé , puis maintenant me laisse seulement perplexe. Toutefois, mon goût de la randonnée et mon envie de les partager dépasse ces premières réactions...
Vous êtes un visorandonneur depuis le 22 juillet. C'est bien, il faut accueillir les p'tits nouveaux et créer les conditions de leur poursuite. Toutefois votre jugement à l'égard d'un plus "ancien" me semble un peu péremptoire. Vous n'avez encore rien publié, c'est votre 1er commentaire et vous "alignez" votre cible en public...
Un peu de patience et d'encouragements pour ceux qui prennent la peine de publier leurs circuits n'auraient pas fait de mal !
J'ai fait cette "rando" en running une bonne quinzaine de fois et tout ce qui est décrit est parfaitement exact.
Le circuit est on ne peut plus simple et court. N'importe qui peut suivre le parcours sur la carte IGN et même sur google maps. Contester sa fiabilité c'est assurément expliquer qu'on s'est trompé... Je veux bien en être partiellement la cause; mais tenez d'être plus explicite sur le WP où vous vous êtes égaré...
Concernant vos mises en garde sur les risques pris, un certain nombre d'alertes figurent déjà pourtant dans le paragraphe "Informations pratiques". On peut encore en rajouter, je n'y suis pas opposé, si les modérateurs le jugent nécessaire...

Je reprends vos argument pour y répondre précisément :
Cette rando traverse sa propriété en deux points Faux, elle emprunte le massif en béton du canal puis le pont canal, propriété exclusive d'ERDF non clôturée, mais pas celle de l'agriculteur. Ce dernier n'est d'ailleurs pas propriétaire de ses parcelles mais seulement locataire de la ville. la randonnée ne passe pas sur "ses" parcelles.
Nous avons discuté avec l'éleveur et nous a expliqué son désaccord avec cet itinéraire que je comprends : ... avec troupeau gardé par des patous pas décides à laisser rentrer des "étrangers", plus la traversée du vergers, soumis à quelques prélèvement sauvage semble-t-il.
Cette rando ne traversant ni ses champs, terrain, cour, ... où sont parqués ses chèvres et patous, ni son verger, mais seulement un sentier longeant son verger, faisant partie du domaine public de la commune de Villefranche. Soit vous vous êtes trompé, soit l'agriculteur fait de l'intox ou fait preuve de mauvaise foi.
Le verger est accolé à la D6, avec ce petit chemin pratique pour stationner, et c'est plutôt de ce côté là qu'il faut chercher les chapardeurs... Plutôt que chez les randonneurs ou coureurs...
Si le circuit passe bien à proximité de ses champs, dans une partie non clôturée, longeant le canal d'amenée à l'usine hydro-électrique proche, il ne provoque aucune autre gêne que de irascibilité mal placée.
Cependant, je l'écris dans le descriptif, puisque l'agriculteur n'apprécie pas ce passage à proximité de chez lui, je réitère ma recommandation de passer doucement et calmement pour n'énerver ni les bêtes, ni leur maître...

De plus, la descente vers l'échelle à poisson est en broussaille,
Accordé... Il s'agit d'une sente dans le sous-bois, mais praticable par n'importe quel randonneur, y compris des enfants de 5 ans s'il le fallait. Ce n'est pas un GR bien entendu, sinon je l'aurais mentionné...

la traversé sur la digue sur plus de 300 m(qui est un ouvrage privé de la société hydroélectrique) est clairement interdite par des panneaux
Exact. D'où mon commentaire. "Ce risque semble largement moins limité que le risque de marche ou course à pied le long de la N116". Maintenant, chacun prend ses responsabilités en connaissance de cause. Personne ne vous a obligé JF à emprunter le canal, alors que vous aviez vu les panneaux d'interdiction !! Idem pour tous les autres randonneurs.

et s'avère dangereuse en sous bois humide (Vipères enroulées sur les mains courantes).
Exact, la nature est peuplée de bêtes affreuses et dangereuses, qui mettent la vie du randonneur en péril... ! Oui JF, sur ce canal comme partout en France... Mais personnellement, je n'ai jamais vu une seule vipère (ou autre serpent) sur ce parcours..

Je pense qu'il faut retirer cet itinéraire du site. Je ne partage évidement pas cet avis... Des dizaines de personnes se rendent à Villefranche régulièrement par la route. Leur indiquer un circuit alternatif à la RN est salvateur !

Je rajoute que le circuit pourrait ne pas emprunter les bords du canal si l’agriculteur n'avait pas fermé le bout du sentier qui poursuit sa route après le WP(1) .
Sur le cadastre, le chemin communal arrive juste après la cour de sa ferme et permet de regagner le dernier bout de route D6 en toute sécurité par un pont traversant la Rotja. Mais il n'obtempère pas...
Que chacun en connaissance de cause choisisse son camp.
Ne mettez pas trop d'interdits, il en existe déjà assez comme ça...

Espérant ne pas vous avoir froissé !
Belles randonnées dans nos belles Pyrénées !
Cordialement

Marc


Visorandonneur modérateur
le vendredi 14 août 2015 à 14:24

Bonjour Jean-francois V.,
Merci de tes commentaires. Avant la dépublication possible de cette randonnée, un MP a été adressé à l'auteur. Suivant sa réponse, nous aviserons.

Bien amicalement,
Gérard
Modérateur Visorando


Visorandonneur
le vendredi 14 août 2015 à 14:16

Note globale : 2.33 / 5

Date de la randonnée : lundi 03 août 2015
Fiabilité de la description : Moyen
Fiabilité du tracé sur carte : Moyen
Intérêt du circuit de randonnée : Très décevant

Cette rando traverse une propriété privée. Nous avons discuté avec l'éleveur et nous a expliqué son désaccord avec cet itinéraire que je comprends : traverse sa propriété en deux points avec troupeau gardé par des patous pas décides à laisser rentrer des "étrangers", plus la traversée du vergers, soumis à quelques prélèvement sauvage semble-t-il.
De plus, la descente vers l'échelle à poisson est en broussaille, la traversé sur la digue sur plus de 300 m(qui est un ouvrage privé de la société hydroélectrique) est clairement interdite par des panneaux et s'avère dangereuse en sous bois humide (Vipères enroulées sur les mains courantes).
Je pense qu'il faut retirer cet itinéraire du site.

Autres randonnées dans le secteur

Thués-Entre-Valls - Refuge de la Carança
Distance 8.7km Dénivelé positif +1126m Dénivelé négatif -154m Durée 5h10 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Thuès-Entre-Valls - 66 - Pyrénées-Orientales

Première étape de la boucle Thués - Fillols permettant de remonter les gorges de la Carença pour atteindre le refuge éponyme.

Les 3 bassins sauvages des sources chaudes de Thuès
Distance 2.65km Dénivelé positif +79m Dénivelé négatif -78m Durée 0h55 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Thuès-Entre-Valls - 66 - Pyrénées-Orientales

Fatigué des longues randonnées catalanes ?
Offrez-vous une bonne après-midi de relâche avec bain chaud en plein air au milieu de la forêt d'Entre-Valls, avec vue sur les contreforts des Estallades et d'El Fornas. Le tout dans des bassins privés, parfaitement propres et formidablement aménagés de la main de l'homme ! Souvenirs impérissables.

Chapelle Notre-Dame de Vie et grottes
Distance 5.24km Dénivelé positif +313m Dénivelé négatif -317m Durée 2h15 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Serdinya - 66 - Pyrénées-Orientales

Quoi de plus étonnant que de visiter une chapelle construite de la main de l'homme, complètement isolée en altitude, ainsi qu'une immense grotte la surplombant, également équipée d'un autel formant une autre chapelle, celle-ci naturelle et encore plus grande que la précédente!
Sur le chemin de l'ascension, on trouve une plus petite grotte. Les deux grottes sont absolument sans danger. Munis d'une lampe de poche, vous pourrez mieux les découvrir...

De Villefranche-de-Conflent au Village des Horts (ruines) (857m)
Distance 5.65km Dénivelé positif +482m Dénivelé négatif -476m Durée 2h45 Difficile Difficile
Départ Départ à Fuilla - 66 - Pyrénées-Orientales

Petite randonnée dans la montagne au-dessus de Serdinya, en partant de Villefranche-de-Conflent, jusqu'aux fontaines des Horts, village abandonné et en ruine.
Cette randonnée emprunte l'ancien sentier de desserte du village "Chemin des Horts à Villefranche" porté au cadastre napoléonien, en très mauvais état cependant...
On est dans un paysage bien typique des Pyrénées catalanes : montagne, et pourtant constructions et végétation méditerranéennes.

De Serdinya au Village des Horts (Ruines) (857m)
Distance 4.37km Dénivelé positif +319m Dénivelé négatif -315m Durée 2h00 Facile Facile
Départ Départ à Serdinya - 66 - Pyrénées-Orientales

Petite randonnée dans la montagne au-dessus de Serdinya, jusqu'au village abandonné en ruine des Horts.
On est dans un paysage bien typique des Pyrénées catalanes: montagne, et pourtant constructions et végétation méditerranéennes.

Distance 16.89km Dénivelé positif +903m Dénivelé négatif -906m Durée 7h00 Difficile Difficile
Départ Départ à Fontpédrouse - 66 - Pyrénées-Orientales

Voilà une magnifique randonnée dans les hauteurs de Fontpédrouse (66) et plus précisément à Prats-Balaguer (hameau de ce dernier) où un havre de paix vous accompagnera du début à la fin. Vous découvrirez une des plus belles vallées des Pyrénées-Orientales, à savoir la belle Vallée de l'Orri.

Distance 12.15km Dénivelé positif +827m Dénivelé négatif -822m Durée 5h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Sahorre - 66 - Pyrénées-Orientales

Jolie randonnée sur les contreforts du Pic des Trois Estelles, où subsistent des vestiges de mines de fer. Le sentier, très bien balisé, évolue en forêt.

Distance 27.69km Dénivelé positif +2121m Dénivelé négatif -2116m Durée 13h00 Très difficile Très difficile
Départ Départ à Taurinya - 66 - Pyrénées-Orientales

S'il y a un pic à faire en Terre Catalane, c'est bien le Canigou (l'Olympe des Catalans). Culminant à 2784,66m il vous permettra de jouir d'une vue exceptionnelle au sommet où se trouve une table d'orientation.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.